Partagez | .
 

 Seán Ó Riagháin | Should I run away and change my name ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 45
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3202-sean-o-riaghain-the-great-shi
Seán Ó Riagháin
Whisperer
Nom et Prénom : Seán Ó Riagháin Alias : Tickle, nom de code parfaitement ironique lorsque l’on a connaissance de sa mutation. Âge : 27 ans Lieu de naissance & nationalité : Dublin en Irlande Métier : Agent spécialiste du SHIELD, division Alpha Statut civil : Veuf Orientation sexuelle : Pansexuel Particularités : De part sa formation au SHIELD, il sait manier avec habilité les armes blanches ainsi que les armes à feu. Préférence non négligeable pour les armes de poings, il ne rechigne cependant pas à un combat au corps-à-corps. S’il ne peut se vanter d’avoir une musculature saillante, il jouit d’une agilité et d’une rapidité déconcertante. Quant aux phases d’infiltration et d’espionnage, sa nervosité et sa naturelle timidité ont tendance à rendre ces parties de son travail plus difficile à effectuer. Enfin, il parle plusieurs langues différentes, notamment le gaélique irlandais, l'anglais, l’espagnol et le russe. Sa petite soeur étant sourd, il a également appris le langue des signes afin de communiquer avec elle, mais cela fait plusieurs années qu’il n’a pas pratiqué. Affiliation : SHIELD
Dolorokinésie | Classe 4
Seán est capable de provoquer, atténuer ou intensifier la douleur, que ce soit sur les autres êtres vivants ou sur lui-même. Son pouvoir s’étend sur et dans un rayon d’une dizaine de mètres et ne prend pas en compte le nombre de personnes présentes dans ce périmètre.

Tout d’abord, sa mutation lui permet de provoquer une douleur à l’intensité qu’il désire et à n’importe quel endroit. La sensation est différente pour chaque personne, mais en général, cela ressemble à la douleur provoquée par la fracture d’un os. Il peut choisir d’étendre la douleur dans tout le corps ou la concentrer à un endroit bien spécifique, cette dernière lui demandant un peu plus de concentration.

Ensuite, il est capable d’intensifier ou d’atténuer une douleur déjà présente, peu importe ce qu’il l’a provoquée. Pour intensifier une douleur, la solution de facilité est de la concentrée localement et vice-versa pour l’atténuation, mais avec un peu d’effort, il est littéralement capable de supprimer la douleur pour une durée plus ou moins longue (dépendant en général de son état physique et mental). Avec de la concentration, sa mutation lui permet également de délocaliser la douleur. Par exemple, une douleur à l’estomac peut se transformer en maux de tête.

