Partagez | .
 

 you could do so much better if only you wanted to + CAROL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
 
you could do so much better if only you wanted to
Trouvant enfin un moment de libre dans sa journée pour se rendre à la tour des Avengers, Jennifer s'y rendait suite au message qu'elle avait reçu de Bruce un peu plus tôt qui lui demandait de venir le voir afin de pouvoir prendre un nouvel échantillon de sang. Elle se pliait bien volontiers à cette requête car elle savait combien il voulait trouver dans sa propre transformation la clé qui pourrait lui permettre de lui aussi pouvoir rester lui-même quand il laissait l'Autre de sortie. Après tout c'était grâce à lui qu'elle était toujours en vie aujourd'hui car sans cette transfusion, elle serait six pieds sous terre actuellement. Alors bien sûr il y avait une part d'elle qui se savait éternellement redevable à son cousin mais ça n'était pas que ça. Depuis qu'ils s'étaient retrouvés suite à toute cette histoire, elle avait pu voir combien il aspirait à mener une vie normale, autant que possible en tout cas en l'état des choses et elle voulait sincèrement qu'il puisse atteindre son but. Arrivant aux abords de la tour, elle coupait son portable pour ne pas être dérangée -elle aurait sans doute une demi-douzaine de messages en repartant mais qu'importe- et entra dans le hall, se pliant comme toujours aux différents protocoles d'identification qui assuraient la sécurité des lieux. Un processus auquel il fallait se plier ailleurs de toute façon, que ça soit au tribunal ou à l'aéroport ou n'importe quel endroit où les fameux détecteurs de génome X avaient été implantés. A cet égard, elle était bien contente que ces derniers ne détectent que cette mutation là où elle aurait déjà pu dire au revoir à son secret. Personne n'avait besoin de savoir qu'elle aussi était dotée de super-pouvoirs, son boulot était déjà assez compliqué comme ça en ce moment.

Arrivant à l'étage des Avengers, l'avocate prenait tout naturellement la direction du labo de Bruce mais en chemin, elle se rappela qu'il lui avait dit de l'attendre dans l'entrée puisqu'il était absent pour le moment, la rejoignant sous peu. Déposant sa sacoche à terre à côté de l'un des fauteuils installés là sans doute plus pour la déco qu'autre chose, Jennifer consulta sa montre. Elle n'avait pas eu le temps d'aller prendre quelque chose à manger, sa dernière audition de témoin s'étant prolongée inopinément. Elle était bien tentée d'aller faire un petit tour dans la cuisine mais elle avait des manières et elle n'allait pas tout simplement faire comme chez elle même s'il n'y avait probablement personne pour l'en empêcher. L'endroit était étonnamment calme d'ailleurs. Ces derniers passages ici étaient tous beaucoup plus bruyants mais elle appréciait de pouvoir observer l'endroit en silence. Il fallait bien admettre que c'était un lieu tout à fait agréable, équipé des dernières technologies et avec tout le confort mais elle ne voulait pas les rejoindre. Pour le moment, à ses yeux, ses talents d'avocate étaient plus utiles que ceux de son alter-égo vert. Elle se laisserait peut-être convaincre un jour qui sait. Regardant par la baie vitrée le paysage s'offrant à elle, une superbe vue de la Grosse Pomme vu la hauteur, elle se retourna lorsqu'elle entendit du bruit derrière elle, remarquant une silhouette vaguement familière. « Miss Danvers. Quelle surprise de vous trouvez ici. » En effet, surprenant de trouver la journaliste, ex-militaire de son état, dans la tour. A moins qu'elle ne soit venue interviewer Janet ou Wanda, elle se demandait vraiment ce qu'elle pouvait bien faire ici vu pour quel magazine elle travaillait.
  roller coaster


Dernière édition par Jennifer Walters le Jeu 6 Oct - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Travailler comme journaliste permettait d’avoir plus de temps que quand elle était militaire ou agent de la CIA. Elle avait un bureau au Daily Bugle, mais la plupart du temps elle restait à la Tour Stark. Après tout, elle écrivait vite quand elle était inspirée, mais aujourd’hui c’était tout le contraire. Elle devait s’occuper d’écrire un nouvel article, mais également de répondre aux courriers des personnes qui avaient des questions. Pour ces derniers ça n’était pas trop compliqué. Elle ne pouvait pas prétendre tout savoir, mais elle faisait en sorte d’être la plus sincère possible et parfois dire ce qu’elle aurait fait ou de quelle façon elle aurait agi. Carol ne pouvait pas savoir si ça aidait vraiment les autres, mais elle espérait vraiment que c’était le cas. A côté de ça, elle savait que beaucoup se moquaient d’elle. Après tout, son nouvel emploi était bien loin de ce qu’elle avait pû faire par le passé. Ca semblait être une façon d’être rétrogradée, mais elle s’en fichait. Même si ça n’était pas glorieux aux yeux des autres, ça l’était pour elle. La blonde faisait de son mieux pour aider en écrivant. Mais, elle en faisait beaucoup plus en étant Miss Marvel. Seulement personne ne devait être au courant. Les Avengers le savaient et ça faisait déjà trop de monde à ses yeux. Donc, quand elle sortait en costume, elle faisait en sorte de ne pas être reconnue. De plus avec tout ce qui se passait ces derniers temps, autant faire profil bas.

