Partagez | .
 

 Anyastian ♦ Who the Fuck Are You ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
Who the fuck are you ?
Anya & Sevastian
Sev laissa le livre qu'il tenait entre ses mains tomber au sol et se rallongea sur son lit en gémissant de douleur.
Ça faisait des jours qu'il était coincé dans cet appartement. Des jours qu'il tournait en rond sans pouvoir quitter le bâtiment sous peine de se faire réprimander par Theodor ou Rey sous prétexte que ses blessures étaient trop graves et qu'il avait besoin de repos. Ils avaient raisons, bien sûr mais il ne supportait plus de devoir rester enfermé ici. Ses blessures avaient bien cicatrisé et même s'il ressentait toujours la douleur quand il faisait des efforts il se connaissait assez pour savoir que ça ne l'empêcherait pas de sortir.

Un son provenant de son ordinateur le fit froncer les sourcils et il se redressa péniblement sur le lit, observant l'écran sur le bureau. Qu'est ce que c'était encore ? Il ne devait pas avoir de nouvel ordre de mission avant un moment et Reyhan ou Theodor l'auraient appelé directement sur son portable s'ils avaient besoin de le contacter.

Il descendit lentement du lit, grommelant en réveillant une nouvelle fois la douleur dans sa poitrine et se traîna jusqu'au bureau, une main appuyée sur sa blessure.
Un message d'alerte clignotait sur l'écran, l'avertissant d'une brèche dans le programme de surveillance qu'il avait installé avec Rey et il ouvrit le message, se raidissant légèrement en voyant la date s'afficher.

Merde...

Ça correspondait au jour où ils avaient attaqué Barnes. C'était quoi ce délire ? Quelqu'un avait essayé de remonter jusqu'à eux ? Mais qui et pourquoi ? Barnes n'avait pas d'alliés à part cette blonde qui lui avait collée deux balles mais... Il fronça les sourcils en réalisant qu'elle pouvait très bien faire partie du SHIELD.
Alors quoi ? Ses collègues essayaient de leur remettre la main dessus ? Ça pouvait très bien être la blonde elle même, après tout les agents du SHIELD étaient formés au piratage mais la personne qui était en train d'essayer était douée.
Un hacker pro alors ? Ça semblait plus plausible...

Lâchant un juron, il s'habilla rapidement, nota l'adresse qui s'était affichée et sortit de la chambre, attrapant son arme de poing au passage qu'il glissa à l'arrière de son jean. Il ne savait pas sur qui ou quoi il allait tomber et il pourrait toujours utiliser son pouvoir en cas de besoin mais il préférait être prudent. Il l'avait toujours été, c'était comme ça qu'il avait survécu et ce n'était sûrement pas ce problème qui allait le faire dévier de sa ligne de conduite.
Il avait quelques heures avant que Rey et Theodor ne rentrent. Ça lui laissait largement assez de temps pour régler cette histoire et rentrer avant qu'ils ne se rendent compte de quelque chose.

[/size]
____________________
[size=14]

Le brun sortit du taxi après avoir payé le conducteur et se retourna vers le bâtiment, l'observant silencieusement. C'était quoi ce délire ? Il s'était attendu à tomber sur un lieu un peu plus secret, ou au minimum un peu camouflé mais ça... C'était un immeuble d'habitation banal, qui ne semblait pas appartenir à une agence gouvernementale.
Ce hacker était peut être doué mais visiblement il n'était pas très malin.
C'était une bonne chose pour lui, il n'aurait aucun mal à s'occuper de son cas.

Il trouva rapidement la porte de l'appartement de sa cible et resta quelques instants immobile, réfléchissant à la meilleure façon de procéder. Ce type n'était pas doué, c'était évident mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait qu'il baisse sa garde.

Sevastian crocheta facilement la serrure et entra lentement dans l'appartement, sa main droite dans le dos tenant fermement la crosse de son arme, prêt à dégainer avant de refermer silencieusement la porte derrière lui.
Il ne comprenait pas. Ça ressemblait à un appartement lambda, sans rien de spécial et pourtant c'était bien ici. Mais quel genre de hacker faisait son travail dans son propre appartement ? Ça n'avait aucun sens...

Il continua d'avancer lentement, tous ses sens en alerte et s'immobilisa en voyant une jeune femme entrer dans le salon. Il lâcha un petit rire nasal et l'interpella, sa main toujours posée sur son arme. « Vous devriez penser à mieux assurer vos arrières vous savez. Je n'ai eu aucun mal à remonter jusqu'à vous. Ça fait pas très pro pour un hacker. » Il lui désigna l'un des canapés d'un mouvement de tête avant de reprendre sur un ton des plus sérieux. « Asseyez vous. Je crois qu'on a plein de choses à se dire. »
Il pourrait l'exécuter. Si ça avait été une mission d'HYDRA il aurait dû l'abattre sans réfléchir mais toute cette affaire avec Barnes ne concernait pas HYDRA et avoir un hacker de ce niveau dans sa poche pourrait s'avérer être un atout des plus utile.
Il allait lui laisser le choix. Et si elle refusait il n'aurait qu'à l'abattre.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone


Dernière édition par Sevastian Lévine le Mar 15 Nov - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 162
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t159-anya-freaky-girl

Who the Fuck Are You ?

