Partagez | .
 

 team bus ⊙ the story of tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
jemma simmons, daisy johnson, phillip coulson, melinda may, lance hunter, barbara morse


Jemma va revenir au SHIELD.
Fitz ne sait pas trop ce qu'il en pense. Il est content, bien évidemment, pour elle. Peut-être qu'elle ne s'épanouissait pas autant qu'elle le pouvait à Stark Industries. Il est content pour le SHIELD, aussi, qui gagne une scientifique extraordinaire, un de ses meilleurs éléments d'après Fitz.
En revanche, il ne sait pas trop si il est content pour lui-même. Il ne sait pas trop ce que ça veut dire, que Jemma revienne au SHIELD sans être dans la même équipe. Il ne sait pas trop ce que ça veut dire, il ne sait pas trop si il a envie de savoir et puis-- “ Turbo? ” Fitz sursaute, en se tournant brusquement vers Mack qui lui offre un grand sourire en lui donnant une tape dans l'épaule. “ Tu t'es encore perdu dans tes pensées. Oui... pardon. J'ai les pizzas. T'as récupéré les bières? Oui, oui. ” Ça fait deux heures qu'ils font des allers-retours entre cette petite salle de repos du SHIELD et les magasins les plus proches pour rassembler tout ce qu'il faut pour ce soir: le ale dégueulasse préféré de Jemma, environ un million de pizzas, ainsi qu'une banderole disant bon retour parmi nous qui tellement fait rire Lance quand il l'a vue qu'il a craché son café par les narines.
C'est stupide, et Fitz le sait, ça fait à peine deux semaines que Coulson lui a annoncé que Jemma allait revenir au SHIELD une fois son contrat avec Stark Industries fini, ça fait deux semaines que Fitz angoisse et aujourd'hui c'était la première journée de Jemma et malgré lui, il se demande pourquoi elle n'est pas venue le voir. Lance revient avec un peu plus de nourriture, puis Bobbi et May avec des airs un peu gênés parce que c'est vrai que ça fait une éternité qu'ils ne sont pas tous retrouvés au même endroit au même moment, et enfin Coulson avec un certain enthousiasme qui ne fait que rendre Fitz encore plus nerveux. Lincoln est en mission, Daisy est chargée d'amener Jemma sans lui révéler quoique ce soit et à mesure que les minutes défilent, Fitz se sent de plus en plus nerveux. “ Et si elle savait? Et si elle ne venait pas?Turbo, j't'en prie. Mack, elle est en retard de cinq minutes...! Si ça se trouve, Daisy lui a dit et puis elle a dit qu'elle voulait pas, et du coup elle va pas venir et--

Mais voilà: la porte s'ouvre dans un chuintement, et Jemma a les yeux levés vers le ciel comme si Daisy venait de faire une blague stupide, et elle s'immobilise, et Fitz la regarde, mais elle les regarde tous tour à tour, l'air de ne pas comprendre, jusqu'à ce que: “ bon retour parmi nous! ” disent-ils tous ensemble, tous un peu embarrassés, tous un peu enthousiastes, mais certainement tous heureux de retrouver leur Jemma.
Fitz s'empare d'une bouteille de bière, la décapsule et s'approche rapidement pour la tendre à Jemma, avec un petit sourire timide et désolé. “ C'est bon de te revoir avec ça autour du cou, Simmons, ” dit-il le (presque) plus naturellement du monde en désignant d'un coup de menton sa carte d'agente, avant de se tourner vers Daisy et passer un bras autour de ses épaules en l'emmenant plus loin, genre j'ai envie de lui parler, alors qu'il a vraiment envie de parler à Simmons, mais pas devant tout le monde. “ Vous êtes en retard de six minutes, Daisy, what the fuck? ” marmonne-t-il d'un ton pressé, à son adresse.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
jemma simmons, daisy johnson, phillip coulson, melinda may, lance hunter, barbara morse


Elle est un peu mal à l’aise, Bobbi, même si elle tâche de ne rien laisser paraître. Comment pourrait-il en être autrement ? Les réunions de famille, ça n’a jamais été sa tasse de thé. Mais aujourd’hui, c’est différent. Aujourd’hui, c’est pour Jemma. La meilleure cause qui soit.
Depuis le départ de cette dernière, elle et Bobbi n’ont pas cessé de garder contact pour autant. Cet étrange lien qui uni, sans doute, ceux qui se sauvent mutuellement la vie. Mais c’est plus que ça. Bobbi éprouve une affection particulière envers sa cadette, prévention tendre sans pour autant la sous-estimer ou la ménager.
Alors être là pour son retour n’est qu’une évidence. Parce que Bobbi l’a sans doute comprise plus que quiconque lorsqu’elle a eu besoin de s’éloigner. A l’heure actuelle, si Hunter ne l’avait pas convaincue, la blonde elle-même ne ferait plus partie du S.H.I.E.L.D. Cela avait été l’ironie du siècle, étant donné leur passé commun toujours entravé par le S.H.I.E.L.D, que ce soit lui qui la persuade de ne pas tout plaquer. C’était justement parce que ça avait été lui, au final. Hunter. Là également ce soir, à l’autre bout de la pièce. Un regard en coin de Bobbi, une esquisse de sourire, presque imperceptible pour ceux qui ne connaissent pas sur le bout des doigts la jeune femme. C’est pourtant le cas de Mack, qui vient la voir après quelques mots échangés avec Fitz. Etrange que ce dernier ai pardonné à son grand copain Mack, mais pas à elle, bien qu’ils soient maintenant affecté à la même équipe depuis plus d’un an. Mais après tout, il n’est pas le seul à ne guère vouloir lui parler désormais. Boule d’amertume au fond de la gorge que Bobbi refoule d’un mouvement de tête en se tournant vers Alphonso. Ce dernier passe nonchalamment un bras autour de ses épaules pour une brève étreinte. Que ferait-elle sans lui ?
« C’est bien que tu sois venue. » Les mots font sourire Bobbi qui fait une légère moue. « Elle le mérite. » Au tour de Mack de sourire et il l’étreint à nouveau avant de la lâcher.

