Partagez | .
 

 Entraînement intensif. | Melinda.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Avec tous les remaniements qu’il y avait eu au S.H.I.E.L.D., Phillip devait avouer qu’il était un peu perdu parfois. Il ne connaissait pas encore toutes les équipes, mais il connaissait au moins la hiérarchie. C’était le plus important pour le moment. Il ne comptait pas faire de vague, mais il devait avouer que parfois, ça n’était pas facile. Il ne comprenait toujours pas pourquoi on l’avait remplacé sans le lui dire à l’avance. Maria avait fait un pas vers lui, mais elle lui avait simplement dit qu’il ne serait plus son adjoint. Ca l’avait pris de court et il devait avouer qu’il n’aimait pas ce que devenait le S.H.I.E.L.D.. Il regrettait le temps où Fury était là. Son mentor lui manquait horriblement, mais il ne le disait pas. Il savait que s’il le faisait ça pourrait lui retomber dessus. Ca n’était pas ce qu’il voulait. Il avait besoin de son boulot. Il fallait qu’il puisse, comme souvent, être le fanboy de Captain America que les gens sous-estiment. Ca serait bien plus facile pour passer inaperçu. C’était donc pour cela qu’il avait décidé de changer de branche. Ayant été au contact des Inhumains et des Mutants dernièrement, il avait réussi à devenir un membre de l’équipe Echo. Ca lui permettrait de pouvoir aider les super héros en cavale à avoir une chance. Ca aussi il le cachait à tout le monde, sauf une personne, sa chef. Il devait avouer que quelque part ça l’amusait beaucoup d’avoir Melinda comme boss. Une nouvelle dynamique pour eux et ça n’était pas désagréable du tout. Ayant gardés leur relation privé, Coulson ne voulait pas qu’on leur reproche de fraterniser. Mais si on lui demandait son avis, personne n’avait besoin de le savoir et il continuerait sa relation avec elle quoi qu’il arrive.

    Ils étaient donc tout à fait professionnels sur le terrain et faisaient leur travail. Enfin, presque. Phil comptait bien aider les soit disant ennemi du gouvernement. Il ne savait pas combien ils étaient, mais il ferait en sorte de les aider. Sachant parfaitement qu’il serait gardé à l’œil, il ne s’en faisait pas de l’équipe que Osborn avait mise sur pied. Il se fichait bien de leur avis et encore plus de celui de Harry Osborn. Ce dernier ne lui inspirait pas du tout confiance. Donc, il prenait ses ordres et faisait son travail. Il espérait juste pouvoir aider ceux en cavale et pourquoi leur donner un coup de pouce dans l’ombre. Après tout, comment le fanboy de Captain America ne pourrait pas aider Steve Rogers ? Mais, personne ne semblait encore se poser la question. Donc, il s’occupait de ses affaires et il s’entraînait, comme en cet instant. May lui avait proposé de le faire ensemble. Après ses problèmes avec sa nouvelle main Phillip devait avouer qu’un entraînement avec Melinda ne pourrait pas lui faire de mal. Il avait beaucoup été aidé les derniers mois, pour ne pas dire la dernière année. Mais c’était sa meilleure amie qui pouvait savoir comment il allait. Ils se connaissaient par cœur et il ne pouvait pas refuser de passer plus de temps avec elle. Etant en t-shirt noir avec le logo du S.H.I.E.L.D. dessus et un short de la même couleur, il faisait ses étirements. Ce t-shirt datait de l’époque de l’académie, mais il l’aimait toujours autant. Etirant ses bras, il grogna légèrement quand son épaule droite craqua, mais il se reprit et regarda vers son amie.

    Je suppose que tu ne me feras pas de cadeau.

    Ca aurait pû être une question, mais il se doutait que ça serait plutôt une affirmation pour la jeune femme. Elle ne lui avait jamais fait de cadeau lors d’entraînements. Mais quelque part il appréciait ça. Après tout, elle était très douée. Bien plus douée que lui. Donc ça faisait toujours de bonnes batailles.

