Partagez | .
 

 (#1) MINIMOFFS + the good, the bad and the dirty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Prisoners • trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 122
it's a revolution, i suppose
Prisoners • trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2804-tommy-my-life-my-love-my-driv
THE GOOD, THE BAD AND THE DIRTY
FEATURING BILLY KAPLAN
La base était silencieuse. Il était encore tôt lorsque Tommy quitta ses draps. Depuis qu'il était arrivé ici, il avait la même routine matinale : enfiler un tee-shirt et un bas de jogging, regretter de pas pouvoir faire de footing, manger un petit-déjeuner sans grande conviction, rager un peu plus de ne pas pouvoir courir comme il l'entend, passer sous la douche, maudire ce bunker souterrain. Éventuellement, Tommy finissait par mettre des écouteurs, et sur le rythme des instrumentales de oh hiroshima, il ouvrait un sac de sport, en sortait toutes les affaires qu'il avait rangées le jour d'avant. Il repliait les vêtements, réorganisait les médicaments, et avec ou sans lampe-torche finalement ? Il était extrêmement nerveux. Il partait bientôt en voyage. Dans son univers. Et il avait de grande chance de ne plus jamais revenir.

Ce matin ne dérogeait pas à la règle. Tommy tira la fermeture éclair du sac de sport, retira les vêtements qu'il s'était procuré dans cette dimension. Il contempla le tas d'affaires, jeta un regard circulaire autour de lui comme s'il avait oublié quelque chose ; mais non, tout ce qu'il possédait se résumait à cette petite pile sur le lit. Cette pensée le rendit triste un instant. Le jeune homme croisa les bras, les serra comme pour se rassurer. I'm going home. Il n'était pas ravi par la perspective. Retrouver Billy, et mettre fin à son règne de terreur … c'était le devoir de Tommy. Sa responsabilité. En aucun cas il ne voulait tuer son frère. En aucun cas il ne prenait de plaisir à l'idée d'être le héros de cette histoire. Il n'avait rien d'un héros.

Pour calmer ses nerfs, le blondinet répéta le même manège que les jours précédents. Il déplia un tee-shirt, le replia de façon légèrement plus serrée, puis le rangea au fond du sac. Ainsi de suite. La musique traînante, post-rock, battait en cadence avec son cœur. Il activait ses mains pour qu'elles ne tremblent pas, il éteignait toutes les pensées noires qui venaient frapper à l'orée de sa conscience quand il commençait à imaginer le voyage avec America. Elle pouvait juste le déposer là-bas et repartir, il ne lui en voudrait pas. Il pourrait avoir besoin d'elle, ceci dit. Elle savait se battre. Et elle n'avait jamais tenté d'affronter Billy, elle avait des chances de gagner : c'était elle, la variable inconnue, après tout.

Puis quand tout ça sera terminé, quand Billy sera mort et enterré, Tommy restera peut-être dans son monde. Il fera pénitence. Il aidera à reconstruire pour excuser la folie de son jumeau. Cet univers-ci n'est pas le sien. Les Young Avengers de cette réalité sont le miroir de ceux qu'il a perdus. Ce serait trop dur. Pire, il a aperçu sa mère dans la base ; une version d'elle, du moins. S'il se retrouvait à devoir lui parler, hein ? Il allait chambouler sa vie de la sorte ? Hors de question. Plus il créait d'attaches sur cette Terre, moins il se sentait capable de retourner sur la sienne. Ce n'était pas une bonne chose. Il avait un devoir, une responsabilité. You don't get to be selfish. Tommy secoua la tête. Cette voix, cette conscience coupable qui le jugeait sans arrêt... bon sang qu'il était fatigué de vivre.

Le jeune homme ferma son sac, désormais rempli. Il répétera sa routine demain. Et les jours suivants, jusqu'au matin où America l’emmènera là-bas pour de bon. Il faudra qu'il trouve le temps de dire au revoir à Kate. Peut-être pourra-t-il voler un câlin à Wiccan, prétendre qu'il est son jumeau avant qu'il n'aille tuer le vrai. Histoire de briser son cœur plus encore.

L'album était fini. Les dernières notes moururent dans ses oreilles. Il entendit alors une respiration, un peu sèche. Inquiète ? Tommy se retourna brusquement. Son frère se tenait dans le couloir. Depuis combien de temps était-il là ? Le speedster retira ses écouteurs. Il était incapable de regarder Wiccan dans les yeux plus de trois secondes. Il finissait toujours par fixer le sol, ou le mur derrière le brun, ou ses cheveux, ou son cou, tout sauf ses yeux. C'étaient les mêmes que Billy.

