Partagez | .
 

 WICCANDA // in another universe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 405
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
in another universe


Wanda marche tranquillement dans son quartier du Queens, en rentrant de sa journée à l'université, son sac à dos sur une épaule, son téléphone dans une main. Elle traîne les pieds, sachant pertinemment que rien ne l'attend à la maison. Pietro ne sera pas encore rentré, on est seulement en début de soirée. Elle n'a pas vraiment envie d'être confrontée à l'absence de Vision jusqu'au retour de son frère. La chambre qui autrefois lui appartenait semble être l'antre d'un fantôme. Quand il était là, déjà, la pièce était froide à souhait, sans la moindre décoration. Mais maintenant, c'est encore pire, parce qu'elle ne le retrouve pas assis sur le fauteuil quand elle rentre de l'université, seule touche de vie dans ce décor glaçant. Il n'est plus sur le canapé, devant Keeping up with the Kardashian, avec son visage complètement dénué d'émotions quand elle est en train de faire ses devoirs. Elle savait, quand il est parti, que ça laisserait un vide. Mais elle ne pensait pas qu'il serait si grand. Elle essaie de ne pas trop y penser, d'agir normalement quand elle est dans leur appartement, mais elle finit toujours par refermer la porte de sa chambre, comme si ça l'aidait à oublier qu'il n'est plus là. Alors que non. Pietro voit bien qu'elle s'est renfermée depuis que Vision est parti. Pour l'instant il n'a rien dit, et elle lui en est reconnaissante. Son jumeau a toujours trouvé sa relation avec l'androïde plutôt étrange, a toujours eu du mal à la comprendre, alors elle préfère qu'il ne lui pose pas trop de questions sur ce qu'elle ressent depuis qu'il n'est plus là. De toute façon, est-ce qu'elle saurait lui répondre ? Elle ne sait pas trop elle-même. Elle se montrerait peut-être plus en colère qu'autre chose, mais Pietro saurait aisément comprendre qu'elle est blessée. C'est plus facile de prétendre qu'elle est capable de continuer sa vie totalement normalement. Elle baille légèrement en regardant les nouvelles sur son téléphone. La loi anti-mutants et les arrestations occupent la moitié des gros titres, et elle sert les dents. Parfois, elle se demande si c'était vraiment une bonne idée de venir s'installer aux États-Unis. Ils auraient peut-être du s'exiler dans un pays plus neutre, acheter un cottage ou un manoir dans le fin fond de l'Écosse, de l'Islande. Pietro aurait pu courir comme un fou, profiter des grands paysages. Elle se serait sentie à sa place dans un endroit où on ne serait pas venu la chercher, quelque chose d'un peu magique, où elle aurait pu libérer ses pouvoirs sans le moindre risque. Oui, ils n'auraient pas du venir ici. Pourtant, au début, elle y a cru. Leur nouvel appartement, l'université, Vision, Pietro qui trouve Amadeus... C'était prometteur, tout ce qu'elle voulait. Mais tout s'est cassé la gueule en l'espace de quelques semaines, et maintenant, tout ce qu'elle veut, c'est fuir.

Quand elle tourne à l'angle de sa rue, un mouvement à sa droite attire son œil. Elle fronce les sourcils, fait mine de ne pas avoir remarqué. Elle fait quelques pas de plus, mais elle sent la présence. Elle passe sa langue sur ses lèvres, excédée. Elle sait exactement de qui il s'agit. Ce mec la fait flipper depuis qu'ils se sont croisés lors des attentats au centre commercial. Elle se retrouve toujours sur son chemin, toujours. Il ne vient jamais lui parler, mais il est là, comme une ombre qui la poursuit, quoi qu'elle fasse, où qu'elle aille. Cette fois, c'est la fois de trop. Wanda n'est pas d'humeur, certainement pas. Elle bifurque dans la ruelle dans laquelle se cache la porte d'entrée de l'immeuble. Mais au moment de composer le code, elle se retourne, lève la main et rapproche son pouce de son majeur, comme si elle essayait de coincer quelque chose entre ses deux doigts. Le jeune homme, qui a à peu près son âge, se retrouve soulevé de terre, comme si une corde invisible lui serrait le cou. « You, again? » De l'autre main, elle crée un voile invisible entre eux et la rue, afin que personne ne soit témoin de la scène. Ils ne verront qu'une ruelle déserte parmi tant d'autres. « Why are you following me, uh? » Elle resserre un peu plus sa prise. « What do you want from me? » Elle sait qu'il peut se débattre, elle l'a vu à l’œuvre. Et elle est prête à riposter. Elle a accumulé tant de colère ces derniers temps qu'elle serait capable de se surpasser. Sa magie a toujours été très liée à ses émotions, alors il n'a pas intérêt à faire de mauvais choix.

