Partagez | .
 

 Aedan ♦ You can't fix him with words

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

Aedan holmes
there's only emptiness inside


Identité
Nom et Prénom : Aedan, le choix a été simple pour ses parents, ils ont décidé de donner le prénom classe au meilleur jumeau, lui. Tandis que son frère héritait du vieux prénom tout daubé. Son nom de famille est Holmes et Aedan n'aime pas ce prénom pour la renommé qu'il apporte - ses parents étant des "stars" dans leur domaine, les sciences et le show-business. Alias : Certains de ses amis l'appellent Ae ou Aed mais en grande majorité, on le surnomme de "'p'tit con" ou de "connard" par les personnes qu'il a baisé et laissé tomber au final. Seul Eugene l'appelle Dan et si une autre personne se permet de l'appeler ainsi, il l'envoie chier copieusement. Seul son double, la personne qui le complète parfaitement a le droit d'utiliser ce surnom. Petits, leur famille les surnommait Black Hole car ils avalaient plus de leur poids en nourriture, sans savoir que c'était une vision du futur. Âge : 18 ans, depuis peu. Lieu de naissance & nationalité : Américain, il est né et a toujours vécu à New-York Métier : Il est sensé être lycéen mais il faut déjà qu'il se rende à l'école ou qu'il suive un tant soit peu les cours pour ça Statut civil : Célibataire Orientation sexuelle : C'est compliqué. On va dire que tant que la personne est agréable à regarder : elle est bonne à baiser pour Aedan. Car celui-ci ne "fait pas l'amour" comme pourrait le dire n'importe quelle personne romantique. Non, il baise. Tant que la personne lui plaît, fille ou garçon, le jeune homme dit rarement non. Il aime profiter de la vie et le sexe fait partie intégrante du processus Particularités : C'est assez compliqué. Seul, Eugene n'est qu'un être humain normal. Mais depuis deux ans, il est capable de fusionner avec son frère jumeau. Ensemble, ils deviennent une entité semblable à un véritable trou noir. Autant dire que c'est terriblement dévastateur et que malheureusement, ils ne maîtrisent rien du tout.
Depuis qu'ils ont acquis ce pouvoir, les jumeaux Holmes sont plus inséparables que jamais. A vrai dire, c'est une question de vie ou de mort.
S'ils restent éloignés trop longtemps, ils mettent leur vie en péril. De plus, si l'un est blessé, l'autre le ressent immédiatement. Ils n'ont pas vraiment envie de tester cette théorie, mais il est fort probable que la mort d'un entraîne celle de l'autre.

Interview
Êtes-vous pour ou contre la Loi de Recensement des Mutants ? Pourquoi ? Si vous êtes un Mutant, avez-vous décidé de vous recenser ?  Aedan est partagé par rapport à cette loi. D'un côté, il pense que ça peut être une bonne chose si ça aide à arrêter les "mauvais" mutants et de l'autre, il n'est pas assez bête pour croire que le gouvernement s'arrêtera là. C'est toujours comme ça : on commence avec un doigt avant que tout le poing ne s'y mette et franchement, l'idée n'a pas l'air agréable.
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Possible ! En tout cas, ils les aident à être en sécurité, non ? Aedan n'est pas contre : il s'en fiche un peu, à vrai dire. Mais s'ils sont là pour sauver son cul un jour, il ne crachera pas dessus.  
Dans quelles circonstances avez-vous obtenu vos pouvoirs ? (pour les deus ex machina) Un bête accident de voiture. Il ne sait pas exactement comment il a pu obtenir ses pouvoirs durant cet accident. Il n'a pas vu la substance noir, étrange, qui s'est déversée dans leur voiture du camion qui les a percuté. Il n'a pas vu tout ça car il est mort quelques minutes après avoir vu le visage inquiet de son frère en face de lui - son double, son jumeau, la personne qui le complète parfaitement. Il se souvient s'être réveillé à l'hôpital, Eugene accroché à lui et il ne comprend toujours pas comment il a pu survivre à tout ça. Il est sûr d'être mort à ce moment-là. Alors quand il a fusionné la première fois avec son jumeau, ça a été un putain de choc.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Aedan est encore lycéen et les études ne sont plus sa priorité depuis l'accident. Alors penser à une hypothétique futur carrière n'est pas dans ses plans. C'était un élève intelligent qui ne bossait pas particulièrement mais arrivait à s'en sortir mais depuis que sa voiture s'est renversée, il ne s'occupe plus de tout ça et n'en fout pas une. Ça a d'ailleurs attiré l'attention de son professeur, Wyatt Ferguson.


IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Eyzekielle/25/F Fréquence de connexion ;     Que pensez-vous du forum? ;   Comment l'avez-vous découvert ? Célébrité choisie ; Brendon fucking Urie :keur: Credits (avatar, icon etc.) ; Bazzart + Tumblr

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité



You can't fix him with words

ucucucuc
Deaf and music
Aedan envoya valser la guitare à travers la pièce, le pauvre objet se réceptionnant contre le mur et se brisant en plusieurs morceaux. « I TOLD YOU I DIDN'T WANT TO DO THAT ! » Il hurlait, il avait besoin que ça sorte car sinon il allait exploser comme ce pauvre instrument contre le mur. Il était brisé. Il ne pouvait plus entrer dans sa chambre sans voir ce putain d'accident. Les murs -les posters, les cds, partout, - lui renvoyaient son rêve brisé à la figure : T'es presque sourd, mon pauvre, comment tu veux percer dans la musique maintenant ? Il avait essayé. Il s'était acharné alors que Eugene, son cher, cher Eugene, le regardait comme s'il allait fondre en larmes à n'importe quel moment tenter de jouer un putain de morceau, de n'importe quel instrument qu'il maîtrisait avant, mais en vain. Aucun son correcte ne sortait de ces putains d'instrument. Son oreille valide lui renvoyait des sons faux, alors qu'avant il aurait pu jouer des morceaux considérés comme difficiles. Maintenant, il ne pouvait même pas faire sortir les notes de "Au clair de la lune" de sa putain de guitare. Le regard de son jumeau le bloquait, le frustrait, mais surtout le faisait souffrir. Chaque regard inquiet qu'il lui lançait rappelait un peu plus à Aedan qu'il était devenu un putain d'handicapé, que les autres s'inquiétaient pour lui alors qu'ils ne devraient pas. C'était sa faute. Tout était de sa faute : Ethan dans le coma, Eugene traumatisé obligé de regarder son meilleur ami se dégrader un peu plus chaque jour... Cet accident...

Sa respiration commença à être difficile. Il voyait flou. Sa vie partait en l'air et tout ça à cause d'un putain de moment d'inattention. Pourquoi il n'avait pas fait attention ?... Doucement, une main caressa son dos et une voix lui dit de respirer calmement. Un petit ricanement lui échappa, le faisant tousser ce qui eut le mérite de le calmer, de l'ancrer à nouveau dans la réalité. « Aedan ? » Le jeune homme avait une respiration erratique mais il tourna son visage vers le docteur Griffin, leur psy depuis qu'ils étaient jeune, à Eugene et à lui. « Doc ? » Son regard retourna sur sa guitare brisée. Ah, oui. Il se souvenait. La psy lui avait demandé de ramener un instrument qu'il aimait, pour lui jouer un morceau, pour travailler sur son problème avec la musique. Eugene  lui avait jeté un regard surpris quand il l'avait vu avec sa guitare sur le dos mais le regard de son jumeau - sombre, souffrant - l'avait sûrement empêché de poser la moindre questions. Il avait juste suivi Aedan jusque chez le médecin afin de l'attendre dans la salle d'attente. Ils ne pouvait plus se séparer maintenant, le pourraient-ils un jour ? Ils étaient déjà proches avant l'accident mais... ça avait empiré après...

