Partagez | .
 

 Kyla Munro - I'm a RED panda, they're much cuter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Kyla Munro
citation citation citation


identité
Nom et Prénom : Kyla Munro (sans E, merci bien) Alias : Son père, étant petite, la surnommait Panda, parce qu'elle était aussi vive et pitre qu'un petit panda roux. Ici, on la surnomme comme ça parce qu'après avoir pleuré comme une madeleine, elle se retrouva avec du mascara et de l'eyeliner partant en live...Ca compte? Âge : 26 ans, née le 10 Juin 1990 Lieu de naissance & nationalité : Elle est née à Dundee en Ecosse, elle possède donc la nationalité Ecossaise Métier : Serveuse dans un dinner type années 50 à New-York (oui oui, avec la petite robe et les patins à roulette) Statut civil : Célibataire Orientation sexuelle : Bisexuelle assumée Particularités : Techniquement, Kyla  est capable d’absorber et manipuler la chaleur autour d’elle et ce dans un rayon de 3 mètres. Cependant, cette capacité est dormante à présent. Elle a été hypnotisée à ses 14 ans pour qu’elle oublie l’incident qui lui a fait développer ces capacités ainsi que les quatre années ayant suivies et ses pouvoirs mis en dormance. Ses capacités sont inhibées par des patchs conçus spécialement pour cela et elle est conditionnée pour les changer toutes les douze heures, sans pour autant se souvenir de ce à quoi ils servent. Afin d’éviter un maximum les risques de briser son hypnose accidentellement ou le réveil de ses capacités, ils ont induit lors de l’hypnose initiale une pyrophobie et ainsi qu’une réaction maladive (comprendre : malaise aigüe et maux de ventres) lorsque la température ambiante dépasse 35°. Si elle ne se souvient de rien, ça ne veut pas dire qu’il n’existe pas d’information. Son père a testé ses capacités durant 4 ans et voici ce qu’il en est ressorti : Elle a un champ d’action de 3 mètres. Concrètement, elle peut manipuler la chaleur ambiante et d’une flamme au point de l’utiliser comme des rafales de chaleur. Elle peut, si elle se concentre suffisamment, cibler précisément ce qu’elle veut faire chauffer ou refroidir, pouvant devenir dévastatrice et mortelle selon ce qu’elle pourrait choisir ; mais cibler lui demande beaucoup d’énergie, la fatiguant énormément. De plus, elle est immune à la chaleur ainsi qu’aux flammes (vu qu’elle peut en absorber la chaleur…). Il n’est pas allé jusqu’à tester les limites extrêmes de ses pouvoirs, donc il reste encore beaucoup à explorer sur ses capacités…Lorsqu’elle en sera de nouveau consciente.

En dehors de cela, elle sait très bien dessiner. Elle se concentre sur des bâtiments, à cause de ce qu’elle voulait faire initialement, mais elle sait faire beaucoup de choses. Elle est hyperactive, ce qui veut dire qu’elle a un manque de l’attention, ne peut pas tenir en place et est plutôt impatiente. Depuis gosse, elle aime le chant et l'a pratiqué en pur loisir. C'est son moyen de décompression. D'ailleurs, depuis qu'elle est arrivée à New-York, il n'est pas rare de la trouver dans un karaoké ou dans un bar à scène libre pour qu'elle s'exprime en chanson. La plupart du temps c'est du rock parce qu'elle adore, mais parfois, elle peut surprendre...Affiliation : Aucune. (Deus Ex Machina)