Pour le moment, son influence ne s’étend qu’à la douleur physique, mais à terme et avec un peu d’entraînement, elle s’étendra à la douleur mentale et psychologique. Cependant, sa nervosité a tendance à le faire s’emmêler dans sa mutation, provoquant une douleur là où il était censé la supprimer. Voulant absolument bien faire, il en fait souvent trop et s’épuise inutilement.
INTERVIEW
QUE PENSEZ-VOUS DE LA SITUATION ACTUELLE ET DES DERNIÈRES DÉCISIONS DU GOUVERNEMENT ?  Ce que j’en pense ? Est-ce que c’est une interview officielle ? Est-ce que vous enregistrez mes réponses et si je dis quelque chose qui ne vous plaît pas, vous allez en faire part à mes supérieurs ? Parce que je n’ai pas envie de finir au District X, vous comprenez. Mes opinions sur les décisions du gouvernement, je n’ose pas en parler à qui que ce soit. Je trouve les dernières mesures totalement inhumaines et qu’ils devraient avoir honte, mais si je me rebelle, on va me coller l’autre puce et je voudrais éviter ça à tout prix. Je n’aime pas trop servir de toutou au SHIELD, mais c’est la meilleure solution qui s’offrait à moi. On parque les mutants comme des animaux au District X et on les abat s’ils tentent de s’enfuir. Comment voulez-vous que je sois favorable à ce gouvernement ?
QUELLES SONT VOS MOTIVATIONS ? Parce que c’était ma meilleure option. Je ne voulais pas perdre l’usage de ma mutation et je ne voulais pas être un criminel. Je veux simplement qu’on me laisse tranquille et si je dois jouer le stagiaire au SHIELD, et bien soit. Aller au District X est hors de question et je n’ai pas les épaules pour être un hors-la-loi. Je fais simplement avec ce qu’on me donne et puis, la cantine n’est pas aussi horrible que ce qu’on prétend.
Dans quelles circonstances avez-vous obtenu vos pouvoirs ? Comment avez-vous réagi ? Hum… C’est une histoire assez personnelle et douloureuse, à vrai dire. Je n’en parle à personne parce que c’est plus ou moins la raison pour laquelle j’ai quitté l’Irlande. J’ai découvert ma mutation relativement tard. Je devais avoir 16 ou 17 ans et j’ai plus ou moins menti à mes parents pour me rendre à ma première Gay Pride. Des gens peu contents de notre existence était là aussi et ont commencé à nous insulter. Je n’en suis pas très fier, mais à cet instant, je souhaitais tellement les voir souffrir. J’aurais du faire plus attention à ce que je souhaitais. Par la suite, ma famille et moi avons reçu des menaces de mort, alors mon grand frère et moi sommes partis. Pas vraiment la meilleure période de ma vie.
IRL
Pseudo/âge ; Koschtiel, 18 ans Fréquence de connexion ; Très souvent   Que pensez-vous du forum? ; IL EST BEAU !  :excited:  Et ce contexte, j'en ai des frissons  :waw: Comment l'avez-vous découvert ? PRD   Célébrité choisie ; Hale Appleman Credits (avatar, icon etc.) ; Zimbio et Tumblr


Dernière édition par Seán Ó Riagháin le Dim 20 Aoû - 17:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 45
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3202-sean-o-riaghain-the-great-shi
BIOGRAPHIE
My Body Is a Cage



Runaway | 2006
« Seán, tu es vraiment sûr de toi ? » Non, tu n’es pas sûr de toi, cela te semble même la décision la plus difficile de ta vie. Il n’en est rien, d’autres épreuves t’attendent, mais pour le moment, tes yeux sont rivés sur le panneau d’affichage. Tu vérifies pour la centième fois l’horaire de ton vol pour New York City. Tu as la peur au ventre, tu n’as pas dormi la nuit dernière. Cela fait des jours que ton sommeil est agité. Les mots écrits dans ces lettres, ces insultes… Tu as essayé d’en faire abstraction, tu pensais qu’en baissant la tête, qu’en ne faisant pas de vagues, les menaces allaient cesser. Naïvement, tu espérais que les gens te laisseraient ta famille et toi vivre en paix. Elles n’ont pas cessé. D’abord de simples regards dans ta rue, puis des messes basses pour finir avec des insultes assumées, tu as préféré plier bagage. Ton grand frère est à tes côtés, comme toujours. Tu sais que tu peux compter sur lui, il te protégera quoi qu’il arrive. Tu es anxieux, mais sentir la main rassurante de son aîné sur ton épaule t’aide à garder un air confiant et déterminé. Tu t’apprêtes à plonger dans l’inconnu. Tu as l’impression de marcher sur une corde raide avec personne pour te rattraper.

