Partagez | .
 

 JAVA → far from home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: JAVA → far from home.   Mer 8 Mar - 16:04
far from home
james barnes & ava moriarty
17 février 2017. « Faut vraiment que t’arrête de faire ça, » marmonne Ava en laissant tomber ses clés sur la table de la cuisine. « Tu n’as plus de bières, » réplique Nick en vidant la dernière gorgée de sa cannette et la jeune femme lui lance un regard noir. « Je vois que la retraite ne t’a pas rendu moins chiant. » L’ancien directeur du SHIELD esquisse un sourire en coin et quitte la chaise haute sur laquelle il s’était assis pour l’attendre dans l’obscurité – la retraite ne l’a pas non plus privé de son affection pour les entrées dramatiques, de toute évidence. Il s’approche d’elle et l’observe d’un œil critique, regard qu’elle soutient sans ciller. « Tu veux quand même pas un câlin ? » demande-t-elle, un sourcil arqué. « Shut up, brat. » C’est à son tour d’observer son parrain et c’est toujours aussi étrange de le voir dans des vêtements civils. Il a l’air plus vieux. « Stark, alors ? » demande-t-il et la blonde lève les yeux au ciel. « Sois pas bête. Tu sais très bien ce que je pense de tout ça, » réplique-t-elle d’un air agacé.
Fury esquisse un sourire. « Evidemment, j’ai fait du bon boulot en t’élevant. » Elle rit, plus parce qu’elle ne peut pas s’empêcher de l’emmerder, mais il a raison. « Barnes a l’air en forme, » lâche-t-il alors d’un air faussement détaché et Ava se renfrogne. Bien sûr qu’il sait, c’est Nick, mais ça n’est pas moins agaçant. Puis elle fronce les sourcils, lorsque l’information fait enfin tilt. « Comment ça, il a l’air en forme ? » demande-t-elle plus précipitamment que prévu et ça tire un sourire à Fury. Ugh, elle le déteste. « Lancaster, » répond-il simplement et quelques secondes lui suffisent à comprendre où il veut en venir.

« Okay, tu peux avoir un câlin finalement. » Parce qu’elle sait ce qu’il y a à Lancaster, et elle sait aussi ce que ça veut dire, ce que Nick a fait.



8 mars 2017. Ca fait des mois qu’elle joue à l’agent modèle, à celle qui soutient le SHIELD dans son travail avec le gouvernement, à celle qui n’est pas gênée de voir ce qu’on fait aux mutants. Des semaines qu’elle prétend que Cap et sa bande de copains sont de dangereux criminels qu’il faut arrêter à tout prix. Tout pour qu’on arrête de la surveiller. Parce qu’elle n’est pas stupide, elle a bien vu qu’on la regardait d’un peu trop près dernièrement. Mais Ava a toujours été bonne menteuse le SHIELD a d’autres chats à fouetter que d’espionner ses propres agents, alors ça fait quelques jours qu’elle pense enfin avoir la paix. Tant mieux, parce qu’elle n’a pas tellement envie qu’on la suive là où elle va. Elle a laissé son téléphone à l’appartement  et elle a filé en douce. Ava doute qu’on la surveille encore, mais elle préfère être trop prudente que de ramener le SHIELD sur Rogers et les autres.
Apprendre que Nick a donné la base de Lancaster à Cap l’a aidée à retrouver le sommeil. Imaginer James là-bas est moins désagréable que de retour sur les routes, à devoir fuir. S’ils sont assez prudents, il n’y a aucun moyen que le SHIELD ou même Stark trouve cette base.

