Partagez | .
 

 « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

Elizabeth St John
Mais je hais surtout de ne pas te haïr.
Ni un seul instant. Ni une seule minute. Ni même du tout.


Identité
Nom et Prénom : Elizabeth St John. Son prénom ne la gêne pas, c'est un prénom comme un autre et de toute façon rares sont ceux qui le prononcent en entier. Quant à son nom, c'est celui de sa mère. Alias : Betty pour sa mère, Eli ou Beth pour ses amis. Âge : Seize ans. Lieu de naissance & nationalité : Elle est née à Londres. Elle est donc Anglaise avec un visa Américain pour ses études (et parce qu'elle a bien été obligée de suivre sa mère ici) mais sa mère ne cesse de revendiquer ses origines Écossaises, il doit bien y en avoir un peu dans le sang d'Elizabeth également. Métier : Elle est au 11th grade (équivalent de la première lycée français) à la New York City Museum School. Ce n'est pas vraiment un métier mais elle est en passe de pouvoir gagner un peu d'argent avec sa chaîne YouTube de gaming. Statut civil : Célibataire et elle ne cherche pas spécialement à trouver l'amour. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle en principe. En pratique, deux femmes ensemble ça ne la gêne pas plus que ça, mais aller jusqu'à dire qu'elle en serait capable elle-même, elle en sait rien. Particularités : Interaction par les reflets ›› Elizabeth est dans la capacité de quitter un lieu réel pour se projeter dans son reflet (miroir, reflet de l'eau, reflet sur le frigo, sur une petite cuillère, sur un écran, dans une vitrine d'un magasin etc.) Une fois dans le reflet, elle peut néanmoins continuer à agir avec le monde réel. Si elle a envie de vous en coller une sans prendre le risque d'une baffe en retour, il lui suffit d'aller dans un reflet (où le vôtre est également présent) et de vous frapper. Vous sentirez la claque sans pour autant être dans la capacité d'atteindre Elizabeth en retour. Si elle peut agir avec le monde réel dans ces moments-là, le monde réel, lui, ne la voit seulement que par le reflet. Les limites de son interaction sont les limites du reflet. Hormis par sa volonté, le seul moyen de la faire sortir d'un reflet est de le briser. • Fusion avec les ombres ››  Le premier reflet d'une personne est son ombre par la lumière du soleil ou par un éclairage quelconque. Elizabeth est donc dans la capacité de se fusionner avec l'ombre des gens ou des objets, devenant alors intangible et totalement invisible aux autres. En revanche, elle ne contrôle pas ceux avec qui elle fusionne et ce pouvoir n'a aucun impact sur les gens. C'est un bon moyen de transport pour Elizabeth mais finalement, elle ne sait jamais où elle va atterrir. • Photographie & Jeux Vidéos ›› Elizabeth a deux passions dans la vie: la photographie et les jeux vidéo. Quand certains dessinent, chantent ou dansent pour s'exprimer, de son côté elle prend des photos qui finissent souvent en montage sur son ordinateur. Quant aux jeux vidéo, ça la défoule, elle adore ça. Elle tient même une chaîne de vidéos gaming sur YouTube de façon anonyme.. Affiliation : Deus Ex Machina - Neutre.

