Partagez | .
 

 [Jane HARKER] Remember Me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 22:31

Jane Harker
JE SONGE PARFOIS QUE SI NOUS SAVIONS TOUT NOUS N'AURIONS D'AUTRE DÉSIR QUE DE DISPARAÎTRE. 1


Identité
Nom et Prénom : Jane Harker. Un nom somme toute très banal.
Alias : Emma. Emma Hawkins Al Mu'Tamid. Plus qu'un alias, c'était son nom. A l'époque où il était question d'alias, elle n'en a jamais voulu. Pour elle cela revenait à se cacher et à tolérer de ne pas être acceptée pour ce qu'elle était. Elle n'a cependant jamais critiqué ceux qui avaient choisi de ne pas s'afficher sous leur nom propre, comprenant l'intérêt de préserver son anonymat. C'est de toute façon une partie de sa vie qui est désormais trop loin d'elle et totalement oubliée.
Âge : 33 ans
Lieu de naissance & nationalité :Emma Hawkins est née à Roseburg (OREGON). Une petite ville sans histoire, lovée entre deux rivières. Elle y a coulé une enfance heureuse et presque sans incident notable. Jane, elle, est née à Alcatraz... un drôle d'endroit pour commencer sa vie.
Métier : sans emploi fixe, elle enchaîne les petits boulots faciles à décrocher.
Statut civil : célibataire.
Orientation sexuelle : a priori hétéro. Il faut dire qu'elle n'a pas fréquenté beaucoup de monde ces six dernières années mais en toute logique il n'y a pas trop de raison que ses goûts aient changé.

Particularités : Emma Hawkins est née avec une mutation du gène X. Cette mutation ne s'est exprimée que tardivement sous la forme d'une capacité à influencer le flux et le comportement fonctionnel du sang. Concrètement :

modérer la circulation et la consistance du sang dans son propre corps ou dans celui des autres pour l'accélérer, la ralentir, l'arrêter complètement, la faire refluer, la fluidifier ou la faire coaguler à loisir.

altérer sa fonction d'épuration des déchets et d'oxygénation de l'organisme et ainsi causer soit un empoisonnement soit au contraire un assainissement du sang.

altérer ses autres fonctions de régulation (pression artérielle, hydratation, régulation de la température, ...)

dans une moindre mesure, favoriser ou entraver le bon fonctionnement du système immunitaire puisqu'une large partie de ses agents est véhiculé par le sang.

c'est un don qui est difficile à maîtriser notamment parce qu'il requiert (sans mauvais jeu de mot) beaucoup de sang froid, ce qui n'est pas toujours évident quand on joue avec la vie des gens. Il demande aussi une compréhension fine et approfondie des différentes fonctions du sang dans le corps.

le plus difficile n'est pas de commencer mais de s'arrêter à temps (du moins quand on n'a pas l'intention de tuer son "patient"). Il a fallu plusieurs années à Emma pour être à l'aise avec cela. Elle a toujours gardé une certaine méfiance envers son propre don notamment après quelques dérapages encadrés à l'institut Xavier. C'est une lourde responsabilité morale à assumer.

Le plus souvent, lorsqu'elle impose sa maîtrise du sang, Jane s'oppose à une résistante (consciente ou qui relève du pur instinct de survie). Pendant un bref instant son propre système sanguin se mettra à l'unisson de celui de sa victime ce qui représente un risque pour elle car il suffirait d'un doute de sa part à ce moment-là pour que les conséquences soient dramatiques pour elle. D'autre part, la manipulation de son propre sang est extrêmement épuisante (on se rappellera de la sensation de tournis après un malheureux passage au don du sang...). Étant du groupe donneur universel (O), Emma s'est retrouvée plusieurs fois en situation de manipuler son propre sang à l'avantage d'autres mais cela l'a systématiquement contrainte à un repos forcé de plus ou moins longue durée.

Au début il suffisait à Emma de toucher une personne pour avoir une influence sur elle. Au fil du temps, Jane a commencé à s'affranchir de cette contrainte. Plus récemment, l'idée a germé dans sa tête que peut-être il lui serait possible un jour de cibler plusieurs personnes à la fois. Pour l'heure ce n'est qu'un doux rêve.

C'est un talent qui peut effrayer mais cela n'a pas que des applications négatives, bien au contraire. Encore faut-il ne pas céder à la facilité.