Le premier instinct de Tommy lorsqu'il voyait Wiccan, c'était d'être méchant. Vraiment méchant. Toute cette colère qu'il éprouvait pour son Billy, et qu'il ne pouvait pas communiquer, il voulait la déverser sur ce pauvre garçon, sur cet écho d'un autre univers. Les premières semaines sur cette Terre, Tommy les avait passé à fuir Wiccan et à lui cracher sa peine et sa rage dès qu'ils se croisaient. Maintenant, il essayait d'être meilleur. Il avait fini par accepter que ce n'était pas le même homme. Pas son frère jumeau. Il réprima donc une remarque agressive et demanda tranquillement « Can I help you? ». Tommy espérait que la conversation tournerait court. Ils n'avaient pas réellement posé les choses à plat depuis leur arrivée dans ce monde, et ça convenait très bien à Tommy. Il se sentait incapable de parler avec le brun, de lui raconter son histoire, d'entendre la sienne … Il ne voulait pas créer de lien. Pas avec lui, surtout pas avec lui. Ce n'était pas son frère.
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 251
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
THE GOOD, THE BAD AND THE DIRTY
FEATURING TOMMY SHEPHERD
Regarder Tommy est une torture. Parce qu’il n’est pas exactement comme le sien, même physiquement, mais suffisamment pour qu’il puisse avoir l’impression de croiser son frère jumeau à chaque fois qu’il le voit. Ce n’est pas qu’une question de cicatrices plus nombreuses ou situées à des endroits où son frère n’a jamais été blessé, c’est dans la forme de son visage, des petits détails ici et là qui lui rappellent douloureusement que ce n’est pas Tommy. Pas le sien, en tout cas. Et puis, Billy s’est toujours senti connecté à Tommy, d’une manière qu’il n’a jamais su expliquer. Il ne sait pas si c’est parce qu’ils sont jumeaux, ou parce qu’ils sont des jumeaux un peu bizarres et un peu magiques. Toujours est-il que cette connexion a été brisée le jour où son Tommy est mort et il a beau observer celui-là, il n’y a rien. Regarder ce Tommy, c’est comme se rappeler du membre qu’on lui a arraché. Parce que c’est littéralement ce qu’il éprouve, quand il pense à son frère.
Il lui manque quelque chose. Comme une partie de son âme. Tommy était un écho constant et quand il regarde celui-là, il n’y a que le silence qui lui répond. Le silence et la haine, sourde, brutale. Tommy ne l’a jamais haï. Oh ils se sont disputés, parfois violemment, cruellement, mais ils ne sont jamais haïs, rien de plus qu’un petit peu détestés le temps de quelques jours. A peine. De toute façon, leur entourage n’a jamais permis qu’ils laissent la situation s’envenimer. Il y avait toujours leurs parents, ou Teddy, ou Cassie, pour leur rappeler qu’ils s’aimaient et qu’ils étaient stupides.

Ces personnes ne sont plus là désormais et ce Tommy a toutes les raisons de le haïr. Ça ne devrait pas lui faire aussi mal, après tout, ce n’est pas exactement son frère et Billy ne peut que comprendre qu’il puisse lui en vouloir.

Mais Wiccan est incapable d’en vouloir à leur mère pour avoir fait subir à son monde ce que son double a fait à l’univers de Tommy. C’est étrange, peut-être. Il la craint plus qu’il ne la déteste, parce que quoi qu’il arrive, elle reste sa mère. Il pensait que quoi qu’il arrive, Tommy resterait son frère ? Mais il oublie qu’ils n’ont pas eu la même vie, ni la même relation. Il faut qu’il arrête de confondre de Speed avec le sien. Mais il en est foutrement incapable, tout comme il n’arrive pas à dissocier les autres YA des siens. Ceux qu’il a perdus.

Regarder Tommy est une torture, mais l’ignorer est impossible. Surtout quand il sait très bien ce que ce dernier prépare. Il n’est peut-être plus en mesure d’être dans la tête de son frère – il n’est pas son frère – mais ça ne veut pas dire qu’il est incapable de deviner ce qu’il s’apprête à faire. Il le sait, parce que c’est exactement ce que son Tommy ferait. Il le sait, parce qu’ils sont quand même pareils et ne peuvent pas rester impuissants s’ils pensent avoir la solution. Il n’a quasiment pas fermé l’œil de la nuit et c’est pourquoi il se trouve dans le couloir qui mène à la chambre de Tommy alors que tous les autres dorment probablement encore.
Il n’y a bien que Cap pour se lever à une heure pareille, il l’a croisé sur le chemin, alors qu’il se rendait dans la salle d’entraînement pour aller s’y dépenser pendant plusieurs heures. C’est douloureux de le voir comme ça. De savoir ce qui le ronge. Pire, de savoir ce qui l’attend, sans rien pouvoir y faire. Billy s’ébroue et se fige lorsqu’il trouve Tommy planté là. Si Wiccan cherche son regard, Speed lui le fuit et il n’insiste pas, soupire. « Can I help you? » Ça manque du venin habituel, mais il ne prend pas ça pour le signe que leur relation s’améliore, il n’est pas bête à ce point.