Interview
Êtes-vous pour ou contre la Loi de Recensement des Mutants ? Pourquoi ?  Elizabeth n'est pas spécialement concernée par les choses bien qu'elle en entend beaucoup parler, aussi bien à la télévision qu'à l'école. Les arguments sont bons, les contre-arguments aussi et elle n'arrive pas spécialement à se faire une idée précise. A vrai dire, et du haut de ses seize ans elle l'a bien compris, il manque un élément à sa réflexion pour se décider: que vont-il faire des mutants recensés? Si c'est pour les regrouper et en faire des charpies, il est évident qu'Elizabeth n'est pas pour, ça reste des êtres humains après tout, à une évolution plus élevée tout simplement. En revanche, s'il s'agit de les surveiller comme pour n'importe quel criminel, de comprendre leurs capacités, de savoir avec qui on a affaire en cas de problème, elle trouve plutôt ça normal et juste vis-à-vis des humains sans capacités. Néanmoins, dans ce cas, elle ne comprend pas que les autres, ces personnes aux capacités extraordinaires sans que cela soit de naissance ne soient pas recensés aussi.
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Difficile à dire. Si elle a bien compris toutes ses histoires, elle pense que si le célébrissime Thor ne s'était pas intéressé à la Terre, il n'y aurait pas eu Loki et tout le merdier qui est venu avec, par exemple. Mais de là à dire que le bien  que les superhéros essaie de faire engendre le mal, elle a de gros doutes. Les contextes sont tellement nombreux et possibles qu'elle a tout de même tendance à dire que c'est une bonne chose. Si le bien attire parfois le mal, il tente tout de même de l'arrêter et d'amoindrir les dégâts. C'est toujours mieux que rien, non?
Dans quelles circonstances avez-vous obtenu vos pouvoirs ? A vrai dire, ce sont des circonstances malheureuses comme on le dit si bien.  Tout récemment, pour son anniversaire en avril, peu de temps après les attentats d'ailleurs, sa mère lui a autorisé à faire une fête. Il fallait bien continuer à vivre, non? Ayant peu d'amis, elle a accepté que des amis de ses amis se joignent à la fête, même si pour certains elle ne les connaissait que de vue. La soirée faisant, dans le flou de la fête, Eli a posé son verre à un endroit et l'a récupéré quelques instants plus tard. De précieuses minutes qui allaient faire basculer son existence. Avant, en termes de drogues de synthèse, il existait la MDMA. Ce soir-là c'est une nouvelle drogue qu'elle a été amené à tester à son insu, glissée dans son verre par un invité de la fête en toute discrétion. Les jours suivants, elle a été malade comme un chien avec des poussées de fièvre impressionnantes, des vomissements à répétition mais c'était trop tard. Son sang avait absorbé la substance que son corps tentait en vain de rejeter. Si aujourd'hui Eli a ses pouvoirs, elle l'ignore pourtant encore, ces derniers ne s'étant pas manifestés.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Bah, c'est-à-dire que si Elizabeth arrête l'école, elle risque fortement de se faire dézinguer par sa mère. C'est pas ce que vous voulez pas vrai?


Biographie
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre.
En fait, on a surtout besoin d’oxygène.

Mercredi 18 avril 2012 ;
12 ans

Maman écrit beaucoup, même depuis son roman. Elle me dit qu'elle apaise ses maux par les mots. Elle me dit que je devrais écrire un journal, comme beaucoup de filles de mon âge font apparemment. Mais je n'ai pas envie d'écrire un journal, je trouve ça ridicule. Je n'ai pas envie d'écrire en m'adressant à un morceau de papier qui n'a aucune conscience. J'ai encore moins envie d'écrire tous les jours, à quoi bon si c'est pour raconter que j'ai mangé des frites à midi, on s'en fou tellement. Je veux écrire pour apaiser mes maux moi aussi, je veux écrire pour soulager ma peine, pour la faire entendre au monde tout en restant dans un coin de ma chambre. Je veux écrire pour moi, je veux écrire pour les personnes disparues mais qu'on oublie pas. Je veux écrire parce que j'en ai envie, parce que j'en  ai besoin et aujourd'hui j'en ai besoin.

Je n'écrirai donc jamais ce typique Cher Journal, je n'écrirai donc jamais de quoi sont faites mes journées si cela n'a aucun sens. Je veux que plus tard, en relisant mes pages chiffonnées, tâchées par l'encre noire, je puisse en tirer des leçons, apprendre de mes erreurs et jamais recommencer.

Seulement, à cet instant, je me demande quelle erreur j'ai commise pour mériter un tel sort.

Aujourd'hui, leurs regards se sont encore posés sur moi. Aujourd'hui, leurs murmures sont encore parvenus à mes oreilles. J'essaie de les étouffer, de les ignorer. Par la musique, par mon ignorance mais la peine causée est trop importante pour faire semblant.

Avec maman, on a récemment déménagé à New York City, quittant ma Londres natale, mes amis, notamment à cause du succès de son livre. Je ne peux pas dire que je ne suis pas heureuse pour elle mais pour moi, ce n'est pas le bonheur que les USA m'ont apporté. Je suis arrivée en cours d'année scolaire. Tout le monde le sait, les adolescents de mon âge sont méchants entre eux, même si je dis le contraire à maman quand elle me demande si tout va bien.

