Partagez | .
 

 Axel ◈ lamb of god

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


new gods • we'll build a better world
avatar
MESSAGES : 439
it's a revolution, i suppose
new gods • we'll build a better world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2753-axel-devoted-to-destruction
MessageSujet: Axel ◈ lamb of god   Mar 15 Sep - 18:24

Axel K. Howell
Put on your face and show me
why behind the scenes we had to simply comply.


Identité
Nom et Prénom : Axel Kane Howell. Alias : Hyperion et
« Project Rising Sun » selon les membres d'HYDRA qui veulent le capturer et moissonner son don. Âge : Vingt-et-un ans. Lieu de naissance & nationalité : New York, born and raised in Brooklyn. Anglo-américain, le côté britannique vient de sa mère. Métier : Il ne travaille pas, il est juste étudiant. Avec son peu de maîtrise dans son don, ce serait dangereux de trop le surmener. Statut civil : Célibataire depuis l'attaque des Chitauri. Orientation sexuelle : Homosexuel. Particularités : Le Pouvoir Cosmique, c'est le nom qu'ils ont donnés à son don. Ça lui vient d'un artéfact qui offre à son possesseur un contrôle complet sur les Forces qui mettent l'univers en forme, ce sont les résidus du pouvoir incommensurable de l'artéfact qui ont influencé le métabolisme d'Axel avant sa naissance, lui faisant ce cadeau. Ses yeux brillent d'une couleur d'or quand il utilise ses pouvoirs. Affiliation : X-Men, Axel fait partie de l'institut depuis très peu de temps.

Interview

Avez-vous peur des Mutants ?
Oui, Axel est terrifié par tous ces mutants. Pas seulement parce que certains sont incroyablement mauvais, mais parce qu'ils sont tous si différents, tous si diversifiés. Certains semblent vouer leur existence pour faire le bien et user de leurs dons particuliers pour venir en aide aux autres, mais la plupart d'entre eux restent des monstres rancuniers, lui-même est rancunier, et si jamais le courant tournait et que tous décidaient de se venger de l'humanité, il est certain qu'il n'y aurait plus beaucoup de survivants sur la face du monde. Faire partie d'eux le rassure, cependant, parce qu'il peut se dire qu'il ne serait pas dans les premières victimes de la folie de l'un d'entre eux, si jamais cela devait arriver. Il y a quelque chose d'absolument terrifiants dans le fait de savoir que des gens comme Magnéto ou le Professeur Xavier existent, parce qu'ils sont si puissants qu'ils pourraient dominer le monde selon leur bon vouloir, Xavier pourrait utiliser ses pouvoirs pour prendre le contrôle des hommes les plus importants de la planète et en faire ce qu'il lui plairait. Mais est-ce vraiment de la peur que de se dire qu'ils sont capables de tout ça et lui si peu ? Ou bien juste de l'admiration et de la jalousie ?

Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Oui et non, à ses yeux ils n'ont pas leur place ici, pas plus que les Super-vilains l'auraient. Mais puisque ces derniers continuent d'apparaître et de visiblement vouloir s'en prendre à la planète toute entière, il faut bien être capable de la protéger et de combattre à armes égales, d'où la nécessité de super-héros, mais quand on sera finalement débarrassés de ces soit-disant forces du mal, qu'adviendra-t-il des héros ? Devront-ils retourner vivre des vies ordinaires ?

Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime ?
À proprement parlé, Axel ne combat pas le crime, pas plus qu'il ne le laisse avoir lieu en vérité. Il se dit qu'il vaut mieux se servir de ses dons pour empêcher les pires choses d'arriver, mais ce ne sera certainement pas son genre d'enfiler un costume et de partir sauver le monde au moindre danger, il n'est ni assez courageux, ni assez fort pour penser pouvoir accomplir ce genre de tâches. Mais si les Chitauri n'avaient pas attaqués et n'avaient pas manqués de le tuer plusieurs fois, Axel aurait sans doute fini par se laisser corrompre par des envies de supériorités sur les autres. Mais la mort de Lucas le marqua trop pour qu'il puisse un jour se dire qu'il œuvrerait pour reproduire les monstruosités accomplies par ces créatures venues d'ailleurs. Trop marqué et trop anéanti par la destruction de toutes les choses qu'il aimait dans sa vie, Axel ne veut pas que ça se reproduise une autre fois. C'est peut-être ça qui le motive à faire ce que les autres appellent le bien.