Anya pouvait sentir ses mains s'agacer sur le clavier. Elle avait eu grâce à Ava et Bucky les informations nécessaires pour retrouver les personnes qui leur avaient fait du mal. Elle ne pouvait pas laisser ça impuni. Bien sûr, elle faisait surtout ça pour Ava. Pas qu'elle se fichait du jeune homme, elle avait juste encore du mal à le cerner. Depuis qu'elle savait la vérité sur leWinter Soldier, elle n'avait pas encore eu une conversation avec ce dernier. Elle voulait lui parler et surtout comprendre. Son amie lui avait tout expliquer de la situation mais la hacker ne pouvait pas se contenter de ça. Elle avait besoin de discuter avec l'ex-gent d'HYDRA afin de mettre les choses au clair. Il ne lui devait rien, c'était un fait, mais elle se sentirait mieux et plus rassurer concernant Ava après. Mais quand elle avait appris qu'ils s'étaient fait tous les deux attaqués, elle n'avait pas pu rester inactives. Il fallait qu'elle retrouve ce mec et cette fille. Elle n'avait pas hésité un seul instant à se mettre devant son ordinateur pour les retrouver. Mais elle s'était attaqué à un gros poisson. Les retrouver n'a pas été simple. Ils avaient un programme qui les protégeait et quand elle s'est rendue compte que c'était son travail. Il était trop tard. Le programme avait déjà trouvé ses coordonnées et avait envoyé un message aux personnes concernées. Anya s'appuya contre « On dirait bien que tu fais trop bien ton travail Anya. Comme disent certains humanoïdes, tu n'es plus la chasseuse mais la chassée. » Un espèce de bip échappa à son ordinateur et la jeune femme grinça des dents, sachant très bien que cela signifiait que la machine rigolait. « Merci pour tes observations, Adam, mais je m'en serais bien passé. »  Elle se passa les mains sur le visage avant de s'appuyer sur sa table fin de reculer sa chaise à roulettes d'une poussée. Elle se leva avant de se diriger vers la douche. « Bon, ils ne devraient pas tarder à débarquer donc autant que je sois présentable, hein Adam ? » Un autre « rire » échappa à l'ordinateur. « Ce serait en effet préférable.. »

Après quelques minutes passées sous la douche, elle prit le temps de se coiffer et de se maquiller avant de prendre les premières fringues qui lui tombaient sous la main. Quand elle sortit de sa chambre, elle découvrit un homme en face de lui, assez jeune. Il devait sûrement avoir son âge mais Anya ne s'y fia pas. Elle savait de quoi il était capable après avoir l'état de Barnes. Ce dernier était un soldat accompli, une machine de guerre. C'était une certitude qu'il fallait être assez fort pour arriver à mettre le Winter  Soldier dans cet état. Elle était sûre de l'avoir déjà vu. Enfin, c'était même une certitude : s'il avait son programme, c'est qu'il avait dû l'engager. Elle reconnaîtrait son travail entre tous et elle savait qu'elle s'était piégée elle-même. Son vis-à-vis lâcha un petit rire nasal et elle remarqua la main dans son dos qui devait sûrement être posé sur une arme, prêt à dégainer.  « Vous devriez penser à mieux assurer vos arrières vous savez. Je n'ai eu aucun mal à remonter jusqu'à vous. Ça fait pas très pro pour un hacker. » Elle haussa un sourcil, perplexe. Eh ben, le petit jeune ne se prenait pas pour de la merde ! Il l'avait retrouvé uniquement grâce à son programme à elle et non, autrement. Elle se retint difficilement de lui balancer la vérité dans la tronche mais elle préféra garder une bonne ambiance entre eux. Elle était consciente qu'il était plus fort qu'elle malgré son entraînement avec Ava alors elle ne voulait pas tenter sa chance.

D'un mouvement de tête, il désigna le canapé mais Anya ne bougea pas d'un poil. Elle savait qu'elle devait être coopérative mais là, pour l'instant, elle n'en avait pas vraiment envie. Son regard était figée sur la main qui se trouvait derrière le dos du jeune homme. « Asseyez vous. Je crois qu'on a plein de choses à se dire. » Elle plongea ses yeux dans les siens avant de soupirer et de lever les mains pour montrer qu'elle n'était pas armée. Elle tourna sur elle-même afin de le confirmer avant de se retrouver en face de lui. « Écoutez, on pourrait être civilisés non ? » Elle leva les sourcils pour appuyer ses dires. « Soyons clairs, vous avez une arme, on le sait tous les deux, moi j'en ai pas alors si on prenait plutôt une tasse de café et qu'on discutait gentiment ? » Elle n'attendit pas son approbation avant de faire le tour de la table et de se diriger vers sa cuisine. Elle lui tourna le dos, montrant qu'elle n'avait pas peur de lui, même si c'était loin d'être le cas. Mais sa peur était cachée par son adrénaline. Elle pouvait sentir tous ses sens en alertes. S'il essayait de lui tirer dessus, elle aurait le réflexe de se cacher derrière le comptoir – en tout cas, l'espérait-elle. Elle commença à préparer le café, tranquillement, l'air de rien. « Du sucre ? Du lait peut-être ? »  Elle se tourna vers lui, un sourcil levé. Elle finit par mettre deux tasses remplis de café, deux cuillères du sucre et du lait sur un plateau avant de se diriger vers le canapé. Elle s'assit sur et attrapa sa tasse avant d'y mettre un sucre. Elle en avala une gorgée avant de soupirer d'aise. Anya releva les yeux vers l'homme et indiqua d'un geste le fauteuil en face. « Faîtes comme chez vous. Après tout, vous ne vous êtes pas gêné pour entrer chez moi sans permission. » Elle eut un petit sourire narquois avant de reboire une gorgée. Elle espéra qu'il ne prenne pas mal son comportement...


_________________
BLOUBLOUBLOUUUU
BLAHBLAHBLAAAAAH (⚡️) CA.
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
Who the fuck are you ?
Anya & Sevastian
La jeune femme poussa un soupir et leva ses mains, sans doute pour lui montrer qu’elle n’était pas armée. Bien. Au moins elle n’était pas stupide. Elle tourna ensuite sur elle-même pour le confirmer, diminuant légèrement la tension du brun. Si elle lui montrait ça, c’était bien qu’elle était prête à se montrer coopérative. Il n’avait plus de raison d’être autant sur la défensive si on prenait en compte ces informations mais il préférait rester prudent. Elle pouvait très bien avoir planqué une arme quelque part dans la pièce.