À nouveau, une main caressa délicatement son dos et le jeune homme s'échappa du contact. « I'm okay, Doc. » L'expérience avait été une vraie réussite. Aedan avait commencé doucement, sûrement, sous les conseils de la jeune femme qu'il écoutait religieusement. Il avait du respect pour cette bonne femme qui avait réussi à gagner leur confiance, à Eugene et lui - même si son jumeau ne l'aurait jamais reconnu. Elle avait réussi à s'imposer auprès d'eux et c'était un exercice ardu quand on connaissait les jumeaux. Le jeune homme lui faisait confiance, bien plus qu'à ses parents qui se concentraient uniquement sur leur carrière respective. Il aurait pu parler à ses frères et sœurs. Après tout, ils étaient proches, ils se soutenaient quand c'était nécessaire mais... Ce n'était pas la même chose : là, dans le bureau du docteur Griffin, il pouvait se livrer complètement, sans jugement. Il pouvait cracher la haine qu'il avait pour lui-même, ou pour ses parents, la culpabilité qui le rongeait petit à petit chaque jour alors qu'Eugene souffrait en voyant son meilleur ami s'enfoncer dans le coma. S'il avait avoué tout ça à sa famille, il n'imaginait même pas leurs réactions. Ils seraient surprotecteurs, collants et, putain, si quelqu'un d'autre que son double le regardait encore avec un regard plein de pitié, il lui ferait bouffer ses dents. Il n'avait pas besoin de leur pitié, bordel de merde !

La douleur au niveau de sa main le ramena sur terre et il constata qu'elles étaient écorchées : il avait sûrement dû s'acharner sur le sol. Comme pour se punir.... Il soupira et tourna son regard vers le docteur Griffin qui se trouvait au sol. Il avait dû la repousser dans ses gestes désordonnés. Il se releva et tendit sa main à la femme qui l'accepta. « Sorry, Doc. I told you it was a waste of time. » Elle observa la guitare en morceaux au sol avant de reporter son regard sur lui. D'un geste de la main, elle l'invita à se rasseoir alors qu'elle faisait de même. Il hésita. Il sentait son jumeau s'agiter à travers leur lien, prêt à défoncer la porte du cabinet pour voir ce qui tourmentait Aedan. « I think we should stop this... That's useless. I'm leaving, Doc. Eugene needs me and- » « And nothing, Aedan. We're here for you today. Eugene cans wait a little, don't you think ? » Le jeune homme serra les poings sous le coup de la colère et il se retient difficilement d'envoyer chier tout ça pour rejoindre son jumeau et le rassurer. « You're wrong. » Il martela chacun de ses mots avec conviction. « Eugene is omportant - more than everything i own, more than me - ans he needs me. » « I did'nt say he was not important. » Le jeune homme ne l'écouta pas et ramassa les restes de son instrument pour les mettre dans son étui. Il eut un moment d'hésitation en voyant ses initiales gravées sur le corps de la guitare. Il passa une main tremblante. Scar lui avait offert il y a trois ans de cela et avait gravé son nom dessus. Il la rangea d'un geste colérique aux souvenirs heureux de lui avec la musique et se releva vers le docteur Griffin. « Admit it, Doc ! I will never be abble to play music ever  again, i have nothing ! » Il insiste sur le dernier mot comme une sentence, une condamnation. « I only have Eugene and he needs me, do you understand ? » C'était comme une supplication. Il avait besoin de voir son double, de se rendre compte qu'il allait bien et, surtout, tous ces évènements l'avaient bousculés et poussé dans ses derniers retranchements, donc il devait le voir et il savait que son jumeau ressentait la même chose.

