Partagez | .
 

 The Mighty Pizza Place - Melissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 66
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur
The Mighty Pizza Place 


Dans les halls du Valhalla la nourriture apparaît à foison pour les fiers guerriers tombés au combat. La chaire de Sæhrímnir, le sanglier qui revient à la vie tous les soirs, est bouillie tous les jours pour nourrir les valeureux dieux. Du côté des vivants sur Asgard, il y a déjà un peu plus d'options végétariennes avec des mets incroyables, que l'on ne pourrait décrire à des papilles gustatives humaines. Pourtant aucun de ces endroits extraordinaires ne proposent de livrer en trente minutes maximum sinon c'est gratuit, comme le font les pizzerias new-yorkaise. Une tâche que l'on imaginerait impossible si on ne l'a jamais vécue. Sans même l'aide de boucs magiques volants ou des navires naviguant à la vitesse de la lumière, généralement avec un simple scooter de mortel, les livreurs traversent la cité. Et les pizzas ne refroidissent pas. Véritablement de quoi impressionner même le dieu du Tonnerre, lui qui a assisté à l'explosion de supernovas, à des batailles cosmiques d'ampleurs jamais inégalées, aux plus magnifiques paysages de tous les royaumes et dimensions, et à l'émouvante réconciliation de Ross et Rachel à la fin de Friends -passée il y a deux semaines dans sa télévision-. Ainsi Thor attendait dans le restaurant, installé au comptoir, que son colocataire ne revienne d'une rapide livraison. Il essayait en attendant de comprendre comment se déroulait le quelconque sport prenant place à l'écran accroché au mur. Les employés tentaient de lui expliquer avec patience. Odinson a un certain côté attachant qui pousse les gens à sourire plutôt que s'énerver lorsqu'il est culturellement dépassé et ne pige rien pendant de longues minutes.

Un subtile mélange entre naïveté, beauté, et naturel sympathique emporte les gens vers l'attendrissement plutôt que la frustration. Heureusement puisqu'il y a un bon nombre de choses que l'ancien super-héros ne comprend pas sur notre planète. A commencer par le menu qu'il tenait désormais en main et feuilletait vaguement. Une pizza achetée, une pizza offerte. Comment une telle offre pouvait être économiquement rentable, le dieu du Tonnerre ne pouvait l'imaginer. A son époque il n'était pas question de gratuité, le monde a bien changé. Enfin si, les vikings ils aimaient plutôt bien le gratuit, ne payaient pas beaucoup en pillant des villages. Mais aucun village ne proposait une seconde destruction gratuite après la première. Alors notre héros observait avec attention le prospectus, supposant qu'il avait raté un astérisque chargé de donner plus d'informations.

Puis la recherche se termina dès qu'un truc plus intéressant fit son apparition devant l'ex-Avenger. Une pizza, trois bières. Mais une grosse pizza, hein, le genre que l'on voit sur facebook dans de mauvaises pubs expliquant que "si vous réussissez à la manger en moins de 20 minutes, c'est gratuit !!!". Heureusement que Thor n'a pas de compte, déjà qu'il a du mal avec "une achetée une offerte". Les bières quand à elles étaient de tailles normales mais notre héros se donnait la possibilité d'en commander d'autres plus tard. Une marge d'évolution selon comment se déroulait le casse-croûte.

- Ça vous va Monsieur Thor ? Il acquiesça en dégustant. Notre protagoniste rencontra les employés de la pizzeria avant de penser à donner de faux noms lorsqu'il se présentait. Le guerrier essayait de garder son retour sur Terre un relatif secret. Quelque chose de difficile lorsque la pizzeria du coin affichait son portrait sur le mur, aux côtés de Bill Murray, parmi les célébrités ayant fréquenté l'établissement. Et si le dieu a barré "THOR, AVENGERS" inscrit sous la photo et remplacé, au marqueur, par Sigurd Jarlson, c'est pas méga furtif non plus.
- Délicieux comme toujours, chère Audrey. Rejoignez moi pour un verre devant le télévision, le film du soir commencera incessamment ! Pas question de louper votre Guerre Spatiale dont on m'a tant parlé ! Elle lui expliqua d'abord que les titres de films sont fixes et ne peuvent être remplacés à tout va par des synonymes. Ensuite qu'elle ne pouvait arrêter de travailler pour regarder La Guerre des étoiles avec un client. Il se contenta d'argumenter que "la Guerre Spatiale" sonne tellement mieux avant de se retrouver à nouveau seul face à ses encas. Jusqu'à l'entrée en scène d'un nouveau client. Une cliente.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