    Quelque chose à dire avant de commencer ou ça sera de l’improvisation ?

    Esquissant un sourire, il savait qu’en général ils ne faisaient pas de plan. Mais peut-être qu’en étant désormais sa supérieure, elle voulait qu’il maîtrise certaines choses et certains mouvements, donc il était prêt à écouter et faire.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


 

 
ENTRAÎNEMENT INTENSIF.

 
muscle has memory. whatever you lose, you can gain back again, as long as you are willing to go back at it again.


  Melinda n'était pas une grande fan des changements radicaux. Pour diverses raisons bien entendu mais ceux qu'avaient connus récemment le S.H.I.E.L.D. n'étaient pas faits pour lui plaire. Quelque chose se tramait pour qu'ils puissent en arrivés à faire ce qui c'était fait au cours de la réunion à laquelle tout le personnel avait été rassemblé. Allez savoir, était-ce parce que c'était son métier de se méfier de ce genre de choses un peu trop suspectes depuis trop longtemps ou simplement son instinct qui lui ordonnait de rester sur ses gardes ? Sûrement un peu des deux mais elle avait fait avec, en apparence du moins, et s'était pliée aux nouvelles procédures et au nouvel ordre établi à la tête de l'organisation. Et si elle s'était résignée à prendre la tête d'une équipe elle-même, ça n'était pas sans raison, vous vous en doutez bien. La loi sur le recensement partait d'un bon sentiment, elle en était consciente et elle-même était plus ou moins confuse sur ce qu'elle pouvait penser sur le sujet car clairement, certaines personnes méritaient de figurer sur une telle liste, les plus dangereux et instables par exemple. Ce qu'elle appréciait beaucoup en revanche c'était que soudainement on puisse oublier les actes de certains qui avaient permis de sauver de nombreuses vies par le passé et plus récemment même. Et oui, peut-être que d'avoir certains de ses proches traités de cette façon l'avait fait réfléchir. Elle pensait bien sûr à Daisy, Lincoln, Joey mais aussi d'autres de ses connaissances. Melinda suivait les ordres, ça on le sait mais rappelons tout de même que fut une époque, elle pensait aussi que ces dernières devaient être enfreintes, surtout quand celles-ci étaient clairement mal conçues.

Une autre règle à laquelle elle dérogeait également allégrement dorénavant, celle de la non-fraternisation entre agents. En apparence non, il fallait bien pouvoir continuer de travailler le plus normalement possible vu tout ce qui se passait mais croyez bien qu'après avoir attendu aussi longtemps pour enfin avoir droit à un peu de bonheur avec la bonne personne, elle n'allait pas s'en priver plus longtemps pour une simple histoire de règlement. De toute façon, ils savaient maintenir l'illusion -certains argueraient même qu'ils n'étaient pas si discrets que ça par le passé alors, l'un dans l'autre, ça leur rendait presque service- et puis sa nouvelle position offrait certains avantages même si en effet, c'était une nouvelle dynamique entre eux. Et à ce titre, si l'on voulait toujours sauver les apparences, on s'entend mais ici de toujours obéir aux ordres et traquer les super-héros et les autres refusant de se plier au Registration Act, alors qu'en vérité, elle comptait bien faire son possible pour les aider, il fallait s'occuper et un entrainement ne serait pas de trop comme "couverture". Après tout ils étaient censés faire face à des personnes dotées de pouvoirs et bien entraînés, autant l'être eux aussi. Et c'était une bonne excuse de pouvoir passer un peu de temps ensemble aussi, ce qui n'ôtait rien à la chose. Cheveux attachés en une simple queue de cheval haute, brassière de sport et pantalon qui allait avec, Melinda haussait un sourcil stoïque à la question que venait de lui poser Phil. « Tu m'as déjà vu en faire à qui que ce soit ? » S'avançant sur le tapis après quelques rapides mouvements d'échauffement, elle hocha la tête. « Renforcement musculaire pour ta main valide. Si celle-ci a un problème, tu dois pouvoir compenser. » dit-elle en désignant la prothèse de son index. « Fitz a fait des merveilles mais tu ne dois pas t'appuyer sur ça pour assurer tes arrières ou les miennes. » ajouta-t-elle alors, se mettant face à lui, prête à entamer leur entraînement.