    Soupirant, elle se leva de la chaise dans laquelle elle venait de passer la dernière heure. N’arrivant à rien avec son article, elle décida de faire une pause. Se levant, elle prit le temps de s’étirer, avant de sortir de la pièce pour aller vers la cuisine. Commençant à avoir faim, elle pourrait se faire quelque chose rapidement et boire ne serait pas de refus non plus. Pas d’alcool, mais un thé ne serait pas de refus. Marchant tranquillement, elle était en train de se demander ce qu’elle pourrait se faire à manger quand elle entendit quelqu’un l’interpellé. Surprise, elle se tourna pour voir une personne qu’elle connaissait. Elle avait déjà croisé Jennifer, mais jamais ici. A ses paroles, elle se retourna, pensant trouver Bruce ou quelque d’autre non loin, mais apparemment elles étaient seules. Alors, elle reporta son attention sur l’avocate et croisa les bras sur sa poitrine.

    Miss Walters. Vous venez voir votre cousin ?

    Ne pas répondre à ce qu’elle avait dit juste avant était plus judicieux. Pas besoin que la brune ne sache la vérité et puis ça ne la regardait pas. Restant la fixer, elle décroisa finalement les bras et approcha.

    J’allais me faire à manger, voulez-vous quelque chose ? Et oui je me sers de la cuisine, car j’y suis autorisé.

    Pas besoin de s’expliquer plus selon elle. Après tout, elle était l’amie de James Rhodes, ce qui n’était un secret pour personne et ça voulait donc dire qu’elle connaissait au moins Tony. Mais, elle décida de ne pas attendre la réponse de la jeune femme et à la place, elle prit la direction de la cuisine.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
you could do so much better if only you wanted to
Parfois Jennifer se demandait encore s'il avait mieux valu qu'elle ne survive pas à son agression. La psy qu'on lui avait fait voir après tout ça avait parlé du syndrome du survivant ou quelque chose comme ça. Le pire c'est qu'à ce moment là, elle ignorait encore quelles conséquences avaient eu le sang de son cousin sur son propre organisme, la première manifestation de son double n'ayant eu lieu que quelques jours plus tard. Elle ne s'était jamais vraiment identifiée comme étant quelqu'un de croyant, ni de superstitieuse à vrai dire. Son esprit était plus cartésien et pragmatique qu'autre chose et c'était en partie grâce à cela qu'elle était aussi douée une fois devant un jury. Mais avec tout ce qui lui était arrivée depuis, une part d'elle ne pouvait s'empêcher de se demander s'il n'y avait pas une connexion qu'elle ne pouvait pas voir. Et bien entendu, cela la frustrait de se dire qu'elle n'avait pas de réponse à s'offrir sur le sujet, aucune certitude concrète et tangible. Heureusement pour elle, avec la tonne de cas qu'elle avait à traiter et le reste, le temps qu'elle avait pour penser à tout ça était considérablement réduit et il n'y avait que lorsqu'elle se retrouvait seule le soir dans son appartement que cela revenait la hanter. Elle ne voulait pas confier tout ça, à qui en parlerait-elle ? Bruce ? Hors de question. Il l'avait sauvé, elle n'allait pas lui dire qu'il aurait mieux fait de s'abstenir. Janet ? Hum, peut-être mais elle ne voulait pas qu'elle lui serve des platitudes, la psy en avait assez fait de ce côté là et elle ne voulait surtout pas non plus qu'on la garde à l'oeil, comme si elle allait faire une bêtise à cause de ça. Tout ça finirait par passer, surtout si elle continuait de se répéter ça comme un mantra. Elle pouvait convaincre un jury sans problème, elle pourrait donc en théorie en faire autant avec sa propre conscience, pas vrai ?