Un soupir retenu alors que le regard de l’agent Morse balaye la pièce. Ils sont presque tous là et elle ne se sent guère à sa place. Pourtant, le S.H.I.E.L.D a toujours été comme sa famille. Remplaçant celle qu’elle a perdu à vingt ans. Remplaçant celle qu’elle ne pourrait jamais construire avec quiconque. Mais elle n’arrive plus à s’y sentir à l’aise, ni même légitime. Pas avec les regards fuyants, les attitudes gênées, les non-dits et les reproches. Même après un an. Encore une fois, l’idée de partir étreint son esprit vicieusement. Mais ce serait malvenu de ne serait-ce qu’y penser ce soir, alors que Jemma revient d’une minute à l’autre. Pour se donner une contenance et délier sa gorge, Bobbi imite certains de ses camarades et se sert d’une bière sur le buffet. Elle n’a guère le temps de la décapsuler que Jemma fait son entrée, accompagnée par Daisy. La formule d’accueil lancée tous en chœur fait son effet, et malgré une certaine gêne, on ressent l’émotion de tous. La blonde attends que Fitz s’éloigne de Jemma pour s’approcher de cette dernière en ouvrant sa propre bière.
« Bienvenue à la maison, » souffle Bobbi en tintant doucement son goulot contre celui de Jemma avant de boire une gorgée. Elle gratifie son amie d’un regard de chat satisfait alors que les autres viennent également la féliciter comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
jemma simmons, daisy johnson, phillip coulson, melinda may, lance hunter, barbara morse


La nouvelle lui avait plaisir bien entendu. Savoir que Jemma allait revenir dans le giron du S.H.I.E.L.D. était forcément une bonne nouvelle pour elle même si elle se doutait que cette parenthèse au sein de Stark Industries lui avait été bénéfique et surtout nécessaire comme elle le soupçonnait pour des raisons qui lui étaient propres. Bien que l'agent senior ait quelques théories à ce sujet là malgré tout car si Melinda n'était pas connue pour être celle qui s'exprimait le plus, elle n'en restait pas moins quelqu'un de particulièrement observateur et comment dire, certaines des choses que la jeune femme avait dites et faites avaient résonner en elle avec un écho particulier. Mais elle n'était pas aller la pousser à parler pour autant. Tirer les vers du nez à quelqu'un elle savait le faire, elle savait jouer de cette tension que sa présence imposait habituellement mais ici il ne s'agissait pas d'obtenir des infos essentielles pour une mission. Cela touchait à la jeune femme directement et même si elle voulait l'aider, elle n'avait en rien pousser Jemma à se confier, lui rappelant simplement que si elle en avait besoin, elle serait là pour elle. Voilà pourquoi elle se trouvait là d'ailleurs. Cette petite surprise s'était montée rapidement mais elle avait fait en sorte de pouvoir être là, laissant ses obligations de côté un moment. Car oui, comme c'était le cas avec la grande majorité des personnes présentes dans cette pièce, elle tenait à elle mais ne l'exprimait qu'à sa façon. Ce qui se résumait souvent à de simples expressions monosyllabiques ou des regards plus ou moins appuyés. Quoi que, depuis son retour après son absence, elle aussi travaillait sur elle-même pour tenter de remédier à tout ça mais il était parfois dur encore pour elle de combattre ses vieilles habitudes.

May voulait d'ailleurs aller parler à Bobbi, mais ne sachant pas vraiment si cette dernière se laisserait approcher après ce qui c'était passé et la réponse de la majorité de l'équipe suite à tout ça. Bien entendu, elle aussi l'avait un peu mal pris mais elle comprenait également ce qui avait pu la pousser à faire une telle chose. Cependant le moment semblait mal choisi pour se faire, ils étaient tous là pour Jemma après tout, cela pourrait encore attendre quelques heures ou jours encore, pas vrai ? Rien ne transparaissait sur son visage bien entendu mais elle était satisfaite de voir son ancienne équipe réunie de la sorte. Signe que malgré tout ce qui c'était passé, quelque part ils tenaient encore tous les uns aux autres, même si elle n'admettrait jamais ça de vive voix, encore moins en présence d'Hunter -croyez bien que si elle le détestait vraiment, il le saurait-. Cherchant une bière à son tour après l'arrivée de Jemma, servant comme les autres la phrase convenue lorsqu'elle pénétra en compagnie de Daisy dans la pièce, elle se contentait d'observer les divers échanges, se demandant bien ce qui semblait agiter autant Fitz pour qu'il harponne ainsi son amie et après un regard échangé avec Phil qui se tenait plus loin, elle s'avança vers les deux jeunes femmes, un léger sourire sur les lèvres. « Au retour de la fille prodigue. » offrit-elle de son commentaire, levant sa bouteille légèrement pour joindre le geste à la parole tout en hochant tout aussi imperceptiblement la tête. Elle ne serait pas beaucoup plus démonstrative pour cette fois, mais on pouvait voir malgré tout qu'elle était soulagée et heureuse de retrouver la jeune femme à leurs côtés.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
jemma simmons, daisy johnson, phillip coulson, melinda may, lance hunter, barbara morse


Techniquement, Hunter était chargé de s’occuper d’aller chercher tout ce qu’il fallait pour accueillir Jemma. Il avait été cherché cette banderole et les bières avec Mack et était supposé aller avec lui chercher les pizzas mais la fainéantise légendaire de l’Agent l’avait emporté sur ce coup-là et il s’était offert une bière en se vautrant sur le canapé tout en s’attirant les foudres de Mack, du moins pour quelques secondes du moins, car Hunter fit un signe de tête vers Fitz qui s’agitait nerveusement en s’assurant que tout était parfait, ce qui, au final, fit rire Mack et Hunter. Il trouvait cela touchant de voir le jeune homme aussi nerveux. Au bout d’un moment, voir Fitz tourner en rond n’était plus aussi drôle et il voulait s’assurer que Bobbi viendrait elle aussi alors il décida de se lever et prétendre aller chercher un paquet de chips qui devait traîner dans la cuisine – ce qui était véridique – puis il failli bousculer May qui se rendait dans la salle des fêtes pour la soirée et lança un sourire à Bobbi qui montrait des signes de nervosité. Normal, la plupart des membres de l’équipe n’étaient plus vraiment pareil avec elle depuis cette histoire insensée mais Hunter lui avait pardonné depuis longtemps et il se rangerait à ses côtés. Toujours.