« Écoutez, on pourrait être civilisés non ? » Sevastian arqua un sourcil mais garda le silence pour voir ce qu’elle avait à dire. « Soyons clairs, vous avez une arme, on le sait tous les deux, moi j'en ai pas alors si on prenait plutôt une tasse de café et qu'on discutait gentiment ? » C’était plutôt étrange de faire ce genre de proposition dans une situation pareille mais...
Sans attendre de réponse de sa part elle se dirigea vers la cuisine, faisant dégainer son arme au brun par réflexe. Il garda son bras le long de son corps, les doigts fermement serrés autour de la crosse et garda son regard braqué sur la hackeuse.

A quoi est ce qu’elle jouait ? Est ce que c’était une ruse ou un piège qu’elle voulait lui tendre ? Elle paraissait bien trop détendue compte tenu de la situation. D’un autre côté, elle était remontée jusqu’à lui. C’était ça qui lui avait permis de voir que quelqu’un les recherchait Rey et lui. Si elle avait fait ça, c’était que la blonde ou Barnes avaient pu lui donner des informations. Elle avait peut être des liens avec le SHIELD et c’était sans doute pour ça qu’elle était aussi calme. Si elle faisait bien partie du SHIELD, elle devait avoir l’habitude de ce genre de situation.

« Du sucre ? Du lait peut-être ? » Sa voix le tira de ses pensées et il reposa son regard sur la brune alors qu’elle se tournait vers lui.Il garda le silence, se contentant de remuer légèrement ses doigts autour de son arme et la regarda revenir vers le canapé avec un plateau sur lequel se trouvaient deux tasses.
Elle s’installa comme si de rien n’était et but une gorgée de café avant de relever les yeux vers lui, le faisant se crisper légèrement et de lui désigner le fauteuil face à elle. « Faîtes comme chez vous. Après tout, vous ne vous êtes pas gêné pour entrer chez moi sans permission. » Elle ponctua sa phrase par un petit sourire qui fit pousser un soupir à Sevastian.
Bon. Au moins elle semblait prête à discuter.

Sevastian se dirigea lentement vers le fauteuil, sans faire de geste brusque et s’assit dessus. Il prit son arme entre son pouce et son index et la posa sur l’accoudoir, montrant bien qu’il était lui aussi prêt à discuter. De toute façon, ça ne servirait à rien de la menacer et il ferait bien mieux de ne pas la mettre sur la défensive. Dans le pire des cas, si elle décidait de tenter quelque chose, il pourrait toujours utiliser son pouvoir.

Il se pencha lentement vers la table pour attraper la tasse qui lui était destinée et remercia son vis à vis d’un signe de tête avant de se renfoncer dans le fauteuil, ne quittant pas la jeune femme du regard.
« Ok... » Il but une gorgée de café et afficha une moue satisfaite avant de lever légèrement sa tasse à l’attention de la brune pour la féliciter avant de boire une nouvelle gorgée. « Discutons calmement. » Il reposa la tasse sur la table et reprit rapidement. « Je ne vais pas vous mentir, si je suis venu ici, c’est pour vous abattre. Vous êtes remontée jusqu’à moi et je ne peux pas prendre le risque d’avoir le SHIELD, où peu importe pour qui vous travaillez, sur le dos. » Il lui lança un sourire désolé. « Mais vous semblez être quelqu’un d’assez intelligent donc... Je pense que nous pouvons trouver un terrain d’entente ou du moins une solution pour vous éviter de prendre une balle dans la tête. » Est ce que c’était bien prudent de prendre le risque de la laisser en vie ? Probablement pas. En faisant ça, il prenait le risque que le reste du SHIELD ne remonte jusqu’à lui mais également jusqu’à Reyhan et Theodor. D’un autre côté, s’il la tuait il y avait de grandes chances que le SHIELD ne soit encore plus motivé à leur mettre la main dessus. Mais comme il venait de le dire, elle semblait assez intelligente pour qu’ils puissent s’entendre.

Sevastian reprit sa tasse en main et but encore un gorgée. « Voilà mon offre. Vous effacez et oubliez tout ce que vous avez sur moi et je ne vous exécute pas. » Elle n’avait aucun moyen de négocier avec lui et elle devait en être consciente mais il avait hâte de voir quelle allait être sa réponse.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 162
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t159-anya-freaky-girl
Who the fuck are you ?
Anya & Sevastian
Il poussa un soupir, apparemment blasé par le comportement de la jeune femme ce qui accentua le sourire de cette dernière. Elle n'avait jamais été conventionnelle et ça n'allait pas changer maintenant. Elle préférait réagir comme ça plutôt que d'essayer de se battre. Elle n'était pas stupide. Elle savait qu'elle n'avait pas les capacités pour le battre mais elle avait ce qu'il fallait pour le faire chanter. Elle le reconnaissait. En observant son visage, elle avait pu se souvenir de lui, de sa demande. Elle savait très bien qu'elle avait encore un dossier à son nom - sûrement faux mais peu importe - bien caché dans un endroit connu d'elle seule. Elle gardait deux dossiers sur chaque personne qui l'engageait, comme une sorte de police d'assurance : une version papier caché dans son appartement ainsi qu'une version numérique qu'elle avait caché dans la mémoire propre d'Adam, son ordinateur. Si une personne cherchait ces dossiers, elle ne trouverait rien, même le plus expérimenté des hackers, car tout était caché dans la mémoire d'Adam et non pas dans l'ordinateur lui-même. C'était un principe assez complexe à expliquer pour quelqu'un qui ne possédait pas le pouvoir d'Anya mais le fait est qu'une machine électronique a deux mémoires : celle de sa forme physique - dans le cas présent, l'ordinateur - et celle de sa personnalité propre - ici, Adam - et seul quelqu'un possédant le même pouvoir qu'elle pouvait y accéder. Son chez ami électronique avait l'ordre stricte d'envoyer tous ses dossiers aux personnes en qui elle avait confiance s'il lui arrivait quelque chose avec un mot de sa part. Alors peu importe ce qu'il tentait, elle avait toujours fait en sorte d'avoir une sécurité qui les foutrait dans la merde, lui et ses acolytes.