Tu es assis du côté de la fenêtre, tu regardes avec émerveillement la piste de décollage. Théoriquement, tu n’as pas encore l’âge de quitter le pays seul, mais Turlough est ton aîné de 7 ans et tu es sous sa responsabilité désormais. Malgré ce que tu as vécu ces derniers mois, tu as un pincement au cœur à l’idée de quitter l’Irlande. C’était ta ville, ton pays, ta culture. Tu ne comptes pas partir pour toujours, un jour, tu reviendras peut-être. Pour l’instant, tu fuis. Tu ne peux plus supporter l’oppression de ceux qui étaient autrefois tes amis. Ton frère et toi êtes les seuls mutants. Ta petite sœur Meara ainsi que tes parents ne possèdent pas le gêne X. Vous seuls étiez la source de ce déferlement de haine. Après tout, tu as failli tuer cet homme. Tu étais tellement en colère contre lui, tu voulais le voir souffrir, tu voulais lui faire regretter son geste. Les secours lui venaient en aide pendant que tu t’enfuyais. Tu ne te pensais pas capable d’un tel acte. Toi qui as toujours baissé la tête, toi qui n’as jamais osé élevé la voix pour te faire entendre, voilà que tu te découvrais capable de blesser les gens. Tu refuses que cette capacité fasse partie de toi. Tu essayes de ne pas y penser, ta mutation te terrorise. Elle est tellement… Inhumaine. Tu n’avais jamais fait de mal à personne avant, tu n’es pas ce genre d’homme. Tu n’aimes pas l’intimidation ni la violence inutile. Pourtant, tu n’oses pas te l’avouer à toi-même, mais voir cet homme se tordre de douleur t’a plu. Il t’a insulté et pouvoir lui rendre la monnaie de sa pièce t’a donné un sentiment de puissance. Sentiment tout de suite envolé au moment où tu as réalisé ce que tu avais fait. C’est aussi pour cette raison que tu t’enfuis avec Turlough. Tu veux recommencer une nouvelle vie et laisser derrière toi des bagages indésirables. Tu refoules ta mutation tel un mauvais souvenir, pensant la faire disparaître.

Ça ne marchera pas, et ce, pour une simple raison : on ne t’en laissera pas l’occasion. Si tu veux survivre, tu devras utiliser tes pouvoirs, que cela te plaise ou non. Tes ennemis n’auront que faire de tes états d’âme et te détruiront en morceaux, pièce par pièce. Ces ennemis viendront de tous les côtés et ne seront pas toujours là où tu les attends. Parfois, ils seront tels une maladie, s’infiltrant dans chaque pore de ta peau, te broyant de l’intérieur. Seán, tu pensais trouver la paix en quittant l’Irlande. Tu pensais redémarrer une nouvelle vie, mais tu viens de prendre un chemin qui va te réduire en poussières. Tu n’auras pas les épaules pour supporter ça, tu hésiteras, tu te tromperas et arriveras un moment où Turlough ne sera plus là pour te protéger. Seán, profite du confort de l’avion et de la vue offerte. Admire le paysage avant que l’avion ne se pose à New York. Dès que tu auras posé le pied sur le continent américain, tu regretteras la vie que tu menais à Dublin.

Judgement Day | 2012
« Alors, comment se passent tes vacances à Washington ?
- Pas trop mal, l’hôtel n’est pas loin du Georgetown Waterfront Park, je n’ai pas à me plaindre de la vue.
- Tu rentres quand déjà ?
- Je ne sais pas trop, Jodie a fait une intoxication alimentaire et elle est en observation à l’hôpital. Je lui avais dit que ce hot-dog avait une drôle de couleur.
- Elle va bien, j’espère ?
- Oui, très bien, elle devrait sortir dans la journée. Donc, je pense que je serai rentré à l’appartement demain soir.
-D’accord, fais attention à toi, petit frère et surtou… »

La communication avec son frère se coupa brusquement. Cela devait sûrement être une panne de courant, mais la nature anxieuse de Seán le laissait imaginer le pire. Était-il arrivé quelque chose à Turlough ? Avec les événements de ces dernières années, l’Irlandais s’inquiétait immédiatement à la moindre contrariété. Il réessaya plusieurs fois de joindre son frère, sans succès. L’anxiété lui retournait lentement l’estomac lorsqu’il reçut un coup de téléphone d’un numéro inconnu. Au bout du fil, une voix familière l’interpella :

