Partagez | .
 

 WALDEN ♦ Home Sweet Home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


chimera + whatever, man !
avatar
MESSAGES : 192
it's a revolution, i suppose
chimera + whatever, man !
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1934-walter-monsters-in-the
MessageSujet: WALDEN ♦ Home Sweet Home   Sam 10 Déc - 2:25
Home Sweet Home
Braiden et Walter

Walter ne regrettait absolument pas sa décision d’accepter la proposition de Braiden. Bien au contraire. Il s’amusait encore plus que lorsqu’il bossait comme combattant/tueur. Braiden lui avait permis de tuer le boss, ainsi que ce bon vieux Billy. Il avait pris tellement de plaisir à mettre fin à la vie de ce minable. Autre avantage à bosser maintenant pour Braiden, il n’avait plus de puce pour lui envoyer une décharge. La minuscule cicatrice de « l’opération » pour la lui enlever était encore fraiche dans son cou.

Aujourd’hui était un jour plutôt calme, à rester au QG. Walter était complètement avachi sur le canapé à zapper, n’arrivant pas à se décider sur un programme. Il s’ennuyait comme un rat mort et ne faisait que soupirer. Il rêvait d’une petite mission. N’importe quoi, du moment qu’il pouvait sortir s’amuser. Une petite chasse. Quelqu’un à tuer.  À torturer même, il n’était pas très regardant. Du moment que… Il fronça les sourcils. Il revint en arrière dans les chaines. Il avait aperçu quelqu’un qui lui semblait familier. Il zappa en arrière sur les chaines qu’il venait de passer un peu plus lentement, pour être sûr de ne pas louper ce qu’il avait cru voir. LÀ ! Il se redressa sur le canapé et se rapprocha de l’écran. Il le savait ! Il les avait reconnus ! Bien sûr ils avaient vieilli. Après tout cela faisait presque une quinzaine d’années qu’il ne les avait pas vus. Il passa tendrement sa main sur l’écran au niveau des visages de l’homme et la femme alors qu’un sourire fendait son visage.

------------------------------------------------

Walter se dirigeait vers la salle où se trouvait Braiden d’un pas guilleret. Il avait enfin trouvé de quoi s’occuper pour passer le temps avant la prochaine mission. Et il était sûr que le boss adorerait. Il ouvrit – limite défonça – la porte derrière laquelle se trouvait Braiden et Glenn qui semblaient avoir été en grande discussion avant son arrivée intempestive. Il s’approcha des deux hommes. « Boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss ! » Il tourna rapidement la tête vers la brun et le salua tout aussi rapidement « Glenn… » Avant de se retourner vers le blond. « Boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss, boss ! » Il s’arrêta, sautillant d’un pied sur l’autre sous le regard blasé de Glenn et celui amusé de Braiden. Le silence s’éternisa et Braiden et Glenn échangèrent un regard. Le premier haussa les épaules avant de se tourner vers Walter. « Tu désirais, Walter ? » Walter sortit de sa transe et s’ébroua. On aurait dit un gosse qui aurait consommé trop de sucre tellement il était excité. « Oui ! C’est vrai ! Désolé ! J’ai trouvé un truc marrant à faire ! Comme on a pas de missions ou quoi que ce soit en ce moment ! Et je me demandais si ça t’intéressais de venir avec moi ? On pourrait bien s’amuser ! Bon par contre je voulais te faire la surprise de cette petite sortie ! Tu verras bien quand on y sera ! » Il fit une petite moue, espérant convaincre son boss qui haussa un sourcil. « Allez ! Dis oui ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! » « Walter ! » « S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! » « Walter ! » reprit Braiden un peu plus fort. « S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! S’te plait ! » « WALTER ! » Walter se stoppa net et leva des yeux pleins d’espoir vers Braiden qui soupira lourdement. Il jeta un nouveau coup d’œil désespéré à Glenn qui roula des yeux avant de donner sa réponse. « D’accord… » « WOUHOUUUU !!! » Walter leva les poings en l’air en signe de victoire et se mit à faire une danse de la victoire pendant que Braiden soupirait à nouveau « Mais dans quoi je m’embarque, moi ? » murmura-t-il sous le regard moqueur de Glenn.

