Partagez | .
 

 Clint ♦ Maybe I’m as super as they are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 235
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2465-clint-maybe-i-m-as-sup

Clint F. Barton
"Stay in here, you're good. But if you step out that door…you are an Avenger."


Identité
Nom et Prénom : Clinton Francis Barton Alias : Hawkeye Âge : 45 ans (né le 7 janvier 1971) Lieu de naissance & nationalité : Waverly (Iowa, Etats-Unis) Métier : agent du SHIELD et Avenger Statut civil : Divorcé Orientation sexuelle : Hétérosexuel Particularités : Possède une vision hors du commun, maître archer, excellent soldat, formé aux techniques de combat par Captain America. Il a également perdu 90% de son audition mais porte un appareil qui lui permet d'entendre parfaitement. Affiliation : SHIELD et Avengers

Interview

Avez-vous peur des Mutants ?  Et bien… Etant un simple être humain, je dois bien avouer qu’ils me font un peu peur ouais. Je serais peut être en mesure de rivaliser avec quelques uns mais les plus puissants sont vraiment intimidants.
Il suffit de voir ce qu’ils sont capables de faire avec leurs pouvoirs ! Certains d'entre eux seraient capables de raser une ville entière sans effort !
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? J’en suis un moi même, évidemment que je pense que nous sommes une bonne chose !
Sans nous, New York n’existerait plus et la moitié de la planète serait réduite à feu et à sang. Donc oui, les superhéros sont une bonne chose et je suis content qu’ils soient là.
Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime ? Oulah, compliqué ça… Mon éducation ? Je ne vois pas trop quoi répondre à ça. Pourquoi les gens font le bien ou le mal ? Il y a énormément de choses qui entrent en compte !
Je n’ai jamais eu besoin de faire le mal, de devenir un criminel. Donc j’imagine que c’est pour ça que je combats le crime.
Qui connait votre véritable identité ? Comment faites-vous pour la cacher ? Et bien… A part mon ex femme et mes coéquipiers du Shield ou des Avengers, je crois que personne ne l’est.
Et pour ce qui est de cacher mon identité, j’essaie de prendre des noms d’emprunts et d’éviter de trop me montrer quand j’enfile mon costume.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Pour tout vous avouer, je ne sais pas trop. Je suis agent du Shield et membre des Avengers et je crois que je commence à vraiment à saturer. Ça va faire une vingtaine d’année que je traque des criminels, affronte des monstres ou des mutants et je commence tout simplement à en avoir marre d’en prendre la tronche et de ne même pas être reconnu à ma juste valeur.
Vous avez vu les réactions de la population ? Sans parler de ces tarés, les Watchers ! Franchement, ça ne donne plus vraiment envie de jouer aux héros...


IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Captain Indécis/24/m Fréquence de connexion ; 7/7 Que pensez-vous du forum? ; Je suis son papa ! Comment l'avez-vous découvert ? Je suis son papa !   Célébrité choisie ; Jeremy Renner Credits (avatar, icon etc.) ; Avatar/Red Pants - Le reste/Tumblr

Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 235
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2465-clint-maybe-i-m-as-sup



Chapitre 1

"You know, I'm not so sure I want to be part of a team I have to rescue every week."
Passage à l'armée
Les portes du dortoir s’ouvrent violemment et nous nous mettons au garde à vous au moment où l’officier pénètre dans la pièce. Il vient se placer au milieu de la salle et nous regarde tour à tour avant de prendre la parole d’une voix forte.
« Messieurs, à compter d’aujourd’hui je serai votre instructeur. Vous suivrez mes ordres et ne discuterez aucun d'entre eux. Est ce que ça vous pose un problème ? » Nous répondons à l’unisson, d’une voix forte. « Chef, Non chef !»