Elle aperçoit enfin les silos à céréales et les entrepôts abandonnés qui signifient qu’elle est arrivée à destination. Ava s’applique à planquer sa moto dans un des hangars et retire son casque. Elle ignore où se trouvent les caméras de surveillance mais elle se doute bien qu’en bas, ils savent déjà qu’elle est là. Le comité d’accueil risque de ne pas être ce qu’il y a de plus chaleureux, après tout, elle a suffisamment bien joué son rôle pour que même Cap pense qu’elle est contre eux. Elle espère simplement que Clint et James auront compris que ce n’est pas son genre.
La blonde soupire et se dirige vers la porte soigneusement camouflée, il faut savoir qu’elle est là pour la trouver, c’est impossible autrement. Mais elle est déjà venue ici et elle sait parfaitement comment entrer. Puisqu’il est programmé pour cela, le scan rétinien la reconnaît et la porte s’ouvre sans plus attendre. Alors Ava entre, attend que la porte se referme derrière elle et lorsque des bruits de pas précipités se font entendre dans les escaliers, signe qu’elle ne va pas tarder à avoir de la compagnie, la jeune femme lève les bras en signe de reddition.

Bien vite, elle se retrouve face à Cap et sa mâchoire crispée, Falcon et son air méfiant, d’autres qu’elle ne connaît pas et enfin, James, un peu en retrait. « Je ne suis pas armée et personne ne m’a suivie, » assure-t-elle avec un petit sourire. « Ah, et je sais que vous êtes là depuis des semaines, si j’avais voulu vous balancer à Maria ou à Stark, ce serait déjà fait. La route a été longue, j’dis pas non à un café. » Autant rapidement détendre l’atmosphère, pas vrai ?

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 323
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2464-james-i-remember-all-o
MessageSujet: Re: JAVA → far from home.   Ven 10 Mar - 0:06
far from home
Ava Moriarty & James Barnes
Ça faisait près d’un mois qu’ils étaient coincés dans cette base. Un mois qu’ils devaient rester enfermés sans mettre le nez dehors ou alors en se faisant discrets pour ne pas risquer d’être repérés par le gouvernement.
James n’en pouvait plus. Il avait passé tellement de temps à devoir faire profil bas, à constamment surveiller ses arrières, qu’il s’était habitué à pouvoir vivre normalement après son arrivée à la tour Avenger. Mais maintenant qu’il était à nouveau en cavale, il ne tenait plus en place. Il rêvait de sortir de ce bunker pour retourner à New York et écraser la tête de Stark mais il ne pouvait pas le faire. Steve l’avait choisi comme second pour sa nouvelle équipe, malgré ses réticences, et il s’était pris assez de fois la tête avec son ami pour savoir qu’il lui en voudrait s’il décidait de partir pour accomplir une vendetta personnelle. Il prenait donc sur lui et passait le plus clair de son temps dans la salle d’entraînement de la base pour se défouler.

C’était là qu'il se trouvait, en train de frapper dans un sac de sable quand les alarmes de ma base se mirent en route, le faisant sursauter. Il quitta rapidement la pièce pour se diriger vers la porte d’accès de la base, croisant plusieurs autres personnes et super héros qui s’y dirigeaient aussi sur sa route et arriva rapidement à destination.

Steve était déjà là, ainsi que Falcon et… « Ava ? » Qu’est ce qu’elle faisait là ? Ça faisait tellement longtemps qu’il n’avait plus vu la jeune femme qu’il avait presque abandonné l’idée de la revoir. Mais comment est ce qu’elle avait fait pour les trouver ? Est ce que c’était Fury qui lui avait dit où ils étaient ? « Je ne suis pas armée et personne ne m’a suivie, » Ça, il en était était persuadé la connaissant. Les autres par contre... « Ah, et je sais que vous êtes là depuis des semaines, si j’avais voulu vous balancer à Maria ou à Stark, ce serait déjà fait. La route a été longue, j’dis pas non à un café. » Le brun ne put réprimer un bref rire nasal et secoua doucement la tête en imaginant la tête que devait faire Steve face à la répartie de la jeune femme. Il retrouva rapidement son sérieux et s’avança rapidement à travers l’attroupement pour se placer aux côtés de Steve, lui barrant le passage avec son bras droit pour l’inviter à ne pas bouger.

