Partagez | .
 

 Don't come to close [Carol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
MessageSujet: Don't come to close [Carol]   Mer 2 Aoû - 21:02
Don't come to close
Words are powerful. They can create or they can destroy.
So choose your words wisely.


— Hey big brother ! Yes, it's still me. I don't even know if you still remember my name by now. More than that, I know you're listening you voice mail so can you pick your phone, please ?! I'm worry. A co-worker of mine, Carol Danvers, is asking several questions about you. Did you kill those people ? I saw the news, my director even ask me to write an article on you, but I say I won't ! Please, answer me. I miss you !

Fin du message. Mon portable toujours collé contre mon oreille. L'un des énièmes portables que j'avais. Un ancien numéro que j'avais gardé que pour entendre leur message. Un des énièmes messages qu'elle avait laissé. Je savais que Lily ne m'avait pas oublié. Ni elle, ni Thomas. A vrai dire je n'avais jamais effacé aucun de ses messages à moins d'être certain que ma messagerie allait être pleine. Les écoutant un à un, même s'ils étaient aussi déchirants les uns que les autres. Cet ancien numéro était encore valide à cause d'elle, le seul lien qu'ils avaient pour communiquer moi. Bien qu'à vrai dire si Lily tentait de me retrouver, ce n'était pas le cas de Thomas. Le passé nous avait marqué tous considérablement. Dire qu'ils me manquaient serait un mensonge mais il n'en restait pas moins que j'étais conscient que je devais rester à l'écart. Ils représentaient un passé que j'avais voulu fuir et enterré. Ce que j'avais fait définitivement en tuant ma mère, mon père et Christian non pas que l'un d'entre eux ne l'avait pas mérité. Toutefois même après leurs meurtres, je n'avais pas repris contact. C'était trop compliqué, trop dangereux. Je jouai avec le feu et je ne comptais les entraîner dans ma chute si je me faisais brûler un jour. Préférant rester loin d'eux, préférant les laisser poursuivre leur vie. Sans doute la peur qu'ils ne voient que le grand méchant loup, qu'un monstre de l'un de leur cauchemar. Je n'étais pas devenu Christian, mais je m'étais transformé en soldat, en meurtrier. Ce n'était pas rien. Ne voulant pas les entraîner du côté obscur de ce monde, espérant peut-être leur en protéger. Préférant veiller sur eux à l'écart et ne pas les impliquer dans un jeu dans lequel ils ne connaîtraient pas les règles. Conscient qu'il serait dangereux que je prenne contact avec eux, encore plus que j'en veuille à me rapprocher d'eux. Je ne voulais pas qu'HYDRA ou le SHIELD ou que n'importe quelle personne tente de se servir d'eux comme des pions. Préférant de loin qu'ils croient que j'avais enterré mon ancienne vie. Préférant qu'ils croient que j'étais un robot. Pour autant si je m'étais tenu à l'écart pendant très longtemps, à l'instant où j'avais changé de camp et que mon identité avait été révélé, j'en étais que venu à m'impliquer indirectement. Bien entendu, ils ne s'avaient jamais vu loin de là. J'étais toujours resté à l'écart, ils ne m'avaient jamais aperçu mais je m'en étais mis à noter discrètement leurs habitudes, vérifiant qu'ils allaient bien. Autant que ce que j'avais vu m'avait dévasté car chacun d'entre eux était marqué par leurs démons, tout comme je l'étais. Et j'avais insisté à réellement m'impliquer mais le bon sens m'en avait empêché, ma raison m'en avait empêché sans pour autant que j'arrive de nouveau à me détacher d'eux complètement. Mon esprit tentant de tempérer ce que l'on m'avait appris et ce que je voulais. Des choix difficiles à faire, mais rien de ma vie ne pourrait les rendre heureux alors j'avais choisi.

Les mots prononcés par Lily qui se répercutaient. Carol Danvers. Passant dans la pièce à côté pour jeter un coup d'oeil aux informations que je pouvais trouver, bien que la plupart des informations sur les différentes personnes qui étaient près dans leur vie avaient été retenu dans ma mémoire. Carol qui était une journaliste, une collègue de Lily. Mais elle n'était pas seulement cela, alors qu'elle était tout aussi une avenger recensée. Entraînée pour le combat, l'espionnage, maîtrisant elle aussi des langues. Exceptée que la jeune femme n'était pas seulement une guerrière ordinaire comme je l'étais dans sa version masculine alors qu'elle possédait une force inhumaine, capable d'absorber l'énergie. Invulnérable pour certains. Les dossiers du SHIELD étant toujours un coup de pouce. Des dossiers auquel j'avais toujours accès en tant que Chris Jackson, au-delà des informations que j'avais aussi accès par l'autre camp. Pouvant cumuler les avantages autant que je continuais de danser sur un fil. Carol qui je savais n'était pas seulement une justicière qui voudrait se venger du massacre que j'avais commis mais qui était certainement prête à aller jusqu'au bout pour avoir les informations qu'elle voulait. Tournant les talons. Récupérant l'une des armes entreposée sur la table. Une arme que je pris parmi d'autres avant de continuer à m'emparer de pistolet, mais aussi grenade. Les explosifs aideraient certainement pour la contraindre à se tenir sage, alors que je ne doutais pas qu'elle renoncerait à ses pouvoirs l'espace d'un instant si elle sauvait la vie d'innocents. Carol que j'étais prêt à retrouver alors que je savais exactement où allait, ayant étudié ses mouvements ou plus ou moins tout abandonné à l'instant où j'avais entendu le message de Lily. Attrapant mes poignards avant de jeter un dernier coup d'oeil à Max qui dormait dans son panier, ne voulant pas l'emmener avec moi alors que je reviendrais pas moins le chercher après. Comme si je savais déjà que je m'en sortirai vivant.

Arrivant rapidement dans le quartier où je savais que je pourrai la trouver. Me faufilant à travers la foule non sans rester sur mes gardes. Ce que je continuais de faire alors que j'étais pas moins conscient de chaque mouvement de la foule. Evitant habitement les caméras. Des couples innocents. Des anonymes qui ne me portèrent pas attention alors que je savais comment me faufiler et éviter d'attirer l'attention. Eux ne se rendant pas compte que j'étais l'une de ses personnes recherchées par le gouvernement alors que même là, la majorité des passants préféraient presser le pas par peur de grabuge. Une atmosphère plus tendue depuis que les lois sur le recensement avaient été promulguées. Des personnes plus craintives autant qu'il paraissait plus que jamais dangereux de s'approcher du district X où la colère grondait dans les coeurs. Ne tardant à la repérer. Tournant les talons avant de m'approcher d'elle sans qu'elle se rende compte que j'arrivai avant de la surprendre brusquement.  « Carol Danvers. » Secouant la tête non sans sourire sarcastiquement sans lui laisser le temps de répondre. « Ne pense pas à user de tes pouvoirs ou tenter quoi que ce soit, ce serait dommage qu'une foule d'innocents meure. Alors disons que nous allons discuter tranquillement, et que tu vas promettre de faire ce que je voudrai. »

Revenir en haut Aller en bas


avengers • avenge the world
avatar
MESSAGES : 81
it's a revolution, i suppose
avengers • avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3144-carol-danvers-the-mighty-capt

Discutons, pour ta vie !
Grant Ward


En Juin, il y a eu un massacre dans le Bronx, une trentaine de personnes ont perdu la vie. La police a essayé de s'occuper de l'enquête, mais en voyant l'auteur du massacre, les organisations gouvernementales ont pris le relais. Cependant, il n'y a eu aucune nouvelle ni même de trace du tueur. En ayant eu vent de cette affaire, Carol a reçu un nom de la part d'une amie travaillant au SHIELD : Grant Ward. Or, elle a eu pas mal d'occupation entre-temps et elle n'a pas pu s'intéresser un peu plus à cela. Depuis quelque temps, elle a eu vent à nouveau de cette affaire et en particulier de la part d'une amie de son boulot. En effet, son frère a été l'une des victimes de ce tueur et elle n'avait pas accepté que l'enquête soit close sans arrestation du criminel. Carol était à présent connu comme Ms. Marvel dû à la loi du recensement pour les super-héros et étant l'une des premières Avengers ayant accepté la nouvelle loi. La vie de journaliste de Carol n'était pas si simple et elle se voyait parfois interroger par ses propres collègues. Mais, il y avait des avantages pour la Woman Magazine, avoir Ms. Marvel comme éditrice augmenter les ventes des magazines, par exemple.

Son amie au Woman Magazine avait imploré son aide pour retrouver celui qui avait fait cela, mais ça n'allait pas être une mince affaire. Carol devait penser que le SHIELD ainsi que d'autres groupes devaient être à la recherche de Grant. En tout cas, la blonde allait profiter de sa notoriété et de son talent dans le journalisme pour fouiner à droite et à gauche. Cependant, elle avait la chance de connaître la jeune soeur de ce Grant, Lily Grant. En effet, Lily est une journaliste au Daily Bugle et également, une bonne amie à Carol avec qui elles partagent certaines choses dans leur boulot autour d'un café par moments. De plus, Lily a eu la chance d'interviewer Ms. Marvel pour obtenir des points pour son avenir dans le journalisme. Or, ce n'était pas ça le plus important, mais Grant Ward, son grand frère selon des informations. Carol l'a beaucoup interrogé et ça, malgré le fait que ça n'a pas plu à son amie. Malheureusement, il a été reconnu comme criminel pour plusieurs crimes et ça n'allait pas rester impuni surtout qu'il est de l'HYDRA. Difficile à croire pour elle, mais Lily allait mener Grant directement à elle si la jeune Ward avait gardé contact avec son criminel de frère.