Affiliation : Emma était membre de l'Institut Xavier (X-mansion). Jane quant à elle est à ce jour sans affiliation connue. Pour autant, et bien malgré elle, elle est très loin d'être libre comme l'air puisque après les événements d'Alcatraz, c'est Hydra qui a vu en elle un potentiel exploitable. Quelques semaines de reprogrammations intenses auront eu raison d'Emma Hawkins et donné naissance à Jane Harker, un assassin discret mais efficace. Agent dormant la plupart du temps, Jane ne garde aucun souvenir de ses périodes de service actif, elle n'est donc pas prête de trahir l'organisation et encore moins de se retourner contre elle. Dans sa vie de tous les jours, elle n'est consciente que de ses absences - plus ou moins longues - et a appris à vivre avec même si elle n'attend que de pouvoir se poser un peu pour pouvoir poser un diagnostic médical sur ces troubles. Jusque-là, elle a passé plus de temps à retrouver ses repères et se refaire un nid entre chaque absence qu'autre chose. Si ce n'était de ses papiers d'identité, toujours soigneusement rangés dans son portefeuille, elle pourrait même douter de qui elle est...


Interview
Êtes-vous pour ou contre la Loi de Recensement des Mutants ? Pourquoi ? Si vous êtes un Mutant, avez-vous décidé de vous recenser ? Pour Jane c'est une hérésie. Un signe de plus que les politiques ne cherchent qu'à attiser la haine de ce(ux) qui leur échappe(nt). Ce n'est pas qu'elle ait tant l'occasion de débattre de la question avec d'autres et dans tous les cas, même si elle y avait été favorable, elle ne se serait pas fait recenser. Ça desservirait clairement son besoin d'anonymat et elle n'est plus à l'âge des dérapages trop voyants.


Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Jane n'a pas vraiment d'avis là dessus. Ils sont une réalité qui répond à une menace tout aussi préoccupante (du moins pour ceux que cela préoccupent de voir des superhéros voler au secours de la veuve et de l'orphelin). Elle est bien consciente que ce qui leur est reproché c'est principalement la casse et les pertes humaines mais à ces yeux ce ne sont que manipulations médiatiques et politiques. Il ne serait pas bien compliqué de mettre en regard les vies épargnées par les interventions des Avengers, des X-Men et autres. Si on ne le fait pas c'est parce qu'on ne le veut pas. Être un superhéros, c'est le plus souvent tenir vent debout contre des opinions qui ne regardent pas l'intérêt général mais des intérêts plus particuliers, égoïstes ou financiers. C'est sauver autant de vie que possible même si parfois on ne peut pas sauver tout le monde. Enfin ce qu'elle en dit... elle n'est pas un superhéros elle.


Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime/faire le mal ? (si votre personnage a choisi un camp) Pour Emma, ça s'est imposé comme une évidence. Sa façon à elle de payer sa dette envers l'institut Xavier mais aussi de se prouver que ses talents pouvaient être employés à bon escient. Puis avec le temps c'est devenu une conviction profonde que de mettre de telles capacités au service des autres, quels qu'ils soient. Mais c'est bien loin tout ça. Aujourd'hui il n'y a plus d'engagement ni de conviction ni de combat en fait, si ce n'est pour elle-même.


Quand vous avez découvert que vous étiez un mutant, comment avez-vous réagi ? Et vos proches, sont-ils au courant ? (si votre personnage est un mutant) Il s'en serait fallu de peu pour qu'Emma Hawkins ne se rende jamais compte qu'elle était porteuse de la fameuse mutation du gène X. Quand d'autres jeunes mutants découvraient leur talent - bien souvent dans des circonstances dramatiques - elle, fréquentait tranquillement les bancs de l'école primaire sans se poser plus de questions que cela. Elle aurait pu se révéler au collège ou au lycée, alors adolescente en proie comme beaucoup d'autres de son âge aux caprices de hormones, mais non. En fait elle aurait probablement continué à mener sa petite vie tranquille et sans souci au fin fond de son Oregon natal si son amie Louise McKinett ne lui avait pas forcé la main pour aller à ce forum étudiant au cours de leur dernière année de lycée. C'était en 2000. Une date plutôt facile à retenir comme tout le reste de ce qu'il y a à dire de la vie d'Emma Hawkins avant cela. C'est à ce forum étudiant qu'Emma ramassa un prospectus sur les métiers de la santé qu'elle fourra négligemment dans son sac avec une liasse d'autres prospectus qui n'avaient pas plus retenu son attention que ça. Allez savoir pourquoi, c'est ce prospectus-là qui ressortit lorsqu'elle vida son sac de cours sur son lit pour y retrouver un taille-crayon. Avouons que rien que pour cela il méritait qu'elle y jette véritablement un œil. Quelques mois plus tard, Emma Hawkins rendait son dossier d'inscription à l'Institut de Formation des Aides Soignants de Portland, rue Stark (ça ne s'invente pas). Mais revenons-en au comment de la révélation.