Le mouvement du jeune homme la ramena sur Terre et elle l'observa s'asseoir sur le fauteuil, posant délicatement l'arme sur l'accoudoir afin de montrer qu'il était prêt, lui aussi, à être civilisé. Bien. Il ne semblait pas idiot non plus : ils pourraient peut-être s'entendre ? Mouais, il ne fallait pas trop rêver non plus... Il se pencha vers la table attrapant la tasse tout en lui faisant un petit signe de tête pour la remercia. Elle l'imita et bu une autre gorgée, savourant le doux breuvage qu'était le café. Il l'observait fixement et ça aurait pu être dérangeant si elle ne s'en foutait pas royalement. Elle restait sur ses gardes, attentives mais elle savait se montrer détendue malgré tout. Elle était agent du SHIELD, pas une vulgaire hackeuse sans talent de combat. Elle espérait avoir assez de force pour, au moins, réussir à s'enfuir si la situation dégénérait. « Ok... » Il but enfin une gorgée de café et elle haussa un sourcil. Elle pensait vraiment qu'il n'allait pas en boire, pensant qu'elle l'avait empoisonné : il n'était peut-être pas si parano qu'elle le pensait... Il lui adressa même un signe à l'aide de sa tasse, lui montrant que son café était bon et elle bomba le torse, fière. Ouais, elle gérait en café. Elle n'était peut être pas douée pour faire à manger mais, putain, ça, c'était son truc.

La voix du jeune homme s'éleva dans le silence oppressant qui s'était installé, le brisant. « Discutons calmement. » Il reposa sa tasse et reprit. « Je ne vais pas vous mentir, si je suis venu ici, c’est pour vous abattre. Vous êtes remontée jusqu’à moi et je ne peux pas prendre le risque d’avoir le SHIELD, où peu importe pour qui vous travaillez, sur le dos. » Elle eut un bruit de gorge approbateur. Oh, bien, il avait reconnu qu'il travaillait pour quelqu'un. Ce n'était pas tout le monde qui y arrivait. Habituellement, ils la prenaient pour une gamine avec quelques talents pour l'informatique. Mais lui ne s'arrêtait pas à ça. Il voyait au delà des apparences et c'était un bon point. Mais malgré son sourire désolé, la jeune femme ne se sentit pas à l'aise face à ce constat. Il pourrait la tuer, là, maintenant, tout de suite, sans état d'âme, elle le voyait bien. Elle jouait de son apparence pour entrer n'importe où, pour s'infiltrer et faire ses missions tranquillement mais ce ne serait pas si simple avec lui. « Mais vous semblez être quelqu’un d’assez intelligent donc... Je pense que nous pouvons trouver un terrain d’entente ou du moins une solution pour vous éviter de prendre une balle dans la tête. » Ah ouais, carrément ! Sans préliminaire ? Pourquoi pas. Après tout, ils n'étaient pas deux amis qui allaient échanger des banalités, autant dire les choses crûment. Elle le trouvait présomptueux. Il n'était peut-être pas si intelligent qu'elle le pensait... Il s'imaginait déjà la tuer et repartir sans aucun soucis, sans conséquences, comme si le problème allait être réglé d'une balle dans la tête. Il était naïf s'il pensait ça... Il reprit sa tasse en main et but encore une gorgée. « Voilà mon offre. Vous effacez et oubliez tout ce que vous avez sur moi et je ne vous exécute pas. » Elle cacha son sourire derrière sa tasse mais ses yeux pétillants devaient indiquer au jeune homme qu'elle s'amusait un peu de son comportement. Il avait l'air si sérieux, si solennel ! Elle ne devrait pas rire mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.

Prenant une grande respiration, elle réussit à contenir son rire avant de prendre une gorgée de café, les yeux toujours pétillants. « Je ne pense pas que rire de ce jeune homme t'aide dans cette situation, Anya. » La voix d'Adam s'élève, moqueuse, et la jeune femme lâcha un grognement dans sa direction tout en lui jetant un regard noir. Qu'est-ce que c'était que ces machines qui se rebellaient face à elle ? « Désolé, mais la vérité est là. » Elle leva les yeux au ciel avant de reconcentrer son attention sur le jeune homme face à lui. Il lui laissait deux choix : simple et efficace. Mais aucun ne lui plaisait. Il était clair qu'elle devait s'imposer dans cette discussion mais ne pas le braquer : ce serait le pire scénario possible. Elle prit une autre gorgée pour se donner du courage. « Ta proposition m'a l'air intéressante et honnête d'une certaine manière. » Elle plongea son regard dans le sien, laissant quelques secondes de silence appuyé sa remarque. « Mais... Qu'est-ce que j'y gagne moi ? » Elle pencha la tête sur le côté, un sourire présent au coin de ses lèvres. Elle jouait le tout pour le tout. Ici, se décidait comment allait finir cette "conversation". « Je vois que tu ne te souviens pas de moi... Mais ce n'est pas mon cas, "David Hale". » Elle eut un petit rire. « Très joli faux nom, d'ailleurs. Mais je ne suis pas si stupide, comme tu l'as si bien dit. » Son sourire disparut et elle resserra sa prise sur sa tasse. Elle savait qu'elle jouait avec le feu mais avait-elle un autre choix ? Devait-elle courber l'échine face à lui ? Elle n'avait jamais été comme ça. Plus depuis que le SHIELD l'avait sauvé de sa vie de prostitution. Plus depuis qu'Ava l'avait aidé à se défendre, à se battre, face à toute forme d'oppression. Alors, non. Aujourd'hui, elle ne se laisserait pas faire par un mec qui débarquait chez elle et s'imposait.