De toute manière, il n'y avait encore qu'un nombre très limité de personnes qui connaissaient sa double identité et elle pouvait avoir confiance en eux, personne ne vendrait la mèche. Donc c'était à elle de garder tout ça sous contrôle. En parlant de ce sujet, elle était venue à la demande de son cousin qui voulait procéder à un autre test et pour ce faire, un nouvel échantillon de son sang était nécessaire, voilà pourquoi elle se trouvait dans la tour. Seulement personne ne semblait être dans les parages quand elle arrive à l'étage où résidaient les occupants habituels de cette dernière. Pas forcément surprenant mais elle devait avouer qu'elle aurait presque préféré croiser quelqu'un plutôt que de rester là, plantée comme une idiote en attendant le retour de Bruce. Du coup lorsqu'elle entendit du bruit et découvrit qu'elle n'était au final pas si seule qu'elle le pensait, elle interpella l'autre jeune femme. Son introduction manquait de tact, c'est certain mais la blonde ne se laissait pas faire pour autant. « En effet, je suis venue voir Bruce mais il est absent pour l'instant et m'a demandé de l'attendre ici. » confia-t-elle à l'ex-militaire suite à sa question. Haussant un sourcil lorsqu'elle lui proposa de se restaurer puisqu'elle se rendait dans la cuisine, l'avocate esquissa un léger sourire quand cette dernière se justifia alors de pouvoir utiliser l'endroit puisqu'elle y était autorisée, ce qui évidemment éveillait sa curiosité. Elle était au courant de sa connexion avec Rhodes mais elle faisait partie de la famille de Bruce et ça ne faisait pas d'elle quelqu'un d'autorisé librement ici, c'était donc quelque chose qui ne pouvait que l'amener à se poser des questions. « C'est si gentiment proposé que je vais accepter l'offre. Je n'ai pas pu déjeuner, et si en plus c'est Stark qui régale... » ironisa-t-elle tout en suivant Carol vers la cuisine. Elle se doutait que sa présence n'enchanterait pas forcément la jeune femme mais si elle ne voulait pas la voir, elle n'aurait pas du lui proposer de la suivre. Après tout ça n'était pas comme si notre brune n'était pas depuis longtemps rompue au fait d'avoir un certain effet rebutant sur les gens quand ces derniers savaient quel était son métier et la réputation qui allait avec.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Le syndrome du survivant, elle aussi l’avait vécu. Après tout, c’était Mar-Vell qui l’avait aidé en la protégeait. Même si elle avait aujourd’hui des capacités extraordinaires, elle pensait malgré tout que le kree n’aurait pas dû sacrifier sa vie pour elle. Oui, il n’était que porté disparu, mais elle doutait fortement de le revoir un jour. Il l’avait beaucoup aidé et c’était elle qui était chargé de sa sécurité à l’époque, pas l’inverse. Malheureusement c’était lui qui en avait payé le prix et elle était encore en vie, n’ayant pas d’autre choix que de comprendre ce qu’elle était devenue. Ca n’était pas une partie de plaisir, surtout au début quand elle avait ses pertes de connaissance. Mais elle faisait en sorte de rendre hommage à l’homme qui l’avait sauvé, elle avait même pris son nom. Cependant, elle n’était pas aussi douée que lui et elle faisait tout son possible pour honorer sa mémoire. Alors, elle faisait en sorte d’être à la hauteur de ce que lui aurait fait. Tout comme elle voulait pouvoir aider les autres, que ça soit en étant Ms Marvel et Carol Danvers. Aujourd’hui par contre, elle ne parvenait à rien niveau travail, enfin sur une partie de son travail et elle se sentait frustrée. Décidant de faire une pause pour aller se faire à manger, elle fut surprise de découvrir qu’il y avait quelqu’un d’autre dans la tour et surtout une personne qui ne faisait pas partie des Avengers. La cousine de Bruce. Elles s’étaient déjà croisés, mais Carol faisait attention de ne pas en dire plus sur elle. Après tout, ses liens avec James et Tony parlaient pour elle, donc pas besoin de s’expliquer plus. Demandant à la brune si elle attendait son cousin, elle hocha simplement la tête à sa réponse, avant d’expliquer qu’elle voulait manger et elle lui proposa de la suivre si elle le voulait. Ca n’était pas son genre d’être si froide, mais la façon dont l’avocat la traitait ne lui donnait pas envie d’être chaleureuse. D’ailleurs, elle expliqua pourquoi elle pouvait utiliser la cuisine et elle leva les yeux au ciel à la remarque de la jeune femme. Mais, elle fut amusée par la suite.

    Il n’est pas forcé de savoir que vous avez mangé ici, mais si c’est le cas, je suis sûr qu’il se fera une joie de vous le faire remarquer un jour ou l’autre.

    Le scientifique le faisait régulièrement, que ça soit pour elle ou quelqu’un d’autre d’ailleurs. Il aimait bien faire des remarques du genre et peu importe la personne en face. Une fois dans la cuisine, elle commença à sortir ce dont elle avait besoin pour elle.

    Servez-vous. Je compte me faire un sandwich, donc si vous voulez autre chose, faites comme chez vous.

    L’avocate trouverait bien ce dont elle aurait besoin si elle avait faim. Prenant du pain, elle en coupa un morceau pour ensuite l’ouvrir en deux et alla ensuite prendre de la mayonnaise.

    Si vous voulez aussi utiliser la télévision ou autre chose, vous pouvez le faire. Je sais que je ne suis pas chez moi, mais je doute que votre cousin le prenne mal.

    Ca serait mieux que d’attendre dans un coin qu’il rentre. Elle risquait de vite s’ennuyer sinon.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
 
you could do so much better if only you wanted to
Etait-elle une ingrate d'avoir eu ce genre de pensées ? Non pas entièrement car certes elle lui aurait été redevable dans les deux cas mais ça aurait été un peu plus gérable pour elle de se contenter de se dire qu'elle lui devait la vie sans rajouter ce que son sang avait provoqué chez elle. Aider les autres, prendre la défense des plus faibles, elle le faisait déjà rappelons-le, certes à une toute autre échelle et sans se battre -quoique, faire face à un jury et un autre avocat, ça pouvait tout aussi bien s'apparenter à un combat- mais elle agissait là où d'autres restaient passifs. Mais admettez qu'entre ça et se voir hériter de supers-pouvoirs, il y avait quand même une sacrée marge. Bref, elle était encore en plein processus d'acceptation de ce changement magistral dans sa vie pour le moment et elle était au moins soulagée d'une chose c'est que tout ça l'avait rapprochée de son cousin alors que ça aurait pu les séparer, ça elle en était parfaitement consciente. Surtout qu'elle connaissait le caractère de ce dernier et sa propension à se blâmer pour des choses qui étaient pourtant hors de son contrôle. Mais pour le moment, elle gardait tout cela pour elle, pas question d'en parler avec Bruce ou qui que ce soit d'autre. Pas avant qu'elle ai pu prendre le temps de réellement réfléchir à tête reposée à tout ça, ce qui ne devrait pas arriver avant un moment en vérité vu son rythme de travail actuel et tout ce qu'elle avait à faire encore si elle voulait parvenir à faire renfermer Castle ou à exposer Stryker au grand jour. Deux quêtes personnelles qu'elle voyait d'ailleurs piétiner pour le moment et ça n'était pas pour lui plaire vous vous en doutez bien. Cependant, puisque son cousin avait demandé qu'elle vienne pour prendre un échantillon sanguin, elle était venue ici seulement elle trouvait demeure vide quand elle était arrivée à l'étage mais resta pas seule très longtemps.

