Partagez | .
 

 Rick ~ I want to fly like an eagle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Rick Reynolds
I want to fly like an eagle


identité
Nom et Prénom : Rick Reynolds Alias : Nom de scène : Captain Falcon / surnom : Falco Âge : 35 ans Lieu de naissance & nationalité : Edmonton, Canada Métier : Dresseur de Rapaces Statut civil : Célibataire Orientation sexuelle : Hétérosexuel Particularités : Contrôle et communication avec les oiseaux - transformations corporelles Affiliation : neutre

interview
ÊTES-VOUS POUR OU CONTRE LA LOI DE RECENSEMENT DES MUTANTS ? POURQUOI ? SI VOUS ÊTES UN MUTANT, AVEZ-VOUS DÉCIDÉ DE VOUS RECENSER ?  
Rick n’est pas vraiment pour cette loi de recensement, il ne sait pas comment ces informations sont traitées et ça ne lui dit rien qui vaille. Il ne veut pas se retrouver sur une liste qui pourrait être divulguée à tout moment. Revivre ce qu’il a vécu au FreakShow…rien que d’y penser, il en a des sueurs froides.

Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ?
Si vous vous attendez à ce que Rick mette un collant en lycra et une cape, vous vous mettez le doigt dans le cul jusqu’à l’omoplate ! Il est plus Indiana Jones que Spiderman ! Après, il n’a rien contre les super héros, leur cause est noble. Puis il faut avouer, la veuve noire…
voilà quoi     


Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime/faire le mal ? (si votre personnage a choisi un camp)
Rick est loin de tout ça, il n’a jamais été méchant. Plutôt déconneur que castagneur, le FreakShow l’a endurci certes, mais il a vu et vécu plus d’humiliations que nécessaire pour qu’il fasse du mal à son tour. Et puis, comme on dit, « ne fait pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse…comme les bisounours. »


Quand vous avez découvert que vous étiez un mutant, comment avez-vous réagi ? Et vos proches, sont-ils au courant ? (si votre personnage est un mutant)
Rick a découvert son pouvoir lors de ses 10 ans. Lors d’un après-midi d’été, une buse est entrée dans le salon familial. Ses parents, paniqués, ont fuis la pièce en laissant Rick seul avec le volatile…Rick, incapable de bouger, hypnotisé par le rapace, ressenti la peur de l’animal comme s’ils étaient liés, il est presque sûr de l’avoir entendu lui parler et le remercier quand il l’a fait sortir par la fenêtre.


Qui connait votre véritable identité ? Comment faites-vous pour la cacher ? (si votre personnage a une identité secrète)
Rick n’a pas d’identité secrète, il est même plutôt connu sous le nom de « Captain Falcon, l’incroyable maître des rapaces ! » *musique de cirque*. On le surnomme Falco.
Ses parents ont découvert ses pouvoirs peu après que Rick les découvre lui-même. Il n’a pas seulement la capacité de comprendre et de communiquer avec les oiseaux, il subit des transformations corporelles aléatoires, ses mains se changent en serres par exemple, il ne maîtrise pas encore cette facette de son pouvoir.
Ses dons passent inaperçu, même aux yeux des spectateurs du cirque, il passe pour un maitre dans son domaine. Cette situation lui va très bien, il a été une bête de foire bien assez longtemps…même aux yeux de ses parents…surtout aux yeux de ses parents...  


Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ?
Rick s’est bien intégré au cirque, il a même pris goût à sa petite gloire, chaque soir il est acclamé par le public pour son numéro de dressage hors du commun. Il est passé de bête de foire à bête de scène en apprenant à dompter ses transformations. Mais il est certain que ce pouvoir lui réserve bien des surprises.


irl
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Lùriaa / 25 ans / F Fréquence de connexion ; Quand je peux  :youknow:   Que pensez-vous du forum? ;     Comment l'avez-vous découvert ? c'est de votre faute bande de biatch  :pink:    Célébrité choisie ; Nathan Fillion Credits (avatar, icon etc.) ; Avatar : Lenawic / Tumblr



Dernière édition par Rick Reynolds le Jeu 8 Sep - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Chapitre 1 :