Il avance de quelques pas, s’arrêtant devant certains soldats pour les observer. « A partir d’aujourd’hui vous faites parti du corps des Marines ! Je vais faire de vous des machines à tuer et faire de votre vie un enfer ! » « Chef, oui chef ! »

Je ne peux me retenir devant cette caricature et lâche un petit rire qui parvient jusqu’aux oreilles du sergent. On dirait vraiment une caricature de film. Est ce qu’ils sont obligés de nous faire tous ces speechs ? Ça en devient ridicule.

Le sergent instructeur s’avance rapidement devant moi et plante son regard dans le mien. « Je peux savoir ce qui te fais rire recrue ? » Je me tiens le plus droit possible et réponds d’une voix toujours aussi forte. « Chef, rien chef ! »
« C’est quoi ton nom bleu bite ?» Je garde le regard bien droit. « Chef, le nom du première classe est Barton chef ! »

Il reste silencieux un instant puis m’attrape par le col et me projette au sol. Je pousse un grognement et commence à me redresser alors qu’il reprend. « Et comment t’as fait pour finir ici Barton ? » me redressant, je réponds d’une voix forte, un sourire sur le visage. « Chef, je me suis perdu sur le chemin du lycée chef ! » D’autres recrues s'esclaffent mais l’officier reste concentré sur moi et m’appuie sa botte sur le dos pour me maintenir au sol.
« Et bien, Barton ! Tu vas être le premier à inaugurer mes méthodes d’entraînement ! Va me faire vingt tours de terrain ! Et au pas de course ! »

Je me relève d’un bond et sors du dortoir en courant non sans laisser un nouveau sourire se dessiner sur mon visage.
Je sens que je vais vraiment adorer l’armée.



____________________


Je recharge mon arme et presse une nouvelle fois la détente, sans temps de repos et la balle vient se figer dans la cible à l’autre bout du champ de tir.
Le marines à mes côtés lâche un « Dans le mille. » Et je répète mon geste, mettant une nouvelle fois la balle dans la cible.

Le sergent instructeur vient s’agenouiller à côté de moi et regarde rapidement la cible avant de me taper sur l’épaule. « T’es une putain de machine à tuer Barton ! Continues comme ça et tu pourrais rejoindre la division des tireurs d’élite ! » J’éjecte la douille et enclenche un nouveau chargeur tout en lui répondant. « Merci chef ! »

Les tireurs d’élite hein ? C’est vrai que ça pourrait être pas mal. Au moins ça m’éviterait d’être en première ligne et ça me permettrait de pouvoir garder un œil sur mon unité, de les protéger des tireurs isolés.


____________________


La jeep roule lentement à flanc de colline et j’ajuste mes lunettes de soleil sur mon nez avant de laisser mon regard se perdre sur l’immensité qui nous entoure. C’est hallucinant à quel point ce pays est vide. Je me plaignais de l’Iowa que je trouvais déjà peut intéressant mais alors là… Au moins il y a des fermes chez moi.

Une balle vient soudain taper le pare brise du véhicule et notre conducteur braque puis s’arrête violemment alors qu’une pluie de projectile s’abat sur nous.
Nous ouvrons rapidement les portes et sortons du véhicule prit sous le feu ennemi pour nous abriter derrière un muret en pierre non loin.

Les tirs s’intensifient et je fais signe à notre radio de se rapprocher. « Préviens de QG qu’on est pris sous le feu ! Dis leurs qu’il nous faut un soutien aérien ! » Il s’exécute et j’en profite pour observer les alentours, essayant de voir d’où viennent les tirs. L’un d’entre eux vient mourir à quelques centimètres devant moi et je me remets à couvert, de la poussière et des éclats de pierres plein le visage. « Putain ! » Je me tourne vers l’un de mes coéquipiers. « Parrish ! Tu vois quelque chose ? Tu sais d’où ça vient ? » Il me fait signe que non et je pousse un nouveau juron tout en tirant à l’aveuglette dans la direction où j’imagine que sont nos ennemis.