En effet le hasard voulu que Carol fasse son apparition à ce moment là. Bien sûr qu'elle aurait pu se montrer moins froide et hautaine dans son ton ou son langage corporel mais que voulez-vous, c'était trop tard pour revenir en arrière. Ce qui ne changeait rien au fait qu'elle restait convaincue que la jeune femme perdait son temps dans ce journal, pouvant à son sens visé bien plus haut. Affirmant son hypothèse selon laquelle elle se trouvait là pour voir Bruce, elle s'interrogea de sa présence ici même si elle était en effet au courant de ses liens avec plusieurs des résidents. Surprise de la voir proposer pourtant de se joindre à aller pour se rendre à la cuisine, Jennifer accepta son offre -non sans encore une fois ne pas mettre les formes se faisant- avouant qu'elle n'avait pas eu l'occasion de déjeuner elle-même et que si en plus ça pouvait embêter Stark aussi, elle n'allait pas s'en priver. « Oh ça j'en suis même certaine qu'il le fera aussi remarqué à Bruce, histoire de se plaindre deux fois plus. » fit-elle remarqué avec une légère note d'humour dans la voix. A vrai dire oui, ça ressemblait bien au millionnaire de faire ce genre de choses de ce qu'elle avait entendu par certains échos. Suivant la blonde jusqu'à la cuisine, elle l'observa déambuler avant de se mettre à fouiner elle-même pour se faire de quoi grignoter. « Un sandwich suffira amplement. » annonça-t-elle en mettant la main sur le pain à son tour, entamant la préparation du sien pendant que l'autre jeune femme reprenait la parole. « C'est gentil de proposer mais je ne pense pas pouvoir profiter de tout ça. Je n'ai pas un créneau étendu pour l'attendre, si dans une heure il n'est pas là, je devrais retourner au palais. » Ok, peut-être qu'elle pouvait allonger ce délai d'une bonne demi-heure mais il faudrait en effet qu'elle reparte si Bruce ne pouvait pas revenir sur place avant. « Vous vivez ici donc à présent. Au moins le voisinage est sympa. » Small talk, sérieusement ? Ok, elle mettait ça sur le fait d'avoir sauter un repas car en temps normal, elle n'était pas du tout du genre à faire la conversation pour rien, encore moins en abordant des sujets aussi triviaux que ça.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    C’est vrai qu’il peut être une véritable diva quand il s’y met.

    Esquissant un sourire, il se souvenait de la façon dont Stark avait agi dans le désert avant son kidnapping et même depuis. De ce qu’elle avait lu de lui avant de le rencontre, prouvait qu’il l’était véritablement. Heureusement que Pepper pouvait le contrôler parfois, parce que sinon ça risquait de prendre la tête de tout le monde. Mais Rogers était doué aussi avec lui depuis quelques temps, ce qui n’était pas plus mal. Enfin, les deux étaient plus diplomates qu’elle, James ou les Avengers pouvaient l’être. Allant donc en cuisine, Carol se mis à prendre ce dont elle avait besoin pour se faire un sandwich, indiquant à la brune d’en faire autant si elle savait déjà ce qu’elle voulait manger. Commençant par couper du pain, elle alla ensuite prendre de la mayonnaise et écouta les paroles de l’avocate. Hochant simplement la tête, la blonde lui proposa de regarder la télévision ou en tout cas de trouver quelque chose pour ne pas s’ennuyer. Bruce en avait peut-être pour un moment. Si elle avait sû, elle aurait pû dire au scientifique que sa cousine était là, mais elle préféra s’en abstenir. Prenant une petite cuillère, elle écouta ce que disait la jeune femme, avant de mettre de la mayonnaise dans le fond de son pain.

    D’accord, mais n’hésitez pas vu qu’il n’y a personne.

    Fermant le pot de mayonnaise, elle le laissa de côté au cas ou la brune en prenne aussi et elle alla vers le frigo, l’ouvrant et prenant du jambon. Fermant la porte elle alla prendre un couteau et se stoppa dans ses mouvements aux paroles de l’avocate. Se retournant pour la regarder, elle devait avouer qu’elle ne s’était pas attendue à ce qu’elle lui dise quelque chose comme ça. Fronçant les sourcils, elle resta la fixer, avant de répondre.

    Oui, assez.

    Prenant le couteau et revenant près de son pain, elle esquissa un sourire.

