Partagez | .
 

 CITIZEN KANE + so that's our life, now?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 482
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur
so that's our life now?
shane howlett + kitty pryde
Ils ont passé une semaine dans un bâtiment à l’entrée du District X, les uns sur les autres. Kitty a eu l’impression que ces sept jours ont été les plus longs de sa vie. Entrevues avec des médecins et des psychologues complètement corrompus par le gouvernement Pence, fatigue dûe à l’implantation de la puce, des heures perdues à traîner dans la salle commune… Il lui a fallu toute la volonté du monde pour ne pas péter un câble. Heureusement, la présence de Shane, Elisabeth et les retrouvailles avec Tamara lui ont permis de tenir le coup, de prendre son mal en patience. Ils n’ont pas trop pu échanger sur leurs véritables sentiments, pendant cette première semaine en tant que prisonniers (parce que oui, c’est ce qu’ils sont), trop effrayés à l’idée qu’on enregistre leurs conversations, qu’on les observe de trop près et qu’on les sanctionne au moindre pas ou mot de travers. Ils ont tous préféré se taire ou parler de choses inutiles pour ne pas se mettre plus en danger qu’ils ne l’étaient déjà.
Kitty a trouvé étrange qu’à l’issue de cette semaine d’observation et d’intégration, on les envoie s’installer dans des appartements tout comme les autres mutants. Elle n’est pas assez naïve pour croire qu’ils sont tous comme elle - énervés, épuisés. Certains mutants ont fait le choix d’être ici, se pensant sûrement plus en sécurité qu’à l’extérieur. Elle aimerait ne pas les blâmer, mais après tout ce qui leur est arrivé, après avoir perdu tant de proches, il lui est difficile de comprendre ces mutants qui n’ont pas essayé de se battre. Peut-être qu’ils n’ont juste pas perdu assez, peut-être qu’ils ont juste préféré fermer les yeux. Mais depuis qu’elle est ici et qu’elle a compris un peu comment fonctionnait le quartier mutant, elle n’a jamais eu autant envie de tout casser. Dire que certains s’en accommodent… Mais elle s’est promis de ne pas être trop dure avec les gens. Pendant cette première semaine, elle a beaucoup réfléchi - seule, puisqu’elle ne pouvait pas parler trop aux autres. Elle a prévu d’aller parler aux mutants qui vivent ici, de comprendre, de voir où ils se positionnent. Elle a besoin de faire un diagnostic de la situation - et peut-être même de donner l’impression qu’elle se plaît ici. Ça peut toujours servir. Ororo lui a appris a toujours répété qu’il fallait être malin, dans la vie, ne jamais se lancer la tête la première. Kitty ne sait pas où est Storm aujourd’hui, elle ne sait même pas si elle est vivante, mais elle compte bien suivre ses conseils jusqu’au bout.

« Bon… On a connu de meilleurs dortoirs, hein. » lâche Elisabeth, une fois que les deux hommes armés de l’HPU qui les ont accompagnées jusqu’à leur appartement prennent les escaliers pour retourner à leur poste. « Te plains pas, au moins tu as un beau pyjama Hello Kitty. » fait Kitty en pointant du doigt les fringues que lui ont apporté les agents. Elle se doute qu’ils ne sont pas neufs : tous les vêtements de rechange qu’on leur a donné, ainsi que les draps et les serviettes de toilettes, ont sûrement été récupérés lors de collectes ou dans des friperies. « C’est vrai, tout à coup ça règle tous mes problèmes. » soupire Elisa en dépliant le pyjama et en le levant devant ses yeux pour mieux l’observer. « Bon, je vais voir comment ça se passe pour manger… Peut-être que Tamara va pouvoir me refiler de bons conseils. » La petite brune est visiblement exaspérée mais résignée. Kitty la regarde quitter la chambre et claquer la porte d’entrée. Elle a sûrement besoin d’être un peu seule.