------------------------------------------------

Ils venaient de se garer à quelques mètres de la maison. Walter n’avait pas arrêté de trembler d’excitation de tout le trajet. Il sortit de la voiture et avança à grands pas vers la maison, suivi de Braiden. Arrivés devant la porte, Walter appuya sur la sonnette pendant une bonne minute avant qu’un homme énervé ne l’ouvre. « Quoi ?! » Walter fit un petit clin d’œil à Braiden puis se tourna vers l’homme qui avait croisé les bras, attendant une réponse. Il ouvrit grand les bras et s’exclama « Oh mon cher papa ! Le petit Wally est enfin rentré à la maison ! »


_________________

Hush little hero don’t you hide
Wally’s gonna find you keep that in mind
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 413
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2467-braiden-like-a-puppet-
Home Sweet Home
Braiden et Walter

« Mais dans quoi je m’embarque, moi ? » Il nota le regard moqueur de Glenn mais n’y prêta pas attention, préférant se reconcentrer sur Walter qui continuait sa danse de la victoire.
Qu’est ce qu’il avait derrière la tête ? C’était impossible de deviner ce que sa dernière recrue avait prévu de faire. Il était comme lui sur ce plan là aussi, il était tout aussi imprévisible et difficile à cerner.

Le blond poussa un profond soupir en roulant des yeux et se retourna rapidement vers Glenn, reprenant d’une voix fatiguée. « Je te laisse gérer ce dont on parlait. Je vais voir ce qu’il veut absolument me montrer. » Son bras droit acquiesça et se retourna vers la table pour étudier le plan qu’ils étaient en train de mettre au point avant l’arrivée de Walter et le marionnettiste interpella le plus jeune d’une voix forte alors qu’il continuait à danser. « Walter ! » Le brun s’immobilisa subitement et se retourna dans sa direction. « Si tu veux me montrer ta surprise c’est maintenant. » Il hocha vivement la tête et se mit rapidement en route vers le hangar où étaient garés leurs véhicules, suivi de loin par Braiden, les mains enfoncées dans les poches et un sourire aux lèvres.
Qu’est ce qu’il allait bien pouvoir lui montrer...

____________________

Ils arrivèrent rapidement à destination, garant le véhicule à quelques mètres d’une maison relativement grande et Braiden descendit d’un bond de la voiture avant de s’allumer une clope, laissant son regard se perdre sur la bâtisse.
C’était quoi cet endroit ? Est ce que c’était vraiment là que voulait l’emmener Walter ? Il n’avait pas pu se tromper, il avait suivi les indications que lui donnait le plus jeune pendant tout le trajet et il ne voyait pas comment un gamin comme Walter pouvait être lié à quelqu’un vivant dans une baraque pareille.
S’il l’avait tiré hors du QG pour faire un simple cambriolage et/ou buter les occupants de la maison il allait péter un câble. D’accord c’était amusant mais quand même, il ne pouvait pas se résoudre à accomplir des tâches aussi… Ingrates.

Walter se dirigea rapidement vers la porte de la maison, toujours aussi excité et le marionnettiste le suivi tranquillement, sa clope toujours au bec, l’air légèrement blasé.
Il y avait intérêt à ce que ça en vaille la peine.
Il ferma les yeux en soupirant pendant que son acolyte martyrisait la sonnette et les rouvrit en entendant la porte s’ouvrir brusquement sur un type visiblement énervé. « Quoi ?! » Bonjour la politesse…
Walter lui fit un clin d’œil, le faisant hausser un sourcil et écarta les bras en s’exclamant un. « Oh mon cher papa ! Le petit Wally est enfin rentré à la maison ! » La révélation fit l’effet d’une gifle au blond qui ouvrit la bouche sous l’effet de surprise, faisant tomber sa cigarette au sol et il mit quelques instants à reprendre ses esprits, le temps d’assimiler ce qu’il venait de se passer.