Le docteur Griffin le regarda pendant quelques secondes et Aedan se sentit mal à l'aise. « Who needs the other the most ? Your brother or you ? » Un petit sourire plein d'indulgence vint orner les lèvres de la jeune femme. « I think you feel guilty about the accident. I think you always think that your brother is your responsability and you think you failed with this accident. » Le jeune homme pouvait sentir sa mâchoire se serrer convulsivement. Il avait réussi à éluder la question de l'accident jusqu'ici, se concentrant sur sa famille, sa presque surdité et la musique. Mais là, elle mettait le doigt là où ça faisait mal et il n'avait pas envie. « Aedan... », reprit-elle d'une voix douce, « You know you're not guilty about this, right ? » Le jeune homme balança sa guitare à terre et hurla. « OF COURSE I AM ! » Il passa ses mains sur son visage et expira lentement afin de calmer ses sentiments. Finalement, n'y arrivant pas, il coupa la connexion avec Eugene qui s'agita mais il n'y fit pas attention, trop pris dans ses souvenirs. Il se sentit tout de suit mieux quand leur connexion fut coupée, comme si un poids s'enlevait de ses épaules, comme si le fait d'être lié à son jumeau et de ressentir toutes ces émotions le faisaient souffrir. Il se souvenait, lui. De chaque mots échangés avant l'accident, les larmes de son double, le crâne ouvert d'Ethan. Sa mort.  Il se souvenait de chaque petits details et il ne supportait pas qu'on lui dise qu'il n'était pas responsable car lui savait. Le jeune homme finit par s'écrouler contre le mur, les genoux relevés contre son torse et ses avant-bras posés dessus. Sa tête se releva, cognant contre le mur derrière lui. « You know nothing, doctor Griffin... » Il ferma les yeux comme pour mieux visualiser la scène derrière ses paupières.

____________________

Accident & Death
Ils avaient décidé de se rendre au centre commercial, juste histoire de traîner ensemble et de manger gratos en piquant de la nourriture aux stands qui faisaient tester leur produit. Un grand soleil illuminait cette après-midi et comme d'habitude, Aedan conduisait, son frère à côté de lui et Ethan derrière avec un air blasé en les écoutant se disputer. Ce n'était pas rare qu'ils se chamaillent, bien au contraire, surtout vu le caractère emmerdeur d'Aedan. Mais là, ce n'était pas pareil. Oh, non. Ça avait commencé avec une pique toute simple pour son jumeau, quelque chose d'anodin, mais ça avait dégénéré. Ils avaient commencé à s'en foutre plein la tronche. « Fuck you, Aedan » Celui-ci lui répondit en grognant et se retourna vers son double afin de lui envoyer une réplique bien sanglante, quittant la route des yeux juste une petite seconde. Une toute petite seconde.

Mais ce fut suffisant.

La voix d'Ethan lui hurlant de faire attention raisonnait encore à ses oreilles quand il entendit la voix paniqué de son jumeau. Il ouvrit difficilement les yeux et entendit Eugene l'appeler. Il voulut ouvrir la bouche, rassurer son double mais une douleur qu'il n'avait jamais ressenti avant le prit à l'abdomen. Ses mains s'y opposèrent avant de les relever en sang vers son regard. Putain, putain, putain... Il tourna ses yeux en tout sens et vit Ethan le crâne ouvert jusqu'à l'os à l'arrière de la voiture. Il sentit sa respiration s'accélérer avant de voir le visage paniqué de son double - son Eugene - entrer dans son champ vision. Tout de suite, il se calma, concentrant son attention sur son vis-à-vis plutôt que sur l'horreur à l'arrière. Il voulut lui parler, le rassurer, lui dire que tout irait bien mais seul un borborygme sortit de sa bouche alors que celle-ci était envahi de sang. Il le cracha rapidement - ou en tout cas essaya-t-il, en vain. Il sentait la brûlure dans sa gorge et son estomac. La douleur était insupportable et puis, son corps commença à s'engourdir, doucement, sûrement, commençant par les pieds puis se dirigeant vers la partie supérieure. Un dernier regard à son jumeau et ses yeux se fermèrent. Mais la voix d'Eugene hurlant son prénom, le priant de rester conscient lui fit ouvrir les yeux mais il était si fatigué... Il avait froid. Il voulait juste fermer les yeux, quelques instants.