_________________

I'M AN ARMY OF ONE - MY CHAINS WILL BREAK
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 251
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
in another universe
wanda & billy

Billy sait qu’il ne devrait pas. Il sait que c’est stupide et qu’il va finir par faire une bêtise s’il continue de la suivre comme ça. Mais c’est plus fort que lui. Parce qu’il sait que Vision est parti, laissant Wanda et Pietro seuls et qu’à chaque fois que son père est parti de mauvaises choses sont arrivées. Parce que même si elle est plus jeune, même si elle ne le connaît pas, même si elle vient d’un autre univers que le sien, elle reste sa mère et Billy ferait tout pour elle. Tout. Il sait ce que sa mère dirait, si elle était encore là et capable d’éprouver autre chose que de la fureur et du chagrin. Elle dirait que ce n’est pas aux enfants de veiller sur leurs parents, mais l’inverse. Elle lui dirait de vivre sa vie et de ne penser qu’aux choses qui concernent les jeunes de son âge. Mais ici c’est lui l’aîné, pas vrai ? Et ça fait bien longtemps que Wiccan ne se sent plus jeune. Il a l’impression d’être un vieillard amer et affaibli qui ne peut que regarder les gens autour de lui souffrir et disparaître.
Alors il s’inquiète et il la suit. D’un peu trop près, trop souvent. Mais cette histoire de recensement des mutants l’inquiète encore plus. Il sait que sa mère et Pietro ne se sont pas recensés, il savait qu’ils ne le feraient pas, même dans un autre monde ils restent les Maximoffs fiers qui ne cessent jamais de se battre. Billy ne sait pas trop s’ils tiennent ça de leur père, ou des gens qui les ont élevés. Probablement des deux. C’est une bonne chose qu’ils aient décidé de ne pas se recenser, car Wiccan sait que ça ne peut que mal se terminer. Pas parce que c’est arrivé dans son monde – du moins pas dans de telles circonstances – mais parce qu’il y aura toujours des gens pour maltraiter et abuser des mutants. Alors oui, il la suit et il se tient prêt à agir, s’il le faut. Parce qu’il ne laissera personne lui faire de mal.

Si c’est étrange de voir sa mère aussi jeune autrement qu’en photo, ça l’est encore plus de la voir rentrer de l’université, son sac à l’épaule. Dans son monde, sa mère n’est jamais allée à la fac, elle a préféré enfiler son costume de superhéroïne très jeune pour ne plus jamais le lâcher par la suite. Mais il s’est renseigné sur ce qui est arrivé à sa mère et son oncle en arrivant dans ce monde et il comprend pourquoi ils ont décidé de mener une vie normale. HYDRA. N’importe qui voudrait la paix, après avoir servi de cobaye à ces monstres. Pour avoir trouvé Noh-Varr après ce qu’ils lui ont fait subir dans son monde, Billy sait ce dont ils sont capables et il ne souhaite ça à personne. Mais c’est tout de même étrange de voir sa mère tout faire pour rester quelqu’un de tout à fait normal.
Il ne pense pas l’avoir jamais vue éprouver un tel sentiment, dans son monde. Sa mère a toujours été fière de ses pouvoirs et il lui arrivait de les craindre bien sûr, il faudrait être fou pour ne pas avoir peur d’une telle puissance, mais elle n’a jamais souhaité être normale.