killjoys • too good to be true
avatar
MESSAGES : 60
it's a revolution, i suppose
killjoys • too good to be true
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
The Mighty pizza place
Laisse pas trainer ton fils, si tu ne veux pas qu'il glisse, qu'il te ramene du vice
Le duel était à son comble. Ils n’étaient plus que deux, Melissa connaissait son adversaire, connaissait ses tactiques, elle n’avait encore jamais perdu jusque là. Elle n’avait pas l’intention de commencer ce soir. Une main dans le dos, le regard intense, aucun des deux n’avaient envie de renoncer. Elle prit une inspiration.

« Pierre, papier, ciseaux ! »

Une fraction de seconde pour constater son échec, la pierre brise les ciseaux. Elle pesta. C’était à son tour d’aller chercher les pizzas, elle attrapa en ronchonnant le papier ou était griffonné la commande puis son portefeuille. Il fallait littéralement juste descendre un escalier. Leur QG était au dessus d’une pizzeria et chaque meeting se terminait généralement par une commande. Paul perdait presque toujours, pas cette fois. Il se perfectionnait et Melissa se tapait la corvée de ravitailler le groupe.

C’est sans entrain qu’elle quitta le QG pour descendre l’escalier. Ça embaumait déjà la pizza, le raffut des cuisines et de la petite salle de restaurant lui faisait apprécier leur isolation. Elle ne fit tout d’abord pas attention aux autres clients, échangeant quelques banalités d’usages avec l’un des employés. Non c’était pas Paul ce soir, cette fois-ci elle avait perdu. Ils commençaient à les connaître. Les serveurs et le patron les voyait régulièrement descendre, il leur offrait parfois les pizzas, ça a du bon de jouer les héros.

Elle traversa le restaurant et passa la feuille au comptoir. Ce n’est que là qu’elle le vit. Son expression se figea, elle pâlit probablement un peu. Un éléphant dans un couloir, elle ne savait pas comment elle avait pu le louper. Très blond et tout en muscle, c’était rien de moins que Thor qui mangeait une pizza. Son regard s’attarda quelques secondes sur son plat. Une énorme pizza. Avant de remonter à son visage. Bien qu’elle soit officiellement du côté des héros, la présence d’un d’eux lui donnait toujours l’irrépressible envie de fuir. De s’échapper quand bien même elle n’avait rien fait de mal depuis un temps certain. Quand bien même elle n’était plus screaming mimi.

« C’est une très grosse pizza. » dit-elle pour se donner contenance, oscillant entre l’admiration et l’écœurement que lui causait l’ingestion d’une telle quantité de nourriture.

Elle n’était pas à l’aise, mais n’allait pas partir en courant. D’autant que ce héros là ne faisait plus exactement l’actualité. Elle pensait, pour peu que ça l’est vraiment intrigué un jour et comme beaucoup devait le penser, qu’il était retourné dans son royaume magique au pont arc en ciel. Apparemment pas, il mangeait des pizzas face à star wars. Film qui était également la cause de la soirée pizza du dessus et qui commençait tout juste. Cette équipe ressemblait de moins en moins aux maître du mal et de plus en plus à une colonie de vacances pour vilains paumés.
 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 66
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur
The Mighty Pizza Place 