Il sourit doucement à son jumeau, mais cela devait sûrement ressembler plus à une grimace. Il n'avait plus mal. En fait, il ne sentait plus rien. Il avait froid mais ce n'était plus désagréable. Bien au contraire. Il avait l'impression d'être dans du coton et n'entendait même pas les cris désespérés de son double essayer de le garder éveillé.

Un dernier regard pour Eugene, un dernier souffle de vie expiré. The End.

____________________

Ethan
Il avait entendu le cri paniqué de son frère - ça hantait encore ses nuits - à travers le brouillard qui l'avait entouré. Parfois, quand il se réveillait la nuit après avoir cauchemardé sur cet accident, il se levait les mains tremblantes et le corps en sueur et rejoignait son frère. Il le regardait dormir pendant des heures, écoutant sa respiration afin de se rassurer, afin de savoir qu'Eugene était toujours en vie. Puis, au bout de quelques heures, son jumeau se réveillait comme s'il sentait sa présence et le regardait interdit avant de soulever la couette, l'invitant à le rejoindre. Ça a avait toujours été comme ça entre eux : pas besoin de mots, ils se comprenaient tout simplement. Chaque fois, Aedan se blottissait contre son double et soupirait. Tout le monde pensait que c'était Eugene le plus fort des deux et c'était peut-être le cas avant l'accident mais, depuis, le plus vieux avait besoin de son jumeau, avait besoin de le sentir en vie et près de lui. Il avait besoin de sa présence, comme s'il était le seul capable de le sauver.  

« You understand, Doc ? I hurt Eugene. I almost killed Ethan. He's dead... » « Ethan is not dead, Aedan. » Celui-ci releva son visage baigné de larmes vers le docteur Griffin. Don't cry ! You're not weak. You're gonna be a King, not a peasant ! Le jeune homme remua rapidement la tête, ne comprenant pas ce qui lui arrivait, d'où lui venait ces pensées étranges. Il écarquilla les yeux quelques instant avant de reprendre contenance. Ses dents serrées et ses poings fermés, il se releva vers elle, tremblant et s'empêchant difficilement de la frapper. « He's as good as dead ! Fuck ! You didn't see him, in this fucking bed, breathing thanks to a lot of machines. » Elle releva son regard vers lui, gardant un calme olympien ce qui énerva encore plus le jeune homme qui avait besoin de se défouler contre quelqu'un. Et elle le savait. C'est pour ça qu'elle restait si tranquille. « He has a chance to wake up, you know. » Un rire nasale sortit de la bouche d'Aedan. « You're naïve if you think that. » Il n'avait plus d'espoir. Il n'en avait plus depuis des mois. Il sentait juste cette culpabilité qui le rongeait chaque jour un peu plus. Stop it right now ! Alors, un jour, il avait fini par ne plus aller le voir. Il avait fini par rester en dehors de la chambre quand Eugene rendait visite à son meilleur ami. Il ne pouvait pas trop s'éloigner de son jumeau mais il refusait de continuer à voir le résultat de ses erreurs - de sa plus grosse erreur. L'état d'Ethan était comme un rappel constant de ce qu'il avait fait et le voir... C'était au dessus de ses forces. Il ne pouvait plus le faire... Le voir, dans ce lit, c'était comme un coup de poignard dans son âme, dans sa culpabilité déjà bien présente. Alors il avait abandonné. Il le faisait toujours quand c'était un peu trop difficile, tel le lâche qu'il était. You're not a coward, you're a survivor, a fighter !