Kitty échange un petit sourire triste avec Shane. Elles ont été installées toutes les trois - sûrement parce qu’elles ont à peu près le même âge. L’appartement est loin d’être spacieux - Tamara a expliqué que la surpopulation devenait de plus en plus compliquée à gérer pour le gouvernement. Du moins c’est ce qui se murmure dans les rues du District. Une toute petite kitchenette, dans la même pièce qu’un salon minuscule, une salle de bain qui ressemble plus à une cabine de train qu’autre chose… Et bien sûr cette chambre avec trois lits qui leur laisse peu d’intimité. Mais tant pis. Kitty préfère être là avec Shane et Elisabeth que qui que ce soit d’autre. Les deux filles visitent un peu l’appartement, regardent dans les placards, et se retrouvent bien vite toujours dans les pattes l’une de l’autre étant donné l’étroitesse de l’endroit. « Moi qui cherchais un moyen de me rapprocher de toi… je suis servie. » plaisante Kitty en jouant des sourcils quand elles se retrouvent à devoir se squeezer pour passer toutes les deux derrière le canapé. « Très cosy, tout ça. J’ai toujours rêvé d’être en colocation avec des copines. » Elle essaie d’améliorer un peu l’atmosphère étrange, mais n’est pas sûre que ça marche. Elle remet une pendule à l’heure, trouve quelques conserves dans des placards… Tout ça n’est pas très engageant. « Bon alors, qu’est-ce que tu penses de notre petit nid d’amour ? » demande-t-elle finalement en sortant de la salle de bain minuscule (où elle a observé les bleus et les égratignures qu’elle a gagné lors du combat et qui ne sont pas prêts de s’effacer). Sa jambe la fait toujours souffrir : elle n’a pas eu le temps de lui faire faire la rééducation nécessaire depuis qu’elle a reçu les deux balles de la part des Watchers lors de la destruction de la x-mansion. Shane semble un peu dépitée, sur le canapé. « Au moins on va pouvoir regarder Grey’s Anatomy. » soupire la jeune intangible… qui n’est plus intangible puisque son pouvoir lui a été arraché.

_________________

   - the beauty of the unexpected. -
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
so that's our life now?
shane howlett + kitty pryde
La situation ne s’est pas améliorée. Loin de là. Jamais Shane n’a failli autant perdre le contrôle que depuis qu’ils sont dans ce district. Ils ont passé une semaine tous ensemble, entassés comme du bétail et ça a été extrêmement dur pour les nerfs de la jeune femme. Sa balle anti-stress a souffert d’un traitement abusif. Elle l’a serrée tellement de fois qu’elle a gardé la marque de ses ongles. Elle a réussi à faire des exercices de respiration de yoga pour éviter que ses griffes ne déchirent sa peau sous le coup de l’émotion évitant tout incident extrêmement compromettant. Elle évite de penser à la chute de la planque d’une manière générale. S’il y a bien un truc qui fait monter la haine, c’est bien ça. Logan a été attrapé et est maintenant emprisonné dans la nouvelle super prison de l’autre connard de Stark. Il est trop loin d’elle, elle va faire comment pour le protéger ? Elle s’est promis de trouver une solution quitte à solliciter l’intervention divine de Naerendil. Un claquement de doigts et pouf ils sont tous sortis. Mais ça serait jouer avec l’ordre des choses et il ne s’implique pas. Il lui a suffisamment répétée en plus. Shane est contente d’être sortie de ce bâtiment qui commençait à sentir beaucoup trop la transpiration et la peur. Ils sont logés dans des appartements plutôt confortables. Shane n’arrive pas à se réjouir de ce level-up de situation. Elle a l’impression qu’à un moment ou à un autre, ça va se retourner contre eux. Kitty, Elisabeth et elle laissent les agents de l’HPU repartir en les laissant dans leur nouveau chez elles. Shane ne les quitte pas des yeux jusqu’à ce qu’ils disparaissent. « Bon… On a connu de meilleurs dortoirs, hein. » - « Te plains pas, au moins tu as un beau pyjama Hello Kitty. » Shane ne comprend pas pourquoi Kitty parle d’un pyjama qui dit bonjour à elle-même. Elle regarde les deux filles discuter tout en faisant le tour des lieux. « C’est vrai, tout à coup ça règle tous mes problèmes. » Ah. Kitty. Chat. Oui d’accord. Logique. Shane se retient de souligner que la bestiole est particulièrement moche. « Bon, je vais voir comment ça se passe pour manger… Peut-être que Tamara va pouvoir me refiler de bons conseils. » Elisabeth les quitte.

