Partagez | .
 

 AVA → fury's girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: AVA → fury's girl.   Lun 3 Aoû - 19:19

Ava Moriarty
fury's girl


Identité
Nom et Prénom : Ava Moriarty. Alias : Ekko. Âge : 28 ans. Lieu de naissance & nationalité : Washington DC, Américaine. Métier : Agent Spécialiste du S.H.I.E.L.D. de niveau 07, elle est donc à la tête d'une équipe. Statut civil : Célibataire. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Particularités : Elle a un très haut niveau dans plusieurs arts martiaux, sait se servir d'une dizaine d'armes à feux et d'armes blanches différentes. Elle a été entraînée par Nick Fury en personne, ce qui fait d'elle une menteuse d'exception. Affiliation : S.H.I.E.L.D.

Interview
Avez-vous peur des Mutants ?  Disons plutôt qu'elle s'en méfie. Ava a été entraînée pour ne rien craindre, pour être capable d'accomplir sa mission jusqu'au bout sans jamais faillir. Mais elle n'est qu'un être humain et tout son entraînement ne vaut pas grand-chose face à des personnes dotées de pouvoirs incroyables. Elle peut encaisser les coups, la douleur, elle est endurante et féroce, mais face à quelqu'un qui dispose d'une force colossale, de la capacité de maîtriser un élément... Elle ne peut pas faire grand-chose. Alors oui, elle les craint, d'une certaine façon. En revanche, elle n'ira jamais dire ou même penser que tous les Mutants sont dangereux et bons à enfermer. Au contraire, elle est même bien contente d'en avoir à ses côtés parfois. Elle est juste plus agacée quand ils se retrouvent contre elle, parce qu'elle se sent inutile.
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? La police, l'armée, la CIA, ils ne peuvent rien faire contre des gens comme Loki ou tous ces scientifiques complètement tarés qui créent des choses qui les dépassent. Le monde a besoin de personnes extraordinaires, de par leurs capacités ou leurs créations grandioses. Donc oui, Ava est pour les Suphéros, totalement. Le S.H.I.E.L.D. a été créé pour lutter contre ce genre de menaces et les gens comme Cap' ou Ant-Man filent un sacré coup de main. Ava est heureuse de les savoir à ses côtés.
Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime ? Les parents d'Ava étaient des agents du S.H.I.E.L.D., c'est d'ailleurs ainsi qu'ils se sont rencontrés. Ils ne s'attendaient pas à avoir un enfant un jour, leur métier était bien trop risqué pour qu'ils songent à former une famille. Mais de toute évidence, la vie en avait décidé autrement. Ava passa donc son enfance dans les différentes bases du S.H.I.E.L.D., petite fureur blonde avide de connaissances. Ses parents étaient les plus proches amis de Nick Fury, qui devint son parrain à leur demande. L'année de ses cinq ans, ils furent tous les deux tués lors d'une mission et ce cher Fury se retrouva avec une gamine sur les bras. Il savait qu'il avait signé pour cela, mais il ne s'était pour autant pas attendu à ce que ça arrive réellement et aussi vite.
Il n'était pas vraiment fait pour élever un enfant, mais il fit de son mieux et Ava continua de grandir au sein du S.H.I.E.L.D. Très vite, elle fut entraînée par Fury en personne et elle ne se posa jamais de questions. Elle deviendrait un Agent, comme ses parents, comme son parrain et tous ceux qui évoluaient autour d'elle. Ava n'a jamais regretté cette décision.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Ava était faite pour ce job. Toute sa vie, elle a suivi un entraînement intensif et rigoureux afin de devenir un agent de terrain du S.H.I.E.L.D. Les épreuves, les difficultés importent peu, elle est fidèle à l'organisation et ne changerait de métier pour rien au monde. Protéger ceux qui ne peuvent le faire, veiller à ce que le monde conserve à certain équilibre, ce sont deux choses qu'Ava ne cessera jamais de faire.

IRL
Pseudo/âge/sexe ; ♠️ MOONY/22 ANS/F. Fréquence de connexion ; 7/7 Que pensez-vous du forum? ; C'est mon bébé :shon:. Comment l'avez-vous découvert ? Une folle soirée d'été.   Célébrité choisie ; CAITY LOTZ. Credits (avatar, icon etc.) ; .sparkle & tumblr.