 
love.disaster


Dernière édition par Melinda May le Ven 21 Avr - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Devoir faire semblant de ne pas être le compagnon de Melinda n’était pas si difficile que ça. Après tout, Phil avait toujours été professionnel. Malgré tout ce qui s’était passé ses derniers mois, il restait le même. Il avait retrouvé une façon de vivre depuis qu’il avait perdu sa main. Beaucoup l’avaient aidé et c’était les sentiments qu’il avait pour May qui avait changé un tas de choses. Le fait qu’ils étaient plus proches que jamais était agréable à ses yeux. Déjà qu’il était protecteur par le passé, il se doutait qu’il l’était devenu encore plus. Evidemment Melinda pouvait se défendre toute seule. Ca il le savait parfaitement, mais ça ne voulait pas dire qu’elle était invincible. Même si aujourd’hui elle était sa supérieure, il ferait toujours en sorte de garder un œil sur elle et de faire en sorte qu’elle revienne en vie. Il retrouvait même ses marques comme agent et il devait avouer que c’était un poste qui lui avait manqué. Aujourd’hui, il se retrouvait dans la salle de sport pour un entraînement. Il ne savait pas si Melinda voulait lui apprendre de nouvelles choses ou si elle voulait simplement passer du temps avec lui. Mais les deux lui allaient parfaitement. Après tout, lui aussi était toujours content d’être avec elle et il répondrait à ses ordres. Cependant, il ne pu s’empêcher de faire une remarque. Allait-elle lui laisser une chance pendant cet entraînement ? A la réponse de la jeune femme, il secoua la tête doucement pour indiquer qu’en effet elle n’avait jamais fait de cadeau à qui que ce soit. Il allait donc devoir redoubler d’attention pour ne pas tout le temps finir au sol. Voulant d’abord savoir si elle voulait qu’ils s’entraînent sur quelque chose en particulier ou si ça serait de l’improvisation, il écouta sa réponse tout en finissant de s’échauffer. Pliant les doigts de sa nouvelle main, il savait qu’elle n’était plus si nouvelle que ça, mais il ne pouvait pas s’empêcher de l’appeler ainsi. Hochant la tête à ses propos, il savait qu’elle avait raison. Il savait que sa prothèse avait un tas de gadgets à l’intérieur et qu’elle était particulièrement costaud, mais ça ne voulait pas dire qu’il devait se relâcher autrement. En voyant la jeune femme se mettre en place, il sautilla sur place et en fit autant ensuite.

    Pourtant ce sont surtout mes arrières qui devraient être protégées. Toi tu t’en sors très bien avec les tiennes.

    Faisant un pas en avant, il lança sa main droite vers la jeune femme et recula ayant frappé dans le vide. Il était trop lent et elle avait sans doute anticipé son coup. Il fallait qu’il soit plus rapide et qu’il sache à l’avance ce qu’il allait donner comme coups. Il devait être comme un joueur d’échecs. Prévoir les coups d’avance, mais il devait en même temps faire attention à ses mouvements à elle. Coulson savait qu’elle était meilleure que lui en corps à corps, mais il ne s’était jamais laissé avoir psychologiquement. Elle était douée avec ses poings, lui l’était avec son cerveau. Faisant quelques pas sur le côté, il se rapprocha mais n’attaqua pas. Il cherchait une ouverture mais il n’en voyait pas pour le moment. Alors, il continua d’approcher avant de frapper vers sa tête avec sa prothèse et de sa main valide, il frappa vers son ventre. Il tenta en même temps de bien garder ses appuis pour ne pas se retrouver au sol dès le second coup.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité



ENTRAÎNEMENT INTENSIF.

muscle has memory. whatever you lose, you can gain back again, as long as you are willing to go back at it again.


