Partagez | .
 

 Theoreystian ♦ Aftermath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
MessageSujet: Theoreystian ♦ Aftermath   Mer 18 Mai - 19:10
Aftermath
Theodor, Reyhan & Sevastian
« Sev, don’t go, » Sevastian ouvrit faiblement les yeux, inspirant avec difficulté, la respiration sifflante. Il cligna plusieurs fois des paupières, essayant de se réveiller et tenta de bouger mais une douleur atroce l'en empêcha, le faisant pousser un gémissement de douleur.
Il referma les yeux, se sentant repartir et perdit à nouveau conscience, le froid anesthésiant de plus en plus ses membres.

Cette mission était un fiasco total.
Comment est ce que ça avait pu dégénérer à ce point ? Ils tenaient le Winter Soldier. Ils lui avaient enfin mis la main dessus après tout ce temps, ils l'avaient et n'avaient eu qu'à mettre fin à ses jours mais ils avaient préférés jouer avec lui, le faire souffrir autant qu'ils avaient souffert.
Ils avaient été stupides et arrogants. Ils avaient voulu faire durer le plaisir et la blonde était arrivée...
Comment est ce qu'il avait pu baisser sa garde à ce point ? Dans n'importe quelle autre circonstance il aurait pu l'abattre avant même qu'elle ne lui pointe son arme dessus mais pas ce soir.
Ça n'avait aucun sens.

« Don’t go, Sev, please, I can’t— Sev, Sev, don’t leave me alone. » Il rouvrit les yeux en sentant quelque chose lui enserrer le torse et poussa un nouveau gémissement plaintif alors que l'air revenait remplir son poumon perforé, réveillant la douleur au niveau de son torse.
Il ouvrit la bouche pour parler mais ne put que cracher le sang qui l'avait envahit, le forçant à pencher la tête sur le côté pour le laisser couler lentement au sol. Réalisant que les bras de Reyhan l'enserraient, le maintenant contre elle, il inspira le plus fortement, grimaçant à cause de la douleur et souffla un faible « You should've left me. » Il poussa un nouveau gémissement, plus faible cette fois, avant de reprendre. « J-just... » Il ferma les yeux, se sentant repartir pendant quelques secondes mais parvint à rester conscient et à articuler un « Le-leave me here... »

Il avait tellement froid.
Sans la chaleur procurée par Reyhan il aurait déjà très certainement succombé, mais la jeune femme s'accrochait à lui, empêchant le froid de l'endormir définitivement.
Pourquoi est ce qu'elle restait là ? Elle allait se faire tuer si elle restait avec lui. Il savait qu'il était condamné et elle devait l'avoir compris elle aussi alors pourquoi est ce qu'elle s'accrochait ? Les directives étaient claires dans ces cas là. Il fallait qu'elle le laisse et qu'elle rentre pour éviter de se faire avoir elle aussi.

Une quinte de toux le saisit soudainement, le faisant à nouveau cracher du sang et il poussa un gémissement plaintif en calmant sa respiration qui se faisait de plus en plus faible.
Il parvint à lever lentement sa main droite, la posant sur celle de Reyhan, la serrant autant que la douleur le lui permettait. « Rey... » Il déglutit difficilement, grimaçant en sentant le goût cuivré du sang descendre dans sa gorge. « Just go... Y-you can't... » Il termina pas sa phrase et referma les yeux, le froid le faisant se rendormir dans les secondes qui suivirent.

____________________

Sevastian prit une grande inspiration et ouvrit subitement les yeux avant de tousser abondamment et de porter une main à son abdomen en grognant de douleur. Il attendit quelques secondes que la douleur se calme et observa silencieusement les alentours, restant allongé.

Où est ce qu'il se trouvait ? Ça ressemblait étrangement à sa chambre, celle qu'il avait chez Theodor mais comment est ce qu'il s'était retrouvé là ? Il ferma un moment les yeux, essayant de calmer sa respiration qui était encore douloureuse.
Il était allongé dans un lit, son lit et se trouvait chez lui. Comment ?
Malgré la douleur, il souleva lentement le drap qui le recouvrait et son regard se fit encore plus perdu quand il réalisa qu'il avait un bandage qui lui barrait le torse.
Il ne comprenait pas.

Reposant sa tête sur l'oreiller, il décela -enfin- une présence sur sa droite et tourna la tête dans sa direction, son cœur manquant un battement quand il reconnut Reyhan et Theodor, debout et en train de discuter.
Il se redressa en grommelant, s'asseyant le mieux possible sur le lit, le dos à moitié appuyé sur l'oreiller avant de prendre la parole d'une voix faible, sifflante. « Theodor ? » Il grimaça, poussa un léger gémissement tout en amenant sa main droite pour l'appuyer sur sa blessure avant de parvenir à reprendre. « W-what happened ? »

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 290
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2857-theodor-herrleonhard
aftermath
Sevastian, Reyhan et Theodor

