Partagez | .
 

 HEAKO † THE MIGHTY FALL.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: HEAKO † THE MIGHTY FALL.   Dim 4 Sep - 14:54

THE MIGHTY FALLI thought of angels Choking on their halos Get them drunk on rose water See how dirty I can get them Pulling out their fragile teeth And clip their tiny wings, Anything you say can and will be held against you, So only say my name, It will be held against you, Anything you say can and will be held against you, So only say my name, If heaven's grief brings hell's rain Then I'd trade all my tomorrows for just one yesterday.

Si il y avait une chose qu'Heather détestait par-dessus tout, en plus des gens qui trichaient sur les jeux en ligne et le temps fou que prenait une pizza pour arriver à sa porte quand elle avait faim, c'était le New Jersey. Elle considérait que cet état était la pire chose que les Pères Fondateurs aient pu léguer à l'Amérique d'aujourd'hui. En plus d'être le théâtre de Jersey Shore, c'était littéralement l'endroit américain avec le plus de gens odieux, arrogants et hostiles dans lequel Heather ait jamais été: New York lui manquait, Boston lui manquait, bref, sa vraie vie lui manquait, elle avait envie de pleurer chaque soir et elle ne savait même pas pourquoi elle continuait de se battre et de s'emmêler dans une situation qui n'avait pas de faim. Elle avait jeté ordinateurs, téléphones, tablettes et autres éléments numériques; elle avait détruit la moitié de son appartement pour faire croire qu'elle avait été attrapée avant que le S.H.I.E.L.D. n'arrive sur le place; elle avait teint ses cheveux auburn c'est-à-dire une couleur pas tout à fait brune pas tout à faite rousse mais clairement entre les deux; elle résidait dans un motel miteux où elle était persuadée qu'elle partageait sa chambre avec au moins trois souris et, pour l'amour de Dieu, elle était pourchassée par le S.H.I.E.L.D. pour avoir volé des informations très sensibles et avoir voulu slash essayé de tuer Sharon Carter, sa supérieure et la nièce de celle qui avait fondé l'organisation, tout ça pour le compte de l'HYDRA, l'organisation néo-nazie némésis du S.H.I.E.L.D., un groupe de terroristes qui n'avaient même pas pris la peine de la protéger, de faire attention à elle ou quOIQUE CE SOIT ET HEATHER AVAIT L'IMPRESSION QU'ELLE ALLAIT DEVENIR COMPLÈTEMENT DINGUE.

Après des semaines et des semaines à se cacher, sans la moindre connexion internet ou le moindre réseau (fucking New Jersey) sur son téléphone rechargeable, elle avait fini par se dire que les choses s'étaient bien tassées et elle avait contacté la seule personne qui pouvait la sortir de là: une ancienne connaissance de la CIA gone rogue because money, Vivian, qui avait, après de longues négocations, accepté de lui trouver des faux papiers pour qu'elle quitte le pays.
Donc voilà pourquoi, aujourd'hui, avec un énorme chapeau ridicule sur le crâne et un air très concentré, elle ouvre la porte de sa troisième petite chambre de motel en moins d'une semaine, son sac serré fermement sous le bras avec l'impression qu'il va s'embraser au moindre moment à cause de la présence d'un faux passeport au nom d'Emma Lindgren, originaire de  Lexington, Massachussets, à l'intérieur. Heather n'a jamais fait ça. Elle n'a jamais fait de trucs illégaux, sauf télécharger des séries et hacker les systèmes de la NASA. Elle n'est pas habituée à avoir l'impression d'étouffer tous les instants et à la boule dans sa gorge, qui ne veut pas être délogée.
Alors elle s'étouffe presque quand elle referme la porte de la chambre et qu'elle voit quelqu'un à l'intérieur. D'une main, elle a déjà sorti l'arme qui ne la quitte jamais, qu'elle pointe sur la silhouette, avant même de reconnaître qui l'attend ans ce motel miteux prétendument intracable et oh mon dieu elle a failli tirer sur Haiko.

Et elle devrait tirer sur Haiko.
Elle ne peut faire confiance à personne, encore moins aux gens en qui elle croyait qu'elle pouvait compter il y a quelques temps. elle est une bête traquée, une proie acculée. Elle devrait tirer, trois fois, torse torse tête, et sortir en courant, sauter dans sa voiture d'occasion achetée sur Craigslist, et ne jamais se retourner. Mais sa main tremble, son doigt sur la gâchette hésite et elle se permet de réfléchir.
Haiko dans sa chambre de motel. Haiko assise sur son lit, à fouiller dans ses affaires. Haiko sous ses yeux, qui la regarde avec une froide indifférence. Et tout ce qu'Heather trouve à dire, c'est: “ tu as changé de coupe de cheveux, ” d'un ton presque accusateur, en laissant retomber sa main armée le long de son corps après un moment d'absence.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
the mighty fall
heako #1