« Seán ? C’est Jodie, j’ai piqué le téléphone d’une infirmière. Tu as des nouvelles de Turlough ?
- Hum… Non, il… Il était en train de m’appeler et ça a coupé. C’est… C’est sûrement une panne de réseau. »

Il rit doucement, essayant de se convaincre lui-même qu’il ne se tramait rien de grave et qu’il était juste un peu trop angoissé. « Tu devrais regarder les informations. » Le mutant déglutit avec difficulté. Depuis le temps qu’il connaissait Jodie, il avait appris à redouter les fois où la voix de la jeune femme semblait tendue. Dans sa petite chambre d’hôtel, il s’assit sur le lit et jetait un regard apeuré à la télévision trônant à une dizaine de centimètres de là. Il voulait savoir ce qu’il se passait, il voulait savoir ce qui était arrivé à Turlough, mais il n’était pas certains de pouvoir faire face au cauchemar qui l’attendait. D’une main tremblante, il empoigna la télécommande et vit des images d’une violence inouïe défilée devant ses yeux. Le journaliste parlait très vite et relatait le drame qui frappait New York. Le mutant était mortifié à l’idée que Turlough soit au milieu de cette attaque. « Seán, t’es toujours là ? Seán ! » Les larmes perlaient au coin des yeux de l’Irlandais et c’est avec une voix brisée par la peur qu’il répondit à Jodie. « N’imagine pas le pire tout de suite, d’accord ? Tu le connais, je suis sûre qu’il va s’en sortir » Les paroles rassurantes de la jeune femme n’eurent aucun effet. Pire, elles alimentaient les interrogations du mutant. Elle ne pouvait pas savoir si son frère allait bien, ce n’était qu’une supposition de sa part.

« Ne bouge pas, j’arrive.
- Quoi ? »

Quelques secondes plus tard, Jodie se tenait assise à ses côtés, arborant une magnifique blouse d’hôpital. L’Irlandais sursauta, ce à quoi la jeune femme répondit avec un léger rire. « Tu ne devrais pas rester à l’hôpital ? » Doucement, elle posa sa tête contre l’épaule du mutant et murmura « Je préfère être ici. » Ils se blottirent l’un contre l’autre, attendant la fin de l’attaque. Les minutes semblaient interminables. Plus les images défilaient et plus il pensait que les chances de retrouver Turlough en vie s’amenuisaient. L'angoisse le prenait aux tripes et l'anxiété menaçait de le submerger. Il ne pouvait pas perdre son frère, il ne le supporterait pas. Turlough était tout pour lui, il avait toujours été là et il était incapable de lui venir en aide ou de simplement s'assurer s'il allait bien. Seán se sentait démuni, incapable de faire autre chose que fixer cet écran en espérant que le pire ne soit pas arrivé.

Lorsque ce fut fini, il se leva précipitamment et ressembla ses affaires ainsi que celles de Jodie. Il roula sans s’arrêter jusque New York, ne pouvant s’empêcher d’imaginer les pires scénarios.

Don't Threaten me with good times | Février 2016
Des éclats de voix s’échappaient de l’appartement de Turlough. La discussion entre les deux frères étaient animée et certains mots dépassaient clairement la pensée de chacun. Cependant, le sujet de discussion était sulfureux et controversé. Depuis quelques mois maintenant que la loi sur le recensement des mutants était discutée, l’aîné pensait qu’il était temps de choisir son camp. Il avait longuement réfléchi et il sortit avec la certitude que cette loi était une bonne chose. Malgré leur nature et profession commune, leur avis sur la question divergeait énormément. Pour peut-être la première fois, Seán s’opposait à son frère. Contrairement à lui, se plier à cette loi revenait à avouer qu’ils étaient dangereux pour la société. L’Irlandais avait subi de nombreuses persécutions, avait essuyé les remarques et les insultes, mais se faire implanter une puce était un pas qu’il refusait de franchir. C’était l’ultime forme de harcèlement et d’oppression. Les prenaient-ils pour des animaux à vouloir ainsi les marquer ?

