Partagez | .
 

 kill em with kindness ∂ elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
elena doherty
like a flower made of iron


identité
Nom et Prénom : Elena, tel est le prénom que tes parents t'ont choisi, un prénom lié à la lumière comme s'ils craignaient que les ténèbres ne t'envahissent un jour et que ce prénom serait ton bouclier contre ses dernières. Tu portes en second prénom Avalon qu'on lie à cette île mystérieuse et pleine de magie où aurait été amené le roi Arthur après sa dernière bataille et où aurait été forgée la célèbre épée Excalibur, de quoi faire de tes deux prénoms quelque chose de fort dont tu es assez fière. Doherty est ton patronyme mais pas celui avec lequel tu as vu le jour. Il s'agit de celui de ta mère que tu portes aussi fièrement que tes sœurs. Doherty qui rappelle tes origines anglaises dont tu es tout aussi fière. Autrefois tu portais le nom de Morgan, celui de ton père mais pour devenir plus proche de tes sœurs, tu as suivi leurs pas et changé ton nom. Alias : La plupart de tes proches t'appelles Lena, plus court d'une syllabe que ton prénom. Tu es même plus habituée à t'entendre te faire appeler ainsi que par ton véritable nom. Depuis que tu as rejoins les rangs du SHIELD, tu as également le droit à Agent Doherty bien que ça ne soit pas un alias à proprement parler mais qui sait, peut-être qu'à l'avenir tu gagneras l'honneur d'avoir un nom de code … The Unholy Trinity est également l'un de tes surnoms, celui que tu partages avec tes deux sœurs. Âge : Tu viens tout juste d'atteindre tes vingt-six ans, ce qui te rapproche tristement des trente ans alors que dans ta tête tu as parfois l'impression de n'être qu'une fraîche jeune adulte de vingt ans. Lieu de naissance & nationalité : Tu as vu le jour à Nantes en Bretagne et donc en France. Telles étaient les origines de ton père et les tiennes par la même occasion. Tu n'y as pourtant pas grandi mais tu t'es toujours promis d'y retourner un jour, lorsque tu en auras le courage. De ce fait tu es de nationalité française avec des origines anglaises dont on a bien plus conscience.  Métier : Agent du  SHIELD. Ce sont eux qui t'ont approché, eux qui ont vu en toi ce que toi-même tu ne voyais pas. Tu as intégré leur Académie et a su prouver que tu avais de la valeur et un avenir au sein de leur rang si bien qu'après trois années tu es officiellement devenue l'un de leurs agents. Statut civil : Célibataire, c'est ce que tu es. Tu n'as jamais réussi à faire confiance à qui que ce soit depuis quelques années. Tu as aimé une seule fois et a perdu cet homme car telle est la malédiction de ta famille. Cela étant dit, tu ne te déranges pour avoir des relations de temps en temps n'aimant tout de même pas la solitude. Orientation sexuelle : Bisexuelle parce que tu ne t'arrêtes jamais à une personne en particulier. Bien que tu ne sois pas à la recherche d'une relation sérieuse, homme ou femme tu n'es pas regardante du moment que l'alchimie est présente. Particularités : Tu as le pouvoir, le don ou la malédiction selon les points de vue de contrôler les vibrations. Tu en est encore à la découvert de ton pouvoir, au niveau où tu es plus un danger pour tes proches qu'une aide, mais tu apprends à maîtriser ce pouvoir en espérant du plus profond de ton être qu'il se révélera être un don plus qu'une malédiction. Mais pouvoir provoquer un tremblement de terre, autant dire que ça t'effraie. Affiliation : Le SHIELD …  tu les suivrais aveuglement, sans te poser de questions.