Donc ce type était le père de Walter ? Ok, admettons. Mais dans ce cas pourquoi et comment est ce que Walter s’était retrouvé à participer à des combats de mutants clandestins ?
C’était quoi ? Il avait été kidnappé étant plus jeune ? Ou alors c’était ses parents qui l’avaient abandonné ? Non, ça semblait peu plausible, vu la baraque dans laquelle ils vivaient ils avaient l’air d’être blindé de pognon. C’était forcément autre chose.
Mais au moins ça voulait dire que ce serait super intéressant ! Braiden adorait les histoires de familles compliquées.

Il s’avança pour se placer aux côtés du père et lui posa une main sur l’épaule tout en lui lançant un grand sourire. « Monsieur, sachez que c’est un honneur pour moi de vous rencontrer. » Il essuya une larme fictive de son œil et passa un bras dans le dos du type pour le serrer contre lui. « Des retrouvailles comme ça… C’est tellement touchant ! »

Il libéra brusquement Grimes senior de son étreinte et s’engagea dans le couloir, lâchant un « J’me permets hein ! » Au passage, observant rapidement l’intérieur de la maison en poussant un sifflement impressionné. « Et ben ! On s’emmerde pas hein ? » Il continua d’avancer dans la maison, jetant des coups d’œil à droite et gauche à la recherche de quelque chose d’intéressant et s’immobilisa subitement devant le salon en y trouvant une femme, visiblement du même âge que le père de Walter.
Il s’appuya de l’épaule contre l’embrasure de la porte, braquant un regard intrigué sur la femme et la pointa du doigt. « Et donc... Vous devez être la maman ? » Il sortit sa tête dans le couloir pour interpeller Walter. « Wally ! Viens voir qui est là ! » Du coin de l’œil il vit la femme s’avancer vers un téléphone et activa immédiatement son pouvoir pour l’immobiliser et la força à se rasseoir sur le fauteuil où elle se trouvait. Il émit un claquement de langue agacé et secoua doucement la tête. « Ah non. Ça par contre c’est pas très malin. Ce serait con que les flics débarquent pour gâcher d’aussi belles retrouvailles. Non ? » Il ne fallait vraiment pas qu’ils gâchent un aussi beau moment. Surtout qu’il voulait vraiment connaître toute l’histoire entre Walter et ses parents à présent. Il était persuadé que ce serait très intéressant.

Il s’avança rapidement jusqu’au téléphone posé sur la table basse et le démonta, jetant les différents composants aux quatre coins de la pièce avant de reprendre son appui contre l’embrasure de la porte, croisant les bras et lança un grand sourire à maman Grimes. « Vous devez être tellement contente de retrouver votre fils. » Cette soirée s’annonçait super intéressante finalement.

_________________

I'm Only Joking
I'm Just A-Fucking With Your Head
Revenir en haut Aller en bas


chimera + whatever, man !
avatar
MESSAGES : 192
it's a revolution, i suppose
chimera + whatever, man !
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1934-walter-monsters-in-the
Home Sweet Home
Braiden et Walter

Walter se tourna vers Braiden, bras toujours écartés, fier de son petit effet. La surprise qui se peignait sur le visage de Braiden le fit rire. Celui-ci sortit de sa stupeur avant de s’avancer vers Grimes senior et de lui poser une main sur l’épaule « Monsieur, sachez que c’est un honneur pour moi de vous rencontrer. » Walter ricana en voyant le mélange de sentiments qu’affiachait le visage de son père. Cette incrédulité et ce mépris total pour le blond était à mourir de rire. Ledit blond continua sa petite comédie et fit semblant d’essuyer une larme au coin de son œil et passa un bras dans le dos pour ensuite le serrer dans ses bras. « Des retrouvailles comme ça… C’est tellement touchant ! »