Nature et Découverte

~ Faiiit cooommeuuuh l'oiseauuuuu ~



« Où suis-je ? Pourquoi je tourne en rond ? je suis aussi léger qu’une plume…et je tombe enveloppé dans un nuage de douceur…je me sens bien »
« Rick ? ...Rick ? …Réveille-toi ! » Rick cligna des yeux et reconnu le parfum fleuri de sa mère et qui lui caressait lentement les cheveux. Elle était penchée sur lui et le regardait de ses yeux verts plein de douceur, « viens déjeuner, ton père a ramené du pain frais ce matin, et…Joyeux Anniversaire mon grand ». Rick esquissa un sourire et se redressa dans le lit, sa mère s’éclipsa pour le laisser s’habiller. Rick passa la main dans ses cheveux, « ce n’était qu’un rêve ? », il laissa échapper un petit rire et se leva. Il se dirigea vers la cuisine où l’attendaient ses parents, il prit place autour de la table. Son père ne lui adressa pas la parole, bien trop concentré par sa lecture, Rick avait l’habitude. « Bien dormi ? » lui demanda sa mère, « oui, on peut dire ça » répondit Rick qui lorgnait sur le pain encore chaud au milieu de la table. Sa mère lui tendit un bol de lait en souriant, Rick adorait son sourire, il adorait la voir heureuse. Son père lisait le journal de la veille en fronçant les sourcils, en gros titre « Nouvelle attaque de la Confrérie à la prison de Black Gate », il soupira en marmonnant des mots tels que « mutants de merde » ou « c’était mieux avant » ou encore « tous les éradiquer ». Rick se concentra sur son petit déjeuner, ce n’est pas tous les jours que papa ramène du pain frais donc Rick profite tant qu’il y en a. Sa famille est pauvre, il le sait, donc il honore chaque repas avec respect. Il sait aussi que ses parents ont eu des temps difficiles avec sa naissance, il y a de ça 10 ans maintenant, et qu’ils se sont saignés aux quatre veines pour qu’il ne manque de rien, Rick les admire pour ça.

C’était une chaude après-midi d’été, tous étaient dans le salon, maman tricotait en souriant et papa faisait la sieste. Rick regardait par la fenêtre et laissait son imagination divaguer. Un dragon, un poisson, un oiseau… les nuages lui offraient un superbe spectacle aérien. L’enfant a toujours été fasciné par le ciel, par cette immensité d’un bleu infini qui lui donnait parfois le vertige. « Oh mon dieu ! Fais-le sortir ! Fais-le sortir ! », les cris de maman ramenèrent Rick à la réalité. Il se retourna et vit son père et sa mère partir en courant vers la chambre et claquer la porte derrière eux. Rick ne comprit pas pourquoi au début, mais il entendit un bruissement d’ailes et vit la raison de la panique de ses parents. Une magnifique buse tournait en rond dans le salon essayant de s’enfuir par chaque fenêtre, chaque recoin de l’appartement. Rick n’avait étonnamment pas peur, il regarda autour de lui ce qui pourrait lui être utile pour aider le volatile à sortir. Pendant ce temps, le rapace s’était blottit dans un coin du salon, son corps se gonflait et se dégonflait au rythme de sa respiration haletante. Elle était magnifique, ses plumes étaient d’un brun noisette chaud et rassurant. Rick se rapprocha du volatile et sentit comme une drôle de sensation, la peur... oui c’est ça, la peur… il ressentait la peur de l’oiseau, une si grande panique qu’il eut du mal à se calmer. Rick repris ses esprits et pris la buse à deux mains, elle était si belle, si puissante et fragile à la fois. Rick ouvrit la fenêtre et laissa s’envoler le rapace, celui-ci effectua un cercle et poussa un cri avant de disparaître dans l’immensité bleue. « Non, c’est impossible » se dit Rick, il en était presque sûr mais cela ne se peut, « Merci ? …elle m’a remercié ? ... »
Rick repensa souvent à cette chaude après-midi du jour de ses 10 ans. Il n’en avait jamais reparlé avec ses parents. Encore moins de ce qu’il pense avoir compris et ressenti de la part de l’animal. La vie de ses parents avait repris son cours mais Rick savait que la sienne ne serait plus jamais comme avant.