J'aurais préféré qu'on m'attaque pour mon physique, pour ma passion pour les jeux vidéo plutôt que sur mon père absent. Cataloguée, rejetée, j'ai fini par m'isoler et je n'arrive pas à me défaire de cette emprise causée par son absence. Je suis la fille sans père. C'est comme ça qu'on me décrit, c'est comme ça qu'on se moque de moi, c'est comme ça qu'on m'atteint le plus facilement. Ils l'ont tous compris et il en profite pour enfoncer un peu plus le clou.

Parfois j'ai juste envie de disparaître, de me fondre dans la masse comme tout le monde. J'aimerais comprendre pourquoi ils s'acharnent de cette manière. J'imagine que je n'ai pas assez de recul et que ça passera. Parfois j'ai envie d'en parler à maman et puis finalement, je n'ai pas envie de gâcher son bonheur et sa joie d'être ici, alors je me tais, je continue de faire semblant même si j'ai l'impression que ce qui se passe à l'école à tendance à déteindre sur mon caractère quand je rentre à la maison. Peut-être que je suis trop difficile avec elle, j'en sais rien.

Alors maintenant, dis-moi, toi, Elizabeth. Toi qui relis ses lignes dans plusieurs années. Dis-moi quelle erreur j'ai faite?

Eli.



Vendredi 21 décembre 2012 ;
presque 13 ans

Géniteur. Père. Papa.
C'est ce que tu es censé être, c'est ce que j'aurais aimé que tu sois. Nombreux sont ceux qui ne savent pas parce qu'ils refusent d'écouter. Ils pensent tous que tu es parti, que tu as décidé par toi-même de t'éloigner de maman et moi. Ils ne veulent rien entendre, c'est plus simple pour eux de se moquer de cette façon, en prétendant que tu nous as rejeté comme des moins que rien parce que tu nous aimais plus. Pour ceux qui l'ont découvert, ils s'amusent même à dire que tout est de ma faute, que tout vient du fait que maman était enceinte et que tu ne voulais pas de moi alors tu t'es suicidé. Je crois que même en sachant que ce n'est pas le cas, c'est le plus douloureux.

Pourtant l'histoire je la connais, pourtant l'histoire se répète sans cesse dans ma tête. J'en rêve même parfois la nuit. Maman te décrit comme un homme bon, comme un homme croyant à un saint Dieu, comme un homme droit dans ses baskets et bien dans ses pompes tout court. Elle me dit souvent combien tu l'aimais et combien la réciproque pouvait être vraie et l'est encore aujourd'hui. Parfois, je la vois dans ses pensées alors qu'elle m'observe, je me doute qu'elle pense à toi, qu'elle pense à la vie qu'on aurait pu avoir tous les trois sans cet accident de voiture stupide qui nous a privé de toi.

Je crois que le plus triste là-dedans c'est que tu es parti sans savoir que j'étais là, sans savoir que maman m'attendait déjà. J'aimerais tellement savoir si tu as souffert, si tu as pensé que tu ne laissais rien d'important derrière toi. J'aimerais savoir ce que tu penses de moi, comment aurait été ma vie avec toi. Si j'en crois tes convictions, tu es quelque part, invisible à nos yeux mais toujours près de nous, à veiller sur nous. Quand j'y pense, j'ai parfois l'impression d'être observée, je me surprend même à te chercher du regard. C'est ridicule, je sais.

Aujourd'hui, je ne pensais pas que ça serait la dernière fois que je te verrais, en photo en tout cas. J'ai pris le temps de te regarder en détails, j'ai pris le temps de graver tes photos dans ma mémoire, ton visage. J'espère m'en souvenir longtemps mais je ne peux plus te voir tous les soirs, c'est devenu trop douloureux. C'est paradoxal quand on sait que ça te concerne, toi, un homme que je n'ai jamais connu finalement. Une fois de plus, à cause d'eux, je n'arrive plus à te regarder sans penser à tout le mal que tu engendres malgré toi quand je suis à l'école. Je n'arrive plus à regarder tes photos sans pleurer, sans sentir cette plaie béante probablement à jamais ouverte.