Leur étreinte prit rapidement fin alors que Braiden relâchait son père et s’engageait à l’intérieur de la maison en lâchant un vague « J’me permet hein ! », laissant Walter et son père seuls. Ce dernier se retourna vers Walter, furieux. « Qu’est-ce que tu fiches ici ?! » siffla-t-il. Walter fit la moue. « Tu n’es pas content de me voir, mon petit papa ? » « Je t’interdis de m’appeler ainsi, sale monstre ! » Le sourire de Walter s’effrita un peu. Il pencha la tête sur le côté. « Monstre ? Mais ce monstre c’est toi qui l’a créé, papa ! Dans tous les sens du terme ! »

« Wally ! Viens voir qui est là ! » « Hm ? Je crois qu’on nous appelle ! » Il dépassa son père qui était figé et s’apprétait à pénétrer à son tour dans la maison quand son père l’attrapa furieusement par le bras. « Comment oses-tu ?! » Il leva la main, prêt à le frapper mais  écarquilla les yeux quand il se rendit compte qu’il ne pouvait plus bouger. Walter s’approcha de lui et lui tapota la joue alors qu’il placait son index sur ses lèvres. « Shhh ! Voilà qui est mieux. Baisse donc ce bras. » Le père baissa lentement le bras. « On ne voudrait pas se donner en spectacle en pleine rue, n’est-ce pas ? Bien ! Allons-y ! » Il lui fit un grand sourire puis se détourna pour rentrer dans la maison suivit docilement de son père qui fulminait.

« Vous devez être tellement contente de retrouver votre fils. » Entendent-ils alors qu’ils approchent de ce qui semble être le salon. Walter voit les yeux de son père s’écarquiller. Il savoura la peur qui s’inscrivit sur les traits de sa mère lorsqu’elle le vit entrer, et encore plus lorsqu’elle comprit qui il était. « Qu’est-ce que j’ai manqué ? » demanda-t-il, plus à Braiden qu’à sa mère. « Oh ! Maman ! » Il se précipita vers elle pour la serrer dans ses bras, ignorant sa tentative pour échapper à l’embrassade. « Ne la touche pas, monstre ! » Walter roula des yeux et se tourna vers son père. « Shh… Je t’ai déjà dit de te taire. Maintenant soit un gentil garçon et va t’asseoir. » Il s’exécuta avec des gestes mécaniques et approcha un des fauteuils qui se trouvaient près de la cheminée avant d’ s’y asseoir.

Il conduisit sa mère vers le deuxième fauteuil avant de lui-même s’asseoir sur le canapé qui faisait face à la cheminée. Braiden s’assit à ses côtés sur le canapé, prenant ses aises. « Ça fait si longtemps ! » fit-il en essuyant une fausse larme. « J’ai perdu le compte. Ça fait quoi ? Treize ? Quatorze ans ? » Il fit mine de réfléchir. « Hm ? Ouais, c’est ça ! Quatorze ans ! Tu te souviens de cette peur irrationnelle du noir que j’avais ?! » Le changement soudain de sujet sembla perturber un peu sa mère qui le regarda bizarrement. « Regarde-moi maintenant ! » Il leva son bras qu’il regarda avec fascination alors qu’un genre de brume noire commençait à englober son bras paresseusement. « Les ténèbres sont mes amies ! » Il releva la tête et sourit à ses parents. « C’est pour ça que j’ai voulu venir aujourd’hui ! Quand je vous ai vu à la télé l’autre fois et que j’ai vu que vous étiez à New-York, il fallait que je vienne ! Il fallait que je vous remercie ! Parce qu’après tout, avouons-le, je ne serais jamais devenu ce que je suis aujourd’hui si vous ne m’aviez pas vendu ! » Il se leva brusquement, un grand sourire aux lèvres, tapant dans ses mains, faisant ainsi sursauter sa mère. « Bien ! Bien bien bien ! » Son père ouvrit la bouche pour lui crier dessus, mais Walter l'interrompit avant même que le moindre son n'ait pu sortir et il le pointa du doigt. « Je suis tout à fait d’accord avec toi mon petit papa ! Nous devrions fêter nos touchantes retrouvailles dignement ! Et si nous portions un toast ! » Il se tourna vers Braiden. « Qu’est-ce que tu en pense boss ? Une petite soif ? »

