Partagez | .
 

 (hawkstature) + long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature
long time no see
I can see a lot of bright in you and I think the dress looks nice on you

Hey Cassie. Don't know if you remember me, it's Kate Bishop from NYU. Might seem weird after all these years but I'd like to meet. To go over everything. When are you available? V important business. I'm really sorry about everything.
Kate


Cassandra n’en avait pas cru ses yeux en voyant le sms qu’elle avait reçu la veille. Elle avait cru à un rêve et avait dû le relire plusieurs fois avant de se rendre compte que non c’était bel et bien Kate Bishop qui lui envoyait un sms. Rupert avait cru qu’elle était en train de faire un malaise en la voyant pâlir d’un seul coup alors qu’ils étaient en train de se balader main dans la main. Il se souvint avoir senti qu’elle s’était stoppée d’un seul coup, les yeux rivés sur son téléphone portable. Il lui avait demandé si tout allait bien et elle n’avait pas répondu une première fois. Ce ne fut qu’au bout de la troisième qu’elle redressa la tête en clignant des yeux plusieurs fois et qu’elle répondit que tout allait bien. Il l’avait vu pianoter rapidement sur son clavier avant de ranger son téléphone et de le suivre de nouveau. Il put reprendre la conversation sans s’apercevoir que Cassandra était totalement ailleurs. Elle repensait à ce sms, à Kate et à sa disparition soudaine. Une boule d’angoisse se forma dans son estomac. I’m really sorry about everything. Cassie ferma les yeux, elle avait plutôt intérêt à être désolée, oui. Elle avait besoin de réponses à ses questions et la blonde espérait franchement que Kate lui en donnerait. Qu’elle serait sincère avec elle. Kate avait eu une place bien trop importante dans sa vie pour qu’elle l’ignore totalement. Si jamais après l’avoir vu, elle n’était pas satisfaite des raisons du silence de la brune alors… « Tu m’écoutes ? » Rupert la sortit de ses pensées, elle tenta un sourire. « Non pardon. » Lâcha-t-elle d’un seul coup. Sans comprendre pourquoi, elle sentait la colère qui montait en elle. Non elle ne l’écoutait et non elle n’avait pas envie de l’écouter non plus. Pour le coup elle avait envie de rester toute seule. « Tu peux me ramener chez mon père s’il te plaît ? » Fit-elle un peu trop sèchement. Elle avait envie de se retrouver avec lui pour lui en parler. Ruper parut surpris, pinça les lèvres et baissa les épaules. « Ok. » Ils retournèrent à sa voiture et il conduisit en silence jusqu’à chez Scott Lang. Il jetait de temps en temps des regards vers Cassie qui avait le regard rivé sur l’extérieur de la voiture, préférant l’ignorer pour ne pas avoir à faire la conversation avec lui.



Parler avec son père lui avait fait du bien aussi elle appréhendait un peu moins le rendez-vous du jour avec Kate Bishop. Elle relisait encore et encore les messages qu’elles s’étaient envoyées et elle se mordit la lèvre inférieure en constatant qu’elle paraissait extrêmement sèche dans ses réponses. Sa conscience lui soufflait qu’elle avait eu raison. Elle n’arrivait pas à se dire que c’était une bonne chose que Kate réapparaisse comme ça dans sa vie sans lui reprocher cette absence terrible alors que Cassandra avait eu besoin d’elle un paquet de fois. Elle prit la direction du Starbucks où elles avaient rendez-vous. La blonde était extrêmement nerveuse à l’idée de la retrouver et avait peur des explications qu’il y aurait derrière. Cassie avait surtout peur de perdre son calme et de se mettre en colère comme jamais auparavant.