interview
ÊTES-VOUS POUR OU CONTRE LA LOI DE RECENSEMENT DES MUTANTS ? POURQUOI ? SI VOUS ÊTES UN MUTANT, AVEZ-VOUS DÉCIDÉ DE VOUS RECENSER ?  A vrai dire tu n'as pas su pendant longtemps de quel côté te ranger parce que tu comprenais le point de vue des deux camps, puis tu as fini par être pour. A tes yeux ce n'est pas un moyen de les contrôler, mais bel et bien de savoir, de rassurer la population qui jusqu'alors avait conscience de leur existence sans pour autant savoir combien ils pouvaient être. C'est à tes yeux le moyen de pouvoir tendre la main vers eux, les aider à trouver leurs semblables, les aider à maitriser leur pouvoir. Du moins, c'est comme ça que t'as fini par voir les choses avant de te rendre compte que cette histoire de recensement tourne parfois assez mal. Toi-même tu as été obligée de te recenser, un imprévu auquel tu n'aurais jamais pensé être confrontée mais tu le dois puisqu'étant du SHIELD. Parfois tu as peur, peur de ce que peut t'apporter le fait d'être recensée si jamais les choses finissent pas vraiment mal tourner.
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Oui, du moment qu'ils ne s'imaginent pas au-dessus des lois. Pour toi c'est une image d'espoir. Tu les sais imparfaits mais c'est ce qui les rend humains, ce qui te permet de croire en cet espoir que tout le monde peut arranger les choses, qu'une personne qui le veut peut sauver le monde. Néanmoins, tu aimes beaucoup moins ces personnes dotées de pouvoirs qui se disent superhéros mais qui au final font plus de mal que de bien, transgressent les règles et les lois parce que bien qu'ayant des pouvoirs à leur disposition, ça ne change en rien le fait qu'ils vivent dans un monde où faire sa loi, se prendre pour un justicier peut mener à l'anarchie.
Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime/faire le mal ? Petite tu as été sujette à l'injustice et aux moqueries perpétuelles de tes camarades à cause d'une histoire de malédiction à laquelle tu ne croyais pas à l'époque. Tu n'as jamais supporté ce fait ou de voir d'autres personnes êtres maltraitées. Tu n'as pas plus aimé voir des personnes foncièrement mauvaises s'en sortir sans aucune conséquence et assez tôt tu as voulu travailler pour la justice. Avocate ou policière, peu t'importais du moment que tu pouvais aider. C'est le SHIELD qui a fini par trancher lorsqu'un agent est venu te recruter à la fin du lycée. Ils t'ont offert une voie à laquelle tu ne pensais pas, ils t'ont permis d'entrer dans un monde dont tu ignorais tout et tu as toujours été fière de porter leur insigne. C'est ce qui fait que tu seras toujours prête à combattre le crime, pour rendre le monde un peu meilleur à ton niveau ce qui te semble être déjà beaucoup.!
Dans quelles circonstances avez-vous obtenu vos pouvoirs ? Tu connaissais l'existence des cristaux terrigènes mais tu les pensais tous déversés dans l'océan qui s'était retrouvé contaminé, mais toi tu n'as jamais été touchée par ça jusqu'à ce que tu te trouves en contact avec l'un d'eux. Véritable cristal ou créé par HYDRA, l'effet a été le même lorsqu'il s'est brisé sur le sol et que le brume t'as avalé. Tu ne te souviens pas de grand chose, tu t'es réveillée dans un complexe en Russie avec ce pouvoir dont tu n'avais pas conscience et qui t'as sans le moindre doute permis de te sauver. Tu as fini par regagner le SHIELD – encore de manière inconnue – et tu as appris la vérité, que tu as été la seule à avoir émergée de cette brume qui a complètement modifié ton ADN, faisant de toi une Inhumaine qui contrôle si mal son pouvoir.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Parfaitement satisfaite même si parfois tu échangerais bien les risques que tu cours à chaque mission, voire même à chaque minute de ton existence, contre une vie calme et simple. Parfois, tu te dis que tu aurais tout aussi bien pu devenir Historienne ou professeur d'Histoire et puis tu repenses à ce que tu fais de ta vie, à ce que tu as pu voir et accomplir. Tu es fière de l'agent que tu es même si ce n'est pas facile tous les jours et tu n'échangerais ça pour rien au monde.


irl
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; .sassenach, oui oui comme Claire Beauchamp et à imaginer prononcer par Jamie Fraser parce que c'est mille fois plus  :bave: 24 ans, plus proche des 25 maintenant et fille aux dernières nouvelles xD Fréquence de connexion ; Aussi souvent que possible, en principe très souvent en fait  :leche:   Que pensez-vous du forum? ;  :aaaaah:  :excited:  :whaaat:  :cutie:  :cute:  :pink:  :hysteric:  :beat:  :inlove:  :keur: (à peu près ) . Comment l'avez-vous découvert ? A la toute base ? Parce qu'une très chère Margot m'en avait parlé après j'ai juste continuer d'admirer  :inlove: .   Célébrité choisie ; Adelaide Kane la parfaite. Credits (avatar, icon etc.) ; tumblr.