_________________

Hush little hero don’t you hide
Wally’s gonna find you keep that in mind
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 413
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2467-braiden-like-a-puppet-
Home Sweet Home
Braiden et Walter

Franchement, Braiden n’aurait jamais pensé que les parents de Walter soient toujours en vie. Ils s’étaient imaginé qu’il avait vécu un peu la même vie que lui, qu’il s’était enfuit de chez lui plus jeune et avait été récupéré par ce groupe de combats clandestins. Et que ses parents soient toujours vivant ? Ouais, c’était inattendu.

« Qu’est-ce que j’ai manqué ? » Braiden lui offrit un sourire et désigna sa mère d’un mouvement de tête. « Oh ! Maman ! » Le blond le regarda se jeter sur la femme en lâchant un petit rire et tourna ensuite son regard vers le paternel, l’air exaspéré quand il lâcha un. « Ne la touche pas, monstre ! » Non mais c’était quoi cette famille ? Ils n’étaient pas heureux de retrouver leur fils ? C’était affligeant.
Il voulu intervenir pour le remettre à sa place mais Walter fut plus rapide, arrachant un nouveau sourire au blond. « Shh… Je t’ai déjà dit de te taire. Maintenant soit un gentil garçon et va t’asseoir. » Il s’installa dans l’un des fauteuils et le plus jeune conduisit sa mère vers un autre avant de s’asseoir sur le canapé, le Richardson s’installant à ses côtés, les bras reposés sur les accoudoirs et une jambe croisée.

« Ça fait si longtemps ! » Ah ! Est ce qu’ils enfin attaquer la partie révélation ? Il avait bien hâte d’entendre l’histoire de sa dernière recrue ! « J’ai perdu le compte. Ça fait quoi ? Treize ? Quatorze ans ? Hm ? Ouais, c’est ça ! Quatorze ans ! Tu te souviens de cette peur irrationnelle du noir que j’avais ?! » Il fronça les sourcils et tourna son regard vers son acolyte. Parce qu’il avait eu peur du noir ?
C’était… Ironique quand on le voyait maintenant. « Regarde-moi maintenant ! » Il leva son bras et Braiden regarda une brume noire l’envelopper avant de reporter son attention sur les parents pour observer leur réaction. « Les ténèbres sont mes amies ! C’est pour ça que j’ai voulu venir aujourd’hui ! Quand je vous ai vu à la télé l’autre fois et que j’ai vu que vous étiez à New-York, il fallait que je vienne ! Il fallait que je vous remercie ! Parce qu’après tout, avouons-le, je ne serais jamais devenu ce que je suis aujourd’hui si vous ne m’aviez pas vendu ! » Ils l’avaient vendu ? Genre comme un animal ? Non mais c’était quoi cette famille ? Bon d’un côté heureusement qu’ils l’avaient fait parce qu’il n’aurait sans doute jamais rencontré Walter autrement mais il avait vraiment très envie de leurs briser chaque os de leur corps pour leur apprendre. Qui pouvait faire ça à son propre enfant ? Si encore ils l’avaient abandonné parce qu’ils n’avaient pas été capable de l’élever ou parce qu’ils avaient peur de sa mutation, il pourrait le comprendre mais ça…