Difficile de savoir comment Carol allait rencontrer Grant, mais il était un espion et il avait beaucoup de qualité dans ce domaine. Le mieux qu'elle pouvait faire, c'était de se créer un itinéraire afin de le tromper. Cependant, elle ne pouvait pas demander l'aide du SHIELD ou d'allié chez les Avengers. Elle le faisait en tant que journaliste et non comme justicière, du coup, Carol ne portait pas son costume. Le Queens pourrait être un lieu de rencontre plutôt sympathique et le tout, en essayant d'éviter un maximum, les lieux publics. Cela n'allait pas être facile, il pouvait la surprendre n'importe quand et de manière bien différentes. En tant que Ms. Marvel, Carol possédait des pouvoirs ainsi qu'un sens de la justice. À voir s'il la connaît si bien en tant qu'ancien agent du SHIELD. Cependant, elle ne le connaît pas totalement et elle n'a eu que de brides d'informations sur son cas. Juste ses qualités aux combats et ce qu'il a pu faire avant sans trop de détail. Actuellement, Carol marchait dans le Queens en travaillant sur un autre article sur les femmes du quartier. Après tout, son journal visait particulièrement les femmes et tout ce qui touchait à elles.

Un lieu public, comme par hasard, il y avait du monde en cette après-midi, cela allait être compliqué de le localiser. Carol aurait pu demander de l'aide de la part de Natasha Romanoff pour ses qualités d'espionnes afin de l'assister. Au pire, tant pis, ce n'était pas comme s'il allait la venir chercher dans un tel lieu au vu de son passé. En plus, il ne devait pas être assez fou pour s'attaquer à Ms. Marvel en sachant que des armes terriennes ne lui feraient pas trop d'effet. Or, Carol garde alors un oeil ouvert, elle ne baissait pas sa garde même si ce n'était pas évident. Disons qu'elle avait connu pire comme situation et même sans pouvoir, elle n'aurait pas peur de s'aventurer sur des terrains dangereux. Carol sent une présence derrière elle, mais un peu trop tard, car ce dernier prit alors la parole. Prononçant alors son identité, Danvers hoche légèrement la tête, mais n'a pas eu le temps de parler. L'homme a repris la parole en disant de ne rien tenter si elle ne voulait pas voir d'innocent mourir bêtement. Il voulait qu'ils aillent discuter tranquillement et faire tout ce qu'il voulait, Grant rêvait un peu. La journaliste soupire et garde son calme dans cette situation, elle ne craignait pas trop cet homme, mais un peu plus pour la vie des citoyens présents dans les lieux. 

« Bien, allons discuter ailleurs. Cependant, je ne te ferai pas de mal par respect à ta soeur. Disons qu'elle te croit incapable d'avoir fait autant de mort, donc je vais juste te poser des questions. Saches que si tu tues des gens innocents, tu seras à ma merci et là, je n'hésiterais pas à te tuer de sang-froid. » Dit-elle d'un ton froid et à la voix basse pour que personne d'autre ne l'entende sauf Grant. « Bougeons, j'ai hâte de savoir ce que tu vas me sortir comme version des faits. »

Inutile de l'amener dans une ruelle ou dans un lieu sans civil, il ne voudra pas la suivre sans sécurité. Il avait su se faufiler sans que Carol ne l'aperçoive et il a eu le courage de la menacer en s'en prenant aux civils, selon elle, il avait dû déjà tout préparer. Ce qui n'était pas étonnant de la part d'un agent de l'HYDRA. La journaliste n'avait pas trop le choix que de le laisser choisir le lieu pour discuter, mais tout en restant sur ses gardes et prête à agir.

« Je te suis. Je suppose que tu as déjà préparé un lieu pour qu'on puisse parler, je suppose, non ? »


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
Don't come to close
Words are powerful. They can create or they can destroy.
So choose your words wisely.

Amusé qu’elle cède si facilement alors que je n’avais pas eu besoin de me montrer plus théâtral. Je n’avais pas eu besoin d’user de la force ou de voir quelques personnes succomber.Il n’y en avait eu nul besoin. Pour autant j’étais certain qu’elle ne coopérait pas si facilement. Elle était une justicière et cela ne faisait aucun doute qu’elle ne voudrait pas laisser le meurtre d’une trentaine d’innocents impunis. Elle voudrait se venger pour cela, m’ayant déjà condamner pour cela alors que je voyais sa posture se raidir. Ce qui n’était qu’ironique alors qu’elle ne valait pas mieux que moi. A vrai dire ils croyaient toujours valoir mieux que les autres, ils croyaient toujours que leur vie ou leur conscience l’emportait. Mais il y avait toujours une raison. Il y avait toujours une raison suffisament légitime qui les pousserait à soulager leur conscience et à appuyer sur la gâchette. Comme si cela ne comptait pas. Ils pouvaient tuer mais condamner les autres qui étaient doués. Soit-disant parce que nous tuons des innocents, parce que nous laissons veuves et orphelins derrière. Mais qui avait-dit qu’ils étaient innocents, qu’ils ne méritaient pas de mourir si ce n’était personne. Chacun avait une famille, des proches bien que la plupart des agents d’une organisation tentait de couper les ponts avec leurs proches. Il était trop compliqué d’avoir une vie familiale quand tout votre travail était secret, quand toutes vos missions étaient classifiées. Mais pour autant certains s’attacher, avaient une famille malgré tout autant qu’elle se tenait à l’écart. Des proches qui resteraient endeuillées en apprenant cette mort. Mais cela ne semblait pas compter pour eux alors qu’ils pensaient avoir des motifs supérieurs. Chacun avait ses motifs. Non pas que j’éprouvais des remords à tuer. Mes victimes n’étaient que des noms de plus que je rayais sur ma liste. Mais peut pouvait comprendre ce monde. Peu pouvait rejoindre les spécialistes alors que nous étions ceux qui prenaient les décisions les plus difficiles, qui effectuaient le choix que personne ne faisait. Au-delà de cela, je savais que pour elle j’étais un criminel, et elle comptait se venger pour cela, faire ce qu’il fallait. Tout comme je ferai ce qu’il fallait pour qu’elle ne tente pas de déterrer plus de cadavres ou qu’elle ne s’approche de trop près de Lily. Ma famille. Ma responsabilité. Elle était une justicière, certes mais aussi une journaliste et dans tous les cas si elle croyait m’avoir, il n’en restait pas moins que j’avais plus de cartouches qu’elle en avait.

Reportant mon attention sur elle bien qu’à vrai dire mon regard ne s’était pas détourné d’elle l’espace d’une seconde. Proche. Prêt à tuer alors qu’une lueur indescriptible flottait dans mon regard. « Bien, allons discuter ailleurs. Cependant, je ne te ferai pas de mal par respect à ta soeur. Disons qu'elle te croit incapable d'avoir fait autant de mort, donc je vais juste te poser des questions. Saches que si tu tues des gens innocents, tu seras à ma merci et là, je n'hésiterais pas à te tuer de sang-froid. » Esquissant un sourire. Froid. « Si ce n’est pas mignon, mais encore faudrait-il que tu y arrives. » Autant froid qu’elle ne l’était si ce n’était que j’étais plus glacial, plus dangereux. Elle pouvait contrôler ses émotions, espérer contrôler l’impact des dommages mais elle ne pouvait pas me contrôler. Ne se rendant pas compte qu’elle ne faisait qu’augmenter les enjeux en parlant de Lily, en arguant qu’elle ne me tuerait pas à cause de ma sœur. Comme si elle pouvait se permettre de parler d’elle alors que ce n’était pas le cas. Comme si elle pouvait croire qu’elle pouvait s’approcher d’eux et espérer jouer avec cela ou mes émotions. N’ayant aucune idée de ce qu’elle avait provoqué alors que ses chances de survie n’en venaient que rapidement à diminuer. « Bougeons, j'ai hâte de savoir ce que tu vas me sortir comme version des faits. » « Qui a dit que je te devais une quelconque explication ?! » Une note de sarcasme qu’elle ne pouvait qu’entendre alors que c’était bel et bien la vérité. Je ne lui devais rien. Elle n’était rien pour moi si ce n’était une variable à éliminer. Elle était certes une justicière, une avengers mais à cet instant son statut de journaliste m’importait plus alors que je comptais bien par tous les moyens de l’empêcher d’aller plus loin. Lui faisant signe de se mettre en mouvement. « Je te suis. Je suppose que tu as déjà préparé un lieu pour qu'on puisse parler, je suppose, non ? » Ne prenant pas le temps de lui répondre, lui faisant juste signer d’avancer alors que j’étais parfaitement conscient qu’elle suivrait chacun de mes mouvements, poussée par sa curiosité. Car, il était certain qu’elle voulait des réponses comme de nombreuses personnes. Evitant habilement la foule, les caméras alors que je continuais d’avancer pendant quelques minutes jusqu’à la conduire à un banc en face d’un glacier. Sa roulotte installée le long de la rue. Une dizaine d’enfants autours qui se pourchassaient. Des parents qui faisaient la queue pour offrir des glaces à leur enfants et contenter leurs estomacs. Non, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait alors qu’elle ne menait pas tant la partie que je le faisais. Lui faisant signe de rester assis alors que je m’approchais du glacier sorti un instant, lui tendant un billet, le regardant me rapporter une glace que je tendis à une petite fillette qui regardait la roulotte avec convoitise. Une glace à l’italienne vanille, fraise. Son sourire qui s’illuminait alors qu’elle s’éloignait de quelques pas pour se poser dans l’herbe tandis que je retournais auprès de Carol comme si de rien n’était. « Je vais être clair et je ne me répéterai pas. Tu vas cesser tes investigations sur moi ou sur ma famille. Mais au-delà de cela, car tu ne trouveras rien sur moi, tu ne t’approcheras plus jamais de Lily. Est-ce clair ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avengers • avenge the world
avatar
MESSAGES : 81
it's a revolution, i suppose
avengers • avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3144-carol-danvers-the-mighty-capt
Tes menaces ne me font rien !
Je suis Ms. Marvel !