_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: Re: AVA → fury's girl.   Mer 5 Aoû - 17:10



chapitre I

There ain't no way
But the hard way, get used to it
I said, "There ain't no way
But the hard way so used to it"
Ava frotta ses yeux fatigués de son poing et serra sa peluche contre elle. A travers la vitre, elle pouvait voir son parrain en train de discuter avec d’autres agents et il semblait tout aussi épuisé qu’elle. Il l’avait laissée ici, assise sur une chaise, pendant qu’il parlait de choses importantes et s’il avait promis de vite revenir, la petite commençait déjà à s’impatienter. Elle ne voulait pas être toute seule, pas maintenant. Alors elle descendit de sa chaise et s’avança jusqu’à la porte qui menait vers l’autre pièce. Levant la main, elle tourna la poignée un peu dure pour elle et poussa le battant. « Je sais très bien que la vie que je mène ne convient pas à une enfant, mais je ne laisserai pas la fille d’Eddie et Katherine à des inconnus, » déclara son parrain d’un ton ferme et Ava fronça les sourcils. « Nick ? » appela-t-elle d’une petite voix et ils se figèrent tous, avant de se tourner vers elle. Les traits de son parrain se radoucirent et il s’approcha d’elle pour la soulever. « Tu en avais marre de m’attendre, kiddo ? » fit-il avec un mince sourire et elle hocha vivement la tête avant d’aller l’appuyer sur l’épaule de l’homme qui soupira avant de frotter sa main immense dans son dos. « Papa et maman sont partis, alors ? » murmura-t-elle et son parrain se crispa un peu contre elle. « Oui, je suis désolé, » dit-il et Ava releva la tête pour chercher son regard, les larmes aux yeux. « Et toi, tu vas partir aussi ? » demanda-t-elle avant d’aller mordre sa lèvre inférieure, angoissée à l’idée qu’il l’abandonne, lui aussi. « Je n’vais nulle part, Ava, » promit-il avec un sourire et elle se sentit rassurée, parce que son parrain tenait toujours ses promesses. Alors elle reposa sa joue contre son épaule, le cuir froid de sa veste soulageant son visage brulant d’avoir trop pleuré. Elle s’autorisa finalement à fermer les yeux, trop fatiguée et trop triste pour rester éveillée plus longtemps.

Nick Fury glissa ses doigts dans les boucles blondes de la gamine et lança un regard en direction des autres agents qui avaient raison sur toute la ligne, mais qui comprenaient aussi pourquoi il était incapable de lâcher une gamine qui venait de perdre ses deux parents dans le système, alors qu’elle avait encore une famille.
____________________

« Putain d’merde, » grogna la jeune fille avant d’ouvrir la porte du congélateur d’où elle tira la plaquette de glaçons. « Langage, Ava, » fit une voix dans son dos et elle sursauta avant de lancer un regard noir à l’Agent Coulson. Avec un sourire, Phil s’avança vers elle et saisit son menton entre son pouce et son index pour l’observer minutieusement. Ava grimaça et le laissa regarder l’hématome qui se dessinait sur sa pommette. « Que s’est-il passé ? » demanda-t-il et elle retint une nouvelle flopée de jurons. « Nick, » maugréa-t-elle et l’agent rit légèrement, ce qui lui valut un autre regard sombre. Phil lui prit la plaquette de glaçons des mains et entreprit de la vider dans un sac plastique qu’il enroula d’une serviette avant de l’appliquer contre la mâchoire d’Ava qui grogna et l’attrapa pour s’éloigner et s’effondrer sur le canapé de la salle de repos. « Ne fais pas la tête, on s’est tous pris des mauvais coups avant d’être de bons agents. Et on en prend toujours, » dit Coulson en se dirigeant vers la cafetière. « Il est insupportable, » répliqua Ava avec une moue. « Y a que moi qu’il pousse à bout comme ça, il me gonfle ! » Phil leva les yeux au ciel face au discours de victime de l’adolescente et entreprit de servir deux tasses de café. Puis il retourna auprès de la jeune fille et s’installa à côté d’elle avant de lui tendre une des tasses, dont elle s’empara en bougonnant. « Tu es aussi la seule qu’il entraîne, je te signale qu’il laisse ça aux instructeurs, normalement, » lui rappela Phil sagement et Ava grimaça avant de souffler sur son café. « Il est obligé d’être aussi… aussi… »

