Partagez | .
 

 maya ♔ « be my puppet »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: maya ♔ « be my puppet »   Mer 22 Fév - 16:18
maya aicha lopez
alive, dead, undead... who cares ?


identité
Nom et Prénom : lopez aicha maya Alias : the necromancer (eliza faust) Âge : 80 ans (8 avril 1936) Lieu de naissance & nationalité : dresde, allemagne Métier : sans emploi fixe (nécromancienne, magicienne) Statut civil : célibataire, veuve Orientation sexuelle : hétérosexuelle Particularités : en 1966, elle a été déclarée disparue ; ils n'ont retrouvé aucune autre trace d'elle excepté trois tombes dont l'une portait son nom.
magie du nécromancien : si j'ai bien retenu les dires de mon maître, c'est une magie très ancienne et surtout qui a été oubliée. En premier lieu, elle permet à l'utilisateur d'avoir une vie prolongée sur des années encore indéterminées. Cette magie serait également capable d'avoir un impact sur la vie, mais aussi la mort de chacun ; animer un cadavre, sans pour autant le faire revivre, ou tout simplement arracher toute vie à un être humain. Mais ces capacités ne peuvent être utilisées que par les plus grands magiciens et bravent un certain interdit ; je ne suis personnellement pas en mesure d'utiliser ces capacités, et même si je l'étais, je n'en ferais aucun usage. Je suis cependant capable de faire apparaître jusqu'à deux squelettes au maximum et les contrôler à ma guise. Je suis également capable de générer des champs de force pour me protéger. Générer une substance violette, semblable à des flammes, est également dans mes habilités, et j'ai la capacité de les manipuler comme je l'entends. Lorsque je suis au plein de mes pouvoirs, mes doigts sont capables de générer une gigantesque main squelettique (qui se trouve en réalité être une reproduction de ma main droite) que je peux aussi diriger comme je veux. J'ai également une régénération supérieure à celle d'un humain (cependant en aucun cas égale et inférieure à celle de Wolverine).
(pouvoirs inspirés du personnage de shinnok de mortal kombat et de faust viii de shaman king - et oui, j'ai de ces références) Affiliation : indépendante & neutre