Elle s’installa à la terrasse dudit Starbucks après être allée prendre un chocolat chaud. Cassandra sortit son téléphone et ressentait une angoisse terrible à l’idée que finalement Kate ne vienne pas. Elle ne pourrait pas supporter un nouvel abandon de sa part. Elle guetta l’heure, il était seize heures cinquante-cinq. Cassie n’aimait pas arriver pile à l’heure, il fallait impérativement qu’elle soit en avance. Pour chasser sa nervosité, elle parcourut un peu les réseaux sociaux sur son téléphone, passant par le compte instagram des Avengers et leur compte twitter cherchant à voir s’il y avait un update quelconque. Elle allait passer par snapchat lorsqu’elle vit une ombre lui cacher le soleil. Elle redressa la tête pour voir Kate Bishop. Elle sentit son cœur faire une chute vertigineuse dans sa poitrine en croisant son regard. Elle était si belle, encore plus que dans ses souvenirs. Cassandra rangea son téléphone rapidement dans son sac et se redressa brusquement manquant de faire tomber sa chaise. « K... Kate. » Elle ne savait pas trop comment se comporter alors elle fit la seule chose que son instinct lui dictait : elle la prit dans ses bras. Le contact ne dura que quelques secondes avant qu’elle ne s’écarte, les larmes aux yeux, un peu trop émue peut-être de retrouver sa meilleure amie. « Pardon. » Fit-elle en se reprenant. Le bonheur de la retrouver surpassait la colère passagère qu’elle avait ressentie. Elle savait qu’elle reviendrait, mais elle voulait profiter de ces courtes retrouvailles avant de lui hurler dessus qu’elle n’avait pas à l’abandonner comme ça et que quoi que furent ses raisons, elle aurait pu l’aider à surmonter tout ça.

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur

LONG TIME NO SEEi wondered at (her), so wise and so foolish, to have lived with me all these months and not know that the worst storms break inside a (woman).

« K... Kate. » Kate ne peut pas s'empêcher de sourire, en observant l'empressement qu'a Cassie à se lever, manquant presque de faire tomber sa chaise en arrière. Elle ne peut pas s'empêcher de se figer, surprise et prise au dépourvu, quand la petite blonde la prend dans ses bras et la serre contre elle légèrement, à peine quelques secondes; quand elle s'écarte et que Kate l'observe d'un air prudent, elle voit même que ses yeux sont vaguement humides et se rend compte, avec un temps de retard, que les siens le sont aussi. Cassie... ça fait si longtemps. Une éternité. Quatre ans... c'est étrange. Kate se souvient d'une Cassie un peu maladroite, mal dans sa peau comme tous les gamins le sont en sortant à peine du lycée. Avec ses yeux sombres mais son sourire lumineux, elles avaient fait partie de la même sororité à l'université de New York... dieu, ça remontait à si loin. Kate était parti du jour au lendemain. Sans expliquer rien à personne. Parce qu'elle avait été trop faible pour résister à la pression. Pour résister à l'évènement sans doute le plus traumatique de sa vie. « Pardon. Pas de souci, Cassie. Moi aussi je suis contente de te revoir. ” Elle a toujours ce masque, Kate, dont elle ne se débarassera jamais complètement. Celui de la fille qui sourit, qui se laisse faire. C'est avec une confiance feinte qu'elle s'assied gracieusement sur la chaise en face de celle de Cassie, après avoir déposé son grand café latte sur la table. Elle se défait machinalement de son manteau, dépose son sac à ses pieds, se passe une main dans les cheveux et enfin, elle plonge son regard vert dans celui, noisette, de la jeune femme. Elle la regarde, pour de vrai.

Quatre ans. Son visage s'est un peu aminci, a grandi. Elle a les cheveux plus longs que dans son souvenir, et l'air plus... comment dire? Kate ne sait pas trop mais elle a l'impression de faire face à une inconnue. Une inconnue qu'elle a aimé, un jour, à sa manière. Une inconnue qu'elle a salement abandonné.
Kate grimace, en pensant amèrement que de toutes façons, elles étaient faites pour se revoir. Elle se revoit encore, avec Billy, dans ce qu'il prétendait être le manoir des Avengers dans sa dimension. Il parlait de Cassie comme si elle avait toujours fait partie de leur groupe. Elle lui avait dit que dans cet univers, Cassie n'était pas une mutante. Mais était-ce réellement le cas? Quatre ans ont passé. Et même si elles sont devenues amies très vite, même si elles ont été très proches, il y a tellement de choses que Kate ne sait pas à son propos...
Cassie, mes mots ne sauront jamais te dire à quel point je suis désolée, ” lâche-t-elle finalement, la gorge sèche et le coeur qui fait des bonds dans sa poitrine, alors qu'elle vient machinalement dessiner du bout des doigts des formes abstraites sur la serviette en papier posée sur la table. Elle a les yeux timidement baissés, la moue contrariée. Kate n'aime pas s'excuser et il n'y a que ses amis qui y ont droit. “ Je- - ” Elle devrait lui expliquer. Tout lui dire, ne rien cacher, juste articuler: quelque chose de grave m'est arrivé. Je n'ai pas pu rester. Je ne pouvais pas rester dans cette université, je ne pouvais pas rester dans cette vie, dans cette peau, dans cette existence. Je devais partir. Mais elle n'aurait pas compris, Cassie.
Personne n'avait jamais réellement comprs. Ils croyaient pouvoir effleurer la chose, s'inciter à comprendre, à compatir. Mais au final, l'horreur était telle, tellement douloureux, tellement intrinsèque que c'était incompréhensible. Des fois, elle n'y pensait pas pendant des heures et des heures; et des fois, elle aurait voulu se brûler la peau juste pour effacer les stigmates invisibles de cette expérience traumatique. “ Je suis tellement désolée. J'ai été lâche et stupide. Merci d'être venue aujourd'hui, Cassie, ça- c'est très important pour moi. Elle relève les yeux. Tu étais- tu es très importante pour moi.