Elle se pencha en avant vers lui, posant ses coudes sur ses genoux, la tasse toujours présente dans ses mains. « Vous savez comment vous avez réussi à me trouver ? Vous avez comment quelqu'un d'aussi peu doué en informatique a réussi à me trouver, moi, qui suit un génie dans ce domaine ? » Elle n'était pas présomptueuse, ni vantarde, c'était juste un fait qu'elle énonçait. Elle ne le menaçait pas non plus : elle mettait juste en avant une évidence. Elle se rapprocha un peu plus de lui, mettant ses fesses au bout du canapé afin de lui murmurer quelque chose, comme un secret qu'ils partagent. « C'est moi qui ait créé ce cher programme qui t'a permis de me retrouver, mon cher "David". » Elle se redressa et s'installa confortablement dans le canapé, prenant une pause décontractée tout en buvant une nouvelle gorgée. Avant qu'il n'ait pu faire un mouvement vers son arme, elle leva une main dans un geste d'apaisement. « Au fait, j'ai oublié de te dire quelque chose. » Elle plongea son regard dans le sien, devenue sérieuse. « Chaque personne, chaque être humain qui m'a engagé pour des missions hors-la-loi... J'ai un dossier sur chacun d'eux, bien cachés, qui seront envoyés aux bonnes personnes s'il m'arrive quelque chose. Et, bien sûr, tu en fais partie ainsi que la femme que tu m'as présenté comme ta sœur.  » Elle ne dit plus rien et laissa le silence s'installer. Les dés étaient lancés. Il pouvait la tuer maintenant mais il savait ce qui se passerait s'il le faisait. « Alors, que vas-tu faire, David ? C'est ta décision... » Elle prenait un gros risque. Mais elle assumait.


_________________
BLOUBLOUBLOUUUU
BLAHBLAHBLAAAAAH (⚡️) CA.
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
Who the fuck are you ?
Anya & Sevastian
Elle lui lança un regard amusé derrière sa tasse qui le fit légèrement serrer la mâchoire mais il préféra garder le silence et but à son tour une gorgée de café. Est ce qu’elle se foutait vraiment de lui ? Non, il l’avait dit, elle était intelligente et devait l’être assez pour comprendre la situation dans laquelle elle était. C’était lui qui était en position de force.

« Ta proposition m'a l'air intéressante et honnête d'une certaine manière. » Donc ils se tutoyaient à présent ? Très bien... Il soutint son regard sans sourciller. Oui, sa proposition était honnête. Il lui laissait la vie sauve en échange de son silence. On pouvait difficilement faire plus conciliant comme offre. « Mais... Qu'est-ce que j'y gagne moi ? » Sevastian fronça les sourcils en la voyant pencher la tête sur le côté avec un petit sourire. Elle était sérieuse ? Ce qu’elle y gagnait ? Il la laissait en vie, voilà ce qu’elle y gagnait ! « Je vois que tu ne te souviens pas de moi... Mais ce n'est pas mon cas, "David Hale". » Son petit rire le crispa un peu plus. Il s’était bien dit qu’il l’avait déjà vu, mais ne parvenait pas à se souvenir où. Voilà qui répondait à sa question. « Très joli faux nom, d'ailleurs. Mais je ne suis pas si stupide, comme tu l'as si bien dit. » Ah oui ? Dans ce cas pourquoi est ce qu’elle ne se contentait pas d’accepter sa proposition ? Elle n’avait absolument rien contre lui et il n’avait qu’à ramasser son arme et lui coller une balle dans la tête si elle refusait. « A voir la confiance que tu as, je commence à douter que tu sois aussi intelligente que je le pensais. »

Elle se pencha en avant et posa ses coudes sur ses genoux mais il s’enfonça dans son fauteuil, lui lançant un regard presque amusé. Elle allait lui faire une autre proposition. « Vous savez comment vous avez réussi à me trouver ? Vous avez comment quelqu'un d'aussi peu doué en informatique a réussi à me trouver, moi, qui suit un génie dans ce domaine ? » A quoi est ce qu’elle jouait ? Est ce qu’elle cherchait à le menacer ? Parce que si c’était le cas, c’était très loin de fonctionner. Mais soit. Il écouterait ce qu’elle avait à dire. « C'est moi qui ait créé ce cher programme qui t'a permis de me retrouver, mon cher "David". » Alors c’était grâce à son propre programme qu’il avait pu remonter jusqu’à elle ? Effectivement, ça montrait qu’elle était douée, mais cette révélation le laissait perplexe.

« Au fait, j'ai oublié de te dire quelque chose. » Tiens donc... Qu’est ce que ça allait être cette fois ? Elle allait lui dire qu’elle était bau courant de sa venue et qu’elle avait prévenue la police ? « Chaque personne, chaque être humain qui m'a engagé pour des missions hors-la-loi... J'ai un dossier sur chacun d'eux, bien cachés, qui seront envoyés aux bonnes personnes s'il m'arrive quelque chose. Et, bien sûr, tu en fais partie ainsi que la femme que tu m'as présenté comme ta sœur. » Et merde... Est ce que c’était du bluff ? Non. Elle semblait bien trop détendue et sûre d’elle pour que ce ne soit qu’une ruse.
Il venait de se faire avoir comme un bleu.

