Partagez | .
 

 Le concept du donnant-donnant peur sauver ta vie. | Tobias.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Avec le retour de Crâne Rouge, Brock avait un nouveau but. Etant un soldat aux ordres de ses supérieurs, il avait plusieurs missions. Aider son ami à sortir des prisons du S.H.I.E.L.D., faire tomber Steve, Sharon et Sam. Mais aujourd’hui avec Johann il devait trouver des mutants. Apparemment c’était une façon de pouvoir aider l’organisation et Rumlow c’était donc mis au travail. Evidemment il y avait des lieux plus faciles à trouver que d’autres comme l’institut de Charles-Xavier et le quartier crée pour les mutants, mais il s’agissait de deux cibles trop voyantes. Il fallait qu’il vise autre chose. Evidemment il gardait en tête de mettre la main sur des Inhumains au cas ou. Après tout, un face à face avec l’agent Johnson ou ses amis serait une bonne chose. Malheureusement pour l’instant, il avait une autre idée en tête. Il fallait qu’il trouve une façon de trouver des mutants et après des recherches, il y avait une personne qui pouvait avoir ce genre de renseignements : le leader des Watchers. Ce dernier ayant créé son groupe pour lutter contre les mutants, forcément il devait savoir comment les trouver. Donc, Brock avait fait en sorte de trouver une cible et il tomba sur un homme qui n’avait plus d’emploi et qui passait tout son temps dans un bar. Rien de bien intéressant, jusqu’au moment où Brock avait vu le directeur adjoint Coulson y mettre les pieds. Il était donc sur la bonne piste et il continua de suivre sa cible pendant quelques jours avant d’en avoir marre d’attendre.

    Etant un homme d’action, le soldat avait décidé de parler directement avec son homme. Après l’avoir vu sortir du bar dans Brooklyn, Brock l’avait suivi dans la ruelle parallèle au bar et l’avait interpellé pour pouvoir se rapprocher. Il l’avait ensuite plaqué au mur et avait commencé son interrogatoire. Mais ce qui était encore mieux, c’était qu’avec les nouvelles technologies, il pouvait avoir un nouveau visage. Ayant utilisé un voile photostatique, il pouvait donc avoir l’apparence de n’importe qui. Faisant en sorte d’avoir les réponses qu’il voulait, il assomma son interlocuteur pour avoir le temps de se rendre dans le bar par lui-même. Une fois à l’intérieur il alla commander un verre et en regardant autour de lui, il eu le plaisir de voir un visage familier. Ca faisait très longtemps qu’il n’avait pas vu Tobias. Un agent du S.H.I.E.L.D. ici après Coulson, il était définitivement sur la bonne voie. Cependant, il préféra rester en retrait, étant un client comme un autre. Pas besoin de parler pour le moment. Il avait besoin de savoir d’abord ce que Tobias pourrait lui apporter comme piste. Au bout d’une heure Eckhart sortit du lieu et Brock termina son verre pour le suivre. Restant à bonne distance, il fit sorte de ne pas être vu. Levant le col de sa veste, il prit parfois des rues parallèles, vérifiant qu’il ne le perdait pas de vue. Malheureusement en tournant dans une rue, il fut surpris car l’agent n’était plus là. Fronçant les sourcils, il resta sur place, vérifiant autour de lui qu’il ne le voyait pas. Toutes les portes étaient fermées, les gens marchaient normalement. Rien d’inhabituel et il grogna. Seulement en se retournant pour faire demi-tour il tomba nez à nez avec Tobias.

    Bonjour.

    Esquissant un sourire, il devait avouer qu’il aimait être surpris par ses adversaires et là il s’était bien fait avoir. Cependant, il n’allait pas lui rendre la tâche facile.

