Partagez | .
 

 SNOW ; « Kingdom of isolation. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

Prudence Rosebury
« Life is only a flicker of melted ice. »


Identité
Nom et Prénom : ROSEBURY, Prudence Morgana ≤ le nom d'une famille bien comme il faut, la une d'un vieux journal qui informe d'un accident : une mère décédée d'hypothermie, le père et les deux filles portés disparus. Prudence, la vertu perdue, et Morgana, la marque des légendes, de la culture. Alias : Snow (Queen) ≤ on se plaît cependant parfois à la surnommer Icy ou à lui donner du Snow White, tout à fait non-officiels. Snow, parce que si elle tolère qu'on joue à l'appeler reine des neiges, elle préfère la simplicité. Queen, c'était avant. Âge : 24 ans ≤ des hivers glacés, une enfance aisée, une vie marquée au fer rouge. Lieu de naissance & nationalité : NEW YORK, une pomme croquée, une petite AMERICAINE qui a grandi à San Francisco. Métier : Etudiante ≤ L'Institut est devenu une sorte de foyer, quand bien même les années ne changent pas la sensation d'être étrangère. Si les X-Men ne sont pas une famille, ils lui donnent au moins une raison d'agir. Statut civil : CELIBATAIRE ≤ La glace ne laisse pas le loisir de réchauffer les coeurs. Orientation sexuelle : HETEROSEXUELLE ≤ L'éducation laisse parfois des traces et elle n'a jamais rien envisagé d'autre. Particularités : Douée de CRYOKINESIE, Prudence est capable de faire naître la glace comme de la contrôler, il semble d'ailleurs que sa température corporelle en soit toujours légèrement affectée. Le givre du bout des doigts ou l'éternel hiver de son regard trop bleu ne trahit que trop bien la crainte qui résulte d'un manque d'assurance. S'il y a un grand potentiel derrière les manifestations parfois aléatoire de son don, elle refuse souvent de l'évoquer. Affiliation : X-Men ≤ Bien que ses débuts se firent au sein de l'opposition.

Interview

Avez-vous peur des Mutants ?  « J'ai peur de ce que nous sommes tous capable de faire quand la haine et la crainte s'emparent de nous. J'ai peur de ce que je suis, peut-être parce que la période durant laquelle cette émotion s'est effacée n'est qu'un grand flou cauchemardesque qui revient par vagues. Mutant, ça n'est qu'un mot qui possède bien trop de pouvoir sur notre conscience commune, cette supériorité physique ou psychique qui nous permettrait de tuer sans effort. Je crois qu'on devrait tous se méfier de notre part d'ombre. Nous, plus que quiconque. »
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? « Peut-être. Ils essayent de réparer et protéger le monde, mais ils attirent d'autant plus les dangers qui nous menacent, ceux qui parfois ne sont pas natifs de la terre. Si nous avions un peu plus de jugeote, nous ne serions peut-être pas ce peuple si fragile en quête de pouvoir ou de reconnaissance. Qu'est-ce qui nous dit que les hommes masqués ont réellement de bonnes intentions ? »
Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime/faire le mal ? « Je.. J'ai fait de mauvais choix, par le passé. Je crois. Enfin je préfère ne pas en parler. Tout ce que j'ai à dire, c'est qu'en temps difficiles, il faut parfois agir. Je ne prétends ni être quelqu'un de bien, ni avoir de véritables valeurs. J'essaye juste de rattraper mes erreurs. J'essaye seulement de trouver qui je suis, vraiment. »
Quand vous avez découvert que vous étiez un mutant, comment avez-vous réagi ? Et vos proches, sont-ils au courant ? « Mes parents bien pensants sont morts, et je ne suis pas certaine de le regretter. Je sais que j'étais malade, qu'il faisait froid, trop froid. Ma jeune soeur m'a raconté qu'il neigeait dans la chambre et c'est à partir de là que tout a déraillé, que je suis devenue un monstre. C'est à cause d'eux que je suis partie, que j'ai... ils sont morts, c'est tout. Et j'y ai laissé des plumes. Mutante, mais pas fière de l'être. »
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? « Ca n'est pas vraiment une profession. J'apprends, du moins j'essaye. On m'a toujours dit que j'étais brillante, intellectuellement, mais ça ne suffit pas à l'être dans le relationnel ou avec cette fichue particularité. Tout ce que je sais faire, c'est errer, entre les X-Men et mes démons intérieurs. »



IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Wicked Witch / 22 ans (F) Fréquence de connexion ; 7/7j. Que pensez-vous du forum? ; Il m'a fait céder, ça veut tout dire     Comment l'avez-vous découvert ? Pendant une errance sur le vil Bazzart.   Célébrité choisie ; Amanda Seyfried. Credits (avatar, icon etc.) ; Gif ; tumblr.