Il y avait du monde, un bon moyen de passer inaperçu aux yeux de tous et même de ceux de Carol. La blonde n'avait pas vu Grant arrivé derrière elle ni même eu le temps de réagir. En même temps, elle ne pensait pas qu'il allait se montrer dans ce style d'endroit où il y a du monde et des caméras. Il n'allait rien tenter de mal, encore heureux pour lui, car il n'aurait aucune chance. Carol n'est pas un simple journaliste, c'est une Avengers, elle est Ms. Marvel. Et pour ce qu'elle sait, elle est capable de résister aux coups physiques d'humain normal sans sourciller ni se faire éliminer par des armes terriennes dues à son invulnérabilité. Cependant, la blonde n'était pas venue pour se battre ni pour l'arrêter. La vérité devait éclater et savoir ce qui s'était passé en début Juin par rapport à la trentaine de morts en cette période en une journée. Une amie journaliste de sa boîte avait un frère parmi les victimes et Lily voudrait aussi des réponses par rapport à cela. Évidemment, Lily ne lui disait pas tout, Carol n'était pas si naïve, mais elle n'allait pas l'harceler pour autant.

Il avait pris la parole, Carol avait suivi, mais il semblait être quelqu'un d'agaçant de par son sarcasme et son arrogance. Il n'y avait qu'à l'écouter parler, il croyait pouvoir tenir tête à Carol, à Ms. Marvel et pourtant, elle avait connu des ennemis plus tenaces et dangereux que lui. Il se croyait supérieur à elle, mais il allait vite déchanter s'il fait un pas de travers. Pour le moment, la jeune Danvers se tenait tranquille et calme tout en gardant son sérieux. Elle n'allait pas le prendre à la légère, c'est un agent d'HYDRA, il ne fallait pas le sous-estimer. En effet, Grant avait sans doute préparé un plan pour s'échapper si cela devenait trop risquer pour lui et sa vie. Carol avait certes promis à Lily de ne pas faire de mal ou d'arrêter son frère, mais elle avait ses limites. Pour discuter, il n'y avait rien de mieux que d'aller ailleurs, loin de tous ses civils. L'éditrice suit alors Grant sans se poser de questions, tout en restant sur ses gardes. Il restait calme et muet pour le moment, il pensait mener le jeu, avoir le contrôle. C'était amusant qu'il pense ainsi, mais elle n'allait pas se montrer docile malgré ses menaces précédentes.

S'asseyant sur un banc, elle l'attendait patiemment sans réagir. Il était parti chercher une glace pour une jeune fillette qui semblait être en admiration devant le panneau de glace. Il ne semblait pas être si méchant pour quelqu'un ayant tué une trentaine de personnes en une soirée. Peut-être qu'il se donne une image ou qu'il tente de se repentir, elle en avait aucune idée. Lily n'en avait pas trop dit sur Grant lorsqu'elle l'avait interrogé dessus, mais tôt ou tard, Carol aura ses réponses. L'homme revient s'asseoir au côté de la blonde, prenant un air sérieux et menaçant. Il prend un ton dur et froid envers Carol, il n'allait pas se répéter. Il voulait que Carol stoppe toute investigation sur lui et sa famille. Car elle ne trouvera rien sur lui, de plus, il ne voulait plus qu'elle se rapproche de Lily. Franchement ? Il croyait réellement que Carol allait l'écouter ? Un homme lui dire quoi faire ? Le pauvre, elle a coupé les ponts avec son père à cause de cela et ce n'est pas un criminel qui allait lui donner des ordres. D'un regard sérieux à son tour, la blonde prit la parole tout en contrôlant sa colère.

« Je vais être clair avec toi, Grant. Tes menaces ne me font ni chaud ni froid, j'ai connu pire que toi. Lily et moi, on est amie depuis un moment et je m'inquiète pour elle et sa santé. Il faut qu'elle sache la vérité, si son frère a bien tué tous ses personnes innocentes et qu'il est un membre de l'HYDRA ou le contraire, qu'il est innocent. On m'a quémander mon aide pour trouver l'assassin d'un frère et d'un côté, je veux aider une amie très cher à mes yeux. Je continuerai ce que je suis en train de faire, Grant. Je resterai au côté de Lily et je l'aiderai, je tiens à elle. Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'un homme. »

Inutile de continuer se débat, si oui ou non, elle allait continuer tout ceci ou s'il allait être d'accord avec elle. Carol s'en moque, car le plus important, c'est d'obtenir des informations. Ses menaces ne l'intéressaient pas, il devait se mettre dans la tête que pour le bien de sa soeur, s'il l'aime, qu'il doit donner des réponses. Carol ne pouvait pas l'arrêter, car hormis une photo, elle n'avait aucune autre preuve. Elle savait à propos de ce qu'il avait fait au SHIELD grâce à ses connaissances. Cependant, cela concernait Maria Hill et son organisation gouvernementale. Aujourd'hui, Carol n'est pas venue en tant que Ms. Marvel, mais en tant que journaliste et amie de Lily. Qu'il profite de sa chance, car cela ne se reproduira plus si elle n'a pas de preuves de son innocence sur ce sujet. La blonde ne le quitte pas du regard et reprend aussitôt la parole.

« Si tu aimes ta soeur, dis-moi la vérité. Je suis venue ici en tant que journaliste et amie de Lily, pas en tant que Ms. Marvel. Ne fais pas l'idiot, tu sais très bien que cela pourrait aider Lily à voir plus clair. Sa santé en dépend...S'il te plaît. Ça restera entre nous, je te le promets. »

Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
Don't come to close
Words are powerful. They can create or they can destroy.
So choose your words wisely.

Mon regard froid posé sur elle. Elle ne savait pas jusqu'où j'étais prêt à aller pour qu'elle stoppe ses investigations. Elle n'avait aucune idée de ce que j'étais prêt à faire pour eux, de ce que j'avais déjà fait. Elle ne savait rien de notre vie. Elle ne savait rien des coups, des tentatives pour les protéger. Elle ne savait rien des insultes, de ce qu'ils avaient enduré ni de ce que j'avais enduré. Elle ne savait rien. Oui, elle pensait savoir, mais c'était faux. Nous étions tous brisés et si elle pensait que j'étais un monstre, ce qu'elle faisait était pire alors qu'elle tentait de fouiller dans nos vies, dans ma vie. Ce que je ne pouvais la laisser faire alors que j'avais finalement accepté cette idée. J'avais accepté cette idée peut-être stupide qu'il n'y avait pas de happy ending pour les personnes comme moi, j'avais accepté que tout ne pouvait être pardonné mais au-delà de cela j'avais accepté que je ne leur parlerai jamais réellement. Non, je n'aurai jamais de véritable conversations avec eux alors que je restais à l'écart, les surveillant dans l'ombre. Mais j'étais autant conscient qu'ils étaient détruits, autant que je l'étais. Des puzzles fragmentés en morceaux. Des démons qui rodaient dans l'ombre. Mais resurgir dans leur vie ne les aiderait pas alors qu'une couche de ténèbres serait juste déposée par-dessus les leurs. Je ne pouvais pas leur faire cela, je ne pouvais pas les entraîner dans le fond ainsi. Je m'y refusais. Sans doute pour cela que Carol était autant une menace, car autant qu'elle leur apportait de l'espoir, elle allait les briser un peu plus. Refusant que leur vie vole de nouveaux en éclats à cause d'elle, par ma faute.