    Je peux vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


Le concept du donnant-donnant peut sauver ta vie

Le fond de son verre est fascinant, semblait-il puisqu'il le contemplait depuis une bonne demi-heure déjà. Non, il ne noie pas sa frustration dans l'alcool, c'est le seul verre qu'il a pris de la journée, voir même de la semaine mais il n'aime pas piétiner et pour l'instant, aucun progrès fait dans sa mission. Il sait que ça prendra du temps, il faut parvenir à faire ses preuves pour se hisser dans les rangs de l'organisation mais il est toujours en phase d'observation et il sait que pendant ce temps, le groupe s'organise, s'étend. Son don ne lui a rien appris de nouveau pour l'instant, ce qui là aussi l'énerve un peu mais puisqu'il n'a pas encore pu rencontrer celui à la tête du groupe ou un de ses lieutenants, il sait qu'il va falloir attendre encore. Il commence aussi à mieux comprendre comment ses visions se manifestent. Bien sûr il ne peut toujours pas contrôler leur apparition mais au moins la douleur ne lui fend plus le crâne à chaque fois. A présent c'est juste une légère impression de piqûre au niveau de la tempe. Ce qui est une bonne chose en soi puisqu'il n'a plus à trouver d'excuses quand ça lui tombe dessus, ce qui est une chose en moins à se soucier pour lui. Le travail sous couverture est mine de rien plus éprouvant qu'une mission plus "physique" on va dire, car c'est une vigilance de tous les instants. Il faut penser à tout tout le temps: ce qu'on dit, ce qu'on fait, qui on voit, qui vous observe. Il est entraîné pour mais ça ne rend pas la chose plus facile pour autant. Rester ici est un moyen de pouvoir repérer les allées et venues de ceux qu'il soupçonne d'être du groupe mais il constate qu'ils se font plus rare mais là encore sa position actuelle ne lui permet pas de pouvoir savoir ce que cela peut vouloir dire. Il devait y avoir du mouvement, pas besoin d'être un espion pour additionner deux et deux. Il espérait simplement qu'entre temps, il pourrait gagner en grade pour pouvoir savoir ce qui se tramait exactement à défaut de pouvoir y assister.

Commandant un second verre après qu'il ait terminé le précédent, il consulta le journal. Après tout, il était censé être du métier et il ferait passer le temps plus vite ainsi et qui sait, il y trouverait peut-être même quelque chose d'intéressant autre que les petites annonces dont certaines le faisait sourire parfois, tellement elles pouvaient être ridicules. Plus en plus de personnes sur Terre et de plus en plus de gens seuls, allez comprendre... Se sentant observé après quelques minutes, il se demanda d'abord s'il n'était pas trop parano à force d'être en représentation permanente quand il était ici mais non, il était surveillé. Il n'altéra en rien son comportement, achevant de lire son journal et payant ses verres en saluant la serveuse d'un simple signe de la tête, il jeta un coup d'oeil à son portable tout en sortant du bar. Marchant vers l'artère principale de circulation à proximité, ses soupçons se confirmèrent encore plus puisqu'il était suivi. Pas de panique, il pouvait parvenir à semer cette personne mais il voulait voir à qui il avait à faire. Continuant de marcher, il utilisa un petit passage que peu de personnes extérieures au quartier pouvaient connaître pour revenir sur ses pas pendant que son suiveur continuait d'avancer. L'entendant grogner lorsqu'il compris qu'il l'avait perdu de vue, Tobias resta planté en silence derrière lui jusqu'à ce qu'il se retourne. Il y avait quelque chose de familier mais il ne pouvait dire quoi. « Bonjour. » répliqua-t-il à la salutation de l'autre type et haussa négligemment les épaules face à sa question, mains dans les poches pour paraître inoffensif face à lui. « J'me posais la même question puisque ça fait deux blocs que vous me suivez à la trace. » expliqua-t-il en gardant son calme. Il pourrait toujours s'excuser s'il s'avérait que c'était un malentendu mais son instinct lui disait bien que ça n'était pas le cas et qu'il devait se méfier de ce type qui véritablement lui rappelait quelqu'un même si pour l'instant il ne pouvait pas encore trouver de qui il s'agissait ni où il avait pu le voir auparavant. Sa stature, voilà ce qui lui faisait penser ça. Il y avait dans sa façon de se tenir quelque chose de familier, il en était quasi certain.


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Il connaissait le parcours de Tobias au sein du S.H.I.E.L.D.. Après tout, un tas de dossiers avaient été rendus public et il avait eu le loisir d’en lire certains. De plus être infiltré dans l’agence lui avait permis de faire la connaissance d’un tas de monde. Enfin au départ, il était un véritable agent, il avait été recruté pour aider le S.H.I.E.L.D., mais HYDRA avait vu en lui un atout et il avait fini par comprendre qu’ils pouvaient faire plus. Le S.H.I.E.L.D. restait trop passif au goût du soldat et donc il avait rejoint les rend de l’agence nazis. Ca n’était pas leurs idées de la guerre qui l’avait attiré. Non, il n’était pas raciste ou pour une race supérieure et exterminer les autres. Il était là parce qu’il savait qu’il pouvait faire en sorte que l’organisation grandisse et soit la première à vraiment façonner le monde de façon positive. Tout le monde le voyait comme le méchant de l’histoire, alors que lui pensait vraiment qu’il pouvait faire une différence et aider la population et même le monde. C’était encore plus vrai maintenant que Johann était de retour. Ce dernier avait des idées innovantes et surtout il voulait des mutants dans leurs ranges. Ils en avaient déjà quelques-uns, mais il voulait pouvoir étendre cela. Une de ses missions était de pouvoir mettre la main sur des mutants, que ces derniers soient d’accord ou pas. Brock avait donc enchaîné les missions, avant de se demander où il pourrait en avoir un plus grand nombre et il pensa aux Watchers. Expliquant le tout à ses supérieurs, il partit donc chercher des pistes et en voyant aujourd’hui Tobias dans ce bar lui faisait dire qu’il approchait de la vérité et de pouvoir mettre la main sur le leader de leur cause. Malheureusement l’agent venait de le semer et en se tournant, le trouvant là, Rumlow compris qu’il venait de se faire avoir, mais ça ne le dérangea pas plus que ça.