« Nick Fury ? » coupa l’agent avec un sourire en coin et la jeune fille ricana à cela. « Tu le connais mieux que quiconque, Ava. Tu sais qu’il est intransigeant, mais c’est seulement parce qu’il veut ce qu’il y a de mieux pour toi. » L’adolescente soupira et but une gorgée de son café avant d’aller se serrer un peu plus contre Phil qui leva les yeux au ciel, mais leva son bras pour qu’elle puisse s’appuyer contre son flanc. « Et dire que les bébés agents finissent tous en larmes après une séance avec toi. S’ils savaient que t’es en réalité le plus gentil des deux. Ils le prennent tous pour un vieux pirate sympathique, » bougonna-t-elle avec une grimace et Phil rit légèrement. « Ne dis rien, j’aime leurs visages déconfits quand ils apprennent qu’ils sont avec moi, » murmura-t-il sur le ton de la confidence et Ava ricana à nouveau.
« Tu es un tyran. » L’agent Coulson acquiesça, « Et toi tu t’es fait démolir. »

« Ha ha. Qui a dit que notre Super Agent n’avait pas d’humour ? Hilarant, vraiment ! » s’exclama-t-elle et Phil esquissa un sourire carnassier. « Méfie-toi, Moriarty, ou je t’envoie faire un stage d’une semaine chez les scientifiques, » dit-il d’un ton doucereux. « Ugh, pitié, non, » grogna-t-elle avant de se noyer dans son café.
____________________

« Franchement, c’est ton arme de prédilection, je comprends, pas de soucis, mais… je suis obligée ? » fit Ava en grimaçant et Clint ne prit même pas la peine de répondre. Il lui tendit simplement l’arc et la jeune femme leva les yeux au ciel avant de s’en emparer. Elle se dirigea vers le stand de tir et encocha une flèche, banda la corde de l’arc et visa la cible devant elle avant de tirer. La flèche se planta dans la cible, de justesse et le ricanement moqueur de Clint résonna dans ses oreilles. La blonde serra les dents et de sa main droite, s’empara du petit calibre qu’elle portait à la cuisse avant de vider le chargeur en plein milieu de sa cible. « Voilà, il est mort, » fit-elle en se tournant vers l’archer avec un large sourire. Ce dernier affichait une grimace de dégoût, comme si elle venait de commettre le pire outrage qui soit. « Quel manque d’éducation, » murmura-t-il en secouant la tête d’un air navré. « Tu… » balbutia-t-elle, les yeux écarquillés. « Tu cites Star Wars, vraiment ? Tu te crois malin ? » Hawkeye plissa les yeux et se planta en face d’elle. « J’vais te rappeler qui est ton Maître, insolente, » dit-il en lui faisant signe d’approcher. Alors avec un sourire carnassier, la jeune femme lâcha l’arc et le petit calibre. Ils se contentèrent de se fixer et de se tourner autour pendant un petit moment, puis finirent par se jeter l’un sur l’autre.
Durant plusieurs minutes, ils bloquèrent, esquivèrent les coups de l’autre, jusqu’à ce qu’Ava finisse par se lasser et décide d’y aller plus franchement. Elle parvint à atteindre Clint quelques fois et ce dernier lui répondit avec autant d’enthousiasme. Finalement, sans avoir le temps de comprendre ce qu’il se passait, la jeune femme se retrouva sur le sol, le souffle coupé, le genou de Clint pressé contre sa gorge. Avec un large sourire, il attendit d’être certain qu’elle avait compris sa leçon avant de la relâcher. Toussant, crachant ses poumons, Ava se redressa. « C’était quoi, ça ? » siffla-t-elle entre ses dents, les yeux écarquillés. « Un p’tit truc de Tasha, » répliqua l’archer, visiblement fier de lui. « Quoi ? » s’exclama la jeune femme. « Elle m’a jamais montré ça ! » Son air indigné amusa clairement Clint qui s’approcha d’elle pour poser une main sur son épaule. « Trop jeune encore tu es, pour cette redoutable technique. Vers le côté obscur elle pourrait te mener, » murmura-t-il d’un air sage et Ava enfonça son poing dans l’estomac d’Hawkeye qui hoqueta tout en riant.
« Retourne jouer avec ton arc et tes flèches, Cupidon, j’vais chercher un nouveau Maître ! » s’exclama la jeune fille avant de quitter la pièce, un large sourire aux lèvres face à l’hilarité de Clint.
THE NEW AGE