interview
ÊTES-VOUS POUR OU CONTRE LA LOI DE RECENSEMENT DES MUTANTS ? POURQUOI ? SI VOUS ÊTES UN MUTANT, AVEZ-VOUS DÉCIDÉ DE VOUS RECENSER ? Je suis contre. Cette loi est discriminante au possible. Il y a déjà tant de préjugés au sujet des mutants et pire encore, selon les mutations. On dit que les télépathes sont des voyeurs, que les pyrokinésistes sont des délinquants (si pas des psychopathes) que les surhumains se prennent pour des dieux…Vous savez à quoi ça me fait penser ? A la seconde guerre mondiale. Non, je n’exagère pas ! Vous souvenez-vous de cette petite étoile jaunes que les juifs devaient porter sur leurs vêtements ? Eh bien forcé un mutant à se recenser c’est faire exactement la même chose, simplement de manière invisible mais tout aussi insidieuse. Et le District X…C’est un ghetto, ni plus ni moins ! Alors, plutôt que de forcer les mutants à changer et à se mettre en première ligne, il faudrait peut-être éduquer les populations. Avant d’être des mutants, ils sont des êtres humains, des gens qui ont familles, amis, qui ressentent et sont blessé tout comme nous. Alors sus à la discrimination !
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Bonne chose…Je ne sais pas. Honnêtement, je suis contente qu’ils soient là, car je vois mal nos pauvres officiers de police déjà en sous-effectif et sous-équipés devoir en plus gérer des menaces aidées de superpouvoirs et/ou extra-terrestre…Maintenant, il ne faut pas oublier les destructions qui vont de paires avec leurs actes héroïques. Certes, ce n’est pas que de leur faute, mais il n’empêche que…Eh bien ils y sont un peu pour quelque chose. Certes, certes, Mr Stark prend en charge les destructions des Avengers, mais tout de même. Alors oui, je suis contente qu’ils soient là, mais de là à dire qu’ils sont une bonne chose…

Dans quelles circonstances avez-vous obtenu vos pouvoirs ? (pour les deus ex machina) C’était il y a maintenant seize ans. Son père, ingénieur structure et scientifique/chimiste à ses heures perdues, travaillait sur un projet dont les tenants et les aboutissants ont été perdus peu après l’incident. Sa fille de dix ans à l’époque, l’aidait parfois, jamais avec quelque chose de trop dangereux, mais ce qui devait arriver arriva : un accident. La petite s’est retrouvée copieusement aspergée par des produits chimiques qui, en réaction les uns avec les autres, ont pris feu. Quand le père a fini par éteindre le début de feu sur sa fille, il s’attendait à devoir l’amener à l’hôpital…Mais non. Elle était indemne (pas ses vêtements en revanche). Alors il a fait des tests (non invasifs et non intrusifs) sur sa fille, pour comprendre ce qu’il se passait (elle s’était déjà brûler durant son enfance, il ne lui semblait pas qu’elle puisse être une mutante) et c’est ainsi qu’ils ont découvert les nouvelles capacités de la petite fille. Ils se sont appliqué à les maîtriser, à les tester quatre ans durant. Cependant, l’excitation de la découverte passée, son père s’est bien rendu compte que sa fille n’était pas heureuse. Elle ne pouvait plus vraiment aller voir ses amis ou sortir jouer dehors au risque que ses capacités ne se déclenchent par accident, elle lui arrivait même de chauffer une pièce sans même s’en rendre compte. Il a pris une décision radicale. Lui fournissant des patchs qu’il a conçu durant ces quatre années afin de brider ses pouvoirs et lui permettre d’avoir une vie normale, il a fait appel à un hypnotiseur pour enfermer les souvenirs de ces quatre ans, l’accident, les tests, les pouvoirs, lui…Tout. Ils ont créé de toute pièce une pyrophobie et une réaction à de fortes chaleurs afin d’éviter qu’elle ne réactive ses pouvoirs par accident. Puis il est parti et a laissé sa fille à ses parents leur expliquant qu’il ne pouvait plus la garder avec lui, mais qu’il subviendrait à ses besoins.

Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Pas vraiment. Oh, l’équipe est super, le patron pas (trop) tyrannique et en soi, pas mal payé pour un job de serveuse. Mais ce n’est pas ce que je voulais faire moi. Ce que je souhaitais, c’était architecte. Je voulais dessiner des bâtiments, des maisons, des musées, des HLM, tout. Je voulais me sentir utile à la société tout en pratiquant le dessin qui me passionnait depuis que j’avais douze ans. Seulement, à cause d’une erreur de la New School of Arch&Design de NYC, je me suis retrouvée dans une ville immense, sans amis, sans repères, sans ressources et sans rien pur moi à part mes dessins. Heureusement que j’ai trouvé ce travail et que j’ai pu obtenir un visa de travail grâce à cela, parce que sinon, j’étais pas dans la merde. Alors non, je n’en suis pas pleinement satisfaite, mais je ne le déteste pas non plus, n’y y vais en trainant des pieds ; bref, c’est la vie et ça ne m’a pas empêché, en un an, de me faire des amis et de trouver mes petites habitudes dans cette ville immense qu’est NYC. C’est sûr, ça me change de mes Highlands natals.


biographie
citation citation citation
Comment vous raconter tout cela ? Je laisserais bien Kyla le faire elle-même, mais…Elle ne pourrait vous donner qu’une partie de la vérité. Notamment par ma faute. C’est pourquoi j’ai décidé d’être celui qui vous expliquerait qui est Kyla et d’où elle vient. Mon petit panda. Mon nom est Joseph Munro, et je suis son père.