    Voir Rogers, Thor et Barton torses nus à ses avantages, même Stark. Mais Romanoff n’est pas mal non plus.

    Il y avait du vrai dans ce qu’elle disait, mais elle voulait juste s’amuser sur ce coup-là. Elle se doutait que l’avocate ne parlait pas de ça en particulier, mais ça l’amusa de le dire. Ouvrant la parquette de jambon, elle coupa une tranche en deux et installa les deux parties dans son sandwich.

    Pour ce qui est de vivre ici, c’est en effet le cas. J’ai eu des soucis de santé et votre cousin et Janet m’ont aidés et depuis je vis ici.

    Haussant les épaules, elle faisait comme si tout cela était normal. Mais quelque part, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle n’était pas vraiment de leur groupe. Après tout, ils se connaissaient tous depuis tellement longtemps, qu’elle se sentait comme une étrangère parfois. Ils étaient tous très sympathiques, même Lucky, le chien qui avait sauvé la vie de Clint. Seulement, elle ne faisait pas partie de l’équipe de départ et elle se mettait parfois de côté toute seule. C’était stupide, mais elle ne voulait pas non plus s’imposer. C’était sans doute pour cela qu’elle restait souvent en retrait.

    Votre quartier est intéressant également ?

    Elle devait avouer qu’elle ne savait presque rien de l’avocate. Elle ne savait donc pas du tout où cette dernière vivait, il fallait bien le dire.

    Votre travail n’est pas de tout repos non plus.

    Ca elle le savait. Bruce avait parfois parlé de l’emploi de sa cousine et Carol avait entendu que cette dernière était douée dans ce qu’elle faisait, donc elle avait dû se faire des ennemis aussi.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
you could do so much better if only you wanted to
Haussant les sourcils à ce que venait de dire la jeune femme, Jennifer n'en doutait pas une seconde. « Bizarrement, je vous crois sur parole. » Petit trait d'humour d'avocate sûrement mais en tout cas elle souriait face à cette remarque. Tony était une diva et en un sens, il avait de bonnes raisons de l'être, le type était quand même un génie après tout, tout comme Bruce, à la différence près qu'ils n'avaient pas vraiment le même caractère et la même assurance face à une foule. Mais les divas, elle y avait eut droit aussi au cours de sa carrière, peut-être pas d'aussi connues que Stark mais elle se souviendrait encore longtemps de ce petit imbécile qui pensait sortir sans une égratignure du procès parce qu'il était un fils de. Combien elle avait pu prendre plaisir à le faire tomber de son piédestal à grand coup de talons aiguilles dans le derrière et lui faire comprendre sa leçon. Toujours est-il qu'elle n'avait pour ainsi dire pas eu à gérer un cas comme celui de Stark en plaidant et elle n'était pas pressée d'arriver à ce jour là. Elle se demandait encore par moments comment Pepper pouvait parvenir à le maîtriser et à ne pas perdre patience avec lui. Un point pour lequel elle admirait la jeune femme, entre d'autres choses bien entendu. Suivant Carol vers la cuisine suite à sa proposition, elle admit ne pas pouvoir profiter plus que cela de l'hospitalité des lieux, ayant en effet un emploi du temps assez serré devant elle. « Une prochaine fois peut-être. » rajouta-t-elle pour toute réponse, commençant à son tour à préparer son sandwich.

Elle aurait sûrement du se contenter de se focaliser sur cette tâche d'ailleurs vu ce qui suivit. La brune avait beau être d'une aisance rare lorsqu'elle était devant un jury ou dès lors qu'il fallait convaincre un juge d'obtenir un mandat ou que sais-je mais parler en dehors du boulot, pas vraiment son fort. Surtout quand elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de faire plus ample connaissance auparavant. Ce qui expliquait cette pénible tentative de sa part de garder un semblant de conversation entre elle en abordant le sujet du voisinage au sein de la tour Stark. En effet, pas véritablement la réponse à laquelle elle s'était attendue de la part de Carol à cette question mais elle ne doutait pas pour autant de la véracité de ces propos. « Encore une fois, je ne peux pas mettre ça en doute. » se contenta-t-elle de répondre, esqsuisçant un léger sourire à son tour. Bah quoi ? On peut être concentrée sur son boulot et sa carrière mais avoir des yeux non ? « Quel calvaire ça doit être. » se permis-t-elle de commenter néanmoins avec une fausse ironie. Continuant de préparer son propre sandwich de son côté, elle laissa l'ancienne militaire lui apporter plus d'éléments de réponse. « Quelque chose qu'ils ont en commun en effet, ce côté Saint-Bernard. » dit-elle en souriant légèrement. Elle pouvait se le permettre puisque c'était bien grâce à eux deux qu'elle était encore là, les deux scientifiques l'ayant aidé avec tout ce qui c'était passé suite à la fusillade et son changement.