Il fit ensuite quelques pas vers la jeune femme mais s’immobilisa pour se retourner vers le groupe. « Elle est avec nous, on peut lui faire confiance. » Il observa rapidement l’assemblée, ignorant les regards perplexes et les chuchotements inquiets qui lui parvenaient. Il avait beau être le second des Secret Avengers, les autres super héros avaient encore beaucoup de mal à se faire à l’idée qu’il soit de leur côté et ce malgré les explications que leur avait donné Steve. Il ne pouvait pas les blâmer, après tout, ils se retrouvaient sous le même toit que le Winter Soldier mais il espérait qu’il finirait par obtenir leur confiance. Ils n’arriveraient à rien s’ils n’étaient pas soudés.

James reporta son attention sur Steve et souffla un simple. « Steve. » Tout en lui lançant un regard qui signifiait fais moi confiance.
Après un temps qui lui paru interminable, le blond hocha finalement la tête et invita les personnes présentes à s’éparpiller malgré les protestations de certaines d’entre elles.
Il se retrouva seul avec Ava et se retourna lentement vers la jeune femme pour l’observer silencieusement pendant un moment. Il avait encore du mal à croire qu’elle était bien là, face à lui. Pourquoi est ce qu’elle était venue ? Est ce qu’elle comptait jouer les agents doubles ? Et si ça faisait si longtemps qu’elle savait qu’ils se trouvaient dans cette planque pourquoi est ce qu’elle n’était pas venue plus tôt ? Est ce qu’elle était surveillée ?
Il avait bien trop de questions à lui poser..

Il se décida finalement à bouger et prit lentement le visage d’Ava entre ses mains pour l’embrasser tendrement. Il vint ensuite appuyer son front contre le sien quand leurs lèvres se séparèrent et esquissa un léger sourire. « Je vois que tu soignes toujours autant tes entrées. » Il la libéra de son étreinte et reprit rapidement. « Plus sérieusement, il va falloir qu’on parle… » Il se retint d’ajouter un de Fury. « Et je pense qu’on sera mieux dans mes quartiers. » Il l’invita à le suivre au moment de se mettre en marche et lâcha un nouveau sourire, amusé, tout en ajoutant un. « Je te rassure, tu auras ton café. » Avant de se remettre en route.

_________________

I Remember All of Them
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: Re: JAVA → far from home.   Mer 12 Avr - 18:02
far from home
james barnes & ava moriarty
D’accord, Cap a l’air carrément constipé, mais elle suppose qu’il peut l’être, étant donné qu’elle vient de faire irruption dans une base qu’il pensait complètement protégée du SHIELD. Ava ouvre la bouche pour tenter de rassurer Rogers, après tout, il a bien le droit d’être sur les nerfs, mais James s’avance et glisse un bras devant le blond pour l’empêcher d’avancer. « Elle est avec nous, on peut lui faire confiance. » Elle ne peut pas s’empêcher de se sentir soulagée de l’entendre dire ça, pas plus qu’elle peut nier la douce chaleur qui prend naissance dans sa poitrine et semble lui réchauffer tout le corps. La confiance, pour quelqu’un comme James Barnes, c’est énorme et Ava en a parfaitement conscience. Après ce que HYDRA lui a fait, il a toutes les raisons d’être méfiant et voir qu’il ne l’est pas avec elle, même si elle a tout fait pour que tout le monde pense qu’elle était d’accord avec les Lois de Recensement, c’est agréable. Elle lève un regard vers Steve Rogers qui lui, a peut-être moins de raison de la croire. Après tout, ils ont travaillé plusieurs fois ensemble mais ce n’est pas pour autant qu’il la connaît réellement. « J’suis de votre côté, Cap, » promet-elle, tout à fait sérieuse cette fois-ci.
« Steve, » insiste James et Rogers finit enfin par hocher la tête et faire signe aux autres de leur laisser un peu d’air. Avant qu’il ne disparaisse à son tour, la blonde l’attrape par le bras et plonge son regard dans le sien. « T’as encore des alliés au SHIELD, Cap. » Il pince les lèvres, le front plissé par les doutes qui l’habitent et les responsabilités qui pèsent sur ses épaules. Mais il hoche la tête et après un sourire minuscule qui ressemble plus à une grimace qu’autre chose, il disparaît à son tour, la laissant seule avec James.