Je ne sais pas depuis combien de temps nous sommes coincés ici, mais ça commence à faire bien trop longtemps pour moi. Je me retourne vers mon unité. « Il faut qu’on bouge les gars ! On va crever si on reste ici ! » Ils acquiescent silencieusement et je continue de parler d’une voix assez forte pour couvrir le bruit des balles. « Voilà ce qu’on va faire ! A mon commandement, on va ouvrir le feu dans leur direction pour donner un tir de couverture à Parrish ! Parrish, de ton côté tu vas courir jusqu’à la jeep et nous la ramener le plus près possible ! Dès qu’il est là, on embarque et on fout le camp le plus rapidement possible. Ça vous va ?! » Ils me répondent de concert et j’enclenche un nouveau chargeur dans mon fusil avant de hurler un « Tir de couverture ! »

Le temps me parait ralenti alors que je vois Parrish courir vers notre véhicule tandis que nous épuisons nos munitions pour le couvrir.
Après ce qui me semble une éternité, il finit par revenir avec la jeep et s’arrête à quelques mètres de nous. Je fais signe aux autres de bouger, restant en arrière pour continuer à tirer.
Ce n’est qu’une fois qu’ils ont tous embarqués que je me relève pour les suivre.

Mais alors que je m’apprête à sauter dans le véhicule, une roquette vient percuter l’avant de la jeep, la faisant exploser et me projetant en arrière.
Ma tête vient heurter le muret de plein fouet et je perds immédiatement connaissance.


Recruté par le SHIELD
Je me réveille en sursaut et porte immédiatement la main à mes côtes desquelles irradie une douleur atroce.
Je me rallonge donc dans mon lit et observe les alentours. C’est plus qu’une simple chambre d'hôpital. Elle est beaucoup plus grande et bien mieux équipée que celles que j’ai pu voir dans les différents hôpitaux militaires où j’ai pu aller.

Je tente de me redresser, mais la douleur est bien trop forte et me force à rester allongé.
Une infirmière fini par apparaître et commence à me parler, mais aucun son ne semble sortir de sa bouche. J’essaie de me concentrer mais réalise rapidement que je n’entends absolument aucun son. Rien. Le silence absolu.
Je commence à paniquer mais voyant mon état, l’infirmière s’avance jusqu’à moi et pose une main réconfortante sur mon épaule tout en parlant lentement, pour que j’essaie de lire sur ses lèvres. Je secoue la tête, essayant de lui faire comprendre que je ne comprends pas ce qu’elle me dit et elle attrape un carnet non loin pour écrire dessus.

Vos jours ne sont pas en danger. Vous avez perdu 90 pourcent de votre audition mais vous n’avez aucune blessure grave.
Je lui lance un regard inquiet et demande d’une voix bien trop forte j’imagine « Le reste de mon unité ? » Son visage se ferme instantanément et elle secoue doucement la tête.
Alors il n’y a plus que moi… Ils sont tous morts à cause de moi, parce que je n’ai pas été foutu de trouver un bon plan d’évac. et en plus je m’en suis tiré.

Je lui fais signe de me laisser et repose ma tête sur l’oreiller, laissant mon regard se perdre sur le plafond.


____________________


Un mouvement attire mon attention et je me redresse pour tomber sur un type inconnu qui vient d’entrer dans ma chambre. Mais qui est ce type ? Je le détaille un long moment alors qu’il reste parfaitement immobile, me regardant en retour.
Je suis en plein délire ou quoi ? Un type, afro-américain avec un bandeau sur l’oeil entre dans ma chambre d'hôpital et il reste là sans rien faire ou dire ?

Je hausse les épaules pour lui faire comprendre qu’il faudrait qu’il réagisse et il fini tout de même par se rapprocher du lit et vient s’asseoir juste à côté de moi.
Il sort ce qui ressemble à une oreillette de sa poche et m’invite à la mettre. Je m’exécute avec une pointe de méfiance dans le regard et immédiatement après que je l’ai mise, les sons me parviennent à nouveau, me faisant sursauter.

