Partagez | .
 

 In the shadow of the eagle. || Ft. Eliza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 188
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1510-liam-what-doesn-t-kill
In the shadow of the eagle.
Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger


La politique, cette grande institution. Cette chose qu'on nous fait croire essentielle. Cette chose, dont on nous apprend l'absolue nécessité. Vous savez ce que je n'aime pas dans la politique? La politique. Tout dans ce simple concept me donne envie de vomir. Une bande de bureaucrate passifs, pourris à l'argent et aux faveurs qui agissent comme s'ils étaient nécessaire alors que les seuls dépendants dans cette équation à la con, ce sont eux. Et qu'advient-il du monde lorsque la politique se mêle de merdiers qui ne la regarde pas? Il s'enlise.
Oh oui, je sais bien, le bordel du SHIELD n'était pas totalement lié à la simple politique merdique dont on nous rabattait les oreilles, mais j'avais envie de faire un petit laïus. Parce que je m'ennuyais, et que je fais encore ce que je veux.

Toujours est-il que politique et organisation mondiale, ça fait pas bon ménage et des quelques uns assez couillus pour ne pas se laisser berner c'était relevé une espèce de... force. J'irais pas jusqu'à parler d'espoir, j'ai pas de temps pour ces conneries, mais clairement certains étaient moins cons que d'autres et croyez le ou non, j'en faisais parti. "True SHIELD", on aurait pu mieux faire comme non. Pas que ça m’intéresse. La seule chose que je savais, et qui m’intéressait, c'était que le SHIELD était trop vaste et trop puissant pour être habité par tout ces parasites. Il y avait plus de forces à l'oeuvre que ce que l'on pouvait voir et c'est pour ça qu'on avait décidé d'agir.

Pour le moment ce n'était rien que des réunions clandestines, rassemblement d'informations et partage de secrets utiles. Mais j'attendais de pied ferme le jour où je pourrais exploser les gueules de ces types. Avec mes poings. Entre autre. On peut bien être créatif de temps en temps, non?
Ce soir-là donc, une nouvelle réunion. Un nouveau rassemblement des troufions de la vérité. On était jamais certains de qui serait présent, après tout c'était pas un club de lecture avec thé et petit gâteaux. Quoi que si le thé était coupé au whisky...
J'avançais dans la ruelle, une énième ruelle de ville et je vais pas m'emmerder à vous dire laquelle. J'absorbais les sons autour de moi et atteignais une porte en métal éclairée par un néon grésillant. D'une main je tirais pour ouvrir le lourd panneau et après avoir regardé derrière moi, descendais les quelques marches. Ce petit corridor menait à une petite pièce et j'appuyais sur l’interrupteur qui allumait les quelques néons. Il s'agissait d'une vieille cuisine d'un restaurant qui avait fermé à la suite d'un contrôle d'hygiène.