Ils s’observent un moment sans rien dire. Il a l’air fatigué. Moins que Rogers, mais plus qu’elle. Alors qu’elle ouvre la bouche pour lui demander comment il va, James s’approche et vient saisir son visage. La paume qui touche sa joue droite est glacée, mais l’autre est chaude et elle ferme les yeux un instant, parce que c’est le genre de contact qui était devenu familier. Qui lui a manqué, réalise-t-elle alors qu’il presse ses lèvres contre les siennes. Ses mains viennent trouver celles du brun toujours posées sur ses joues, dans une caresse légère. Ça lui a vraiment manqué. Il lui a manqué. « Je vois que tu soignes toujours autant tes entrées. » Elle esquisse un sourire en coin à cela et hausse les épaules après lui avoir libéré les mains. « Well, you know me, » fait-elle avec un clin d’œil.
« Plus sérieusement, il va falloir qu’on parle…  Et je pense qu’on sera mieux dans mes quartiers. » Elle n’hésite pas avant de se mettre en marche à sa suite, les sourcils un peu froncés. « Je te rassure, tu auras ton café. » Ça en revanche, ça lui tire un nouveau sourire et elle se met à sa hauteur, son épaule frôlant la sienne alors qu’elle continue de regarder droit devant elle. « Ouuh, yeah, talk dirty to me, » susurre-t-elle avec un sourire en coin.

Elle ne peut pas résister à lui lancer un petit regard pour guetter sa réaction et comme toujours avec Barnes, elle n’est jamais déçue. Ils traversent plusieurs couloirs et elle n’est pas tellement surprise de voir que la base est plus que bien remplie. Elle n’est pas bondée, mais ils sont nombreux à s’être rangés du côté de Cap et c’est une bonne chose. Lorsqu’ils arrivent enfin dans les quartiers de James, elle fait le tour de la pièce, émet un petit sifflement impressionné. « Pas mal. » Aucune décoration, presque pas d’affaires, les murs sont nus et la pièce ne comprend que des meubles et autres choses essentielles. Mais c’est une ancienne base du SHIELD et James sait être efficace, alors elle n’est pas étonnée. Et puis, à côté de l’appartement dans lequel elle l’a trouvé la première fois, c’est un véritable palace.
Et puis elle reprend un air sérieux, observe attentivement James. « Comment tu te sens ? » demande-t-elle et son ton suffit à faire passer ce qu’elle demande vraiment. Elle sait qu’avant tout ça, James n’aspirait à rien de plus qu’une vie à peu près normale. Qu’il luttait déjà chaque jour pour se rappeler qui il est, qu’il lutte toujours. Elle sait aussi qu’avant de devoir fuir, il lui arrivait encore de se réveiller en sursaut, perdu, persuadé d’avoir été à nouveau capturé, parce que sa chambre à la Tour Avengers ne ressemblait pas à l’appartement d’Ava, auquel il avait déjà mis longtemps à s’habituer.

Alors se retrouver dans une base, avec des murs nus et du mobilier qui crient military, Ava se doute que ça ne doit pas être tous les jours facile. Elle lève une main, l’approche du visage de James et la passe sur sa joue mal rasée, va la glisser jusqu’à ses cheveux. A sa place, elle deviendrait barge là-dedans. Ava n’a jamais aimé rester enfermée. Alors elle imagine à quel point ça doit être dur, pour lui.