Elle est née le 10 juin 1990 à Dundee, en Ecosse. Aussi bien sa mère que moi sommes écossais et avec des caractères bien trempés. J’étais ingénieur structure et ma femme était cadre dans une grande agence de la finance. Pendant quatre belles années, nous fûmes une famille épanouie, heureuse. Oh, certes, avec la petite ce n’était pas toujours facile ; elle était impatiente, incroyablement curieuse, et surtout, vive. Aussi bien de corps que d’esprit. Elle était une vraie petite boule d’énergie joyeuse et il était difficile de vraiment penser à ses propres problèmes quand on la voyait aussi radieuse. Malgré cela, ma femme à juger que nous n’étions pas à la hauteur du temps qu’elle nous consacrait jusque-là, puisqu’elle est partie sans un mot et sans se retourner, un beau jour. J’ai vu Kyla pleurer pendant des jours, visiblement secouée par le départ de sa mère. Je l’ai prise dans mes bras, je l’ai serré fort contre moi, ravalant mes propres larmes pour me montrer fort face à elle, pour la consoler, et je lui ai murmuré à l’oreille, doucement.

"Mon petit Panda…Ne sois pas triste, je vais retrouver maman, d’accord ?"

Et j’y ai cru. Pendant des années j’ai cherché, faisant appel à la police et cherchant par mes propres moyens, mais rien à faire. Ma femme ne voulait visiblement pas être retrouvée. J’ai arrêté de chercher quand Kyla m’a clairement fait comprendre qu’elle ne voulait plus revoir sa mère. Cette détresse que j’ai vue quand elle était encore une jeune enfant avait disparue durant ces quatre années, remplacée par une rancune profonde pour cette femme qui, bien que l’ayant mise au monde, l’avait rejetée sans même une explication. Elle m’ l’a dit elle-même.

"Elle aurait dit quelque chose à l’époque. Laisser un mot. Même un simple ‘je ne suis pas prête/faite’ pour cette vie et je lui en aurais moins voulu. Mais là…Je ne peux empêcher mon cœur d’espérer qu’elle n’a pas eu le choix et qu’elle reviendra un jour, parce que je ne sais rien de ses motivations à partir"

J’ai su à ce moment-là que le départ de sa mère serait à jamais une plaie qui ne se refermerait pas. Si jeune et déjà scarifiée de l’intérieur. Malgré cela, elle ne devint pas quelqu’un de triste ou de fondamentalement en colère. Elle resta cette joyeuse et vive enfant que j’avais toujours connue. Un peu trop vive même. C’est quand elle avait huit ans que l’on découvrit qu’elle était en réalité hyperactive. Ce qui expliquait ses difficultés d’attention à l’école, par exemple (car je savais, pour corriger ses devoirs et discuter avec elle à ce propos, qu’elle n’était pas vraiment en difficulté, donc ses notes tirant sur la moyenne basse me troublaient), mais aussi son incapacité chronique à rester en place plus de cinq minutes. Le docteur nous a annoncé que les médicaments classiques ne seraient pas très efficaces, Kyla possédant une forme d’hyperactivité particulière. Eh bien soit, nous trouverons nos propres moyens.