Cette réalité fait un peu mal au coeur. Malgré quatre ans, elle considère toujours Cassie comme sa petite soeur, sa petite protégée, l'une de ses meilleures amies. Oh, combien de soirées elles ont passé à parler de tout et de rien, à se faire les ongles, à faire semblant de bitcher sur untel, à manger des pizzas et à jouer aux jeux vidéos! Sans doute les meilleurs souvenirs de l'université pour Kate. Sans doute les meilleurs souvenirs de cette période de sa vie pour Kate. “ Dis moi que tu me pardonnes, dit-elle après une courte pause, ou dis-moi ce que je dois faire pour que tu me pardonnes. Tu as tous les droits d'être furieuse mais- je ne veux pas de ça pour nous, Cassie. Tu as été l'une de mes meilleures amies et je me disais... je me disais que c'était trop bête de perdre ça. De perdre nous.

_________________

they are trash but they are my trash
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature
long time no see
I can see a lot of bright in you and I think the dress looks nice on you

Cassandra ne savait pas trop comment elle se sentait. La nervosité n’avait pas disparu, la colère non plus, mais la joie étouffait tout ça. Revoir Kate, son visage et le timbre de sa voix lui faisaient du bien et elle pouvait s’apercevoir de toute l’étendue du manque qu’elle avait ressenti depuis son absence. « Pas de souci, Cassie. Moi aussi je suis contente de te revoir. » Qu’elle lui répondit avec un sourire avant de s’installer à la table. La blonde bloqua quelques secondes, essayant de savoir pourquoi le sourire de Kate le glaçait totalement. Elle rapprocha sa chaise qu’elle avait poussé un peu plus loin en se redressant et s’assit à son tour. Elle joignit ses mains qu’elle posa sur ses cuisses. « Cassie, mes mots ne sauront jamais te dire à quel point je suis désolée, » Sa gorge se noua et elle eut du mal à déglutir. Quatre ans sans aucune nouvelle de la part de sa meilleure amie avant qu’elle ne réapparaisse d’un seul coup, c’était un choc pour Cassandra. Elle hocha simplement la tête. Elle savait que si elle se mettait à parler, sa voix allait trembler. Kate ne semblait pas plus à l’aise non plus. Ça faisait combien de temps qu’elle était en train de dessiner sur sa serviette avec ses doigts, le regard baissé et une moue sur le visage ? « Je- - » La jeune fille se redressa et remit une mèche de ses cheveux derrière ses oreilles. Kate allait-elle lui expliquer la raison de son silence ? De son départ ? De son abandon ? « Je suis tellement désolée. J'ai été lâche et stupide. Merci d'être venue aujourd'hui, Cassie, ça- c'est très important pour moi. Tu étais- tu es très importante pour moi. » « Était ? » Fit-elle d’une toute petite voix. Le passé lui faisait mal. Le passé la blessait. Même si Kate s’était corrigée, elle l’avait employé en premier. « Dis moi que tu me pardonnes, ou dis-moi ce que je dois faire pour que tu me pardonnes. Tu as tous les droits d'être furieuse mais- je ne veux pas de ça pour nous, Cassie. Tu as été l'une de mes meilleures amies et je me disais... je me disais que c'était trop bête de perdre ça. De perdre nous. » Cassandra resta interdite un long moment. Elle ne se sentait pas bien, la tête lui tournait et elle avait mal au cœur. « Était ? » Reprit-elle. « Où es-tu partie pendant quatre ans ? Qu’est-ce qu’il s’est passé, Kate ? » Enchaîna-t-elle aussitôt. Elle avait posé ses mains sur la table cette fois et essaya d’accrocher le regard de sa meilleure amie. « Pourquoi est-ce que… » Elle pinça ses lèvres, elle sentait que son cœur battait à cent à l’heure contre sa poitrine. « Est-ce que tu sais que je t’ai crue morte ? Qu’on t’a crue morte ? » Elle sentait que toute la peur qu’elle avait ressentie quatre ans auparavant refaisait surface d’un seul coup. Cette peur qu’elle avait enterrée en comprenant qu’elle ne reverrait probablement jamais Kate, qu’elle l’avait abandonnée sans aucune raison (comme sa mère). « On a fini par faire tes affaires huit mois après ta disparition et on a envoyé le carton à tes parents parce qu’on savait pas quoi en faire. » Elle avait l’impression que sa vue se brouillait. Quoi ? Elle chialait déjà ? « Raconte-moi ce qu’il s’est passé. S’il te plaît. » Tu me dois au moins ça. Cassandra savait pertinemment de son côté qu’elle ne pourrait pas lui en vouloir, elle lui avait pardonné à l’instant où elle avait vu sa tête. D’un geste de la main, elle chassa les larmes qui dévalaient ses joues malgré elle. Elle s’était promis de ne pas pleurer en la revoyant. C’était raté.

