Partagez | .
 

 Danny ♦ Geronimo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
MESSAGES : 161
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t177-danny-geronimo
MessageSujet: Danny ♦ Geronimo !    Mer 12 Aoû - 2:53

Danny Cavanagh
Identité
Nom et Prénom : Danny Cavanagh Alias : Time Lord, fan de Doctor Who oblige Âge : vingt-un ans Lieu de naissance & nationalité : Il est né aux Etats-Unis mais est d'origine Irlandaise Métier : Danny n'a jamais travaillé, il est orphelin depuis l'âge de trois ans et est passé de famille d'accueil en famille d'accueil avant de faire une fugue à l'âge de seize ans et de devenir sans domicile fixe Statut civil : célibataire Orientation sexuelle : Hétérosexuelle Particularités : Chronokinésie, il peut contrôler le temps Affiliation : X-men. Depuis peu, il a été trouvé par le professeur Xavier et fait maintenant partie de l'institut


Interview
Avez-vous peur des Mutants ?  Il n'a pas peur des mutants, il en est un lui-même. Il déteste le fait d'avoir un pouvoir même s'il s'en ait longtemps servi quand il était dans la rue. Il n'apprécie pas le fait d'être différent. Il s'est longtemps posé la question si c'était à cause de son pouvoir si ses parents l'avaient abandonné. Plusieurs fois, il a voulu utiliser son pouvoir afin de subtiliser son dossier aux services sociaux afin de savoir d'où il venait et pourquoi ses parents l'avaient abandonné. Étaient-ils morts ? Ou bien était-ce volontaire ? Il a du mal à avancer dans la vie avec toutes  ces questions qui lui trottent dans la tête. Après, il n'a jamais vraiment côtoyé de mutant comme lui de façon proche ou alors si c'est le cas, il ne l'a jamais su donc il ne peut porter un jugement sur eux. Cependant, il a depuis peu été retrouvé par le professeur Xavier qui l'a ramené à l'institut afin de l'aider. Il a au début été méfiant avant de se dire que sa vie là-bas ne pouvait pas être pire que dans la rue alors il s'est laissé embarqué dans l'aventure. Il espère seulement ne pas avoir eu tort. Il reste cependant sur ses gardes. S'il voit le moindre truc louche, il n'hésitera pas à se barrer de là rapidos...  Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Il a déjà rencontré des superhéros. Vivant dans la rue, il a été le premier spectateur de leurs exploits et concrètement, il s'en fiche un peu. Ils ne l'ont jamais emmerdé et réciproquement, ce qui lui convient tout à fait. Il a bien vu qu'ils avaient quand même un aspect positif sur la ville : les gens se tenaient bien plus à carreaux quand ils voyaient que des superhéros étaient les gardiens de la ville, sans compter le SHIELD qui a un œil partout. Mais leurs aventures lui ont souvent été d'une grande aide quand il avait besoin de voler quelque chose à manger. Les gens, trop occupés à regarder les exploits de leurs "héros" ou à fuir les dangers qu'ils combattaient ne faisaient pas attention à lui et il pouvait en tout impunité en profiter pour voler quelques trucs chez le marchant du coin. Alors, on pourrait dire d'une certaine manière qu'il leur en est reconnaissant.   (pour les Mutants) Quand vous avez découvert que vous étiez un Mutant, comment avez-vous réagi ? Et vos proches, sont-ils au courant ?  Danny a commencé à découvrir ses pouvoirs quand il avait treize ans. Il a constaté qu'il pouvait arrêté le temps pendant quelques secondes. Il était dans une nouvelle famille d'accueil : l'amabilité incarnée qui, dès qu'on faisait une tâche ou autres, faisait savoir aux orphelins leur mécontentement à coup de ceinturon. Alors qu'il se servait un verre de lait, il l'a renversé et il voulu le rattraper de peur de se faire punir avant de remarquer que plus personnes ne bougeaient : tout était figé. Sous le coup de la stupeur, il n'a pas pris la peine d'arrêter la chute du verre et a bien senti les conséquences juste après. Il a tout d'abord été effrayé, se sentant comme un monstre. En plus d'être orphelin, il était un mutant. Merci douce destiné ! Et puis, il a fini par réfléchir voyant toutes les possibilités de ce pouvoir. Il pouvait maintenant s'échapper de ces familles d'accueil horribles. Il avait un moyen de survivre dans la rue. Mais pour cela, il devait développer son don, s'entraîner jusqu'à arriver à un point ou il serait indépendant. Alors il passa trois années à s'entraîner avant qu'à l'âge de seize ans, l'heure soit venue. Il était assez "puissant" selon lui, et contrôlait assez son pouvoir pour s'échapper de cet enfer. Il s'est donc enfuit, sans regrets.  



IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Eyzekielle (chaton pour les intimes :hé: )/24/F, il paraît Arrow Fréquence de connexion ; Quand je peux ! Que pensez-vous du forum? ; OUR BABY PLEASE Comment l'avez-vous découvert ? Une nuit de pleine lune, j'ai prié la déesse des forums et BIM j'suis tombée enceinte de ce truc-là  Célébrité choisie ; Dylan (fucking sexy) O'Brien Credits (avatar, icon etc.) ; Tumblr, Bazzart... etc.  