Theodor fait tourner le liquide ambré dans son verre et regarde par la fenêtre d’un air absent, une main dans la poche. Il ne redresse la tête qu’en entendant son téléphone sonner. Reyhan. Il reconnaît le numéro. Ses sourcils se froncent. Ni Reyhan, ni Sevastian n’étaient du genre à l’appeler. Il déverrouille l’appel et approche le téléphone de son oreille. « Yes ? » « Theo ? » Sa voix lui serre le cœur. Il comprend que quelque chose ne va pas aussitôt et pour que quelque chose ébranle Reyhan c’est que ça doit concerner Sevastian. Ses lèvres se pincent. « It’s Reyhan, I—Theo, I need you. Please, you have to come, Sev—Sev-- » - « Where are you ? » Fait-il calmement alors qu’il sent son sang bouillir dans ses veines en entendant les sanglots de la jeune femme. Il discerne vaguement une adresse qu’il s’empresse de noter. Il voudrait la rassurer, mais se retrouve avec le silence à l’autre bout du fil. Theodor ne perd pas de temps, il attrape les clés de sa voiture et s’empresse de se rendre dans son garage. À l’intérieur de sa voiture, il essaie de calmer les battements de son cœur, de prendre une profonde respiration et il compose le numéro d’un médecin d’HYDRA. « We’ve got a situation, you have to come at my place in thirty minutes with your equipment. Don’t be late. » Il ne laisse pas le temps à l’autre de répondre et raccroche. La porte de son garage a fini de remonter et il écrase l’accélérateur produisant un crissement de pneus promettant de belles marques noires. Theodor a enclenché le gps et suit la voix crispante de la femme qui le guide à travers les rues. Les lampadaires éclairent son visage, son regard brillant d’une inquiétude qu’il a du mal à cacher. Il sait que techniquement Reyhan et Sevastian ne sont que des produits d’HYDRA, mais il s’est attaché à eux, il leur a fait porter son nom et les loge chez lui. Il pensait qu’il jouait un rôle quand il disait à qui voulait l’entendre qu’il les avait adoptés parce qu’ils méritent de savoir ce qu’est une vraie famille. Seulement il s’est laissé avoir à son propre jeu. Il s’est rendu compte qu’effectivement il a ce besoin de leur montrer autre chose que les murs froids d’HYDRA. Le reconditionnement qu’ils ont subi depuis toujours a toujours plus ou moins dérangé Theodor alors s’il peut leur donner un autre aperçu de la vie, il est plus que preneur. Et là, savoir que Sevastian est au plus mal le confronte à ce qu’il ressent à leur égard. You have reached your destination. D’un mouvement brusque, il gare sa voiture à moitié sur le trottoir et sans couper le moteur sort de l’habitacle.

Il les cherche des yeux, s’avance et tourne la tête vers la droite. Son pouvoir est activé, il est plus facile pour lui de se repérer. Il arrive à repérer deux auras, l’une plus faible que l’autre et il se dirige dans cette direction. Il arrive à leur hauteur et voit une première silhouette bouger se tournant brusquement, couteau prêt à attaquer. Theodor tend ses mains en avant. « Girl, calm down. It’s me. I’m here, it’s okay. » Le visage de Reyhan ravagé par les larmes lui donne envie de la soulever pour la prendre dans ses bras. Au lieu de ça, il la contourne pour évaluer l’étendue des dégâts. Sevastian est en train de se vider de son sang dans la rue. Theodor s’agenouille et pose deux doigts au niveau de son cou. « We have to go, Reyhan. Help me with him, my car is further away. » Il voit que la jeune fille l’écoute sans réellement broncher. Il la sait secouée, perdue, il pose une main sur son épaule. « Reyhan ! » Fait-il un peu plus fort. Elle le regarde enfin dans les yeux. « We have to hurry, so pull yourself together, I need you. » Il lui semble qu’elle sort de sa léthargie et elle se met en mouvement. Il attrape Sevastian par un côté et Reyhan de l’autre et tous les trois regagnent la voiture tant bien que mal.

Sur le chemin du retour, pas un mot n’est échangé. Theodor jette des coups d’œil dans le rétroviseur guettant une réaction de Sevastian pendant que Rey le maintient doucement contre elle. Son visage est baissé sur lui et l’inquiétude n’a pas disparu de ses traits. Theodor accélère encore en espérant que le médecin soit déjà là. Dans le cas contraire, il le fera éliminer. Arrivés devant la maison Leonhard, il se gare devant la porte d’entrée où le médecin se trouve. Theodor arrête le moteur et sort rapidement. « Help me. » Le médecin se stoppe en voyant le sang sur les vêtements de Theodor. « Come on ! » Fait la tête d’HYDRA un peu plus fort. L’autre se secoue et le rejoint. Theodor ouvre la porte arrière et attrape Sevastian par un bras. Le jeune homme s’écrase contre lui. Le médecin d’HYDRA aide l’Allemand comme il peut et tous deux l’amènent à l’intérieur laissant à Reyhan le temps de se reprendre. Ils l’accompagnent jusqu’à sa chambre et dépose le blessé doucement sur le lit. Theodor attrape le bras du médecin qu’il serre un peu trop fort. « You have to save him. You have no choice and… keep your mouth shut about it. » La menace est claire et l’autre hoche la tête. Il connaît Leonhard, il sait qu’il est très difficilement troublé, mais la tension qu’il ressent venant de lui, lui intime de ne pas contester les ordres.

Theodor quitte la pièce et se dirige dans sa propre chambre où il se lave les mains du sang de Sevastian et retire sa chemise qu’il jette à la poubelle avant d’enfiler autre chose puis il retrouve Reyhan devant la porte du jeune homme. « He’s the best of HYDRA’s doctor, Sevastian is going to be okay. » Il pose une main sur son épaule et la presse doucement. « Go clean yourself, I’ll let you know if I get any news. »

--


Près de quatre heures plus tard, le médecin sort enfin de la chambre. Il a l’air exténué. « It’s done. He’s resting. » Theodor hoche la tête. « Thanks. You can go and remember… » « Yeah, I know, Leonhard. » Il fait un geste de la main et s’en va. Theodor n’a pas le temps de franchir le pas de la porte que Reyhan lui passe devant pour rejoindre Sevastian. Il les regarde un instant avant de se racler la gorge. « Rey, what happened ? Where did you go both of you ? Who attacked him ? » La jeune fille le rejoint et avant qu’elle ne puisse répondre, Sevastian bouge enfin. « Theodor ? W-what happened ? » « It’s a good question. I don’t know, I got a call from Reyhan, I came and I found you half dead on the street so the question is : what did you do to put you in this situation ? » Son ton est autoritaire. Comme un père qui réprimande ses enfants pour avoir volé un morceau de gâteau. Sauf que là, les enfants sont des soldats surentraînés d’HYDRA et qu’il n’est pas question de gâteau, mais de leur vie. Un pli soucieux barre le front de Theodor pendant qu’il alterne son regard entre Reyhan et Sevastian.