Maman a fini par comprendre, je crois. Elle m'a surprise à pleurer en faisant le montage de tes photos, elle m'a prise dans ses bras et n'a rien dit. Je crois que je n'ai jamais autant pleurer de ma vie et quand j'ai compris que c'était en posant mes yeux sur ton visage que l'envie me reprenait, j'ai décidé d'arrêter de te regarder.

Ce soir, je décide de fermer mes pages sur ton visage, je décide de laisser de côté cette douleur, de simplement garder tes traits quelque part dans un recoin de ma tête, un recoin où je n'irais pas souvent pour éviter de souffrir davantage de ton absence. Ce n'est pas une chose que je souhaite vraiment. C'est un peu comme te dire au revoir, comme te faire les adieux que je n'ai jamais pu te faire et ça me fait mal, terriblement mal, mais j'ai l'impression que je n'ai pas le choix. Maman me dit souvent que tu aurais voulu que mon bien. Aujourd'hui il passe par l'oubli.

Pour toujours et à jamais.
Je t'aime.

Ta fille.

Dimanche 25 mai 2014 ;
14 ans

Un an et demi que je n'ai pas écrit et pourtant il s'est passé tellement de choses.

A cet instant, je suis punie. L'ennui est peut-être ce qui me pousse à écrire, je dois l'avouer. Maman m'a privé de mon ordinateur, de mon téléphone, de mes mangas, de mon appareil photo et évidemment de sorties. Ça doit être la plus grosse bêtise que j'ai faite quand j'y repense.

J'ai fugué.
Au début, je me disais que j'allais m'en aller, loin. Probablement retourner à Londres, retrouver mes amis, retrouver ma vie dans laquelle j'étais bien, dans laquelle j'étais moi. J'ai changé en un an et demi, beaucoup changé. D'abord en caractère. Je me rend compte que je suis moins ouverte aux gens, au monde. Je m'enfonce dans mon univers, dans les jeux vidéo, la photographie et dans les livres. Je repousse même ma mère. Je n'arrive pas à lui parler, je n'ai plus envie de lui parler. Je crois que je la tient pour responsable de beaucoup de choses sans qu'elle ne le sois vraiment. Je suis dure avec elle, je m'en rend compte et en même temps, toute cette rage que je ressens, elle ne peut qu'éclater à la maison. J'ai plus vraiment l'espoir que ça changera, que ça passera, comme j'ai pu l'écrire. Je pense qu'ils continueront de se moquer, de m'isoler alors à quoi bon, autant disparaître, non?

Alors oui j'ai fugué, j'ai même acheté un ticket de bus pour me rendre à l'aéroport et j'ai pris mes économies pour aller acheter un billet d'avion. Arriver à Londres, je ferrais au feeling comme on dit. Une amie d'enfance était même prête à me prendre chez elle en cachette de ses parents. C'était mon objectif mais c'est la réalité qui m'a rattrapé. J'ai voulu aller dire au revoir au peu d'amis que j'ai, c'est ce que j'ai fait. J'ai terminé par un homme d'une trentaine d'années que j'ai rencontré il y a un an à peu près. Il m'écoute, il me conseille. J'ai l'impression qu'il a pris le rôle de père substitution et si ça plait pas à ma mère, tant pis, elle est bien obligée de faire avec.

Je me suis donc rendue chez lui en dernier parce qu'il s'agit probablement de l'adulte le plus important dans ma vie en dehors de ma famille. Je suis restée trois heures avec lui, trois heures où il m'a convaincu de ne pas faire cette bêtise sans pour autant me juger, trois heures au bout desquelles il m'a finalement ramené à la maison. La colère de ma mère était noire. Je crois qu'elle lui en veut aussi de ne pas m'avoir ramenée plus tôt. J'ai l'impression qu'elle ne cherche pas à comprendre et ça m'énerve encore plus. Elle est focalisé sur mes notes descendantes mais pas sur la raison de cette descente. J'ai la sensation de tourner en rond avec elle, coincées dans une même cage sans que nos regards ne se rencontrent et se comprennent pour autant.