« Je tombe, je ne m’arrête pas de tomber ! Une chute infinie entourée de plumes plus noire que l’ébène, elles tourbillonnent autour de moi ! Elles m’hypnotisent, me rende fou…je n’arrive plus à respirer ! Je suffoque ! Au secours ! Aidez-moi ! Les plumes me tranchent la peau, sortent de mon corps, me transperce la chair ! Je ne saigne pas mais je souffre… Ma chute n’a pas de fin, je n’en peux plus ! Au secours ! »
« RICK ! RICK ! REVEILLE-TOI ! » Rick se réveilla en sursaut et vit le visage de sa mère en sang juste au-dessus de lui. Horrifié, il la repoussa, encore dans l’adrénaline de son cauchemar. Elle tomba sur le sol en criant. Rick ne comprenait pas ce qu’il se passait, ses mains lui faisait affreusement mal, il les regarda et ne crut pas ce que qu’il vit. Des serres…des serres d’oiseaux à la place de ses mains ! Cette vision le rempli d’effroi, comment est-ce possible ?! Sa mère hurlait dans les bras de son père, ce-dernier le regardait avec horreur mélangé à une lueur de rage.
Maman…Qu’ai-je fais ?! Ton si beau visage ! Je n’oublierais jamais leur regard… un monstre, ils me regardent comme si j’étais un monstre !
Il regarda à nouveau ses mains, la métamorphose avait disparu, ses mains étaient redevenues normales, humaine. Ses parents avaient quitté la pièce, ils les entendaient téléphoner aux urgences chez les voisins. Rick n’osait plus bouger, il ne savait plus quoi faire de ses mains, ces choses qui ont défiguré sa mère. Rick attendit le retour de ses parents dans le silence. Au son de la porte il se précipita vers eux pour étreindre sa mère et lui dire à quel point il est désolé mais s’arrêta net car son père lui barrait la route. Rick leva les yeux et vis que son père ne le laisserait pas passer, « File dans ta chambre ! » « Mais… » « FILE JE TE DIS ! » Rick s’exécuta les yeux plein de larmes. Claqua la porte de sa chambre, se jeta sur son lit et pleura toutes les larmes de son corps. Son père avait déjà levé la voix sur lui, mais pas de cette façon et encore moins dans ces circonstances. Rick était complètement perdu et terrorisé par cette « chose » qui se terrais en lui. En se calmant petit à petit, il entendit la voix rauque et énervée de son père venant du salon. Il ne savait plus quoi faire, comment réagir, il se remit à pleurer…
Plus tard, son père entra dans sa chambre, Rick le regarda de ses yeux gonflés et rougis par les larmes. Il vit le regard de son père fixer ses mains, puis se plonger dans les yeux de Rick. « Tu as une heure pour faire tes affaires » Il jette la valise sur le lit.



Chapitre 2 :