On aurait pu s'attendre à ce que travailler dans le milieu médical lui donne moult opportunités de se découvrir, surtout avec un talent comme le sien. Mais il n'en fût rien jusqu'à un catastrophique accident qui laissa une jonchée d'agonisants derrière lui et des services de secours et un hôpital saturés au-delà du débordement. Ce n'est qu'en se retrouvant sur les lieux du drame pour prêter main forte, qu'Emma Hawkins fit la malheureuse expérience de sa mutation du gène X. Suffisamment instruite pour savoir qu'il n'y avait aucune explication rationnelle au reflux du sang versé sur le béton vers un corps brisé et qu'il n'y avait rien qu'elle pourrait mettre dans le rapport médical pour justifier qu'avec une fracture ouverte on puisse mourir noyé dans son propre jus, Emma alla d'elle-même à la rencontre de personnes plus à même de l'aider. C'est avec son sac d'étudiante sur l'épaule, partagée entre la peur de l'inconnu et la peur de ce qu'elle pressentait être, qu'elle se présenta devant le Pr. Xavier.


Qui connait votre véritable identité ? Comment faites-vous pour la cacher ? (si votre personnage a une identité secrète) Jane Harker n'a pas à proprement parler d'identité secrète. Il y a cependant des gens qui ont connu Emma Hawkins et qui sauraient lui en parler. Particulièrement les pensionnaires de l'Institut Xavier.


Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Il paraît qu'il n'y a pas de sot métier. Heureusement pour Jane parce qu'elle n'est pas prête de se découvrir une vocation là où elle est. S'il y avait un mot pour les gens qui collectionnent les uniformes de fast food et autres petits taffs ingrats, il aurait été inventé pour elle. Il y en a probablement un en fait. Après tout il y en a bien un pour ceux qui collectionnent les fer à repasser, les étiquettes de melons ou les cure-dents, ...


Biographie
“L'HOMME EST TOUJOURS DOUBLE.(..) ET J'OSE PRESQUE AFFIRMER QUE, PLUS TARD, ON IRA PLUS LOIN. ON DÉMONTRERA QUE L'HOMME EST FINALEMENT UNE SYNTHÈSE DE NOMBREUX INDIVIDUS, TOUS DIFFÉRENTS ET INDÉPENDANTS LES UNS DES AUTRES.1

CHAPTER I.
C'mon You've Got It In You
Les débuts à l'institut Xavier ne furent pas des plus simples. Comme beaucoup d'autres jeunes mutants, Emma avait besoin d'apprendre à prendre confiance en elle et en son pouvoir. Traumatisée par les événements de Portland, c'est une disciple habitée d'une peur quasi irrationnelle de la moindre effusion de sang qu'il fallait rééduquer. De son propre aveu, tout ce qu'Emma recherchait en venant demander de l'aide, c'est un endroit où vivre où elle ne représentait plus un danger pour personne. Mais on ne lui laissa pas le loisir de laisser ses talents se rendormir, comme elle l'aurait souhaité. Il fallut des semaines avant de la convaincre de retenter quoique ce soit, sous le contrôle sécurisant du Pr Xavier.

Les amitiés qu'elle noua à l'Institut l'aidèrent beaucoup à cette étape de sa vie. C'est également là qu'elle rencontra Qadir Al Mu'Tamid, le professeur de physique qui allait devenir son mari...


CHAPTER II.
Last Pulse
La voix de velours de Qadir raisonnait dans sa tête. Elle faisait écho dans sa mémoire comme une dernière caresse sur ses synapses épuisées.

« La plupart des américaines trouvent ça sexy... »

Emma eut un sourire épuisé. Ses yeux fixant la cime des arbres au dessus d'elle. Vision paisible et intermittente, entrecoupée d'écrans noirs. Elle ne sentait plus vraiment son corps. C'était la fatigue. Elle ne sentait plus rien en fait si ce n'était cette sensation de fourmillement agréable en dessous de son estomac comme elle repensait à la première fois que son mari avait essayé de la draguer. L'agonie de Jean Grey, Scott et tant d'autres semblaient si loin d'elle tout à coup.