« Je vais être clair avec toi, Grant. Tes menaces ne me font ni chaud ni froid, j'ai connu pire que toi. [...] Je continuerai ce que je suis en train de faire, Grant. Je resterai au côté de Lily et je l'aiderai, je tiens à elle. Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'un homme. » Comme si elle pensait que je ne savais pas pour sa santé, que je n'avais pas été là quand elle était au plus bas. Comme si elle ne savait pas ce que je ressentais alors qu'elle se détruisait autant qu'elle tentait de survivre. La regardant froidement alors que je savais qu'elle continuerait. L'étincelle de détermination dans sa voix qui était clair. Une couleur annoncée alors qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait, ne demandant aucun avis. Au contraire, elle s'immisçait uniquement dans la vie des gens sans se douter de ce qui pouvait se passer, sans prendre en compte les connaissances. Elle voulait les détails d'une histoire mais que savait-elle. Rien. Des détails que je ne pourrai pas lui fournir, parce que cette même histoire ne concordait pas, pas que dans cette même histoire des innocents étaient morts parce qu'un enfant n'avait pas trouvé la mort. « Si tu aimes ta soeur, dis-moi la vérité. Je suis venue ici en tant que journaliste et amie de Lily, pas en tant que Ms. Marvel. Ne fais pas l'idiot, tu sais très bien que cela pourrait aider Lily à voir plus clair. Sa santé en dépend...S'il te plaît. Ça restera entre nous, je te le promets. » Des promesses. Tout le monde en fait, aucune ne résiste. « Les promesses se rompent... »

Un sourire froid qui se dessinait sur mon visage. Si facile de la tuer. Si facile de répondre glacialement mais pour autant je savais que cela ne marcherait pas avec elle. Dans un sens Carol était comme Skye et lui parler en tant que guerrier ne fonctionnerait pas. Je n'avais jamais été habitué à parler aux autres en tant qu'être humain, mais j'avais compris tout autant par cette expérience que c'était parfois la seule et unique solution. « Tu prétends être son amie, mais en continuant tes investigations tu ne vas pas seulement la détruire, tu l'as mets aussi en danger. » Et si elle y tenait vraiment à Lily, elle renoncerait à cette idée. « Tu es une avenger. Tu sais à propos du SHIELD, d'HYDRA. Et tu sais que dans une guerre ou une traque à l'homme tous les coups sont permis. Lily ne sera pas inclus dans cette guerre. Mais c'est ce que tu es en train de faire alors que tu la mets en danger. Plus tu poursuis tes recherches sur moi, plus elle voudra entrer en contact avec moi et plus elle risque de devenir une cible entre leurs mains et de mourir ! » Ma voix qui se faisait plus ferme alors qu'elle ne savait rien de ce qui pouvait arriver, alors que j'étais autant en train de marcher sur un fil près d'HYDRA que du SHIELD. « Si tu continues tes investigations, tu la détruiras. Tu penses savoir ce que tu fais, mais tu ne le sais pas. Tu ne sais rien de ce qui se passe, ni de mon histoire. Et tu n'as aucun droit de chercher plus loin. Si tu continues tes recherches tout ce que tu trouveras sera ta propre mort. » La silhouette de Kim qui se dessinait dans mon esprit. Je n'avais pas réussi à le tuer. Elle n'y réussirait pas non plus. Personne ne pouvait vaincre un démon encore moins ceux qui se dessinaient dans nos esprits. Personne ne pouvait leur échapper réellement alors que tôt ou tard, ils surgissaient toujours prêts à frapper.

Revenir en haut Aller en bas


avengers • avenge the world
avatar
MESSAGES : 81
it's a revolution, i suppose
avengers • avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3144-carol-danvers-the-mighty-capt
Tu as fait un choix !
Qui la met vraiment en danger ?

Assise sur un banc en compagnie de Grant, c'était un peu fou même si elle savait qu'elle ne craignait rien de lui. Cependant, des civils pouvaient être pris pour cible si ce dernier se mettait à péter les plombs. Si le SHIELD ou même Tony apprenait qu'elle avait été en compagnie d'un criminel sans les avoir prévenus ni même l'arrêter sur le moment. Carol risquerait de se faire réprimander ou pire, mise sous surveillance ou en prison le temps de répondre à des questions. Pour le coup, la blonde avait intérêt de ne pas trop déconner même si elle n'était pas du genre à commettre d'erreur si stupide. Lily devait sans doute s'inquiéter pour son frère, après tout, une famille n'était unie autre que la sienne. Toutes les familles n'étaient pas comme la sienne, elle l'avait déjà remarqué à plusieurs reprises. Inutile de penser à cela, elle devait essayer d'obtenir des réponses par rapport à ses meurtres. Or, ce n'était pas facile, Grant ne voulait rien cracher et il se servait de sa soeur pour assurer qu'elle serait en danger si Carol continuait d'enquêter. Dans un sens, il cherchait surtout à se couvrir.

Premièrement, Carol avait prévenu que ses menaces ne lui faisaient rien. Elle avait connu pire comme individu et la blonde sait que dans ce monde ainsi que dans l'univers, il devait exister des êtres bien plus menaçant. Elle avait fait en sorte de lui faire comprendre que Lily était importante et qu'elle l'aiderait. Deuxièmement, elle continuerait son investigation sur lui et bien sûr, Carol connaissait les risques. Cependant, la journaliste n'allait pas laisser sa jeune amie de côté pour autant. Malheureusement, il semblerait que l'homme ne soit pas convaincu par cette promesse de toujours veiller sur Lily. À vrai dire, les promesses se rompent facilement selon la nature et la personnalité des individus. Mais, Carol n'allait pas rester les bras croisés, c'était mal la connaître. Du coup, la jeune justicière laisse alors l'homme reprendre la parole et c'est toujours la même rengaine. Au fond, ça doit être un bon frère, il souhaite tout simplement protéger sa petite soeur. Il est vrai que dans une guerre ouverte, tous les coups sont permis même en s'en prenant aux proches des cibles pour atteindre une personne en particulier.

Mais en réalité, qui a mis Lily en danger dans cette histoire ? Carol n'était pas fautif, soit Grant est naïf ou soit stupide ou inconscient. Car, Lily était déjà en danger et peu importe si oui ou non, Carol continue ou pas. Même si elle n'aurait pas fait cette investigation, Lily était déjà une cible pour le SHIELD ou l'HYDRA voir même une autre organisation secrète voulant atteindre Grant. Dans tous les cas, Carol ne la mettait pas en danger volontairement, mais certes, il avait raison dans un sens. En continuant à enquêter et obtenir des réponses à Lily, cela la mettait encore plus en danger. Sauf si Carol tente d'obtenir des informations sur mettre Lily au courant et alors, elle n'essayerait plus de recontacter son frère. Cependant, rien qu'en ayant entendu ça, Lily avait donc un moyen de le prévenir. Ou alors, la blonde s'imagine des choses, mais peu importe, elle n'ira pas l'importuné avec cette affaire. Or, Ms. Marvel ne cherche pas à la détruire ni à causer sa perte. Grant raconte même qu'en continuant ainsi, elle causera sa propre mort, c'était amusant. Il avait enfin fini de parler . C'était donc au tour de Carol.

« Dans un sens, tu n'as pas tort. Dans une guerre, tout est permis pour atteindre sa cible. Cependant, ses massacres ne peuvent rester impuni et tu le sais très bien. Je veux juste la vérité, Grant. Je mets Lily en danger en continuant, c'est ça ? Mais dis-moi, qui a mit Lily en danger en agissant comme agent d'HYDRA et en ayant infiltré le SHIELD ? Qui a commis des crimes ? Qui a tué une trentaine de personne ? Tu dis que tu as peur que Lily soit en danger à cause de mes recherches et qu'elle pourrait être la cible d'un tel ou d'un tel. » Elle soupire et croise les bras. « Soit tu es naïf, stupide ou inconscient. Mais Lily est déjà une cible pour eux, elle est constamment en danger et si ils veulent surtout HYDRA, ils la tueront pour t'atteindre et te faire sortir de l'ombre. Que j'enquête sur toi ou non, rien ne changera que tôt ou tard, ils s'en prendront à Lily et ça sera de ta faute pour avoir fait les mauvais choix dans ta vie. Et de ne pas l'avoir prévenu du danger qui rôde autour d'elle. »

Carol avait vidé son sac à propos de tout cela, car ce crétin mettait tout sur le dos de la blonde à propos du danger et compagnie. Cependant, si Lily devait être en danger, ça serait surtout de sa faute en ayant fait tant de conneries. S'il aime sa soeur et souhaite la savoir en sécurité, il savait quoi faire pour elle. Ce type a trop d'ego, il était difficile qu'il accepte la réalité dans la bouche d'une autre personne. Enfin, c'était ce que pensait la journaliste et elle espérait qu'elle disait faux à propos de cela. En effet, sinon Lily ne sera pas prête à sortir vivante de cette guerre. Honnêtement, la jeune Danvers ne souhaite pas la perdre sans avoir fait quoi ce soit pour l'aider. Grant n'est pas quelqu'un de stupide, au contraire, selon son dossier, il est quelqu'un d'intelligent et donc, il sait les risques qu'encours sa petite soeur. La jeune blonde reprend donc la parole en le regardant toujours avec un air sérieux.

