Partagez | .
 

 (#2) danneesh ›› i wanna get better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

i wanna get betterHey, I hear the voice of a preacher from the back room, Calling my name and I follow just to find you, I trace the faith to a broken down television and put on the weather, And I've trained myself to give up on the past 'cause I froze in time between hearses and caskets, Lost control when I panicked at the acid test: I wanna get better.

Et maintenant qu'il y repensait — ça coulait de source. Évidemment, évidemment, évidemment: les mots tournaient dans sa tête, lui donnaient le tournis, faisaient grincer ses dents. Aneesh avait été stupide et irresponsable — deux caractéristiques qui s'étaient empirées avec le temps —, lâche et malheureux. Il se souvenait, toutes ces années auparavant, de John et Amelia, John et Amelia lui faisant confiance, John et Amelia lui demandant de les aider, de sauver leur petit enfant, d'en prendre soin, de s'assurer qu'il grandisse bien. À quoi pensaient-ils? L'immortalité n'avait pas conféré à Aneesh la moindre once de maturité et de responsabilité, malheureusement, et il fuyait les bambins comme la peste depuis- - non, n'y pensons pas, se morigéna-t-il. Ce n'était pas le temps pour penser... à ça.
Il devait se focaliser sur Danny. Daniel. Machinalement, Aneesh faisait jouer entre ses mains l'un des seuls clichés qu'il avait de John et Amelia — une vieux truc un peu miteux qui datait d'un autre temps. Il l'avait retrouvé dans une boîte de photos — il en possédait quelques unes, ici et là, qu'il avait fait acheminer vers la X-Mansion depuis qu'il y enseignait, une par une, gardée dans des banques ou des gares ou des sous-sols dispersés à travers les États-Unis. Il les empilait et ne les ouvrait pas. Ça voulait juste dire qu'il était là pour rester, là pour enseigner pendant quelques années au moins, là pour s'installer — un concept plutôt étrange et anormal, pour quelqu'un d'aussi inconstant comme Aneesh. Mais il y avait quelque chose, dans le vieux manoir, dans les mutants fatigués mais optimistes, dans la situation empressée actuelle, qui le retenait de fuir comme il l'aurait lâchement fait autrement. Et puis, il y avait Danny. Il y avait Camilla. Il y avait Taylor.

Mais quelque chose l'avait incité à ouvrir une boîte. Taylor ne l'avait pas cru quand il lui avait dit avoir photobombé telle ou telle figure historique et il se devait de trouver la preuve de ses allégations; en se mettant à fouiller, il était tombé sur la photo. En noir et blanc, John et Amelia côte à côte, fraîchement mariés, sourire jusqu'aux oreilles, avec Aneesh — très formel, malgré ses cheveux longs des années 80, dans un costume trois pièce — discret derrière l'épaule de John. Aneesh ne s'attachait pas aux mortels. Non, précisément: Aneesh faisait semblant de ne pas s'attacher aux mortels, mais il ne pouvait jamais s'en empêcher. Il y avait la beauté de la chose et du geste, il y avait la beauté de l'éphèmère et de l'inconstant. Et John et Amelia... avaient été différents. Braves et courageux et charmants et parfaits: le couple excellent sous tous les abords. Il ne se souvenait même plus de quand et comment ils s'étaient rencontrés. Il se souvenait juste de- de Daniel, leur fils. Soudainement, Aneesh se releva en relâchant la photo sur le bureau, mû d'une intuition et d'un soupçon de souvenir — oh sa mémoire, sa mémoire si défaillante, si faible, si terrible, où tout s'efface et s'oublie. Il s'approche d'une pile de boîtes, en ouvre une et commence à farfouiller dedans, Daniel Daniel Daniel, cherchant la lettre, la missive, Amelia- -

Trois coups frappés à la porte, qu'il ignore. Trois nouveaux, qu'il n'entend pas. Il sursaute quand les gonds grincent et quand, en se retournant, il tombe dans le regard sombre de Daniel — Danny. “ Oh. Danny. ” Il fronce les sourcils. Leur dernière rencontre s'est plutôt mal finie et le gamin... ne semble pas grandement l'apprécier. À dire vrai, il ne semble pas apprécier grand monde. Consterné, Aneesh referme lentement la boîte dans laquelle il était en train de chercher et retourne s'asseoir à son bureau, cachant la photo de John et Amelia dans un dossier discrètement. “ Tu- - tout va bien? Que veux-tu? C'est à propos de ton dernier devoir de philosophie? ” demande-t-il poliment, en s'asseyant dans son fauteuil, indiquant du signe de la main au jeune homme de prendre place en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
MESSAGES : 161
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t177-danny-geronimo

i wanna get betterHey, I hear the voice of a preacher from the back room, Calling my name and I follow just to find you, I trace the faith to a broken down television and put on the weather, And I've trained myself to give up on the past 'cause I froze in time between hearses and caskets, Lost control when I panicked at the acid test: I wanna get better.