« Sois raisonnable, Seán. C’est la loi, tu dois te faire recenser.
- Non, c’est absolument hors de question ! Comment tu peux me demander une chose pareille ?
- Parce que ton pouvoir est dangereux ! Tu crois que depuis ces dernières années au SHIELD, je n’ai pas gardé un œil sur toi ? Je sais ce qu’il s’est passé sur ta dernière mission…
- Je… C’est… C’était un accident, d’accord ? Ça ne se reproduira plus et… Et tu ne peux pas baser ton argumentation sur une erreur !
- Une erreur ? Comme si c’était la première ! »

Un silence s’étira entre les deux hommes. Turlough restait campé sur ses positions. Il savait qu’il venait de dépasser les bornes, mais il était persuadé d’avoir raison. Seán recula de quelques pas, le regard fuyant. Cette dernière remarque brisa l’auréole de sainteté qu’il plaçait au-dessus de Turlough. Naïvement, il ne pouvait imaginer son frère poser ce genre de jugement sur lui. Il avait encore un peu de mal avec sa mutation, mais il faisait de son mieux. Anxieux, sa maîtrise vacillait. Ses pouvoirs devenaient imprécis et aléatoires, mais il avait toujours trouvé un moyen de s’en sortir. Nerveusement, il jouait avec le bas de son t-shirt. Il était mal à l’aise, son sursaut d’assurance définitivement évanoui. Il baissait la tête, voulant échapper au regard accusateur et autoritaire de son frère. Il prit un certain temps avant de lâcher tout d’un coup. « Tu ne me feras pas changer d’avis. » Sa voix n’était qu’un souffle, appréhendant la réaction de Turlough. L’aîné soupira d’exaspération avant de se détourner. « Très bien, fais comme tu veux. » Il avait gagné. Enfin, il avait réussi à tenir tête à quelqu’un. Il se détendit légèrement, savourant la sensation de faire valoir ses opinions et de se battre pour elles. Cependant, Seán n’avait pas apprécié de devoir s’opposer à son frère. Il ne pensait pas que ça arriverait un jour, mais ce qu’il lui demandait était au-dessus des forces de l’Irlandais. S’il n’aimait pas faire de vagues et préférait parfois fermer les yeux, c’était par instinct de survie. Ce même instinct qui lui hurlait que se faire implanter cette puce était une hérésie.

Just won't let him go | Mars 2016
Seán gribouillait sur un bout de papier. Jodie lui avait donné pour mission d’organiser le plan de table pour leur mariage. Cela ne devrait pas prendre trop de temps. Avec les événements de ces derniers temps, une cérémonie intime et à l’abri des regards était de mise. Puis Jodie n’était pas recensée, tout comme lui alors ils préféraient ne pas attirer trop l’attention sur eux. Cependant, un mariage en petit comité convenait parfaitement au jeune homme. Ils seraient à peine une dizaine, juste Jodie, Turlough, quelques amis et lui. L’Irlandais était comme sur un petit nuage. Se marier avec elle semblait une évidence. La mutante était à ses côtés depuis qu’il avait quitté l’Irlande et commencé une nouvelle vie ici. Il ne pouvait rêver meilleure partenaire.

Anxieux, Seán passa une grande partie de la cérémonie à chercher son frère du regard. Ils s’étaient réconciliés depuis la dernière fois et le cadet s’attendait à le voir. Blessé et extrêmement déçu, il abandonna l’espoir de voir son frère assister à ce moment important dans sa vie. C’était un coup dur pour l’Irlandais qui ne comprenait pas l’absence de Turlough. Il était censé être présent. Finalement, c’est avec la gorge serrée qu’il s’unit avec Jodie, attristé par le comportement déplorable de son aîné.