Heureusement, Mack était là. Et lorsque Jemma arriva enfin, Hunter était tellement occupé à admirer la divine silhouette de son ex-femme qu’il loupa le moment de lancer la formule d’accueil pour la jeune femme alors il lança néanmoins un ‘bon retour parmi nous’ en décalage avec tout le monde qui ne manqua pas inaperçu. Hunter se mit en retrait lorsque tout le monde se bousculait pour accueillir la scientifique, il ne savait pas vraiment quoi lui dire et puis il voulait laisser Bobbi respirer un peu et fut heureux de la voir se lancer et aller dire bonjour à jemma. Il est vrai que Hunter et Simmons n’avaient jamais vraiment discuté ensemble, ce qui était dommage. Il savait qu’il avait des choses à lui dire néanmoins et d’ailleurs il avait une chose vitale à lui dire, là, tout de suite. Il attendit que tout le monde ai finit avec les ‘bon retour’ et autres ‘content de te revoir’ pour s’approcher, seconde bière bien entamée à la main, avec un grand sourire «Jemma… Par pitié donne le feu vert pour qu’on puisse entamer les pizzas, Fitz a refusé catégoriquement toutes mes tentatives de négociations » Il lança un regard à tout le groupe qui le fusillait du regard bien évidemment puis il tourna de nouveau la tête vers la jeune femme «C’est bien que tu sois là, vraiment. » fit-il d’un air plus sérieux avec un sourire chaleureux puis il se retira aux côtés de Bobbi. I observa la belle blonde puis lui donna un petit coup de coude «Comment tu te sens, Bob’ ? »
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

    Il avait revu Jemma quelques semaines plus tôt et donc il avait découvert avec plaisir qu’elle voulait revenir au S.H.I.E.L.D. Forcément, il en avait été ravi, mais il avait dû garder l’information pour lui au début. Bon d’accord, il n’avait pas été particulièrement discret. Il en avait parlé assez rapidement à Melinda, pour ne pas dire le soir même. En même temps, il ne comptait pas lui cacher une telle information. Ca n’était pas un secret d’état non plus. Il savait également que Maria Hill n’allait pas l’empêcher de ramener Simmons là où elle était chez elle. Donc, il avait de la chance que May soit discrète et quelques jours plus tard, il avait été en parler avec Fitz. Vu que la situation n’était pas au beau fixe entre eux, il avait voulu lui indiquer que son amie revenait parmi eux. Phillip n’avait pas encore fait les équipes, donc Jemma pourrait choisir où elle voulait aller. Il se doutait que Leo aimerait qu’ils fassent à nouveau partit de la même équipe, mais le directeur adjoint ne pouvait pas lui assurer une telle chose. Donc, il n’avait pû que lui indiquer le retour de Jemma. Pour la suite, ça serait également à la jeune femme de choisir si elle voulait rejoindre une équipe ou non. Deux semaines passèrent et finalement le mot c’était répandu dans l’agence et encore plus dans leur ancienne équipe. L’agent Simmons était de retour et ceux qui avaient travaillés avec elle à son arrivée sur le terrain étaient prêts à célébrer l’évènement.

    Pour le plus âgé, la journée avait été mouvementée et donc il avait hâte de pouvoir rejoindre les autres. Mais, après de nombreuses réunions, il avait dû aller faire un rapport à Maria, avant de pouvoir retrouver les autres. Il savait que Daisy devait s’occuper de la scientifique, pour que tout le monde soit présent dans la salle avant leur arrivée. Quand lui y entra, tout le monde était déjà présent. Il jeta un œil vers Melinda, souriant légèrement, avant d’aller vers la table la plus proche. Prenant un peu à manger, il devait avouer qu’avoir loupé le déjeuner n’avait pas été une bonne chose pour une fois. Finalement Daisy arriva avec Jemma et tout le monde resta les regarder. Amusé de la réaction de la scientifique, le directeur adjoint parla comme tout le monde pour lui souhaiter un bon retour. Tournant la tête vers Hunter qui avait un train de retard, Coulson leva les yeux au ciel en souriant. Voyant finalement Melinda le regarder, il esquissa un sourire, avant de la voir rejoindre les autres femmes. Restant au même endroit, il jeta un œil vers Fitz qui parlait avec Daisy de façon agiter, avant d’entendre Lance parler de pizzas. N’ajoutant rien, Phil alla prendre une bière et l’ouvrit pour en boire une longue gorgée. Puis des groupes se formèrent et finalement il avança vers la brune en souriant.

    C’est à mon tour de vous souhaiter la bienvenue officiellement.

    Il était content qu’elle soit de retour et même s’il le savait depuis qu’elle était venue le trouver à son bureau, il ne pouvait pas ne pas venir le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
    Même si ça faisait longtemps qu’il était là, Joey se sentait toujours comme le petit nouveau de la classe. Lincoln était arrivé après lui, mais ça ne changeait rien à ses yeux. Il était arrivé en cours de route, alors que toutes les autres personnes présentent se connaissaient déjà depuis plusieurs années. Au fil des mois, il avait appris que Jemma et Fitz avaient fait leurs études ensemble et qu’ils avaient commencés sur le terrain ensemble. Il était donc persuadé que ça ferait plaisir à Leopold de retrouver son amie et de pouvoir travailler avec elle. Il savait aussi que Bobbi et Mack se connaissaient depuis longtemps. Ils étaient de très bons amis, tout comme avec Hunter. Puis il y avait l’équipe premièrement formée dans le Bus, tout comme la relation entre May et Coulson. Ca faisait beaucoup de relations entre tout ce groupe, mais grâce à Daisy, Joey était parvenu à avoir une place parmi eux. Il apprenait au fur et à mesure à se faire une petite place. Il avait passé plus de temps avec Daisy, Lincoln et Erin dernièrement. Tout comme avec Tobias d’ailleurs. Mais, il était content d’avoir pû être invité ici. Quelque part il en était même fier. Lincoln n’était pas là, mais il aurait au moins Daisy avec qui parler. Enfin pas tout de suite, vu la façon dont Fitz venait de l’amener avec lui sur le côté. Visiblement c’était important et il ne préféra pas déranger. Attendant son tour pour aller parler avec Jemma, il esquissa un sourire. La scientifique l’avait vraiment aidé par le passé. Elle avait pris le temps de venir lui parler quand il avait décidé d’utiliser ses pouvoirs pour aider les autres, mais elle était partit rapidement chez Stark Industries. Il avait alors vu la façon dont les autres avaient été surpris et surtout Fitz. Il en avait parlé avec Mack, parce que ce dernier connaissait Turbo depuis plus longtemps. D’ailleurs le surnom l’avait surpris, mais Mack lui avait expliqué le pourquoi du comment.