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur

LONG TIME NO SEEi wondered at (her), so wise and so foolish, to have lived with me all these months and not know that the worst storms break inside a (woman).

« Était ? » Était. Oui, était. Kate aurait voulu expliquer à Cassie qu'elle appartenait au passé et que la revoit lui rappelait des choses lointaines et terribles. Mais pour lui expliquer ça, elle allait devoir lui expliquer l'Accident, le fait qu'il y ait une Kate d'Avant, une Kate d'Après, une Kate de Pendant et une Kate qui s'était perdue entre toutes ces différentes Kate. Elle avait mis des mois, presque un an, à en parler à Teddy, son petit copain; mais Cassie? Cassie, par où commencer, comment lui expliquer? Elle ne comprendrait pas, ou alors, elle penserait le comprendre. Kate lui souhaitait de ne jamais comprendre.
« Où es-tu partie pendant quatre ans ? Qu’est-ce qu’il s’est passé, Kate ? » Kate resta silencieuse. Elle n'avait jamais été confrontée à cette discussion, n'avait jamais revu quelqu'un d'Avant. À son père, même, elle n'avait adressé que quelques mots sur l'Accident, diminuant son importance et son impact, lui disant juste qu'elle voulait... changer de vie, quoique ça puisse vouloir dire. Il avait soulevé des montagnes, dépensé des empires entiers pour elle (de loin, toujours; comme si le crime commis à l'encontre de sa fille l'avait à jamais dégoûté de la toucher; à moins que ce dégoût vienne d'ailleurs et d'avant), pour lui permettre cette... nouvelle chance.
Mais maintenant, Cassie était là, avec ses questions, indifférente aux regards suppliants que lui adressait Kate en désespoir de cause.

« Pourquoi est-ce que… Est-ce que tu sais que je t’ai crue morte ? Qu’on t’a crue morte ? » Kate se demande si elle a pleuré. Elle se dit que sans doute, en voyant les yeux de Cassie se remplir d'eau et en sentant les siens aussi se faire humides, son nez lui piquer affreusement. « On a fini par faire tes affaires huit mois après ta disparition et on a envoyé le carton à tes parents parce qu’on savait pas quoi en faire. » Kate ne sait pas quoi faire, pas quoi faire de toutes ces émotions, tous ces mots que Cassie lui envoie à la figure. Elle a envie de hurler que c'est injuste mais elle reste silencieuse et immobile, comme une tombe ou une statue, et la regarde avec des yeux de plus en plus implorants. Laisse tomber, oublie, qu'est-ce que je fais-là, je t'en prie, ne me demande pas ça.
« Raconte-moi ce qu’il s’est passé. S’il te plaît. »

Je ne peux pas. Je ne peux pas. Kate a l'impression qu'elle va étouffer. Elle a envie de toucher la main de Cassie, lui faire comprendre en la touchant, la rassurer, lui adresser un sourire rassurant comme elle savait si bien les faire, Avant, et lui dire que tout ira bien, comme Avant mais elle n'y arrive pas. “ Je- je ne peux pas, Cassie, ” marmonne-t-elle difficilement, la voix lourde et douloureuse. “ Je ne peux pas. ” Elle n'en a ni la force, ni le besoin, ni l'envie, parce que à chaque fois qu'elle y repense, Kate a l'impression de devenir un peu plus folle, complètement dingue, à côté de la plaque. “ J'ai eu un accident et- je ne pouvais pas- rester. Je ne pouvais pas rester. ” Un accident. Ça semble tellement... normal, dit comme ça. Tellement humain, pour la chose la plus monstrueuse dont elle a jamais été tant victime que témoin.
J'aurais dû faire ça autrement et je le sais Cassie et je le regrette. Mais je ne pouvais pas rester, et je ne regrette pas d'être partie malgré tout. ” Dans son regard se glisse la dure résolution de l'héroïne qu'elle espère être, un peu, quelque part; une membre des Young Avengers, une archère de talent et sans doute la meuf la plus badass de Manhattan (sorry America). Elle espère, en tout cas, que c'est cette détermination d'acier que Cassie voit. Elle ne s'excusera pas d'être partie. “ Je suis désolée, dit-elle toutefois, de ne pas t'avoir expliquée plus tôt. Mais je pensais que tu ne voudrais plus jamais me voir.