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: Re: AVA → fury's girl.   Mer 5 Aoû - 21:57



chapitre II

It’s who we are
Doesn’t matter if we’ve gone too far
Doesn’t matter if it’s all okay
Doesn’t matter if it’s not our day
Ava esquissa un sourire en voyant le Dr Selvig et Clint apparaître au bout du couloir, l’air pressés. « Ah, Clint, je te cherchais ! » s’exclama la jeune femme avant de se diriger vers lui au pas de course. Elle se figea néanmoins en voyant l’arme dans la main de l’agent et fronça les sourcils. Elle avait déjà vu Clint utiliser une arme à feu, lorsqu’il n’avait vraiment pas le choix, quand il était à court de flèches. Mais elle ne l’avait certainement jamais vu se promener avec un pistolet à la main dans les couloirs d’une base du S.H.I.E.L.D. « Clint ? » fit-elle intriguée et il plongea son regard dans le sien. Ce n’était pas Clint. Un frisson parcourut l’échine d’Ava et elle recula d’un pas en voyant l’homme étrangement vêtu, aux cheveux longs et noirs, apparaître derrière eux. Immédiatement, elle porta une main à l’arme fixée à sa cuisse, mais Hawkeye fut plus rapide. La première balle traversa son épaule et la jeune femme poussa un cri de douleur avant d’esquiver la seconde pour saisir son arme et la pointer sur Clint, prête à tirer. La seconde balle traversa son abdomen, lui coupa le souffle et toute volonté de rester debout. Les yeux écarquillés, elle se sentit tomber, mais deux balles transpercèrent à nouveau son corps. Elle sentit celle qui traversait sa jambe droite, mais n’eut pas l’occasion de sentir la dernière, inconsciente avant même de toucher le sol.

« Agent Moriarty ? Ava ? C’est Janet, je m’occupe de vous, restez avec moi. » J’ai mal. « Ava, il faut vous accrocher, il faut… J’ai besoin d’aide, ici ! » J’ai froid. « Doucement, faites doucement, il faut évacuer, dépêchez-vous ! » Je sens plus mes jambes. Janet, je sens plus mes jambes. « La base va exploser, il faut sor… »
____________________

« Tu permets ? » Ava appuya ses béquilles contre la pierre tombale et avec une grimace, elle se laissa glisser à terre pour s’asseoir. Là, elle étendit ses jambes engourdies et s’appuya contre la pierre froide. « J’sais pas encore comment j’vais m’relever, mais on verra ça après, » dit-elle avec un sourire en coin. « J’ai pas amené de fleurs, trop chiant à trimballer, avec les béquilles, » poursuivit-elle d’un ton calme, détaché. Puis sa gorge se noua et elle passa une main sur son visage. « J’suis désolée de pas être venue plus tôt mais… tu t’en doutes, j’étais pas tellement en état. Au moins, je remarche maintenant. Les toubibs disent que je devrais récupérer toutes mes facultés donc… ça va. » Elle s’interrompit, le regard perdu dans le vide. Janet Van Dyne lui avait sauvé la vie en intervenant aussi rapidement et en parvenant à la sortir de la base avant que tout n’explose. Elle avait réitéré l’exploit en la maintenant en vie jusqu’à l’emmener en chirurgie pendant des heures. Après ça, Ava avait passé près de deux mois dans le coma. A son réveil, elle avait appris pour Loki, les Chitauri, les Avengers. Mais aussi pour tous les agents qui avaient péri. Pour Phil. L’idée d’être restée allongée dans ce lit tandis que d’autres avaient donné leur vie avait dégoûté la jeune femme, mais la colère qu’elle avait éprouvée avait été un bon moteur. Les médecins n’avaient pas été certains qu’elle puisse remarcher au début, mais les dernières trouvailles scientifiques du S.H.I.E.L.D. lui avaient permis une guérison totale. Puis elle avait mis des mois à faire de la rééducation, à remuscler son corps.