Mentir et manipuler les apparences, non pas si surprenant que ça qu'ils puissent y parvenir sans trop de mal, c'était quand même leur job, rappelons-le. Ils ne seraient pas ici à leurs âges s'ils n'avaient pas su le faire après tout. Et puis comme dit, beaucoup pensaient déjà auparavant qu'ils étaient ensemble de par leur comportement l'un envers l'autre alors autant ne rien changer à ce qui était déjà en place même si bien entendu, par moments elle avait clairement envie de pouvoir venir l'embrasser sans avoir à se justifier. De toute manière, avec tous les récents chamboulements au sein de l'organisation, le temps n'était clairement pas à celui de se faire repérer par la nouvelle hiérarchie en place. Les deux agents avaient d'ores et déjà connus maints remaniements dans l'organigramme mais celui-ci restait sans aucun doute le plus incompréhensible. Le S.H.I.E.L.D. traquait les superhéros et les méta-humains à présent, clairement tout l'opposé de ce qu'ils avaient tenté de faire en essayant de les faire se rallier à eux de façon pacifique. De quoi l'amenée à se poser des questions auxquelles elle n'aurait jamais pensé être confrontée mais surtout à avoir pris des décisions en conséquence. Notamment celle de prendre la tête de la division Echo. Être à la tête d'une équipe, ça ne la dérangeait pas tant que ça mais ça n'était pas vraiment non plus ainsi qu'elle avait envisagé la fin de sa carrière. Mais encore une fois, elle n'avait pas vraiment pu imaginé en arriver là quand elle avait intégré l'Académie des années plus tôt.

Cependant, même si ses nouvelles responsabilités l'engageaient à certaines rigueurs et à un certain emploi du temps, pour l'instant c'était un moment de détente qu'elle avait prévu. Oui je sais, pour certains, un entrainement n'était pas à mettre dans la case détente, surtout quand il s'agissait de l'affronter elle mais cela lui permettait d'allier ses obligations de rendement en tant que tête de la division Echo -ils étaient quand même censés affronter des adversaires bien plus forts qu'eux- et de pouvoir passer un moment seule à seul avec Phil sans éveiller trop de soupçons. Et oui, pas de chance pour le pauvre homme, être son compagnon ne le dédouanait pas de grand chose dans les grandes lignes, mais de toute façon, ils devaient bien s'adapter à cette nouvelle dynamique de rang. Surtout que croyez bien qu'elle était tentée d'abuser de son autorité fraîchement acquise pour l'embêter mais encore une fois, elle aussi savait tirer la frontière entre sa vie privée et le boulot. Voilà pourquoi elle comptait bien en effet mettre cette séance d'entraînement à profit, puisqu'elle aussi continuait de le protéger à sa façon. Elle pouvait s'en sortir sur le terrain, lui aussi mais l'adaptation avec sa nouvelle main était encore loin d'être achevée et elle ne comptait pas laisser ça être un risque pour lui. Voilà pourquoi ils allaient se concentrer sur son autre main, la valide, qu'il soit capable de gérer sans les gadgets contenus dans sa prothèse.