« Alors, que vas-tu faire, David ? C'est ta décision... » Sevastian poussa un soupir tout en reposant sa tasse sur la table basse et attrapa son arme. Il attendit quelques secondes et releva finalement les yeux vers la jeune femme avant de retirer la sécurité de son arme et la pointa sur la tête de son vis à vis. « On dirait que je n’ai plus qu’à te tuer alors. » Il arma son pistolet sans la quitter des yeux avant de reprendre. « Si ce que tu dis est vrai, tu dois être assez intelligente pour comprendre que je n’ai plus aucun moyen de pression contre toi. Si je te tue maintenant, toutes les infos que tu as sur moi seront envoyées à tes amis. Et si je te laisse en vie, rien ne me garantie que tu ne les enverras pas de toute façon. » Elle l’avait bien eu, il était forcé de l’admettre mais c'était lui qui était armé.

« Dans les deux cas je suis grillé, je n’ai donc aucune raison de te laisser en vie pas vrai ? » Un mince sourire étira ses lèvres. Il avait déjà le SHIELD sur le dos alors ajouter les quelques amis d’une hackeuse ne changerait pas grand-chose. Il avait toujours vécu comme ça, il y était presque habitué à présent. Le seul problème que cette situation poserait, c’était que Reyhan était dans la balance. Elle n’était pas au courant qu’il était là et qu’il venait sans doute de les griller. Elle lui en voudrait, il en était certain, mais elle serait avec lui. Ils avaient toujours été ensemble, dans toutes les situations et ce n’était pas celle-ci qui y changerait quoi que ce soit.

« Je ne comptais pas te tuer, dans le cas contraire, je l’aurai fait dès mon arrivée ici. Mais tu ne me laisses pas trop le choix alors à moins que tu ne me donnes une très bonne raison de ne pas le faire, je ne vois pas pourquoi je te laisserai en vie. » Il haussa faiblement les épaules et lui lança un sourire désolé. Il n’avait rien de particulier contre elle, tout ce qu’il avait voulu, c’était se débarrasser des éventuels informations qu’elle pouvait avoir sur lui. C’était elle qui avait compliqué les choses. Et si elle pensait qu’il hésiterait à la tuer, c’était raté. « Ça te va comme décision ? »

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 162
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t159-anya-freaky-girl
Who the fuck are you ?
Anya & Sevastian
C'était un coup de poker. Elle tentait le tout pour le tout et savait que ce n'était pas une bonne idée. Après tout, son visage disait clairement qu'il n'aurait aucun regret à la tuer d'un coup, sans réfléchir. Son visage était froid, calculateur : c'était un tueur né. Elle pouvait voir que chacun des muscles de son corps étaient entraînés à ça. Il avait sûrement connu ça depuis sa naissance ou avait une prédisposition pour cet art. Elle observa ses mains et la corne qui s'y trouvait. Elles avaient l'habitude des armes, de se battre. Anya ne put pas s'empêcher de les imaginer l'étranglant et elle eut une grimace. Ouais, elle jouait vraiment sa vie pour le coup. Elle était intelligente, c'était un fait, mais elle jouait beaucoup trop avec le feu et Ava lui avait toujours reproché ça. Elle souvenait encore du regard de la jeune femme sur elle après une mission afin de tester ses capacités. Sa mentor avait froncé les sourcils avant de lui dire clairement qu'elle avait des tendances suicidaires. Elle prenait trop de risques et mettait sa vie en danger. La jeune russe en avait conscience. Elle avait hérité ça de son période en tant que prostituée. Même si la jeune femme jouait les durs, dans sa tête, elle n'avait jamais vraiment quitté cette chambre miteuse où elle accueillait ses clients. L'image de la petite fille violée était toujours là, présente dans sa tête à lui murmurer qu'elle ne s'en était jamais sortie. Alors elle tentait le tout pour le tout pour se sentir un tant soit peut vivante. Anya eut un frisson en repensant à cette époque et se frotta le bras droit à l'aide du gauche tandis que l'autre continuait de tenir sa tasse de café. Elle ne devait pas se laisser emporter par ses souvenirs...

Elle reporta son attention sur David qui poussa un soupir tout en reposant sa tasse sur la table basse. Il attrapa son arme d'un geste vif et elle se figea, le regard sérieux. Il retira la sécurité et la pointa sur la tête de l'agent du SHIELD. « On dirait que je n’ai plus qu’à te tuer alors. » Il arma son pistolet sans la quitter des yeux et elle le fixa, faisant pas un seul geste et attendant la suite. « Si ce que tu dis est vrai, tu dois être assez intelligente pour comprendre que je n’ai plus aucun moyen de pression contre toi. Si je te tue maintenant, toutes les infos que tu as sur moi seront envoyées à tes amis. Et si je te laisse en vie, rien ne me garantie que tu ne les enverras pas de toute façon. » Okay... Alors ce mec et la confiance ça faisait dix milles apparemment. Elle ne put s'empêcher de lever un sourcil, sceptique. Si on suivait sa logique : alors elle non plus n'avait aucune raison de supprimer ces informations. Après tout, si elle les supprimait rien ne lui garantissait qu'il n'allait pas la tuer juste après pour la faire définitivement taire. « Dans les deux cas je suis grillé, je n’ai donc aucune raison de te laisser en vie pas vrai ? » Un mince sourire étira les lèvres de l'homme et la mâchoire d'Anya se contracta. Si, il en avait une. Mais elle devait attendre le bon moment. Il lui fallait juste attendre le bon moment pour lui faire sa proposition - une nouvelle. « Je ne comptais pas te tuer, dans le cas contraire, je l’aurai fait dès mon arrivée ici. Mais tu ne me laisses pas trop le choix alors à moins que tu ne me donnes une très bonne raison de ne pas le faire, je ne vois pas pourquoi je te laisserai en vie. » Il haussa faiblement les épaules, presque indifférent, avant de lui lancer un - faux - sourire désolé. Elle n'y croyait pas un seul instant. Il se fichait pas mal qu'elle vive ou qu'elle meurt. Pour lui, l'important était de les protéger ses amis et lui. Et comment lui en vouloir ? Elle aurait sûrement réagi de la même manière si elle s'était retrouvé dans la même situation. Mais tout ne se réglait pas par le meurtre. Et elle pouvait lui prouver. « Ça te va comme décision ? » Elle eut un petit rire nerveux. Elle avait réussi à survivre à une Russie réactionnaire, à un proxénète violent pédophile et des clients qui la battaient tous les jours pour mourir comme ça ? Vraiment ?

