Partagez | .
 

 (j.) GOOD OMENS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 157
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (j.) GOOD OMENS.   Ven 28 Juil - 16:38
George aimait la Zone Négative. Il savait bien entendu que la plupart, pour ne pas dire la totalité, de ses habitants ne partageaient pas son avis; peu importe. L'important, c'était que lui aimait ça. Il pouvait passer littéralement des heures à l'intérieur, surtout que le règlement de la prison était clément puisque que chaque shift passé à l'intérieur donnait droit à une journée entière de repos dans la dimension habituelle. Officiellement consultant, officieusement agent de l'HYDRA là pour d'autres raisons, George se plaisait surtout à assister aux jeux d'arènes. Quelle bonne idée, à se demander qui l'avait eue...! Regarder les petites équipes s'affronter et se retourner les unes contre les autres était un spectacle plaisant, il avait parfois l'impression d'être César à un combat de gladiateurs et même si l'avenir des prisonniers n'était pas officiellement entre ses mains, il aimait beaucoup cette position supérieure. Ils avaient été trop bêtes et s'étaient faits avoir; ils étaient les seuls à blâmer pour leur situation.

Toutefois, ce jour-là, si il arpentait les couloirs de la Prison Alpha, c'était à visage découvert et avec un énorme sourire sur la bouche qui lui donnait un air sincèrement psychotique quand tout le monde autour de lui faisait la gueule. Il ne semblait pas être victime de l'apathie dépressive qui semblait pourtant hanter les autres; sa psyché était déjà trop brisée, son pouvoir l'annulait ou alors il l'enfouissait trop profondément en lui pour qu'elle soit visible, c'était difficile à savoir. Toujours était-il qu'il souriait comme un bienheureux tous les jours où il se rendait dans la Zone Négative, insensible au froid et mauvaise humeur ambiante, saluant chacun chaleureusement et adressant des clins d'oeils aux quelques officiers féminins sur lesquelles il pouvait mettre la main. La prison grouillait d'agents de l'HYDRA, officiellement des officiers du Gouvernement, et George n'était officiellement qu'un consultant. Et c'est en cette qualité-là que ce jour-là, il descendit dans le dernier sous-sol pour se faire poliment ouvrir la porte de la cellule du fameux Winter Soldier.

Une légende que le Winter Soldier, parmi HYDRA. Un exemple, aussi, pour George, dont le don lui avait permis de créer des parfaits petits soldats inspirés du prétendu meilleur ami de Captain America. Red Skull lui avait donné une mission très simple, et c'était remettre en place le féroce verrou de l'HYDRA sur l'esprit de Winter Soldier. Ce que George ne lui avait pas dit, c'était qu'il prévoyait de faire mieux. De ne pas bloquer ses souvenirs, mais de les lui retirer et de les dévorer à la place, de les garder pour lui et pour lui seul. Le brainwashing du Winter Soldier avait été fait pendant la Seconde Guerre Mondiale et il avait été efficace pendant un temps, même si il y avait eu quelques défauts et incartades avec le temps. Celui qu'il opérerait dans les prochains jours serait lisse et parfait et jamais le Winter Soldier ne se rappellerait de rien d'autre que sa dévotion totale et complète pour HYDRA... et George.

Le garde lui ouvrit la porte et entra en premier dans la cellule, son arme à la main. C'était inutile bien entendu; ils étaient observés par des caméras et au moindre problème, la cellule serait envahie par un véritable régiment d'agents armés. Mais l'arme de poing sembla faire effet, les cinq habitants de la cellule s'immobilisant dans leurs activités mondaines alors que George apparaissait derrière l'épaule du garde, avec un petit sourire. “ Bien le bonjour. Je suis venu chercher James. Buchanan. Barnes. ” Les pauses entre chaque mot donnait un ton rêveur à sa voix, alors que ses yeux bleus sautaient d'un prisonnier à un à un autre jusqu'à s'arrêter sur le Winter Soldier. Il avait trop étudié son dossier pour ne pas le reconnaître. “ Bucky. ”  Il y avait dans sa voix un rire, une blague qui n'appartenait qu'à lui. “ Lève-toi s'il te plaît, nous n'avons pas toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 336
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2464-james-i-remember-all-o
MessageSujet: Re: (j.) GOOD OMENS.   Lun 14 Aoû - 17:15
Good Omens
George Boers & James Barnes
Depuis combien de temps est ce qu’il était enfermé dans cette cellule ? Il n’en avait aucune idée. Il avait l’impression que ça faisait une éternité qu’il était coincé entre ces quatre murs avec les autres prisonniers mais ça pouvait tout aussi bien ne faire que quelques jours. Il avait complètement perdu la notion du temps.