_________________

they are trash but they are my trash
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature
long time no see
I can see a lot of bright in you and I think the dress looks nice on you

Je- je ne peux pas, Cassie. Je ne peux pas. ” Les lèvres de Cassie se pincèrent et elle lança un regard dur à sa meilleure amie. Même là, elle ne lui donnait pas d’explications ? Alors pourquoi lui avait-elle envoyé ce sms ? Pourquoi lui avait-elle demandé de venir si elle ne lui donnait pas un semblant de réponse ? “ J'ai eu un accident et- je ne pouvais pas- rester. Je ne pouvais pas rester. J'aurais dû faire ça autrement et je le sais Cassie et je le regrette. Mais je ne pouvais pas rester, et je ne regrette pas d'être partie malgré tout.
Je ne regrette pas d’être partie malgré tout. En cet instant, Cassie avait envie de se lever et la cogner. La cogner si fort pour ce qu’elle venait de dire. La blonde serra son poing sur son genou et foudroya Kate du regard. Elle n’aurait jamais dû accepter de venir, elle aurait continué sa vie sans savoir si oui ou non Kate Bishop était toujours en vie. “ Je suis désolée, de ne pas t'avoir expliquée plus tôt. Mais je pensais que tu ne voudrais plus jamais me voir. ” « Est-ce que j’ai laissé sous-entendre une chose pareille ? » La colère commençait à faire trembler ses mains. « Tu me connais si mal pour croire que je suis capable d’abandonner mes amis ? » Pas comme toi. Elle se sentait tellement en colère et prête à exploser à tout moment. Elle n’avait jamais été à bout de nerfs comme ça, Rupert l’agaçait par moment, mais c’était tout. Jamais elle n’avait senti pareil sentiment en elle. Jamais on ne l’avait trahi à ce point. Elle passa une main dans ses cheveux, son regard n’arrivait à décrocher du visage triste de Kate. Oh, elle était triste ? Elle était triste. C’était une blague, ça ne pouvait pas être autrement. Ce n’était pas vraiment Kate qu’elle avait en face. « Pourquoi tu m’as envoyé ce sms au final ? » Cet accident l’avait-il tellement changé pour qu’elle se montre aussi cruelle avec elle ? Ce n’était pas une excuse. L’inquiétude que Cassandra avait pu ressentir auparavant semblait s’évanouir, se cacher derrière ce sentiment de colère et de rage. « Normalement, les amis sont faits pour tout entendre, Kate. » Elle aurait pu continuer en disant qu’elle ne lui demandait pas forcément ce qu’il s’était passé, mais si, c’était le cas. Elle voulait savoir ce qui avait bien pu éloigner sa meilleure amie depuis si longtemps et le fait qu’elle ne réponde pas la mettait hors d’elle.

« Pourquoi tu me regardes comme ça ? » Finit-elle par dire en voyant les yeux écarquillés de Kate et son air surpris. Cassandra baissa la tête pour s’apercevoir que la table était bien plus éloignée que tout à l’heure. Elle s’était levée sans s’en rendre compte ? Elle fronça les sourcils avant de se rendre compte qu’elle était toujours assise, mais elle avait gagné plusieurs centimètres d’un seul coup. « Qu’est-ce que… » Elle sentit une légère panique gagner son corps. « K—K—Kate ? » Son pantalon lui arrivait mi-cuisse et son tee-shirt commençait à la serrer un peu trop. Elle avait l’impression d’étouffer tant elle se sentait comprimée. Elle jeta des coups d’œil autour d’elle pour voir si les autres avaient capté ce qu’il se passait à cette table. Les passants étaient bien trop obnubilés par leur téléphone pour faire attention à une terrasse de Starbucks et les autres clients étaient rares. Elle sentit alors que ses vêtements la comprimaient beaucoup moins. Elle baissa les yeux pour voir qu’elle avait repris une taille normale. Ça avait duré pas plus de cinq minutes, mais c’était les cinq minutes les plus terrifiantes de sa vie. Cassandra était pâle et elle sentait que tout son corps était parcouru de spasmes. Elle avait eu peur et elle ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer. « Kate… je... qu’est-ce qu’il s’est passé ? Est-ce que… est-ce que tu as vu la même chose que moi ? » Ses yeux exprimaient une panique intense. Et si ce n’était pas du tout le fruit de son imagination et qu’elle avait réellement grandi d’un seul coup ? Et si ça recommençait ?