_________________


life in technicolor
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 162
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2251-steve-ava-lewis-harry-
aftermath
Sevastian, Reyhan et Theodor

« You should've left me, » gémit-il et Reyhan secoue la tête. « Are you stupid ? » hoquète-t-elle contre sa joue. « J-just... Le-leave me here... » Elle le serre un peu plus fort contre elle, les yeux fermés pour essayer de chasser les larmes qui lui brouillent la vue. La paume de sa main est fermement pressée contre son torse, au niveau de son cœur, qu’elle sent battre faiblement. « I’m not leaving you, I’m never leaving you, ya hear me ? » murmure-t-elle d’une voix rauque. Elle ne peut pas le perdre, pas lui. Tous les autres n’ont aucune importance, ils n’ont jamais eu la moindre importance. Il n’y a que Sevastian, il n’y a toujours eu que lui. Il tousse encore, le sang lui coule le long du menton tandis qu’un gémissement plaintif lui échappe et elle glisse son autre main dans ses cheveux, qu’elle caresse tendrement. « Rey... Just go... Y-you can't... » « Shhhhh, » réplique-t-elle. Elle le voit fermer les yeux et son cœur se serre, mais celui de son partenaire continue de battre, elle le sent. Et elle n’ira nulle part. Si elle doit mourir avec lui, peu importe. C’est toujours mieux que de vivre sans lui. Reyhan ferme les yeux, niche son nez dans les cheveux de Sevastian qu’elle ne cesse de caresser. Elle inspire, l’odeur du sang ne la gêne pas, elle a toujours fait partie de lui, d’elle.
Des bruits de pas lui font brusquement relever la tête et elle s’empresse d’attraper le couteau qu’elle gardait dans une de ses bottes de combat, prête à se défendre, à défendre son partenaire.  « Girl, calm down. It’s me. I’m here, it’s okay. » Theodor. Bien malgré elle, un sanglot lui échappe. Elle le regarde s’agenouiller à côté d’eux, glisser deux doigts dans la nuque de Sevastian pour prendre son pouls. « We have to go, Reyhan. Help me with him, my car is further away. » Il est venu. Elle l’a appelé parce qu’elle ne savait pas quoi faire d’autre, sans vraiment y croire. Mais il est venu. Une partie d’elle refuse de lâcher le couteau, ne peut s’empêcher de penser qu’il est là pour finir le travail, parce qu’ils ont échoué, parce qu’ils sont inutiles désormais. Une partie d’elle veut lui trancher la gorge avant qu’il n’achève Sevastian. N’est-ce pas ce qu’on fait, lorsqu’un animal est trop gravement blessé ? Une balle dans la tête, ils faisaient comme ça, au bunker. Quand un gosse était trop faible. Souvent, c’était même à eux de le faire.

Elle sent une main sur son épaule et elle se crispe, son cœur manque un battement. « Reyhan ! » Elle tressaille, ses doigts se crispent autour du manche de son poignard. Mais elle ose plonger son regard dans celui de son maître. Elle ne le suppliera pas de les laisser vivre, pourtant elle en a tellement envie. « We have to hurry, so pull yourself together, I need you. » Elle écarquille les yeux. Il a besoin d’elle. Il a besoin d’elle, alors il ne va pas la tuer. Elle le regarde attraper les jambes de Sevastian et elle hoche la tête, range son poignard avant de se relever à son tour. Elle ignore la douleur dans son épaule, ça n’a aucune importance, tout ce qui compte, c’est lui. Quand ils atteignent enfin la voiture, elle y installe le jeune homme avec l’aide de Theodor et elle se glisse immédiatement derrière lui, le serre contre elle. Elle ne le lâchera pas. Elle refuse de le lâcher. Il a besoin d’elle, il a dit. Ça veut dire qu’il va la garder et elle fera tout pour qu’il garde Sevastian, aussi. La voiture se met en route mais elle ne pense qu’au brun, qu’elle serre dans ses bras, son nez plongé dans ses cheveux, les yeux clos.
Elle ne le laissera pas lui enlever Sev. Elle est utile, elle n’est pas gravement blessé, il comprendra cela. Theodor a toujours été gentil avec eux, il acceptera peut-être de donner une nouvelle chance à son partenaire. Elle plaidera sa cause, elle fera tout pour qu’il comprenne que Sevastian n’est pas un échec. C’est elle, tout est de sa faute à elle. Parce qu’elle a voulu prendre son temps au lieu d’achever le Winter Soldier.

La voiture s’immobilise et quand Reyhan lève les yeux, elle reconnaît la maison. Il ne les a pas emmenés à la base. Pourquoi ? Elle ne bouge pas, quand Theodor sort de la voiture, elle n’ose pas, ses bras se resserrent juste autour de Sev. Quand la porte s’ouvre brusquement, elle reconnaît le type qui se tient derrière son maître, c’est un médecin de l’HYDRA. Un médecin. Alors ils vont soigner Sevastian ? Leonhard attrape son partenaire par un bras et le sort de la voiture, aidé par l’autre homme. Elle les regarde faire, le cœur battant la chamade. Ils vont soigner Sevastian. Reyhan sort de la voiture et les suit, le visage pâle et les mains tremblantes. Elle regarde Theodor sortir de la chambre de son partenaire et reste plantée devant la porte, les yeux rivés sur le médecin qui est en train de s’occuper de lui. Elle ne peut pas le lâcher du regard, elle en est incapable. « He’s the best of HYDRA’s doctor, Sevastian is going to be okay. » Elle sursaute, lève les yeux sur Leonhard. Il est venu. « Go clean yourself, I’ll let you know if I get any news. » Il est venu et il a fait venir un médecin. Il ne veut pas se débarrasser de Sevastian, il veut le sauver. Reyhan hoche la tête et va dans la salle de bain qui jouxte sa chambre. De ses doigts fébriles, elle ferme la porte et se plante devant le miroir.