Danny a enfin eu l'autorisation de l'infirmière pour se barrer vite fait de là : rester sur un lit toute la journée sans pouvoir bouger, ça allait bien deux minutes. Au bout d'une heure à rester dans cet endroit blanc et aseptisé lui avait donné des envies de meurtre et, il le reconnaît, il avait été exécrable avec la pauvre femme médecin qui ne souhaitait que son bien - à la base, tout du moins. Car après quelques heures à subir les soupires et les plaintes du jeune homme, elle avait fini par le menacer de lui casser définitivement la jambe au lieu de sa simple blessure au genou. Les menaces, rien de mieux avec un sale gosse, dirait le vieux Wolvy, pensa amèrement le jeune maître du temps. Mais, c'est vrai que ça avait fini par marcher. Il avait simplement gardé le silence, grognant parfois durant les soins, mais essayant de ne pas trop jouer les impatients - quoique ça le démangeait sérieusement parfois.

Poussant un soupir, il se gratte rapidement le genou ou, en tout cas, essaye-t-il avec l'attelle qui lui prend toute la jambe. L'infirmière a été très claire : c'était soit ça, soit il ne sortait pas de l'infirmerie avant sa guérison totale. Autant dire que le choix a vite été fait. Mais là, quand il se retrouve dans le couloir à vouloir atteindre le bureau d'Aneesh, il regrette presque sa décision. Il n'a jamais autant regretté de ne pas maîtriser son pouvoir. Il est presque sûr que c'est faisable mais il a besoin de l'aide du professeur Doe - même si ça lui fait du mal de le reconnaître, il doit le faire. Alors il se dirige d'un pas décidé, quoique boitant, vers son bureau. Arrivé en face de la porte, il a un temps d'hésitation, la main levée et prête à frapper. Peut-être peut-il s'en sortir tout seul ? Après tout, il l'a bien fait jusqu'ici... Mais il sait que ça prendra trop de temps - beaucoup trop de temps. Alors d'un air décidé, il abat sa main sur la porte y apposant trois coups. Il attend quelques secondes et n'entend aucune réponse. Il retente sa chance une nouvelle fois. Tourbillon, Tempête ou Tornade - il n'est plus très sûr du surnom de la femme - lui a pourtant assuré qu'il se trouvait dans son bureau. Alors il frappe un peu plus fort trois coups à nouveau. Peut-être ne l'a-t-il pas entendu ?

Il attend quelques secondes et toujours rien, donc il décide d'entrer ou, en tout cas, d'essayer. La porte finit par s'ouvrir dans un grincement sinistre. Ça donne envie..., pense-t-il avec une grimace. Il observe la salle et découvre Aneesh, de dos. Il le scrute quelques instants avant que l'homme ne se retourne vers lui, presque surprit. “ Oh. Danny. ” Le professeur fronce les sourcils : sûrement se demande-t-il ce qu'il fiche ici. C'est vrai que leur dernier entretien ne s'est pas passé sous les meilleurs auspices. Enfin, surtout la fin. Même s'il doit reconnaître qu'il a sous-estimé cet homme. Il était sûr qu'il allait partir, l'abandonné durant sa crise de panique, mais il n'a rien fait de tout cela. Il est resté, l'a soutenu et a su trouver les mots, les gestes, qui ont aidés Danny à se maîtriser à nouveau. Qu'aurait-il fait sans lui ? Quelqu'un l'aurait-il trouvé  avant qu'il ne perde définitivement son souffle ?

Reprenant ses esprits, il secoue la tête et tourne son visage vers Aneesh, lui adressant un signe de tête neutre afin de le saluer. Celui-ci referme lentement une boîte avant de retourner s'asseoir à son bureau. Le jeune homme voit bien qu'il dissimule rapidement une photo dans un de ses dossiers mais ne dit rien. Chacun ses secrets et il n'a pas à  s'en mêler. Il n'aimerait pas qu'on lui fasse à lui.  “ Tu- - tout va bien? Que veux-tu? C'est à propos de ton dernier devoir de philosophie? ” Danny a un sourire en coin à cette idée. Non, il ne vient pas pour ça. Il préfèrerait demander à Kitty s'il avait besoin d'aide pour des devoirs. Le ton du professeur est poli mais le jeune homme sent bien qu'il le gêne. Il a dû le déranger dans quelque chose. Aneesh s'assoit dans son fauteuil avant d'indiquer d'un signe de la main le siège en face de lui, invitant le jeune homme à l'imiter. Danny s’exécute et l'observe quelques seconde, la tête penché sur le côté. Il ne sait pas pourquoi il fait ça. Peut-être pour mettre mal à l'aise le professeur, peut-être pour tester sa patience. Il n'est pas vraiment sûr mais il le fait.