Réagissant à la remarque de l'autre agent, Melinda n'allait certainement pas lui faire le moindre cadeau, dehors personne ne lui en ferait. Puis elle le voulait en pleine possession de ses moyens pour assurer leurs arrières et elle esquissa l'ombre d'un sourire furtif à sa nouvelle réponse. « Je l'ai toujours fait jusque là, ça ne changera pas de si tôt mais juste en cas où. On est jamais trop prudents. » dit-elle sur un ton qui se voulait civil et professionnel mais il saurait lire la plaisanterie cachée entre les lignes. Plus question pourtant de s'amuser, l'entraînement commençait et Melinda lui laissa le loisir d'attaquer en premier. Coup qu'elle évita d'ailleurs sans le moindre mal car elle connaissait sa façon de penser. S'il voulait éviter de finir trop souvent au tapis, il allait bien devoir penser avec plus de projection dans le temps, comme aux échecs et prévoir des coups d'avance, analysant les probabilités des réponses qu'elle aurait à ses attaques. Suivant ses déplacements du coin de l'oeil, elle para la suivante en tournant sur le côté, utilisant le mouvement de ses jambes pour venir le frapper de son genou, le déstabilisant dans ses appuis. « La force ne fait pas toujours tout, tu devrais le savoir. » lança-t-elle en se plaçant derrière lui, poursuivant le combat. Il devait retrouver ses instincts d'agent de terrain, ce qui revenait en effet petit à petit. Elle était là aussi pour ça de toute manière. Sans compter qu'elle prenait peut-être -ok c'est vrai carrément- plaisir à le torturer ainsi. L'amour vache, ça vous parle ?
love.disaster

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Il savait parfaitement que Melinda ferait toujours en sorte de le protéger. C’était quelque chose qu’ils faisaient l’un pour l’autre depuis toujours. C’était comme une seconde nature pour Phil. Il ne pouvait s’empêcher de faire en sorte que son amie soit en sécurité. Parfois, il savait que ça devait être étouffant, mais il ne voulait pas la perdre. Encore moins depuis qu’ils étaient ensemble. Mais pour le moment ils allaient s’entraîner et il ferait en sorte d’être au mieux de sa forme. Il se doutait qu’elle ne lui ferait pas cadeau et quelque part il en était content. Après tout, il se devait d’être à la hauteur une fois qu’il serait sur le terrain. De plus, elle était désormais sa chef, donc il suivrait ses ordres. En tout cas, elle avait raison, ils n’étaient jamais trop prudents. Phillip suivrait donc l’entraînement avec attention et ferait de son mieux pour ne pas toujours utiliser sa prothèse. Il fallait que sa main valide soit aussi efficace et surtout qu’il ne perde rien avec. En la voyant se mettre en place, il en fit autant, faisant en sorte d’être bien sur ses appuis, avant de lancer sa première attaque. Evidemment il loupa, ce qui ne l’étonnait pas. Après quelques secondes à chercher une ouverture sans succès, il décida d’attaquer à deux endroits en même temps. Un coup vers sa tête et un autre vers son ventre. Tout en le faisant, il restait bien ancré au sol avec ses pieds. Malheureusement, il avait mal calculé ce qui allait se produire, car il se retrouva à plier les genoux et faire quelques pas dans l’espace. A nouveau elle venait de l’avoir et au lieu de soupirer, il se redressa et l’écouta prendre la parole. Oh ça il le savait, surtout face à elle. Mais au lieu de répondre, il lança son coude en arrière tentant de l’avoir en pleine tête, mais à nouveau il se retrouva dans le vide et il tenta de se reprendre pour ne pas perdre l’équilibre. Se redressant à nouveau, il la fixa en fronçant les sourcils.

    Je le sais et c’est encore plus vrai avec toi.

    La regardant pour chercher une nouvelle faille, il savait qu’il n’en trouverait pas. Il devrait donc pouvoir utiliser une façon de la déstabiliser, tout en finissant par avoir le dessus.

    Malheureusement pour certains de nos collègues de l’académie, ils ne voyaient pas les choses de la même manière.

    Avançant vers elle, il ne fit aucun geste, à la place, il reprit la parole.

    Tout comme moi, même si je pensais à chaque fois avoir assez anticipé tes futurs mouvements. Mais à chaque fois je me trompais.

    Il envoya sa main valide vers la gorge de la jeune femme et il parvint à la toucher mais elle recula avant qu’il ne puisse en faire plus. Reculant pour ne pas qu’elle l’envoie au tapis, il fit quelques pas en arrière. Il fallait qu’il trouve quelque chose d’autre, mais il ne savait pas encore quel moyen utiliser pour l’empêcher d’avoir le dessus.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité



ENTRAÎNEMENT INTENSIF.

muscle has memory. whatever you lose, you can gain back again, as long as you are willing to go back at it again.