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur

LONG TIME NO SEEi wondered at (her), so wise and so foolish, to have lived with me all these months and not know that the worst storms break inside a (woman).

« Est-ce que j’ai laissé sous-entendre une chose pareille ? Tu me connais si mal pour croire que je suis capable d’abandonner mes amis ? » Le reproche n'est même pas déguisé et Kate n'a franchement pas besoin qu'elle lui épelle le comme toi sous-jacent de la fin de la phrase. Oui, Kate est du genre à abandonner ses amis. C'est vrai aujourd'hui plus que jamais. Elle a complètement abandonné Cassie, alors qu'elle était sa meilleure amie, sa petite soeur presque... elle a complètement abandonné les Young Avengers, parce qu'elle était incapable de se trouver une valeur héroïque avec un bras dans le plâtre, ruiné, incapable de tirer. Machinalement, son autre main se repose sur son avant-bras, effleure les brûlures bandées à travers le tissu de son sweat. Les Young Avengers, Cassie... qui allait-elle lâchement abandonner ensuite? « Pourquoi tu m’as envoyé ce sms au final ? » Parce que... je n'ai plus personne et que je le regrette. Parce que j'avais besoin de quelqu'un. De toi. Kate en rougit d'embarras. Elle aimerait lui dire, mais elle ne peut pas, parce qu'elle sait parfaitement quel genre ça donne. La fille qui abandonne tout le monde et revient vers eux sans explication quand elle en a besoin.
C'est exactement qui elle est, mais elle n'aime pas ça. La rage furieuse de Cassie la frappe comme un mur. Kate n'aurait pas dû lui envoyer ce message, n'aurait pas dû venir, n'aurait pas dû penser à elle, n'aurait pas dû l'abandonner. Kate a envie de lui hurler des excuses, si c'est ce qu'elle veut entendre, pour que ce soit fini, une bonne fois pour toutes. « Normalement, les amis sont faits pour tout entendre, Kate. » Elle grince des dents. Oui mais pas... ça. Elle n'a pas envie d'en parler. Elle n'en parle jamais. Il n'y a qu'à Teddy qu'elle en a parlé, vraiment, sans détours, après qu'il ait longuement insisté et après plusieurs mois de relation. Quant à Billy... penser à lui la rend furieuse. Sans doute qu'il le savait déjà, depuis son univers parallèle... encore quelque chose qu'il a su d'elle sans la connaître.

Elle doit lui dire. Elle doit lui dire sinon leur amitié sera ruinée à jamais.
Mais elle ne peut pas. Cassie la regardera avec dégoût si elle le fait. Elle ne voudra plus jamais la regarder de la même manière qu'avant.
Et-
Que se passe-t-il? Cassie est... en train de... « Pourquoi tu me regardes comme ça ? » grandir? grossir? kind of? Kate a peur, est surprise, stupéfaite, admirative, terrifiée. Paralysée sur son siège, elle regarde machinalement autour d'elle pour vérifier que personne ne voit ce qu'elle voit, puis reporte son visage sur celui tout aussi choqué et effrayé de Cassie. « Qu’est-ce que… K—K—Kate ?Cassie, Cassie, calme-toi, respire, t'en fais pas, tout va bien, ” dit précipitamment Kate, retrouvant enfin sa voix qui s'était coincée dans sa gorge; elle tend la main comme pour la poser sur celle de Cassie et se ravise au dernier moment, l'observant gonfler gonfler gonfler jusqu'à, finalement, se remettre à prendre un aspect normal. “ Oh mon dieu, ” murmure-t-elle malgré elle, tout aussi effrayée et fascinée que devant chaque mutant qu'elle ait jamais croisé, sa main se reposant sur la table délicatement. « Kate… je... qu’est-ce qu’il s’est passé ? Est-ce que… est-ce que tu as vu la même chose que moi ? Ou-oui, Cassie, ” bégaye-t-elle. Elle réfléchit intensément et puis murmure, très doucement, pour que personne d'autre ne les entende dans le café: “ Cassie, est-ce que-- est-ce que t'es une... ” Elle fait un petit mouvement de la main, qui veut à la fois dire tout et n'importe quoi, avec une grimace maladroite et gênée.
Brusquement, elle prend son téléphone qu'elle a posé sur la table, le glisse vers son oreille après avoir appelé un de ses numéros classés dans les favoris. “ Tout va bien, Cassie, je connais quelqu'un qui peut t'aider, d'accord? D'accord? ” Son autre main, cette fois, se pose sur celle de Cassie pour la rassurer, le pouce caressant machinalement la peau dans une mimique de soulagement. “ J'ai des amis, des amis qui sont- comme toi -oui, allô, David? fait-elle au téléphone. Non, je, oui, attends, tais-toi, oui, j'ai, enfin... Une amie à moi, Cassie, elle a besoin de toi. Je crois qu'elle est... comme toi. ” Elle écoute ce que David a à lui dire, puis observe Cassie d'un oeil encourageant. “ D'accord. Je peux passer? Ok. Super. Billy est là? Silence. D'accord. À tout de suite. ” Elle raccroche, retire sa main de celle de son amie. “ Ça te dérange de venir avec moi? Je t'assure que ces gars, ils sont, enfin, ils sauront quoi faire pour t'aider, Cassie, je t'assure que c'est pas grave, tout va bien.