Après quelques secondes d'observations, il ouvre la bouche afin de pauser des questions sur cette fameuse photo cachée mais la referme d'un coup. Non, il n'est pas venu pour ça. Ce n'est pas le moment de jouer les insolents. Mal à l'aise, il cherche une position confortable sur le siège et détourne le regard du professeur, observant les livres sur la bibliothèque derrière Aneesh. Il n'a pas l'habitude de demander de l'aide. Il se sent même gêné de devoir dépendre de quelqu'un mais il finit par rouvrir la bouche, continuant de fixer les différents livres présents dans la pièce. « Non, tout va bien, M'sieur. Je... » Il se bloque, fronce les sourcils et reprend la parole. « J'aurais besoin de... votre aide. » Les mots ont du mal à sortir. Il sent son égo et surtout son côté indépendant qui veut hurler à la trahison. Il a peur de devenir faible à l'idée de demander ainsi l'assistance de quelqu'un d'autre. « Pas pour la philosophie. » Il se redresse sur sa chaise. « Vous m'avez proposé la dernière fois de m'aider avec mon... pouvoir. J'avais une théorie. Vous pensez que je pourrais jouer sur mes gênes ? Sur mes blessures ?  » Il se pencha en avant, observant ses propres mains voler dans tous les sens pendant que ses coudes s'appuient sur ses genoux. « Je m'explique. Je pourrais accélérer ma guérison en jouant avec le temps. Vous pensez que c'est possible ? » Il redresse sa tête d'un coup vers Aneesh, presque fasciné à l'idée d'arriver à faire ça. « Vous pensez pouvoir m'aider, M'sieur ? » La demande est timide mais elle est bien là. Il baisse d'ailleurs les yeux. Son enthousiasme à l'idée de pouvoir faire ça lui a fait oublier qu'il demandait de l'aide et surtout à ce professeur. « Ce n'est pas que cette jambe commence à être un poids mais un peu quand même. » Son sourire en coin, taquin et joueur, revient sur ses lèvres alors qu'il plonge son regard dans celui de l'homme et que d'une main il désigne l’atèle. Il ne sait même pas si Aneesh y connaît quelque chose en maîtrise de temps mais il est le mieux placé pour savoir les sévices du temps. Être immortel ne doit pas être de tout repos...

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

i wanna get betterHey, I hear the voice of a preacher from the back room, Calling my name and I follow just to find you, I trace the faith to a broken down television and put on the weather, And I've trained myself to give up on the past 'cause I froze in time between hearses and caskets, Lost control when I panicked at the acid test: I wanna get better.

Danny est... une énigme. Il lui fait penser à quelqu'un qu'il s'est juré d'oublier et il lui fait penser à quelqu'un qu'il détesterait revoir de nouveau. C'est un diamant brut, quelqu'un d'exceptionnel mais de brusque, d'enfantin. D'après Aneesh — et son point de vue et sans doute biaisé —, son expérience de la vie lui a donné un edge qu'il faut affûter et radoucir pour en faire une arme. « Non, tout va bien, M'sieur. Je... » Aneesh a appris qu'il s'était blessé, lors des derniers évènements à New York. Il avait été blessé au genou, d'après ce qu'il avait entendu. Il ne semblait plus vraiment en souffrir. « J'aurais besoin de... votre aide. »
À ces mots, les sourcils d'Aneesh s'arquèrent, pour le moins surpris. Leur dernière rencontre s'était soldée par un échec. Xavier lui avait spécifiquement demander de parler au jeune garçon mais... il n'avait pas semblé apprécier ses manières brusques. Aneesh avait songé à venir s'excuser mais s'était toujours retenu. Il refusait de voir s'il avait été en faute ou non. « Pas pour la philosophie. Vous m'avez proposé la dernière fois de m'aider avec mon... pouvoir. J'avais une théorie. Vous pensez que je pourrais jouer sur mes gênes ? Sur mes blessures ? » Expression de surprise un rien satisfaite sur le visage d'Aneesh, qui lui fait signe de développer de la main. « Je m'explique. Je pourrais accélérer ma guérison en jouant avec le temps. Vous pensez que c'est possible ? » Aneesh se permet de réfléchir sans répondre. “ Accélérer la guérison naturelle de ton corps, hein... ” commente-t-il à mi-voix, l'air pensif. Dit comme ça, ça a l'air tout à fait possible. Même complètement réalisable.