Une larme coula le long de sa joue mais ce n'était même pas de tristesse mais juste parce que la situation était totalement pathétique. Son rire devint hystérique avant qu'elle ne se retourne vers l'homme, le sourire toujours aux lèvres. « Franchement, je dois dire que ta décision ne me va pas du tout ! » Elle eut un nouveau rire de gorge et se la racla pour le contenir. Elle toussa quelques instants avant de tourner son visage vers Adam. « Veux-tu que je prévienne le SHIELD ou Ava, Anya ? » Celle-ci sourit doucement à son ordinateur avant de s'adresser à lui à voix haute. Après tout, qu'il sache pour son pouvoir, elle s'en fichait complètement. « Nan, Adam. Même si tu les préviens maintenant, il sera trop tard. » Elle tourna son regard vers David, plongeant ses yeux dans les siens, mais continua de parler à son ami. « Il m'aura déjà tué avant qu'ils n'arrivent. » Elle eut un petit sourire triste avant d'attraper la bouteille de whisky qu'elle avait oublié à côté de son canapé. Elle s'en versa une grande rasade après avoir fini son café. Elle grimaça sous la brûlure de la boisson et posa la bouteille sur la table basse, indiquant d'un geste à son vis-à-vis de se servir s'il le voulait. Elle se racla la gorge et plongea son regard dans le liquide ambré, réfléchissant à la proposition qu'elle avait en tête. « Tu sais, tu dis que tu n'as aucune certitude sur le fait que je ne vais pas utiliser ces informations que j'ai contre toi mais c'est pareil de mon côté. Comment savoir que tu ne vas pas me tuer dès que je les aurais supprimé ? » Elle leva un sourcil dans sa direction. Après tout, la confiance marchait dans les deux sens. « Je te propose quelque chose d'autre car je vois bien que la première a provoqué quelques réactions violentes de ta part. » Elle l'indiqua d'un geste de la main vague et particulièrement son arme pointée sur elle. Elle se redressa dans son fauteuil, croisant les jambes avant de boire une nouvelle gorgée de sa boisson. « Je peux vous aider. » Elle plongea son regard dans celui de l'homme pour lui montrer son sérieux. « Je n'ai jamais été du genre à suivre les règles, soyons clairs, et je suis sûre que vous saurez comment utiliser mes capacités au mieux. » Elle ne parlait pas uniquement de ses capacités de hackers, c'était clair, mais comprendrait-il ? « J'ai d'autres capacités que le hacking à mettre à votre disposition. » Elle leva un sourcil avant d'indiquer d'un coup d’œil son ordinateur. Elle n'avait jamais été fidèle au SHIELD, seulement à elle-même et aux gens qu'elle aimait comme Ava et Sarah. L'agence l'avait sauvée, c'était sûre, mais dans sa tête, elle avait remboursé sa dette auprès d'eux. Et puis, elle sentait que le vent tournait. Les mutants commençaient à être considéré comme des indésirables et elle préférait avoir des moyens de retomber sur ses pattes si le SHIELD se retournait contre elle. Elle n'était pas naïve au point de croire qu'elle ne serait pas touchée par tout ça.

Elle laissa un petit blanc s'installer avant de tourner son attention vers Adam. « Anya... Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée... » Les paroles de l'ordinateur ne devaient ressembler qu'à des "bips bips" incessants pour l'homme mais pas pour elle. Elle fronça les sourcils et tourna son attention vers la machine. « Ça ne t'a jamais gêné quand on hackait le FBI, Adam. Commencerais-tu à avoir une conscience ? » Elle eut un petit rire avant de se retourner vers David. « Je n'ai jamais utilisé les informations vous concernant jusqu'à maintenant. C'était juste une garantit pour ce genre de situation. » Elle l'indiqua d'un geste vague avec sa main tenant sa tasse. « Alors je pense que la confiance que l'on avait l'un envers l'autre est encore là. Je pense que tu pourrais me laisser le bénéfice du doute et remettre la sécurité sur ton flingue. C'est pas que ça me rend nerveuse, mais un peu, je dois l'avouer. » Elle eut un petit rire de gorge puis attendit. Les cartes étaient jouées. Allait-il la tuer ? Elle poussa un soupir avant de prendre une nouvelle gorgée et de plonger son regard dans le sien. Il n'était pas question qu'elle ferme les yeux. Si elle devait mourir, elle préférait l'affronter.


_________________
BLOUBLOUBLOUUUU
BLAHBLAHBLAAAAAH (⚡️) CA.
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2470-sevastian-straight-to-
Who the fuck are you ?
Anya & Sevastian
Elle n’avait qu’à lui proposer une autre solution. Si elle lui faisait une proposition assez intéressante, il n’aurait pas à la tuer. C’était aussi simple que ça.
Elle eut un petit rire nerveux qui déstabilisa légèrement Sevastian. Est ce qu’elle se foutait de lui ? Non, ça ne devait pas être ça. Ou alors c’était qu’elle était vraiment inconsciente.