Walter se leva subitement, attirant l’attention du marionnettiste. « Bien ! Bien bien bien ! » Le paternel sembla vouloir l’ouvrir encore mais son fils l’en empêcha en reprenant rapidement, le pointant du doigt, calmant légèrement le blond qui ricana doucement. « Je suis tout à fait d’accord avec toi mon petit papa ! Nous devrions fêter nos touchantes retrouvailles dignement ! Et si nous portions un toast ! » Ça c’était une excellente idée. Et qui sait, ça permettrait de briser un peu la glace aussi. « Qu’est-ce que tu en pense boss ? Une petite soif ? » Braiden acquiesça et se redressa en s’appuyant avec ses mains sur les accoudoirs pour se lever d’un bond. « Ça c’est bien vu mon petit Wally ! » Il commença à se diriger tranquillement vers ce qu’il devinait être le meuble où était stocké leur alcool en fredonnant mais s’immobilisa à mi-chemin pour se retourner vers les parents et lancer. « Mais je manque à tous mes devoirs ! » Il fit un baisemain à madame Grimes, lui envoyant un sourire charmeur. « Braiden Richardson. » Il serra ensuite la main du père. « Ravi de vous rencontrer. » Il se remit en route vers le meuble et s’accroupit devant avant d’en ouvrir la porte, poussant un sifflement impressionné suivi d’un. « Autant je trouvais que la baraque claquait mais alors ça... » Il prit les bouteilles à tour de rôle pour les observer, continuant de fredonner avant de finalement jeter son dévolu sur une bouteille de bourbon et fouilla le reste du meuble pendant quelques secondes afin d’en sortir quatre verres.

Il retourna tranquillement jusqu’à la table basse et servit les verres avant d’’en faire glisser deux du côté des parents et en tendit un à Walter qui s’en saisit. Il se laissa retomber à sa place, reprenant sa position initiale. Il leva légèrement son verre pour trinquer, balayant les autres du regard avec un sourire en coin. « A quoi est ce qu’on boit ? A la paix dans le monde ? Non. A l’amitié ! Non ! » Il fronça les sourcils, réfléchissant au meilleur toast qu’ils pourraient porter et son regard finit par s’illuminer quand une idée lui vint. « A la famille ! » Il but une gorgée d’alcool et afficha un air satisfait tout en félicitant silencieusement Grimes senior d’un hochement de tête. C’est qu’il savait choisir son alcool l’enfoiré. Il reposa ensuite son regard sur Walter, l’invitant à reprendre d’un regard. Il préférait ne pas accaparer toute l’attention comme il l’avait l’habitude de le faire. C’était la soirée de Walter après tout !
Et quelque chose lui disait qu’il allait adorer ce qui se passerait.

_________________

I'm Only Joking
I'm Just A-Fucking With Your Head
Revenir en haut Aller en bas


chimera + whatever, man !
avatar
MESSAGES : 192
it's a revolution, i suppose
chimera + whatever, man !
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1934-walter-monsters-in-the
Home Sweet Home
Braiden et Walter

« Ça c’est bien vu mon petit Wally ! » fit Braiden en se relevant d’un bond du fauteuil en s’auppuyant sur les accoudoirs. Walter se tourna vers lui, rayonnant. Il le regarda se diriger vers le meuble où ils devaient ranger l’alcool avant de s’arrêter et de se tourner vers eux. « Mais je manque à tous mes devoirs ! » Walter fronça les sourcils et pencha la tête légèrement sur le côté, se demandant en quoi le boss avait bien pu « manquer à ses devoirs ». Le blond s’avança vers la mère de Walter qui se recula dans son fauteuil avec un petit gémissement. Braiden prit la main de sa mère dans la sienne et lui fit un baisemain. Il comprenait mieux maintenant. Son sourire se fit plus large en voyant sa mère couiner comme un vulgaire animal à l’approche de Braiden. Cette situation l’amusait vraiment de plus en plus. Il avait eu une idée plus qu’excellente en demandant au boss de l’accompagner pour ces joyeuses petites retrouvailles. Et puis, il était sûr que la suite des festivités plairait énormément au blond. Après tout, il avait eu plus d’une dizaine d’années pour réfléchir à comment il réagirait et ce qu’il ferait si… Non, quand il retrouverait ses parents.