    Visiblement l’équipe avait vécue beaucoup de choses ensemble. Il savait aussi pour Ward, Antoine et les autres. Ils avaient perdus plusieurs personnes qu’ils avaient vraiment appréciées. Alors le retour de Simmons ne pouvait être qu’un heureux évènement. En tout cas, c’était que lui pensait. Même s’il n’avait pas passé beaucoup de temps avec la scientifique, il était content de voir sa surprise sur le moment. Voyant chacun aller la saluer et lui parler, Joey préféra attendre dans son coin. Chacun avait son mot à dire et de son côté, il vit Mack le rejoindre. Souriant, il devait avouer qu’il appréciait le mécano. Ca lui rappelait que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de parler mécanique avec lui. Mack aimait les voitures en tous genres et Joey était plus motos, mais ça ne voulait pas dire qu’il n’aimait pas les voitures comme par exemple Lola. Il savait que Mack tentait régulièrement de dire à Coulson de le laisser toucher sa voiture, mais visiblement ça ne fonctionnait toujours pas. Il resta donc discuter avec lui, attendant d’avoir une petite place près de Jemma pour pouvoir aller la saluer à son tour.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
cause i'm gonna make this place your home.


« Six minutes, seulement ? » Daisy tourne un regard vers Fitz, qui la tient toujours fermement à l’écart du groupe, comme s’il s’agissait d’une question de vie ou de mort. Elle coule un regard vers une Jemma radieuse, plus que ces derniers temps, du moins, puis se tourne à nouveau vers le scientifique. « D’accord, je suis désolée, juste... Détends-toi, ok ? » Elle sait bien que c’est pas une situation facile pour lui, que même s’il l’a sûrement attendue depuis que Coulson leur a annoncé le retour de Simmons, Fitz doit être sur les nerfs. Ils le sont certainement tous un peu, dans le fond, même si c’est à échelle différente. Lui... Lui doit à la fois être aussi anxieux qu'une veille d'examen, mais aussi excité qu'un enfant la veille de Noël. Oui, définitivement, c'est ce qui doit approximativement se passer dans le cerveau en ébullition de Fitz, à cet instant présent. Elle ouvre à nouveau la bouche pour renchérir, mais son oreille se dresse légèrement lorsqu’elle entend les propos de May : « Au retour de la fille prodigue. »

Et là, c'est le scandal dans l'esprit de Daisy. WAIT. Elle pivote sur elle-même et s’approche du petit groupe, non sans accrocher le bras de Fitz au passage, parce qu'il est hors de question qu'il lui échappe. Elle prend un petit air faussement scandalisé, fait une légère grimace en roulant des yeux et croise les bras. « Quoi ? Mais je pensais que c’était moi, la fille prodigue ? » Tsss. Si Lincoln était là, il dirait encore qu'elle fait preuve de mauvaise foi. Pourtant, tout le monde ici sait que ça coule de source, que c’est elle l’enfant parfai… Ah, non ? Elle c’est un peu l’enfant qui enchaîne les catastrophes, c’est vrai. « Jemma… Par pitié donne le feu vert pour qu’on puisse entamer les pizzas, Fitz a refusé catégoriquement toutes mes tentatives de négociations. » Elle lance un regard faussement lourd de reproches à Fitz, puis se tourne vers son amie, un sourcil arqué, comme pour lui dire : "tu vois ce qui se passe ici, ce que je subis ? C’est l-e-n-f-e-r". « Fitz qui affame le peuple, tiens. Il suffit que je m’absente quelques heures et on vous retrouve sous un régime tyrannique. »
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 588
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur

the story of tonight
jemma & la meilleur team du monde


Aujourd’hui, c’était le grand jour.
Elle est officiellement revenue s’installer à la base du Shield. Elle a passé la matinée à organiser sa chambre et ses appartements, presque comme avant. Les habitudes sont revenues très vite, finalement. Puis, l’après-midi, on lui a refait faire un tour de la base, même si elle la connait déjà très bien. On lui a fait part des nouveautés, on lui a présenté quelques nouveaux agents, et on lui a montré les améliorations apportées aux différents laboratoires de la partie scientifique. Elle a presque eu l’impression d’être de retour en primaire, quand on lui faisait faire des sorties scolaires et qu’on lui expliquait comment fonctionnait la nature, alors qu’elle connaissait déjà tout sur le bout des doigts.
Quand la journée a touché à sa fin, Jemma s’en est trouvée largement soulagée. Elle aurait été incapable de supporter plus longtemps la voix monotone de l’agent Blake.
La soirée est déjà bien entamée quand elle retrouve Daisy dans les couloirs. Les filles discutent pendant plusieurs minutes, et Jemma ne se gêne pas pour se plaindre de Blake, qu’elle ne peut désormais plus voir en peinture. C’est tout con, cette situation, et pourtant, ça rend la jeune scientifique heureuse. Pouvoir retrouver Daisy, qu’elle considère comme sa meilleure amie, au détour d’un couloir, pour échanger sur sa journée c’est… Presque inespéré, après ces longs mois solitaires et sombres.
L’inhumaine l’embarque avec elle pour aller boire une bière dans la salle commune, et elles continuent à converser sur le chemin. Quand les portes de la salle s’ouvrent, Jemma ne remarque pas tout de suite ce qui se trame. C’est la couleur de la banderole qui attire son œil, et quand elle baisse les yeux, ils sont tous là, à l’attendre. Elle ressent comme un petit coup au cœur en les voyant tous réunis là, et elle ne contrôle même pas le large sourire ému qui s’étire sur ses lèvres. Ils lancent tous un bon retour parmi nous ! enthousiaste, et Jemma en est d’autant plus touchée parce qu’elle sait très bien que ce n’est pas trop leur genre, à toutes ces forces de la nature, de faire quelque chose comme ça. Aucun ne manque à l’appel. Coulson, May, Lance, Bobbi, Mack, Joey… Et Fitz, bien sûr. Il est le premier à s’avancer vers elle, en lui tendant une bière. Jemma a envie de le prendre dans ses bras, mais a peur que ce soit déplacé, étrange. Alors elle se contente de prendre la bière et de lui sourire. « C'est bon de te revoir avec ça autour du cou, Simmons, » Elle baisse les yeux vers son badge. « Merci. » Elle le voit s’éloigner tout de suite pour aller discuter avec Daisy, ça l’attriste un peu, mais elle doit se concentrer sur le reste.
Bobbi vient trinquer avec elle. Jemma est vraiment contente de la revoir. Elles sont toutes les deux passées par beaucoup de choses, ces dernières années, et quelque part, ça les a rendu plus similaires qu’avant… « Au retour de la fille prodigue. » fait May en les rejoignant. Jemma prend le compliment avec un nouveau sourire. Elles lui ont manqué, mine de rien. Daisy s’insurge des paroles de May, un peu plus loin, et Jemma la reconnaît bien là. Ça lui donnerait presque l’impression que rien n’a changé. Coulson, à son tour, vient trinquer l’accueillir. Il l’a déjà fait, officiellement, mais cette soirée est visiblement un peu plus officieuse, un peu plus relax. Le genre de soirées qu’ils faisaient à l’époque à bord du bus finalement, avec quelques bières et des pizzas. Lance s’avance après eux, avec sa bière dans la main : « Jemma… Par pitié donne le feu vert pour qu’on puisse entamer les pizzas, Fitz a refusé catégoriquement toutes mes tentatives de négociations » La scientifique lance un petit rire. « C’est bien que tu sois là, vraiment. » ajoute-t-il pour se rattraper, mais Jemma n’est pas offensée le moins du monde. Au contraire, ça lui fait du bien de voir que certaines choses ne changent pas ici. « Fitz qui affame le peuple, tiens. Il suffit que je m’absente quelques heures et on vous retrouve sous un régime tyrannique. » Jemma pose les yeux sur l’ingénieur et sourit. Ça ne la surprend pas tellement, il voulait sûrement que tout ait l’air prêt pour son retour, et quelque part, ça lui réchauffe un peu le cœur. « Bien sûr que vous pouvez vous jeter sur les pizzas ! C’est d’ailleurs ce que je vais faire aussi. » Ils se dirigent tous vers le centre de la pièce, autour de la grande table, et commencent à déballer les pizzas. Bientôt, une odeur alléchante se répand et Lance semble déjà au nirvana. Tandis qu’ils choisissent leur parts, Jemma va dire bonjour à Mack et Joey, qui sont restés un peu en retrait. Puis elle prend place entre Fitz et Daisy, sans la moindre hésitation, comme elle le faisait avant. « Merci à tous d’être là, je n’imaginais vraiment pas que vous feriez ça, vous êtes vraiment géniaux, merci, merci, merci. » Elle regarde les pizzas étalées sur la table. « Vous avez même pris ma pizza préférée ! » Elle attrape une part et choppe au passage une part de la pizza juste à côté pour la donner à Fitz. Avec un peu de chance, ça non plus ça n’aura pas changé. Jemma se tourne vers Daisy : « Lincoln ne pouvait pas venir ? J’aurais bien aimé le voir ! » lance-t-elle à son amie. Puis, à tout le monde, elle lance : « J’espère que vous avez prévu une partie de scrabble, sinon je serai vraiment déçue ! » Elle les a toujours battus, jusqu’à aujourd’hui, et elle compte bien leur assurer qu’elle est toujours la reine de ce jeu, même après plusieurs mois.


Spoiler:
 

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
    Dans un coin de la salle Joey pouvait avoir une vue sur tout le monde. Il avait été surpris de se retrouver là, mais il était content de voir qu’il faisait partit d’une équipe. Heureusement pour lui Mack était présent. Il n’avait pas pû voir Elena, ce qui l’avait un peu déçu il devait bien l’avouer. Elle était la seule avec qui il pouvait parler en espagnol, mais il s’y faisait. Cependant il espérait la revoir bientôt. Pour le moment, il regardait tout le monde se diriger vers Jemma. Souriant, il devait avouer qu’il appréciait la jeune femme, même s’il n’avait pas pû la voir beaucoup. Il ne savait pas s’ils seraient dans la même équipe, mais il espérait au moins pouvoir discuter avec elle de temps en temps. De plus, il avait bien repéré la façon dont elle avait suivi Fitz du regard. Oh Joey n’était pas aveugle. De plus Mack lui avait parlé de tout ce qui s’était passé entre ces deux-là depuis qu’ils étaient sur le terrain. Ils avaient vécus beaucoup de belles choses, comme des évènements difficiles. Ils avaient un lien fort et il pouvait comprendre que la situation ne soit pas simple pour l’un comme pour l’autre. Amusé par la remarque de Daisy sur le fait d’être la fille prodigue, Joey se concentra plutôt sur Mack avec qui il discutait, jusqu’à ce que Simmons n’arrive vers eux. La saluant à son tour et lui souhaitant un bon retour, il écouta la jeune femme prendre la parole pour parler à tout le monde. Esquissant un sourire à ce qu’il entendait, il devait avouer que parfois encore il ne savait pas comment il avait été intégré à leur famille, mais il était fier d’en faire partit. Tournant la tête vers les pizzas dont elle venait de parler, l’ancien contremaître devait avouer qu’il avait faim. Ca ne serait donc pas de refus de pouvoir aller en prendre une part. Hunter lui-même semblait en avoir envie, surtout après ce qu’il venait de dire quelques minutes avant. Laissant les filles parler entre elles, il entendit Jemma parler de scrabble et il la regarda.

    Je ne suis pas contre une partie.