« Bien. Nous allons pouvoir discuter à présent capitaine Barton. » Je lui lance un regard intrigué et l’invite à continuer. « Mon nom est Nick Fury. » Inconnu au bataillon. « Je suis venu vous voir parce que j’ai eu vent de vos faits d’armes en Afghanistan ainsi que de vos capacités. Et je pense que nous pourrions nous entendre. » Nous entendre sur quoi ? Qu’est ce qu’il me veut ?
« Je travaille pour une organisation secrète, un peu à l’image de la CIA. Et si je suis là, c’est pour vous proposer un nouveau travail. »

Je lâche un bref éclat de rire et secoue la tête avant d’enfin lui répondre. « Ecoutez, monsieur Fury. Je suis vraiment touché par votre sollicitude, mais je suis un marines. Et je ne compte pas démissionner. » Cette fois c’est à son tour de lâcher un léger rire. « Vous voulez y retourner ? Et pour faire quoi capitaine ? Votre surdité est plus un handicap qu’autre chose pour un militaire. Vous ne pourrez pas retourner au combat. Dans le meilleur des cas, vous pourrez être instructeur de tir. Ce que je vous offre, c’est la possibilité de continuer de combattre pour votre pays. » Je baisse les yeux et reste silencieux.

Il se relève de sa chaise et me pose une carte sur les genoux avant de quitter la chambre. « Je vous laisse ma carte capitaine. Si jamais… Vous décidez de changer d’avis. Oh et vous pouvez garder l'oreillette. »


____________________


Je rentre dans le bureau que la femme à l’accueil m’a indiqué et reste un moment interdit devant l’agencement de la pièce. Il n’y a rien à part deux chaises séparées par un bureau. Pour un peu je pourrais me croire dans une salle d’interrogatoire.
Je vais donc m’asseoir sur la chaise et attends, les bras croisés contre mon torse.

Un bruit de porte dans mon dos me fais relever la tête. Pas trop tôt, ils font patienter tous leurs postulants comme ça ? Je m'apprête à me retourner mais le canon d’une arme contre ma nuque m’arrête net et je me raidis légèrement.
« Pas de geste brusque ou je t’explose la cervelle. Qu’est ce que tu fous ici ? » Je me détends légèrement et d’un mouvement rapide attrape l’arme et la décale de ma tête pour ensuite attraper mon adversaire et le projeter violemment au sol avant de lui pointer sa propre arme sur le visage. « Je suis là pour passer un entretien. Et si toi tu me disais ce que tu fous ici hein ? »

Des applaudissements me font sursauter et je relève la tête pour voir que l’un des pans de mur à laisser la place à une ouverture derrière laquelle se tient Fury, un sourire sur le visage.
« Vous m’impressionnez Barton. »
Je baisse mon arme et en retire le chargeur avant de la poser sur la table et me tourne vers Fury tout en écartant les bras. « Ça veut dire quoi cette mise en scène ? » Fury cesse ses applaudissements et me réponds sur un ton amusé. « Appelons ceci un test psychologique. J’aime bien savoir comment mes futurs agents peuvent réagir dans une situation pareille. »

Je lève les yeux au ciel et m'assois sur la table, recroisant les bras. « Vous êtes un grand malade Fury. Vous le savez ça ? J’aurais pu buter ce type ! » Il secoue la tête et m’invite à le suivre tout en répondant. « Non, vous n’auriez pas pu, l’arme n’était pas chargée. »

Je pousse un soupire et me relève pour le suivre, les mains jointes sur ma nuque. « Je sens que je vais avoir du mal à me faire à vos méthodes. »


Rencontre Natasha
J’enclenche un chargeur dans mon arme de poing et la range dans le holster caché sous mon aisselle gauche avant d’ajuster ma veste de costume et de me regarder une dernière fois dans le miroir. Bon, ça devrait le faire pour la tenue.
Je vérifie une dernière fois que j’ai tout ce qu’il me faut pour m’inviter à la soirée et c’est au moment où je suis prêt à partir que la porte de mon dortoir s’ouvre sur Ava, un regard assassin et l’air particulièrement remontée.