« Braiden Richardson. » se présenta-t-il. Il se dirigea ensuite vers son père qui eut une grimace de dégoût en le voyant approcher. « Allons, allons, ne sois pas grossier, Daddy-O ! » Braiden ne s’en préocuppa absolument pas et lui serra la main, accompagné d’un « Ravi de vous rencontrer. » avant de se détourner et de retourner vers le placard contenant l’alcool. Walter se pencha vers son père, une main sur le côté de la côté et fit semblant de murmurer. « Il est pas génial ? » Il se retourna en entendant celui-ci pousser un sifflement. « Autant je trouvais que la baraque claquait mais alors ça… »

Walter se réinstalla confortablement sur le canapé pendant que Braiden. Sa jambe n’arrêtait pas de tressauter. À part le cliquetis des bouteilles, le silence règne dans la pièce, personne ne parle et le silence, Walter n’en est pas fan. Alors il tente de lancer un semblant de conversation avec ses parents. Et s’il pouvait énerver un peu on père, c’était du bonus. « Alors, papa… Toujours aussi bête et méchant ? » Il apprécia ensuite de voir le visage de son père s’empourprer alors qu’il se retenait de lui hurler tout ce qui lui passer par la tête au visage. Et il était sûr qu’il aimerait bien se jeter sur lui et serrer ses mains autour de son cou. « Au moins je vois que tu as appris la retenue, c’est bien. » Heureusement pour lui, Braiden revint à ce moment-là, une bouteille et des verres en main, parce que sinon son père aurait sûrement laissé libre court à ses pulsions.

Une fois les verres servis, Braiden et lui s’en emparèrent et les levèrent. Ses parents ne bougèrent pas d’un pouce. Le regard apeuré de sa mère et celui furieux de son père fixés sur eux. [color:97a5=~bd8d46]« À quoi est-ce qu’on boit ? À la paix dans le monde ? » Walter eut un petit reniflement moqueur à cette idée. Tous les deux étaient plus du genre à lancer une troisième guerre mondiale rien que pour le fun. « Non. À l’amitié ! Non ! » Il fit une pause, semblant réfléchir à quoi ils pourraient porter un toast quand il le vit avoir une illumination. « À la famille ! » Walter trinqua avec Braiden, puis se tourna vers ses parents, levant son verre vers eux. « À la famille ! » Il but une gorgée et la savoura quelques instants. « Très bon choix, boss. » dit-il en observant la boisson ambrée tourner lentement dans son verre.

Il se détacha de son observation après quelques instants. « Bon ! Si on se mettait aux choses sérieuses ? Je suis sûr que vous allez apprécier le reste de la soirée, boss ! » Il offrit un grand sourire à Braiden avant de se tourner vers ses parents et que son sourire ne se fasse désolé. « Vous… » Il haussa les épaules en inspirant à travers ses dents. « Sûrement un peu moins. » Il se fondit dans les ombres et réapparut derrière sa mère, la faisant sursauter de peur. Il se mit à caresser ses cheveux, la sentant trembler sous ses doigts. Il se pencha pour lui parler à l’oreille tout en s’assurant que son père l’entendrait aussi. « J’ai envie de vous remercier. Pour tout ce que vous m’avez offert. On ne dira pas que Walter Jonas Grimes est un ingrat Haha ! » Son regard s’attarda sur la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Il se dirigea derrière le canapé sous le regard des trois autres et se planta là, face à ses parents. Il plaça ses pouces et indexes de façons à former un cadre devant ses yeux. Il ferma un œil et eut un « Hm. » d’appréciation. « Oui, c’est parfait ! On va rester là. Cette pièce sera la scène de crime parfaite ! » Il se tourna vers ses parents, une main devant la bouche, les yeux exagérément écarquillés. « Oups ! On dirait bien que j’ai un peu gâché la surprise ! »

_________________

Hush little hero don’t you hide
Wally’s gonna find you keep that in mind
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 413
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2467-braiden-like-a-puppet-
Home Sweet Home
Braiden et Walter

« À la famille ! » Ouais, y avait pas à dire, c’était quand même le meilleur toast qu’ils auraient pu porter. « Très bon choix, boss. » Le blond haussa les épaules, l’air de direévidemment et posa son regard sur les parents de Walter et pencha légèrement sa tête sur le côté, l’air dubitatif. Pourquoi est ce qu’ils ne trinquaient pas eux aussi ? Des retrouvailles aussi belles, c’était l’occasion rêvée de boire non ?  