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 323
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2464-james-i-remember-all-o
MessageSujet: Re: JAVA → far from home.   Mer 12 Avr - 21:09
far from home
Ava Moriarty & James Barnes
Elle sourit suite à sa réplique concernant le café qu’elle aurait et susurra un. « Ouuh, yeah, talk dirty to me, » Qui provoqua un rire nasal de la part de James. Elle n’était pas croyable. C’était bien Ava. Elle avait toujours le mot ou la réaction qu’il fallait.

Ils arrivèrent rapidement dans ses quartiers et il laissa la jeune femme observer les yeux alors qu’il allait s’occuper de préparer du café, levant les yeux au ciel en entendant le sifflement impressionné d’Ava.

« Pas mal. » Il mit la cafetière en route et se retourna vers la jeune femme, appuyant son bassin contre le meuble sur lequel était posée la machine. Il croisa les bras contre son torse, ne pouvant réprimer un sourire en coin. « Ouais… » Son sourire s’effaça au moment où son regard se posa sur ses carnets, empilés sur sa table de chevet. Il espérait qu’Ava n’aurait pas l’idée de les lire. Il faisait bien plus de cauchemars depuis qu’il était enfermé ici et avait toujours peur des réactions qu’elle pourrait avoir si elle les lisait. Ils avaient beau s’être calmés, son arrivée dans cette base, dans ce décor, les amplifiaient à nouveau. « J’ai voulu ajouter ma touche personnelle mais je n’en ai pas trop eu le temps. » Elle savait qu’il disait ça pour plaisanter. Il n’avait jamais été du genre à décorer les endroits où il vivait. C'était le cas pour son ancien appartement, comme celui d’Ava où sa chambre à la tour Avenger. Il n’avait jamais cherché à personnaliser ces endroits. Il n’en voyait tout simplement pas l’utilité.

Ava reprit une expression sérieuse, provoquant un froncement de sourcil chez le brun. « Comment tu te sens ? » Il ouvrit la bouche pour répondre mais se ravisa quand elle vint poser sa main sur sa joue avant de la glisser dans ses cheveux. Il ferma les yeux, savourant ce contact, réalisant à quel point ça lui avait manqué. Il ne l’avait pas réalisé en quittant la tour, étant bien trop occupé à gérer les Secret Avengers et leurs missions avec Steve mais à présent qu’il sentait à nouveau la main d’Ava contre sa peau et qu’il la voyait aussi proche de lui, il s’en rendait bien compte. Il rouvrit finalement les yeux et vint poser sa main droite sur la joue d’Ava pour la caresser délicatement avec son pouce. Ils devaient parler, ils avaient des tas de choses à se dire et il avait des questions à lui poser mais maintenant qu’il revoyait Ava, qu’il sentait sa main contre lui et qu’il avait son visage aussi proche, tout ce qu’il voulait c’était sentir à nouveau ses lèvres contre les siennes, son souffle contre sa peau.

Il hocha finalement la tête, semblant hésitant. « Je... Ça va. » Il reprit rapidement, sentant qu’elle était prête à lui faire une réflexion, ne pouvant s’empêcher de sourire faiblement, se voulant rassurant. « Enfin… J’ai du mal à m’y faire. » Et encore, c’était un euphémisme. Le décor, l’ambiance qui régnait dans ce bunker, absolument tout lui rappelait ce qu’il avait vécu du temps où il était encore sous le contrôle d’HYDRA. Il en faisait encore des cauchemars, comme si son inconscient voulait lui rappeler ce qui lui était arrivé la dernière fois qu’il avait vécu dans un endroit pareil. « Je vais pas te mentir, ça me rappelle beaucoup trop de mauvais souvenirs. » Son sourire s’étira un peu plus, espérant que ça suffirait à la rassurer. « Mais cette fois, je fais ça pour la bonne cause. J’aurais voulu ne pas prendre part à tout ça, simplement avoir une vie normale, mais je peux pas. » Il hocha faiblement les épaules, son sourire se faisant plus triste. « Steve avait besoin de moi alors... Je pouvais pas m’enfuir. » Il inspira profondément et libéra la joue d’Ava. « Honnêtement Ava je… C’est difficile ouais. » Il se pencha légèrement en avant pour presser brièvement ses lèvres contre celles d’Ava avant de murmurer un. « Merci d’être venue. » Contre ses lèvres et de se retourner vers la machine à café pour en servir deux tasses. Elle lui permettait de faire un break dans son quotidien, d’oublier un peu les problèmes qu’ils subissaient en continue dans ce bunker.
Il ne la remercierait jamais assez pour ça.