Quand vous avez découvert que vous étiez un mutant, comment avez-vous réagi ? Et vos proches, sont-ils au courant ?
Il avait treize ans, les super-héros le faisaient rêver comme tous les jeunes garçons de son âge ; il voulait en être un. Il rêvait de voler, de se téléporter, de contrôler des choses par la pensée, et tout à coup alors qu'il imitait un de ses supers-héros favoris une vague d'énergie traversa ses mains et fit fondre la balançoire dans leur jardin soudainement. Le gamin tout heureux d'être un super-héros hurla que c'était génial et appela ses parents, pour leur montrer ce qu'il avait réussi à faire, mais eux étaient bien moins enjoués, quelques jours plus tôt les mutants avaient été révélés au grand jour lorsque l'un d'eux, un téléporteur, avait tenté d’assassiner le président. Prétextant qu'il fallait cacher son identité pour éviter que des super vilains s'en prennent à lui, ils interdirent à Axel d'essayer d'utiliser ses dons. Mais les gamins de treize ans, ça n'écoute personne. Et avec Lucas, ils s'amusèrent plusieurs fois dans une décharge à faire péter des trucs jusqu'à ce qu'il apprenne à contrôler les salves d'énergies, vers leurs quinze ans. Et à tel point qu'à force il tomba amoureux de lui. Ses parents et lui étaient les seuls à savoir, et puis il a rejoint l'institut, et tous les gens de là-bas le savent aussi maintenant.

Qui connait votre véritable identité ? Comment faites-vous pour la cacher ?
Tout le monde, il ne se cache pas et n'a jamais encore eu besoin de se cacher sous un alias, même si Hyperion lui a été donné à l'institut ; le nom du Titan primordial du soleil, ça colle assez bien avec ses pouvoirs. Tout ceux qui savent qu'il existe connaissent son vrai nom, et malheureusement, avec les gens qu'il côtoie à l'institut s'ajoutent des membres d'HYDRA qui faisaient partie du SHIELD en secret, qui remarquèrent très rapidement les émanations d'énergie quand lui et Lucas étaient sur le point de se faire tuer par les Chitauri.



IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; Mendax, 20 ans bientôt 21 ohlàlà. Un coco avec des attributs de mônsieur.  :youknow:   Fréquence de connexion ; Normalement, tous les jours, vous allez m'supporter souvent. Que pensez-vous du forum? ; J'l'ai déjà dit, suivez un peu   Je suis amoureuuuuux. Comment l'avez-vous découvert ? grâce à PRD !  :beegees:  :cutie:   Célébrité choisie ; Logan Lerman Credits (avatar, icon etc.) ; Mendax, j'fais tout moi-même, rpz  . Enfin, pas tout, les gifs dans la fiche viennent de pleins de Tumblr différents.



Dernière édition par Axel K. Howell le Dim 20 Sep - 15:18, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas


new gods • we'll build a better world
avatar
MESSAGES : 439
it's a revolution, i suppose
new gods • we'll build a better world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2753-axel-devoted-to-destruction
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mar 15 Sep - 18:24

Biographie
Hold me back, so I'm forced to listen ;
don't let me go 'cause I'm nothing without you.
We will face the obstacles,