On toqua à la porte et tous les invités cessèrent immédiatement leurs activités. Ils se regardèrent, chacun ne sachant pas quelle était la meilleure façon de réagir. La logique voudrait que s’ils avaient des problèmes, les personnes ne prendraient pas la peine de frapper avant d’entrer. C’est Jodie qui fut la première à s’avancer vers l’entrée et d’un geste se voulant détendu, elle ouvrit la porte. L’Irlandais entendait à peine sa voix, trop occupé à garder le contrôle sur sa respiration. Puis, la jeune femme se retourna et il peut apercevoir l’invité. « Seán, c’est pour toi. » Il déglutit avec difficulté. Le mutant reconnaissait la personne qui se tenait sur le palier. Il l’avait déjà croisé quelques fois, c’était un agent du SHIELD. Il était habillé en civil et semblait étrangement grave. Seán s’approcha lentement, s’imaginant déjà tous les pires scénarios pouvant expliquer la présence de cet agent. Nerveux, il balbutia un « O… Oui ? » L’agent se racla la gorge.

« Vous êtes bien l’agent Seán Ó Riagháin ?
- Oui, oui, c’est moi. Qu’est-ce qu’il se passe ?
- Le SHIELD a été la victime d’une attaque biologique et j’ai le regret de vous annoncer la mort de votre frère, Turlough Ó Riagháin. Toutes mes condoléances. »

Murder Song | Décembre 2016
« Mutant suivant ! » Seán tressaillit. La voix glaciale du scientifique du SHIELD résonna à ses oreilles alors qu’il attendait nerveusement son tour. Il ne pouvait s’empêcher de jouer avec ses doigts, le seul moyen de ne pas penser à l’angoisse que lui inspirait le recensement des mutants. Avec les nouvelles réformes de l’organisation, il ne pouvait plus y échapper, il devait se plier aux règles. Plus que jamais, l’absence de Turlough lui nouait l’estomac. Il ne pensait pas devoir affronter seul cette épreuve. Jodie n’était pas là non plus, elle avait été arrêtée il y a cela quelques jours. Depuis, il n’avait pas eu de nouvelles d’elle. Ils avaient pourtant décidé de se recenser en même temps, mais il faut croire que le karma n’était pas du côté de l’Irlandais et de sa femme.

Second appel, il se leva en sursaut. Le médecin le fusillait du regard, visiblement agacé par le manque de réactivité du mutant. Baissant les yeux, il rentra dans une salle aseptisée. On le fit signe de s’asseoir. De l’autre côté du bureau se tenait le médecin, droit et fier, détaillant l’agent avec mépris et un certain dégoût. Seán ressemblait à un animal pris au piège, n’ayant nulle part où s’enfuir.

« Nom, prénom, âge, statut marital ?
- Hum… Ó Riagháin, Seán, 26 ans, marié. »

Il se remit de nouveau à jouer avec ses doigts, se sentant de plus en plus à l’étroit dans cette pièce. « En quoi consiste votre mutation ? » L’Irlandais hésita. Le scientifique n'avait pas lu son dossier ?

« C’est… hum, la dolorokinésie ? Vous savez, le contrôle de la douleur et…
- Etes-vous en train de me mentir ?
- Quoi ? N… Non, non, je…
- Vous encourrez de graves sanctions si les informations que vous m’avez données sont erronées.
- Je ne vous ai pas menti. »