    En voyant les regards des autres, il comprit qu’il ne gagnerait pas facilement, mais ça ne le dérangerait absolument pas. Au lieu d’en demander plus, il se dirigea vers les tables et se prit un morceau de pizza. En voyant Lance se jeter dessus, il eut un léger rire et se rapprocha de lui.

    Si tu manges trop vite tu vas être malade.

    Croquant dans le premier morceau de sa part, il resta à côté de Hunter et regarda les autres parler entre eux.

    Toi qui les connais depuis plus longtemps que moi, ils ont toujours été comme ça ? Je veux dire comme une famille ?

    Regardant vers l’autre homme, il savait que ce dernier était celui qui avait le plus d’humour et qui ne cherchait pas à tourner autour du pot.

    J’ai juste parfois l’impression d’être un intrus, mais de les voir tous comme ça, j’ai aussi l’impression d’avoir une vraie famille. Ca se voit encore plus avec Jemma qui est de retour et la façon dont chacun à un lien fort avec elle.

    Il savait que c’était bête de se poser autant de questions, mais il ne les connaissait pas encore assez pour avoir un vrai lien avec chacun et chacune.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
    Tournant la tête vers Daisy quand elle indiqua qu’elle pensait être la fille prodigue, Coulson ne pû s’empêcher de sourire en secouant la tête. Cependant, il préféra ne pas répondre. Après tout, la question était posée suite aux paroles de Melinda, donc il ne voulait pas s’en mêler. De plus, il se doutait que son amie aurait une réponse à cela et il avait hâte de l’entendre. A la place, il salua Jemma comme il le fallait avec son retour, puis regarda Hunter qui avait très envie de manger. Gardant son sourire, il devait avouer que ça lui faisait plaisir de retrouver tout ce petit monde. Ca faisait tellement longtemps qu’ils n’avaient pas passé du temps tous ensemble, ça lui faisait donc du bien. Lui qui n’était plus sur le terrain aussi souvent, avait décidé de profiter du moment qu’il aurait avec les autres agents pour pouvoir se ressourcer avant de devoir retourner à sa paperasse. Regardant à nouveau vers Daisy quand elle reprit la parole sur le fait que Fitz avait mis en place un régime tyrannique, le directeur adjoint fixa le plus jeune. Ce dernier semblait particulièrement nerveux. Phillip savait ce que ça représentait pour lui de revoir Jemma. Après tout le scientifique lui avait bien fait comprendre sa façon de penser la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Il avait été plus que clair même. Ils ne s’étaient pas reparlés depuis, mais il espérait que Leo ne lui en voudrait plus autant. Il espérait qu’ils pourraient tourner la page pour écrire un nouveau chapitre maintenant que tout le monde était là et en particulier Simmons.

    Cependant il pouvait comprendre sa réaction. Il avait réagi de la même façon face à Fury des années plutôt. Ce dernier avait accepté que Melinda travail dans un bureau. Evidemment Barhain l’avait choqué et même s’il ne savait toujours pas ce qui s’y était réellement passé, il savait que son amie ne pourrait plus revenir sur le terrain comme si de rien n’était. Il avait donc accepté qu’elle préfère se retirer du terrain. Seulement il avait imaginé qu’elle aurait un meilleur rôle. Comme aider les nouvelles recrues ou piloter des appareils. Mais non, elle s’était retrouvée derrière un bureau, mais Nick lui avait expliqué que c’était elle qui avait fait une telle demande. Coulson n’avait pas compris pourquoi, mais il avait fini par accepter cela. Le plus dur ayant été qu’elle ne veuille plus lui parler. Mais il avait réussi à la convaincre de revenir sur le terrain et aujourd’hui il avait la chance de pouvoir être à ses côtés. Tournant la tête vers Melinda, il esquissa un sourire. Ils étaient désormais un couple, ce qui était encore parfois surprenant à ses yeux, mais il était heureux et en voyant Simmons et Fitz, il avait l’impression de voir sa relation avec May. Il ne serait donc pas surpris si ces deux-là finissaient en couple également. Sortant de pensées quand Jemma pris la parole, il sourit quand elle les remercia tous et il laissa tout le monde aller prendre à manger. De son côté, il alla prendre deux parts de pizzas et en amena une à Melinda. Puis, il tourna la tête vers la scientifique qui proposait un scrabble et Joey qui semblait vouloir jouer.

    Mauvaise idée. Elle est britannique et elle utilise sa langue maternelle contre nous.

    Esquissant un sourire, il se souvenait de cette partie qu’ils avaient eu quelques années plus tôt et où Fitz avait fini par arriver avec le visage recouvert de chantilly. Il jeta d’ailleurs un œil à Melinda pour voir si elle se souvenir de ce moment et il resta la fixer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
jemma simmons, daisy johnson, phillip coulson, melinda may, lance hunter, Joey gutierrez


Hunter avait l'impression d'avoir encore fait une grosse gaffe. Les autres le regardait comme... comme ils le faisait toujours d'ailleurs : comme s'il était irrécupérable. Mais était-ce sa faute si ces pizzas sentaient incroyablement bon et que son estomac réclamait ? Non. Et évidemment qu'il était ravi de revoir Jemma mais s'il avait choisi de parler de pizza c'était uniquement pour essayer de détendre l'atmosphère puisque tout le monde semblait si stressé autour de la jeune scientifique alors il avait décidé de jouer au clown parce que c'était après tout ce qu'on attendait de lui, non ? Mais les autres ne savaient sans doute pas qu'il aimait cette équipe. Il s'inquiétait pour eux et il voulait tellement qu'ils finissent heureux (et cela impliquait de voir Fitz et Simmons ensemble, enfin)
Mais pour le moment, il esquissa un sourire en jetant un dernier coup d'oeil à Jemma avant d'aller se jeter sur les pizzas.

En moins de cinq minutes il avait déjà avalé deux parts et commençait à en attaquer une troisième quand la voix de Joey le fit s'arrêter. Hunter si mit à rire «Probablement, mais si je mange pas je vais mourir...» fit-il de manière dramatique avant de lancer un regard amusé à l'inhumain «C'est une vieille habitude qui date de l'armée... si tu te dépêches pas, t'as plus rien à manger.»