« Moi je trouve que ça fait snob. »

Quelque chose étouffait son rire dans sa gorge, le muant en un sinistre gargouillis. Il fallait qu'il reflue. Mais elle n'avait plus les idées claires. Tout ce qui la maintenait éveillée c'était l'image de Qadir. Son sourire charmeur et cette carrure de sportif qui ne faisait pas du tout le jeu d'un professeur de science. C'était, bien malgré elle, la première chose qu'elle avait regardé. Et puis il y avait eu ses accents.

« Attends et qu'est-ce que tu dis de ça ? Mon héritage paternel. »

Encore aujourd'hui elle riait quand il lui faisait le coup de l'accent égyptien. Mais ça n'était pas un rire moqueur. Plutôt un rire séduit. Il le savait et ne se privait pas d'en jouer. Il le savait parce qu'elle le lui avait dit. Ce premier jour.

« Là je trouve ça sexy... »

Et ensuite... Emma se sentait sombrer. L'image adorée de Qadir l'abandonnait elle aussi. Elle s'estompait pour ne plus être qu'un sourire qu'elle aurait voulu encore pouvoir embrasser mais ses contours se dérobaient à ses mains tendues vers le ciel.

« Tu t'améliores... » assura-t-elle en laissant retomber ses bras sur le sol.

Après des années de travail, il fallait bien qu'il finisse par se maintenir enfin dans cet état d'intangibilité. Inaccessible pour elle. Il avait choisi ce moment.


CHAPTER III.
Red Square
Elle ouvrit les yeux sur une autre de ces puissantes migraines qui lui prenaient régulièrement. Jane fronça les sourcils et se passa la main sur le visage, comme si ça avait déjà été efficace. Elle prit une profonde inspiration et se redressa dans un lit qu'elle ne connaissait pas. Des rideaux en voile semi-transparent faisaient un écran bleu roi à la baie qu'on devinait malgré tout. Les lames du parquet léchaient le sol sous le couvert de tapis à motifs un peu kitsch. Elle posa le pied à terre, jetant un regard circulaire à l'endroit où elle se trouvait. La pièce était décorée avec goût bien que ce ne fût pas à son goût. Ce devait être une de ces locations entre particuliers dont elle était coutumière. Par habitude, elle se dirigea vers la cuisine pour se faire un café et trouver l'impression de sa réservation sur la table. Elle le laissait toujours là, bien en évidence, comme si elle avait eu peur de se croire un peu trop chez elle. Il fallait vider les lieux vers midi, comme le stipulait la fiche mémo rédigée en anglais. Ça lui laissait le temps d'aller faire un tour de repérage pour essayer de remettre les circonstances dans lesquelles elle était arrivée là.

« Mожно ? »

Jane eut une longue hésitation.

« да, конечно. », finit-elle par répondre en retenant la porte de l'ascenseur pour l'homme qui venait de l'interpeller poliment.

Du russe ? Voilà qui était nouveau mais plus rien ne l'étonnait. Un coup d’œil aux kiosques à journaux l'informèrent qu'elle se réveillait avec six mois de décalage. Une absence particulièrement longue qui ne faisait rien pour la mettre à l'aise avec ce nouveau décor. Les unes se disputaient le meilleur portrait d'un dignitaire proche du gouvernement, foudroyé par une crise cardiaque en plein Congrès Annuel des Biotechnologies. Le cadavre à peine refroidi allait être mis en pièce par les charognards de la presse d'État. Une bien triste façon de terminer une vie à son zénith. Probablement que certains trouveraient leur compte dans cette mort naturelle. Du moins c'est ce que se dit Jane.

Il ne faisait pas si froid que ça en plein mois de juin. Il lui faudrait trouver un appartement à elle. Un peu plus loin de la place rouge car le quartier n'était pas vraiment dans ses moyens. Du moins, elle le devinait.

« вы ! »

Son épaule venait d'entrer en collision avec celle d'un grand black taillé dans un bloc de marbre. Le regard en fente de meurtrière qu'il lui adressa le laissait pas de doute sur la suite des événements. Ça tournait au vinaigre. Il fallait décamper sans chercher à comprendre. Pas comme cette fois au Panama qui lui avait valu quinze jours au frais dans un endroit miteux. Ne jamais chercher à comprendre. C'était sa règle d'or.