L'une des choses qui étonne particulièrement Thor depuis son arrivée sur terre est la capacité qu'ont les humains à changer de visage. Ils ne maîtrisent pourtant aucune magie, à un point où s'en est presque ridicule si on lui demande son avis, mais ça ne les arrête pas. Avec quelques simples artefacts dont l'utilisation reste un mystère pour le dieu, leurs lèvres peuvent resplendir, leurs joues changer de teins et même parfois leurs cheveux prendre une couleur différente. Remarquable. Bien sûr à Asgard la mode existe aussi, en atteste les robes compliquées et armures ornementées avec lesquels on se balade. Seulement on ne change pas de cheveux comme de chemise. Et on ne porte pas de chemise, on leur préfère les robes et armures mentionnées plus haut. Voir des petites tuniques si faut vraiment quelque chose de sobre. Avec une culotte dans le sens le plus médiéval du terme. Ainsi notre héros était toujours surpris de tomber sur quelqu'un arborant avec fierté des modifications esthétiques particulièrement évidentes. Comme des mèches roses fluos.

Alors une fois qu'il la remarqua, ce qui fut assez rapide, elle le fixait depuis plusieurs secondes, le dieu du tonnerre commença à fixer à son tour. La fashion terrienne était définitivement quelque chose qui lui échappait. Il faisait un effort pourtant, tenta plusieurs fois de lire des blogs de mode et suivre des tutoriels vidéos. Pour rester en avance sur son temps, ne pas devenir le genre de vieux qui parle toujours de la "bonne vieille époque" en critiquant toutes les mœurs d'aujourd'hui. Mais malgré ses tentatives, et les quelques célébrités fashion qu'il suivait sur instagram, la mode restait un domaine étranger à l'ancien super-héros. Son habit du jour était par exemple constitué d'une tunique dont nous parlions plus tôt, à laquelle s'ajoutait un short emprunté à son colocataire. Ainsi le dieu bien fringué regardait maintenant la nouvelle cliente, attendant une quelconque réaction de sa part.

« C’est une très grosse pizza. » L'attention de l'alien se détacha alors de son interlocutrice pour revenir sur la pizza en question. Finir de mâcher ce qu'il avait en bouche.
- Haha ! En effet, mon amie ! Il accompagna sa réponse d'une tape dans le dos pleine de bonne camaraderie. Elle porte le nombre 32 dans le menu, le chef l'a spécialement composée depuis que je m'alimente ici ! Hélas elle coûte un peu plus d'or que les autres, mais elle vaut son cachet. Avec plus de temps pour regarder la femme, notre protagoniste aurait certainement remarqué que l’écœurement était très présent dans son admiration de la pizza. Puis-je avoir l'honneur d'apprendre votre nom, Demoiselle aux Cheveux Roses ? Pour ma part je suis Odinson, et je serais ravi de regarder le début de La Guerre des Etoiles en votre compagnie en attendant vos mets !

Dernièrement l'asgardien se perdait dans les noms. Il en possédait plusieurs terriens, tels que Donald Blake ou Sigurd Jarlson pour passer inaperçu. A ces derniers s'ajoutait le véritable, qu'il utilisait beaucoup moins. Thor était le dieu du tonnerre, l'Avenger, le guerrier implacable. Que de titres dont il n'était aujourd'hui plus digne. Ainsi il devenait Odinson, simple fils de son père, libéré des entraves lui rappelant ce qu'il fut.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


killjoys • too good to be true
avatar
MESSAGES : 60
it's a revolution, i suppose
killjoys • too good to be true
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
The Mighty pizza place
Laisse pas trainer ton fils, si tu ne veux pas qu'il glisse, qu'il te ramene du vice
La tape dans le dos qu’elle reçut la projeta légèrement en avant. Elle ne dut d’être encore debout qu’ au comptoir et à une bonne dose d’orgueil de l’empêcher d’émettre la moindre plainte. La convivialité d’un dieu nordique attablé est douloureuse. Il était assez loin de l’image de lui qui était donnée, peut être que c’était sa tenue. On aurait dit qu’il avait essayé de s’habiller sans connaître les codes vestimentaires. C’était probablement le cas, il dégageait une étrangeté un peu ridicule qui le faisait paraître relativement inoffensif. Relativement parce qu’elle était quasiment certaine de sentir un bleu se former entre ses omoplates. Melissa acquiesce à ce que Thor lui dit ; compte tenu de ce qu’il y a en terme de garniture sur cette pizza, il lui paraît normal que le chef la facture plus cher. Et compte tenu de l’apparente connaissance de Thor sur le court du dollars et la valeur des choses, il pourrait tout aussi bien l’arnaquer. Peut-être qu’il le fait.