Dernière édition par Elena Doherty le Jeu 15 Sep - 0:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

biographie
Lost till you're found, Swim till you drown
You're hurting my brain. — MAY
Ce jour tu t'en souviendras toujours. Pourtant, il ne s'est rien passé de particulier, aucun gros drame dans la journée, rien qui ne sortait de l'ordinaire. Toi t'avais même pas six ans et tu allais à l'école comme tous les jours, insouciante comme tous les enfants de ton âge. Le monde tu ne le comprenais pas bien à cette époque, tu le voyais de ta hauteur, soit pas bien grande. Tu vivais dans une bulle de perfection que tu n'aurais voulu briser pour rien au monde, mais c'est pas toi qui l'a fait, c'est pas toi qui a décidé, c'est cette malédiction. A l'époque tu en avais pas conscience, tu ignorais même ce que c'était. Tout ce que tu savais c'est que toi t'avais de la chance. Tu avais encore ta mère mais surtout, tu avais encore ton père contrairement à tes sœurs. Marigold et Arizona, elles n'avaient pas cette chance, elles avaient toutes les deux perdu leur père alors que toi tu l'avais encore. Tu t'en vantais pas parce que tu n'étais pas comme ça et qu'en plus demi-soeurs ou non, tu les aimais beaucoup trop toutes les deux pour être ainsi. En tout cas, tu étais heureuse avec ta petite vie et tous les jours tu te rendais à l'école le sourire aux lèvres mais ce jour-là tu revins chez toi les larmes aux yeux. Habituellement c'était ton père qui venait te chercher à la sortie de l'école et il t'emmenait toujours manger une glace avant de rentrer à la maison. Là, tu étais sortie par la grille imposante de ton école, tu t'étais dirigée en sautillant vers la sortie menant sur la rue, descendant la pente où tu manquais à chaque fois de tomber, mais il n'y avait eu personne pour venir te chercher. Surprise mais pas plus inquiète que ça, tu t'étais installée sur une marche et tu avais attendu. Cette attente avait probablement été la plus longue que tu n'avais jamais eu à subir et au final c'était ta mère qui était venue, les yeux rougis comme si elle avait pleuré. « Il est où papa ? » Lui avais-tu demander avec ce regard innocent de l'enfant qui croit encore que ses parents sont immortels. Puis, tu avais vu une larme rouler le long de sa joue et ton estomac s'était contracté. Instinctivement, tu avais deviné, tu savais que ton père tu ne le reverrais plus, que comme tes sœurs tu allais en être privée. Fini les glaces après l'école, fini les chatouillis avant de dormir et les histoire pour vous endormir toutes les trois. Fini les courses sur ses épaules, tu savais au fond de toi qu'il était ailleurs, dans un endroit où toi tu ne pourrais jamais aller le voir. Et, à la grande surprise de ta mère, au lieu de te mettre à pleurer tu avais abandonné ta marche pour la rejoindre et la serrer dans tes petits bras qui ne faisaient même pas le tour complet de sa taille. Elle, elle avait passé une main dans tes cheveux bruns, le chagrin la submergeant d'autant plus. « Ca va aller maman, tu verras. » Tu n'en savais rien pourtant, mais les Doherty étaient des femmes fortes, ça tu en étais persuadée. Ta mère s'était relevée de la mort de ses deux précédents maris, tes sœurs bien que sans doute blessées à vie d'avoir perdu leur père, s'étaient elles aussi relevées, ta mère pouvait le refaire et toi tu pouvais essayer.