Mais sa mère avait des gens à ses côtés pour la soutenir, lui permettre de s’entraîner. Des gens qui comprenaient un minimum ce dont elle était capable et qui l’ont aidée. Ici, elle ne connaît pas Strange, ni Xavier, ni même son véritable père, personne. Seulement les Avengers et même si Billy les considère comme les plus grands des superhéros, ils ne sont pas en mesure de comprendre son pouvoir. C’est peut-être pour ça qu’elle cherche à ce point la normalité. Parce qu’elle a peur de ce qu’elle est. Oh Wiccan comprend. Il est terrifié par son propre pouvoir. Mais le fuir est inutile, ça, il l’a bien compris.
Le jeune homme soupire et fronce les sourcils en voyant qu’elle a disparu de son champ de vision. Merde. Il regarde autour de lui et réalise qu’il est juste à côté de l’immeuble où elle vit. Billy enfonce ses mains dans les poches de son manteau et pénètre dans la ruelle, juste pour s’assurer qu’elle rentre bien chez elle. Wanda est là, prête à déverrouiller la porte de son immeuble, alors il sourit légèrement et va pour traverser la ruelle et rentrer.

C’est là qu’il décolle du sol, le souffle coupé net, par une force invisible qui lui enserre la gorge. « You, again ? » fait sa mère. Merde. Merde, merde, merde, quel idiot ! Bien sûr qu’elle a remarqué qu’il la suivait. Il l’a sous-estimée à cause de son manque d’entraînement, mais elle n’en est pas moins stupide. C’est lui qui l’est. « Why are you following me, uh ? » fait-elle et la prise se resserre, Billy étouffe un peu et porte ses mains à sa gorge en essayant de reprendre son souffle, impossible. « What do you want from me ? » Et pendant un instant, il sent la panique qui s’installe. Pendant un instant, il voit les traits ravagés par la douleur et la rage sur ceux simplement agacés et inquiets de la jeune femme qui se tient devant lui. Pendant un instant, il ne peut s’empêcher de voir celle qui a détruit son monde et il est terrifié.
« S-stop it, I-- » croasse-t-il piteusement. Et puis il se souvient. Ce n’est pas la même. Ce n’est pas l’invincible Scarlet Witch rongée par la rancœur. Non, c’est la jeune encore si peu formée, encore si peu au courant de ce qu’elle peut réellement faire. Alors Billy ferme les yeux et il disparaît, avant de réapparaître une fraction de seconde après, un peu plus loin. Là il tousse, reprend son souffle et lorsqu’il la voit lever une main pour s’en prendre à lui à nouveau, il lève les siennes et c’est un mur crépitant d’étincelles bleues qui se dresse entre eux. « Don’t please ! I’m not here to hurt you, I promise ! » s’exclame-t-il précipitamment.

Il s’est fait prendre, maintenant, il n’a plus que deux solutions. Dire la vérité, ou trouver une excuse.

Il a dit la vérité à son père et maintenant, il s’est enfui et semble avoir complètement mal interprété sa mise en garde. Il est hors de question que la même chose se reproduise.

Billy se mord la lèvre inférieure et lève les yeux vers Wanda. « Look, I just—remember the attacks ? I saw what you can do and I just—I think we’re the same ? I mean, not mutants – obviously, we are, but—the powers you have ? The Magic ? It’s the same for me. » Il bafouille comme un idiot et a envie de se coller des baffes. « It’s scary, eh ? I mean, what you can do, what I can do. It’s just— you’re like me and I got curious. I’m sorry, I shouldn’t have followed you, » murmure-t-il d’une petite voix.

_________________

give me my life back


Dernière édition par Billy Kaplan le Ven 10 Fév - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 405
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
in another universe