« Officiellement, je vais arrêter d'enquêter sur toi. Cependant, tu sais que je voudrai des réponses. Je suppose que tu sais où me trouver pour me contacter si tu te décides d'agir de manière stupide. Tu penses pouvoir arrêter tout ça tout seul, mais toi comme moi, tu sais que ça ne sera pas possible. On souhaite tous les deux la sécurité de Lily et je ne veux pas la perdre. » Elle regarde autour d'elle assez rapidement et reprend la parole. « Saches que la prochaine fois, malgré notre lien en commun, je me montrerai moins...journaliste et indulgente vis-à-vis de toi. Je te laisse le temps de réfléchir à tout ce qu'on s'est dit. » Elle se lève alors du banc et semble prête à partir. « Ne joue pas les idiots, je suis la seule qui acceptera de t'aider alors ne gâche pas tout. Tu n'auras qu'une chance. »

Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
Don't come to close
Words are powerful. They can create or they can destroy.
So choose your words wisely.

. « Dans un sens, tu n'as pas tort. Dans une guerre, tout est permis pour atteindre sa cible. [...] Tu dis que tu as peur que Lily soit en danger à cause de mes recherches et qu'elle pourrait être la cible d'un tel ou d'un tel. » Mes poings qui se serraient. Ils ne savaient rien. Et elle était aussi ignorante que les autres, peut-être même encore plus alors qu'elle n'avait pas idée que j'avais suivi John et non HYDRA à la place, dès la première fois. Elle non plus ne savait rien alors qu'elle n'avait pas idée de ce que cet homme avait fait de moi, qu'il m'avait tiré de l'enfer. Les autres savaient. En partie. Pour autant ils n'y croyaient pas réellement, ou plutôt ils ne voulaient pas y croire. Ils ne comprenaient pas. Ce n'était même pas comme s'ils souhaitaient réellement comprendre car si c'était le cas, ils auraient commencé à le faire dès le début, ils auraient tenté le coup. Mais ils ne l'avaient pas fait. Comme s'ils ne tenaient pas moi. Ou comme s'ils étaient plus facile de s'éloigner sans se retourner. Si je les avais trahi, il n'en restait pas moins qu'ils m'avaient tout aussi abandonné, préférant me cracher dessus que tenter de comprendre. Mais la vérité était que même maintenant ils ne cherchaient pas à comprendre alors qu'ils me voyaient encore comme le grand méchant loup de l'histoire. Si j'étais désormais au courant des sentiments de Skye à mon égard il n'en restait pas moins que cela n'enlevait pas cet arrière-goût d'amertume que j'avais toujours en bouche en les voyant. Ces sentiments n'effaçaient pas tout, ni des mots prononcés qui n'avaient pas de réels sens alors qu'elle les avait avoué à Chris et non à moi. Ayant sans doute encore autant de mal à y croire alors que mes propres démons me poussaient à me retrancher sur moi-même. Sans doute en partie responsable qu'ils croient à cette version de l'histoire alors que je n'avais pas tenté réellement de leur dévoiler toute mon histoire, tout simplement parce que je n'aimais pas en parler. Un passé que j'avais préféré oublié. Une famille pour laquelle j'avais préféré de m'éloigner pour qu'ils puissent vivre sans une trace de noirceur autour d'eux. Ne voulant raconter cette histoire et voir leur pitié dans leurs yeux. Une trace de pitié que je savais qui n'existerait pas alors que la dernière fois que je m'étais retrouvée à leurs côtés, je ne pouvais que me rappeler ce sentiment de haine que j'avais pu lire dans les yeux. Non pas que la situation semblait avoir changée alors que j'étais toujours traqué et l'ennemi. Un traître loyal à HYDRA. Ce qui n'était pas le cas. Pas réellement. Je n'étais toujours pas loyal à HYDRA, j'étais leur espion mais pour autant je ne croyais toujours pas à leurs idéaux. Je ne partageais toujours pas leur culte, et même en tant que leader, je ne l'avais pas partagé. Des secrets encore tus que je manquais de dévoiler alors que je la regardais, mes poings serraient alors que la colère menaçait de refaire surface aussitôt. Le plus dur était sans doute que ses paroles sonnaient en parties vraies alors que Lily était peut-être en danger depuis la chute d'HYDRA, sauf que maintenant la différence était que je risquais encore plus de me brûler les ailes en jouant sur les deux tableaux. « Je n'ai jamais été loyal à HYDRA seulement à John, mais tu ne pourrais pas comprendre. Non pas que tu cherches réellement à comprendre. Tu annonces juste des faits sans en connaître l'histoire derrière. Tu donnes ton opinion sans avoir les cartes en main et c'est toi, non moi, en ce moment qui met Lily en danger. »

Pourtant elle reprenait déjà la parole, n'en démordant pas. « Soit tu es naïf, stupide ou inconscient. [...] Et de ne pas l'avoir prévenu du danger qui rôde autour d'elle. » Un sourire froid qui s'esquissait sur mon visage alors que je reprenais la parole aussitôt que pour lui répondre avec une certaine violence. « Ce que tu sembles ne pas comprendre c'est qu'ils devront passer sur mon corps avant de pouvoir l'atteindre. Ce qui ne va pas arriver. » Ce n'était pas une promesse, mais une réalité alors qu'il faudrait me tuer d'abord pour la tuer. Autant qu'ils souhaitaient l'atteindre, il ne restait pas moins que je n'étais pas prêt à les laisser faire. J'avais trop sacrifié pour m'arrêter là. J'étais encore prêt à me sacrifier pour eux s'il le fallait. Prêt à tuer toutes menaces apparentes ou non s'il le fallait, à réduire cette ville en cendres si cela signifier qu'ils étaient en sécurité quitte à y perdre la vie. Carol ne semblant pas avoir idée à quel point j'étais prêt à aller, à quel point j'étais prêt à franchir des lignes rouges pour m'assurer qu'ils étaient en sécurité. Un serment de les protéger que je m'étais fait enfant, que je comptais continuer de tenir sans interférer dans leur vie. « La prévenir du danger qui rode autour serait peut être une mesure préventive oui, mais en tentant de me protéger, elle n'en viendra qu'à mourir. Ce que je sais qu'elle fera, qu'elle fait déjà. Si je dois sacrifier ma chance de la voir, d'entrer en contact avec elle pour m'assurer qu'elle est sauve, alors je le ferai encore et encore. Parce qu'ici, la seule menace c'est toi. Tu veux trouver la vérité, mais tu n'as que faire des conséquences. Tu prétends être son amie mais tu n'en n'as rien à faire d'elle autant qu'il t'importe peu de savoir si tu risque de mettre sa vie en péril en fouinant dans ma vie. » Elle n'avait pas idée de ce qu'elle provoquait. Si elle en venait seulement à publier un article sur moi, à dévoiler des informations alors leurs vies seraient aussitôt mis en danger, leur vie changerait aussitôt. Les personnes les dévisageraient dans la rue. Leur vie serait bousillée encore plus que je n'avais déjà réussi à le faire. J'avais déjà bousillé la vie de Thomas à cause de Christian. Lily avait évité le pire, mais il n'en restait pas moins que mes actes restaient gravés dans ma mémoire. Et leur rappeler le passé n'était pas une solution, rappeler nos démons n'étaient pas une solution autant que je pouvais comprendre qu'elle puisse vouloir connaître la vérité.

« Officiellement, je vais arrêter d'enquêter sur toi. [...] Tu penses pouvoir arrêter tout ça tout seul, mais toi comme moi, tu sais que ça ne sera pas possible. On souhaite tous les deux la sécurité de Lily et je ne veux pas la perdre. » Ses mots qui résonnaient pas moins dans ma tête, alors que j'avais toujours été conscient que je ne pourrai pas arrêter tout seul. Je manquais d'alliés. Autant que je pouvais compter sur certaines personnes comme Yelena Belova, il n'en restait pas moins que la liste de personnes qui préféraient me voir mort était longue. J'avais besoin d'alliés. Je le savais. Et j'étais conscient tout de même qu'elle tenait à Lily, qu'elle voulait la protéger. Réfléchissant sur ces mots, tenter de trouver une solution stratégique.  « Saches que la prochaine fois, malgré notre lien en commun, je me montrerai moins...journaliste et indulgente vis-à-vis de toi. Je te laisse le temps de réfléchir à tout ce qu'on s'est dit. » Elle se leva de son banc alors que je continuais d'y réfléchir. « Ne joue pas les idiots, je suis la seule qui acceptera de t'aider alors ne gâche pas tout. Tu n'auras qu'une chance. » Elle s'éloigna de quelques pas, et je sus que ma décision était prise. Pile ou face. Il fallait que j'élimine cette variable et j'étais prêt à le faire. « Attend. »

Mes mots qui résonnaient dans l'air alors que je me rapprochais d'elle. « Suis moi, on ne parlera pas ici. » Toujours sur le mouvement. Mon regard qui croisait celui de la fillette qui avait terminé sa glace alors que je continuais de me mettre en mouvement, l'entraînant derrière moi en direction d'une voiture aux vitres teintées. Lui faisant signe de monter alors que la seconde d'après je démarrais pour conduire en silence pendant plusieurs minutes. Les quartiers qui défilaient sous nos yeux alors que j'obliquai rapidement vers le cimetière de Green-Wood. Garant la voiture le long des grilles du cimetière avant de lui faire signe de me suivre jusqu'à un banc qui se trouvait dans un coin, derrière une crypte à l'abri des regards, de possibles tirs. Sur le qui-vive alors que je finissais au final par m'asseoir sur le banc en bois à ses côtés. Posant mon regard sur elle alors que je prenais la parole. « Tu as raison. Je ne gagnerai pas à moi tout seul autant que j'ai besoin d'alliés. Donc je te propose un marché. Je t'autorise à me poser trois questions et en échange tu feras ce que je souhaite. Je te conseille de réfléchir judicieusement à ces questions et savoir si tu veux vraiment en connaître la réponse. Trois questions. Il n'y en aura pas une de plus. Et tu as dix secondes pour décider si tu acceptes cette offre. 10. 9... »
Revenir en haut Aller en bas


avengers • avenge the world
avatar
MESSAGES : 81
it's a revolution, i suppose
avengers • avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3144-carol-danvers-the-mighty-capt
Enfin une décision juste !
3 questions ?