Climb into the ring for a battle that you can't win
Maybe you two could be monsters together. — RAINA
Les chuchotements à ton passage, tu as fini par t'y habituer, tu ignores de quelle manière mais toujours est-il que tu y es parvenue. C'est comme ça depuis des années, comme ça depuis le décès de ton père qui a terminé de donner une mauvaise image à ta mère, à ta famille. Dans les débuts tu as eu toutes les peines du monde à te contrôler. Petite fille encore blessée par la mort de son père, tu as développé une certaine impulsivité et une violence qui t'amenaient à rentrer chez toi avec des blessures. Tu étais déjà brillante petite et aujourd'hui encore tu sais que c'est ce qui t'as permis de ne pas être renvoyée à de multiples reprises à chaque fois que tu déclenchais une bagarre. Mais tes sœurs ont été là pour toi, toutes les trois vous avez réussi à surmonter ça, vous serrant les coudes pour ne pas sombrer face à toutes les moqueries auxquelles vous aviez le droit. Pourtant … pourtant, toi tu as le sang chaud et tu ne comptes plus le nombre de fois où tu as eu envie de mettre un poing dans le visage de ces filles qui te regardent de la tête aux pieds et de ces gars qui te veulent mais préfèrent te traiter comme une pestiféré. Cependant, tu résistes, tu te focalises sur tes cours en sachant que bientôt tu en auras fini avec tout ça, que bientôt tu pourras partir d'ici et tenter de te forger une autre réputation sans que tout le monde connaisse cette soit disant rumeur comme quoi tu serais une sorcière, un monstre. Tu t'accroches à ça tous les jours, à chaque fois que tes pieds foulent le sol du lycée car autrement tu sais que tu t’effondreras. Malheureusement, il y a des jours où malgré toute ta bonne volonté, tout semble être fait pour te faire sortir de tes gonds. Tu as passé tout ton cours d'Histoire à devoir faire en sorte de ne pas être dérangée par les chuchotements derrière toi, mais rien à faire et toi qui aimes particulièrement l'Histoire, ça n'a pu que t'agacer, d'autant plus si c'était pour entendre deux cheerleaders se demander si ton apparence était réelle ou si tu avais fais un quelconque tour de magie pour avoir ton physique. Naturellement, tu as levé les yeux au ciel face à autant de stupidité, mais tu n'as rien dis, tu as rongé ton frein et t'es sortie aussi vite que possible une fois le cours terminé pour éviter de leur en coller une. Tu as rejoins ton casier pour échanger tes livres lorsque tu as senti une présence, mais tu as gardé la tête dans ton casier comme si la porte de ce dernier te servait de protection. « Alors Morgan, t'as transformé qui en crapaud dernièrement ? » Silencieuse, tu te mets à ranger ton casier qui n'en a pas besoin, parce que t'es un peu maniaque sur les bords, tu aimes bien lorsque les choses sont rangées comme tu le veux. Là, c'est pour toi un moyen d'essayer de rester calme alors que tout ton corps te hurle de lui exploser la tête contre le casier voisin. « Bah alors ? T'es devenue muette le monstre ? » Encore aucune réponse de ta part. Tu sens les larmes venir te piquer les yeux, toutefois trop fière pour pleurer, tu les ravales et ranges ton livre de physique dans ton sac. « On te parle, sorcière ! » Reprend le premier, membre de l'équipe de basket au vue de son uniforme. Tout en essayant de te faire parler, il fait pression sur ton épaule et tu recules de quelques pas en sentant l'agacement grandir de plus en plus. « Me touche pas ! » Tu siffles entre tes dents parce que tu sens ton poing te démanger et que s'ils continuent, retenu ou non, l'un des dents va se prendre un coup. « Ou alors quoi ? Tu feras de moi une chauve-souris. » Et il se met à rire comme un idiot mais ça te suffit pour t'énerver et lui coller ton poing en plein dans sa figure. Tu sens un craquement sous ta main et aussitôt du sang se met à couler du son nez. Au moins, il fait moins le malin maintenant et toi tu te sens un peu mieux, il faut bien l'avouer. « Espèce de taré ! Va brûler en enfer démon ! » S'énerve-t-il tout en étant entraîné par son pote loin de toi et là, c'est toi qui ris. « Je vous y attendrez avec plaisir, enfoirés ! » Tu lances avant de claquer la porte de ton casier pour ensuite sortir du couloir. Dehors, tu rejoins la table où est installée ta sœur, Arizona, et te voyant sourire légèrement elle comprend aussitôt. « T'es vraiment pas possible. » Dit-elle simplement alors que tu prends place en face d'elle. « Tu devrais laisser couler, c'est la meilleure solution … ou alors laisser Mari et moi s'en charger. » Tu souris encore. Tes sœurs sont protectrices envers toi, elles l'ont toujours été et tu les aimes que plus pour ça, mais maintenant c'est à toi d'apprendre à te défendre même si tes méthodes sont pas franchement les meilleures. « Merci, mais je m'en charge, je vous aurais pas toujours à mes côtés pour me défendre. », « Ca c'est toi qui le dis. » Plaisante Arizona même si au fond t'aimerais que ça soit vrai. Avoir perdu ton père et subir les mêmes moqueries que tes sœurs t'a énormément rapproché d'elles et parfois tu as peur de ne plus les avoir à mes côté, mais tu dois devenir indépendante, il est temps.