Welcome To The

FreakShooow

~ Mesdaaames et messieurs, sous vos yeux ébahis, cet oiseau va disparaître ~




Un silence de mort régnait dans la voiture, Rick avait encore des hoquets de larmes et serrait contre lui son sac à dos troué. Il n’avait qu’une envie, c’était de croiser le regard de sa mère, juste quelques secondes, elle ne l’avait plus regardé depuis l’incident, ses cheveux cachait son visage meurtri. Il s’en voulait tellement… Il voulait juste lui dire à quel point il était désolé, qu’il n’avait pas fait exprès, qu’il ne recommencerait plus jamais ! mais il n’osait pas briser ce silence mortel qui enveloppait le véhicule. Rick regarda par la fenêtre, il faisait noir et il pleuvait. Il ne savait pas où ses parents l’emmenaient, il avait peur, il avait froid, et il était perdu. La voiture fonçait dans la nuit noire, la tension était pesante dans l’habitacle. Il entendait la respiration saccadée de son père, la même que quand il était très énervé. Sa mère ne bougeait pas, Rick la fixait et vit que ses épaules étaient prises de soubresauts, elle pleurait dans le silence le plus total. La voiture arriva dans une forêt inquiétante, Rick croyait entendre des murmures venant des sous-bois. Il plissa les yeux pour essayer d'apercevoir quelque chose dans l'épaisse obscurité de la nuit...rien...juste une chouette qui disparut dans la pénombre. La voiture ralentit et s'arrêta dans un champs. Le père de Rick descendit du vehicule pour aller à la rencontre d'une silhouette qui s'avançait vers eux. La mère de Rick ne bougeait pas, seul les soubresauts de ses sanglots faisaient remuer ses épaules, de plus en plus fort. Rick n'entendait pas la conversation dehors mais l'homme avec qui discutait son père le mettait mal à l'aise. Ils s'approchèrent de la voiture, le cœur de Rick s'emballa. « Sort » dit son père d'un ton ferme. Rick s'exécuta sans dire un mot et en baissant les yeux. Il faisait froid, Rick suivait son père lentement, il avait peur et n'avait aucune envie d'aller dans la direction de l'homme-silhouette. Au loin, Rick vit des espèces de tentes colorées, en regardant mieux il compris que c'était en fait des chapiteaux de cirque. Le père de Rick le pris par le bras et l'emmena près du Monsieur Silhouette qui attendait, un rictus à la bouche et une mallette à la main. « L'est pas très costaud » dit-il, « boarf, au FreakShow ça posera pas de problème. »  et il explosa d'un rire qui fit frissonner Rick.  C'était un homme pas très grand, bedonnant et trapu, Rick ne l'aimait pas, il dégageait une aura malsaine. Tout d'un coup, l'homme-silhouette fourra son gros doigt dans la bouche de Rick qui se figea. Il regardait ses dents, comme lors de l'achat d'un animal...ou  d'un esclave... « J'vous l'prend ! » dit-il en tendant la mallette vers le père de Rick. Ce dernier regarda l'objet rectangulaire accroché à la main de l'autre homme et tendit la main d'une lenteur extraordinaire, il ne disait rien, Rick le regardait mais il ne bronchait pas. Les doigts de son père arrivèrent au niveau de la poignée de la mallette et se refermèrent dessus. Ca y est, le deal était fait, l'homme-silhouette pris Rick par le bras et serra la main de son père. Rick implorait son père du regard, tourna la tête et vit sa mère hors de la voiture. Elle le regardait, sans rien dire, sans rien faire, Rick ne comprenait pas, il n'avait pas fait exprès pourtant, pourquoi lui infliger ça ? Il criait à l'aide en appelant sa mère tout en se faisant tirer le bras par l'homme-silhouette. « AIDEZ-MOI ! NE M'ABANDONNEZ PAS ! PAPA ! MAMAN ! JE VOUS EN PRIE » s'époumonait Rick, mais rien n'y faisait. Son père regagna la voiture, sa mère se mis assise sur le siège passager mais il l'entendit pleurer de loin. Son père claqua la porte est alluma le moteur dans la foulée, les pneus crissèrent et la voiture parti en trombe dans la direction opposée du cirque. L'homme-silhouette lui faisait mal à force de tirer sur son bras, Rick se débattait de toutes ses forces. L'homme pris Rick par les épaules, se baissa à sa hauteur et lui dit droit dans les yeux : « Ils ne reviendront pas » C'est à ce moment là que Rick compris qu'il avait raison. Une colère et une immense tristesse l'envahi, il se laissa faire, il n'avait plus la force de se battre, de résister, c'était fini.