Elle avait encore besoin de ses béquilles, parce qu’elle se fatiguait vite, mais bientôt elles ne seraient plus qu’un lointain souvenir, comme les cicatrices qui marquaient sa peau. « Nick… Nick a dit que t’étais allé affronter un dieu tout seul… avec une arme même pas testée encore… » commença-t-elle et un léger rire lui échappa. « C’est bien ton genre ça, tu peux rien faire comme les autres, de toute manière. » Sa gorge se noua et elle lutta contre son envie de pleurer. « J’ai pas… j’ai pas vraiment pu te dire au revoir correctement alors je… c’est difficile, un peu. T’es… t’étais vraiment chiant, mais c’était chouette, alors je… Tu vas me manquer, Phil. Tu me manques déjà, en fait, » admit-elle avec un sourire triste. Elle préféra se taire, finalement. Le soleil était haut dans le ciel, la réchauffant de ses rayons lumineux. Ava ferma les yeux et décida de rester là, un tout petit peu. Elle n’était pas douée avec les mots, alors Phil comprendrait peut-être mieux si elle restait tout simplement là. Du moins s’il pouvait comprendre quoi que ce soit.
____________________

« J’entre, j’essaye de vous en laisser un peu et éventuellement je vous ouvre, ça va être du gâteau, » fit Ava avec un sourire en coin avant de se récolter un regard sombre de la part de Rogers. « Ça va, ça va, détendez-vous Cap. J’entre, je vous ouvre et tout ira très bien, » dit-elle avant de récolter un claquement de langue agacé de la part de Natasha. « Arrête de parler, » ordonna la russe avant d’achever son maquillage à l’aide d’un rouge à lèvres. Une fois satisfaite, elle lui tendit une oreillette que la jeune femme s’empressa de mettre. « C’est bon, tu peux y aller. » Ava se leva et observa son reflet une dernière fois. Autant dire qu’elle s’était rarement vue aussi… apprêtée. La robe qu’elle portait était incroyablement courte et serrée, quant à ses talons… Elle préférait ne pas y penser. Elle avait déjà accompli un sacré paquet de missions pour le S.H.I.E.L.D., mais s’infiltrer dans un club privé pour jouer à la cruche était une première. D’habitude c’était Natasha qui s’en chargeait, mais une mauvaise blessure l’avait empêchée de jouer ce rôle et elle se contenterait donc de superviser les opérations depuis leur planque.

Au moins, ce n’était pas la première fois qu’Ava se livrait à une mission d’infiltration. Ils avaient vraiment eu du mal de trouver cette ouverture, les hommes qu’ils recherchaient étaient sans cesse protégés et ce club était certainement leur seule chance.

Ava sortit du van pour monter dans la voiture noire élégante conduite par un agent du STRIKE et ils se mirent en route en silence. Une fois arrivés, elle sortit de la voiture et se dirigea vers la porte du club pour se retrouver face à un gorille à l’air patibulaire. Affichant son plus beau sourire, la jeune femme sortit sa fausse carte d’identité de son sac à main et la tendit à l’homme qui l’observa minutieusement avant de la laisser entrer. Des mois de mensonges et de battements de cils pour ça, elle était bien soulagée de se voir autorisée à pénétrer ici. A peine entrée dans le bâtiment, l’odeur âcre des cigares agressa ses narines. Elle ignora sa gêne et acheva d’entrer dans son personnage. Pendant près d’une heure, elle fit de son mieux pour que personne ne la soupçonne tout en faisant en sorte que les hommes qu’ils ciblaient se retrouvent tous dans la même pièce, sans risquer la présence d’un innocent. Puis elle fixa le petit appareil que Natasha lui avait confié sur l’ordinateur qui gérait les caméras de sécurité et attendit qu’elle lui confirme avoir infiltré le système avant d’annoncer qu’elle allait se rafraîchir aux toilettes.

Plutôt que de s’y rendre, elle se dirigea vers la porte de derrière qui ne s’ouvrait que de l’intérieur et était protégée par un système de sécurité particulièrement complexe. Là, elle ouvrit son sac, fouilla dans une fausse trousse à maquillage et en tira un autre appareil qu’elle posa sur le cadran. « A toi de jouer, Nat, » souffla-t-elle avant de passer une main dans ses cheveux blonds. « Reste en retrait, maintenant, » intervint la voix du Captain Rogers dans son oreille. Elle se retint de protester et décida de passer aux toilettes, histoire d’éviter d’éveiller des soupçons. Là, elle attendit quelques minutes et finit par entendre Natasha confirmer que la porte était ouverte. La voix de Rumlow ordonna alors aux autres agents du STRIKE d’entrer et elle les entendit passer dans le couloir.