Il secoua la tête en tout sens. Était-ce Eugene qui lui envoyait toutes ces pensés parasites ? Il ne comprenait pas... Ou alors, était-il vraiment entrain de perdre la tête ? Était-ce comme cela que l'on devenait fou ? Il porta ses mains à sa tête, poussant un gémissement plaintif. « Aedan ? » Celui-ci releva la tête vers le Docteur Griffin qui l'observait d'un air inquiet. « I... » Il tourna la tête en tout sens, cherchant un point d'ancrage, cherchant quelque chose auquel se rattraper - cherchant Eugene. « I have to go !  » Il n'attendit pas la réponse de son psychiatre et réouvrit inconsciemment le lien avec son jumeau avant de le rejoindre dans la salle d'attente, récupérant sa guitare au passage. Il se rua vers son double, le prenant dans ses bras, la respiration vive. « Gene... Please... » Il ne savait pas ce qu'il disait. Il ne savait pas ce qu'il demandait à son frère. Mais il savait qu'il avait besoin de lui. Il s'accrocha désespérément à ses épaules avant de se reculer doucement, plongeant ses yeux dans ceux d'Eugene. « Can we go ? » Son jumeau le fixa, cherchant une réponse dans les yeux d'Aedan, avant d'acquiescer doucement. Le jeune homme soupira, soulagé avant d'attraper la main de son double et de partir d'un pas pressé. Mais avant de partir, Aedan jeta un coup d'oeil au Docteur Griffin qui les observait les sourcils froncés. Elle devait le sentir elle aussi que quelque chose clochait chez le jeune musicien depuis l'accident et ça effraya d'autant plus celui-ci...

____________________

Something is definitely wrong
Depuis l'accident, il avait toujours ces espèces de pensées bizarres qui venaient de nulle part. Au début, à l'hôpital, il avait tout simplement pensé que ça venait des médocs que les médecins lui refilaient contre la douleur - rien de plus, rien de moins, pas de quoi s'inquiéter en somme. Mais après, dès qu'il était sorti et avait retrouvé le confort et la sécurité de sa maison - la surprotection de sa famille en plus -, il pensait que ce serait fini mais au contraire... Ces pensées parasites se sont faites plus présentes, plus fortes et insistantes, surtout quand Eugene n'était pas dans le coin. Et aujourd'hui était l'un de ces jours, son jumeau était parti voir Ethan. « I'll be quick ! » avait-il dit avec un regard inquiet pour son frère et un geste rassurant. Ils savaient tous les deux qu'ils ne pouvaient pas s'empêcher de souffrir loin l'un de l'autre. C'était déjà le cas avant : ils étaient proches mais l'accident avait renforcé tout ça. Aedan avait alors grogné mais l'avait laissé partir : il n'avait plus accompagné son double voir leur ami depuis des semaines maintenant mais la douleur - qu'elle soit physique ou psychologique - de la séparation était toujours aussi présente dans ses veines. Il pouvait sentir la blessure de l'accident au niveau de son ventre se rouvrir, doucement - sûrement - à chaque minute qui s'écoulait loin d'Eugene. Le jeune homme savait très bien que cette douleur n'était encore que psychologique mais, un jour, alors qu'ils avaient voulu pousser leur résistance plus loin que les autres fois, Aedan avait pu sentir - voir - sa cicatrice se rouvrir sous ses yeux. Son jumeau s'en était voulu, bien que ce soit le plus vieux qui ait voulu tenter l'expérience. Depuis, ils ne se séparaient jamais plus que nécessaire. Alors à ce moment, il serrait les dents, sentant une colère sans nom le prendre, sans savoir d'où elle venait. Let it go... You know you want it... Can you feel that ? It's the taste of revenge. Il secoua la tête, essayant de reprendre ses esprits et envoyant plus fort la balle de tennis contre le mur avant de la rattraper d'un habile geste de la main. Il savait qu'il n'avait pas le droit de faire ça : jouer dans sa chambre avec cette maudite balle qui faisait résonner les murs et rendait dingue toute sa famille mais, franchement, il s'en foutait complètement à cet instant précis. Il ne pensait pas à sa famille. Il ne pensait à rien à vrai dire. Il voulait juste contrôler ses foutues pensées. Il avait juste ce sentiment de vide qui grandissait dans sa poitrine mélangée à une colère sourde.