I'll hold on to the wings of the eagles
Every time I see his face I want to punch something. — MAY
Une grimace vient déformer les traits de ton visage d'apparence si doux. La douleur se propage dans tout ton corps mais tu ravales le cri de souffrance que tu as pourtant senti gronder en toi. Tu es peut-être tombée sur un matelas, ça n'en a pas moins été douloureux. Tu as pu sentir chaque vertèbre de ta colonne craquer et ce craquement s'est répercuté à travers tous tes autres os. Y a encore cinq minutes tu faisais presque la maligne, persuadée de t'en sortir sans une chute, sans un coup, t'as bien compris maintenant qu'il te faudrait encore un tas d'entraînements avant d'en arriver là. Pourtant, t'avais bien commencé. Tu étais parvenue à esquiver les coups que ton SO tentait de te donner et en contre-partie tu arrivais plutôt bien à donner les tiens. Il n'y avait eu qu'une seule fois où tu avais manqué ta cible et tu avais dû tout recommencer depuis le début parce que selon lui c'était à force de répéter encore et encore que tout allait te rentrer dans la tête, que tu serais capable de ne plus faire d'erreur. Il voulait faire de toi la meilleure ou tout du moins l'une des meilleures. Tu étais intelligente, vraiment. C'était en infiltration que tu avais prouvé être la meilleure. Tu étais capable de te faire aussi discrète qu'une souris, tes pas étaient aussi légers que ceux d'un loup et ton aptitude à tout escalader comme s'il s'agissait d'une promenade de santé te permettait de te percher aux bons endroits pour espionner. A l'Académie tu étais parvenue à obtenir les meilleures notes et tu n'en étais pas peu fière. Tout ce qui était en rapport avec les armes te faisait encore défaut mais tu travaillais ce point, comme le combat au corps à corps qui t'épuisait. Probablement est-ce la raison pour laquelle tu ne l'as pas vu venir. Sans comprendre ce qui se passait pourtant sous tes yeux, tu as senti ton corps passer par-dessus le sien, voler puis atterrir violemment au sol. Le souffle coupé, tu tentes de reprendre ta respiration alors que ton regard fixe le plafond au-dessus de vos têtes. « Allez, de bout ! » T'intime-t-il tandis qu'une main apparaît dans ton champ de vision. Ton regard dérive vers lui et si ton impulsivité te hurle de l'envoyer promener, tu ravales tes paroles, attrapes sa main et le laisse t'aider à te relever. Ces entraînements ont eu ce bon point sur ta personnalité. Tu as appris à te canaliser et à réfléchir plus avant d'agir. Tu es devenue moins impulsive et la violence dont tu as pu faire preuve par le passé tu l'utilise intelligemment et à bon escient. « Ne t'inflige pas ça, Lena. » Alors que tu rattaches tes cheveux correctement pour éviter qu'ils ne te dérangent lorsque tu repartiras à l'attaque, ton attention se porte vers lui et tu sais ce qu'il veut dire avant même qu'il ne continu sur sa lancée. « Tu t'améliores de jour en jour, c'était vraiment du bon boulot aujourd'hui. », « C'est tout ? » Tu demandes sans cacher ta surprise. Il fronce les sourcils, visiblement incapable de voir où tu veux en venir. « Je parle de l'entraînement, on en a déjà fini ? » Parce que toi tu veux ta revanche. Tu détestes perdre et terminer sur cette défaite ne te convient absolument pas. Lui, il rit alors que tu considères qu'il n'y a rien d'amusant dans ce que tu viens de dire. « Je retire ce que j'ai dis, tu as encore du travail. Je vais devoir t'apprendre à utiliser ta compétitivité judicieusement. Mais oui, c'est fini pour ce soir. » Il va vers son sac et en sort une bouteille d'eau qu'il te lance. Tu la rattrapes adroitement et le regarde s'éloigner alors qu'il a toujours ce sourire amusé dessiner sur ses lèvres. Toi, tu bois à la bouteille avec l'envie de la lui balancer en pleine tête pour faire disparaître ce rictus qui t'agace. De toute manière ton SO t'agace autant qu'il t'attire. Avec lui c'est toujours les montagnes russes, du moins de ton côté. Tu peux l'apprécier comme avoir envie de lui arracher la tête la minute suivante. Tu ne comprends pas bien ce lien que vous avez et, très franchement, tu préfères ne pas avoir à le comprendre mais y a des fois … oui des fois tu te surprends à en vouloir plus. Mais ce soir ta frustration l'emporte sur le reste et tu finis par saisir ton sac et tu prends la direction des vestiaires. Depuis que tu as mis les pieds ici, depuis que tu t'es laissée happer par l'emprise du SHIELD sur toi, tu ferais tout pour eux, y compris être un bon petit soldat, seulement t'as un caractère de merde et souvent tu te fais remonter les bretelles. Pour autant, t'es fière de ce que tu deviens et tu leur prouveras à tous que tu peux être la meilleure.