Refermant les deux tranches de pain une fois qu'elle en avait fini, elle releva la tête quand sa question lui fut retournée par la blonde. « Mon quartier ? Hum, je ne crois pas que le mot intéressant soit celui qui corresponde le mieux pour le décrire. » répondit-elle en haussant une épaule tout en penchant la tête pour faire comprendre qu'en effet, intéressant était tout sauf le bon mot à employer. Mais elle ne changerait pas d'endroit pour autant pour la simple est bonne raison que c'était là chez elle, même si c'était ridicule de rester là même si elle pouvait s'offrir beaucoup plus grand ailleurs avec son salaire. Et oui, mademoiselle était quand même un brin sentimentale, que voulez-vous. « Non, clairement pas surtout quand de nos jours de plus en plus de personnes se croient en droit de faire ce que bon leur semble sous prétexte qu'ils ont peur ou veulent profiter de cette peur pour s'enrichir et prendre le pouvoir. » Un nom revenait dans sa mémoire en disant celà bien entendu mais elle n'allait pas trop y penser pour le moment ou ça lui couperait l'appétit. « Mais ça doit être autre chose d'être là-dehors et de sauver des vies c'est certain. » conclu-t-elle avant de croquer dans son sandwich tout en évitant de la regarder directement se faisant. Oh elle avait eut vent des états de service de la demoiselle, il y avait de quoi être impressionné, mais c'est vrai que de la savoir devenue journaliste pour un magazine féminin lui semblait un peu surréaliste pour le coup.
roller coaster

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Hochant la tête aux paroles de l’avocate, elle se doutait que cette dernière avait déjà pû voir le côté diva de Stark. Ca n’était un secret pour personne d’ailleurs. Allant vers la cuisine pour se faire à manger, elle laissa la jeune femme en faire autant, avant de lui indiquer qu’elle pouvait faire comme chez elle, mais apparemment la brune devait retourner travailler bientôt, donc elle ne pourrait pas rester longtemps. Esquissant un léger sourire pour lui dire qu’elle avait compris, Carol continua la confection de son sandwich tout en écoutant ce que Jennifer lui demandait. Il était vrai que c’était amusant de répondre de la sorte. Parlant du physique des hommes qui vivaient dans la tour et même de Natasha, la blonde devait avouer qu’elle était entourée de personnes aux physiques forts agréables. En l’entendant parler de calvaire, Carol se mit à sourire de plus belle.

    Vous n’imaginez même pas à quel point.

    Evidemment qu’elle était obligé de sourire. De toute façon, son air triste n’aurait pas été crédible une seule seconde. Indiquant alors la vraie raison de son emménagement ici, elle devait avouer qu’elle était contente de pouvoir compter sur eux. Ca faisait plaisir de pouvoir avoir des personnes qui ne l’avaient pas jugé à cause de ce qu’elle était devenue. Donc, désormais, sa maison était ici. Amusée par la comparaison avec un Saint-Bernard, elle devait avouer que ça leur correspondait bien. En effet, ces deux-là aidaient dès qu’il le fallait et ne demandait rien en retour. Demandant à l’avocate si son quartier allait était bien, ce fut à ce moment-là qu’elle se rendit compte qu’elle ne connaissait véritablement rien de la jeune femme. Apparemment le mot intéressant n’était pas bon pour décrire le lieu de vie de la brune. Elle parla aussi de son métier et Carol termina de préparer son sandwich, prenant un premier morceau, tout en écoutant ce que sa vis-à-vis avait à lui dire.

    Ca je suis bien d’accord. Tous les prétextes sont bons pour jouer sur les peur des autres.

    Elle l’avait vu beaucoup trop souvent lors de mission à l’armée. Les dictatures pouvaient amener à ce genre de façon d’agir. Tout comme ici où de grandes entreprises ou des personnes simples deviennent des tyrans. Elle avait aussi quelques noms en tête, mais elle était heureuse de voir que Stark lui n’était pas devenu ainsi. Ca aurait pû poser un vrai problème au vu de sa fortune personnelle. Surprise par ce que venait d’ajouter la brune, Carol fronça les sourcils.

    Vous voulez dire comme les Avengers ?

    Elle ne savait pas si c’était d’eux dont elle parlait, mais elle se doutait qu’elle savait comme tout le monde que Bruce était Hulk.

    Ca doit sans doute être une bonne chose, même si aujourd’hui les opinions divergent sur le fait que les superhéros puissent être une bonne chose.

    Après les problèmes avec les mutants et en particulier la Confrérie, puis d’autres mutants qui avaient décidés d’envahir la ville pour leurs propres comptes, elle se doutait que rien ne serait plus jamais pareil. La première intervention des Avengers, des 4 Fantastiques, des justiciers et de bien d’autres personnes qui mettaient leurs vies en première ligne pour les autres, n’étaient plus aussi appréciés qu’avant.