« Tu pourrais frapper avant d’entrer, j’aurais pu être à poil là ! » Non, l’humour c’était peut être pas une bonne idée là.
Elle croise les bras et s’appuie l’épaule contre l’embrasure de la porte avant de prendre la parole. « Alors c’est vrai, tu pars en mission sans moi. » Je lève les yeux au ciel et ramasse le sac contenant le reste de mon matériel. Je murmure pour moi même un « Merci Fury. » Puis m’adresse à Ava. « Je suppose que si tu es au courant que je pars en mission tu as également lue le briefing ? Donc tu sais à quel point cette cible est dangereuse. » Elle soupire et lève à son tour les yeux au ciel. « Désolé Ava. Mais je ne peux pas t'emmener avec moi sur ce coup. »

Elle s’avance et vient se planter devant moi, son regard ancré dans le mien. « C’est une cible de rang S Clint ! Tu vas avoir besoin de moi ! » Pourquoi c’est aussi compliqué putain… « C’est justement parce que c’est une rang S que je ne peux pas t’emmener ! » Je laisse tomber mon sac au sol et pose mes mains sur ses épaules. « Tu es forte Ava, c’est indéniable. Mais pas encore assez pour des missions de ce niveau. Et je ne pourrais pas me concentrer à fond sur ma mission si je garde un oeil sur toi. Et je vais avoir besoin de toute ma concentration ce soir. »

Je la relâche et ramasse mon sac pour le mettre sur mon épaule avant de pousser doucement ma disciple sur le côté. « Il faut que j’y aille. » Je quitte la chambre et m’arrête un instant au niveau de la porte pour lancer un « Désolé. » Puis poursuis mon chemin.


____________________


Appuyé sur le rebord du balcon, un verre de whisky à la main, je regarde à tour de rôle les invités qui défilent sous mes yeux, cherchant ma cible. Elle est là, c’est certain. Elle doit être en ce moment quelque part là, sous mes yeux. Alors pourquoi est ce que je n’arrive pas à la trouver ? Les déguisements font partie de ses compétences, mais je devrais quand même pouvoir la reconnaître sans trop de difficultés non ?

Mon regard s’arrête soudainement sur une jeune femme, en pleine conversation avec un homme d’une cinquantaine d’années. Ce pourrait être elle. Même morphologie, elle semble avoir le même âge, mais il me faut un détail. Un tout petit détail qui me permettrait de confirmer qu’il s’agit bien de Black Widow.
Elle ouvre son sac à main pour en sortir quelque chose et je vois, cacher sous une bouteille de parfum la crosse d’une arme.
Bingo !

Je vide mon verre d’un trait et rejoins rapidement la cour intérieure, dégainant discrètement mon arme et la cachant dans ma poche.
Je rejoins rapidement ma cible et attends qu’elle se retrouve seule pour passer à l’action. Je passe dans son dos et sors mon arme pour la lui pointer dans le dos avant de me pencher à son oreille. « Natasha Romanov ? Je suis un grand fan de ce que vous faites. Est ce que nous pourrions aller dans un coin plus tranquille pour discuter ? »
Elle ne se raidit pas, ne semble pas surprise et je devine qu’un sourire se dessine sur son visage. Elle a du cran, vraiment. Je dois bien reconnaître qu’elle m’impressionne.
« Clint Barton je présume ? Ravie de vous rencontrer. Je me disais bien que cette soirée finirait par devenir intéressante. »

Je lâche un bref rire et appuie un peu plus mon arme contre son dos. « Maintenant que les présentations sont faites, peut être pourrions nous y aller ?  »