I'm waking up to ash and dust
With great power comes a ton of weird crap that you are not prepared to deal with. — SKYE
Ce qui s'est passé ? Tu n'en as pas la moindre idée. Tu ne sais pas comment tu t'es retrouvée là, pas plus que tu ne sais pour quelle raison tes poignets sont entravés, liés au lit sur lequel tu es couchée. Au moins, tu sais où tu te trouves et c'est déjà une bonne chose, mais tu aimerais en savoir plus, comprendre au moins. Tu fermes les yeux, tu essayes de te souvenir, tu fouilles dans ta mémoire et des images te reviennes mais tout semble mélangé, comme un film dont les scènes auraient été montées dans n'importe quel sens. Tu souffles un coup même si une migraine insupportable vient taper contre tes tempes. Tu serres les points mais y a rien à faire, tu sens surtout la migraine augmenter de seconde en seconde et tu finis par rouvrir les yeux. Tu regardes en détail l'endroit où tu te trouves et finalement tu te rends compte que tu ne sais pas où tu es. De l'autre côté de la vitre opaque, tu aperçois des ombres floues et ton rythme cardiaque s'emballe. Ce n'est pas le moment de paniquer mais tu n'arrives pas à faire autrement parce que tu ne sais pas où tu es et que t'es incapable de savoir ce qui s'est passé. Là, tu entends les bruits des moniteurs autour de toi s'emballer tout autant que les battements de ton cœur. Tu enfonces tes ongles dans la paume de tes mains dans une tentative désespérée de te calmer mais tu sens le sol vibrer et la porte menant à l'endroit qui ressemble à une infirmerie où tu es détenue – parce que c'est bien ce que tu es, prisonnière – s'ouvre tandis qu'un flot de paroles russes parvient à tes oreilles. C'est suffisant pour qu'un souvenir t'explose en pleine tête.
∞ ∞ ∞
« Je suis sérieux Lena, c'est plus dangereux que d'habitude. » Tu ne peux pas t'en empêcher, un petit sourire étire le coin de tes lèvres. Jacob est mignon lorsqu'il s'inquiète pour toi et tu en oublies toujours l'endroit où vous vous trouvez. Il a d'abord été ton instructeur au sein du SHIELD, mais plus tu le détestais et plus tu l'aimais, contradictoire mais tu l'as souvent été. Vous avez fini par entamer ce genre de relation que tu refusais d'avoir, celles qui se font dans le dos de tout le monde, celles que tu voudrais vivre au grand jour sans le pouvoir. T'as fini par accepter, par amour pour lui, mais l'avoir comme chef d'équipe met parfois ta persévérance à rude épreuve. Toi qui as toujours eu du mal avec l'autorité, là c'est franchement t'en demander trop, mais tu aimes ton travail, tu aimes ce que tu es devenue en partie grâce à lui et tu t'appliques à être un agent aussi parfait que possible. « Détends-toi, je sais ce que je fais. » Et ce n'est là que la vérité. Ton côté perfectionniste n'a pas disparu avec les années et toi t'aime le travail bien fait. La Russie. C'est là où vous avez été envoyés par récupérer un 0-8-4 ou plus exactement un objet d'origine indéterminée, en général extraterrestre – de quoi t’exciter comme une gamine à Noël – comme l'était Mjolnir ou même le Tesseract avant d'être étudiés par le SHIELD – ou récupérer par Thor dans le cas du marteau. Tu sais que tu vas devoir redoubler de prudence pas parce que le gouvernement Russe pourrait ne pas apprécier que des agents américains viennent fouiner dans leur pays mais bel et bien parce que tu t'infiltres dans une base de l'HYDRA. Cette organisation c'est comme des rats, vous avez beau la combattre, elle s'infiltre partout malgré tout. Tu vérifies une dernière fois que ton armes est bien rangée et tu commences à escalader le mur face à toi. Sur le toit, tu repères les quelques gardes mais surtout la fenêtre qui est ton sésame à l'intérieur de cette infrastructure et tu t'avances, tu ouvres la voie au reste de l'équipe. A vous tous, vous parvenez à éliminer les gardes qui auraient pu sonner l'alarme et vous gagnez la salle où est sensé se trouver le 0-8-4. Une fois à l'intérieur et la porte refermée derrière vous, Jacob s'avance et regarde l'équipe avec tout ce sérieux qui te donne des frissons dans le dos. « Rappelez-vous, tant qu'on ignore de quoi il s'agit, on n'y touche pas. » Etant donné ce qu'il s'est passé avec les derniers objets de ce genre, vous êtes tous d'accord pour ne pas y toucher mais, de toute manière, il faudrait déjà le trouver. La salle se révèle être un grand dépôt avec des échelles partout remplies d'objets étranges et diverses. Arme à la main, tu avances jusqu'à apercevoir une mallette sur une table, même si ça te semble trop évident, tu ne peux pas t'empêcher de penser qu'aucun agent d'HYDRA ne peut se douter de votre venue, alors pourquoi pas. Tu ranges ton arme et tu t'approches de la mallette avec précaution et ce que tu trouves à l'intérieur te laisse sans voix. « Doherty à terre ! » Te hurle Jacob pile au moment où tu prends le contenu de la mallette dans ta main – tant pis pour le fait de ne pas y toucher. De tu ne sais où arrivent des agents bien plus armés que votre équipe et les tirs commencent à fuser de partout. Toi, tu fonces à la recherche d'un abri, ta précieuse cargaison à la main mais pas pour longtemps. Alors que tu glisses sur le sol pour te mettre à couvert, une balle te touche au bras et tu lâches ce qui se révèle être sans doute le tout dernier cristal terrigène qui se réduit en un millier de morceaux sur le sol, libérant cette brume dont tu as entendu parler à plusieurs reprise.
∞ ∞ ∞
Maintenant tu sais, tu devines ce qui s'est passé. Idiote comme tu peux l'être, tu as lâché ce cristal qui a répandu son mal partout. Toi, tu t'en es sortie même si tu sais que ce n'est pas par tes propres moyens. Tu ignores si d'autres que toi ont survécu et ce n'est pas en restant attachée là que tu le sauras, seulement tu ignores comment t'en sortir et alors que ta panique ne cesse d'augmenter, les tremblements aussi. Autour de toi, les lumières explosent et tu entends les agents d'HYDRA hurler des ordres en russe. L'un d'eux s'approche de toi pour t'injecter un calmant mais tu te redresses et mords jusqu'au sang son bras ce qui a pour effet de le forcer à lâcher sa seringue que tu rattrapes pour lui enfoncer dans son bras. Il s'écroule, emportant le brancard sur lequel tu es par terre ainsi que quelques instruments chirurgicaux que tu reconnais sans avoir besoin de te souvenir des nombreuses révisions de ta sœur. Et là suite n'est qu'un enchaînement d'évènements qui te mènent à ta libération, du moins tu l'espère. Les tremblements ont cessé au moment où tu t'es concentrée sur ta fuite au cours de laquelle tu a dû éliminer les agents qui eurent la malchance de croiser ton chemin mais qui te permirent au moins de sortir de leur complexe armée. Aveuglée par la lumière extérieure – de quoi te demander combien de temps tu as été inconsciente et là-dedans – tu mets ta main libre en visière et là tu vois trois agents pointer leur arme vers toi. Ta peur refait surface, plus puissante que jamais. Tu sens une puissante vibration émaner de ton corps, le dernier souvenir que tu gardes étant des hurlements.