    Malheureusement les choses ont bien changés depuis quelques années et ça risque encore de changer si personne n’ouvre les yeux sur le fait que tous les superhéros ne sont pas les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
you could do so much better if only you wanted to
Stark était devenu quasiment un synonyme de diva après tout et ça ne datait pas d'hier quand on y pense, Howard le papa était déjà un excentrique pour son époque. Et on le sait bien, tel père tel fils... Bon ok, ça ne s'appliquait pas toujours mais pour eux c'était le cas. S'affairant à préparer son sandwich après avoir suivit la jeune femme dans la cuisine, Jennifer avoua ne pouvoir s'attarder pour profiter plus de ce qui se cachait ici et répondit avec une certaine ironie à ce que venait de dire la blonde. Oh oui, elle la plaignait vraiment de devoir avoir sous les yeux des personnes tel que Clint, Thor et les autres, sans oublier bien sûr Natasha. Un calvaire visuel en effet, qu'elle ne rechignerait pas à subir elle non plus à vrai dire. « Je ne préfère pas. » rétorquait-elle en souriant elle aussi pour le coup. Mais son sourire ne resta pas vraiment beaucoup plus longtemps sur son visage. En effet, évoquant un autre sujet et surtout les raisons pour lesquelles la jeune femme se trouvait ici, Jennifer comprenait mieux sa situation -même si évidemment elle se doutait qu'elle ne lui avait pas tout dit, ce qui était compréhensible-. Osant comparer les deux scientifiques à des Saint-Bernards, elle savait elle aussi de quoi elle parlait puisque elle-même avait été secourue par ces derniers suite à ce qui lui était arrivé. Sans le sang de Bruce et les conseils ainsi que le suivi régulier de Janet, l'avocate ne serait sans doute pas aussi sereine de pouvoir continuer sa vie comme elle le faisait actuellement. Elle leur devait beaucoup et même si c'était déjà son objectif auparavant, elle continuait à faire en sorte de pouvoir rendre la pareille en défendant les gens même si pour le moment ça se limitait encore à se faire dans une cours de justice. Répondant à la question de l'ex-militaire sur son quartier, la brune admit que le mot qu'elle venait d'utiliser n'était pas vraiment le plus adéquat pour se faire. Quant à son boulot, clairement, elle avait de quoi faire de nos jours avec le tumulte régnant en ville avec les attaques qui se multipliaient et les questions éthiques et politiques que posaient la recrudescence d'une certaine partie de la population.

Oui, elle n'avait pu que le constater, certains, comme toujours au cours de l'Histoire, avaient recours à la violence pour tenter de se rassurer face à ce qu'ils ne pouvaient ou voulaient pas comprendre. Elle était peut-être peu objective sur la question, encore plus à présent qu'elle aussi avait des capacités hors du commun mais auparavant déjà, elle avait toujours été plus ouverte d'esprit que certains. Comme quoi l'Homme n'avançait pas forcément encore dans la bonne direction malgré les années qui passaient. Son dernier commentaire fit réagir la blonde et elle hocha la tête doucement pour confirmer qu'elle parlait bien d'eaux. « Les Avengers ou tous ceux essayant de faire une différence. » précisa-t-elle avant de laisser parler Carol. Oh ça oui, les jugement hâtifs se multipliaient eux aussi ces derniers temps, ce qui en partie la retenait elle aussi de faire usage de ses capacités nouvellement acquises, vous vous en doutez bien. « L'Histoire a une fâcheuse tendance à se répéter. Ça n'est pas nouveau, les gens différents inspirent la peur et la fascination aussi. Les exemples ne manquent pas pour prouver ce que je viens d'énoncer. Si c'était déjà ça pour une couleur de peau, une religion ou autre, ce qu'il en est pour des gens capable de telles choses ou venant d'un autre monde... » Elle laissa sa phrase en suspens car elle se doutait bien qu'elle comprendrait où elle voulait en venir. « Mais je m'égare, vous n'avez sûrement pas envie de parler de ce genre de choses. Désolée. » Oh le sujet était sensible et elle avait encore bien des choses à dire dessus mais elle ne voulait surtout pas mettre l'autre jeune femme mal à l'aise ou l'ennuyer car qui sait ce qu'elle aussi pensait de tout ça. En plus elle n'avait pas forcément été très délicate avec elle jusqu'à présent, inutile de continuer à lui donner une mauvaise image de sa personne en se mettant à déblatérer de la sorte. Croquant dans son sandwich, elle restait donc silencieuse, évitant son regard à nouveau pour éviter d'empirer la situation présente.
roller coaster

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Finalement l’ambiance n’était pas trop mauvaise. Carol devait avouer qu’elle s’était attendue à ce que ça soit tendu et qu’elle n’ait rien à dire à l’avocate. Cette dernière semblait avoir une façon de voir les choses qui n’était pas la sienne. Donc, elle ne s’attendait pas à ce que la conversation soit plutôt bonne. Mais le ton changea quand arriva un sujet complexe. Tout ce qui se passait en ce moment dans le monde et en particulier en ville n’était pas simple à gérer. Jennifer devait clairement avoir du boulot avec tous les problèmes récents et certains qui devaient plus que traîner en longueur. La blonde se doutait que les dégâts occasionnés plusieurs mois voir années auparavant ne devaient pas être réglés. Les avocats avaient donc sans doute beaucoup de travail. Mais ce fut un commentaire de la brune qui fit réagir l’ancienne militaire. Parlait-elle des Avengers ? Elle n’en était pas certaine et elle voulait donc confirmation et à sa réponse, elle hocha la tête. Il était vrai que le groupe de héros et d’autres justiciers pouvaient être dignes de confiance, mais d’autres beaucoup moins. Cependant, ceux qui voulaient vraiment faire la différence comme son nouveau groupe de colocataires, Daredevil, certains mutants, pouvaient être des gens qui seraient prêts à sacrifier leurs vies pour le reste de la population. Evidemment, il y aurait toujours des pertes et ça c’était quelque chose que Carol avait du mal à gérer. Dans l’armée aussi elle avait dû y faire face, mais ça ne devenait pas plus facile avec le temps. Hochant la tête aux paroles de la jeune femme, la blonde comprenait parfaitement ce qu’elle voulait dire sur la différence.