Rick se réveilla sur un lit de camp horriblement inconfortable, il se dirigeât vers la bassine qui lui servait de lavabo, le plancher de la roulotte craquait sous ses pieds. Il n'avait pas dormi cette nuit là, la nuit de ses dix ans. Il se passa de l'eau sur le visage et se regarda dans ce qui aurait pu s'apparenter à un miroir si l'objet n'était pas fissuré de partout, l'image renvoyée ressemblait à celle d'un kaléidoscope. Rick regarda par la fenêtre, le jour commençait à poindre, puis on frappa à la porte. Rick par reflexe ouvrit la porte et vit l'homme-silhouette, sa vue lui glaça le sang. « Alors, il a bien dormi ? » il lui offrit, je pense, un de ses plus "beaux" sourire édenté. Rick le regarda sans un mot et leva un sourcil. Il éclata de rire et le pris, une fois de plus, par le bras, « Vient mon p'tit ! Je vais t'présenter à tout l'monde. Au fait, moi c'est Bozolito mais tout l'monde m'appelle Bozo » Ils s'engouffrèrent dans un des chapiteaux et Rick vit une chose à laquelle il ne s'attendait pas. Des monstres, des humains surement, mais pas "normaux". Rick eu un mouvement de recul ce qui fit rire certains spécimens dans les gradins. « Alors les affreux, v'là la viande fraiche arrivée c'te nuit, à c'qui parait il sait faire des trucs bizarres avec son corps ! » « Ah bah on aimerait bien voir ça tient ! - Ouais va s'y montre-nous ce que tu sais faire ! » Les voix s'emmêlait, Rick aurait voulu fuir d'ici, courir aussi vite et aussi loin qu'il le pouvait. Bozo se pencha et lui dit à l'oreille : « C'est ton tour p'tit ! Montre-leur c'qu'ils veulent voir sinon... » sur ces mots il s'écarta le laissant tout seul au milieu de la piste. Les cris et le bruit s'élevant du public faisait tourner la tête de Rick, il avait peur de ces créatures humaines, il voulait juste qu'on le laisse tranquille. « Bah alors ? ça va pas ? t'es tout rouge ! » Rick ne savait même pas d'où provenait les voix, il regardait furtivement de gauche à droite, comme un moineau apeuré et pris au piège. Soudain, il reçu un choc à la tête et senti un liquide lui couler sur le visage, mais ce n'était pas son sang, c'était du jus de tomates. Rick se couvrit le tête à l'aide de ses bras et se mis en boule au sol sous la pluie de tomates pourries qui s'abattait sur lui. Bozo se pencha vers lui et lui lança avec les bras grands ouvert et son sourire malsain : « Welcome to the FreakShow »

Rick s'assit sur son lit, il n'arrivait pas dormir, ses mains le faisait souffrir. Il avait travaillé ses transformations corporelles toute la journée sans répit. Ses efforts n'était pas en vain, il avait eu quelques résultats, mais s'il voulait manger il allait falloir redoubler d'efforts pour présenter quelque chose de concluant à la troupe et surtout à Bozo. Il ne voulait plus revivre l'humiliation de la semaine dernière. « Allez ! Tu peux le faire ! »  Rick regarda ses mains et se concentra de toutes ses forces. Ses mains commencèrent à se déformer, la chair bougeait, gonflait et dégonflait, il se concentra d'avantage. Ses ongles se transformèrent enfin en serres acérées. Rick souffrait mais était content du résultat obtenu. Il s'allongeât, haletant et en nage. Il avait réussi. Il se réveilla plus tard avec la ferme intention de montrer ses progrès à Bozo. Rick sortit de sa roulotte et entra dans la tente de Bozo. Celui-ci était entrain d'enfiler son costume de clown/Monsieur Loyal, c'était un habit peu commun, bariolé et rapiécé. « Euh...Excusez-moi Monsieur Bozo  » Il se retourna les sourcils froncés mais son visage changeât d'expression quand il vit Rick, « Ah bah tu tombe bien toi ! Frida est malade, t'l'a remplace sur scène dans 10 minutes, va voir Hercules y t'dira où trouver un costume ! et grouille-toi hein ! » Il le poussa et sorti de sa tante en courant vers le chapiteau principal. Rick courra au hasard des tantes et vit le colosse de dos entrain de pousser de la fonte, comme toujours. « Hé Hercules ! Je viens de la part de Monsieur Bozo, il parait que tu peux me dégoter un costume de scène ? » « Hoho ! C'est toi qui remplace Frida ! » dit-il en levant les sourcils et en ajustant sa grosse moustache « Suis-moi » Rick s'exécuta sans demander son reste, en même temps un colosse russe de 2m16 pour 226kg de muscles, on ne lui refuse pas grand chose. Hercules l'emmena à la tente aux costumes, une caverne d'Ali Baba s'étalait devant lui, ou plutôt la friperie d'Ali Baba. Rick ne savait que choisir mais il n'avait plus beaucoup de temps donc il enfila une chemise bleu pastel et un pantalon brun aventurier muni du bretelles. Il couru dans les coulisses et attendit sagement son tour. « Mesdames et Messieurs, en exclusivité pour vous aujourd'hui, un tout nouveau tour ! Veuillez accueillir... » il hésita un instant et cria : « Misteeeeeer KOOKOO ! » Quelqu'un poussa Rick dans le dos et il se retrouva sur la scène mal éclairée du FreakShow. Il regardait le public, des gens de tout âges et de tout genre, allant de la famille pauvre, aux petites gens de la bourgeoisie qui viennent pour se divertir. Le public commença à murmurer et à crier des insultes à Rick. Celui-ci se concentra de toutes ses forces, comme le matin dans son lit. Sa tête et ses mains le faisait affreusement souffrir mais il devait réussir. Ses mains se mirent à bouger, la chair à onduler. Il redoubla d'effort et parvint au résultat de ce matin. Il exhiba ses serres au public qui poussa un cri de stupéfaction. Puis les gens se mirent à applaudir. Rick se surpris à sourire...il aimait ça. Il quitta la scène et ses mains redevinrent normales. Rick retourna dans ses quartiers, Bozo vint le trouver pour le féliciter et lui proposa une place définitive dans le show. Rick accepta la proposition même s'il savait que pour de venir un parfait "Mister KooKoo" il allait devoir mieux maitriser ce pouvoir. Rick avait pris goût à ses passages sur scène, tous les soirs il faisait son numéro personnalisé. Il aimait la montée d'adrénaline avant de monter sur scène, il aimait cette sensation de grisement  qu'il éprouvait à chaque passage devant le public qui l'acclamait pour sa performance. Après 10 ans, il avait réussi à réaliser un numéro inédit, avec plusieurs transformations corporelles. Rick pouvait à présent transformer, en plus de ses mains en serres, sa bouche et son nez en bec d'aigle. Il s'était beaucoup entrainé pour en arriver là et avait vraiment apprit à vivre dans le FreakShow, il était presque devenu le clou du spectacle ! Il maîtrisait ses transformations à la perfection à présent mais Rick savait qu'il manquait quelque chose à son numéro mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.