Tommy est juste las. Billy se mord la lèvre inférieure et hésite. « I want to take you somewhere, » se décide-t-il finalement à murmurer. Il ne préfère pas lui rentrer dedans tout de suite, la dernière chose qu’il souhaite, c’est que Speed se ferme complètement. Il veut lui parler mais pour ça, il veut que ça se passe dans les meilleures conditions possibles. Et ça ne peut pas être quand ils sont enfermés dans cette base où il sait que Tommy doit devenir dingue. « I know you don’t trust me, but I just want to talk and— well, I’m thinking a change of scenery can’t hurt. » Il passe d’un pied à l’autre, se retient d’esquisser un sourire, parce qu’il sait que ce n’est pas ça qui convaincra Speed. « Please ? » insiste-t-il.

_________________

give me my life back
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners • trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 122
it's a revolution, i suppose
Prisoners • trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2804-tommy-my-life-my-love-my-driv
THE GOOD, THE BAD AND THE DIRTY
FEATURING BILLY KAPLAN
Est-ce qu'il peut l'appeler Billy ? Il s'efforce depuis leur rencontre à distinguer Billy et Wiccan. Le premier, c'est son frère jumeau, celui qui est devenu fou de chagrin, celui qu'il aime et regrette chaque jour. Wiccan, c'est ce garçon dont il ne connaît rien. C'est le sorcier, le héros, l'étranger. Pas besoin d'être sentimental quand il prononce cet alias là. Mais Tommy a beau se dire qu'il fait face à un inconnu, il reconnaît Billy en Wiccan. Lorsqu'il se mord la lèvre inférieure par exemple, c'est un petit signe de nervosité que son frère avait. Quand il regarde Teddy avec des yeux amoureux, c'est son frère. Quand il l'entend pleurer parfois entre les cloisons de leurs chambres, c'est son frère. Est-ce qu'il peut l'appeler Billy ?

« I want to take you somewhere. » fait le brun. Tommy hésite. Il voudrait couper court à tout contact avec lui, mais cette petite voix curieuse, lasse de la base, lui intime d'accepter. Pour ce qu'il en sait, il pourrait partir demain pour son univers, et ne plus jamais revoir le visage de son frère. Bien sûr, c'est pas lui. Il a la même tête pourtant. La même odeur, la même voix. Ses au revoir auront le même goût, pas vrai ? Pour la forme, Tommy réplique, « Do we have to though? » et il fait un petit sourire. Il n'a pas l'habitude de sourire à Wiccan. Celui-là, il se dit qu'il l'a esquissé pour lui-même. Le brun ne sait pas où se mettre. « I know you don't trust me, but I just want to talk and— well, I'm thinking a change of scenery can't hurt. » Tommy jette un œil autour de lui. Il n'a plus rien à faire, son petit manège du matin est terminé. Les quatre murs de la pièce semblent se refermer sur lui. Il déteste cette sensation d'être prisonnier.

Wiccan insiste, « Please? » mais Tommy a déjà accepté l'idée. Ce sera leur dernière interaction, il en est convaincu. Autant qu'elle compte pour quelque chose. « Fine. Let's go. » Il jette ses écouteurs sur le lit, attrape deux barres de céréales qu'il fourre dans sa poche, et passe devant Wiccan pour sortir de sa chambre. Ils commencent à marcher dans les couloirs. Tommy n'est pas sûr qu'ils puissent se rendre à pied là où le brun veut l'emmener. Peut-être comptait-il les téléporter ? Il ne sait pas s'il a envie de subir la magie de Wiccan. Il a tellement de mal à la séparer de celle de Billy. De toute manière, pour le blond, la destination est sympa mais c'est la marche – ou la course, dans son cas – la meilleure partie.

Quelques secondes de silence. « I do trust you, you know? » lâche Tommy. Il est incapable de regarder son faux frère dans les yeux. Il regarde fixement droit devant. Il n'aurait pas rejoint les Young Avengers de cet univers, il n'aurait pas mis sa vie entre les mains de Wiccan, s'il ne lui faisait pas confiance. Il a peur de lui, il a peur de celui qu'il peut devenir, mais tant que Teddy est en vie, Billy n'est pas un danger. Non, Wiccan – Wiccan n'est pas un danger.

« I know it's been difficult for you and me— I've been hard on you. One could even say I've been bitchy. » Le visage de Kate flashe devant Tommy. Il cligne des yeux plusieurs fois avant de la voir se dissiper. « There's plenty we don't share but my trust— well, you gotta it. » Il s'éclaircit un peu la gorge. Il ne voulait pas faire dans le sentimental, ni dans le rapprochement fraternel. Il s'en va bientôt. Il ne reverra plus jamais Wiccan. Ce n'est pas le moment de créer des liens. « So... where are you taking me anyway? » demande Tommy, désireux de changer le ton de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

(#1) MINIMOFFS + the good, the bad and the dirty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: the united states :: rogue nation :: quartiers personnels-