Toujours les mêmes propos, il croyait que le monde tournait qu'autour de lui, qu'il était imbattable et compagnie. Carol faisait de son mieux pour lui rendre l'esprit clair et lucide, car à ce niveau-là, il allait foncer droit dans un mur. La blonde faisait de son mieux pour lui faire comprendre certaines choses, du danger qui rôde en particulier, autour de sa jeune soeur, Lily Ward. Il croit qu'il ne la met pas en danger, c'est une erreur qui se payera plus tard, faute de ne pas écouter la justicière. Certes, elle ne savait rien de son histoire, Lily ne lui avait rien à propos de cela. Cependant, la jeune Danvers ne voulait pas harceler ni fouiller dans le passé de son amie. Après tout, le sien n'était pas non plus à connaître ni même à chercher à comprendre certaines de ses motivations. Or, les activités de Grant, peu importe son affiliation ou autres, il mettait la vie de gens de son entourage en danger. Il pense pouvoir la protéger pour toujours face à Hydra ou d'autres personnes, ça sera son erreur d'y croire. Selon les rapports, il est un excellent espion et combattant, rien qu'en lisant cela, il a quelques points communs avec Carol. Mais, c'était tout sur le plan compétence.

Il est têtu et borné, il était difficile de lui parler et même de répliquer, ça serait une perte de temps que de débattre pendant des heures. Carol le savait et pour cela, elle restait calme en se retenant de devenir colérique. Autant le laisser passer, mais Carol tenait vraiment à Lily et elle ne se fichait pas des conséquences de cette enquête. Lorsqu'elle prend une affaire en main, la blonde connaît les règles et les conséquences sur certaines vérités. Elle n'était pas stupide ni rien, après tout, durant un temps, la blondie a été une espionne et elle sait pertinemment que certains actes peuvent provoquer le chaos. Grant connaît les risques et ce qui pourrait engendrer toute cette vérité, c'est pour cela qui se méfie de Carol et n'ose pas lui dire quoi ce soit. Cependant, ses leçons ne mèneront à rien ni même à faire changer d'avis Ms. Marvel sur ses intentions. Évidemment, elle n'enquêtera plus de manière officielle, mais de manière discrète sans rien publier à propos de lui. Après tout, il fallait déjà penser à nettoyer le terrain pour la sécurité de Lily et celle de Grant, mais aussi de celle de la journaliste. Carol est à l'épreuve des balles, mais pas de certaines armes extraterrestres.

Après avoir bien discuté avec lui, la blonde savait qu'il n'allait plus trop rien à retirer de ce type. Cependant, elle lui donne tout de même une option, elle voulait bien l'aider. Or, il n'avait pas le droit à une seconde chance, en effet, s'il venait à refuser, elle n'accepterait pas qu'il revienne sur sa parole. Carol s'est montré patiente et à l'écoute tout en donnant des avis sur ses propos. Ce serait un mensonge de dire qu'elle n'a pas pris le temps de l'écouter ni même chercher à le mettre sur un meilleur chemin. Or, une personne têtue et bornée, c'est une tâche difficile pour lui faire comprendre certaines choses. Se levant du banc, Carol lui donne une chance de se faire un allié parmi les Avengers et du côté des pros-gouvernements, car une autre personne comme Tony Stark ou Rhodes ne lui aurait pas donné une. Cela avait parfaitement fonctionné, il voulait tenter cette chance que la blonde lui avait donnée. Mais, il voulait en parler ailleurs, Carol acquiesce amicalement avant de le suivre jusqu'à une voiture. Direction un cimetière, drôle d'endroit pour discuter, mais soit, c'était peut-être un endroit sûr pour lui.

Les deux adultes se mettent alors à l'abri des regards, derrière une crypte où il y avait un banc pour s'asseoir. Carol s'assit tranquillement, comme si de rien n'était afin de ne pas attirer l'attention. Cependant, Grant voulait s'assurer que personne ne les avait suivi ni que personne ne les écoute enfin rien qui semblait suspect. De toute façon, ça ne risquerait pas, après tout, la justicière n'avait prévenu personne pour cela. Mais, il ne fallait pas être stupide, juste un peu parano dans le monde où on vit actuellement. Bref, peut-être qu'HYDRA où le SHIELD voire un autre groupe gouvernemental surveille en secret, certaines personnes. Il ne fallait pas être naïf pour savoir cela, après tout, c'est comme ça qu'ils arrivaient à être au courant de tout. Le voici en train de s'asseoir et prêt à reprendre la parole. Miss Marvel avait le droit à trois questions et c'est tout. En échange, elle fera ce qu'il souhaitait, en espérant que ce n'était pas quelque chose de stupide ou de trop risquer. Un compte à rebours, du coup, la blonde le stoppe aussitôt.

« Très bien, inutile de décompter. Cependant, n'abuse pas de ton souhait, j'ai tout de même des limites malgré ma notoriété. Ma première question est : pourquoi un espion aussi doué que toi a eu le besoin de tuer une trentaine de personne en début juin 2017 et le tout, en n'ayant effacé aucune preuve de ton passage ? »

Il était important pour Carol de savoir à propos de cela, elle ne dira certes rien à personne pour protéger Lily pour le moment. Or, ce massacre, elle devait trouver une réponse pour savoir pourquoi il avait tué autour de personne. Cela aidera Carol à déterminer qui est Grant Ward, ses intentions à ses moments, à quel point, il peut être réellement dangereux ou pourquoi il a agi ainsi en sachant le mal que ça pourrait faire à Lily. Bien sûr, Carol pourrait poser des questions sur le passé de Grant ou de Lily, mais ça serait déplacer. Si la blonde voulait connaître leur vie d'avant, elle devra le faire autrement et en parler avec Lily. Pour l'instant, elle devait s'éclaircir sur le pourquoi du comment qu'un espion comme Grant a tué une trentaine de personnes et a pu commettre l'erreur de se faire prendre en plein flagrant délit via une vidéo. Ce n'était pas logique et cela demandait des réponses, quelque chose clochait surtout qu'il est le genre d'homme qui est très prudent selon sa façon d'agir aujourd'hui. La blonde pose alors sa deuxième question.

« Ma deuxième question est : Qu'as-tu fait pour avoir HYDRA contre toi qui pourrait mettre la vie de ton entourage très en danger si ils cherchent à obtenir des réponses ? Car je sais que le SHIELD n'ira pas à tuer Lily pour t'avoir, mais l'enfermeront ou la cachera de toi. Contrairement à eux, qui seront capable de la tuer pour t'atteindre. J'attends les deux réponses à mes deux questions avant de poser la dernière et sois honnête avec moi. »

Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
Don't come to close
Words are powerful. They can create or they can destroy.
So choose your words wisely.

Peut-être que c'était une mauvaise idée. Cela m'avait effleuré l'esprit bien entendu. Il y avait toujours des variables à éliminer et si j'avais presque éliminé celle-ci, une autre idée m'avait effleurée l'esprit. Je n'avais jamais été du genre à me dévoiler. Je n'avais jamais réellement dévoilé des passages de ma vie ou tenté d'expliquer peut-être réellement mes motivations. Je m'étais tu et je les avais laissé imaginé le pire. Je m'étais tu et je les avais laissé me haïr. Peut-être n'aurais-je pas du mais aucun de leur regard n'était suffisant alors que la colère coulait dans chacun de nos veines.
Mais à cet instant, il y avait désormais ce risque que je prenais en lui proposant de me poser trois questions. Trois questions auquel je comptais répondre sincèrement bien que je n'avais aucune idée de ce qu'elle allait faire de ses réponses. Je ne faisais pas cela pour elle loin de là. Et je doutais que je le faisais réellement pour moi alors que ce qui comptait avant cela était de savoir que Lily serait sauve. Et si elle pouvait me permettre de la protéger un peu plus et l'empêcher de fouiner dans mon passé alors je comptais bien user des cartes que j'avais à ma disposition.