Votre partenaire, c'est votre ligne de survie. Celui qui fait la différence entre la vie et la mort pendant une mission. Trouver le bon partenaire était donc important et ça ils l'avaient bien compris en sortant de l'Académie. C'était donc naturel pour eux de se protéger mutuellement et d'assurer les arrières de l'autre puisque c'était ce qu'on leur avait appris. Et bien sûr, avec le temps, c'était devenu une seconde nature puisqu'ils avaient tissés ce lien si particulier entre eux. Malgré tout ce qui avait pu leur arrivé, ensemble ou chacun de son côté, c'était un réflexe dont ils ne pouvaient se débarrasser, peut-être encore moins maintenant qu'ils avaient enfin franchis un pas supplémentaire dans leur amitié. Et c'était précisément pour ça que Melinda tenait à ce que Phil puisse assurer sur le terrain, puisque suite à sa rétrogradation au sein de l'organisation -qui lui restait toujours un peu en travers de la gorge, il faut le dire-, il allait à nouveau devoir faire face au danger, et pas n'importe lequel puisqu'il avait été intégré à son équipe. Autre changement d'importance mais qui n'occasionnait pas à ce jour de problème entre eux, même si parfois il était tentant, elle devait l'admettre, de venir l'embêter puisqu'elle avait toujours été sa subordonnée mais vu ce qui se passait dehors et le processus de rééducation qui n'était pas de tout repos pour lui, disons qu'elle faisait preuve de retenue.

Ce qu'elle ne ferait pourtant pas ici maintenant qu'ils avaient entamé leur entrainement. Sachant très bien que personne ne leur en ferait surtout pas face à des Inhumains ou super-héros prêts à défendre leur peau, pour certains, coûte que coûte. Super prothèse ou pas, il allait devoir réapprendre à bouger même s'il en été resté capable jusque là. De plus, c'était aussi un moment qu'ils pouvaient se permettre de passer ensemble sans éveiller trop de suspicion. Et une fenêtre sur le passé en un sens, puisqu'ils avaient fait ça des centaines de fois, lorsqu'ils étaient encore des jeunes recrues aspirant à devenir agents un jour. Alors lorsqu'il lui demanda si elle comptait lui faire un cadeau en n'y allant pas trop fort avec lui, évidemment, Melinda répondit que non et qu'il savait très bien qu'elle n'en faisait jamais, et sûrement pas à lui qui la connaissait, elle et sa façon de se battre, comme peu de personnes pouvaient s'en vanter. De toute façon, même si ce moment était censé être là aussi pour qu'elle puisse se détendre, elle n'en oubliait pas pour autant le but de ce dernier.

Lorsqu'ils commencèrent donc à se mettre en place sur les tapis, elle n'eut pas de mal à contrer sa première tentative d'attaque. Sur le papier, elle avait clairement le dessus mais elle ne se reposait pas sur ses acquis pour autant, forçant par la même occasion Phil à réfléchir à comment la mettre au tapis sachant comment elle bougeait et se défendait. Il se devait de jouer sur ça pour trouver le moyen de prendre le dessus, ce qu'il tentait de faire à nouveau mais elle lui rappela avec un coup dans son genou, que la force ne faisait pas tout dans un combat. Esquissant un bref sourire à sa remarque, bien sûr qu'elle était la première à savoir une telle chose. Combien s'étaient dis pouvoir la battre sans problème en se jugeant sur son petit gabarit pour le regretter amèrement quelques secondes plus tard quand leur dos cognait le sol avec force ? « C'est parce qu'ils étaient bien trop sûrs d'eux et n'avaient rien dans le cerveau. » corrigea-t-elle avant de le laisser reprendre la parole, continuant de bouger pour ne pas lui offrir de possibilité trop aisée de l'attaquer. « Ça c'était parce que tu avais autre chose en tête aussi à ce moment là. » souligna-t-elle, un léger rictus apparaissant sur son visage alors qu'il lançait sa nouvelle attaque, qu'elle évita en reculant hors de sa portée. L'observant reculer à son tour pour ne pas subir sa contre-attaque, May décida donc de monter d'un cran la difficulté. utilisant ce recul pour prendre de l'élan pour venir l'attaquer avec son poing tout en arrivant au-dessus de lui après un bond d'appui au sol.
love.disaster