CHAPTER IV.
Fall Apart And Start Again

Le hurlement familier des sirènes. Jane était de retour à New York. Comment ? Elle n'en avait aucune idée mais elle avait toujours aimé cette vile. L'appartement dans lequel elle se trouvait ne payait pas de mine. C'était probablement le sien. Un dé à coudre fonctionnel qui fleurait bon le propre et le café noir. Son ordinateur était ouvert sur la table. Elle avait visiblement laissé en plan son streaming de la veille pour aller faire autre chose. Mais quoi précisément ? Rien autour d'elle ne la renseignait. Elle jeta un œil à son agenda sans trop s'attendre à trouver grand chose, puis elle s'installa à table avec son mug de café, devant l'ordi, comme pour reprendre les choses là où elle les avait laissées. Il fallait qu'elle consulte. Quelque chose lui disait que cette fois, elle ne passerait pas son temps à courir ou à fuir. C'était peut-être New York et son fourmillement incessant qui la mettait à l'aise. Après tout, ici tout le monde courrait. Et il semblait qu'elle ait un vrai chez elle à en juger par la facture d'électricité à son nom.

Ses doigts pianotaient entre le clavier et la molette de la souris, laissant défiler sous ses yeux une longue liste de spécialistes. Elle griffonna quelques noms sur un bout de papier qu'elle glissa dans son portefeuille (une valeur sûre) à côté de sa carte d'identité...



IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; F. Fréquence de connexion ; au moins deux fois par semaine Que pensez-vous du forum? ; j'adore le travail de synthèse et de référencement que le staff a fait dessus. Il est en plus très esthétique et les gens ont l'air sympa par ici  :pregnant: . Comment l'avez-vous découvert ?Par Qadir Al Mu'Tamid, mon mari en vrai.  Célébrité choisie ; Imogen Poots. Credits (avatar, icon etc.) ;Lux pour l'avatar, en revanche les gifs viennent d'un tumblr qui ne cite malheureusement pas ses sources  :angry:  

THE NEW AGE


1 Robert Louis Stevenson, Dr Jekyll & Mr Hide


Dernière édition par Jane Harker le Sam 21 Mai - 11:32, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 733
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 22:34
Bonjour Madame Al Mu'Tamid :cute:

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 22:35
Bienvenue à toi, bon courage ♥
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 22:52
Merci de votre accueil


Dernière édition par Jane Harker le Lun 16 Mai - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 22:55
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 22:56
merciiii
J'anticipe mais je pense que je vais avoir des questions avant de continuer ma fiche :cutie:  si je peux savoir qui embêter ? :cutie: :cutie: :cutie:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
MESSAGES : 127
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 23:05
BIENVENUUUUUUE :hysteric: Jolie choix d'avatar

J'espère que tu vas t'amuser chez nous et si besoin, on est là pour répondre à tes questions : tous les admins sont sur la PA mais sache que j'en fais partie, si tu as la flemme de chercher En tout cas, bon courage pour ta fiche :shon:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 23:09
Merciii, ne t'inquiète pas je ne suis pas du tout le genre à avoir la flemme de chercher mais je préférai taper à la porte de celui qui voulait bien être embêté (bon du coup y a des chance que ça tombe sur toi maintenant, il fallait faire profil bas :hé: )

Au passage j'apprécie vraiment le travail du staff pour faciliter l'appropriation de toutes les infos utiles (particulièrement la chronologie :inlove: ça facilite TELLEMENT les choses même pour ceux qui ont suivi assidûment les différentes séries marvel)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
MESSAGES : 127
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Lun 16 Mai - 23:13
Ohwi, viens m'embêter :hé: Ma porte est toujours ouverte

Aaaaah, contente que ce soit clair ! :inlove: Justement on voulait faire en sorte que ce soit vraiment accessible même pour les néophytes et c'est toujours appréciable de se rendre compte qu'on a réussi :shon:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue Jane ! Bonne rédaction à toi !
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 325
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2858-cassandra-stature
BIENVENUUUUE SUR TNA bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous I love you

_________________

Daddy's girl
cassie and her father ⊹ and if i die before i wake, i pray the lord my soul to take but please don't cry, just know that I have made these songs for you. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Mar 17 Mai - 13:03
Bienvenue Jane! Bon courage pour ta fichette! :cute:
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 162
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1503-is-it-a-bird-is-it-a-p
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Mar 17 Mai - 13:04
Bienvenue :hug:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Mar 17 Mai - 19:45
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: [Jane HARKER] Remember Me   Mar 17 Mai - 21:49
Merci tout plein :inlove: je vais la continuer de ce pas ma fichette :cute: :beegees:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

[Jane HARKER] Remember Me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» Mina Harker
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Jane, la gaffe ... (pv Isabell / Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: fiches de présentation-