____________________


Je referme la porte de la chambre derrière moi et pousse la jeune femme de quelques mètres devant moi puis lui pointe mon arme sur le visage. « Je suppose que vous savez ce que que je fais ici mh ?» Elle ne me répond pas, se contentant de me toiser d'un regard noir. « Et bien ç’aura été un honneur de vous rencontrer, Black Widow. Croyez bien que je n’ai rien contre vous. Je suis contre le fait d’abattre les jolies femmes. Mais… Vous savez ce que c’est, les ordres, tout ça… »

J’accentue la prise sur mon arme et c’est à ce moment qu’elle en profite pour m’envoyer d’un coup de pied l’une de ses chaussures en plein visage. Je parviens à la parer mais je n’ai pas le temps de la remettre en joue qu’elle est déjà sur moi et me désarme en m’attrapant le poignet puis en me mettant à terre. Je me relève d’un bond et attrape le pistolet par la culasse pour le démonter tout en la repoussant.
Elle pointe l’arme sur moi mais pousse un soupire en réalisant que je tiens la culasse en main et jette l’arme au loin alors que j’en fais de même avec la partie que j’ai en main.

Je soupire bruyamment et me mets en posture défensive tandis que nous commençons à nous tourner autour, cherchant chacun le meilleur moment pour passer à l’offensive.

Qu’est ce qu’il m’a prit de prendre autant de temps pour la tuer hein ? Et pourquoi est ce que je me suis infiltrer à cette foutue soirée quand j’aurais pu me poster sur un toit aux alentours et lui décocher une flèche sans que personne ne me remarque ?
Ça m’apprendra à être trop confiant…

Elle esquisse un mouvement dans ma direction et je me reconcentre immédiatement sur elle, parant aisément le premier coup qu’elle me porte tout en essayant de l’atteindre en retour.
De longues secondes s’écoulent alors que nous continuons notre ballet, ne cessant d’esquiver, de parer et de chercher la faille dans la garde de l’autre.

Elle est vraiment douée et ferait vraiment une alliée de taille. Dommage que nous soyons de deux organisations différentes. D’autant plus qu’elle est mignonne.

Le combat arrive à son terme au moment où elle m’attrape l’épaule pour me faire une clé de bras et que je me le déboîte volontairement pour échapper à sa prise tout en passant mon bras valide autour de sa gorge pour la projeter au sol avant de maintenir mon bras en position pour l’immobiliser au sol.

Reprenant mon souffle, je lui lance un « Ne t’avises pas de bouger ou je te brise la nuque. Je te propose un marché. Je vais te relâcher et nous allons nous éloigner, sans geste brusque pour pouvoir discuter ok ? » Elle me lance un regard interloqué et je lui souris en retour. « J’ai pas envie de te tuer Romanov. Alors ne m’y oblige pas. »  Elle acquiesce silencieusement et je la libère avant de m’asseoir au sol et d’essayer de reprendre mon souffle.

« Bien. Je dois bien avouer que tu es le meilleur agent que j’ai eu à affronter jusqu’à présent. Et ça me ferait vraiment chier de me retrouver meilleur agent du monde en te tuant. Donc voilà ce que j’ai à te proposer... »


Mariage avec Bobbi Morse
Un mal de tête atroce me saisit alors que j’ouvre les yeux et je pousse un gémissement en me redressant du lit dans lequel je suis allongé.
J’attends quelques secondes que la douleur s’atténue un peu et observe la chambre où je me trouve. Ça ressemble à une chambre d'hôtel mais… Je sais pas, une équipe de catch est venue faire un match ici ? Plus rien ne tient debout ! Qu’est ce que j’ai foutu hier soir ?

Je pousse un autre grognement en me laissant retomber sur le matelas et m’immobilise en entendant un gémissement à côté de moi.
Qu’est ce que…
Je me tourne le plus lentement possible et me prends l’effet d’une baffe en reconnaissant la femme allongée à côté de moi.