Sa réaction a sûrement été un peu excessive, elle le sait très bien au fond d’elle. Elle aurait pu se contenter de le confronter verbalement. Mais en ce moment, Wanda est en colère, Wanda est à fleur de peau, et la surveillance du brun est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. « S-stop it, I-- » Elle ne relâche pas prise, mais le jeune homme finit par disparaître, à sa plus grande surprise, pour réapparaître quelques mètres plus loin. Elle fronce les sourcils et cherche à avoir le dessus une nouvelle fois, mais elle a à peine le temps de penser à ce qu’elle va faire qu’il a érigé un mur d’étincelles bleues entre eux. Elle affiche un visage dur et déterminé, mais une part d’elle reste fascinée par la magie à laquelle elle vient d’assister, et par le fait que les étincelles soient si semblables aux siennes, la couleur bleue mise de côté. « Don’t please ! I’m not here to hurt you, I promise ! » La première chose qui traverse l’esprit de Wanda, bien sûr, c’est bullshit. Bien sûr, elle l’a vu les aider lors des attentats, bien sûr, il a une gueule d’ange qui pourrait laisser penser qu’il ne ferait pas de mal à une mouche. Mais Scarlet Witch en a vu assez pour savoir qu’il faut se méfier de l’eau qui dort. Rien que le fait qu’il l’ait suivie comme ça est malsain et prouve que quelque chose cloche chez lui.
« Look, I just—remember the attacks ? I saw what you can do and I just—I think we’re the same ? I mean, not mutants – obviously, we are, but—the powers you have ? The Magic ? It’s the same for me. » Elle laisse retomber son bras, toujours légèrement levé devant elle, contre son corps, et son visage se détend un peu, même si elle reste sur ses gardes. Qu’est-ce qu’il cherche, alors ? Quelqu’un avec qui fonder un groupe de parole ? Quelqu’un pour l’aider à comprendre ? Elle n’est pas la personne pour ça. « It’s scary, eh ? I mean, what you can do, what I can do. It’s just— you’re like me and I got curious. I’m sorry, I shouldn’t have followed you, » Elle lève les yeux au ciel et secoue légèrement la tête. « No, you shouldn’t have. » confirme-t-elle d’un air blasé. Elle soupire un bon coup et repart du côté de la porte d’entrée. « This needs to stop, ok ? » ajoute-t-elle d’un ton autoritaire avant de se planter devant le digicode. Puis elle finit par se retourner vers le jeune homme qui semble toujours chercher à reprendre son souffle. « I don’t know what you’re expecting, but I’m sorry, I’m not interested. » Et au moment où elle prononce ces paroles, avec son esprit réfractaire à tout et en colère, elle se demande pourquoi elle est si dure. N’a-t-elle pas cherché, depuis toujours, à rencontrer quelqu’un comme elle ? N’a-t-elle pas cherché toute sa vie quelqu’un qui pourrait l’aider à comprendre et à maîtriser ce qui a été plus une malédiction qu’un don jusqu’à aujourd’hui ? Voilà que cette personne arrive sur un plateau d’argent, et qu’elle la repousse sans prendre le temps de réfléchir. Mais il y a cette petite voix au fond de sa tête, qui lui rappelle combien Hydra avait promis de les aider et n’a fait qu’empirer les choses. Qui lui rappelle qu’elle a offert sa confiance et son affection à quelques personnes qui n’ont fait que la trahir ou s’en aller. Parce qu’avec elle, people always leave. Il n’y a que Pietro qui reste, sa constante, son pilier. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils n’ont été que tous les deux pendant si longtemps. Et la seule fois où ils ont décidé de travailler avec d’autres personnes, il a failli mourir. Wanda a tiré des leçons de tout ça. « I can’t help you, and you definitely can’t help me. » ajoute-t-elle en se rendant bien compte que cette remarque est particulièrement mélodramatique. Mais tant pis, elle n’est pas dans une bonne passe, ce n’est pas bien grave si elle passe pour une névrosée qui refuse de l’aide. Elle n’est plus à ça près, Wanda. « Now, if you’ll excuse me, I have a ton of homework. Magic doesn’t really pay the bills. » Non, Tony Stark les paie. Même maintenant que Vision n’habite plus avec eux. Mais bon, ça, le garcon aux étincelles bleues n'a pas besoin de le savoir.

_________________

I'M AN ARMY OF ONE - MY CHAINS WILL BREAK
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

WICCANDA // in another universe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» WRESTLING UNIVERSE
» ✝ I'M JUST HAVING AN ALLERGIC REACTION TO THE UNIVERSE.
» DC Universe : LE nouveau MMORPG ?
» DC Universe online

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: funtown :: can't get enough :: days of future past-