Dernière édition par Prudence Rosebury le Dim 8 Nov - 14:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité


Biographie
« Kids don't remember what
you try to teach them. They remember what you are. »
Elle regardait toujours cette drôle de scène avec un air perplexe, ces femmes guindées dans des tailleurs trop serrés ou ornées de ces robes strictes à souhait. Constance Rosebury était de ces dames de la haute qui faisaient passer les valeurs vieillottes au-dessus de toute autre chose, ainsi la spiritualité n’attendait pas, aucun dimanche n’arrivait sans que la fillette ne soit à son tour trainée à l’Eglise pour prier un monsieur puissant qu’on ne voyait jamais. A ses questions d’enfant, Jeremiah Rosebury répondait toujours avec patience qu’un jour, elle comprendrait, qu’un jour elle verrait pourquoi celui qu’on appelait « Dieu » était important, parce que la vie n’était pas éternelle, parce que l’être humain n’était pas parfait. On l’avait peut-être appelée Prudence pour la préserver des travers de l’humanité, ou pour l’aider à se souvenir d’une grande vertu. Elle avait fini par comprendre que papa et maman avaient un ami imaginaire, et comme disait la maîtresse, il fallait jouer le jeu.  

Ce jeu un peu déviant qui consistait à retirer de chaque chose une leçon, de chaque malheur une sorte de punition divine venue d’elle-ne-savait trop où, résultait sans doute de l’éducation très religieuse de grand-mère Anneliese, gentille bien qu’un peu.. elle n’avait pas encore le mot, et il lui faudrait des années avant de le trouver. Il y avait toujours une grosse dinde à Noël, des oranges et de gros cadeaux, mais jamais avant d’avoir remercié, jamais avant d’avoir été bien sage à table et bien reconnaissante pour ce que l’Omnipotent accordait à la famille. A six ans, on se tient tranquille sans rien à y redire, et à onze ans on se demande pourquoi chez les amis, c’est différent. A onze ans, on se souvient que rien n’a jamais changé au sein de la grande demeure, que le rythme de chaque journée est toujours le même, que maman a toujours été un peu folle, que papa a toujours été un peu absent.

« Fear of a name increases fear of the thing itself. »
Temperance était plus docile. La petite soeur, de deux ans de moins, avait intégré plus facilement ce que l’on attendait d’elle, ce que l’on entendait pas croyance et foi. Prudence restait neutre aux choix de ses parents. S’ils voulaient Croire, c’était leur droit. Peut-être tout serait-il resté ainsi si le destin ne s’était pas joué de cette famille trop certaine d’un avenir paisible et forgé d’aisance. « Ne trouvez-vous pas qu’il fait froid ? » avait demandé Constance, en enfilant un pull, fait notable à la fin d’un chaleureux printemps. Jeremiah avait haussé les épaules, sans plus se soucier de la fragilité connue de son épouse. « Le temps est sûrement en train de tourner. » un commentaire poli, sans lever le nez du journal. Leur relation ne s’était jamais forgée de feu et de passion, la distance comme valeur sûre, n’est-ce pas ?
« Papa.. je crois que Prue ne va pas bien. » Temperance était descendue, le nez un peu rougi, la moue inquiète, quoiqu’en y regardant bien, c’était la peur qui glissait dans son regard doré. Il a souri, tendrement, sans prendre la crainte de la jeune fille très au sérieux. Mieux valait monter voir, toutefois. Elle n’était pas sortie de sa chambre de l’après-midi, sans autre raison qu’un prétexte de devoirs à terminer.
« Que Diable.. ! » la pièce gelée faisait du souffle une vapeur visible. A chaque quinte de toux, un flocon de plus semblait se former dans l’air, comme une inexplicable magie, une sorte de sortilège. Ca n’était pas la fièvre mais presque l’hypothermie. Ca n’était pas la douleur mais les tremblements de l’adolescente recroquevillée sur le grand lit aux draps turquoises. Et sans solution, cet état dura autant que le débat entre les parents ; plusieurs jours d’angoisse, à s’interroger : l’hôpital n’était pas envisageable, pas plus que le médecin traitant. Constance a prié, a songé à un exorcisme et tout ce que Jeremiah avait appelé « conneries » dans un accès de colère.  
C’était passé comme c’était venu, dans le silence de cette chambre enneigée, qui un matin avait fondu. De l’eau partout et l’espoir que jamais cela ne recommence. Les repas ne furent cependant plus jamais les mêmes, les regards observateurs et les leçons nouvelles à une Prudence plus terrifiée qu’eux. Elle en était venue à avoir peur d’elle-même, peur de décevoir, d’être maudite, punie de n’avoir cru en rien, d’avoir déçu ses parents.
La lettre de l’Institut Xavier ne lui parvint pas, et à dix-sept ans, elle tentait de continuer sa vie sans que personne ne découvre jamais que parfois, sous ses doigts, un stylo se glaçait, une assiette se couvrait d’une fine pellicule givrée. Mutante, le mot finira par tomber, et la peur par s'amplifier.