_________________

they are trash but they are my trash
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature
long time no see
I can see a lot of bright in you and I think the dress looks nice on you

Ou-oui, Cassie, Cassie, est-ce que-- est-ce que t'es une... ” Cassandra ne savait pas quoi répondre. Pas qu’elle sache. Son père et elle étaient des humains sans capacité spéciale. Elle sentit la panique la gagner. Ça n’allait pas plaire à Rupert si jamais il apprenait ça. Pas lui plaire du tout. Cassandra vit Kate se saisir de son téléphone. « Qu’est-ce que tu fais ? » Elle ne devrait pas se sentir si effrayée que ça, elle le savait, mais son cœur cognait tellement fort qu’elle n’arrivait plus à émettre une pensée cohérente. Tout ceci avait été si soudain. “ Tout va bien, Cassie, je connais quelqu'un qui peut t'aider, d'accord? D'accord? ” Machinalement, la blonde hocha la tête, essayant de se calmer de son côté. Elle frémit au contact de la main de Kate sur la sienne, mais elle se sentit immédiatement rassurée. Kate était là, comme avant. Cassandra pinça ses lèvres parce qu’elle regrettait un peu de lui avoir parlé comme ça un peu plus tôt. Kate était toujours sa meilleure amie, elle savait que ça ne pourrait pas changer malgré tout. “ J'ai des amis, des amis qui sont- comme toi -oui, allô, David? Non, je, oui, attends, tais-toi, oui, j'ai, enfin... Une amie à moi, Cassie, elle a besoin de toi. Je crois qu'elle est... comme toi. Comme toi. Dans la bouche de Kate, ça sonnait bien. Dans la bouche de Rupert, ça serait exprimé avec du dégoût. Un nœud se forma dans son estomac. Quand il allait apprendre ça… “ D'accord. Je peux passer? Ok. Super. Billy est là ? D'accord. À tout de suite. Ça te dérange de venir avec moi? Je t'assure que ces gars, ils sont, enfin, ils sauront quoi faire pour t'aider, Cassie, je t'assure que c'est pas grave, tout va bien. ” Elle hocha la tête et desserra ses lèvres pour lui répondre. « N - - non, je te suis. » Elles se dressèrent, Cassie alla jeter son gobelet, elle n’avait même pas fini. Elle sentait que si elle ingurgitait un truc de nouveau, elle allait vomir. Elle avait tellement peur que ça recommence. Elle essayait de se rassurer comme elle pouvait. Elle suivit Kate.

« Je suis désolée. Pour tout à l’heure. J’aurais pas dû te crier dessus ou te parler comme ça. » Sa colère n’avait plus lieu d’être. Elle avait toujours un petit peu mal lorsqu’elle pensait à son je ne regrette pas d’être partie malgré tout, mais Kate était là. Elle avait de nouveau son numéro et Cassie n’allait pas la laisser fuir comme la dernière fois. Elle voulait retrouver sa meilleure amie. Elle en avait besoin. Elles avaient beaucoup à rattraper. « Tu - - tu m’en parleras quand tu seras prête. » Cassandra la rattrapa et glissa une main dans la sienne qu’elle pressa doucement avant de se retirer. Elle la gratifia d’un léger sourire tout en la suivant toujours en direction de sa voiture, elle supposait. Cassie jeta un coup d’œil en arrière, elle était légèrement flippée que quelqu’un ait pu la voir, mais personne ne semblait les suivre. Le premier coup d’œil un peu plus tôt avait suffi à le déterminer, mais elle avait un peu la trouille que des gens comme Rupert (haineux des mutants et autres) se trouvent parmi les quelques badauds qui étaient aux alentours à ce moment-là.