Premier. Chier... - Avec l'absorption des son, ma voix sonnait comme un murmure lointain et je me dirigeais vers l'angle du fond pour en sortir un sac en toile noir que je posais sur l'un des plans de travail. - Pas comme si j'étais en avance non plus... - Je sortais du sac une montre digitale et y observais les chiffres rouges. - Chier. - J'étais en avance. D'un geste sans douceur, je retournais le sac et laissais tomber une pile de vêtements sombres et sobres avant de désactiver mon invisibilité. Je préférais être prudent, au moins comme ça j'étais certain de ne pas avoir été suivi. Nu dans la cuisine, cherchant sans espoir du regard un truc à bouffer, dans une cuisine d'un resto fermé depuis des semaines, je me rhabillais. Ça m'emmerdait, mais ça emmerdait aussi les autres que je sois nu et invisible. En temps normal j'aurais dit merde, mais je préférais jouer le jeu. On était pas là pour perdre du temps.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 218
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2865-eliza-the-healer
IN THE SHADOW OF THE EAGLE
eliza et liam
Quand elle a entendu parler du True SHIELD pour la première fois, c’était par son ancien chef. Il sait Eliza digne de confiance et luttant pour des valeurs plus justes que ce que le nouveau SHIELD prétend avoir. Au début, elle a refusé. Elle est en mission dangereuse à HYDRA et vu la personne avec qui elle travaille là-bas, avoir un secret tel que le True SHIELD, c’était totalement du suicide. Alors au début elle a dit non, elle a été catégorique et a même précisé qu’elle ne voulait plus en entendre parler parce qu’on ne sait jamais. Boers était suffisamment terrifiant comme ça, inutile de lui donner une information aussi cruciale que celle-ci. Et puis avec le temps et les mesures prises par le gouvernement, Eliza a eu envie de se battre. Quitter le district X tous les jours en voyant d’autres confinés de l’autre côté des murs, ça lui a fait mal. On ne range pas les êtres vivants de la sorte. L’être humain oublie rapidement les dommages de l’Histoire et ça la désole. Alors elle a revu son ancien chef et lui a parlé elle-même, en message codé, de ce qu’il fait avec ce True SHIELD et lui a dit être intéressée pour ça. L’homme a esquissé un grand sourire et l’a convié à une première réunion. Eliza a été emballée. Là elle reconnaissait le SHIELD qu’elle avait rejoint des années auparavant. Là, elle a retrouvé les anciennes valeurs.

Ce soir-là, il y avait une réunion justement. Pas grand-chose, ils se retrouvent généralement pour échanger quelques phrases rapidement puis repartir chacun de son côté, mais au moins ça avançait un peu. Eliza a hâte de passer au stade supérieur. Chaque agent donne des informations récoltées un peu à droite à gauche et elle, elle se retrouve à discuter de ce qu’il se passe à HYDRA, de ce qu’elle peut voir là-bas et de ce qu’elle entend sur les prochaines manœuvres. Du peu qu’elle entend aussi. Elle voudrait pouvoir faire plus, mais sachant que Boers sait où son allégeance est, elle ne peut pas se permettre de trop bouger dans l’organisation sans éveiller les soupçons de son supérieur là-bas. Ce qui est plutôt emmerdant quand on y pense. Elle se trouve un peu pieds et poings liés à cause du pouvoir de Boers. Elle ne sait pas comment elle fait pour être toujours en vie à l’heure actuelle.

Pressant un peu le pas, elle jette des coups d’œil par-dessus son épaule au cas-où elle serait suivie. Mains enfoncées dans les poches de sa veste, elle tient fort la bombe au poivre qu’elle a acheté au cas où. Elle ne s’en est jamais servie parce qu’elle fait confiance à ses réflexes et qu’elle s’entraîne assez régulièrement pour ne pas perdre ce qu’elle a appris au SHIELD donc elle peut mettre K.O rapidement quelqu’un si elle le voulait. La bombe au poivre est juste un gros bonus. Et ça la rassure de la sentir dans sa poche. Elle débouche dans la ruelle menant à la porte du lieu de rendez-vous. Elle la pousse après une énième vérification. Elle laisse tomber sa capuche et s’avance dans la pièce d’après. Là où ils se réunissent habituellement. Elle manque de pousser un cri de surprise lorsqu’elle se retrouve face à une paire de fesses nue. Rapidement, Eliza se détourne et se racle la gorge pour signaler sa présence. « Euh… bonsoir ? » Elle se doute d’à qui appartiennent ces fesses, mais sait-on jamais qu’elle ait interrompu quelque chose d’autre ? En même temps il est tout seul dans cet endroit. Elle n’a pas l’impression d’avoir vu quelqu’un d’autre. « Dois-je en conclure qu’on est en avance ? » Continue-t-elle toujours de dos à lui. Elle connaît Liam… enfin… connaître est un bien grand mot disons qu’ils se sont déjà mis sur la gueule pendant un entraînement au SHIELD et qu’elle le trouve vraiment rustre. Elle ne l’a plus croisé pendant un moment avant de le revoir aux réunions du True SHIELD. C’est loin d’être un chic type, mais il fait bien son boulot et ils ont besoin d’agent efficace comme lui alors Eliza ne dit rien (de toute façon, elle n’a pas son mot à dire, c’est à l’agent Keynes de voir avec lui). Elle essaie de se montrer aussi polie que possible. Même s’il ne le mérite pas. « C’est bon ? Je peux me retourner ? » Fait-elle au bout d’un moment.