« Vous pensez pouvoir m'aider, M'sieur ? » Aneesh cligne des yeux, revenant dans l'instant présent, ses pensées s'étant d'ores et déjà envolées vers les réalisations de telle prouesse anatomique. « Ce n'est pas que cette jambe commence à être un poids mais un peu quand même. » Aneesh ne sourit pas, observe l'attelle. “ Oui, ça m'a l'air d'être possible. Tu peux accélérer le temps, n'est-ce pas? Le contrôler dans les deux sens. Il suffirait de cibler cette accélération sur ta jambe... mais en étant raisonnable. Tu t'imagines te retrouver avec une jambe droite de vieillard de cinquante ans qui souffre de la goutte et une vigoureuse jambe gauche de vingt ans? ” Un léger sourire flotte sur les lèvres de l'immortel, et il hoche pensivement la tête. “ Fatalement, ton corps va finir par guérir. Il faut juste lui donner un coup de pouce et l'inciter à aller plus vite. ” Aneesh regarde posément Danny.
Pourquoi est-ce qu'il lui fait penser à- “ Attends une seconde, ” dit-il lentement, avant de ressortir posément la photo du dossier. Il la tient devant lui, à bout de bras, observe tour à tour les visages souriants d'Amelia et John, puis le regard sombre de Danny, ses traits à l'air surpris, ses cheveux bruns... Il ne ressemble pas à John, pas vraiment. Mais il a la même bouche qu'Amelia — délicate, bien dessinée — et- “ bizarre, ” commente simplement l'immortel, avant de reposer la photo dans le dossier.
Il lui adresse un petit sourire maladroit. “ Désolé pour ça. Je pensais... ” Il s'interrompt, l'air incompréhensif. Quelque chose s'agite dans une partie de son cerveau. Un souvenir. Il ne lui permet pas d'entrer et d'infester ses pensées. Il le fera au départ de Danny.
Danny. Daniel.

Alors tu peux accélérer le temps, n'est-ce pas? Faisons une expérience, si tu veux. Donne-moi ta main, ” propose-t-il avec le plus grand naturel du monde, lui tendant la main jusqu'à ce que le jeune homme y dépose la sienne. Il tire un peu son bras vers la table jusqu'à pouvoir toucher son avant-bras avec un petit sourire. “ Je vais te raser une partie du bras et tu vas accélérer le processus du développement de tes poils pour les retrouver. Tu me suis? ” La perspective semble beaucoup l'amuser. Il sort de sous son bureau un rasoir jetable (non, ne posez pas de question) dont il enlève tentativement la sécurité, le montrant à Danny en attendant son approbation patiemment.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
MESSAGES : 161
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t177-danny-geronimo

i wanna get betterHey, I hear the voice of a preacher from the back room, Calling my name and I follow just to find you, I trace the faith to a broken down television and put on the weather, And I've trained myself to give up on the past 'cause I froze in time between hearses and caskets, Lost control when I panicked at the acid test: I wanna get better.

Danny reste dans l'attente. S'il n'avait pas une jambe blessée, sûrement serait-il entrain de se balancer une jambe sur l'autre. Mais là, il attend juste tranquillement de savoir si le professeur Doe accepte de l'entraîner. Si ça avait été un autre enseignant, il n'aurait pas été aussi peu sûr de lui mais ils ont eu une conversation assez particulière la dernière fois qu'ils se sont vus. Danny a repoussé Aneesh qui voulait simplement l'aider. Mais le jeune homme n'aime pas qu'on l'aide. Il est fier, bien trop fier pour demander de l'aide. Mais là, il n'a pas le choix. Alors il ravale son égo et attend la sentence de son professeur. “ Oui, ça m'a l'air d'être possible. Tu peux accélérer le temps, n'est-ce pas? Le contrôler dans les deux sens. Il suffirait de cibler cette accélération sur ta jambe... mais en étant raisonnable. Tu t'imagines te retrouver avec une jambe droite de vieillard de cinquante ans qui souffre de la goutte et une vigoureuse jambe gauche de vingt ans? ” Danny grimace à cette image et observe sa jambe avec anxiété alors que le professeur sourit avant de hocher pensivement la tête. Serait-il capable de maîtriser assez son pouvoir pour ça ? Il n'avait pas pensé à ces conséquences... Mais ça peut être effrayant. Et s'il se tuait durant l'opération ? “ Fatalement, ton corps va finir par guérir. Il faut juste lui donner un coup de pouce et l'inciter à aller plus vite. ” Aneesh le regard posément et Danny acquiesce, son cerveau en ébullition.