Définitivement, Seán ne se sentait pas bien et souhaitait plus que tout en finir avec ce recensement. Ce médecin lui donnait la chair de poule. Il se targua d’un « Très bien. » et ouvrit l’un des tiroirs de son bureau. Chaque seconde passée ici faisait grimper le stress de l’Irlandais qui était à deux doigts de la tentative de fuite. Finalement, l’homme en blouse blanche sortit un petit appareil semblable à un pistolet à colle. Sitôt l’appareil dans son champ de vision, le mutant commença à s’agiter sur sa chaise. Il n’était plus très sûr de vouloir faire ça. Peut-être allait-il reconsidérer sa décision et abandonner sa carrière d’agent du SHIELD si cela pouvait lui éviter la puce. Il jetait des regard effrayés vers l’appareil, puis le médecin et enfin la porte. « Posez vos mains sur le bureau et penchez la tête en avant. » Il serra les dents avant de s’exécuter. Sa respiration était saccadée et il se raidit en sentant la morsure froide de l’appareil contre la peau fragile de sa nuque. L’acte chirurgicale se faisait attendre tandis que l’Irlandais avait de plus en plus de mal à rester en place. Soudain, un pincement lui arracha une plainte de surprise et c’était fini. Sans aucun ménagement, le médecin appliqua un pansement afin de protéger la puce le temps de la cicatrisation de la peau. Les yeux humidifiés par les larmes, Seán se redressa lentement. D’une main tremblante, il vint toucher du bout des doigts l’endroit où la puce venait d’être implantée, ce qui lui arracha une légère grimace. Le médecin se rassit et lança d’une voix satisfaite. « Vous pouvez disposer, Agent Ó Riagháin »

Gun in my hand | 2017
Seán jouait distraitement avec l’ersatz de nourriture dans son assiette. Il semblait éteint. Ces derniers temps, la situation s’était complètement envenimée et il rechignait à faire appliquer ces nouvelles lois qu’il trouvait abjectes. Il ne pensait qu’à une chose : tout arrêter. Secrètement, il espérait pouvoir un jour s’enfuir loin de cette ville et de ce pays. La vie en Irlande lui semblait tellement plus simple. Il n’aimait pas la direction qu’avait prise l’organisation. Il avait l’impression d’être coincé dans un rôle qu’il n’avait pas voulu. Si l’Irlandais avait rejoint le SHIELD, ce n’était pas par patriotisme. A l’époque, il avait été abordé par un agent et il n’avait alors que peu de perspectives d’avenirs. Puis, être agent dans cette organisation était devenu un moyen de se préserver des lois contre les mutants. Dorénavant, il ne savait plus très bien pourquoi il était là. La sonnette d’alarme, ce fut lorsque le mutant fut obligé de quitter son appartement pour s’installer dans les quartiers du SHIELD. Depuis, il se sentait comme pris au piège. Il avait besoin d’espace, de solitude, mais de l’autre côté de ces murs se trouvait un monde beaucoup trop effrayant pour que le mutant ne daigne se rebeller. Ce qu’il regrettait le plus, c’était de ne plus avoir de contact avec Jodie. Seán n’avait aucune idée de ce qu’elle était devenue. Il s’inquiétait pour la jeune femme. La connaissait, il redoutait qu’elle fasse quelque chose qu’elle puisse regretter. « C'est toi Seán Ó Riagháin ? » Une voix féminine et haut perchée le surprit et il fit tomber sa fourchette. Il leva les yeux vers une femme se tenant à quelques centimètres de sa table. C’était un agent opérateur, il l’avait déjà vu quelques fois, mais ne l’appréciait guère.

« Oui, oui, c'est moi. Qu'est-ce qui se passe ?
- C'est pour toi. »

La jeune femme lui tendit une lettre, puis repartit aussi rapidement qu'elle était apparue. L’Irlandais aurait pu jurer la voir sautiller de joie. Seán balbutia un remerciement avant d'ouvrir la lettre. Le cachet n’était plus là, l’agent avait dû ouvrir son courrier. C'était un document officiel. Avec une angoisse non dissimulée, il lut ces quelques mots : “Suite à une tentative de fuite du District X, nous avons le regret de vous annoncer la mort de la mutante Jodie Hopkins. Nos sincères condoléances.”