Elle est couverte de sang. Le sang de Sevastian, le sien aussi. Mais ce n’est pas ça qui l’interpelle. C’est ses yeux rougis, les larmes qui dévalent la pente de ses joues. Il est venu. La jeune femme retire ses vêtements, un à un, puis regarde son épaule. La balle l’a traversée, la blessure en est presque superficielle, juste très douloureuse. De même pour la paume de sa main. L’eau de la douche est brulante, quand elle se glisse sous le jet. Le carrelage blanc est bien vite teinté de rouge alors qu’elle lave tout le sang qui la recouvre. Theodor lui a dit de se nettoyer, alors elle se nettoie. Quand elle sort, elle noue une serviette autour de sa poitrine et ouvre la petite armoire à pharmacie. La jeune femme panse ses blessures du mieux qu’elle peut, toute seule. Quand elle a terminé, elle va dans sa chambre, enfile des vêtements propres et reste plantée là, devant son armoire.
Theodor a dit qu’il la préviendrait, s’il a des nouvelles. Ça veut dire qu’elle doit rester là. Elle veut voir Sevastian, pourtant. Elle a besoin de le voir. Elle s’assied au bout du lit, le dos droit, les mains posées à plat sur ses genoux. Mais Leonhard a dit qu’il la préviendrait. Ils ont suffisamment désobéi, pour aujourd’hui. La gorge nouée, le regard dans le vite, Reyhan attend.

____________________

Quand elle entend la porte de la chambre de Sevastian s’ouvrir, elle est toujours assise au bout du lit, immobile. Theodor a dit qu’il viendrait. Theodor tient ses promesses. Mais elle ne peut pas attendre, elle ne peut plus attendre, elle a besoin de le voir. Alors elle se lève d’un bond et sort de sa chambre. Elle désobéit encore. Elle en subira les conséquences, qu’importe. « It’s done. He’s resting. » Son cœur manque un battement, elle ne fait pas attention au reste de l’échange. Sevastian est vivant. Il est vivant. Elle est incapable de réfléchir, alors elle se précipite dans la pièce et il est là, étendu sur le lit, un bandage autour du torse. Il est pâle, mais sa poitrine se soulève au rythme de sa respiration régulière, calme. « Rey, what happened ? Where did you go both of you ? Who attacked him ? » fait la voix de Theodor et la jeune femme se crispe. Elle déglutit avec difficultés, elle doit lui dire à présent. Mais Sevastian remue sur le lit et elle ferme la bouche, le regardant soulever le drap qui le recouvre, essayant de se redresser. « Theodor ? W-what happened ? » demande-t-il d’une voix faible.
« It’s a good question. I don’t know, I got a call from Reyhan, I came and I found you half dead on the street so the question is : what did you do to put you in this situation ? » Elle s’approche du lit, s’assied au bord, à côté de Sevastian. Elle se tient prête à le défendre, s’il le faut. De sa main tremblante, elle caresse la tempe du jeune homme, sa joue, puis glisse ses doigts dans ses cheveux, dans un geste tendre. « We were told to find the Winter Soldier, » commence-t-elle d’une voix faible. « We did. But he-- » Elle hésite. Elle ne peut pas lui dire qu’ils ont cherché à le tuer, plutôt que de le ramener à HYDRA comme on le leur avait ordonné. Elle ne peut pas lui dire qu’ils ont pris leur temps. Mais elle ne peut pas mentir à une Tête, elle ne peut pas mentir à leur Maître.

La jeune femme se mord la lèvre inférieure, le regard plongé dans celui de Sevastian. Elle n’ose pas regarder Theodor. Elle ouvre la bouche, tandis qu’une vive douleur la saisit à la tempe, la faisant tressaillir. Mentir à une Tête va à l’encontre de leur conditionnement. Mais c’est Sevastian. C’est Sevastian qui est là, blessé à cause d’elle, incapable de se défendre s’il décide de se débarrasser d’eux. « He was stronger. » Elle n’ose pas parler de la blonde, parce qu’ils auraient dû savoir ce qu’elle était réellement. On pourrait leur reprocher. « It’s my fault, I—It’s my fault, » murmure-t-elle d’une toute petite voix, comme une enfant s’excuserait d’avoir fait une bêtise. « Please don’t—don’t blame Sevastian, don’t-- » Ses épaules tremblent. « Don’t get rid of him, » supplie-t-elle, toujours incapable de lever les yeux vers Theodor.

_________________

we were forged by pain
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
Aftermath
Theodor, Reyhan & Sevastian
Theodor allait vouloir des explications. Sevastian avait beau être dans un sale état et être encore sous l'effet des antidouleur, il se doutait bien que la tête d'HYDRA leur demanderait, à Reyhan et lui, de rendre des comptes.

« It’s a good question. I don’t know, I got a call from Reyhan, I came and I found you half dead on the street so the question is : what did you do to put you in this situation ? » Le brun baissa les yeux, préférant ne pas soutenir le regard de son père adoptif mais les releva en sentant Reyhan s'asseoir sur le lit, à ses côtés. Elle caressa doucement sa tempe, puis ses cheveux, lui tirant un bref frisson mais il parvint à rester impassible.

Alors c'était elle qui avait prévenue Theodor ? Ça ne faisait pas partie de la procédure. Elle aurait du l'abandonner, le laisser derrière pour pouvoir rentrer et faire son rapport dans la foulée mais elle avait contacté leur maître.
Pourquoi ?
Et surtout pourquoi est ce que Theodor était venu les chercher ?
Il ne comprenait pas...

« We were told to find the Winter Soldier, » Le brun plongea son regard dans celui de sa partenaire, gardant le silence. « We did. But he-- » Est ce qu'ils pouvaient vraiment expliquer ce qu'ils avaient fait à Theodor ? Bien sûr, il avait toujours été gentil avec eux, les avait traité comme des êtres humains, comme ses propres enfants, mais il restait une tête de l'HYDRA.
Et HYDRA ne tolérait pas l’échec, ni que ses agents ne se lancent dans des quêtes personnelles.