Nous avons proscrit le café de son alimentation à jamais. Le thé aussi. Nous limitions aussi les sucres, mais je ne pouvais interdire à une enfant de manger des gâteaux ou des bonbons…Nous avons cependant trouvé une parade : les faire nous-même, pour ce qui est des gâteaux j’entends. Les bonbons…J’avais beau m’y connaître en chimie et aimer cela, je me voyais mal en réaliser, mais elle a vite compris que réduire sa consommation de bonbon était bénéfique pour elle. Il s’avéra que des infusions de tilleul et de camomille l’aidaient à calmer son esprit trop vif (un peu, il n’en reste pas moins qu’elle parle parfois à une vitesse déroutante), et nous transformâmes les attentes ou les moments où elle devait rester sage en jeu. Elle a vite compris que ce n’était que des subterfuges, mais elle s’y pliait volontiers. Elle se prit de passion pour le chant et je l’ai inscrit à un conservatoire pour qu’elle apprenne à chanter, mais là encore, le cadre ne se prêtait pas à son hyperactivité. Cependant, j’ai trouvé une professeure à domicile qui, comprenant bien le défi que représentait Kyla, a accepté de la prendre comme élève et depuis, elle était très heureuse de pouvoir chanter. Elle ne manquait jamais nos séances de méditation (un nouveau truc que j’avais trouvé pour essayer de l’aider à se focaliser) malgré cette nouvelle passion. Je ne sais pas si c’était pour me faire plaisir ou si elle sentait vraiment que ça l’aidait, mais une chose était sûre : elle était heureuse de cette attention que je lui portais. Elle qui avait subi et subissait encore l’absence de sa mère, avoir son père aussi près d’elle la rassurait, quelque part. Si seulement j’avais pu rester auprès d’elle-même après…

Comme je vous le disais, je suis ingénieur structure, mais je possédais aussi une passion pour la chimie et la biochimie. Dans l’idée d’entraîner sa concentration et son attention, je la faisais participer à mes expériences. Oh, elle ne manipulait jamais rien de trop dangereux, et jamais près des flammes, j’y veillais. Pourtant, un jour, un accident arriva. Elle avait dix ans. Je ne saurais dire l’élément exacte qui a déclencher cette réaction en chaîne mais le résultat était devant mes yeux : Kyla, recouverte de produits chimiques et en flammes. Je lui ordonnai de se rouler au sol au maximum pendant que j’attrapai l’extincteur et que je le vidai sur elle. Quand le feu fut éteint, je me suis précipité sur elle, prêt à appeler une ambulance pour l’emmener à l’hôpital. Mais elle n’avait rien. Pas une seule trace de brûlure. Ses vêtements étaient en lambeaux, mais tout allait, à première vue, bien autrement. Dès que je voulus poser ma main sur son épaule cependant, je me suis brûlé. Sa peau était d’une chaleur impossible. Elle me disait se sentir normale, alors qu’elle devrait suer à grosse goutte si elle faisait autant de température…De là commencèrent quatre années de tests en tout genre pour essayer de comprendre ce qu’il s’était passé et surtout pour comprendre ce qu’elle était capable de faire à présent. Je l’avais retiré de l’école, refusant qu’elle risque quoi que ce soit de la part d’autres enfants ou même du corps enseignant. Evidemment, je craignais aussi qu’un accident arrive à cause du manque de contrôle de ses nouvelles capacités, mais ce n’était pas cela qui allait m’inquiéter le plus. Si elle avait réussi à surmonter son hyperactivité, elle surmonterait ce nouveau défi. Oh, Kyla est déterminée et elle va au bout des choses sans se laisser abattre. Elle possède une résilience peu commune et un caractère bien trempé ! Elle tient cela de moi, à vrai dire.

Si au départ elle était excitée à l’idée de tous ces tests que je tentais au maximum de transformer en jeu, plus les mois passaient, et plus elle devenait morose, subissant ces tests et entraînement plus que les voyant comme de nouveaux défis à relever. Et je ne pouvais que la comprendre. Pendant quatre ans, elle n’avait pas vraiment d’amis autrement que par téléphone, elle ne sortait que peu (alors qu’elle a toujours aimé sortir, même sous la pluie battante écossaise), elle ne voyait que moi et ses grands-parents occasionnellement…Je comprenais son envie d’une vie normale. Oh comme je la comprenais. En parallèle des tests et des entrainements, j’avais développé des patchs qui diffuseraient dans son organisme des composants permettait d’inhiber ses capacités à un niveau qui lui permettrait d’avoir un semblant de vie normale. Je pensais que cela suffirait, honnêtement. Pourtant même cette nouvelle ne sembla pas lui rendre son sourire radieux d’auparavant. Ces quatre années semblaient avoir eu raison de sa joie de vivre innée, et j’en étais le seule responsable. Je ne pouvais pas la laisser ainsi, alors j’ai opté pour une solution radicale. Faisant appel à un psychologue hypnotiseur que j’avais rencontré lors d’un séminaire de neurobiologie, je lui ai demandé d’hypnotiser Kyla de façon à ce qu’elle oublie l’accident, les quatre ans qui l’ont suivi, ainsi que…moi. Oh, elle se souviendrait qu’elle a eu un père aimant, mais qu’il avait disparu du jour au lendemain, sans laisser de traces. Comme sa mère. Nous avons aussi fait en sorte de mettre en dormance ses capacités et implanté de toute pièce une pyrophobie et une mauvaise réaction si la température dépassait 35°C. La seule chose que l’on ait laissée quasi intact ? Qu’elle devait impérativement mettre ses patchs et les changer toutes les douze heures. Elle irait vivre avec mes parents, pour son propre bien et je leur enverrais les patchs, pour qu’elle n’en manque pas, ainsi qu’un chèque pour les aider à subvenir aux besoins de Kyla.