Shane lâche un soupir et lance un sourire à Kitty. C’est pas le grand luxe, mais à ce stade, tout est beaucoup mieux que là où elles ont passé les sept derniers jours. Elles n’auront pas d’intimité, mais tant pis. Ce n’est pas si grave en soi. Elle a vécu bien pire dans d’autres univers. « Moi qui cherchais un moyen de me rapprocher de toi… je suis servie. » Fait Kitty alors qu’elles sont presque pressées l’une contre l’autre alors qu’elles voulaient s’installer sur le canapé. Inexplicablement, les joues de Shane se mettent à rougir un peu. « Très cosy, tout ça. J’ai toujours rêvé d’être en colocation avec des copines. » Kitty continue de bouger pendant que Shane s’affale dans le canapé ne sachant pas quoi faire de ses grandes jambes. « Bon alors, qu’est-ce que tu penses de notre petit nid d’amour ? Au moins on va pouvoir regarder Grey’s Anatomy. » – « Parfait. On pouvait pas faire mieux. » Son amie semble encore souffrir de sa jambe et ça contrarie Shane. « Faut que tu fasses soigner ça. Il doit bien y avoir un mutant qui… » Elle ne termine pas sa phrase. A quoi bon ? Ils ont tous la puce sauf ceux qui travaillent pour le gouvernement (comment est-ce encore possible ?) et elle n’est pas sûre qu’un mutant bossant pour l’ennemi souhaite les aider. « Va falloir qu’on s’en occupe. » Elle voit son amie s’emparer de la télécommande et zapper sur une chaîne. Ce n’est plus vraiment le moment pour parler, elles verront ça plus tard. Elles n’ont pas été tranquilles depuis sept longs jours, elles peuvent prendre du temps pour se reposer maintenant. « C’est quoi Grey’s Anatomy au fait ? » Demande-t-elle. Au titre, elle a l’impression que c’est quelque chose d’horrible, genre un nom de maladie ou quelque chose comme ça. « Comment ça se fait que ça se regarde ? » Fait-elle sur un ton innocent. Elle ne connaît vraiment pas grand-chose aux programmes de télévision. Elle n’a jamais eu le temps pour ça. Elle préfère regarder de vieux films comme elle le faisait dans son univers.