« It's time to see what I can do
To test the limits and break through »
« Prudence, tu ne peux pas faire ça ! » Un rire lâché froidement crève le silence dans lequel la demeure familiale est plongée depuis plusieurs minutes. « Et pourquoi donc ? Est-ce que vous m’avez épargnée, mh ? » Ils ne pouvaient pas nier. Ils ne pouvaient pas prétendre que depuis la révélation des mutants à la population, ils n’avaient pas changé. L’hypocrisie avait ses limites, surtout quand une boule glacée flottait au dessus de la paume de la jeune femme. Le bleu de ses yeux semblait luire, entre la colère et le désir de vengeance. « Pense à papa, il a essayé de comprendre et.. » « La ferme, Temperance. » Habituellement, il y aurait eu une protestation au sujet de ce langage si peu approprié, au lieu de quoi seul le sanglot maternel vint l’interrompre. Le geste de la main fut souple et si précis que la glace n’eut aucun mal à couvrir les murs, à se cristalliser pour faire baisser la température. Aucun d’eux ne devait en réchapper. Ils lui avaient appris à avoir honte de ce qu’elle était, à considérer cela comme une punition, la nécessité de racheter des péchés. Un certain Magneto avait d’autres idées, plus tentantes, plus vraies : l’humanité ne comprendrait jamais rien à l’évolution, elle en était jalouse, et la jalousie engendrant la violence, la crainte engendrant le rejet, il n’y avait plus qu’à prendre le dessus. Il n’y avait plus qu’à se dévoiler autre. Si cela devait passer par la mort des inférieurs étriqués, qu’il en soit ainsi.

« Tu pourrais faire plus que cela, si tu laissais libre cours à ton potentiel.. » L’homme la fixait, et si les longs cheveux blonds flottaient sous la brise légère, aucun froid ne semblait faire frissonner ses bras nus. Elle attendait en silence qu’on la juge digne ou non de défendre une cause qui était, finalement, celle de tous ceux qui un jour avaient été jugés différents : le droit de vivre sans être regardée de travers, sans être prise pour un monstre à enfermer, un animal sauvage à mettre en cage. Et parfois la paix nécessitait des sacrifices. Il aurait pu la tuer, cette jeune femme en travers de sa route bien malgré elle, mais ce ne fut pas le cas. Ce qu’il se passa entre 2010 et 2012 reste un mystère : elle fut retrouvée non loin de la X-Mansion, frigorifiée et amnésique, sans doute victime d’une violente chute pendant les évènements de New York ; personne ne pouvait sortir indemne de la folie qui avait fini par régner sur le monde. Ca n’était plus seulement une question de mutation, c’était une question d’héroïsme, de Justice, d’où s’arrêter le bien et d’où commençait le mal.  

« No escape from the storm inside of me »
« Prudence, il va falloir en parler, un jour. » Elle laissait glisser ses doigts sur la tranche des livres, cherchant au sein de la bibliothèque une source d’évasion. On savait désormais qu’elle était capable d’altérer la température ambiante, de glacer les liquides qui l’entouraient, devenant dangereuse lorsqu’elle allait jusqu’à chercher à figer le sang d’une victime, plongée dans une crise de colère. Ca n’était qu’une femme terrifiée par elle-même et les cauchemars qui la hantaient. Il y avait les images de mort, de batailles, de ces héros adulés puis détestés. Elle se souvenait parfois de ses propres actes, injustes et terribles. Elle ne voulait pas redevenir cette créature au coeur froid, apte à plonger dans un tourbillon de neige celui qui fera renaître les sources de sa haine. Elle goûtait la solitude comme un havre de paix, comme la solution à tous les problèmes. « On sait tous que tu as fais des erreurs, que tu n’es plus la même. Personne ne t’en veut pour ça. » « Arrête. » « Snow.. » Sa langue a claqué d’agacement tandis que sur la couverture du roman, le froid a fait son oeuvre. « Tout le monde sait. Et je vois ces regards, les mêmes que mes parents, ce jugement incessant. J’ai été tout ce contre quoi les X-Men se battent. On ne me fait pas confiance. » « Change. Si tu te battais pour ces valeurs, peut-être.. » « En ne contrôlant rien ?! » Il l’a fixée, un moment, avant de lui souffler que la seule faille était son manque d’assurance. Elle savait se défendre, elle savait reprendre le contrôle lorsque le danger menaçait, écartant les crises d’angoisse et les larmes. Il n’était pas le premier à lui dire d’avancer, à lui dire que la solution était peut-être là : participer à quelque chose de plus grand, accepter les mains tendues. Ca n’était pas parce qu’elle avait peur, qu’il fallait avoir peur toute seule. 