« Toi et moi, dans le ciel. — À agiter le poing vers les astres, prétentieux et fiers. — Tout-puissants. — Ouais... Tout-puissants. » Axel laissa sa tête se reposer contre ses cuisses, ils étaient détendus. Sa main dans la sienne, Lucas le regardait silencieusement après leur petite tirade poétique achevée. Ils étaient heureux, et le ciel tout bleu qu'ils fixaient les rendait ainsi poètes. Peu de nuages teintaient leur horizon, et le calme du quartier dans lequel ils avaient grandis contrastait du reste de New York, ici, il n'y avait pas de gratte-ciels, les bâtiments les plus hauts étaient de petites églises, et l'un et l'autre adoraient cette vue. Ils pouvaient voir le ciel sans être aveuglés par les pointes en taule des grandes constructions qu'ils voyaient au loin, de l'autre côté de la gigantesque étendue d'eau qui les séparaient de Manhattan. Aussi loin que l’un ou l’autre pouvaient se souvenir, ils avaient grandis, vécus et été élevés à Brooklyn. Ni l’un ni l’autre n’avaient vraiment quittés cette portion de New York pour autre chose que quelques rapides sorties scolaires, lorsqu’ils étaient au collège, ou en primaire. Maintenant qu’ils étaient lycéens, c’était différent. On leur disait qu’on n’avait ni le budget, ni le temps, ni la nécessité. Mais après tout, ils s’en fichaient, parce qu’ils s'avaient l’un et l’autre. Tout était calme, ce jour-là. Le ciel était vide de la moindre ombre, et leurs vies aussi. Tout allait bien pour eux, et ils étaient heureux. Lucas savait pour les dons d'Axel, que le mutant avait découvert très jeune. Il les lui avait avoués très rapidement au début de leur relation, parce qu'il avait eu trop peur de le perdre à cause d'eux. Mais Lucas était le garçon le plus tolérant qu'Axel avait jamais connu, et comme s'il ne s'était agi de rien du tout, il n'avait pas bronché, ni même considéré ça comme quelque chose d'étonnant ou d'incroyable, après tout c'était devenu commun dans ce monde. Et mieux que n'en avoir rien à faire, Lucas avait été fasciné par ces dons, tant qu'il avait même voulu l'aider à mieux les perfectionner ; et il y était arrivé. Grâce à lui, Axel était parvenu à canaliser son don pour projeter de fines particules lumineuses. Ils s'étaient amusés un jour d'ennui à tirer sur des bouteilles dans une décharge et au fur et à mesure de leurs idioties, Axel avait commencé à réussir à imiter l'arme à feu que Lucas avait volé à son père, pour tirer des balles photoniques de ses mains. L'exercice avait été douloureux au départ, parce que c'était la première fois qu'il faisait se manifester quelque chose au travers de lui, plutôt qu'avec lui, mais après des heures de perfectionnement, il y arriva finalement. Avec l'assistance de son petit-ami comme la meilleure de toutes les motivations.

Assis l'un avec l'autre, à l'écart du reste de leurs camarades, ils fixaient le ciel avec calme et une tendresse non-avouée l'un à l'autre. Le bruit cinglant de la vieille sonnerie métallique vint les arracher à leur contemplation, et se redressant en soupirant parce qu'ils ne voulaient pas se quitter si vite, ils s'embrassèrent avant de partir chacun de leur côté, pour rejoindre leurs classes respectives. Car même si la ville avait été longuement terrifiée par d’infinis problèmes et divers monstres, la vie devait continuer pour les gens ordinaires, ou plus ou moins ordinaire dans le cas d’Axel, mais peu importe ce qu’il se passait, les New Yorkais s’en remettaient toujours. C’était difficile et la tension était toujours à son comble après ces évènements récents mais tout allait presque mieux, chacun se soutenaient à leur façon, et Axel comme Lucas pouvaient compter l’un sur l’autre pour que tout aille bien. Le calme et l’intérêt qu’il avait développé avec lui juste avant la sonnerie semblèrent s’éroder au fil des secondes passé à rester silencieux et assis le long de ce cours ennuyeux et inintéressant. Il aurait bien voulu sortir, partir, se promener loin d’ici, et sans doute rentrer chez lui pour faire autre chose ; quelque chose de moins fatigant d’ennui. Soupirant silencieusement et regardant par la fenêtre, le ciel était toujours si bleu, si calme et si reposé, il apercevait un minuscule morceau de la tour Stark et se demandait bien ce qu’il pouvait se faire dans ce grand bâtiment. Il savait qu’ils vendaient des armes, jusqu’à l’enlèvement très médiatisé du patron de la firme, mais ne s’était jamais vraiment intéressé à toutes ces histoires, c’était trop compliqué pour lui et ça ne lui remuait pas vraiment l’estomac. C’était un type qu’il n’avait jamais vraiment considéré avant d’apprendre qu’il était Iron Man. Quand il l’avait annoncé, Axel avait été surpris, au point de passer quelques heures plusieurs jours de suite à s’informer sur le genre de personne qu’était Tony Stark, mais ça n’avait été qu’une lubie passagère et il avait vite changé de centre d’intérêt. Observant l’horizon depuis la fenêtre à sa gauche plus qu’il ne prêtait attention à ce qu’il se passait en classe, il eut l’air déçu d’apercevoir des nuages au-dessus de Manhattan et soupira un peu plus. Et tout à coup, une gigantesque colonne de lumière vint fendre le ciel depuis le sommet de la tour Star. Les yeux d’Axel s’écarquillèrent et sa bouche commença à former un oh de surprise et de frayeur, parce que ce genre de manifestation étrange avaient depuis marqués New York, c’était mauvais signe. Quelque chose de terrible allait arriver, il ne savait pas quoi, mais il avait déjà peur. Son téléphone vibra dans sa poche et il le tira discrètement pour lire le message de Lucas qu’il avait reçu.