    Ne le soyez pas. Chacun à son avis et je suis d’accord avec vous.

    Fixant son interlocutrice, elle voyait que cette dernière n’osait pas parler plus sur le sujet, donc elle le fit à sa place.

    Malheureusement les gens comme Loki et Magneto sont ceux qui marquent le plus la population et qui font que tout le monde voient les mutants et habitants d’autres planètes comme des menaces.

    Elle eut une pensée pour Mar-Vell qui avait donné sa vie pour la sauver. Lui aussi venait d’une autre planète et il avait dû se cacher sous une autre identité pour ne pas être poursuivit par les autorités. Maia ça n’était pas le moment d’y penser, alors elle reprit la parole à nouveau.

    La différence fait peur et c’est pour cela que beaucoup portent des masques. Je suis sûr que même sans, ils seraient toujours considérés comme des étrangers. Mais ce qui est le plus étrange à mes yeux, c’est que quand on a besoin de personnes comme les Avengers ou des mutants ou des justiciers, la population est la première à les attendre pour les sauver. Seulement, une fois le sauvetage effectué, plus personne n’a de respect pour eux et ils sont presque considérés comme des terroristes.

    Soupirant en secouant la tête, elle devait avouer qu’elle ne comprendrait jamais une telle chose. Les gens préféraient se rallier aux opinions des autres plutôt que défendre leur propres idées. Ca la dépassait, mais elle haussa les épaules.

    Malheureusement on ne les changera jamais.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
you could do so much better if only you wanted to
Jennifer savait très bien quelle image elle pouvait parfois renvoyer de sa personne. Elle s'en était fait un atout plutôt que de laisser tout ça l'atteindre mais elle aussi s'étonnait de voir qu'au final, elle parvenait à communiquer relativement aisément et civilement avec l'autre jeune femme, même si a priori, elles n'avaient pas grand chose en commun. De quoi prouver, s'il y en avait encore besoin, que parfois, il valait mieux ne pas se fier à l'image ou la perception qu'on a de cette personne. La conversation poursuivant son cours, l'avocate développa le fond de son propos après avoir confirmé qu'elle parlait bien en effet des Avengers. C'était un fait, oui, dans sa profession et celles liées étroitement avec la justice, le groupe de héros avait engendrer pas mal de procédures et de dossiers suite à la Bataille de New York même si celle-ci était bien sûr la première qui venait à l'esprit quand on évoquait le sujet. Car il y avait déjà eu des cas isolés auparavant mais évidement, rien d'ampleur comparable à ça. Et quoi qu'on en dise, les affaires "normales" continuaient d'affluer elles aussi alors oui clairement, une grande majorité d'entre eux avocats avaient du pain sur la planche pour les années à venir mais ça n'était pas là le propos. Il s'agissait plutôt de dire qu'elle était rangée de leur côté, de celui de tous ceux qui tentaient de mettre leur différence au service des autres. Chose qu'elle ne s'était pourtant pas encore résolue à faire elle-même depuis qu'elle avait subit sa transformation.

Elle avait ses raisons pour ça, qui peut-être n'étaient pas les bonnes après tout mais elle avait le sentiment de pouvoir faire plus de bien en étant avocate qu'en jouant les justicières pour le moment. Et bien entendu, quand on voyait le comportement des gens face aux superhéros, il y avait sérieusement de quoi y réfléchir à deux fois avant de se lancer. Surprise de l'entendre dire qu'elle partageait son point de vue, même si elle ne le manifesta que par un léger relèvement du menton, la brune écouta parler l'autre jeune femme et acquiesça à son exemple. On retient toujours les mauvais exemples même si les bons dépassent largement en nombres ces derniers. Car l'exception confirme toujours la règle ou quelque chose du genre. Ça n'était pas parce qu'une majorité des mutants et des habitants d'autres planètes étaient pacifistes et inoffensifs que d'autres ne l'étaient pas et c'était cette partie là qui posait problème. Et avec ce qu'ajouta Carol par la suite, il y avait cela aussi à prendre en compte, malheureusement. « Une morale au parfum du joueur de flute de Hamelin si on peut dire. Ils sauvent le monde mais on leur reproche ce qu'il faut faire pour en arriver là en les mettant au piquet et en leur tournant le dos. Et après on s'étonne que cette planète ne tourne plus très rond. » commenta-t-elle avec une amertume à peine dissimulée. « [color:9d17=ff6f7d]On peut toujours essayer mais c'est clairement accepter de lutter contre le courant. » ajouta-t-elle en haussant les sourcils et les épaules. « Heureusement que certains sont encore assez bornés pour le faire malgré tout. » Elle n'osait en effet s'imaginer ce que tout ça donnerait si ceux qui se souciaient encore de leurs congénères arrêtaient de les défendre ? Il y avait fort à parier que là, peut-être le déclid se produirait dans l'esprit de certains. Mais c'était un grand "si" dont on parlait là hélas et Jennifer avait peu d'espoir quant à la probabilité que cela arrive un jour.
roller coaster

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

you could do so much better if only you wanted to + CAROL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Episode 457 One piece
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-