Incapable de rester là à ne rien faire, Ava sortit de sa cachette en percevant les premiers coups de feu, juste à temps pour voir un des types lui passer sous le nez pour fuir. Avec un sourire en coin, elle voulut courir à sa suite et se retrouva vite gênée par sa tenue. Alors elle se débarrassa de ses escarpins et remonta sa robe avant de se précipiter derrière l’homme. Elle ne tarda pas à le rattraper et lui faucha les jambes. Il tenta bien de résister et de se débattre, mais lorsqu’elle finit par refermer ses cuisses autour de sa nuque, prêt à la briser s’il venait à bouger encore, il comprit qu’il devrait rester immobile. Elle vit alors Brock Rumlow et Steve Rogers débarquer dans le couloir, essoufflés, certainement à la recherche du fuyard et esquissa un sourire goguenard. « Vous en avez perdu un, Cap. » Les deux hommes échangèrent un regard embarrassé et Ava assomma son prisonnier avant de se redresser et d’ajuster sa robe sur ses cuisses. « C’est une culotte, messieurs, pas de quoi rougir. » Rogers détourna vivement le regard tandis que Brock esquissait un sourire amusé.
THE NEW AGE

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: Re: AVA → fury's girl.   Jeu 6 Aoû - 1:20



chapitre III

Here we are, don't turn away now,
We are the warriors that built this town.
Here we are, don't turn away now,
We are the warriors that built this town
From dust.
« Je… » commença Anya et la blonde se tourna vers elle, sa tasse de café aux lèvres. « Mmmh ? » fit-elle un peu endormie. Ça faisait des jours qu’ils étaient coincés dans cette maudite planque, à espionner leur cible en attendant de tomber sur une information qui leur permettrait d’intervenir. Ils dormaient à peine et Ava en avait marre de rester là à ne rien faire. Sylver avait fini par s’écrouler dans un coin et il ne restait plus que les deux jeunes femmes pour surveiller les écrans. « Fury est mort, » lâcha Anya d’un air effaré et Ava recracha le café qu’elle avait commencé à boire. « Quoi ? » croassa-t-elle après avoir repris son souffle et la russe écarquilla les yeux en réalisant qu’elle venait d’annoncer ça comme ça, sans préambule, sans prévenir. « Euh, je suis désolée Ava, je… c’est… c’est écrit là, c’est… » balbutia-t-elle et Ava se jeta presque sur elle pour observer son écran.

L’esprit embrouillé, elle ne retint que deux choses. Directeur Fury assassiné. Winter Soldier. La gorge nouée, les dents serrées, Ava se laisse retomber sur sa chaise, l’air hagard. Nick. Nick est mort. Papa, maman, Phil et maintenant Nick. Maîtrisant les tremblements de sa main, elle entreprit de nettoyer le café qu’elle avait recraché sur le bureau devant elle, soigneusement. « Ava, tu… » fit Anya, clairement mal à l’aise. La blonde ne répondit pas et tourna son regard vers l’écran de son ordinateur. Elle porta sa tasse à ses lèvres et but une gorgée de son café, lentement, apprécia le goût amer sur sa langue. « Retourne au boulot, Anya, » dit-elle d’une voix maîtrisée et elle sentit que l’agent hésitait, la vit ouvrir la bouche du coin de l’œil. Mais la brune se ravisa et se tourna finalement vers son écran.

Nick était mort. Et le Winter Soldier allait payer pour ça.