« Bobbi ?! » Elle ouvre faiblement les yeux et me lance un faible sourire tout en murmurant un « B’jour. »
Je secoue la tête pour essayer de me remettre les idées en place et me lève rapidement du lit, attrapant mon caleçon qui traîne non loin avant de l’enfiler, et me dirige vers la salle de bain.

Ici aussi… Mais qu’est ce qu’on a bien pu faire pour mettre la suite dans cet état ?
Je pousse un soupire et me passe plusieurs fois de l’eau sur le visage pour tenter de me réveiller. Je relève ensuite la tête vers le miroir et gémis en voyant la tête que j’ai.
Mon dieu…
Je m'apprête à retourner dans la chambre mais un détail à ma main gauche attire mon regard et je manque de tomber au sol en voyant une alliance à mon annulaire.
Oh putain…

Je rejoins rapidement Bobbi, qui est toujours allongée et lui montre ma main tout en cherchant mes mots.
« Je… Tu… Je sais pas pour toi, mais j’me souviens pas vraiment de la soirée d’hier mais… » Elle relève la tête et semble réaliser la situation en voyant qu’elle porte aussi une alliance. « ...On s’est marié ?! »

Elle reste silencieuse un moment, regardant tour à tour sa main et la mienne puis se relève d’un bond en portant sa main à sa bouche tout en hoquetant un « Faut que j’aille vomir. »
Elle passe en trombe à côté de moi et court jusqu’à la salle de bain alors que j’écarte les bras, dépité, avant de lâcher « Je sais vraiment pas comment je dois le prendre ça ! »



Dernière édition par Clint Barton le Dim 9 Aoû - 18:40, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 235
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2465-clint-maybe-i-m-as-sup



Chapitre 2

"The city is flying, we’re fighting an army of robots and I have a bow and arrow. None of this makes sense."
Post contrôle mental de Loki
J’ouvre doucement la porte de la chambre d'hôpital reste un moment immobile à observer Ava, allongée dans lit.
Je m’avance jusqu’à elle et attrape une chaise pour m’asseoir à ses côtés. Putain de merde… C’est vraiment moi qui l’ai mise dans cet état ? Mon regard passe sur son corps, s’arrêtant sur chaque blessure, chaque impact de balle que j’ai provoqué.
Je prends sa main dans une des miennes et passe doucement l’autre dans ses cheveux.
Elle rouvre les yeux et me murmure un « Hey. » D’une voix faible.
Je lui lance un faible sourire « Hey. J’ai appris ce qu’il t’... Ce que j’avais fait. Je suis venu voir si ça allait. »

Elle me sourit à son tour. « Ça va. Les toubibs disent que j’en ai pour quelques semaines de repos puis encore d’autres de rééducation mais ça va aller. » Je pousse un soupire alors que quelques larmes perlent à mes yeux.

« Eh, c’est moi qui suis coincée dans un lit d'hôpital, c’est moi qui devrait être en train de chialer. » Un bref rire m’échappe. « T’as pas à t’en vouloir, t’y es pour rien Clint. » Je hoche silencieusement la tête.

Tout le monde me dit ça. Que c’est pas de ma faute, que j’y suis pour rien. Que je pouvais rien faire contre Loki parce qu’il est trop puissant.
Mais si j’avais été plus fort, si j’avais pu mieux résister, beaucoup de personnes seraient encore en vie. Exactement comme en Afghanistan...

Je relève la tête vers Ava. « Je le sais tout ça. C’est juste que… Je peux pas m'empêcher de me sentir responsable. »
Elle serre un peu plus sa main dans la mienne et reprend. « Ça va aller. T’en fais pas pour moi et arrête de te morfondre. »

Un bruit contre la vitre attire mon attention et je me retourne pour voir Natasha, me faisant signe depuis le couloir. Je lui fais un signe de tête et reporte mon attention sur Ava.
« Il faut que j’y aille. » Ma disciple hoche la tête et me fais un sourire.« Je reviendrai te voir ok ? »


Défaite Ultron
Je prends le gamin dans mes bras mais au moment où je suis prêt à bouger un bruit de moteur attire mon attention et je relève les yeux pour voir l’un des Quinjet foncer sur nous, faisant feu avec ses canons.
Je pousse un soupire et me retourne, dos au véhicule pour protéger le petit mais au moment où les balles devraient me déchiqueter, je sens une impulsion dans mon dos et mets quelques secondes à réaliser ce qu’il vient de se passer.