Mon regard posé sur elle alors que j'attendais qu'elle pose sa première question. Une évidence qu'elle le ferait alors que sa curiosité était là, alors qu'elle voulait savoir et connaître la vérité. Ce que faisait chacun des journalistes, ce que faisait aussi Lily bien que je ne pouvais qu'estimer que cette dernière réfléchissait plus aux conséquences que Carol. « Très bien, inutile de décompter. Cependant, n'abuse pas de ton souhait, j'ai tout de même des limites malgré ma notoriété. Ma première question est : pourquoi un espion aussi doué que toi a eu le besoin de tuer une trentaine de personne en début juin 2017 et le tout, en n'ayant effacé aucune preuve de ton passage ? » Un ton arrogant. Un sourire sarcastique qui ne pouvait que se dessiner sur mon visage. Certes, elle avait une certaine notoriété mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'était pas mortelle comme les autres, mais au-delà cela ne voulait pas pour autant dire qu'elle était supérieure à qui que ce soit parce qu'elle était considérée par certains comme une justicière. Une question que je me doutais pas moins qu'elle n'hésiterait pas à poser alors qu'elle voulait savoir pourquoi j'avais tué toutes ces personnes. Voulant savoir pourquoi j'avais commis ce massacre et au-delà de cela pourquoi je m'étais laissé avoir par les caméras de surveillance. Une erreur de débutant. Une erreur que je ne m'étais jamais permis de connaître, que John ne m'aurait jamais permis de connaître. Je savais comment disparaître sans laisser de traces. Je savais comment devenir une fantôme et au-delà de cela une ombre sans que jamais personne puisse me retrouver. Des faux noms. Des fausses identités. Du cash. Des armes. Des planques. J'avais un espace à vide de ma vie qui n'était que de la fumée pendant des années où j'avais été dans la forêt du Wyoming, seul avec un chien. Ce n'était pas rien. Cela n'avait été que le début alors que John avait fait de moi ce que j'étais, réussissant à combiner à la fois les stratégies enseignées par HYDRA que par le SHIELD. Et j'étais conscient que j'étais doué. Jamais une seule fois je n'avais laissé des indices sur l'endroit où je pourrai me trouver. A vrai dire personne ne pouvait réussir à me trouver à moins que je le décide. Et dans un sens c'était ce qui s'était passé avec Carol alors que je l'avais retrouvée. Mais là, c'était différent. Lors de ce massacre tout était différent alors que déjà des souvenirs remontaient à la surface. Un regard éteint. Incapable d'agir correctement alors qu'il avait réussi à plier ma volonté à la sienne. Je n'avais même pas aperçu la caméra qui se trouvait à l'angle. Une erreur impassible. Mon regard qui se faisait vague l'espace d'un instant avant qu'un nouveau masque ne prenne place et que je ne vienne à répondre à sa question. « Peut-être parce que je ne pensais pas à les tuer, et que je n'ai pas vu la caméra. » Une note de sarcasme dans la voix comme pour la défier de me prendre pour un débutant. Ce que je n'étais pas. Mais cela ne s'était juste pas passé comme je le voulais. « Et je n'ai jamais eu le besoin de tuer une trentaine de personnes seulement une... » Une seule que je n'avais pas réussi à tuer. Une trentaine que j'étais prête à tuer pour l'arrêter excepté que je n'y avais pas réussi et qu'au-delà de cela je les avais tué quand même sous son influence.

Les questions qui changeaient alors qu'ayant le droit à une deuxième elle n'en vient qu'à la poser, toujours aussi confiante. A la limite de l'arrogance selon mon avis même. « Ma deuxième question est : Qu'as-tu fait pour avoir HYDRA contre toi qui pourrait mettre la vie de ton entourage très en danger si ils cherchent à obtenir des réponses ? Car je sais que le SHIELD n'ira pas à tuer Lily pour t'avoir, mais l'enfermeront ou la cachera de toi. Contrairement à eux, qui seront capable de la tuer pour t'atteindre. J'attends les deux réponses à mes deux questions avant de poser la dernière et sois honnête avec moi. » Non le SHIELD n'irait peut-être pas jusqu'à prendre des mesures extrêmes mais cela ne voulait rien dire pour autant alors que j'avais trop des ennemies. Ce qui n'était pas la faute de Lily mais je m'étais déjà mise le SHIELD à dos, ne comptant pas les laisser l'utiliser du tout. Ne comptant pas non plus laisser HYDRA l'utiliser. « Tu n'as pas l'air très au courant de la politique des organisations. Soit tu es avec eux, soit tu es contre eux. Qu'importe ce que tu fais, il y aura toujours des conséquences et je ne compte pas les laisser utiliser Lily ou la tuer tout court. Un point qui devrait te tenir à coeur si elle compte réellement pour toi. » Mon regard posé sur le sien alors que je comptais bel et bien savoir si elle était réellement prête à aider. « Plus qu'une question, j'espère pour toi que tu l'as bien choisi. »
Revenir en haut Aller en bas


avengers • avenge the world
avatar
MESSAGES : 81
it's a revolution, i suppose
avengers • avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3144-carol-danvers-the-mighty-capt
La dernière question !
Il cache quelque chose
Trois questions et après c'était tout, il fallait bien les choisir et ne pas faire d'erreur dans la façon de le dire. Carol n'avait jamais eu l'occasion de le faire auparavant même pas envers une personnalité populaire. Elle était journaliste, elle devait en avoir dans sa tête, mais lesquelles choisir . Ce n'était pas évident surtout avec un type comme Grant. Il ne fallait pas faire d'erreur, mais comment savoir s'il allait être honnête avec elle ? Ben oui, c'était un espion et il avait appris à ne pas divulguer des informations si facilement. Il a dû être entraîné par les pires méthodes qui soient pour ne pas cracher un mot, mais là, cela allait surtout tourner vers plus du personnel. Or, Carol n'avait pas réellement confiance en lui, elle n'était pas naïve ni stupide, elle savait comment ce genre d'individu fonctionner. Se trouver dans un cimetière juste derrière une crypte, cela n'allait pas non plus aider à être rassuré. Tout au moins, la blonde allait rester calme et sérieuse, ne pas lui montrer un signe de faiblesse comme au début de leur rencontre. Après tout, qu'est-ce qu'il pourrait bien faire ? Un pistolet ? La balle ricocherait sur la peau de la justicière et ensuite, il se ferait neutraliser par-derrière. Autant être rassurante et continuer comme au début, sans bagarre à la fin.

Carol ne faisait rien de stupide et en aucun cas, elle se montrerait hostile envers une personne. Pour le moment, Grant se montre juste arrogante et sarcastique, mais également protecteur envers sa jeune soeur. En gros, rien de bien dangereux pour l'Avengers, juste il cherchait sans doute à l'énerver. Au début, la blonde venait de poser deux questions et garde alors la troisième pour plus tard. Elle voulait juste entendre les réponses à ses deux premières interrogations sur certains points abordés précédemment. Premièrement, elle voulait savoir pourquoi avoir tué tant de gens et d'être reparti en ayant été prise en plein flagrant délie ? Ce n'était pas logique que quelqu'un comme lui n'ait pas pu effacer tant de preuve sur son passage. Quelque chose ne collait pas avec tout cela, Carol voulait une réponse et une sincère venant de lui. En écoutant sa réponse, cela paraissait bizarre, enfin bien sûr, il y avait du sarcasme, ça s'entendait à sa voix et à sa façon de parler. Apparemment, ça ne s'était pas passé comme il le voulait, car en comprenant sa dernière parole à propos de cette question, il cherchait juste à tuer une personne. Mais qui ? Pourquoi ? C'était étrange de faire autant de massacre pour une personne.

Pour le moment, Carol n'avait rien à rajouter par rapport à sa réponse. La blonde était passée directement à la deuxième question et c'était par rapport à lui et aux organisations. Une réponse plus que prévisible, en effet, si tu trahis, soit ça cherche à te capturer ou à t'éliminer selon lui. Carol connaissait bien les organisations et savait comment cela fonctionner. Il y aura toujours des conséquences et Lily pourrait être cette conséquence s'il ne faisait pas attention. S'il voulait attirer Grant, la seule chose à faire, c'était donc de s'en prendre à Lily. Peut-être qu'ils le savaient, mais préfèrent utiliser d'autres méthodes avant d'arrivée à cette option ou ils ne savent pas. Ce serait parfait si c'était la seconde pensée, mais ils ne sont pas si stupides. Si Lily s'interroge trop sur son frère en allant voir les mauvaises personnes, ils agiront. Carol n'a aucun lien avec Grant, juste une justicière ou journaliste cherchant des indices sur un crime qu'il y a eu lieu en début Juin. Cependant, la blonde allait tout de même faire gaffe à ne pas mêler Lily ou la mettre en danger. À présent, il ne restait plus qu'une seule et unique question à lui poser.

Il fallait poser la bonne et sans se tromper, ceci dit, la blonde en avait tellement à l'esprit. Ce n'était pas facile de choisir avec toutes ses questions qui lui traversent l'esprit. Calme et silencieuse, elle réfléchissait quelques instants. Il avait dit qu'il ne voulait pas tuer une trentaine de personnes, mais une seule. Pourquoi ? Qui était-ce ? Un lien avec Lily ? Ou Hydra ? Ou le SHIELD ? Peut-être ou peut-être pas. Cependant, Carol avait le sentiment que c'était important de le savoir et que Grant cachait quelque chose par rapport à cela. Il fallait le savoir, c'était important et la jeune Danvers le sentait au plus profond de son âme. Mais comment formulait tout ceci ? Cela n'allait pas être facile, car elle n'était pas préparée à cela. Autant prendre son courage à deux mains et prendre du risque, elle a toujours été chanceuse de cette manière. Croisant les jambes, elle allait prendre la parole, c'était à son tour.