Dernière édition par Seán Ó Riagháin le Dim 20 Aoû - 18:52, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
La perfection de cet homme :perv: :beat: (oui même ici je bave) j'aime déjà ce que je lis I love you BIENVENUUUUE sur TNA, si tu as des questions n'hésite surtout pas à nous mp :shon: j'ai hâte d'en savoir plus, bon courage pour cette fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous :keur:

edit ; on la refait :mdr: #meufpressée

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 1224
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2243-alistair-victor-alexis
Bienvenue parmi nous dino rigolo curieuse de lire la suite

#moiaussijétaispressé #jaif5aprèsmonpresquefail
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 511
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
Comme dit il nous faut définitivement un lien, partenaire ! :run: :onfire:
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 45
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3202-sean-o-riaghain-the-great-shi
Quel accueil, vous êtes tellement adorables :gaah: :inlove:

Shane : 2 fast 4 me :hé: Merci pour tes petits mots trop chou **

Victor : Merci à toi :waw:

Grant : Owi, il nous faut absolument un lien :hysteric:
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 251
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2472-nathan-here-i-am-stuck
Un collègue du SHIELD :hysteric:
Bienvenue parmi nouuuuuus :keur:
Comme l'a dit Shane, n'hésite pas si tu as la moindre question ! J'espère que tu te plairas parmi nous et bon courage pour ta fiche ! :cute:

_________________

  After All These Years
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners • trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 257
it's a revolution, i suppose
Prisoners • trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2894-finn-soon-i-ll-come-around

Le vava il est séssy, j'le connais pas mais il est sessy
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 188
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1510-liam-what-doesn-t-kill
Je daigne sortir mon irlandais pour l'occasion.
Bienvenue à toi! =D
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 174
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t150-harry-i-ve-turned-into-
CET
AVATAR
DE LA
PERFECTION???????

I'M SHOOK?????
je l'aime tellement????

et ton perso a l'air absolument génial, alors j'espère que tu te plairas parmi nous parce que moi j't'enchaîne et j'te garde

_________________

i've turned into a monster
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 45
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3202-sean-o-riaghain-the-great-shi
Nathan : Anh, bonjour cher collègue :hé: Merci à toi, je n'hésiterai pas si j'ai des questions :keur:

Finn : Ahah, merci :oops:

Liam : Oh, un compatriote irlandais :hysteric: Merci à toi ♥️

Je me dépêche de finir ma fiche :run: (peut-être aujourd'hui s'il reste du café)

EDIT : Ahah, Harry, pile quand j'allais poster :hystero: Merci pour tes compliments, c'est adorable :inlove: Owi, enchaîne-moi
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 588
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
HAN JE SUIS PAS PASSÉE PAR LA ! HONTE A MOI :shit: :shit:

BIENVENUE OFFICIELLEMENT PARMI NOUS I love you I love you encore une fois, merci pour ce choix d'avatar génial :beat: bon courage pour la suite de cette fiche, tu as déjà bien avancé c'est trop cool :cutie: n'hésite pas si tu as des questions, j'ai hâte de lire cette fiche finie :onfire:

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 45
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3202-sean-o-riaghain-the-great-shi
ANH, SACREBLEU :gaah:



Merci à toi pour ton accueil :inlove: :keur: Je n'hésiterai pas si j'ai des questions :oops:

Si tout se passe bien, je devrais finir ma fiche dans la journée :hé: :excited:
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1315
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com
Congratulations !
tu es validé mon brave.


Bienvenue chez les WHISPERERS.

Je suis ??? au bout d'ma vie ??? je suis beaucoup trop triste pour Seán omg :sad: on va bien l'entourer et lui faire des câlins et des gâteaux pour que ça aille mieux un jour éventuellement :pink: j'ai vraiment adoré ta fiche et le personnage, j'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas en faire et comment tu vas le faire évoluer sur tna :hystero: bon jeu parmi nous :keur:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est un mutant, il faut que nous sachions s'il s'est fait recenser, alors pense à passer par ici. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Et si t'en es pas à ton premier compte, pense à passer par ici Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
avatar
MESSAGES : 45
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. • hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3202-sean-o-riaghain-the-great-shi


Quelle rapidité :pink: Merciii :keur: :beat:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Seán Ó Riagháin | Should I run away and change my name ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» Un oiseau qui chante....
» On ne change pas une equipe qui gagne
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Changement de tapisseries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations validées-