Ou probablement pas, Melissa depuis qu’elle s’essayait à être héroïne avait réalisé que les gens ont tendance à être plus sympa. La vie parait nettement plus simple quand on nage dans le sens du courant. Et voilà même que Thor engageait les politesses.

« Melissa » répondit-elle après quelques secondes d’hésitation durant lesquelles elle envisagea de donner un faux prénom. Un réflexe face aux formes d’autorités.

Elle leva les yeux vers la télé sur laquelle s’affichait déjà le long texte explicatif du volet de star wars qui passait ce soir. Elle n’avait jamais vu un star wars. Et n’avait absolument pas osé le dire aux fans qui trépignaient en haut en attendant leur pizza. Elle n’avait jamais envisagé un jour que ne pas voir ce truc soit un problème.

« Tu l’as déjà vu ?
 » demanda t-elle un peu surprise.

Si même Thor lui l’avait vu, c’est qu’il y avait en effet un problème. Cependant l’idée d’apprendre la culture de son peuple avec un type venu d’ailleurs lui semblait quelque peu vexant. Elle se hissa sur le tabouret à côté de Thor tout en observant celle qu’elle avait identifié comme princesse Leïa parcourir un décor rétro-futuriste. Comme elle avait enterré son âme d’enfant il y a un paquet d’année que les princesses et les petits fermiers porteur d’une grande destinée la laissait assez froide.

En outre, Melissa avait le pressentiment que ça allait devenir un problème dès que la bande au dessus le réaliserait. Le genre de problème qui l’obligerait à rester des heures devant un écran alors qu’on la fixerait pour guetter ses moindre réactions. Il n’y avait aucun moyen qu’elle ne les vexe pas, ne les déçoive pas. Puis, par la suite qu’ils ne cherchent pas à la convaincre absolument de son tord, star wars est une œuvre culte et qu’elle n’en a pas saisit l’importance. Avec en tête de liste Lauren et Abe qui une fois ensemble sont plus ou moins inarrêtables.

« Qui a pu penser que cette coupe de cheveux était une bonne idée ? C’est bizarre. » marmonna t-elle sans vraiment réaliser qu’elle n’était que très moyennement en mesure de juger de la normalité de la chevelure de quiconque.

Quand le pizzaiolo lui dit que ça allait prendre un peu de temps parce qu’ils avaient plusieurs grosses commandes en cours, elle acquiesça distraitement, de toute évidence elle n’était pas dans l’urgence. Thor paraissait plutôt inoffensif et la bande de débiles au dessus devait déjà être plongé dans le film qu’ils connaissaient bien entendu tous par cœur. Elle pouvait presque entendre Paul et Abe débattre de ce qu’ils nommaient l’univers étendu et qui restait pour elle un parfait mystère, Lauren s’extasier et Karla faire des commentaires désobligeants ou tendancieux sur à peu près tout.
 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 66
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur
The Mighty Pizza Place 


