Partagez | .
 

 It's here. The dark panther. || Ft. T'Challa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 141
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1732-naerendil-quand-les-te
It's here. The dark panther.
Ft. T'Challa


C'est en sursaut que je me réveillais, la couverture s’envolant pour retomber mollement sur le lit, ma respiration si forte et rapide que j'en voyais presque ces étoiles que j'avais quitté des mois plus tôt. Je me redressais, fixant la pénombre de ma chambre, tentant de retrouver un semblant de contrôler sur mon propre corps alors qu'une pression se faisait sur mes entrailles. Encore. Plus forte. Ma main venait se poser sur mon ventre et mes doigts se refermaient inutilement comme si je pouvais attraper la douleur. Je pouvais. Ça n'avait aucun intérêt en cet instant. Je me relevais, m'approchant de la fenêtre aux volets ouverts, bien loin de m'inquiéter qu'on me voit dans ma parfaite nudité depuis la rue en bas ou les fenêtres en face. Quelque chose se tramait, quelque chose de sombre et comme toujours depuis ces derniers millénaires, je savais précisément quoi. Une faille, encore une. Elles ne cessaient de se multiplier, elles ne cessaient de s'ouvrir sur l'univers... Sur les univers. Elles dévoraient la réalité et je m'usais à les refermer. Quelque chose était différent cette fois pourtant, une urgence dans mes songes. La faille n'était pas sur le point de s'ouvrir: il était déjà ouverte.

Sans perdre plus de temps je m'habillais et déboulais dans ma salle de bain pour poser ma main sur le grand miroir qui ornait l'un de ses murs. Mon reflet se brouillait rapidement pour laisser apparaître un autre paysage, puis un autre, puis encore un autre. Je laissais mon instinct me rapprocher au plus prêt des événements et lorsque la sensation d'urgence se faisait plus pressante, je traversais le miroir. Ça ne prenait qu'une seconde, peut être deux, avant que je ne pose les pieds sur le trottoir devant cette petite boutique de prêt-à-porter. J'avais utilisé le reflet pour voyager et la première chose que j'entendais lorsque j'arrivais c'était les cris de terreurs, la peur et la douleur. Mes pas me précipitaient au devant du danger, là où des voitures étaient retournées, là où des corps blessés rampaient, là où des cadavres demeureraient. Pas encore de forces de polices ni d'armées ou d'élus, pas de contre-mesure à cette attaque, c'était encore trop tôt pour ça et je frissonnais. Ma faute. Ma responsabilité. Je humais l'air, sentant la magie, repérant sans mal la faille béante et invisible à l'embouchure d'une ruelle que des yeux humains pourraient, peut être, repérer grâce à la couleur violacée qui revêtait tout ce qui l'entourait. Comme si aucune autre couleur n'existait. Je voyais la faille, je ne voyais pas l'immondice qu'elle avait pu rejeter et alors que je veillais une jeune femme mourante de mon regard bienveillant, mes oreilles percevaient le grognement de la bête. Son rugissement spectral.

La tête de la jeune femme retombait sur le côté alors que son regard s'éteignait et je me relevais, faisant face à la créature. Dans l'ombre d'un matin pas encore venu, la panthère semblait abyssale, comme si elle n'était faite que d'un néant absolu. Son regard me fixait et le mien n'en faisait pas moins. - Toi... - Elle marchait, son pas félin et silencieux. Elle me jaugeait, m'observait. C'était un véritable champs de bataille et les flammes se reflétait dans ses yeux noirs. Comme tout cauchemars, son corps semblait normal, outre cette noirceur particulière, mais mes yeux habitués savaient remarquer le relief sableux. Ses dents pourtant, ses crocs acérés, semblaient bien plus solides encore. Elle lui ressemblait tellement et pourtant elle me paraissait plus grande, plus sauvage. Du mouvement attirait notre attention et lorsque je voyais une victime tentait de s'échapper je tentais de couvrir sa fuite. - Aria! Meiterön! - Mon regard s'était fait dur au moment où j'avais crié et mes yeux s'étaient illuminés de leur lueur divine dorée. - Tu n'as rien à faire ici! - Je laissais glisser ma veste de cuir par terre, révélant mes bras tatoués et lorsque je les tendais de part et d'autres une poussière dorée s'en échappait, conjurant deux grandes épées dans chacune de mes mains, deux lames courues d'une lueur étrange. Dans le même temps je gagnais en taille, en hauteur et la lueur de mes yeux s'intensifiait. Si je devais combattre ce cauchemar, je ne pouvais le faire sous forme humaine, même si j'étais encore loin de ma forme divine. - A nous deux...
Revenir en haut Aller en bas
 

It's here. The dark panther. || Ft. T'Challa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-