Revenir en haut Aller en bas


avatar
MESSAGES : 161
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t177-danny-geronimo
MessageSujet: Re: Danny ♦ Geronimo !    Mer 12 Aoû - 3:04



Biographie

In this bed where I rest I'm homeless


Une autre journée en enfer. Une autre journée qui commence dans cette putain de famille d’accueil. Danny n’en peut plus de tout ça, cet environnement, la peur de bouger un peu, juste de se servir à boire, de salir la maison et de finir par se prendre une correction.  Il a toujours vécu en famille d’accueil. Il n’a jamais connu le réconfort des bras d’une mère ou de jouer au base-ball avec son père. Ses parents l’ont abandonné à la naissance ou sont morts, il n’a jamais su. On n’a jamais voulu répondre à ses questions, il avait beau insister, hurler, s’énerver, personne ne faisait attention à ses demandes d’enfants. Alors, il avait fini par se taire gardant en lui cette envie de tout savoir sur son passé, ce besoin de connaître ses origines. Chaque jour, il subit les conséquences de ne pas avoir de parents. Il sert les dents et attends juste sa majorité afin de partir loin de ces familles d’accueil qui lui font un grand sourire quand il arrive avant de montrer leurs vraies visages dès que l’assistante sociale est partie. Treize année qu’il vit ce quotidien et il commence à être à bout. Il sent cette envie de liberté qui grandit en lui mais il se tait et subit, bientôt il partirait…

Prenant une grande respiration, il se dirigea vers le frigo afin de se servir un verre de lait. Il fit bien attention à ne pas faire tomber la bouteille en verre tout en faisant couler le liquide. Alors qu’il renfermait la porte du frigo il put entendre son « père » hurler contre l’un des autres enfants présents. Il sursauta sous l’exclamation et laissa échapper son verre. Merde… Il sentit son cœur s’accélérer, battre à ses tempes. Boum, boum, boum… Non, non, non… Pitié ! Il sentit des picotements traverser son corps avant de tout voir s’arrêter. La chute du verre, les enfants qui jouaient dehors dans la rue… Un silence angoissant prit place dans la maison. Danny tourna la tête dans tous les sens. « Qu’est-ce que c’est que ce merdier ?... », Murmura-t-il pour lui-même. C’est lui qui avait fait ça ? Oh putain de merde…. Oh putain de merde ! Qu’est-ce qui se passait ? Il pouvait sentir son cœur s’accélérer un petit peu plus à chaque instant. Il avait l’impression de bouger au ralentit alors que tout le monde était figé. Et comme si rien ne s’était passé, la vie reprit son cours. Le rire des enfants s’éleva dans l’air tandis que son verre se brisait au sol, le faisant sursauter. « Qu’est-ce que c’est qu’ce bordel ?! », hurla son « père » de substitution en entrant d’un pas lourd dans la cuisine. Il observa et, en quelques secondes, attrapa Danny par le col avant d’enlever sa ceinture. « Petit con ! J’vais t’apprendre à casser des choses qui ne t’appartiennent pas ! » Il jeta le jeune homme par terre avant d’envoyer sa ceinture voler dans les airs et atterrir d'un coup sec sur le jeune homme.  Celui-ci serra les dents. Il ne devait pas hurler, ne pas lui donner cette satisfaction. Il sentit la morsure du cuir sur son dos. Il pouvait se considérer chanceux d’un côté : l’homme avait oublié d’enlever son t-shirt à Danny sous le coup de la colère, maigre protection face à cette brutalité.

Alors qu’un coup plus violent que les autres l’atteignit, il put sentir un gémissement sortir de sa bouche et d’un coup tout s’arrêta à nouveau. Il ouvrit ses yeux qu’il n’avait pas eu conscience de fermer. Il observa le visage de son bourreau, figé dans une grimace de colère. À nouveau, un silence oppressant avait pris place dans la maison. Danny se releva s’appuyant sur son coude. Okay… Là, il y avait un problème quelque part. Deux fois que le temps s’arrêtait. Ça ne pouvait pas être une coïncidence… Le temps reprit son cours sans qu’il ne puisse rien contrôler et la ceinture le frappa violemment aux côtes. Son esprit commença à bouillonner d’idées. Il avait enfin une porte de sortie qui s’ouvrait devant lui… Grâce à son pouvoir, il pourrait enfin survivre s’il décide de s’enfuir. Il ne sentait plus les coups, il pensait juste à ce nouveau pouvoir qui s’offrait à lui. Il devait s’entraîner, le maîtriser avant de pouvoir être libre. Oui, bientôt il serait libre…