Il fit glisser l’une des tasses sur le meuble, le plus proche de la jeune femme et décala la sienne pour l’avoir à portée de main. « Pourquoi tu es venue ? » Son regard se fit plus soucieux. « Tu prends d’énormes risques en venant ici. Alors pourquoi ? » Un sourire amusé étira à nouveau ses lèvres. « Ne me dis pas que c’est juste parce que je te manquais ? »

_________________

I Remember All of Them
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-
MessageSujet: Re: JAVA → far from home.   Jeu 15 Juin - 22:15
far from home
james barnes & ava moriarty
« J’ai voulu ajouter ma touche personnelle mais je n’en ai pas trop eu le temps. » Ava ne peut s’empêcher de lui lancer un regard clairement moqueur à cela. Elle n’est peut-être pas un exemple en ce qui concerne la déco, mais James est définitivement une cause perdue dans ce domaine. Enfin, le voir capable de plaisanter est toujours bon signe. La jeune femme se laisse aller à la caresse de James sur sa joue et esquisse un mince sourire. « Je… Ça va. Enfin… J’ai du mal à m’y faire. » Elle hoche la tête. Ava comprend ce qu’il veut dire, elle en sait assez pour deviner qu’être forcé de rester enfermé dans un tel endroit ne plaît pas des masses au brun. « Je vais pas te mentir, ça me rappelle beaucoup trop de mauvais souvenirs. Mais cette fois, je fais ça pour la bonne cause. J’aurais voulu ne pas prendre part à tout ça, simplement avoir une vie normale, mais je peux pas. » Ça, elle l’avait deviné avant lui. James Buchanan Barnes n’est pas le genre d’homme à attendre que les choses se passent, les bras croisés. Elle savait qu’il finirait par se lancer à nouveau au cœur de l’action, d’une manière ou d’une autre. Un autre point sur lequel ils se ressemblent un peu trop.
Ils ont beau parfois désirer une vie plus calme, ils sont parfaitement incapables d’en mener une. « Steve avait besoin de moi alors... Je pouvais pas m’enfuir. Honnêtement Ava je… C’est difficile ouais. » Elle accueille le baiser avec un sourire pressé contre les lèvres du jeune homme. « Je sais, » murmure-t-elle doucement. « Merci d’être venue. » C’est presque à contrecœur qu’elle le laisse s’éloigner pour remplir deux tasses de café. « Je savais que tu t’ennuyais sans moi, » plaisante-t-elle, mais son regard indique plutôt que c’est elle, qui s’ennuyait de lui.