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


    Un partenaire est en effet quelqu’un d’important. Phillip avait tout de suite compris que peu importe la personne qui serait avec lui sur le terrain, il se devrait d’être à la hauteur. Ca avait été le cas avec Sitwell, Blake, Garrett, mais surtout avec Melinda. Il ne l’avait jamais pensé faible parce qu’elle était une femme, mais il y avait ce lien entre eux qui faisait que Phil était beaucoup plus attentif quand elle était avec lui sur le terrain. Sans doute que ses sentiments pour elle était là depuis un long moment, mais qu’il n’avait pas voulu en être aveuglé. Quoi que ça avait été le cas, mais il ne s’en était pas rendu compte. Il avait toujours fait en sorte de la protéger quoi qu’il arrive. May était importante pour lui et encore plus aujourd’hui, avec le fait qu’ils soient bien plus qu’une chef et son subordonné. Plus que deux amis. Plus que deux collègues qui se connaissent depuis des années. Tout était plus important. Ca l’avait été par le passé, mais ça l’était davantage aujourd’hui. En tout cas c’était ce qu’il ressentait de son côté. Mais pour le moment, il devait être concentré. La jeune femme ne lui ferait pas de cadeau et il devait réussir à la prendre par surprise. Ca ne serait pas gagné d’avance, ça c’était certain. Il risquait même de ramer et de finir avec un tas de courbatures. Cependant, il était content d’être là. D’un parce que c’était un moment passé ensemble. Deux, parce qu’elle lui rendait un grand service en l’aidant de la sorte.

    Après la perte de son poste, il avait dû repasser les tests physiques. Il y était parvenu, mais non sans mal. Sa prothèse aidait énormément évidemment. Seulement Melinda avait raison, il devait pouvoir faire sans. Si jamais un jour un ennemi venait à lui enlever sa prothèse, il devrait donc être capable de se défendre d’une seule main, qui en plus n’était pas sa main dominante. Coulson allait devoir se donner à fond et faire en sorte d’être à la hauteur. Que ça soit pendant la séance ou face à ses ennemis. Même s’il n’aimait pas son nouveau job qui était d’arrêter les super héros, il se devait d’au moins faire semblant de tenter de les appréhender et pour cela, il devait savoir se battre et se défendre. L’écoutant parler de force, Phil pouvait clairement dire que plus d’un avait payé leur trop plein de confiance en eux. Ils avaient pensé pouvoir mettre Melinda au tapis en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Malheureusement pour eux, ils s’étaient faits ridiculisés à de nombreuses reprises. A la remarque de la jeune femme, il ne pû qu’acquiescer. Elle avait totalement raison. De son côté, il tentait à nouveau d’avoir le dessus, mais sans y parvenir. Cependant, il remarqua son expression changer après ses propos et il ne pû se retenir de sourire. Il allait poser une question, mais elle s’envola et il eut juste le temps de se décaler pour ne pas se prendre son poing et pleine tête. A la place, il se retourna pour parvenir à se coller à son dos. Il passa son bras droit sous la gorge de la jeune femme et fit de son bras gauche, il fit en sorte de garder la prise pour qu’elle ne puisse pas se débattre et se sortir de la situation.

    Et qu’est-ce que j’avais en tête exactement ?

    Parler était un plus pour le Coulson diplomate, mais il fallait qu’il reste concentré en cet instant. Melinda était douée pour se défaire de ce genre de prise. Seulement il était curieux de savoir ce qu’elle avait voulu dire exactement.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînement intensif. | Melinda.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-