Parce que je n’étais plus activement dans sa vie, vous pensez que je ne pourrais pas vous raconter la suite ? Je le peux. Je suis resté en contact avec mes parents, pour avoir de ses nouvelles. Elle a bien grandi, s’épanouissant dans sa vie d’adolescente et de jeune adulte. Je regrette de ne pas avoir été là quand elle a ramené son premier petit-ami à la maison, ou de pouvoir lui dire que j’étais heureux pour elle, quand bien même elle aimât aussi bien les femmes que les hommes. Qu’il n’y avait pas de honte à avoir. Je sais parfaitement que mes parents ont relayé l’information, mais ce n’est pas pareil que de pouvoir le dire soi-même. Quand ils m’ont annoncé qu’elle voulait se diriger vers des études d’architecture, je fus immensément fier et légèrement inquiet. D’un côté, la fierté que mon ancien emploi ait quelque peu influencé son choix de carrière (les ingénieurs structures travaillent avec des architectes après tout), mais j’avais peur aussi que l’hypnose commence à lâcher. J’ai demandé à celui qui avait placé cette hypnose de passer la voir, pour vérifier ; tout était parfaitement en place. Bien. Voilà qui me rassurait. Une fois qu’elle eut fini son école des Beaux-Arts, major de sa promo, elle a candidaté à de nombreuses écoles d’Architecture, aussi bien en Europe qu’outre-Atlantique. Elle a reçu plusieurs lettres d’acceptation et elle choisit une école aux Etats-Unis, à New-York, une école réputée et qu’elle visait depuis le début. Quelle grande aventure. En plus elle avait reçu une bourse couvrant la totalité de son cursus, que demander de plus ?

La poisse ! Je vous jure. Quelle était la probabilité pour qu’une autre nana, Américaine pour le coup, se nomme Kyla Munro ? Avec un E, cependant. Combien ?! Très faible vous en conviendrez. Alors expliquez-moi pourquoi il a fallu que cela tombe sur moi ?! Je suis arrivée en juillet de l’année dernière, heureuse comme pas deux de pouvoir entrer dans cette prestigieuse école. Sauf qu’arrivée à l’accueil, je me présentai, et là on m’a dit que je n’étais pas sur la liste. Ou plutôt, que j’étais déjà là. Alors que je montrai ma lettre d’admission, on m’expliqua qu’en effet, il y a eu une erreur lors de l’envoi des lettre d’admission, que la secrétaire en tapant le nom de l’autre candidate, a simplement oublié le « E » et que par la suite, les services successif ont été induits en erreur. Apparemment, une lettre de correction m’a été envoyée, mais perdue dans le courrier. Super. Et j’étais sensé faire quoi maintenant ? Repartir en Ecosse, la queue entre les jambes ?! Ah ça non mon bon monsieur ! J’allais rester et faire en sorte de rentrer dans cette école coûte que coûte ! Je sais que, aux vues des évènements qui se sont déroulé dans le pays ces dernières années avec les mutants, les aliens, les super-héros etc…mes grands-parents préféreraient que je revienne dans mes Highlands natals, mais je ne le ferais pas.