C'est douloureux de se sentir loin de sa mère mais je sais pas quoi faire.

Eli.

Mardi 10 novembre 2015 ;
15 ans

Je suis heureuse, tellement heureuse, ENFIN!

Ça fait un mois que j'ai fait ma rentrée dans une nouvelle école. La New York City Museum School. J'ai béni ma mère pour ça, sérieusement. Je crois pas spécialement en un Dieu ou que sais-je, mais pour le coup, je lui devais bien ça. Quand je lui ai demandé de changer d'école, j'ai prétexté vouloir me rapprocher des arts un peu plus. Dans un sens, c'est pas totalement faux même si ce n'est pas une école d'art en soi, elle était connue pour ses nombreuses activités en rapport avec l'histoire de la ville, les arts etc. Bref. Tout ça pour dire que ça m'a fait un bien fou. Même si ma réputation de fille fermée et timide m'a précédée, ça ne m'a pas empêché de me faire des amis en plus de ceux de mon ancienne école. Je dois avouer que c'est plutôt agréable de se sentir apprécier par plus de deux personnes.

Je crois que les vacances d'été de cette année a été un véritable changement dans ma vie!

Je suis devenue végétarienne depuis quelques mois. Je suis pas sûre que ma mère comprenne bien la démarche, je crois aussi qu'elle a peur que je sois carencée ou une connerie dans ce genre. J'essaie de lui expliquer, de la convaincre, de lui montrer des articles et des vidéos qui montrent que je n'ai rien à craindre si je mange équilibré. Je crois que comme toutes les mères, elle s'inquiète, ça doit être l'instinct mais depuis que j'ai commencé, je suis plus en raccord avec moi-même, ça se voit et je sens que ça lui fait plaisir que je sois un peu plus heureuse.

Quelques semaines après la dernière fois que j'ai écrit, quand ma mère m'a redonné mon matériel, j'ai lancé une chaîne YouTube de gaming. On y voit pas mon visage, j'ai pas encore décidé de le montrer et je crois que ma mère est d'accord avec ce principe, probablement pour me protéger. Quoi qu'il en soit, ça aussi, ça m'a fait du bien, malgré les haters comme on dit. Pas d'apprioris, pas de jugement. Les abonnés aiment ce que je fais, qui je suis. Je crois que c'est un peu ce qui m'a sauvé ma fin d'année 2014 et mon début d'année 2015.

Je me sens juste bien et je crois que c'est important de le préciser de temps en temps.

Eli.



Samedi 16 avril 2016 ;
16 ans

Samedi dernier, on a fêté mon anniversaire malgré les attentats en fin février. Seize ans. Maman m'a autorisé à inviter des amis qui ont inventé eux-même des amis. On s'est bien amusé, je dois l'avouer, même si je ne connaissais pas bien tout le monde. Je pense que c'était le meilleur anniversaire de mon adolescence - il faut dire que l'HTC Vive, cadeau de maman, y est pour beaucoup, ainsi que son accord pour que je commence à conduire.

Bon, c'est vrai que la semaine qui a suivi n'était pas top. J'ai loupé les cours toute la semaine, j'étais malade comme pas permis. Des poussées de fièvre, des nausées, des vomissements. Le médecin a dit que c'était une vilaine grippe, tout simplement. Hum... j'ai l'impression que c'était autre chose à vrai dire. J'ai pas eu la sensation que les médicaments faisaient quoi que ce soit, ce n'était pas comme si je les gardait très longtemps de toute façon. On a du faire appel à une infirmière à domicile pour une méthode plus radicale avec des piqûres sous cutanée pour être sûr que je garde les antibiotiques en moi.

Aujourd'hui ça va mieux mais je me sens bizarre. Différente. Je saurais pas vraiment l'expliquer. Parfois, la nuit, j'ai la sensation de ne plus être dans mon lit, d'être dans une autre dimension. C'est louche et totalement stupide.

Eli.