« Bon ! Si on se mettait aux choses sérieuses ? Je suis sûr que vous allez apprécier le reste de la soirée, boss ! » Braiden répondit au grand sourire de son acolyte par un haussement de sourcil, intrigué, et suivi son regard quand il se tourna vers ses parents, son visage prenant un air désolé.« Vous… Sûrement un peu moins. » Ok. Là il avait vraiment hâte de voir ce qu’il avait prévu.

Walter disparu dans les ombres pour réapparaître derrière sa mère, la faisant sursauter, ce qui provoqua un petit rire chez le Richardson. Il se pencha pour dire quelque chose à son oreille et Braiden en profita pour boire une nouvelle gorgée d’alcool avant de suivre le brun du regard quand il revint se placer face à ses parents. Il forma un cadre devant ses yeux avec ses doigts à la manière d’une caméra sous le regard toujours intrigué du blond qui ne le quittait pas des yeux, impatient de voir ce qu’il allait faire.  

« Oui, c’est parfait ! On va rester là. Cette pièce sera la scène de crime parfaite ! » Il plaqua sa main devant sa bouche, les yeux écarquillés. « Oups ! On dirait bien que j’ai un peu gâché la surprise ! » Le marionnettiste roula des yeux et balança sa tête en arrière tout en soupirant bruyamment. « Walter… » Il attendit qu’il se retourne vers lui pour continuer. « Faut faire gaffe merde ! Ça se fait pas de spoiler les gens comme ça ! Qu’est ce que tu dirais si je te balançais la fin de Fight Club hein ? » C’était le prochain film sur la liste de ceux que Walter devait rattraper. Et ce serait vraiment con qu’il lui raconte la fin pas vrai ? Et ben c’était pareil pour cette soirée. Il avait tout gâcher en balançant ça comme ça. C’était vraiment dommage. « J’espère au moins que le spectacle vaudra le coup sinon je serai vraiment déçu ! » Il fit une moue boudeuse et vida son verre d’une traite avant de se resservir dans la foulée. Il désigna les verres toujours remplis des parents, prenant un air un peu gêné. « Vous voulez vraiment pas les boire ? Non parce que ce serait con de gâcher un aussi bon bourbon. » Son père le fusilla du regard alors que sa mère gardait son air effaré. Braiden leva les yeux au ciel en soupirant et se renfonça dans le fauteuil. Tant pis pour eux hein… « Et je suis sûr que vous l’adoreriez, nan parce qu... » Il s’immobilisa brusquement. « Ah bah non je suis con. Vous devez le savoir vu qu’il est à vous. » Il lâcha un petit rire et agita une main devant lui pour effacer ce qu’il venait de dire.

« Bon mon ptit Wally, c'est pas tout ça mais il faudrait peut être penser à s’y mettre non ? Parce que maintenant que t’as annoncé ce qui était prévu, j’ai vachement hâte de le voir ! » Il lança un regard désolé aux parents. « Et puis je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité. » Oui c’était complètement stupide puisqu’ils allaient mourir il trouvait ça drôle à dire. Il reporta son attention sur Walter, un sourire aux lèvres et les yeux brillants d’excitation. « Est ce que je peux faire quelque chose pour aider ? Après je comprendrais que tu veuilles tout gérer toi-même, ce sont tes parents après tout, mais si jamais t’as besoin d’un coup de main… » Ça pourrait être tellement fun qu’il puisse participer.

Il but une nouvelle gorgée de son verre avant de s’adresser à nouveau aux parents. « Vous devriez vraiment vider vos verres. Histoire de partir sur au moins une note positive. » Ben oui, d’autant plus qu’il était excellent ce bourbon !

_________________

I'm Only Joking
I'm Just A-Fucking With Your Head
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

WALDEN ♦ Home Sweet Home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: funtown :: can't get enough :: days of future past-