« Elena ? » T'appelle une voix familière. Une nouvelle lumière t'aveugle et tu vois s'approcher une ombre qui, petit à petit, prend forme sous tes yeux. « Papa ? » Tu demandes timidement, comme apeurée que ça ne soit pas le cas et que tu sois obligée de te rappeler la douleur que tu as ressenti après sa mort. « Ca va aller ma princesse, tout va bien se passer. » Tu aimerais lui parler, lui poser toutes les questions que tu as en tête, mais elles restent toutes coincées au fond de ta forge. Tu le vois s'éloigner et ton cœur se comprime dans ta poitrine tandis que douleurs, bruits et odeurs te parviennent. Tu reprends conscience et cette fois c'est la lumière de la pièce qui te brûle les yeux. Tu mets une main devant ces derniers pour te protéger et vois cet espèce de gant. « Ce n'est pas très sophistiqué, mais ça t'aidera à canaliser ton pouvoir le temps que tu ailles mieux et que tu puisses apprendre à le maîtriser en toute sécurité. » Trop d'informations, beaucoup trop d'informations en même temps. Tu décides d'ignorer cette histoire de pouvoir et te redresse pour poser ton regard sur le scientifique près de toi dont le nom t'échappe. « Le reste de l'équipe ? » Questionne-tu, la voix rauque. Un ange passe. Tu comprends tout à ce silence. Il n'y a pas besoin de mot, c'est amplement suffisant. Tu es la seule à avoir survécu et tu le savais au fond de toi. Des larmes perlent le long de tes joues parce que tu repenses à lui, tu repenses à cet homme que tu aimais et qui n'est plus, comme ton père … comme tous les hommes que les femmes de ta famille peuvent aimer. Et si pour certains ne sera qu'une triste coïncidence, toi tu sais que c'est une malédiction et qu'elle vient de te toucher pour la première fois.