    Désolé pour ça, mais je voulais vous parler au bar, mais je ne savais pas comment m’y prendre sans que vous compreniez qui je suis.

    De ce qu’il savait de Tobias, ce dernier n’était pas contre les hommes dans son lit, donc il aurait pu jouer là-dessus, mais Brock se doutait que ça serait trop évident. Du coup, il décida de jouer sur la carte des Watchers.

    On m’a demandé de vérifier vos antécédents pour être certain que vous puissiez faire vos preuves.

    Fixant l’homme, il ne savait pas que ce dernier était un inhumain et s’il l’avait sû, il aurait déjà fait en sorte de le ramener au QG avec lui. Non, il devait pour le moment être plus crédible dans le rôle d’un agent des Watchers.

    Vous vous doutez bien que nous n’allons pas laisser une personne détruire notre groupe. Donc je faisais mon travail.

    Tendant la main, il esquissa un sourire.

    Je suis Mark et si tout se passe bien, vous allez pouvoir rencontrer mon patron très bientôt. Enfin si vous êtes celui que vous dites être.

    Qu’est-ce qu’il s’amusait présentement. Savoir qu’il avait en face de lui un agent du S.H.I.E.L.D. et que ce dernier ne savait pas qui il était vraiment, le faisait repenser à toutes ses années au sein de l’agence ou il avait joué un double jeu.

    Que dois-je dire à mon patron sur vous ? Etes-vous un bon élément pour nous ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


Le concept du donnant-donnant peut sauver ta vie

Chacun a sa vision des choses. Les plus grand criminels, les psychotiques ou le quidam moyen voient les choses de leur perspective, se justifie en son âme et conscience, avec ses idéaux et ses croyances. Lui n'était pas différent à ce titre, en ayant choisit de rejoindre le S.H.I.E.L.D. ou même l'armée avant ça. C'est parce qu'il pensait et pense encore être du bon côté qu'il pouvait continuer d'avancer même quand dernièrement, les événements et la conjoncture n'étaient pas de leur côté. Mais il n'allait pas baisser les bras, même si avec sa récente découverte de sa nature Inhumaine aurait pu lui donner envie de se retirer. De toute façon, si l'Histoire avait bien montré une chose, c'est que le Mal serait toujours présent sous une forme ou une autre, qu'il s'agisse d'Hydra ou d'une autre organisation malsaine, il y aurait toujours quelqu'un pour semer la destruction et pour vouloir changer le monde, voilà pourquoi il y aurait aussi toujours quelqu'un pour se dresser contre ces mêmes gens et il était fier de faire partie de ces personnes là. Même si une partie de la population pensait encore que ce qu'ils faisaient ne servait pas à grand chose vu tout ce qui était arrivé ces dernières années. Si seulement ils pouvait savoir tout ce qui n'était pas arrivé grâce à leur intervention... Et c'est bien parce que les Watchers étaient une menace grandissante qu'il se trouvait là à présent. Personne n'avait encore réussi à identifier précisément l'organigramme précis du groupe et c'était sa mission principale. Simplement pour le moment, vu qu'il n'avait rejoint les troupes que récemment, il devait encore patienter avant de rencontrer quelqu'un qui ai la moindre importance. Ce qui devrait arrivé un jour, il le savait, tous les groupes radicaux avaient ce processus de sélection drastique pour trier tous les aspirants recrutés.