_________________


pride but mostly prejudice
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 188
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1510-liam-what-doesn-t-kill
In the shadow of the eagle.
Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger Eliza Jaëger


« Euh… bonsoir ? » - 'soir. - Je l'avais entendu arriver. A vrai dire je l'avais entendu lorqu'elle avait ouvert la porte, en haut des escaliers. J'avais entendu ses pas sur les marches. Le battement de son cœur et sa respiration coupée avant le cri qui jamais ne vint. J'aurais pas apprécié le subir avec mon ouïe amélioré, mais elle avait su se retenir et ça me rendait moins désagréable. Ou en tout cas je ne le devenais pas plus.
Est-ce que je m'étais dépêché en l'entendant? Bien sûr que non. Pourquoi faire? On était des adultes, si elle pouvait pas supporter la vue de mon cul, je me demandais bien comment elle pouvait faire son job tous les jours. - « Dois-je en conclure qu’on est en avance ? » - Ouais. - Et ça me faisait assez chier comme ça. J'aimais pas être en retard, ma mère m'avait bien élevé, mais je détestais être en avance, parce que je détestais attendre.
Je ne m’embarrassais pas de sous-vêtements, de toute façon j'allais abandonner à nouveau ces vêtements ici en partant. - « C’est bon ? Je peux me retourner ? » - Tu fais ta vie, gamine. J'suis pas ton père.

J'avais enfilé le pantalon noir et attrapais de ma main droite le t-shirt gris foncé jeté sur la table. La petite chérie allait pouvoir respirer, le grand méchant nudiste avait couvert l'important. Je ne m’embarrassais pas plus de chaussures et laissais tomber le sac vide contre le mur avant d'enfiler le t-shirt et de me laisser tomber moi-même sur une chaise, le regard indifférent et le silence tenace. Parce que j'étais pas obligé de lui parler, si? Enfin déjà faudrait-il que je me souvienne de son nom à la brunette... Je profitais du blanc pour en appeler aux nanites et analyser son visage pour la retrouver dans mes souvenirs. Quelques croisements dans les couloirs et.. Oh. Salle d'entrainement. Intéressant. Enfin pas tellement, mais je retrouvais son nom dans mes enregistrements et revenais à cette soirée qui passait bien trop lentement.

Je jetais un regard à la montre digitale posée sur la table un peu plus loin, avec mes yeux c'était pas bien dur, et soupirais. - Bordel, ils foutent quoi... - En retard. Mon avance était passée, maintenant ils étaient en retard et mon envie de me tirer gagnait du terrain sur ma conscience. Enfin s'il me restait ça quelque part au fond d'un tiroir. Mon regard courrait sur le plafond fissuré d'une ligne irrégulière jusqu'à trouver le visage de la brune et je soupirais à nouveau. - Et sinon, comment ça se passe chez Hydra. Toujours occupés à buter des gens? - Bah oui, tuons le temps en bavardant un peu. Comme si j'avais que ça à foutre... - Quoi de neuf du côté des nazis? - D'un autre côté, quitte à rester là, autant faire ça. J'aimais pas causer mais j'étais encore humain et les silences gêné ou pesants, ça me faisait autant chier qu'un autre.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

In the shadow of the eagle. || Ft. Eliza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» [UPTOBOX] Red Eagle [DVDRiP]
» Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: CONCRETE JUNGLE OF NEW-YORK :: queens-