interview
Que pensez-vous de la situation actuelle et des dernières décisions du gouvernement ? il est difficile pour moi de m'exprimer sur un tel sujet : n'étant ni un mutant, ni un super-héros, je n'ai pas à me préoccuper de ces lois vous voyez. Mais je suis quelqu'un d'empathique et je me mets à leur place ; ce qu'ils vivent ne doit pas être plaisant. Je reste sur un avis neutre car je comprends que le gouvernement mette tout en œuvre pour protéger la population de tous ces gens si différents ; mais au fond, pour la plupart, ils n'ont pas demandé à diverger d'un être humain. Et le gouvernement ne se rend pas compte que les doubles identités servent à préserver les proches de l'individu. Ce qu'ils voient, c'est le fait de réduire les victimes ; si cela peut sauver des milliers de personne, alors sacrifions-en une seule.
Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime/faire le mal ? comme je vous disais dernièrement, je n'ai, pour ma part, aucun camp. Je crois que ces gens qui font le mal le font pour une bonne raison, du moins je crois en ceux qui cherchent à se venger d'avoir vécu un événement traumatisant lors de leur passé ; et il y en a d'autres qui cherchent tout simplement à empêcher que ce genre d'incident ne se reproduisent dans la vie des autres. Tout est une question de point de vue, et ce dernier diffère selon autrui.
Quand vous avez découvert que vous étiez un mutant, comment avez-vous réagi ? Et vos proches, sont-ils au courant ? (si votre personnage est un mutant) merci de détailler un maximum votre réponse !
Dans quelles circonstances avez-vous obtenu vos pouvoirs ? c'est un art que tu dois prendre très au sérieux et respecter de tout ton être. autrement, tu ne pourras pas être en mesure de l'utiliser.
Je n'ai pas beaucoup écouté mon professeur, lorsqu'il m'apprenait à me servir de cette étrange magie comme il aimait l'appeler. Il me disait que n'importe qui était en mesure de l'apprendre, vraiment n'importe qui. Avec un peu de concentration et de détermination, on pouvait arriver à tout. Celui qui m'a appris à me servir de ces capacités ne m'a jamais révélé comment elles se nommaient, alors je l'ai appelée la magie du nécromancien. C'est une magie très complexe et qui demande énormément de concentration, encore plus lors de l'apprentissage, mais encore lorsqu'il faut en faire usage. Ce n'est pas le genre de pouvoirs dont on utilise toutes les capacités tous les jours, car elle demande beaucoup d'énergie. Compliquée à maîtriser, je n'ai jamais pu terminer mon apprentissage avec mon mentor et je dois me débrouiller seule aujourd'hui pour améliorer mes capacités. Sachez que ce que je sais maîtriser n'est rien, n'est que le début de l'apprentissage et je n'ai pas un très grand niveau dans l'usage de cette magie. Deux ans seulement m'ont été donnés pour réussir à maîtriser ce que maîtrise déjà, et ce fut deux années très difficile ; en effet, prenant tout à la rigolade au départ, j'échouais énormément aux étranges exercices que me donnaient à faire mon maître.
En bref, ce fut deux années qui me parurent très longues mais qui m'ont appris à me concentrer. Je suis encore loin d'être au niveau que maîtrisait mon mentor et je pense que je ne l'atteindrais jamais.
Qui connait votre véritable identité ? Comment faites-vous pour la cacher ? je n'ai jamais cherché à cacher qui j'étais ; je tiens un stand de magie. Mais les gens ne croient pas en la magie ; ils pensent sûrement que c'est du bluff. En attendant, cela me permet de gagner ma vie ; et très bien même puisque mes numéros, que les citoyens qualifient de faux car mais non, la magie n'existe pas, sont tout aussi réels que vous et moi grâce à mes dons, que je génère pendant mes prestations. J'ai eu pour surnom La Nécromancienne (The Necromancer) ; cette double-identité est plus un surnom, un nom de spectacle.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? je me suis toujours dit que j'étais faite pour quelque chose de grand, quelque chose de différent. Au fond, n'est-ce pas ce que tous les humains croient ? Lorsque je vois ma vie aujourd'hui, je n'ai pas l'impression d'avancer. Au moins, je n'ai pas l'impression de reculer non plus. Mais ce sur place m'ennuie fortement. J'ai toujours pensé mettre mes dons au service de l'humanité, comme certains super-héros que j'admire lorsque j'allume ma télé. Malheureusement, je n'ai jamais eu le cran de me lancer ; et avec ces nouvelles lois, je l'ai encore moins.


biographie
in from the cold

nombre de mots : 1547

« Qui êtes-vous ? » La pièce respirait le renfermé et l’humidité. A croire qu’elle n’avait pas été utilisée depuis longtemps et qu’elle était loin d’être étanche en jour de pluie. Il m’était impossible de savoir où j’étais, ni ce que je faisais ici. Je sentais une pression à mes poignets, ainsi qu’à mes chevilles. J’étais allongée, dans un lit sûrement puisque je sentais une couverture me tenir chaud jusqu’à la poitrine. « Vous êtes blessée. Laissez-moi vous aider. » Une lumière vint m’irriter les yeux tellement elle fut désagréable, m’étant habituée au noir. Après quelques secondes, je remarquais que celle-ci était très faible et projetait une lumière jaunâtre. Un petit homme au visage fripé, à la longue barbe blanche et vautré dans une tenue dont on pouvait deviner l’origine – asiatique ; le parfait cliché du shaolin, se tenait au pas de la porte. Son doigt se rangea et sa main retomba le long de son corps après avoir allumé la pièce. Il s’était approché, il avait l’air inoffensif ; peut-être qu’il cherchait réellement à m’aider. Mais pourquoi, d’ailleurs ? N’était-ce pas lui qui m’avait attachée à ce lit et qui m’avait cloîtrée dans cette étrange pièce sans fenêtre à l’odeur nauséabonde ? Serrant les dents et craignant pour ma propre vie, il ne fit rien qui puisse me nuire excepté me détacher. Par la suite, l’homme avait reculé d’un pas et lorsque je m’assis au bord du lit, il leva sa main en ma direction. Je fronçais les sourcils et exprima une grimace. Le côté droit de mon abdomen me faisait souffrir et par réflexe, j’y avais posé ma main. Confuse, je relevais un regard vers mon interlocuteur, dans le but de le questionner. Mais la main qu’il affichait en ma direction m’empêchait de déballer le moindre mot. Le pire dans cette histoire, c’était qu’il m’inspirait confiance. Le petit homme se retourna et envisagea de quitter la pièce, laissant son autre main m’indiquer de le suivre.