Chapitre 3 :

The Rise of the Phoenix

~ Falcon Punch ! ~




La foule était en liesse. Rick sort de scène, fait un high-five à Hercules le colosse et exécute un petit moonwalk improvisé pour retourner dans les coulisses. Bozo lui fit un clin d'œil et Rick lui répondit en pointant ses 2 index vers lui. Il se sentait bien. Le freakShow était devenu un endroit agréable et convivial, peuplé de plein de membres de sa famille adoptive. A 35 ans, il était devenu la star du show, sans pour autant prendre la grosse tête mais il aimait la sensation que procurait la gloire.
Par une nuit d'été, Rick sorti prendre l'air car la roulotte était devenue une étuve. Il se baladait dans le campement et atteignit la lisière de la forêt qui les entourait. Il s'arrêta et tendis l'oreille dans le silence de la nuit. La forêt était quelque peu inquiétante, mais Rick décida de s'y engager, il n'arrivait pas à trouver le sommeil de toutes façons. Il faisait frais dans le sous-bois, Rick s'étira en continuant de marcher lentement. « Par ici » . Rick stoppa net et regarda autour de lui. Rien. « Aide moi » . Maintenant il en était sur, il n'avait pas rêvé ! Rick se mit à courir dans la direction de la voix, il ne savait pas bien pourquoi mais là c'est son instinct qui agissait pour lui. « J'ai mal » . Rick continua ses recherches et tomba sur un spectacle auquel il ne s'attendait pas. Un gigantesque faucon pèlerin se trouvait pris au piège dans un filet, ses serres étaient bien emmêlées, il ne pouvait presque plus bouger. Rick ne savait pas vraiment quoi faire, l'oiseau était tout de même impressionnant mais il ressentait sa peur et sa douleur. Il s'accroupi doucement, sorti son couteau fétiche de sa poche et coupa les liens de l'animal. Celui-ci se dégageât en un coup d'ailes et sautilla à 2 mètres de Rick. « Merci humain » Rick écarquilla les yeux et tomba sur les fesses. Rick tenta « Euh...rien de cassé ? » , l'oiseau se retourna pour faire face à Rick, « J'ai connu mieux, mais je m'en remettrais » . Rick ouvrit la bouche, leva les sourcils, il était bouche bée. Le volatile se rapprocha en sautillant, « toi, t'es pas comme les autres humains » . Rick avait toujours la bouche ouverte mais tendit la main pour toucher l'animal, pour être sur de ce qu'il était entrain de vivre. « Oui, oui je suis bien réel » . Ses plumes était si douce. « donc tu comprends tout ce que je dis ? », le faucon se rapprocha davantage et grimpa sur la cuisse de Rick, il était magnifique, « Non, c'est toi qui comprend tout ce que je dis » . Rick souri et caressa l'oiseau. « Tu as un nom ? » , « Je ne crois pas non » . Rick réfléchi et regarda le magnifique volatile. Il était noir charbon sur le dos et la tête, blanc moucheté de noir sur le ventre. « Firefly » , il acquiesça d'un cri strident. « Donc...euh...tu viens avec moi ? » , « Où ça ? » , « J'habite juste à coté de la forêt, dans un cirque, tu pourrais m'aider à améliorer mon numéro ! tu ne serais évidemment pas captif, je te laisserais voler autant que tu veux et quand tu veux, tu seras bien nourri ». Firefly ne répondit pas tout de suite, Rick se redressa sur ses jambes sans quitter l'oiseau des yeux. Le volatile décolla et vint se poser sur l'épaule de Rick qui serra les dents car les serres lui transperçait la peau, « On va trouver une solution à ça ».