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 482
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur
so that's our life now?
shane howlett + kitty pryde
« Parfait. On pouvait pas faire mieux. » Kitty hausse un peu les sourcils, l’air de dire n’est-ce pas?. Elle voit le regard de Shane qui suit sa jambe qui traîne. « Faut que tu fasses soigner ça. Il doit bien y avoir un mutant qui… » La brune s’interrompt, et Kitty baisse un peu les yeux en avançant vers le canapé. Juste derrière sa peau, dans sa nuque, il y a cette petite excroissance qui lui donne l’impression que son corps ne lui appartient plus vraiment. Elle n’arrête pas de passer la main dessus, comme si ça pouvait changer quelque chose. Elle sait très bien qu’elle ne peut pas s’habituer à ça comme certains mutants l’ont fait. Hors de question. Elle aimerait pouvoir arracher cette technologie raciste et insultante… Si seulement elle pouvait ! Mais il paraît que ça ne s’est pas bien fini pour ceux qui ont essayé - c’est ce que lui a dit Tamara. Kitty sait qu’ils doivent être malins, ne pas faire de bêtise sur un coup de rage, mais c’est de plus en plus difficile de se retenir, à mesure que les jours passent. « Va falloir qu’on s’en occupe. » se corrige Shane. Kitty pince les lèvres en zappant sur les différentes chaînes offertes par leur petite télévision. S’en occuper… Elle aimerait bien. Les plaies sont refermées, mais la douleur est toujours là. C’est purement la rééducation qui manque, et elle n’est pas une professionnelle du sujet. A part faire des exercices pour assouplir et réchauffer les blessures… Elle n’est pas trop sûre de ce qu’elle peut faire. Jusqu’à maintenant, elle bénéficiait de l’aide de Blake, qui usait de son don pour calmer un peu la douleur. Il va falloir qu’elle fasse sans, et elle a un peu peur du retour de la douleur à pleine puissance. Avec un peu de chance, ça ira mieux que prévu. Il le faut, elle n’a pas vraiment le choix. « Oui, on verra. » dit-elle, mettant un terme à cette conversation qui l’angoisse un petit peu. Elles vont avoir tout le temps de voir ce qu’elles peuvent faire, de toute manière, maintenant qu’elles sont là.

« C’est quoi Grey’s Anatomy au fait ? » Kitty perd immédiatement son sérieux, et son visage s’illumine. Shane ne connaît pas Grey’s Anatomy ? Oh mon dieu. Soudain, elle fait de nouveau son âge, ressemble de nouveau à une jeune femme de vingt-trois ans, sans un tas de responsabilités sur les épaules. « Comment ça se fait que ça se regarde ? » Kitty ouvre grand ses yeux. « Aaah ma belle… tu vas découvrir la vraie vie. » lui dit-elle soudain, tout sourire. « C’est une série télé. Je ne sais même plus à combien de saisons ils sont rendus… Douze, treize ? C’est sur l’histoire d’internes en médecine, et de leur évolution avec les années… » Elle ferme les yeux en se remémorant ses passages préférés de la série, qu’elle suit depuis qu’elle est toute jeune. « C’est addictif… Tu n’imagines même pas. Il faut absolument que je te trouve les épisodes, mon dieu. » Elle se demande s’ils ont Netflix, ici. Sûrement, mais malgré ses allures d’internat, le District X n’en est pas un. C’est un quartier. Il va donc falloir qu’elles gagnent leur vie, comme les autres, pour pouvoir se nourrir. Bordel. Kitty n’avait pas réalisé ce détail. Ces questions logistiques et pratiques de la vie de tous les jours étaient si loin dans son esprit, depuis un an… Elle se rend compte que les gardes et les personnes qui les ont accueillies n’ont rien dit sur le fait qu’elles devraient trouver un travail, faire leurs courses, tout ça. Elle commence à se demander s’il ne l’ont pas fait exprès, pour les mettre délibérément dans l’embarras.

Kitty pince les lèvres. « Il va falloir qu’on trouve des jobs. » dit-elle, partageant ses pensées avec son amie. « Pas de Xavier, de Tornade, ou qui que ce soit pour subvenir à nos besoins, ici. » Elle pose la tête contre le dossier du canapé. « Je suis même pas diplômée… Pffiou. » Tout cette situation est si absurde, si débile ! « Qu’est-ce qu’on va faire, si personne ne veut nous embaucher au sein du District ? » Elle plonge son visage dans ses mains et soupire. « On est tellement dans la merde… » Elle n’est pas très optimiste… Mais le poids des problèmes d’une vie normale lui tombe plutôt violemment sur les épaules. « On va être obligées de vendre nos corps, si ça continue. » dit-elle. Ce n’est qu’à moitié une blague. Il n’y a sûrement pas mille opportunités de travail ici...

_________________

   - the beauty of the unexpected. -
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

CITIZEN KANE + so that's our life, now?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À nos amis cinéphiles!
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: CONCRETE JUNGLE OF NEW-YORK :: district x :: habitations-