IRL
Pseudo/âge/sexe ; Le dernier est roudoudou apparemment/24 ans mais le quart de siècle approche/J'aimerais bien, qui se dévoue? Fréquence de connexion ; 90.6 ... je sais pas si tu vas tomber sur une radio mais on sait jamais. Que pensez-vous du forum? ; Il schmoute comme tonton quand il est mouillé. Il est pas très stable d'esprit comme papa et il peut parfois être sévère comme maman. Comment l'avez-vous découvert ? bah en lui retirant son blouson tiens, t'es con ou quoi?   Célébrité choisie ; Lily Mo Sheen. Credits (avatar, icon etc.) ; Cocaïne.

THE NEW AGE


Dernière édition par Elizabeth St John le Jeu 28 Avr - 20:19, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue ma fille :keur: :keur: :keur: :keur: :waw: :waw: :hug: :hug: :hug: :hug:

J'ai pas les mots alors je ne vais rien dire d'autre !
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners • trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 257
it's a revolution, i suppose
Prisoners • trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2894-finn-soon-i-ll-come-around
Comment elle est faiiiiiiible
(recoucou )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Re-bienvenuuuuue ma belle :pregnant:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
JE T'ADORE I love you tu m'as offert le fou rire de la soirée avec ce que t'as marqué dans la partie irl omg :mdr: vraiment je t'adore!! Et sérieux c'est trop drôle parce que ton gif dans ton profil je l'ai justement vu aujourd'hui dans un meme et il m'a fait trop rire :mdr: mais je savais pas encore que c'était lily :cute: maintenant je sais qui elle est grâce à toi :excited: j'ai bien hâte de voir ce que tu vas nous faire et suis heureuse que tu te dédoubles chez nous :youknow: bon courage, et si tu as des questions on est là :cute:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
RICHARD → T'es qui toi déjà?
Spoiler:
 

CLETUS → Ouiiiii et j'adore ça être faible. :cute:

AARON → Copaiiiiiiin. :hug:

AZALEA → :mdr: J'avoue que cette partie... je suis parti en délire total avec moi-même mais sinon tout va bien, je suis saine d'esprit, je t'assure. :mdr: Mais oui non mais... cette tronche qu'elle se fait, ça me tue. C'est le seul gif qui existe d'elle en plus, genre paye ta honte, elle a pas de bol. :mdr: Merci en tout cas, ça fait plaisir. :cute:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Elle a l'humour de son père...cherchez pas ->

Dans la famille Jesuischiantetborné je demande la fille.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Ohhhhhoooohooohohohohoho elle est troooooop mignonne cette petite :pregnant:
Amuses-toi bien avec et toute ta petite famille ma KS :hug:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Et t'es fier, hein le père que t'es fier. :mdr:

Merci ma copine KS. :cute: :hug:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bien sûr que je suis fier.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
:keur:

Bon... j'avais dit que ma fiche serait courte... c'est très mal partie pour que ce soit le cas, je m'excuse. :mdr: La suite demain (dans quelques heures quoi xD)
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 476
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t960-even-olds-books-have-ne
Hey, c'est pas le seul gif qui existe, je t'en avait passé plein xD (bon, c'était pas forcément plus glorieux mais quand même)

Bienvenue chair de ma chair, sang de mon sang, prunelle de mes yeux, etc :hug: :hug: :hug: :hug: :hug: :hug:

Et t'es pas gentille avec ta maman, tu files dans ton miroir

Sur ce, va chercher ma bague xD
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature
On se dit toujours qu'on fera des fiches courtes et ça fonctionne jamais :mdr:
REBIENVENUUUE avec ce p'tit chou à la crème I love you

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 733
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
Je me dois de changer de compte pour te souhaiter la bienvenue :cute:

So rebienvenuuuuuuuue ! :happy:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
EVELYN → T'es sûre que c'est à moi que tu les as montré parce que je m'en souviens pas du tout.   Merci môôôôôômaaaaaannnnn  :keur:

EDIT :: Pardon la vieille, j'avais pas vu, c'est exaaaaact! *fuit*

CASSANDRA → Mais oui, c'est abusé, je me désespère. :mdr: Merci. :hug:

STERLING → Ahhhhhhhhh toiiiiiiiiii :leche: Merciiiiii :cute:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ohana signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné~ Maylea Maori
» « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.
» « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié (Itzel)
» EZECKIEL. ▌ ohana signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.
» « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: fiches de présentation-