Reyhan se mordit la lèvre inférieure, le regard plongé dans celui de Sevastian qui le soutint sans sourciller. Non, ils ne pouvaient pas prendre le risque de le mettre au courant. Ils ne pouvaient pas lui dire ce qu'il s'était passé.
Ils avaient échoué dans la mission qu'ils s'étaient fixé. Theodor rapporterait leur échec au reste des têtes. Il serait exécuté pour sa faiblesse, Reyhan aussi. Ou alors ils seraient séparés et ça le jeune homme ne le supporterait pas.

Malgré les effets encore persistants des antidouleur, Sevastian parvint à faire un léger non de la tête à sa partenaire, imperceptible pour Theodor mais Reyhan continua tout de même, le faisant serrer la mâchoire. « He was stronger. » Il ne fallait surtout pas qu'elle parle de la blonde. Si elle s'en tenait à cette explication, que Barnes avait été plus fort qu'eux, ça pourrait passer. Mais si jamais elle faisait mention de l'autre femme, ça montrerait immédiatement qu'ils avaient échoué. « It’s my fault, I—It’s my fault, » Sevastian écarquilla les yeux, le regard perdu sur le visage de la jeune femme. Pourquoi est ce qu'elle disait ça ? Si elle continuait...
« Please don’t—don’t blame Sevastian, don’t-- » Il secoua à nouveau la tête, lui faisant signe de se taire, d'arrêter. « Don’t get rid of him, » Sev leva lentement sa main pour saisir celle de la jeune femme, la serrant doucement dans la sienne, gardant toujours le silence.

Il détestait voir Reyhan dans cet état. Il n'en avait pas l'habitude et ne l'avait vu aussi touchée que lorsqu'elle avait appris pour sa jumelle mais il ne supportait pas cette vision. Ce n'était pas de la faute de Louisa cette fois. C'était de la sienne. C'était parce qu'il était coincé dans ce lit, qu'il avait failli y rester qu'elle se mettait dans un état et il détestait ça.

Il serra un peu plus la main de Reyhan dans la sienne, lui lançant un regard confiant et se redressa péniblement sur le lit en grommelant, sa main libre appuyée sur sa blessure avant de tourner son regard vers Theodor. Il soutint son regard pendant un instant et reprit finalement la parole d'une voix toujours aussi éraillée. « It's not her fault. I failed. Not Reyhan. » Il lança un regard entendu à sa partenaire, lui faisant signe de ne pas répondre. « I don't know why she's saying that but it's my fault. My responsibility. » il grommela à nouveau, appuyant un peu plus sa main sur son bandage en sentant un pique de douleur réveiller sa blessure. « I'm the one who got injured so I'm the one to blame. » Il refusait que Reyhan paye pour lui parce qu'il n'avait pas été capable de réagir quand la blonde avait débarquée dans l'appartement. Il tenait Barnes en joue et n'avait pas pu l'achever.

C'était de sa faute. Reyhan n'y était pour rien. Elle lui en voudrait de vouloir prendre l'entière responsabilité de cet échec, elle tenterait de convaincre Theodor qu'il n'était pas le seul fautif mais il ne la laisserait pas faire.
Ils avaient souffert ensemble. Depuis toujours. Ils avaient toujours encaissés silencieusement ensemble mais s'il pouvait être le seul à subir les conséquences de leur erreur aujourd'hui, il le ferait sans hésiter.

« I thought we could get rid of him and get him back. » Il déglutit avec difficulté et baissa les yeux ne pouvant pas soutenir le regard de Theodor. « I was wrong. If there's anyone to blame, it's me. Not her. » il reposa son regard sur Reyhan et hocha faiblement la tête avant de baisser une nouvelle fois les yeux, préférant ne pas croiser le regard de son maître ou de sa partenaire.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 290
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2857-theodor-herrleonhard
MessageSujet: Re: Theoreystian ♦ Aftermath   Mer 31 Aoû - 18:18
aftermath
Sevastian, Reyhan et Theodor

Theodor oublie souvent ce léger détail concernant Reyhan et Sevastian. Il oublie qu’il faut éliminer les éléments déviants du chemin qu’HYDRA trace pour eux. Et ce soir, il a oublié qu’il aurait dû contacter l’organisme pour les faire éliminer, pour faire un rapport du programme et dire qu’ils avaient échoué. Sevastian et Reyhan auraient dû mourir ce soir. Theodor pense à la promesse qu’il a arrachée au médecin et la menace sous-jacente. Il le sait digne de confiance, mais jusqu’à quel point ? Il met dans un coin de sa tête de le surveiller quitte à réellement exécuter sa menace. Éliminer la menace avant qu’elle ne la mette à terre. Puis, les accidents de gaz sont monnaie courante de nos jours. Il comprend soudain pourquoi Reyhan et Sevastian sont aussi tendus et pourquoi la couleur de leur aura a changé d’un seul coup. « We were told to find the Winter Soldier. We did. But he-- he was stronger. » Il hausse un sourcil. « It’s my fault, I—It’s my fault. Please don’t—don’t blame Sevastian, don’t-- don’t get rid of him, » Theodor pousse un soupir et ouvre la bouche pour parler, mais s’interrompt en entendant le grognement de Sevastian. Il a envie de protester, de lui dire de s’allonger immédiatement et qu’il n’a pas intérêt à faire sauter ses points, mais il n’a pas le temps d’en placer une, c’est au tour de Sevastian de se justifier sur les événements de ce soir. « It's not her fault. I failed. Not Reyhan. I don't know why she's saying that but it's my fault. My responsibility. » Encore une fois il le voit gronder. « Don’t move, for God’s sake. » Il ne semble pas l’écouter puisqu’il continue sur sa lancée. « I'm the one who got injured so I'm the one to blame. I thought we could get rid of him and get him back. I was wrong. If there's anyone to blame, it's me. Not her. » Theodor fronce les sourcils, croise les bras sur sa poitrine et attend quelques secondes avant de prendre la parole. « It’s okay ? Are you done both of you ? » Il s’approche d’eux, prend une chaise et s’assoit juste en face. « I don’t want to know whose fault it is, okay ? I don’t care. » Et c’est vrai, il s’en fout. Il n’a pas réfléchi une seule seconde au fait qu’il devait éliminer Reyhan et Sevastian parce qu’il n’en a pas l’envie. Ils n’ont pas commis de fautes graves si ce n’est échouer dans leur mission.