Je finis par me retourner et reste sans voix en voyant Pietro, à genoux, criblé de balles, qui me sourit et lâche un « Tu l’as pas vu venir ? » avant de s’effondrer au sol.
Je reste immobile, le temps de reprendre mes esprits puis me relève pour courir vers le véhicule d’embarquement pendant que Steve embarque Pietro et nous suit.

Une fois à bord, je rends le gamin à sa mère et vais m’allonger sur une banquette à côté de Pietro, allongé sur le sol.
Un médecin se rapproche de moi mais je lui rétorque un « C’est bon, c’est bon. Occupez vous de lui plutôt. » Tout en désignant mon sauveur qui est en train d’agoniser.
J’attrape la main de Pietro et la serre dans la mienne et me fends d’un sourire. « T’as pas intérêt à me lâcher gamin. Je t’en dois une sur ce coup et je compte bien te la rendre. » Je pousse un grognement alors qu’un nouveau pique de douleur émane de mes côtes mais refais signe au médecin de s’occuper de lui. « Je vous ai dit que ça ira pour moi. »

Je finis par reposer ma tête sur la banquette et pousse un soupire tout en fermant les yeux.
« Ça a été une longue journée… »


Avengers Tower
Je vide mon verre d’un trait et lâche un éclat de rire en voyant Thor se louper lamentablement avec son lancé de fléchette. Je me relève et viens me planter derrière lui pour lui faire une tape sur l’épaule. « Y a pas d’astuce, c’est peut être juste que tu n’en es pas digne. » Il se renfrogne devant l’hilarité générale et je vais me resservir un verre avant de quitter le salon pour aller sur le balcon et m’appuyer contre la rambarde.

Steve ne tarde pas à me rejoindre et je tourne mon regard vers lui puis lève légèrement mon verre. « Captain. » Il s’appuie lui aussi sur la rambarde et laisse son regard se perdre sur la ville.

« Alors, tu as fait ton choix ? » Je bois une gorgée et observe un moment les immeubles en face de nous. « Ouais… Je suis pas sur d’être encore fait pour tout ça. On va dire que j’ai eu une… Révélation quand on était en Sokovie. » Steve ne dit rien, me laissant continuer.« Je ne dis pas que je vais tout quitter, vous laisser tomber. Mais je pense qu’il est peut être temps pour que je me pose. »

Il pousse un bref soupire et me fait une tape sur l’épaule. « T’en as bien assez fait Clint. Je pense que tu as le droit d’arrêter. » Je hausse les sourcils « Merci Cap. »

Il s’éloigne mais s’arrête au moment de retourner dans le salon. « On se revoit la semaine prochaine hein ? » Je me retourne brusquement et écarte les bras. « Non putain ! J’ai dit que j’arrêtais ! »
Il lâche un éclat de rire et lève la main pour me saluer « C’est bien ce que je disais, à la semaine prochaine ! »

Je maugréé un « Crétin. » Et retourne contre la rambarde pour boire un gorgée de whisky.

Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1295
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com



félicitations !

tu es validé mon brave
Bienvenue chez les HOMO SAPIENS.

Encore une super fiche, Hawkeye est trop badass, même s'il s'appelle Clinton Francis Barton, que sa mère est une guenon et son père un clown. :hahaha:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Clint ♦ Maybe I’m as super as they are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clint ♦ Maybe I'm as super as they are
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» Nouveau super pack de clan !
» tracteur super sonic ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations validées-