« T'être mis tout ce beau monde sur ton dos, c'est la pire de tes erreurs et crois-moi, dès qu'ils n'auront plus d'option pour t'attirer. Ils utiliseront Lily comme appât, tu as beau être fort comme tu le dis, mais te fera tuer et elle aura des chances qu'elle y passe aussi. Honnêtement, je t'en voudrais toute ta vie si Lily meurt, car je l'aime beaucoup. Sinon ma troisième question est : Qui est cette personne ou cette chose que tu as essayé de tuer lors du massacre dont on t'accuse ? »

Difficile de transformer cette question autrement, autant avoir un nom ou une information sur quoi chercher. Ceci dit, elle avait dit une personne ou une chose, dans le monde actuel, les extraterrestres et d'autres choses surnaturelles auraient pu causer cela. Au moins, elle n'aura pas oublié un détail dans sa question et avec tout ce qu'elle a vu, c'est logique. Restant assise sur le banc, elle était curieuse de savoir ce qu'il voulait qu'elle fasse pour lui. Par contre, il sera hors de question de ne plus revoir Lily, ça s'est niet comme demande. Après, il a peut-être autre chose en tête à lui demander, autant attendre pour entendre ce qu'il a à dire par rapport à sa condition. L'endroit semblait plus calme d'un coup, en même temps, c'était un cimetière, il ne fallait pas s'attendre à une fête ou autre chose de bruyant. Autant laisser les morts reposer en paix, il avait vécu leur vie jusqu'à temps que Mère Destin en décide autrement.

« Je suppose que tu as quelque chose à me dire maintenant que je t'ai posé ses trois fameuses questions, Grant. J'espère que tu as bien réfléchi à ce que tu vas me demander. »

Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
Don't come to close
Words are powerful. They can create or they can destroy.
So choose your words wisely.

Mon regard posé sur elle. Ne pouvant que me rendre compte qu'elle réfléchissait. Cela ne faisait aucun doute qu'elle avait beaucoup de questions en tête. Comme si je pouvais voir les rouages qui s'entrechoquaient au sein de son cerveau alors qu'elle réfléchissait à ce que je venais de lui dire, à la question qu'elle me poserait. Conscient que je restais un mystère à ses yeux alors qu'à vrai dire elle n'était pas beaucoup plus avancée qu'auparavant. Autant conscient que même ses réponses que je lui fournissais ne me donnait pas la certitude qu'elle cesserait ses recherches. A vrai dire, je doutais qu'elle tente d'arrêter ses recherches, qu'elle cesse de chercher dans ma vie privée. Cela paraissait impossible alors que son instinct, sa nature de journaliste ou de justicière l'a pousserait à chercher des réponses, à tenter d'obtenir la vérité. Elle se disait être de mon côté mais il n'en restait pas moins que ce n'était pas pour autant qu'elle était devenue une amie ou une alliée. Elle était juste un pion que je pouvais bouger en ma faveur. Elle était une variable que je n'avais pas éliminé mais que j'avais pris en considération. Elle était une menace réduite à l'état minime pour le moment bien que je savais tout autant que je ne pourrai m'empêcher de garder un oeil sur elle, avec l'aide de Kebo pour m'assurer qu'elle n'aille pas trop loin, ne dépasse pas certaines limites. Comptant l'en empêcher quand il le faudrait, et cette fois-ci tuer irait de pair. Une idée auquel j'avais renoncé pour le moment alors que je ne pouvais qu'estimer pouvoir la garder sous contrôle pendant un certain temps. Ce que je faisais en lui offrant la vérité et des débuts de réponse.

Continuant de l'étudier alors qu'elle croisait les jambes, se préparant à prendre la réponse non sans jeter un regard autour de moi. Les lieux étaient toujours déserts. Le cimetière semblant vide. Le bruissement des feuilles. Le croassement des corbeaux. Une note lugubre. Une atmosphère qui était différente de celle qui régnaient dans les rues de la ville, autour du glacier avec les cris des enfants qui résonnaient dans l'air. Nos ombres projetées sur le sol. Nul sniper en vue ou nulle menace alors que nous étions protégés par le renforcement de la crypte. Un bouclier suffisant pour le moment alors que personne ne viendrait ici à moins d'avoir une raison. Une conversation qui était à l'abri des oreilles indiscrètes et des imprudents. Mon arme pourtant toujours à portée de main. Une arme que je ne comptais pas tant me servir contre Carol mais que contre des menaces ou agents gouvernementaux qui pourraient apparaître soudainement. Une arme dont je n'avais toutefois pas besoin de me servir pour le moment. Mon attention qui se reportait sur elle alors qu'elle prenait finalement la parole. « T'être mis tout ce beau monde sur ton dos, c'est la pire de tes erreurs et crois-moi, dès qu'ils n'auront plus d'option pour t'attirer. Ils utiliseront Lily comme appât, tu as beau être fort comme tu le dis, mais te fera tuer et elle aura des chances qu'elle y passe aussi. Honnêtement, je t'en voudrais toute ta vie si Lily meurt, car je l'aime beaucoup. Sinon ma troisième question est : Qui est cette personne ou cette chose que tu as essayé de tuer lors du massacre dont on t'accuse ? » « Il y aura toujours des personnes qui t'adoreront et t’idolâtrons. La liste pourrait s'allonger que pour autant le monde ne s'arrêterait pas de tourner. Que tu prennes le parti de l'un ou l'autre n'arrêtera pas pour autant la course de ton destin. Il faut juste savoir jusqu'où on est prêt à aller pour dévier son cours. » Prêt à faire ce qu'il faut pour en dévier le cours. Prêt à retourner ma veste de nouvelles fois si cela voulait dire survivre. Prêt à tuer s'il le fallait si cela voulait dire que Lily, Thomas, Kebo, Skye et même ceux de l'ancienne équipe étaient saufs. Prêt à me sacrifier si cela voulait dire que le plus grand nombre vivait. Toujours prêt à faire ce qu'il fallait tant que je n'avais pas de regrets. Et pour autant sa dernière question ne pouvait que me rappeler ce fait, que je ne dormais pas la nuit non pas par habitude mais parce que le sommeil ne me trouvait pas. Incapable de m'endormir sans voir leurs visages se dessinaient devant moi. Incapable de m'endormir sans réussir à m'entraîner encore et encore dans l'obscurité ou à passer du temps avec Max pour espérer enfin trouver le sommeil. Le chien semblant toujours deviner quand le sommeil me désertait, venant se caler contre moi sur la couette. Non pas que je le repoussais alors que j'avais autant besoin de sa présence qu'il avait besoin de la mienne. Sa question qui ne s'était fait que plus pertinente et qui ne me poussait que de nouveau à revivre la scène qui s'était jouée, revoyant le visage de Kim. Me revoyant appuyer sur la gâchette alors que les balles se plantaient dans sa chair sans pour autant qu'il tombe, me rappelant que j'avais tenté de lutter en vain. Un échec qui m'avait marqué. Une torture pas tant physique que mentale qui avait laissé ses traces. « Un démon. Un enfant. » Répondant finalement à sa question alors qu'il était ce qu'il était. Parlant d'une voix détachée. « Mes balles ont été inefficaces. J'ai tenté de faire exploser tout l'immeuble mais j'ai échoué. Il a pris le contrôle. Il a pris le contrôle de mon esprit et je les ais tué un à un. J'ai échoué. Mais la prochaine fois je n'échouerai pas. » La détermination se lisant dans ma voix sans pour autant qu'il y ait de certitude que je réussisse. Aucune certitude. Tentant pas moins de le retrouver en usant mon réseau, en tentant de trouver des informations sur lui et sur son genre. Une menace à éliminer qui continuait d'exister. Une autre mission à long terme qui s'était ajoutée à la liste.

« Je suppose que tu as quelque chose à me dire maintenant que je t'ai posé ses trois fameuses questions, Grant. J'espère que tu as bien réfléchi à ce que tu vas me demander. » Devenant plus rigide alors qu'elle prononçait mon prénom comme si elle avait un pouvoir sur moi. Ce n'était pas le cas. Et sans doute que ce n'était pas pour rien que personne ne m'appelait par mon prénom si ce n'était mon nom de famille. Non pas que je souhaitais que cela change pour le moment alors que seul Kebo se le permettait, mais lui, il était l'exception à la règle depuis le début. Lui, Lily et Thomas. Lily que je savais qu'elle continuerait de protéger sans que je n'ai besoin d'en faire la demande. « C'est le truc, je n'ai jamais dit que je te demanderai quelque chose là. Toutefois quand le temps sera venu, et que je te contacterai, tu feras ce que je souhaiterai comme convenu. Un deal est un deal. »

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Don't come to close [Carol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Doktè tout bon Carol Berotte Joseph rektè Mass. Bay's College
» Mÿ <3 __ Atelier [ - CLOSE - ]
» Attaque Close combat
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» Bug de close combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: CONCRETE JUNGLE OF NEW-YORK :: queens-