Cette prison était une abomination. Non seulement ils étaient parqués comme des animaux dans des cellules bien trop petites et sans le moindre confort mais en plus, c’était comme si toute cette zone sapait leur volonté et leurs forces. James n’avait rien remarqué au début, lors de son arrivée mais il avait de plus en plus de mal à rester parfaitement éveillé et rien que se tenir debout l’épuisait complètement. A côté, les prisons et autres bases d’HYDRA qu’il avait pu connaître lui paraissait bien confortables.
Il ne comprenait pas comment Stark avait pu créer quelque chose d’aussi abominable et rester leader des Avengers. Comment est ce qu’il faisait pour encore pouvoir se regarder dans une glace ?

James était assit dans un coin de la cellule, le dos appuyé contre le mur et les jambes repliées contre son torse quand un mouvement dans son champ de vision attira son attention et le fit relever la tête.
La porte de la cellule et un garde la franchit, son arme de poing en main. Qu’est ce qu’il leur voulait encore ? La tête d’un autre type apparu derrière la garde et James fronça les sourcils en le voyant sourire. C’était qui ce type ? « Bien le bonjour. Je suis venu chercher James. Buchanan. Barnes. » Le brun posa un regard mauvais sur le type et déplia lentement ses jambes mais resta assit, attendant de voir ce qu’il lui voulait. « Bucky. » Ce sourire qu’il avait et cette façon qu’il avait de le fixer. Ouais, ce type avait l’air complètement malade. « Lève-toi s'il te plaît, nous n'avons pas toute la journée. » Le brun resta immobile et haussa faiblement les épaules avant de cracher un. « Et t’es qui toi ? » Le garde leva immédiatement son arme pour la pointer dans sa direction faisant serrer sa mâchoire à James qui se raidit légèrement, sur la défensive. « On t’a dit de te lever Barnes ! » Il ponctua sa phrase en armant son pistolet et Bucky leva lentement ses mains devant lui, montrant bien qu’il ne comptait pas opposer de résistance avant de se lever péniblement, en grognant à cause de l’effort demandé à son corps déjà trop affaibli.

Il tendit lentement les mains au garde, l’invitant à lui passer les menottes et se laissa faire avant d’emboîter le pas au duo, la tête basse, se demandant ce qu’ils comptaient lui faire.
Ils arrivèrent rapidement dans une petite pièce composée uniquement de deux chaise, séparées par une table et grogna quand le garde le poussa à l’intérieur avant de le forcer à s’asseoir. Il lui retira ses menottes et l’attacha à la chaise avant de saluer l’inconnu et de sortir, laissant James seul avec le type qui était venu le chercher.
A quoi tout ça rimait ? Qu’est ce qu’il pouvait bien lui vouloir ? C’était quoi, un interrogatoire ? Ou alors une nouvelle forme de torture ? Comme si l’atmosphère qui régnait dans cette prison n’était pas suffisante…

Le brun poussa un soupir bruyant et reposa son regard sur l’inconnu, le toisant d’un air mauvais. « Est ce que je peux enfin savoir qui tu es ? » Il balaya rapidement les alentours du regard, espérant repérer quelque chose qui pourrait lui indiquer ce qui l’attendait mais il n’y avait absolument rien. Pas de dossier, pas de machine de torture. Pourquoi est ce qu’il l’avait ramené ici ? « Et donc ? C’est quoi le projet ? Tu sais, si tu voulais simplement qu’on discute on aurait pu le faire dans ma cellule. » Il essayait de ne pas le montrer mais il appréhendait vraiment ce qui l’attendait. Ce type n’avait absolument rien dit en dehors du fait qu’ils n’avaient pas toute la journée. Qu’est ce qu’il lui voulait ?

_________________

Maybe that's the path...
A way to the redemption I've been looking for
Revenir en haut Aller en bas
 

(j.) GOOD OMENS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: n-zone-