____________________

Ava entendit la porte d’entrée s’ouvrir en grinçant terriblement. Son cœur manqua un battement et elle inspira profondément. Des bruits de pas se firent entendre et la lumière éclaira brusquement la pièce. Face à elle, l’homme se figea, les yeux écarquillés, en remarquant qu’il n’était pas seul. Une barbe de plusieurs jours mangeait ses joues creusées, pâles. Ses yeux étaient soulignés par des cernes foncés et ses cheveux longs étaient maladroitement attachés, certainement pour ne pas être gêné. Il cessa bien vite d’être surpris et lâcha le sac qu’il tenait pour se mettre dans une position défensive, instinctivement. Ava esquissa un léger sourire en coin et se leva de la chaise sur laquelle elle était assise. « Vous êtes un homme difficile à trouver, » dit-elle d’un ton doucereux. « T’es qui ? » cracha le Winter Soldier et Ava soupira. « Personne, » répliqua la jeune femme avant de porter une main à son arme. Elle n’eut pas le temps de s’en emparer car déjà, l’homme fonçait droit sur elle. Ava n’était pas stupide, elle s’y était attendue, aussi parvint-elle à l’esquiver. Il ne fit que la frôler mais se remit bien vite et déjà, il était de nouveau sur elle.
Le reste du monde sembla disparaître, la notion du temps avec. Il était fort, beaucoup plus qu’elle. Un mauvais coup pouvait lui arracher la tête. Il pouvait la tuer d’une main, la briser comme un insecte. Alors elle esquivait ses coups, privilégiant la rapidité et l’agilité, pour ne frapper que lorsqu’elle était sûre de le toucher. Mais le Winter Soldier n’était pas un homme normal. Lorsque son bras en métal toucha sa joue de plein fouet, Ava eut la chance d’avoir commencé à esquiver. Sa vision devint floue et elle poussa une exclamation de douleur, puis tomba à terre, sonnée. Il aurait pu lui briser la nuque.

Ava cracha le sang qui avait commencé à envahir sa bouche et se dépêcha de se redresser, tremblante et étourdie. Sa vision sembla se stabiliser et elle fronça les sourcils en voyant que le Winter Soldier ne bougeait plus. Il la fixait, les yeux écarquillés, l’air complètement perdu. « Tu… Vous… » La jeune femme s’ébroua et se jeta sur lui, pour lui asséner une série de coups jusqu’à ce qu’il mette un genou à terre. Alors elle joignit ses deux mains et le frappa de toutes ses forces, à l’arrière du crâne. Super fort ou non, ça devait faire sacrément mal. Elle reçut une belle confirmation en le voyant s’effondrer au sol dans un grognement.
Il tenta de se retourner, conscient qu’il était vulnérable ainsi, alors Ava en profita pour coller son genou contre sa gorge, tirer son arme de son holster et la plaquer contre la tempe du Winter Soldier qui se figea. Des semaines, des mois à traquer cet assassin pour lui faire payer la mort de Nick. Elle avait coupé tout contact avec les autres, bien décidée à faire ça seule, à ne mêler personne à ses histoires. Et il était enfin là, à sa merci. « T’es avec eux ? » croassa-t-il d’une voix rauque et elle crut lire une terreur profonde dans son regard hanté. « Qui ? » cracha-t-elle en pressant un peu plus son genou contre sa gorge. « Hydra, » souffla-t-il et elle se crispa. « Non, » grogna-t-elle avec une grimace et cela sembla le soulager. Il ferma les yeux un moment, puis se détendit sous elle et esquissa un sourire, minuscule. « Ok, bien. Bien. Fais ça proprement, alors. Assure-toi que j’puisse pas revenir. S’il te plaît. » Ava ouvrit la bouche, l’air de ne pas comprendre. Elle eut certainement l’air stupide pendant un moment, puis ses sourcils se froncèrent. Elle ne devait pas hésiter. C’était la pire erreur, l’erreur du débutant. Une fois l’ennemi neutralisé, il fallait l’abattre immédiatement, ne pas discuter, ne pas faire le malin, juste… Mais ce regard.

« C’est pour eux que tu l’as tué ? » demanda-t-elle, la gorge nouée. « Qui ? » fit-il, l’air de ne pas comprendre. « Nick Fury. » Il croisa son regard et… elle n’y vit que du vide, alors qu’il semblait fouiller dans sa mémoire, chercher de qui elle parlait. « Je… je sais pas… » croassa-t-il d’une voix rauque et Ava fut tentée de lui en coller une pour avoir oublié le nom de l’homme qui l’avait élevée, entraînée, formée. Mais ce n’était pas ce qu’il voulait dire par là. Il y avait quelque chose dans ses yeux, c’était… Clint. C’est comme Clint. Ava écarquilla les yeux et écarta le canon de son arme de la tempe du Winter Soldier. « Ton nom, » exigea-t-elle, le cœur battant si fort dans sa poitrine qu’elle avait l’impression de n’entendre que ça. Il grimaça, sembla hésiter, puis lâcha dans un souffle : « James. Barnes. » Ava se figea et manqua d’hoqueter sous la surprise. C’était là, sous ses yeux depuis le début. Marqué par la fatigue et les épreuves, amaigri et plus pâle, mais putain, elle n’était pas censée être une idiote écervelée, elle avait appris ces choses-là, elle savait…

Le Winter Soldier était James Buchanan Barnes.