« Tonight, you found him when the others didn’t. Maybe it was stupid of you to try to kill him, but at least, you tried. » Personne à HYDRA n’a encore réussi à mettre la main sur le Winter Soldier. « And you’re still alive to talk about it. » Il sourit légèrement. « I’m not going to kill you and I’ll be quiet on that with HYDRA because I trust you to not act like that ever again. » Il voudrait leur dire qu’il s’est inquiété et qu’il aurait été triste si le médecin n’avait pas pu sauver Sevastian, mais il n’est pas sûr qu’ils comprennent qu’une Tête puisse agir comme ça. Theodor fronce légèrement les sourcils, pas étonnant qu’ils passent pour les gros méchants de l’histoire, il est certain que le SHIELD n’agit pas comme ça, même avec ses ennemis. Son attention est attirée par le bandage que Reyan porte. « You’re hurt too. » Constate-t-il en désignant sa main du menton. « Just the hand ? » Non évidemment qu’il n’y aura pas que la main. Qu’espère-t-il ? Il soupire de nouveau et presse ses doigts sur ses paupières. « You need some rest. Both of you. And you… » Dit-il en fixant Sevastian. « I don’t want to see you up tomorrow morning. You almost died out there and your wound is awful and you look awful. » Achève-t-il en haussant légèrement la voix sur la fin, il sentait que Sevastian allait protester. Il lance un regard entendu au couple étrange qu’ils forment. « I’m not like the others, you know ? I can promise you that I will never hurt you. Never. » Il a besoin de leur préciser pour qu’ils aient enfin une pleine confiance en lui. S’il se repose beaucoup sur eux, ils doivent savoir qu’ils peuvent compter sur lui. Ils ne seront plus jamais seuls.

_________________


life in technicolor
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 162
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2251-steve-ava-lewis-harry-
aftermath
Sevastian, Reyhan et Theodor

Theodor a été indulgent avec eux jusqu’à présent. C’est le premier officier d’HYDRA que Reyhan n’a jamais entendu hausser le ton, ni vu se mettre en colère. Le premier qui n’a jamais levé la main sur eux ou cherché à leur faire le moindre mal. Mais ils n’ont jamais eu la preuve que ça pouvait durer éternellement. Ils n’ont aucun moyen de savoir s’il ne va pas brusquement décider qu’il a été suffisamment patient avec eux et que les résultats ne sont pas là. Ils n’ont pas réussi à mettre la main sur le Winter Soldier et ils n’ont pas encore recruté ces mutants que l’organisation recherche, ça prend du temps, ils le savent, mais ça ne les empêche pas toujours de les punir pour ça. Theodor n’a jamais rien fait, mais s’ils avaient dépassé les limites de sa tolérance ? Reyhan ne veut pas retourner à la Base. Elle ne veut pas que le Docteur et Boers reprennent leur travail sur eux. Elle ne veut pas être séparée de Sevastian. Elle sent qu’on lui serre la main et quand elle baisse les yeux, elle voit les doigts du jeune homme, entrelacés aux siens et son cœur se serre, parce qu’elle sait, elle sent que s’ils sont forcés à se lâcher pour de bon, elle n’y survivra pas. Ils les ont entraînés pour qu’ils soient une seule et même unité assassine et efficace. C’est ce qu’ils sont. Une seule et même unité. Les différents organes d’un même corps.
Sans Sevastian, elle ne respire plus, elle ne voit plus, n’entend plus. Et à cause de leur échec, elle va peut-être perdre tout ça.  « It's not her fault. I failed. Not Reyhan. » Ses yeux s’écarquillent et elle a cette terrible envie de le frapper pour avoir dit une chose pareille. Qu’il se taise, qu’il se taise maintenant avant que Leonhard décide de se débarrasser de lui. « I don't know why she's saying that but it's my fault. My responsibility. I'm the one who got injured so I'm the one to blame. » Et c’est étrange, elle sent cette force invisible qui lui noue la gorge, elle sent ses yeux qui se mettent à piquer et elle réalise avec horreur qu’elle a envie de pleurer.

Elle ne peut pas pleurer devant son maître. C’est hors de question, c’est la dernière erreur à ne pas faire, surtout, il ne faut pas. « I thought we could get rid of him and get him back. I was wrong. If there's anyone to blame, it's me. Not her. » Reyhan ouvre la bouche, parce qu’il est hors de question que Sevastian en prenne toute la responsabilité, ils y étaient tous les deux, elle ne le laissera pas se faire exécuter pour ses erreurs. Mais Theodor est plus rapide et quand ça voix pourtant douce résonne dans la pièce, la jeune femme a l’impression de prendre une gifle et sursaute. « It’s okay ? Are you done both of you ? I don’t want to know whose fault it is, okay ? I don’t care. » Elle n’ose pas le regarder. Elle comprend. Ils ont échoué tous les deux, alors ils seront éliminés tous les deux. C’est normal.
Elle préfère ça, même. Elle ne voudrait pas laisser Sevastian tout seul et elle ne peut pas se résoudre à le perdre. Alors si Leonhard décide de leur tirer une balle dans la nuque à tous les deux, ça lui va. A cette idée, un minuscule sourire se dessine sur les lèvres de la jeune femme et elle serre un peu plus la main de Sevastian. Comme pour dire you see, we’ll always be together parce que c’est la seule chose qui compte, finalement.