Elle attrape la tasse de café qu’il dépose sur le meuble à côté d’elle et souffle doucement dessus pour refroidir le liquide encore trop chaud. « Pourquoi es-tu venue ? » demande-t-il et la jeune femme fronce les sourcils. « Tu prends d’énormes risques en venant ici. Alors pourquoi ? » Cette fois, elle lève les yeux au ciel. Elle a parfaitement conscience des risques, c’est pour cela qu’elle a attendu aussi longtemps avant de venir. « Ne me dis pas que c’est juste parce que je te manquais ? » Elle écarte la tasse de ses lèvres et plonge son regard dans le sien. « Ce n’est pas évident ? » fait-elle, très sérieuse tout à coup. Elle se surprend elle-même. Ils ont l’habitude de plaisanter, de se taquiner avec ce genre de choses, c’est plus facile, moins risqué. Encore un autre point sur lequel ils se ressemblent un peu trop, d’ailleurs. Alors pourquoi ce soudain besoin d’être plus sincère qu’elle ne l’a jamais été ? Ava pince les lèvres, puis reporte la tasse à ses lèvres, pour en boire une gorgée.
Ce n’est définitivement le meilleur café qu’elle ait eu le droit de goûter, mais ils n’ont pas tellement le luxe d’avoir mieux, dans leur situation. « Ça, et ça te semblera peut-être surprenant, étant donné qu’en tant qu’agent spécialisé dans l’infiltration, c’est un peu ma spécialité, » poursuit-elle avec un soupir. « Mais je commence à être fatiguée de mentir sans arrêt. » Elle s’assied sur le bord du lit de James et se passe une main sur le visage. « La situation au SHIELD est-- » Elle grimace. « Ça craint. Nick m’a bien formée, ce qui veut dire que je suis d’un naturel—méfiant. » Paranoïaque, serait un terme plus approprié, lorsqu’il est question de son parrain. « Mais je me retrouve à douter de personnes en qui j’avais confiance depuis des années. » Ava marque une pause et prend une autre gorgée de café, un air sombre bien en place sur son visage.

« Le pire, c’est que—je comprends pourquoi certains pensent que le gouvernement a raison. Que les superhéros et les mutants doivent être… surveillés. Et dans une certaine mesure, je suis d’accord. » Elle pince les lèvres à nouveau. « Mais pas comme ça. » La jeune femme soupire. « Ce qui se passe, là-bas dehors, c’est—j’ai pas passé des années à me battre pour ça. » Elle n’a jamais eu rien d’autre que le SHIELD. Et maintenant, l’organisation pour laquelle elle a toujours travaillé, combattu, semble peu à peu devenir tout ce qu’elle a toujours méprisé.

« J’ai l’impression de ne plus savoir qui je suis, » admet-elle enfin avec un rire rauque, dénué de toute joie.

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 323
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2464-james-i-remember-all-o
MessageSujet: Re: JAVA → far from home.   Mar 25 Juil - 19:02
far from home
Ava Moriarty & James Barnes
« Ce n’est pas évident ? » Le ton très sérieux qu’elle employa surprit James qui se raidit légèrement. Si, c’était évident, mais il avait tellement peu l’habitude qu’ils soient sérieux entre eux que ça le surprenait de l’entendre de cette façon.

« Ça, et ça te semblera peut-être surprenant, étant donné qu’en tant qu’agent spécialisé dans l’infiltration, c’est un peu ma spécialité, » Le brun fronça les sourcils mais resta silencieux, laissant la jeune femme continuer. Il attrapa sa tasse de café pour en boire une gorgée, gardant son regard posé sur Ava. « Mais je commence à être fatiguée de mentir sans arrêt. » Il la suivi du regard alors qu’elle s’installa sur son lit. « La situation au SHIELD est-- » Elle grimaça et il hocha faiblement la tête. Ouais il avait suivi de loin ce qu’il se passait au SHIELD et avait bien vu qu’ils étaient dans une situation plus que tendue. « Ça craint. Nick m’a bien formée, ce qui veut dire que je suis d’un naturel—méfiant. Mais je me retrouve à douter de personnes en qui j’avais confiance depuis des années. » C’était bien la première fois qu’elle lui semblait aussi résignée. Il avait toujours vu Ava comme une femme forte, sans faille, mais en la voyant assise sur son lit, cet air grave sur le visage, il réalisait qu’elle aussi pouvait douter.  