« Qui êtes-vous ? » J’avais répété ma question. Il ne m’avait toujours pas répondu ; à la pièce, nous arrivâmes dans une pièce complètement différente de celle où il m’avait enfermée. Elle était chaleureuse et sentait bon le thé. Ma main n’avait pas quittée ma plaie qui avait été bandée, et mes yeux se baladaient dans ce nouvel endroit : une table à ras du sol et des coussins étaient posés autour, le mur était orné de motifs, et les portes, coulissantes, étaient les traditionnelles que l’on trouvait dans les maisons japonaises. Une femme, toute aussi vieille que le bonhomme mais de taille plus haute, arrivait avec une sorte de théière très élégante qu’elle posa sur la table, où se trouvaient déjà trois bols. La femme ne dit aucun mot et s’assit, et ce que, par conséquent, je considérais comme son mari s’assit face à elle. D’un geste bref, il tapota deux fois le coussin à l’une des deux autres extrémités de la table pour m’inviter à m’asseoir à leurs côtés, avant d’entreprendre de boire le thé chaud dans son bol que la femme venait de lui servir. Elle servit le troisième bol et se servit ensuite. Je n’osais prononcer un mot, briser cette étrange atmosphère ; je me laissais ainsi emporter, allais m’asseoir à mon tour. Au bout de plusieurs secondes, l’homme s’arrêta de boire et tourna son visage vers moi. « Quel est votre nom ? » Je déglutis. Je n’arrivais pas à décrypter l’expression qui se trouvait sur son visage ; elle était tellement confuse. « Eliza. Faust. Qui êtes-vous ? » L’homme fronça ses sourcils, comme si mon nom lui disait quelque chose. « Que faisiez-vous dans ces bois Eliza Faust ? » Je mordais ma lèvre inférieure ; il détournait toujours la question que je lui posais et ça commençait à me courir légèrement sur le haricot. Puis, soudainement, sa question heurta mon esprit. Que faisiez-vous dans ces bois Eliza Faust ? L’air ahuri, je baissais les yeux vers la table et essayais de me remémorer ce qu’il s’était passé.

« Mes souvenirs sont flous. Je me souviens que je courais. Je courais à en perdre haleine. Je… J’étais poursuivie, par un homme. Derrière moi, il y avait du bruit ; derrière cet homme devait s’en trouver d’autres. Je ne me rappelle plus exactement pourquoi j’étais poursuivie. Mais ces hommes n’étaient pas de bonnes personnes. Je me souviens quelques minutes plus tôt en avoir abattu un, lorsque je me trouvais dans une sorte de base perdue au milieu de nulle part. Puis j’ai pris la fuite et on a tenté de me rattraper. Je me souviens m’être retournée, et j’ai retenu un logo rouge d’un crâne à plusieurs tentacules. » Je marquais une pause. En relevant brièvement les yeux vers le vieil homme, j’eus l’impression que plus mon récit ne se racontait, plus ses sourcils ne se fronçaient. L’air soucieux gagnait son visage. « Je crois que c’était une organisation, dont je faisais partie. J’ai la tête tellement en compote que je peine à me souvenir… Mais je voulais partir. Car ils avaient fait quelque chose de mal. Car ils voulaient me forcer à rester. Je DEVAIS rester, bien que je ne le veuille pas.  Et ils avaient un moyen de pression, qu’ils ont exercé sur moi pendant longtemps. Jusqu’à ce que ce moyen de pression et moi-même ne trouvions une opportunité de partir, et définitivement. Mais l’agent que j’ai tué ; c’est lui qui a commis un meurtre en premier. » J’avalais difficilement ma salive tandis que plus je racontais, plus je retrouvais mes souvenirs. « Je crois qu’ils ont tué mon mari. Je n’ai nulle part où aller. Je voulais m’enfuir, avec lui. Mais maintenant qu’il n’est plus, je suis complètement perdue. » Je pense que j’avais l’air totalement pitoyable en cet instant, à me lamenter sur mon sort. Mes yeux se relevèrent à nouveau vers l’homme et j’avais une mine désemparée. « J’ai une question à vous poser. » Je remarquais que sa femme le regardait du coin de l’œil. « Que diriez-vous d’en apprendre plus ? Que diriez-vous être en mesure de pouvoir vous défendre, ainsi que les vôtres, si cela devait se reproduire ? Je veux dire, regardez un peu le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Nous ne pouvons plus vivre sans nous défendre, et parfois sans avoir de… pouvoirs. »