Mais pour le moment toujours rien. Il ne s'inquiétait pas pour autant même s'il aurait bien sûr préféré commencer à voir la fin de cette mission. Devoir prétendre partager leurs idéaux commençait à avoir un effet néfaste sur lui et sa patience mais il tiendrait bon. Il s'était aussi demandé s'il n'était pas parano, à se sentir observé mais il eu confirmation en quittant le bar que ça n'était pas le cas et il parvint à prendre son suiveur à revers. Il était temps de le confronter, surtout que ce dernier tentait de se la jouer innocent mais il lui fit comprendre qu'il ne marchait pas puisqu'il l'avait vu le suivre sur deux blocs. Il attendait donc de voir qu'elle allait être sa justification et il fronça les sourcils en l'entendant dire qu'il voulait l'aborder au bar et releva légèrement la tête avec la suite, comprenant de quoi il s'agissait là. Un test. Enfin c'était censé l'être puisqu'il ignorait qui il avait réellement face à lui pour le moment et il devait donc maintenir sa couverture. Adoptant une posture plus relaxée, il observa l'homme qui lui faisait face. « Procédure nécessaire, je comprends. » Ça tenait la route en effet et il n'allait pas jouer les impatients en disant que ça n'était pas trop tôt. Serrant la main qui lui était offerte, il se présenta à son tour. « Je n'ai donc pas à me présenter si vous avez étudiez mon dossier. » rétorqua Tobias, évitant ainsi de révéler son nom et te tester si l'autre homme disait vrai car sans cela, Ne réagissant pas à la remarque qu'il lui servi ensuite, il resta impassible. Il avait été préparé pour ce genre d'entretien. « Je peux vous obtenir des renseignements et aussi faire votre apologie. Vous devez savoir ce que je fais pour gagner ma vie ainsi que ce ce que j'ai pu faire avant, je crois que je pourrais vous être utile à plusieurs niveaux. Mais je peux aussi circuler avec beaucoup de facilité, ce qui pourrait s’avérer un avantage si vous voulez vous exporter sur d'autres positions stratégiques comme disons... la Sokovie ? » dit-il en haussant un sourcil. La population du pays était en effet bien remontée suite à ce qui c'était passé là-bas avec Ultron, les Watchers pourraient s'y implanté sans problème et il voulait prouver qu'il voyait le tableau à grande échelle, de quoi se vendre auprès du recruteur, si c'était bel et bien ce qu'il était, un doute persistait quand même chez notre agent, sans qu'il puisse encore dire pourquoi.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Jouer les agents doubles était quelque chose qu’il adorait. Travailler pour HYDRA lui avait permis de faire ce genre de choses régulièrement. Au début en rejoignant leurs rangs et faisant en sorte d’être un atout pour récolter des informations au sein du S.H.I.E.L.D. et aujourd’hui il pouvait utiliser les technologies de l’agence pour des fins personnelles. C’était ainsi qu’il pouvait approcher Tobias. Mais, il avait aussi pû approcher Sharon Carter, Steve Rogers et Sam Wilson sans que ces derniers ne le sache. Il se rapprochait d’ailleurs d’un plan pour chacun d’entre eux. Il ne pouvait pas remettre les pieds dans l’organisation par laquelle il avait été recruté à la sortie de l’armée, mais il pouvait approcher en allant vers les Avengers. Il avait vu le rapprochement de Stark et Rogers et il comptait en jouer. Il savait que s’en prendre à Steve allait amener Sam à bouger et ça serait plus facile de l’avoir lui que le soldat. Pour Carter, il avait déjà commencé à faire son chemin, mais il lui restait encore beaucoup à faire. En tout cas, pour le moment, il exécutait les ordres de Johann pour mettre la main sur des mutants. Pour cela, il se tournait vers les Watchers et comme il ne pouvait pas voir la tête de l’organisation, alors il allait plus bas et se retrouvait dans un bar où il reconnut un agent du S.H.I.E.L.D.. Ancien agent ou actuel ? Il votait pour la seconde option. Ce fut ainsi qu’il décida de le suivre, avant que la filature ne se retourne contre lui. Indiquant alors pourquoi il avait suivi le jeune homme, ce dernier semblait comprendre, comme il venait de le dire. Tendant la main pour le saluer, il le laissa répondre, avant de hocher la tête à ses paroles.

    C’est exact.

    Il ne donna pas son nom, car il ne savait pas lequel il avait pris pour sa couverture. Indiquant plutôt que son soit disant patron était prêt à le rencontrer, il voulait malgré tout savoir si Tobias pourrait répondre à ses questions et il l’écouta donc avec attention. Il était en train de se vendre à merveille et Brock était obligé de ne pas trop sourire, ce qui était bien dommage.

    Vous pensez donc que nous devons nous placer ailleurs ?

    Croisant les bras, il fronça légèrement les sourcils, voulant savoir ce que l’autre homme voulait dire exactement.

    Quels genres de renseignements pourriez-vous nous avoir ?

    Il ne voulait pas le pousser, mais tenter de poser des questions assez bateau, juste pour voir ce dont il serait capable.

    Nous avons déjà plusieurs personnes qui peuvent faire cela pour nous. Quel serait la différence avec vous ?

    Evidemment qu’il jouait, mais il restait malgré tout sérieux. De plus, il se doutait parfaitement que les Watchers devaient avoir des yeux et des oreilles partout. Il devait déjà savoir un tas de choses, tout comme HYDRA le faisant et n’importe quelle agence ou groupe du moment. Cependant, il voulait en savoir plus et surtout s’amuser à voir tout ce que Tobias serait prêt à dire pour arriver à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Le concept du donnant-donnant peur sauver ta vie. | Tobias.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» donnant dannant !
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-