Le gros problème, ici, c’est qu’il fallait que je me trouve un emploi (pour le visa vous voyez) et un logement. Heureusement que j’ai trouvé une âme charitable qui a accepté de m’aider…Parce que certes, j’avais des économies, mais je ne connaissais rien de ce pays, de ses quartiers de ce qu’il était en vigueur ou non, bref, j’étais complètement perdu. Et sérieusement, même ici on me surnomme Panda ! Il faut dire que quand ma bonne âme charitable m’a trouvée, j’avais pleuré de frustration et de désespoir depuis une bonne heure et donc mon mascara et mon eyeliner faisaient des leurs et…Panda quoi. Rien à voir avec le pourquoi mon père m’appelait Panda quand j’étais petite, mais il n’empêche. Enfin…Je ne vais pas dire que j’adore New-York, surtout avec ce qu’il se passe en ce moment, mais…Il faut bien que je fasse avec. Bientôt je pourrais présenter mon nouveau book et dossier à la Arch&Design School, et cette fois-ci, je n’échouerais pas ! J’ai tenu bon dans ce pays de dingues pendant un an, je ne vais pas lâcher maintenant !


irl
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Coucouuuu Ici Tesla, une femme de 25 ans (bientôt, rooooh pour trois mois hein…) Fréquence de connexion ; Autant que possible (maintenant à voir ce que ma co et mon emploi du temps me permettent XD) Que pensez-vous du forum? ; Je suis amoureuse du design, il est à la fois sombre mais pas trop donc on ne s’explose pas les yeux quand on passe à un forum plus clair...Et puis la différence entre mutants ou personnes ayant des pouvoirs par un autre moyen c'est cool *w* Comment l'avez-vous découvert ? Par PRD =D   Célébrité choisie ; Rose McIver ici. Credits (avatar, icon etc.) ; répondre ici.



Dernière édition par Kyla Munro le Sam 2 Juil - 9:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Purifiers • set them on fire
avatar
MESSAGES : 2342
it's a revolution, i suppose
Purifiers • set them on fire
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
Bonjour et bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
Ah mais Rose I love you I love you bienvenuuuuue sur tna :hysteric: si tu as des questions, n'hésite surtout pas à nous mp :shon: je te souhaite bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous :cute:

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
BIENVENUUUUE
Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue sur le forum, amuse-toi bien parmi nous :keur:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Rose, c'est un super choix. I love you

BIENVENUE parmi nous & bonne chance pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
OMG :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: ALORS DÉJA LAISSE MOI TE DIRE QUE ROSE :pink: :pink: :pink: :pink: je dis oui OUI OUI OUI :cute: on la voit trop peu sur les forums alors qu'elle est géniale :shon: ensuite, ce que tu as mis dans particularités m'intrigue TROP. :pink: j'aime beaucoup l'idée :cutie: (elle pourra être pote avec mon DC Azalea qui a elle aussi des pouvoirs mais qui ont été effacés de sa mémoire et inhibés par quelqu'un) :mdr: bon courage pour ta fiche, bienvenue parmi nous, et j'espère que tu vas te plaire sur tna :youknow:
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 497
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1924-primrosae-dahl-o-noteb
Pour le peu à libre, ce personnage m'a l'air bien sympathique. ♥️
Bon courage pour la suite. :hug:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Merci à tous pour vos messages ils font chaud au coeur :shon:

Dylan > Mooooooh poupette. Merci trop beaucoup à toi. :leche: Oui, Rose est juste adorable. Et j'espère que ce que j'ai ajouté jusque là satisfera ta curiosité
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com
Congratulations !
tu es validé mon brave.


Bienvenue chez les DEUS EX MACHINA.

TON PERSONNAGE EST TROP COOL :hysteric: J'ai beaucoup aimé son histoire, ça change de ce qu'on lit d'habitude, j'aime vraiment l'idée qu'elle soit pas au courant de son pouvoir, ça va donner des choses sympas en rp :cute: j'aime aussi son côté solaire et joyeux, c'est vraiment super classe :cute: j'ai quand même de la peine pour son papa qui a du disparaître de sa vie :sad1: bref, validation et hâte de te voir en rp :cute:

ps : tu as déjà été membre ici ? :keur: ton pseudo me dit quelque chose :youknow:


time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Merci pour tes commentaires :leche:

Et effectivement j'ai déjà été membre ici, je n'ai pas pensé à le notifier tiens stupid me.
J'étais Dorian Cain, le congélo à pattes

Alors juste une question...Niveau pouvoir ça serait de la thermokinésie du coup, mais à quelle classe il appartient? Classe 3?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Kyla Munro - I'm a RED panda, they're much cuter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Compagnie Panda
» PANDA PARTIE !!!!!!!!!!!!!!!
» Atelier commandes du Panda drogué x] (1 en cours)
» Park Minki - La force du panda o/
» Une vie de panda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: fiches de présentation-