Dernière édition par Prudence Rosebury le Mer 2 Sep - 18:34, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
OMG Amanda :whaaat: quel choix et puis le don de malade que t'as :cute:

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


avengers + avenge the world
avatar
MESSAGES : 429
it's a revolution, i suppose
avengers + avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur
AMANDA EST TELLEMENT BELLE :waw: Ton personnage c'est Elsa de la reine des neiges quoi, j'adore :mdr: :excited: Bienvenue parmi nous et bon courage pour l'écriture de ta fiche :hug: J'espère que tu te plairas sur TNA, nous en tous cas on est heureux que tu sois là (j'adore ton pseudo d'ailleurs) :youknow: Si tu as la moindre question, tout le staff est à ta disposition :cute: n'hésite pas à aller réserver ton avatar pour être tranquille :cutie: J'ai hâte de lire ta fiche :pregnant:

_________________

  the truth always comes out eventually
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
hello :keur:
très bon choix d'avatar, ton personnage a l'air vraiment cool :ému: bon courage pour la rédaction de ta fiche, je suis curieux de voir qui est vraiment Prudence :cute: bien entendu, comme l'a dit mvdd, on est là si besoin, et si pas besoin aussi :mdr: on se trouvera des liens bien sympas, et j'espère que tu vas t'éclater parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
:whaaat: :inlove: :pregnant: Rien que pour l'accueil, je vous aime déjà :beat:
MJ., j'avoue, le choix de la glace c'est mon amour pour les gifs glacés de Frozen :haaaa:
Vous savez que vos profils là, avec vos vavas & vos gifs, ils devraient être illégaux ? Comment je fais ma fiche si je bave dessus ? :o
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
JE SUIS TROP DÉGOÛTÉE JE VOULAIS FAIRE LA BLAGUE SUR FROZEN. :onfire: :onfire:

BIENVENUE PARMI NOUS, sinon. :hahaha:
j'ai l'impression qu'on se croise partout, toi et moi. OU ALORS TU ME SUIS. kikoo c'est lola. :cutie:
de nouveau, bienvenue parmi nous, ton personnage a l'air de dépoter grave. :cute: je te souhaite un bon courage pour la rédaction de ta fiche. :run: I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
C'TOI QUI ES PARTOUT LA :o
& tes persos :aaaaah: :bave:
* Prend le courage & se barre avec * :whaaat:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Bienvenue ici, ma belle :waw: J'ai hâte de voir ce que ton personnage va donner ! & bon courage pour ta fiche ! :keur:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
BIENVENUE PARMI NOUUUUUUUUS :whaaat:
Ton perso a l'air super intéressant et j'ai hâte de pouvoir lire ta fiche !
Les collègues ayant tout dit, bonne chance pour ta fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question :shon:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
:whaaat: :hysteric: :inlove: Je vous aime déjà :faint: Merci :waw:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
COPINE DE DON :waw: Il nous faudra obligatoirement un lien :hé: Bienvenue parmi nous et à très bientôt :inlove:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Amanda, woah. :inlove:
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche sinon. I love you
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com



félicitations !

tu es validé mon brave
Bienvenue chez les HOMO SUPERIOR.

ta fiche est super agréable à lire, et le personnage de Prudence semble être à double-face, tout ce que j'aime  :leche:  il y a quelques parts d'ombres (pourquoi elle n'a pas reçu la lettre, que s'est-il passé entre 2010 et 2012) mais je suppose que tu gardes ces petits secrets en réserve pour la suite  :shon:  j'ai hâte de lire tes rps, maintenant (let it) gooooo  :beegees:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


avengers + avenge the world
avatar
MESSAGES : 387
it's a revolution, i suppose
avengers + avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2862-peter-spider-man
Oh mais on se connaît :hé: je ne m'attendais pas à te voir ici :cute: en tout cas bienvenuuue sur tna et j'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous :shon:

_________________
the concept of the mask
Tu dois offrir tes talents au monde, une fois que tu auras découvert comment les exploiter. Peter tu es mon héros. @oncleben ≈ the amazing spiderman©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

SNOW ; « Kingdom of isolation. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» a kingdom of isolation where it looks like i'm a queen ❞ (anna) ♡
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» [Forum RP] Kingdom Hearts Heaven !
» Dessin de Snow'
» Présentation de Dark'Snow Day

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations abandonnées-