Hunter s'adossa contre le mur puis observa le petit groupe. Il savait parfaitement où Joey voulait en venir, car après tout, lui aussi était passé par la case du petit nouveau dans ce groupe et il savait que trouver sa place n'était pas facile «Oui, je les ai connus comme ça... Il faut dire qu'après tout ce qu'ils ont dû affronter ensemble, c'est compréhensible. J'ai bossé avec beaucoup d'équipes dans ma carrière mais l'équipe de Coulson c'est une famille tu as raison. Il ont dû affronter Hydra et leurs amis se révéler être ennemis comme ce salop de Grant Ward qui avait gagné leur confiance... Des mois il avait prétendu être leur ami et au final ce qu'il a fait...» Il secoua sa tête, chassant de son esprit l'image de Bobbi lorsque Ward en avait fini avec elle ou bien même l'état de détresse de Fitz ou bien encore lorsque Skye avait vécu la difficile transition avec ses pouvoirs...

« Je suis là, t'es pas seul » fit-il en tapotant doucement l'épaule de Joey avec un sourire «Si jamais t'as besoin... de mauvais conseils » il se mit à rire puis, plus sérieusement il lança à l'inhumain « T'es pas un intrus, Joey. Tu as ta place ici, je t'assure mec. Et je suis du genre honnête mais ça tu as dû le remarquer...»

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

the story of tonight
jemma simmons, daisy johnson, phillip coulson, melinda may, lance hunter


Fitz est... heureux. Pour la première fois depuis des semaines, il est heureux, d'une manière étrange, presque utopique. Il peut se détendre, et il sourit, très légèrement, timide mais heureux, parce que Jemma fait de nouveau partie du SHIELD, et c'est de la véritable surprise qui s'inscrit sur son visage quand elle rentre dans la salle et reconnait toutes les personnes présentes. Ça fait depuis un temps interminable qu'ils parlent de ça, de se retrouver comme une famille, pur la première fois depuis tout ce temps. Et maintenant, grâce à lui, et au retour de Coulson... oui, ils sont là, et ça rassure un peu Fitz. Tant de choses, bonnes et mauvaises, sont arrivées. Tant de choses vont arriver. Et ça lui fait du bien de se dire qu'ils pourront peut-être... éventuellement... faire tout ça ensemble. Il sait que lui et Jemma sont la meilleure équipe qui existe sur cette planète, et que rien ne pourra jamais changer ça.
Elle est assise entre lui et Daisy et rien que ça, ce petit mouvement stupide, lui arrache un petit sourire. En même temps qu'elle prend une part de pizza, elle lui en sert une, à lui, sur son assiette — sa préférée, avec beaucoup de fromage et beaucoup de pepperoni et encore plus de fromage — et il se met à grignoter pensivement en écoutant tout le monde, sans doute trop heureux pour formuler la moindre phrase. On aurait pourtant cru, une heure plus tôt, qu'il était inarrêtable...! Il n'arrêtait pas de faire des recommandations, de donner des conseils, des ordres aussi, pour que tout soit parfait; maintenant, on dirait un petit étudiant timide et châtié, grignotant sa pizza du bout des dents en observant tout le monde, les yeux brillants, complètement satisfait à l'idée que ces gens-là ne sont pas ses amis, non, mais sa famille.
Et ça c'est le meilleur sentiment de tous les temps.

« J’espère que vous avez prévu une partie de scrabble, sinon je serai vraiment déçue ! » Fitz leva les yeux au ciel. Il n'aimait pas jouer au scrabble... pour la simple et bonne raison que Jemma gagnait tout le temps, elle adorait ce jeu. Il trouvait que c'était vraiment un jeu de nerd et qu'elle le faisait juste pour prouver qu'elle était plus intelligente que tout le monde — ce qu'elle n'était pas...! Enfin si, juste un peu. “ Mauvaise idée. Elle est britannique et elle utilise sa langue maternelle contre nous.C'était quoi, le mot que tu avais sorti la dernière fois? Inventé, pardon? demanda-t-il à l'adresse de Jemma, prenant enfin la parole d'une petite voix timide. Brocarts. Je déteste ce mot. Brocarts. Personne n'utilise le mot brocarts, ” fait-il mine de se lamenter, en cachant son sourire tandis qu'il amène à sa lèvre sa bouteille de bière, détournant le visage pour pas que Jemma puisse y lire son amusement, et peut-être sa nostalgie aussi de ces moments simples qu'ils composaient, dans le Bus, malgré les dangers et les horreurs de leur profession. “ Pas de scrabble ce soir, pourtant, rajoute-t-il un peu plus fort, reprenant vite en observant l'expression de Jemma se fermer, sans doute déçue. Mais Mack- Ouhlà, Turbo, t'exagères. -a insisté- C'est un mensonge! -pour préparer- N'écoutez pas cet écossais.-un karaoké! ” Et comme l'assistant d'un magicien (de presque deux mètres et deux cent kilos de muscles, certes), Mack retire le tissu gris qui, jusque-là, recouvrait ladite machine de karaoké qui se met à vrombir joyeusement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
    Secouant la tête en souriant, il avait appris à quel point Lance pouvait jouer les drama queen. Donc l’entendre dire qu’il était obligé de manger autant sinon il allait mourir l’amusa. En l’entendant ensuite parler de l’armée il hocha la tête. Il n’avait jamais été militaire. Il savait qu’il aurait du mal à accepter l’autorité. Il n’aimait pas non plus qu’on lui crie après. C’était pour cela que même s’il avait commencé en bas de l’échelle, il avait fait en sorte d’être contremaître au plus vite. C’était lui qui donnait les ordres, mais il faisait en sorte que ses employés l’apprécient. Il avait fait en sorte de faire la part des choses entre être ferme et juste. Aujourd’hui il était de nouveau sous les ordres de quelqu’un, ais Daisy n’était clairement pas une brute. Elle l’avait même aidé quand il en avait eu besoin et quand elle sentait qu’il en était capable, elle le laissait diriger. Ca arrivait de temps en temps et il appréciait grandement la chose. Ca arrivait surtout quand il fallait parler espagnol. La jeune femme n’était pas à l’aise avec la langue, donc c’était Joey qui s’en chargeait. Mais pour le moment il avait besoin de renseignements. C’est pour cela qu’il parla avec Hunter pour savoir si ce dernier avait connu le groupe qui leur faisait face, aussi soudé depuis qu’il les avait rejoints. Joey avait entendu dire que Lance, Bobbi et Mack avaient rejoint le groupe initial environ un an après leur création. De son côté, il n’était pas là depuis longtemps donc il se sentait parfois comme un étranger. De plus, il était de nature timide donc ça n’aidait pas. Ecoutant ce que l’ancien mercenaire lui disait, il comprenait parfaitement ce qu’il était en train de lui dire. Voir la façon dont l’autre agent parlait de Ward faisait mal. Il savait ce qui s’était passé, mais il ne pouvait pas imaginer à quel point ça les avaient tous touchés. S’il devait faire face à Grant, il ne savait pas ce qu’il ferait. Ce dernier était beaucoup plus entraîné que lui, ça c’était certain. Mais il se doutait que les autres ne voudraient pas qu’une telle chose arrive. Souriant à la remarque suivante de l’agent, il hocha la tête.