Si gène il y avait, et en tant que narrateur omniscient ayant qui plus est lu les écrits de l'autre joueuse je sais qu'effectivement, gène il y avait, Thor l'évitait avec habileté. Remarquer les émotions chez les autres ne fut jamais son point fort. Odinson est pourtant loin d'être un abruti se fichant des autres, la raison est bien plus contextuelle. A Asgard, la tendance est au dramatique. Les dieux ont tendance à vivre comme dans une pièce de théâtre. Et Pas du théâtre moderne, vous l'aurez compris. Quand ils ont mal, ils hurlent à la mort. Quand ils sont heureux, leurs visages resplendissent plus qu'un soleil terrien. Lire une émotion sur une face asgardienne en devient particulièrement simple. Les dieux vivent bien plus fort, bien plus intensément, que nous autres, pauvres humains. Et vous aurez beau leur expliquer que, même si ça ne se voit pas autant, vous ressentez les choses aussi bien qu'eux, ils risqueront d'en douter. Les larmes doivent couler, les visages se tordre, sinon c'est pas très sérieux. Tout ça pour en arriver -oui, cette introduction a un but et se terminera un jour- sur notre situation actuelle. L'incapacité qu'avait notre protagoniste à remarquer que son interlocutrice ne savait pas où se mettre.

Quand elle lui donna son nom, l'hésitation fut encore une subtilité que Thor manqua, se contentant de lui sourire joyeusement en guise de réponse. Une tâche qui s'avère difficile en mangeant, en tout cas pour le commun des mortels. Comme je n'ai de cesse de le répéter, le dieu n'appartient pas à cette catégorie. Lui peut évidemment lancer un sourire qui ferait frémir n'importe quelle Jane Foster, malgré la pizza qu'il mâchait. Alors qu'il termine l'expression pour continuer la nourriture, Melissa lui posa la question.
- Jamais en entier ! J'ai aperçu une scène spatiale il y a plusieurs années alors que je combattais Malekith. Le vil elfe m'avait envoyé à travers le mur d'un de vos cinémas et, alors qu'il tâtait de mon bon Mjolnir, j'ai apprécié quelques instants de la Guerre. Le combat contre l'une de ses némésis ne fut pas la seule expérience avec le cinéma de Thor. Plusieurs fois ses anciens camarades Avengers l'emmenèrent vers les sales obscures. Malheureusement ils n'ont jamais réussi à terminer une séance, se faisant toujours attaquer par un ennemi quelconque avant l'arrivée du générique. De fin ou de début.

- Et toi mon amie Quelqu'un qui n'essaie pas de le tuer et lui parle plusieurs secondes entre facilement dans cette catégorie, celle des amis es-tu une connaisseuse de Star War ? Avant d'écouter la jeune femme -tous les personnages humains ont tendance à gagner l'adjectif "jeune" en compagnie d'un dieu- répondre, le guerrier attacha son attention au poste de télévision. Odinson s'interrogeait donc sur le contexte, n'ayant pas fait l'effort de lire les informations données au début. Il se contenta d'apprécier l'action commençant aussitôt avec des morts de soldats.
« Qui a pu penser que cette coupe de cheveux était une bonne idée ? C’est bizarre. » Le dieu de Rien ria à gorge déployée, certains diront un peu trop par rapport à la remarque.
- Elle ressemble drôlement à la Reine d'Alfheim -castée avec Thranduil dans la version cinématographique de ce RP-. Elle a juste les cheveux dorés en plus, mais sinon c'est la même coiffure ridicule ! Je me souviens en rire longuement avec mes camarades lors des banquets d'Asgard. Tu y aurais ta place, Melissa l'humaine. Et oui, on ne parle pas que guerres et batailles aux célébrations. Les discussions divines portent aussi sur les choix esthétiques des peuples d'à côté.
- Oh, quel sombre personnage ! Nul doute qu'il s'agit d'un robot, tel que le fourbe Ultron. Je reconnais son type de voix. S'écria Thor alors que Darth Vader surgissait à l'écran. La suite devenant de la parlotte, notre héros s'intéressa à nouveau à sa compagnon de comptoir. Que fais-tu dans la vie, Celle-dont-les-commentaires-mesquins-rivalisent-avec-Fandral ? Je suis moi-même au chômage, comme vous dites sur Midgard. Une situation fort particulière, j'étais habitué à travailler jours et nuits. Le repos m'est agréable, je dois l'avouer !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

The Mighty Pizza Place - Melissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» pizza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: CONCRETE JUNGLE OF NEW-YORK :: brooklyn-