Le bruit de la balle résonnait contre les murs et il pouvait entendre Scar gueuler à travers la maison, lui donnant l'ordre "d'arrêter son bordel si il ne voulait pas qu'elle monte le faire arrêter elle-même". Mais il l'ignora, cognant un peu plus fort contre le mur avant de tendre la main vers ses enceintes et d'augmenter le son afin de plus entendre les cris de sa soeur qui ne devenaient plus qu'un bruit sourd. Come on ! Show her who you really are ! Boum ! Boum ! Boum ! Scar rentra en trombe dans sa chambre et débrancha les enceintes, s'attirant un regard haineux d'Aedan. « Fuck ! What's wrong with you ?! » Il l'ignora, continuant de lancer la balle de tennis, inlassablement. « Can you stop with this fucking ball, goddammit ?! I'm talking to you ! » Il ne l'écouta pas, continuant de frapper le mur. Sa sœur soupira et s'approcha de lui avant d'attraper la balle en plein vol. « Can you stop this and look at me ? » Aedan sentit encore cette colère le prendre, grouiller dans ses entrailles. Il se releva d'un coup, faisant face à sa soeur. « What do you want ? » Yeah, that's it... Do it ! You juste have to punch her ! Le jeune homme serra les poings afin d'endiguer cette vague qui passait à travers lui. Il ne voulait pas faire du mal à Scar. Il ne l'avait jamais voulu. Il aimait sa soeur mais, à cet instant précis, il avait cette envie bizarre - étrangère - de la frapper jusqu'à ce que son sang coule, le sentir sur sa peau. Il secoua la tête et ferma les yeux, portant ses mains à ses temps. Don't resist ! Do it ! Do it right now ! Il en avait tellement envie - et petit à petit, il sentait sa conscience disparaître. Cette ombre prenant le pas sur son humanité. Sa respiration se fit laborieuse alors qu'il entendait Scar l'appeler d'une voix inquiète. Puis, ça prit le pas sur lui. Ça se releva, relâchant ses mains avec une regard vide et un sourire en coin sadique aux lèvre. C'était Aedan, sans l'être. C'était comme s'il faisait corps avec l'ombre. Il ne ressentait plus cette douleur à l'estomac, juste cette envie de violence - de sang. Mais alors qu'il s’apprêtait à se retourner vers la jeune femme, il croisa le regard d'Eugene, les sourcils froncés. Ce fut comme un coup de poing dans l'estomac d'Aedan qui ferma les yeux avant de les rouvrir. « Hey, Genie ! » Il lui fit un sourire en coin avant de se diriger vers lui et de passer un bras autour de son cou. « Can we go to the mall ? » C'était une question sans en être une, plutôt une façon de dire à son double qu'ils partaient. Avant de passer la porte de sa chambre, il jeta un coup d'oeil en arrière, son sourire en coin mutin habituel - celui qui l'avait toujours caractérisé - toujours aux lèvres.« Sorry for the noise, Scar ! » Il n'attendait pas de réponse et emmena son frère, le main qui n'était pas présente autour du cou de son jumeau serrée en poing. Il avait failli blesser sa sœur !

Eugene et Aedan ne virent pas le regard inquiet de Scar posé sur ce dernier...

THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 230
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà couille droite !!!
La famille Holmes se remplit petit à petit, c'est cool.
Re-re-re [...] rebienvenue !
Je te l'ai déjà dit, mais j'adore ta fiche, j'ai hâte de pouvoir rp avec toi.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Re copine de poisse, amuses-toi bien avec ce nouveau personnage. :keur:
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com



félicitations !

tu es validé mon brave
Bienvenue chez les DEUS EX MACHINA.

jtm.

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Aedan ♦ You can't fix him with words

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aedan
» ♦ au bord du chemin [Aedan]
» Gallerie de Jack
» [N°5] T'es une tâche. Pistache - feat. Aedan
» Aedan Keyes pour votre plus grand bonheur...ou pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: fiches de présentation-