 
Haiko allait quitter l'HYDRA. C'était une affaire presque bouclée. Elle avait rejoint Braiden dans le bureau de Theodor, elle avait conclu un deal qui, elle l'espérait, lui assurait de pouvoir se séparer de l'organisation la plus traître qu'elle ait pu connaître. On lui avait menti, on l'avait manipulée, et c'était quelque chose qui lui restait encore en travers de la gorge. Plus encore lorsqu'elle avait découvert que Heather était une agente de l'HYDRA. Fait qu'on lui avait bien évidemment caché, tout en sachant qu'elles avaient été sœurs par le passé. Un autre petit coup de poignard dans le dos, qui ne devrait pas être étonnant, quand on connaît un temps soit peu les méthodes de ces nazis. Haiko avait grandi avec eux. Elle avait appris à les considérer comme sa famille, et tout ce qu'elle désirait alors, c'était un minimum de transparence. Qu'importe l'illégalité, qu'importe le meurtre, le vol, le terrorisme, la fin du monde. Elle voulait juste qu'on soit honnête avec elle. Elle l'avait mérité. Mais non. On lui avait caché que Braiden était encore en vie, alors elle allait partir avec lui, elle allait rejoindre Chimera et péter des dents, péter des culs, faire ce qu'elle faisait de mieux, avec des gens de confiance uniquement – avec Braiden, en fait. A l'heure actuelle, il était probablement la seule personne en qui elle avait confiance.

Elle venait de faire son dernier passage dans les locaux de l'HYDRA. C'était une petite vengeance idiote, mais Haiko espérait bien glaner quelques informations importantes, qu'elle pourrait utiliser pour mettre des bâtons – subtils – dans les roues de l'organisation. Elle n'allait pas les affronter, seule, de plein front, mais elle pouvait bien déjouer certaines de leurs opérations sans qu'il se doute que ce soit de son fait. Elle était talentueuse, après tout. Parmi ces dossiers parcourus, le nom de Heather attira son attention. Elle avait découvert, quelques jours plus tôt, que son ancienne sœur adoptive était agente de l'HYDRA – grand mal lui fasse. Elle lisait maintenant un rapport certifiant que la jeune Bolton avait grillé sa couverture au SHIELD, était en fuite, et bien entendu, HYDRA avait abandonné ce canard boiteux dès qu'elle s'était avérée inefficace. Une autre traîtrise.

Haiko s'était demandé quoi faire de cette information. Elle avait beaucoup apprécié Heather, quand elle vivait chez les Bolton. Mais c'était une autre époque, elles ne s'étaient pas revues depuis. Elle n'avait aucune dette envers Heather, aucune raison d'aller à sa rencontre, de l'aider – Haiko n'était pas une bonne samaritaine non plus. Pourquoi donc commençait-elle à ressentir la culpabilité de ne rien faire ? Les sentiments, ce n'était pas son genre. Elle se répéta ce mantra tout le long du trajet, au volant de sa voiture, alors qu'elle traquait Emma Lindgren, la fausse identité de Heather. Clairement, c'était sa première cavale. Elle ne se débrouillait pas si mal, la petite Bolton, néanmoins si Haiko pouvait la traquer, d'autres avaient pu réussir également. Il allait falloir être prudente. Une seconde nature pour Rosenbach.

Chambre de motel un peu pourrie. Haiko farfouille les sacs, trifouille les tiroirs. Elle a besoin de s'assurer qu'il s'agit bien de Heather, premièrement, et qu'elle voyage seule, deuzio. Si elle pouvait trouver ses armes, ce serait sympa aussi. Bolton n'est pas aussi stupide. Elle a gardé son flingue sur elle, et le cliquetis que fait la sécurité qui saute, lorsque la fugueuse passe le pas de sa porte, est reconnaissable entre mille. Haiko lève les yeux vers Heather, sans arrêter son petit manège. Ses mains s'agitent dans le grand sac de voyage de sa sœur. Elle ne tirera pas. « Tu as changé de coupe de cheveux. » fait la blonde, en abaissant son bras. Haiko passe une main dans ses cheveux, lâche le sac de voyage. « Tu as changé de couleur. » répond l'asiatique. Elle reste droite, près du lit, et elle regarde Bolton de la tête au pieds. Elle pousse un soupir un peu exaspéré. « Dans quoi t'es encore allée te fourrer, Heather ? T'as pas l'estomac pour tout ça. » Elle l'accuse, sans préavis. Ce n'est pas faux. En deux, trois jours peut-être, Haiko l'a retrouvée. Certes, elle la connaît – ou du moins, elle connaissait la Heather d'avant – mais ça ne veut pas dire que personne d'autre ne pensera à la chercher ici. Elles devaient partir. « Fais ton sac, on s'en va. Si je te laisse ici, tu vas finir trouée de balles avant la fin de la semaine. Pense à la petite portugaise qui devra faire le ménage. » Haiko ne sourit que faiblement à sa blague. Le social n'a jamais été son truc, et toute cette histoire de bons sentiments, de bonnes actions, ça la perturbe beaucoup. Qu'est-ce qui lui prend ?


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
 

HEAKO † THE MIGHTY FALL.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-