    Merci.

    Appréciant de l’entendre dire qu’il n’était pas seul, il devait avouer que ça faisait plaisir à entendre. Il connaissait mieux Mack, parce que c’est avec lui qu’il avait passé plus de temps. Tout comme Tobias, mais ce dernier n’était plus à la base. Joey avait compris qu’il était en mission, mais il ne savait pas qu’il était infiltré chez les Watchers. S’il l’avait appris, il aurait sans doute été plus tendu qu’il ne l’était aujourd’hui. Oui il s’en faisait pour Tobias même s’il n’acceptait pas encore le fait qu’il était attiré par l’agent.

    Je n’hésiterai pas à venir vers si toi si j’en ai besoin.

    Riant légèrement, il devait avouer qu’il appréciait la façon dont Hunter ne se prenait pas au sérieux. Ca faisait du bien, surtout avec leur emploi qui n’était pas tout rose.

    Oui je l’ai bien remarqué même.

    Oui, Lance était clairement quelqu’un d’honnête et qui n’allait pas par quatre chemins.

    C’est gentil et j’espère que les autres aussi le pensent.

    Si c’était le cas il serait rassuré, c’était certain. Entendant Fitz parler de karaoké, il rit aux dépends de Mack, avant de regarder à nouveau Hunter.

    Vous êtes tous doués pour le karaoké ? Parce que ça n’est pas du tout mon cas.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 588
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur

the story of tonight
jemma & la meilleur team du monde


« Je ne suis pas contre une partie. » fait Joey, et Jemma sourit. « C’est ce que je voulais entendre ! » Ils seront au moins deux pour pousser les autres à accepter. Pour l’instant, l’équipe ne semble pas particulièrement convaincue, mais Jemma n’est pas du genre à lâcher l’affaire, et s’il y a bien une chose qui n’a pas changé chez elle, c’est bien ça. « Mauvaise idée. Elle est britannique et elle utilise sa langue maternelle contre nous. » La scientifique lève des yeux choqués vers Coulson, et entrouvre la bouche sous la surprise. Puis elle plisse les yeux, avec une lueur de défi dans le regard. Elle aurait plutôt tendance à dire que c’est qu’elle connaît juste mieux leur langue maternelle… Mais elle les laisse penser ce qu’ils veulent pour se rassurer.
Ça fait longtemps qu’elle ne s’est pas sentie aussi bien, à vrai dire. Longtemps qu’elle ne s’est pas permis de rire et de taquiner de la sorte. Tout semble soudain si facile, avec les autres à ses côtés… Elle avait oublié à quel point elle se sentait bien avec eux. Elle observe un peu plus Coulson, qui a porté un regard qui ne trompe personne sur May. Jemma est tellement heureuse de voir que les choses se concrétisent… Après tant de temps à vouloir jouer les entremetteuses avec Daisy dans les coulisses, après tant de discussions avec Bobbi à leur sujet… Elle est contente de voir que les choses ont évolué, même si elle aurait aimé être une petite coccinelle pour observer les choses par elle-même.
« C'était quoi, le mot que tu avais sorti la dernière fois? Inventé, pardon? Brocarts. Je déteste ce mot. Brocarts. Personne n'utilise le mot brocarts, » Jemma tourne les yeux vers lui et lui adresse également un regard choqué. « Il existe ! Et je l’utilise. Tu es juste jaloux, Fitz. » fait-elle à l’ingénieur avec un petit air suffisant. Il a ce petit sourire au coin des lèvres, et même s’il tente de le cacher avec sa bouteille de bière, elle le connaît trop pour ne pas le voir. Ça la fait sourire aussi et elle penche un peu la tête vers sa part de pizza pour que ses cheveux cachent légèrement son sourire, même si la personne en face d’elle ne pourra rien louper de son amusement.
« Pas de scrabble ce soir, pourtant, » La brune commence à faire la moue. « Mais Mack- Ouhlà, Turbo, t'exagères. -a insisté- C'est un mensonge! -pour préparer- N'écoutez pas cet écossais.-un karaoké! » Jemma lève des yeux très surpris vers Mack qui retire une espèce de couverture qui cachait jusqu’alors un machine de karaoké. Alors là, elle est un peu prise de court… Elle ne s’attendait certainement pas à ça. « Vous êtes tous doués pour le karaoké ? Parce que ça n’est pas du tout mon cas. » lance Joey, qui a suivi la conversation même s’il discutait jusqu’alors avec Lance un peu plus lui. « Tu seras ravie d’apprendre que ce n’est pas mon point fort non plus… Mais je suis une spécialiste des Spice Girls. Daisy ? » fait-elle en passant son bras autour de celui de Daisy comme pour qu’elle accepte tacitement de chanter avec elle. « Que tout le monde le sache, Daisy chante très bien ! Très très bien ! » Comme ça, elle n’y échappera pas. « Qu’est-ce que vous voulez chanter ? C’est mon jour, je vous préviens, aucun d’entre vous n’y échappe ! » Elle tourne les yeux vers Melinda. « Même May ! »

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

team bus ⊙ the story of tonight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Prospect & Farm team NYI
» Maple story
» How do you rate President Obama's speech tonight?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-