« Putain d’merde, » murmura-t-elle dans un souffle et elle retira son genou avant de se redresser, son arme toujours à la main. Elle détailla son visage, ses cheveux longs et emmêlés, le bras de métal, l’appartement miteux dans lequel il se trouvait, où il venait d’emménager, d’après ses informations. « C’est l’Hydra qui… » commença-t-elle et elle vit son visage se fermer, son regard se détourner. Il avait presque l’air d’un gosse, planté là, perdu, luttant visiblement de toutes ses forces pour ne pas paniquer, pour ne pas laisser un torrent d’émotions le submerger. On avait entraîné Ava à tuer lorsqu’elle était obligée, à ne pas hésiter. Mais elle ne pouvait pas coller une balle dans la tête de ce type, pas comme ça, pas sans tout savoir. « Putain d’merde, » répéta-t-elle, incapable de dire autre chose.
____________________

« ESPECE — Un coup. — D’IMMONDE — Un deuxième coup. — SALOPARD ! » Un troisième coup. Ava reprit son souffle, les yeux rougis de larmes. « Pourquoi il t’a fallu tout ce temps pour me prévenir ? Pourquoi Rogers, Natasha et Maria étaient au courant et pas MOI ? » s’écria-t-elle en tremblant de tous ses membres. « Et Phil ? POURQUOI TU M’AS PAS DIT POUR PHIL ? T.A.H.I.T.I. ? VRAIMENT ? » Elle leva la main, prête à le frapper encore une fois, mais Nick Fury saisit son poignet au vol, se glissa dans son dos et la faucha sur place avant de la plaquer au sol. Oui, bien sûr qu’il l’avait laissée le frapper. Bien sûr qu’il lui avait autorisé trois coups, mais pas de quatrième. La jeune fille retint un gémissement de douleur lorsqu’il tordit son poignet dans son dos et il la relâcha finalement avant de l’aider à se relever. « Je suis censé être mort, Ava, tu voulais quoi, que je me pointe à ta porte, que je t’envoie un sms ? » siffla-t-il entre ses dents. Il soupira et passa une main sur son crâne. « J’ai fait ce que j’avais à faire, » dit-il en lançant un regard en direction de Phil qui était resté immobile, la mâchoire crispée. « Tu… raaaah j’y crois pas ! » s’exclama-t-elle avant de frotter ses yeux rougis du revers de sa main. « T’es qu’un vieux pirate. » Elle s’approcha de lui et avec un soupir, il écarta les bras et la laissa l’enlacer.
« Et toi une sale mioche, » répliqua-t-il en pressant sa joue contre ses cheveux. Ava esquissa un sourire et se détacha de lui, la gorge nouée. « Tu vas disparaître alors ? » demanda-t-elle et Fury soupira. « Oui, il le faut. Le S.H.I.E.L.D. n’a plus besoin de moi, » dit-il doucement et la jeune femme serra les dents. Et moi ? Moi j’ai besoin de toi, se retint-elle de dire. Alors elle se tourna vers Phil qui hocha lentement la tête. « Donne des nouvelles de temps en temps, » maugréa-t-elle et il sourit. Pas de promesses, il ne pouvait pas en faire cette fois-ci. Elle leva les yeux au ciel pour la forme et s’éloigna de lui pour rejoindre Coulson. « Au revoir, Monsieur, » dit-il et Fury ricana. « C’est Nick, Phil. Nick, » dit-il avant de cligner de son œil valide et de disparaître, laissant Ava aux côtés de l’agent qui passa un bras autour de ses épaules. « Maudit pirate, » murmura Phil et la jeune femme s’esclaffa.
THE NEW AGE

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com
MessageSujet: Re: AVA → fury's girl.   Jeu 20 Aoû - 1:13



félicitations !

tu es validé mon brave
Bienvenue chez les HOMO SAPIENS.

ELLE EST NULLE TA FICHE MAIS COMME TU FAIS PARTIE DU STAFF ON A PAS LE CHOIX QUE DE TE VALIDER. :notok:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

AVA → fury's girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations validées-