Attends une seconde, ” dit-il lentement. Le jeune homme fronce les sourcils et le voit ressortir une photo du dossier que son vis-à-vis consultait quelques minutes plus tôt. Le professeur la tient à bout de bras, passant du visage du Time Lord à la photo et ainsi de suite. Danny hausse un sourcil, sceptique. Qu'est-ce que c'est ce bordel ? “ bizarre, ” dit-il avant de reposer la photo dans le dossier comme si de rien n'était. Le Cavanagh fronce à nouveau les sourcils alors que son vis-à-vis lui adresse un petit sourire maladroit, sentant qu'il a manqué quelque chose d'essentiel mais il ne sait pas encore quoi. “ Désolé pour ça. Je pensais... ” Il pensait quoi ? Danny n'y comprends rien et il se retient difficilement de ne pas interroger son professeur concernant son comportement étrange. Mais s'il veut avoir de l'aide avec son pouvoir, il doit se retenir et serrer les dents. Il doit contrôler sa curiosité naturelle afin d'obtenir ce qu'il veut. Même si son professeur est carrément étrange.

Alors tu peux accélérer le temps, n'est-ce pas? Faisons une expérience, si tu veux. Donne-moi ta main, ” Danny acquiesce et observe la main tendu d'Aneesh pendant quelques secondes. Il se tâte à lui donner. Toutes sortes de scénarios lui viennent en tête. Va-t-il lui couper la main ? Un doigt ? Ou le couper quelque part afin de voir combien de temps il met à cicatriser ? Nan... Son enseignant est étrange mais jamais il ne blesserait un de ses élèves. Enfin, du moins, l'espère-t-il. Alors il dispose doucement sa main dans celle du Doe et le laisse faire quand il tire son bras jusqu(à la table afin de pouvoir toucher son avant-bras avec un petit sourire. Il fait l'effet à Danny d'être un psychopathe devant sa prochaine victime et le jeune homme se retient difficilement de retenir son bras d'un geste vif. “ Je vais te raser une partie du bras et tu vas accélérer le processus du développement de tes poils pour les retrouver. Tu me suis? ” Le Cavanagh pousse un soupir de soulagement. Ouf, que ça ? Ça, il pouvait le supporter. Ce n'est pas grand chose, surtout à côté des scénarios qu'il s'est fait dans sa tête, même si son enseignant a l'air de s'amuser comme un petit fou face à cette perspective.

Aneesh sort un rasoir jetable de son bureau et enlève la sécurité. Danny lève un sourcil, perplexe, qu'est-ce qu'il faisait avec un rasoir dans son bureau ? Ne pose pas de question..., pense-t-il en soupirant. Le professeur suspend son geste et jette un regard à son élève, attendant son approbation. Le jeune homme acquiesce avant de poser sa main qui n'est pas prisonnière sur le bureau afin de garder un équilibre. Il soupire un grand coup, pas totalement convaincu que ce soit la chose à faire. “ Très bien, si vous pensez que c'est la bonne solution, allez-y.  ” Il attend, impatient, que l'homme s'exécute mais arrête son geste de sa main libre. “ Attendez ! ” Il peut sentir son cœur battre à tout rompre. Il va juste raser les poils de son bras. Ce n'est rien en soi. Alors pourquoi est-il si paniqué à cette perspective ? Il avale difficilement sa salive avant de reprendre la parole. “ Et si... Et si, je n'arrive pas à maîtriser mon pouvoir ? Et si, comme vous l'avez dit, je vieillis mon bras beaucoup trop et que je finis avec un bras tout ridé ? ” Danny fait le fier, sou vent – tout le temps – mais là, il a peur. Peur de ce que son pouvoir peut faire. Contrôler le temps n'est pas quelque chose de simple, c'est complexe, ardu et il faut une grande maîtrise de soi pour y arriver. Le jeune homme en est conscient, c'est pourquoi il ne s'est jamais entraîné plus loin que quelques secondes ou minutes dans le temps. Il n'a jamais eu le courage d'aller plus loin. En tout cas, pas seul. Il plonge son regard dans celui de son professeur. “ Est-ce que je peux vous faire confiance, professeur ? Est-ce que vous m'aiderez sincèrement ? ” Il ne veut pas être une vulgaire expérience, une de plus dans la vie impressionnante de cette immortel millénaire. Il veut compte, il veut être important mais surtout, il veut savoir qu'il peut lui faire confiance.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

(#2) danneesh ›› i wanna get better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-