« Le pire, c’est que—je comprends pourquoi certains pensent que le gouvernement a raison. Que les superhéros et les mutants doivent être… surveillés. Et dans une certaine mesure, je suis d’accord. » Qu’est ce qu’elle entendait par là ? Qu’est ce que ça voulait dire, qu’elle était d’accord avec les mesures du gouvernement ? Il n’aurait jamais cru qu’elle puisse penser ça. « Mais pas comme ça. » Donc elle était d’accord avec ces mesures sur le fond mais pas dans la forme. Il pouvait le comprendre. « Ce qui se passe, là-bas dehors, c’est—j’ai pas passé des années à me battre pour ça. » James baissa les yeux, ne sachant quoi répondre à ça. Qu’est ce qu’il pouvait bien lui dire ? Il avait l’impression qu’elle vivait ce que lui-même avait vécu quand il s’était retrouvé sous le contrôle d’HYDRA. Il avait passé des années à combattre leurs idéaux pendant des années pour finir par devenir leur pantin et servir leurs intérêts.

« J’ai l’impression de ne plus savoir qui je suis, » Il releva les yeux vers la jeune femme en entendant son rire et resta un moment immobile à la regarder, le regard sombre.
Il posa finalement sa tasse sur le comptoir en soupirant faiblement et se redressa pour marcher jusqu’à Ava et vint s’accroupir face à elle. Il resta à nouveau immobile un instant, les mains jointes et le regard baissé avant de finalement reprendre la parole. « Ne dis pas ça. » Il releva ses yeux vers la jeune femme. « Je ne peux pas te laisser dire ça. » Il n’avait jamais été doué pour réconforter les gens, même avant son contrôle par HYDRA. Il ne comptait plus le nombre de fois où il avait essayé avec Steve et où il s’était planté.
Alors essayer de réconforter, de rassurer Ava dans son état et alors qu’il était encore moins doué avec les émotions depuis qu’il s’était libéré d’HYDRA, ça tenait vraiment de la mission impossible pour lui. Mais si Ava avait réussi quand lui était au plus mal, il se devait d’en faire autant.

« Je comprends. » Il hocha légèrement la tête et offrit un sourire en coin se voulant réconfortant à Ava. « Je sais qu’on ne dirait pas comme ça mais je sais ce que ça fait d’obéir à des ordres qu’on ne cautionne pas. Tu peux me croire. » Son sourire se fit plus amusé.Oui il jouait sur l’ironie et l’humour mais c’était les seules choses qu’il maîtrisait à peu près. « Mais ne dis pas que tu ne sais plus qui tu es. Rien que le fait que tu te fasses cette réflexion montre que tu le sais encore. » Son sourire s’effaça et il baissa un moment les yeux. « C’est normal que tu doutes, que tu te poses des questions sur ce qu’il se passe. Mais je te connais Ava. Tu… » Il détourna le regard, gêné par ce qu’il s’apprêtait à dire. « Tu es la femme la plus forte et l’une des meilleures personnes que je connaisse. Je sais que tu fais ce qui est juste. Tu ne devrais avoir à te poser ce genre de questions. » Il poussa un soupir et releva les yeux vers la jeune femme. « Alors ne doute pas. S’il te plaît. On a besoin de toi là-bas. » Il leva lentement sa main droite pour se saisir doucement de l’une de celles d’Ava et la serrer dans la sienne. « Mais si jamais tu n’arrives plus à supporter tout ça, tu sais que tu auras toujours ta place ici. » Il avait l’impression de parler pour ne rien dire et que tout ce qu’il était en train de dire n’avait aucun sens et ne servirait à rien mais c’était tout ce qu’il pouvait faire. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il serait toujours là pour la soutenir, peu importe le choix qu’elle ferait.

_________________

I Remember All of Them
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

JAVA → far from home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» (#03) Welcome home | Adélaïde
» † Carry me home tonight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: the united states :: rogue nation-