 





Dernière édition par Elena Doherty le Mer 14 Sep - 23:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
:hé: :hé: :hé:
jtm
j'ai hâte de lire cette fiche


:inlove: :inlove: :inlove: :inlove: :inlove: :inlove: :inlove: :inlove: :inlove:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Hâte de voir la troisième soeur :keur: :keur:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bon retour à la maison
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MA SOEUR, MON PETIT BÉBÉ :cute: JE SUIS TELLEMENT CONTENTE :hysteric: en vrai tu vas voir, on va être trop swag toutes les trois :cute: DÉJÀ ON EST TROP BELLES OK? :excited: tu peux pas savoir comme j'ai hâte de lire ta fiche, et qu'on puisse de nouveau rp ensemble parce que voilà, ça me manque un peu quand même I love you FINIS VITE TOUT ÇA :hysteric: hésite pas à venir me voir sur skype si tu as besoin de quelque chose :cute:
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance • never back down!
avatar
MESSAGES : 1185
it's a revolution, i suppose
x-resistance • never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3160-gimme-a-hug-or-not-tamara
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :waw:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenuuuue! Bien hâte de voir les trois soeurs Doherty! (CHAAAAARMED Arrow )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
RE-BIENVENUUUUUUUUE ! :inlove: :inlove:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
CE CHOIX EST PARFAIT I love you
Rebienvenuuue à la maison :shon: tu nous connais à force alors courage pour cette fiche et j'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous avec la joyeuse (ahem) famille Doherty
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Comment vous êtes trop des amours :pregnant: :pregnant: Merci à tous pour vos bienvenues & promis samedi soir ma fiche sera terminée, j'ai quelques imprévus jusque-là :sad:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
FAIS TA FICHE SISTAH :inlove: :inlove:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Arizona Doherty a écrit:
FAIS TA FICHE SISTAH :inlove: :inlove:

Ouui :inlove: :inlove: J'ai quelques imprévus qui font que j'ai pas eu le temps de commencer :sad:
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com
Congratulations !
tu es validé mon brave.


Bienvenue chez les DEUS EX MACHINA.

BON OK C'EST TOUJOURS AUSSI PARFAIT DE TE LIRE :cute: Elena est absolument parfaite, et sérieux, j'ai versé ma petite larme, c'est horrible, pourquoi on fait ça à nos persos hein, pourquoi? Tu auras droit à des liens avec mes personnages du Shield en plus d'Arizona si tu veux bien de moi :shon: je te valide bien sûr, et je m'excuse encore une fois pour l'attente, la rentrée c'est vraiment pourri :cute: et j'ai hâte pour le rp unholy trinity :keur: ON EST ENFIN AU COMPLET JE SUIS TROP HEUREUSE :keur: c'est un plaisir de t'avoir de nouveau parmi nous et de savoir que je vais pouvoir rp de nouveau avec toi :cute:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est un mutant qui a accepté de se recenser, pense à passer par ici. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Et si t'en es pas à ton premier compte, pense à passer par ici Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

kill em with kindness ∂ elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Agréable compagnie [ Elena ]
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» L'Atelier d'Elena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: fiches de présentation-