« Franchement, je dois dire que ta décision ne me va pas du tout ! » Il lui lança un regard désolé et resta impassible face à son nouveau rire. C’était quand elle le voulait, après tout, lui avait tout son temps. « Nan, Adam. Même si tu les préviens maintenant, il sera trop tard. » Le regard du brun se fit perplexe et il suivi le regard d’Anya vers l’ordinateur. A qui est ce qu’elle parlait ? Est ce qu’elle avait micro planqué quelque part ? Non, ça ne devait pas être ça, elle répondait à quelqu’un. Alors quoi ? Est ce qu’elle était en train de parler à son ordinateur ? Il observa l’appareil avec un peu plus d’attention, essayant d’y trouver quelque chose qui sortait de l’ordinaire mais ne vit rien de particulier. « Il m'aura déjà tué avant qu'ils n'arrivent. » Si elle pouvait paraître folle à parler comme ça à un interlocuteur invisible, au moins elle était lucide. Si elle faisait mine de prévenir qui que ce soit il presserait la détente sans hésiter.

Il observa silencieusement la jeune femme attraper une bouteille d’alcool qui traînait à côté de son canapé et se servir une tasse mais ne réagit pas quand elle l’invita à se servir d’un geste de la main. Non, il ne pouvait pas se permettre d’en prendre. D’une part parce qu’il fallait qu’il garde les idées claires et d’autre part parce qu’il était encore sous l’effet des antidouleurs qu’il prenait à cause de sa blessure.

« Tu sais, tu dis que tu n'as aucune certitude sur le fait que je ne vais pas utiliser ces informations que j'ai contre toi mais c'est pareil de mon côté. Comment savoir que tu ne vas pas me tuer dès que je les aurais supprimé ? » Le regard de Sevastian se fit plus amusé et il lâcha un « Tu marques un point. » Avec un faible sourire. « Je te propose quelque chose d'autre car je vois bien que la première a provoqué quelques réactions violentes de ta part. » Elle désigna son arme toujours pointée sur elle et se redressa dans le fauteuil avant de croiser ses jambes. On y arrivait. Qu’est ce qu’elle allait bien pouvoir lui proposer ? « Je peux vous aider. » Il haussa un sourcil, intrigué par sa réponse et soutint son regard. « Je n'ai jamais été du genre à suivre les règles, soyons clairs, et je suis sûre que vous saurez comment utiliser mes capacités au mieux. » C’était vrai qu’avoir une hackeuse de son talent ne pourrait que leur être utile. « J'ai d'autres capacités que le hacking à mettre à votre disposition. » Elle désigna son ordinateur d’un coup d’œil et il observa à nouveau l’appareil. C’était une mutante alors ? « Ça ne t'a jamais gêné quand on hackait le FBI, Adam. Commencerais-tu à avoir une conscience ? » Elle lâcha un nouveau rire avant de se retourner vers lui. Alors c’était ça sa capacité ? Elle était capable de parler aux ordinateurs ? Ce n’était pas étonnant qu’elle soit aussi douée en hacking. Effectivement elle pourrait vraiment leur être utile.

« Je n'ai jamais utilisé les informations vous concernant jusqu'à maintenant. C'était juste une garantit pour ce genre de situation. » Elle le désigna d’un nouveau geste de la main. « Alors je pense que la confiance que l'on avait l'un envers l'autre est encore là. Je pense que tu pourrais me laisser le bénéfice du doute et remettre la sécurité sur ton flingue. C'est pas que ça me rend nerveuse, mais un peu, je dois l'avouer. » Sevastian laissa un bref rire nasal lui échapper et il hocha faiblement la tête avant de réenclencher la sécurité de son arme et de la reposer lentement sur l’accoudoir du canapé. Ce qu’elle lui proposait semblait honnête. Elle avait raison, il n’avait aucune raison de continuer à la menacer.

Le jeune homme se renfonça dans son fauteuil, se détendant légèrement et poussa un soupir avant de se passer une main dans les cheveux. Est ce qu’il pouvait vraiment lui faire confiance ? Elle devait se poser exactement la même question à son égard, mais elle lui avait prouvé qu’elle n’avait rien contre lui en gardant les informations qu’il lui avait donné et de ce côté, il ne l’avait pas encore exécutée.
On ne pouvait pas dire que la confiance reignait entre eux mais c’était déjà un début.
« Ok. Encore une fois, tu marques un point. Je n’aurai rien à gagner en te tuant et toi non plus en balançant mes infos. Et j'admets que tes... Capacités pourrait nous être vraiment utile. » Il glissa lentement sa main dans la poche intérieur de sa veste pour bien montrer qu’il ne tentait rien et en sortit son paquet de cigarettes pour s’en allumer une. S’ils ne comptaient plus se menacer, il n’avait aucune raison de rester sur la défensive et de ne pas se détendre. Dans le pire des cas il avait toujours son pouvoir.

Il tira une latte sur sa cigarette et en souffla lentement la fumée tout en observant la jeune femme, réflechissant à la meilleure façon dont ils pourraient coopérer. « Je suis content qu’on puisse essayer de trouver un terrain d’entente. Ça m’aurait franchement emmerdé de te tuer pour ça. » Il ponctua sa phrase par un sourire amusé avant de reprendre. « Tu proposes de bosser pour nous mais qu’est ce que tu aurais à y gagner ? Qu’est ce que tu veux en échange ? Parce que j’imagine que tu veux un peu plus que simplement la vie sauve pas vrai ? » Il écarta légèrement les bras, l’invitant à annoncer son prix. Reyhan n’aurait très certainement pas été aussi indulgente que lui et aurait déjà abattu Anya, mais Reyhan n’était pas là. C’était à lui de gérer cette situation. Et il était persuadé que sa partenaire serait heureuse qu’il puisse lui ramener une hackeuse aussi douée. La question qu’il se posait, c’était de savoir s’il devait en informer HYDRA ou non. Elle était liée à leurs retrouvailles avec Barnes et l’organisation n’était pas au courant qu’ils lui avaient remis la main dessus. Non, il valait mieux que ça reste comme ça.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Anyastian ♦ Who the Fuck Are You ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: funtown :: can't get enough :: days of future past-