———————— ϾҨϿ ————————



Danny courait aussi vite que ses jambes le permettaient. Il avait réussi. Il était enfin libre. Fini les familles d’accueil pourries, fini les corrections musclées, tout ça, c’était du passé. Il pouvait enfin vivre tel qu’il l’entendait même si c’était dans la rue. Il avait dû s’entraîner chaque jour pendant trois ans pour arriver à maîtriser assez son pouvoir afin de survivre dans la rue. Trois longues années ou les corrections qu’on lui avait administrées avaient été d’une grande aide dans sa motivation pour apprendre à contrôler sa mutation mais finalement, il y était arrivé. Il eut un sourire désabusé pendant qu’il courrait. Il pourrait presque remercier sa famille d’accueil pour l’avoir si bien motivé dans son apprentissage. Mais celui-ci avait été compliqué. Il ne connaissait rien aux mutants, rien à part ce qu’il pouvait entendre à la télé quand son « père » la regardait. Alors arriver à en maîtriser tous les aspects avait été laborieux mais jouissif. Chaque petite victoire lui rendait le sourire et le motivait un peu plus dans son « entraînement ».

Et aujourd’hui est le jour où il est enfin libre. Il a profité de l’inattention de ses parents d’accueil pour s’enfuir de la maison, le plus loin qu’il pouvait, le plus longtemps que ses jambes pouvaient le porter. Il allait peut être vivre dans la rue mais, au moins, il ne se ferait pas battre car il avait pris trop à manger, car il avait fait des tâches dans cette maison qu’on ne pouvait pas qualifier de foyer.

Finalement, quand il sentit sa poitrine le brûler d’avoir trop couru, il ralentit le rythme, marchant tranquillement dans les rues de la ville. Il observa longuement son nouvel environnement avant de finir de s’installer sur un banc dans un parc, profitant de l’air frais et des rires des enfants qui s’amusaient sur l’aire de jeux. Silencieusement, il fêta sa liberté retrouvée.


———————— ϾҨϿ ————————



Voilà maintenant cinq années qu’il vivait dans la rue et il n’avait jamais regretté son choix de s’enfuir de cette famille d’accueil. Bien sûr, vivre dans la rue avait ses inconvénients : on ne savait jamais ou l’on allait dormir, s’il ferait froid ou chaud. Mais il n’avait plus jamais subit de mauvais traitements. Il avait survécu et, à vingt-un ans, il pouvait se « targuer » d’avoir vécu plus de choses que la plupart de ses compagnons d’infortunes. Il avait fini par créer des liens avec les sdf du coin. Ceux-ci étaient prêts à l’aider quand il le voulait car Danny pensait toujours à eux quand il utilisait son pouvoir pour voler des choses à l’épicier du coin. Il avait su se faire respecter et apprécier par eux ce qui n’était pas une chose facile.


Ses débuts dans la rue n’avaient pas été simples. Il avait dû trouver ou se loger, enfin si on pouvait appeler un carton plus ou moins confortable un endroit ou se loger. Mais, au moins, il était avec des gens qui savaient l’apprécier. Il avait d’ailleurs rencontré une femme d’une quarantaine d’années qui avait fini par le prendre sous son aile, le traitant comme son fils. Danny avait senti tout cet amour contenu de cette femme se déverser sur lui et il en avait été ému. Il avait fallu qu’il se retrouve dans la rue pour avoir une vraie mère de substitution. Charlie avait été là pour lui : elle lui avait appris les codes de la rue, les moyens pour s’en sortir et il l’en remerciait régulièrement en lui apportant de la nourriture dès qu’il le pouvait.

Danny mangeait tranquillement un sandwich quand un homme en fauteuil roulant arriva près de lui. Le jeune homme releva les yeux vers lui tout en lui jetant un regard interrogatif. Il lui voulait quoi l’éclopé ? L’homme lui jeta un regard bienveillant avant de prendre la parole, « Danny, cela fait un moment que je te recherche. » Le mutant haussa un sourcil, incrédule, « On se connait ? » Il avait pris une voix hostile. Depuis qu’il vivait dans la rue, il avait appris à se méfier des gens qui l’abordaient de manière aussi sympathique. « Non, tu ne me connais pas. Mais nous allons apprendre à nous connaître. J’aimerais te faire une proposition qui, je l’espère, pourrait t’intéresser. » Le jeune homme attendit la suite. Il n'était pas du genre à parler pour ne rien dire et il sentait, il ne savait pas pourquoi, que cet homme avait quelque chose à lui dire qui pouvait changer sa vie...


Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com
MessageSujet: Re: Danny ♦ Geronimo !    Jeu 20 Aoû - 11:10



félicitations !

tu es validé mon brave
Bienvenue chez les HOMO SUPERIOR.

Tu vas voir, il va trouver sa place, notre cher Danny... DANS LES BRAS DE KITTY :pregnant: :pregnant: Je te valide ma belle, j'ai tellement hâte moi aussi de voir en rp ce que ça va donner :cutie:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Danny ♦ Geronimo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danny's Movies
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» Danny viens parler à sa soeur... (Summer)
» Danny viens à la galerie (Jana )
» Euh...ça fait longtemps que tu es là ? [PV Danny]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations validées-