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur

LONG TIME NO SEEi wondered at (her), so wise and so foolish, to have lived with me all these months and not know that the worst storms break inside a (woman).

Kate était inquiète. Elle commençait à être habituée à toutes ces histoires de super-héros, à ces histoires de mutations et à ces histoires de... de gens différents, somme toute. Elle ne les comprenait pas, ne les comprendrait sans doute jamais mais elle savait ce que ça pouvait représenter, d'être mutant. Plus d'une fois, David lui avait parlé de mutants à la X-Mansion qui ne trouvaient jamais leurs places après avoir quitté l'école... tous ces pauvres mutants, séparés de tous, rendus terrifiants et destructeurs par les médias... mais certains l'étaient. Certains l'étaient et ça terrifiait les gens normaux comme Kate.
Elle se sentit mal de penser à ça alors que Cassie avait l'air tout aussi, si ce n'était plus, terrifié qu'elle. Kate la suivit des yeux aller jeter son café alors qu'elle même finissait le sien d'une traite, avant de ramasser rapidement ses affaires et de vérifier qu'elle avait tout. Elle adressa un petit sourire encourageant, quoiqu'un peu timide, à son ancienne amie quand celle-ci revint vers elle. « Je suis désolée. Pour tout à l’heure. J’aurais pas dû te crier dessus ou te parler comme ça. Non, ne... ne sois pas désolée, ” lâcha Kate difficilement, parce qu'elle n'avait jamais été la meilleure pour s'excuser. Ainsi les mots risquèrent de lui brûler les lèvres et de lui mordre la langue, quand elle parvint enfin à formuler: “ c'est moi qui le suis. J'ai été... je suis un peu dure avec toi. ” Et avec moi-même. Elle adressa une petite grimace sincère à Cassie, pour lui exprimer sa gêne et son embarras de son comportement d'il y a à peine quelques instants.

Mais d'autres choses plus importantes étaient en cours. Le fait qu'apparemment Cassie était une mutante, et qu'elle tombait elle même des nues en l'apprenant. « Tu - - tu m’en parleras quand tu seras prête. » Et Kate a l'impression qu'elle va se briser à cause du soulagement qu'elle ressent qui envahit sa poitrine, et elle a un peu le souffle coupé malgré elle en entendant les seuls mots qui lui importent. Évidemment, dans sa tête, elle se dit: quand je serai prête? Jamais, alors! mais au fond d'elle, elle sait qu'elle y arrivera un jour. Sans doute pas aujourd'hui, mais un jour.
Cassie glissa sa main dans la sienne, la prenant de court, et pressa doucement sa paume contre la sienne... geste auquel Kate répondit de la même manière. Cassie retira sa main et Kate ne peut s'empêcher de se sentir un peu... pas déçue, mais presque. Elle l'entraîna à l'extérieur en marmonnant un “ on va attraper un taxi, ” un peu perturbé, la faisant avancer à sa suite sur le trottoir sans lâcher son poignet qu'elle venait d'entourer de deux doigts fins. Elle héla rapidement un chauffeur, dont la voiture jaune s'arrêta sur la chaussée devant elles, et elle ouvrit la porte pour faire entrer Cassie. Elle donna l'adresse de Bishop Publishing, le QG des Young Avengers, au chauffeur, et se tourna vers Cassie quand la voiture se mit en marche. Elle posa, brièvement, sa main sur son genou, la pressa avec force, une détermination inébranlable qui la caractérisait si bien. “ Tout va bien aller, d'accord? Tout va bien se passer, Cassie, je ne laisserai personne te faire du mal. ” Elle se surprit elle-même à hésiter, retirant lentement sa main, doigt par doigt puis millimètre par millimètre de paume. “ Je te le promets, ” et Kate n'est pas bonne pour les promesses, mais celle-là elle peut la respecter en l'amenant aux personne les plus amènes de l'aider.

_________________

they are trash but they are my trash
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

(hawkstature) + long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps terminés-