« Tonight, you found him when the others didn’t. Maybe it was stupid of you to try to kill him, but at least, you tried. And you’re still alive to talk about it. » Elle ne comprend pas vraiment ce qu’il veut dire. Elle se prépare à l’idée de mourir et ça ne lui fait pas peur. C’était avant, qu’elle avait peur de mourir, à la Base. Là-bas, elle se serait probablement débattue. Mais Theodor a été un bon maître et elle sait qu’il fera ça sans prendre son temps comme Boers aurait pu le faire. Ce sera rapide, et propre. « I’m not going to kill you-- » Reyhan relève brusquement la tête pour regarder Theodor. Pas le Reconditionnement. Pas Boers, par pitié, tout sauf ça, tout sauf le Reconditionnement, ils n’en ont jamais eu besoin, ils ont toujours été parfaits, obéissants, ils feront mieux, mais pas ça, elle ne veut pas finir comme le Winter Soldier, elle ne veut pas tout oublier, elle— « and I’ll be quiet on that with HYDRA because I trust you to not act like that ever again. » Quoi ? Elle fronce les sourcils. Il ne va rien dire ? Il veut… qu’ils ne recommencent plus jamais, il… il ne va pas les tuer ? Ni les renvoyer à la Base ?
« You’re hurt too. » Elle veut lui dire que ce n’est rien du tout, de peur que ça le fasse changer d’avis, mais elle hoche la tête. Elle ne peut pas lui mentir. « Just the hand ? » Elle se mord la lèvre inférieure, hésite. « No, but it’s fine, I swear, » croasse-t-elle d’une toute petite voix. « You need some rest. Both of you. And you… I don’t want to see you up tomorrow morning. You almost died out there and your wound is awful and you look awful. » Reyhan hoche vivement la tête, elle fera n’importe quoi, même s’il veut qu’ils restent dans leur chambre sans bouger toute une semaine, elle le fera. « I’m not like the others, you know ? I can promise you that I will never hurt you. Never. » Il est le premier à leur promettre une chose pareille. Le premier à leur promettre quoi que ce soit.

Elle devrait se taire. Juste hocher la tête et surtout, se taire, parce qu’ils ont déjà de la chance d’être encore en vie, de la chance que Theodor ne veuille pas les exécuter pour leur échec. Mais c’est plus fort qu’elle. « Why ? » murmure-t-elle avant d’avoir pu s’en empêcher. Elle écarquille les yeux face à sa propre stupidité. « I’m sorry, I’m not supposed to question you, I know, I—I’m sorry, thank you, » balbutie-t-elle, paniquée.

_________________

we were forged by pain
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
Aftermath
Theodor, Reyhan & Sevastian
« It’s okay ? Are you done both of you ? I don’t want to know whose fault it is, okay ? I don’t care. » Sevastian baissa un peu plus la tête, comme un garçon ayant peur de se faire sermonner par ses parents en sachant qu’il avait fait une bêtise. Le ton de Theodor n’était même pas agressif ou énervé, il semblait juste fatigué ou... Inquiet ? Non ça ne pouvait pas être ça. Même s’il avait toujours été bon et gentil avec eux, il restait une tête d’HYDRA, il restait leur maître. Il ne pouvait pas être inquiet pour eux. Ce devait être les anti-douleurs qui le faisaient délirer.

Reyhan serra un peu plus ses doigts autour de sa main, le faisant relever les yeux vers elle et il répondit à son faible sourire en fermant brièvement les paupières. Oui. Elle avait raison. S’ils devaient payer pour leur échec, ils paieraient ensemble. Comme toujours.

« Tonight, you found him when the others didn’t. Maybe it was stupid of you to try to kill him, but at least, you tried. And you’re still alive to talk about it. » Pourquoi est ce qu’il disait ça ? Il leur parlait comme si ce n’était pas grave alors qu’ils avaient échoué. Ils avaient échoué dans une mission qu’ils s’étaient eux-mêmes donné, sans en référer à HYDRA. « I’m not going to kill you and I’ll be quiet on that with HYDRA because I trust you to not act like that ever again. » Sev fronça les sourcils et releva la tête vers Theodor, cherchant une signification à ce qu’il venait dire dans son regard. Il n’allait pas les dénoncer ? Mais pourquoi ? Il devait les dénoncer. C’était dans ses directives.

« You’re hurt too. » Il reposa son regard sur Reyhan. « Just the hand ? » Elle aussi avait été blessée ? Il n’en avait aucun souvenir. Ça avait dû arriver après qu’il ait été touché, quand il était en train d’agoniser sur le parquet du salon. « No, but it’s fine, I swear, » Si Reyhan disait qu’elle allait bien c’était que c’était vrai. Elle avait toujours été plus forte que lui. Il n’avait aucune raison de s’inquiéter pour elle si elle disait que ça allait.
Mais alors pourquoi est ce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour elle maintenant qu’elle avait dit ça ?

« You need some rest. Both of you. And you… I don’t want to see you up tomorrow morning. You almost died out there and your wound is awful and you look awful. » Le jeune homme se renfrogna légèrement mais hocha la tête. Il avait déjà connu pire, du temps où ils étaient encore dans cette base et avait toujours dû encaissé, malgré ses blessures. Ils avaient été obligé de se relever s’ils ne voulaient pas être classés comme faibles et être exécutés.
Se reposer lui paraissait complètement absurde. Ça n’avait aucun sens pour lui mais il le ferait. Parce que Theodor le lui avait demandé.

« I’m not like the others, you know ? I can promise you that I will never hurt you. Never. » Sevastian reporta immédiatement son attention sur la tête d’HYDRA, le regardant avec des yeux ronds. Pourquoi est ce qu’il disait ça ? Ça ne semblait pas être une ruse pour les tester et voir comment ils réagiraient mais... Pourquoi est ce qu’il était comme ça ?
Reyhan et lui s’étaient bien rendu compte qu’il n’avait rien à voir avec leurs autres maîtres et ce dès leur arrivée chez lui mais il n’aurait jamais imaginé qu’il leur dirait ça. Et il se doutait bien que sa partenaire pensait exactement la même chose.