« Qui êtes-vous ? » Mon mentor n’a jamais répondu à cette question. Je n’ai jamais pu savoir son nom et aujourd’hui encore je ne le sais toujours pas ; et je pense que je ne le saurais jamais. J’ai l’impression d’avoir vécu plusieurs vies ; n’allez pas croire que vivre quatre-vingt années passait vite. Et je crois que je ne suis encore qu’au début de ma carrière. Je me souviens de cette jeune fille déterminée à se lancer comme pilote d’avion avant d’être recrutée par HYDRA, découvrant ainsi que mon père faisait partie de cette organisation que j’ai toujours jugée malsaine. Mais au départ, pour protéger ma mère menacée de mort, j’ai accepté de travailler pour eux ; et le pire dans cette histoire était que j’étais plutôt bonne dans le domaine. Devenant rapidement espionne, j’ai infiltré le SHIELD pendant quelques semaines il y a bien longtemps avant qu’on ne me retire cet ordre. Mon père a pété un câble et est allé tuer ma mère ; par la suite il fut abattu par un second agent d’HYDRA. Ce fut des années après avoir accepté de travailler pour eux, et j’étais jeune mariée ; ils ciblèrent ensuite mon propre mari pour m’obliger à continuer mes services au sein de leur organisation. Mais un jour, alors que nous planifions une évasion et une possible fuite jusqu’en Amérique, notre expédition se termina mal ; mon mari se fit tuer d’un agent alors que nous nous apprêtions à sortir, un agent que j’abattis juste après. Il m’incita à m’enfuir malgré tout, sans lui, et je suis sortie de la base. Je fus poursuivie par plusieurs agents et me fit tirer dessus, une balle qui me traversa et se planta à droite de mon abdomen. La suite fut confuse puisque je m’évanouis et lorsque je me réveillais, je me trouvais dans la demeure de mon mentor et de sa femme ; sa femme qui se fit tuer deux ans plus tard. Ce fut également en ce temps-ci que je découvris que mon maître était en réalité lui-aussi un espion d’HYDRA, qui avait pour mission de garder un œil sur moi. Mais il m’apprit ses techniques qui, jusque-là, avaient été secrètes à l’organisation, puis il se fit tuer après ses révélations. Je pus décimer une petite branche d’HYDRA avant de véritablement m’enfuir et partir vivre aux États-Unis. Eliza Faust faisait partie du passé et était enterrée en Allemagne, à côté des tombes de mon mentor et de sa femme. Et Maya Lopez naquit ; une pseudo-magicienne selon les citoyens, qu’ils présentèrent comme La Nécromancienne aux médias, à cause de mes tours jugés macabres. Je ne sais que faire de spécial de ma vie et j’attends l’opportunité qui me permettra d’avancer. Mais c’est dur d’en trouver une par les temps qui courent, surtout en apprenant les dernières lois établies par le gouvernement américain à propos des mutants, mais aussi des surhumains.


irl
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; jackass/17/f Fréquence de connexion ; 7j/7 Que pensez-vous du forum? ;  :inlove:   Comment l'avez-vous découvert ? via une demande de partenariat ? :oops:   Célébrité choisie ; drew barrymore Crédits (avatar, icon etc.) ; tumblr



Dernière édition par Maya Aicha Lopez le Mer 22 Fév - 23:30, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners • trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 257
it's a revolution, i suppose
Prisoners • trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2894-finn-soon-i-ll-come-around


Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
bonjour. :hé:
tyler posey en carnage, j'approuve grandement.
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 251
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
okay alors............................
ce choix d'avatar, je dis OUI.
ce que j'ai lu m'intrigue déjà tellement, une nécromancienne c'est le gros YESSSS. :gaah:

j'suis contente de voir que t'as craqué, ça m'émoustille tout ça.
en tout cas, BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE, si tu as la moindre question, n'hésite pas à MP un membre du staff ! pense à réserver ton avatar et puis surtout, bon courage pour ta fiiiche. :keur:

_________________

give me my life back
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 1224
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2243-alistair-victor-alexis
*lui tend la main* :grozyeu:
Willkommen :grozyeu:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
C'est déjà sale... rien que ton petit nom est déjà sale :wtf:
Mais bienvenue :pink: Au plaisir de ne pas trop trop croiser tes marionnettes
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
billy ; ouais j'ai craqué, le forum me faisait trop de l’œil j'ai pas su résister. :hé:  Arrow
en tout cas, contente de voir que ma fiche t'intéresse déjà ! c'est toujours plus agréable d'en lire une qui te captive. :oops:
merci beaucoup en tout cas et promis je n'hésiterais pas. I love you
victor ; omg not hydra again. :pink:
vielen dank ! :haaaa: (merci google traduction :youknow: )
prudence ; han comment tu dis que je suis sale !
merci beaucoup sinon !
je te les montrerais ne t'inquiète pas ils sont pas gentils.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
NON MAIS DREW BARRYMORE LA PERFECTION. :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: :hysteric: surtout dans scd, jpp, TROP PARFAIT, trop hâte d'en lire plus sur ce personnage, bienvenue parmi nous. :onfire:
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 405
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
COMMENT ÇA LES GENS DISENT QUE LA MAGIE N'EXISTE PAS ? :gaah:
on va leur mettre wanda et maya sur un plateau et on va voir s'ils n'y croient toujours pas

BIENVENUE PARMI NOUS I love you
et comme les autres l'ont si bien dit : super choix d'avatar, super choix de concept pour le personnage (nécromancienne je dis tellement oui) :cute: j'espère vraiment que tu te plairas parmi nous, et je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche :beat:

_________________

I'M AN ARMY OF ONE - MY CHAINS WILL BREAK
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 1224
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2243-alistair-victor-alexis
"not hydra again" ? arrête un peu de faire la fine bouche, t'en redemanderas Arrow
bon courage pour la suite de la rédac dino rigolo
Revenir en haut Aller en bas


Purifiers • set them on fire
avatar
MESSAGES : 2342
it's a revolution, i suppose
Purifiers • set them on fire
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
DREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE...EW :hysteric: :inlove:

Bienvenue, bon courage pour la fiche :keur:

Et pour répondre à ta question...
Citation :
non-recensée
en même temps, à quoi bon se recenser lorsque nous n'existons plus ?

Pour pouvoir te retrouver mon enfaaaaant...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
fitz ; dans santa clarita diet mais omd j'suis tombée amoureuse d'elle ! du moins encore plus que je ne l'étais déjà... :bave: en tout cas merci bien. :cute:
wanda ; les gens sont trop naïfs ; il y a des dieux, des mutants, des vampires, des fantômes et que sais-je encore, et ils pensent encore que la magie n'existe pas mais trop lol quoi. j'avoue on va leur faire une petite démonstration ils ne seront pas déçus. puis on se fera arrêter, histoire de, sinon c'est pas drôle D8 merci beaucoup autrement ! I love you
victor ; non désolée, une seule fois m'a suffit. :oops:
jeremiah ; (aaron paul ) merci beaucoup ! :ému: et non désolée, mais je ne suis pas de cet avis très cher. :haaaa:
Revenir en haut Aller en bas


Purifiers • set them on fire
avatar
MESSAGES : 2342
it's a revolution, i suppose
Purifiers • set them on fire
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi
:hé:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
OMAGAD
Tout est génial dans cette fiche, j'adore ce personnage :pink:
Bienvenuuuue sur tna :shon: j'espère que tu te plairas parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 197
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur
(encore fitz) (tel fantomas je change de visage)

ALSO JE VOULAIS PRÉCISER QU'EN REGARDANT SCD DREW BARRYMORE ME FAISAIT GRAVE PENSER À ELIZABETH OLSEN!!! ALSO ELLE RESSEMBLE TROP À WANDA DE MA TÊTE!!!!! ET AGATHA!!! UNE MAGICIENNE DES COMICS!!! et je suis une love du début de ta fiche, donc continue, écris, et on s'aime.

:keur:

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

maya ♔ « be my puppet »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ♣ Présentation de Maya Whiteflow ♠ [Validée]
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» Prénsentation de Maya Henson
» [Décembre] Byul Maya
» (*Limited Edition*)~[Edit 2 de l'Atelier de Maya & Byss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations abandonnées-