Rick rentra au FreakShow, fier comme un paon, faucon sur épaule. Il vit Bozo discuter avec un inconnu, Rick s'approcha, « ...va falloir lui demander...Oh petiot te voilà ! On parlait justement d'toi ! Le m'sieur ici présent, c'est le Monsieur Loyal du Cirque Grandioso ! Mais qu'est-ce-que tu as sur l'épaule ? »  « Oh, lui ? je te présente Firefly, nouvelle pièce maîtresse de mon nouveau show » , Rick donna son plus beau sourire Colgate. « Hoho je vois ! Mais ça tombe bien parce que monsieur Loyal, suite à ton succès, voudrait de toi dans son show à lui, au cirque Grandioso, une sorte de promotion quoi, mais je ne sais pas si tu es prêt... , Bozo esquissa un rictus et regarda Rick en coin. « Je suis plus que ravi de faire votre connaissance monsieur », il lui serra la main, le sourire aux oreilles. « Bon, et bien , on dirait que nous avons une nouvelle recrue » . Rick remercia Monsieur Loyal et Bozo bien sûr, il n'en n'est pas certain mais il lui à semblé voir une petite larme naître au coin de l'œil droit de Monsieur Bozo. Dans un élan de compassion et de fraternité Rick lui fit une franche accolade avec tapotements dans le dos, ce qui figea Bozo, sans pour autant que ça ne lui déplaise. Rick fit le tour de tous ses amis/frères et sœurs pour leur annoncer son grand départ, il y eu des pleurs, des larmes mais beaucoup d'encouragement. Il quitta triomphant le FreakShow.
Adieu Mister KooKoo.

Sa roulotte au cirque était beaucoup plus cosy que celle du FreakShow, et les femmes acrobates étaient vraiment plus attirantes, il allait se plaire ici. Firefly était heureux, il volait haut dans le ciel et fondait sur ses proies à une vitesse phénoménale. Rick le regardait faire avec toujours autant de fascination. Rick émit un long sifflement et tendit son bras ganté, Firefly entendit le signal et vint se poser sur son perchoir humain, son repas encore au bec. « Dépêche-toi, ça va être à nous ». Le chapiteau était plein à craquer, Rick enfila son costume de scène et se plaça dans les coulisse attendant son tour. « Mesdames et messieurs, veuillez maintenant accueillir notre nouveau numéro inédit ! Captain Falcon et Firefly ! » . Tonnerre d'applaudissement. Rick arriva serein sur scène, et commença son numéro. Firefly virevoltait et passait en rase-motte au dessus de la foule faisant crier quelques personnes. L'animal remontait en haut du chapiteau et descendait en piquet jusqu'à quelques centimètres du sol. Ils ne faisaient qu'un. Les gens applaudissaient, rigolaient, étaient stupéfaits. Tout était parfait. A la fin du show, Rick salua, sorti triomphant de scène, claqua les fesses de Crystal, la pôle danseuse...euh pardon, je veux dire l'acrobate sur mat chinois et effectua son moonwalk traditionnel. Rick se rendit à sa roulotte, Firefly à ses côtés, « Belle performance, Falco, ou devrais-je dire Captain Falcon » , Rick se retourna, il connaissait cette voix, c'était celle de la sulfureuse dompteuse de félins, « Merci ma belle-en-cuisses, t'étais pas mal non plus », il lui fit un clin d'œil et son fameux sourire Colgate puis rentra dans sa roulotte. Il s'étendit sur son lit, scruta le plafond, perdu dans ses pensées

Tout est absolument parfait.