« Why ? » Le brun se crispa instantanément et lança un regard paniqué à la jeune femme. Non. Elle n’avait pas osé questionner leur maître. « I’m sorry, I’m not supposed to question you, I know, I—I’m sorry, thank you, » Il serra les dents tout en lançant un regard noir à sa partenaire, lui intimant de se taire. Il ne fallait pas qu’elle aggrave son cas. Ils pouvaient déjà s’estimer heureux d’être encore en vie et de ne pas avoir été exécuté mais il fallait qu’elle se taise. Ils n’avaient pas le droit de questionner leurs supérieurs. Ils leurs avaient assez inculqué cet ordre pendant leur entraînement. Ils étaient censés suivre les ordres sans poser de questions. Leur rôle à eux était d’obéir.

Il déglutit avec difficulté et releva les yeux vers Theodor avant de reprendre. « W-we’ll do as you say. » Il fallait qu’il montre qu’ils étaient obéissants, même si Theodor semblait très différent des autres têtes, même s’il était gentil avec eux il fallait qu’ils l’écoutent et qu'ils suivent ses ordres. « We’ll get some rest and won’t do anything without your blessing. » Il baissa dans la foulée son regard, préférant ne pas affronter celui de son maître. « I’m sorry. It won’t happen again. »

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 290
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2857-theodor-herrleonhard
aftermath
Sevastian, Reyhan et Theodor

Theodor ne se doute pas que ce qu’il vient de dire peut choquer les deux jeunes gens en face de lui. Il s’en doute pas, parce qu’il ne peut pas comprendre ce qu’ils sont et comment ils ont été éduqués. Ce programme d’HYDRA lui a toujours échappé. Pourtant il voit une variation dans la teinte de leurs auras. Quelque chose qui s’apparente à de la surprise. « Why ? I’m sorry, I’m not supposed to question you, I know, I—I’m sorry, thank you, » Il retient un soupir. Reyhan a eu pour la première fois une réaction normale face à ce qu’on lui dit. Sa question n’est pas calculée, c’est spontané. « W-we’ll do as you say. We’ll get some rest and won’t do anything without your blessing. » Ce programme est beaucoup trop efficace. Theodor fronce les sourcils. « I’m sorry. It won’t happen again. » Il roule des yeux. Il aimerait les secouer. Ils sont humains faits de chair et de sang, ils ont le droit à des réactions humaines et pas calculées. « Enough. No more excuses. » Fait-il en les pointant tous les deux du doigt. S’il entend encore le mot sorry sortir de leur bouche, il partira de cette chambre. Il sait qu’il a beaucoup à faire avec ces deux pour les rendre moins mécaniques et plus humains, mais il sait qu’il peut y arriver. Il a confiance en lui et son pouvoir pour pouvoir les influencer. Encore une fois il va utiliser son pouvoir à des fins personnelles, mais c’est aussi pour leur bien à eux. Avec cette absence de contrôle sur soi, ils ont failli y passer ce soir. Theodor n’a aucune envie de les remplacer par d’autres soldats. Il s’est attaché à ces deux gamins et il aimerait que ça soit le cas pour eux aussi. Qu’ils ne voient pas la maison de Theodor comme leur deuxième lieu de travail, mais comme un chez eux où ils peuvent être tranquilles et en sécurité. « You don’t understand, do you ? Er – I understand why… I guess. But, guys, this is your home too. I don’t want to repeat myself everytime, but you’re safe here. » Il glisse ses mains dans ses poches tout en continuant de les observer. Il ne manque pas de  voir les doigts de Sevastian enlacés dans ceux de Reyhan. « What happened tonight… you can’t do it again. Especially if I’m not informed of your plans. » Il n’est pas sûr qu’ils saisissent le message qu’il veut leur faire passer. Pour une fois, ce n’est pas un ordre de Tête d’HYDRA qu’il leur donne, mais plus un conseil. S’il est au courant de ce qu’ils font, il peut anticiper leurs actions, les protéger aussi. « Listen carefully : you have to inform me of all of your plans. Ok ? » Peut-être que si ça passait comme un ordre, ils arriveraient à l’assimiler plus facilement ? Il n’aurait pas à se répéter et ça deviendrait un automatisme. « I can even help you if you want. » Il laisse ses mots arriver jusqu’à eux avant de sortir une main de sa poche et la passer sur son visage.

« Anyway, go to sleep. What do you want for breakfast tomorrow ? » Theodor se retient de grimacer. Ils vont lui répondre que c’est comme il veut. Encore une fois, il oublie que tout dépend de ce que lui désire et qu’ils ne comprennent pas qu’il peut aussi leur faire plaisir en leur préparant quelque chose qu’ils apprécient. Il redoute un peu leur réponse. C’est difficile parfois pour lui d’avancer avec eux, mais après ce soir, il doit se promettre d’être plus patient et d’essayer plus fort. Il ne veut plus revoir Reyhan aussi inquiète et Sevastian couvert de sang à deux doigts de la mort. Ou l’inverse. Il n’a pas supporté voir l’aura de Rey comme ça et celle de Sev s’éteindre presque. Ils ne sont pas que des fiers soldats d’HYDRA, ils sont des êtres humains et ils sont beaucoup trop jeunes pour mourir de cette façon. Quelque part, il espère qu’HYDRA mettra la main sur le Winter Soldier, il aura un message à lui faire passer. À coups de poing dans le ventre. On ne blesse pas sa famille ce qui lui appartient.

_________________


life in technicolor
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Theoreystian ♦ Aftermath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Roman] Star Wars: Aftermath - Journey to: the Force Awakens par Chuck Wendig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps terminés-