Dernière édition par Rick Reynolds le Ven 16 Sep - 15:41, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Cette pose de héros :mdr: :mdr:

BIENVENUE DANS LA FAMIIIILLE
J'ai hâte de lire ta fiche et de te voir évoluer sur le forum
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
doux jésus :whaaat:
bienvenue sur TNA I love you je vois que tu as dû subir la pression des loustics avec toi, et le personnage que tu as dégoté promet beaucoup de déconne :hé: :hé: j'ai hâte de lire son histoire, voir un peu ton style, et si t'as des questions, harcèle donc les gogos chez qui tu traînes
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance • never back down!
avatar
MESSAGES : 886
it's a revolution, i suppose
x-resistance • never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2378-ellen-primrosae-rachel
Bienvenuuuue, j'adore le choix de l'avatar. :keur:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
NIIIIIIIIIIAAAAAAAAAAAAAAAAAA CAPTAAAAIN HAAAAMMMMMEEEEERRR!!
NAAAAAAATHAAAAAAAAAAN FREAKIIING FILLIOOOOOON
CE GIF DE MAL....

j'exige d'office un putain de lien, parce que Dr Horrible et Firefly quoi bordel j'aurai jamais pensé revoir ce cocktail là sur un forum mais ah c'est presque orgasmique!!! WELCOOOOOOOOOMEEE :inlove: :pregnant: :hysteric: :haaaa: :waw:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenuuuuue parmi nous mister et bon courage pour ta fiche !! :inlove:
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 1632
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
Citation :
PARTICULARITÉS : Contrôle et communication avec les oiseaux

:cute: Les pigeons vont enfin contrôler le monde
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
jpp de toi. :mdr:
je sens que j'vais m'fendre la gueule, bon courage pour ta fiche et puis ouais, si t'as des doutes, les autres t'aideront, sinon, tabasse les pour moi. :keur:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Super choix d'avatar avec Nathan :bave: :bave: :bave:
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 130
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenuuuuue

Ton perso m'a l'air vachement sympa, j'ai hâte de lire l'histoire concoctée
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Jared Bonjour ^^ ! ouiii il est parfait *w* ! Merciii c'est gentil =3

Seth Ouiii ils m'ont travaillé au corps les salops XD et ils m'ont eu ! mais bon je ne regrette pas pour le moment =p ! C'est gentiiiil pour les conseils =3 <3

Rachel Merci =) ! Oui j'adore Nathan Fillion *w*

Mélinda Quel accueil xD ! Merci =p et pour le lien, je ne suis pas contre mais je débute sur ce genre de forum donc je vais y aller par étapes =3 mais je prend note =p

Karen Merciii =3

WarrenOui ! Les emplumés au pouvoir ! =D

Lex Hahaaa je savais que tu répondrais xD en même temps je rend hommage à ta chère Natasha *wink wink* ! Bon pour le moment mon perso est jeune donc il est pas funky mais ça va venir =p Merci pour les conseils =)

Matthew Bonjour ! Merciiii c'est gentil =3 ! ouiiii Nathan <3 *w*

Jean Bonjour ! Merci beaucoup ! J’espère que tu ne sera pas déçu =3
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 1632
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
Ouaiiiiiiiiiiis
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 290
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2857-theodor-herrleonhard

Je croyais être passée par là mais en fait : non Arrow
BIENVENUUUUUE (officiellement on va dire) !
Ce personnage promet, Hawkeye pourra enfin être contrôlé (zoubi Clint ), bon courage pour cette fiche et have fun I love you

_________________


life in technicolor
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Theodor Merciiiiiiii =D ! Et oui me voilà =3 ! j’espère être à la hauteur ^^"
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Rick ~ I want to fly like an eagle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rick Roll de la nouvelle star !
» Rick Nash fait ses bagages!
» Rick Perry vs Barack Obama
» [UPTOBOX] Red Eagle [DVDRiP]
» Rick DiPietro G UFA 30 4500000 0 B B B B B B B- B- B- B- C B- B B B-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: fiches de présentation-