Dude, Stark Tower. Omg.
ikr, im seein it too, wtf
dunno, expect trouble...
y arent they evacuatin us already come da fck on

probably nothing
yeah, i dont kno,
looks weird.


weird=aliens!!!!!!!

through the blizzard

Il y eut des bruits d'explosions au loin qui firent sursauter tous les autres, Axel y compris. Puis des tremblements et d'autres détonations, de la fumait s'élevait dans tous les sens autour de Manhattan. Tout le monde s'était soudainement agglutiné vers les fenêtres pour observer le nuage noir qui grimpait depuis l'autre côté de la ville. « Oh merde... » souffla l'un des élèves, leur vieux professeur qui avait vécu bien des catastrophes commença à reculer, ses yeux s'humidifiant, il souffrait de PTSD et le bruit des explosions l'avaient ramené à la Guerre dans laquelle il avait combattu, ses mains tremblantes et sa respiration haletante, il s'était laissé glissé contre le coin du mur tandis que tout le monde observait avec un intérêt et une excitation morbide et malsaine les flammes et les explosions dans le ciel. « Y a Iron Man ! — Et Thor aussi ! » ça sentait mauvais, très mauvais... Axel préféra reculer des fenêtres et remarquant son professeur luttant pour respirer il s'approcha de lui et essaya de le réconforter comme il pouvait. De le faire se redresser, reprendre son calme, tout ça. Mais il n'avait aucune expérience dans ce domaine autre que sa bonté d'âme. Et rapidement, une alarme vint résonner dans les couloirs de leur lycée, des policiers s'étaient dépêchés de rejoindre l'établissement pour aider les gens à évacuer et faciliter la protection de tout le monde. Faisant du bruit dans tous les sens, tous le monde courait et paniquait. Ils entendirent des tremblements et avant même qu'ils puissent s'en rendre compte, une gigantesque créature verte avait traversée les murs en hurlant, se battant avec des dizaines de monstres hideux, tout aussi bruyants. Recroquevillés en arrière tous les uns sur les autres, les élèves étaient devenus silencieux alors que la créature disparaissait pour retourner vers Manhattan dans de gigantesques sauts, détruisant le toit du lycée dans un énorme trou. « C'était quoi ce truc ?! » hurla Lucas qui s'était rapidement dépêché de quitter les gens de sa classe pour courir vers Axel et s'assurer qu'il allait bien. La voix tremblante et le cœur battant à toute vitesse parce qu'il avait manqué de se faire écraser de justesse, Axel répondit « J'crois bien que c'était Hulk... »

« Tout le monde bouge ! Allez on se dépêche ! Go, go, go ! » commanda l'un des policiers qui s'assurait de la sécurité de ces gamins, qui comme eux n'étaient pas préparés pour ce genre de choses. Tout le monde se ruaient vers l'une des sorties de secours qui avait été désignée comme leur échappatoire à toute cette destruction, mais les créatures qui attaquaient la ville étaient innombrables, et un escadron tout entier d'entre elles survola le quartier, ainsi que le Lycée, détruisant tout sur son passage. Dans une gigantesque détonation électrique la porte et une portion du mur fut réduite en cendres et en miettes. L'un des monstre Chitauri, plus imposant et aux larges cicatrices était descendu de son véhicule étrange, son arme entre les bras, et il regardait le policier et ses collèges ; hurlant un terrifiant grognement, d'autres Chitauri surgirent derrière lui et commencèrent à les tenir en joug de leurs armes aliens, prêt à tous les tuer. « Faut faire quelque chose... » marmonnait Lucas en serrant sa main dans celle d'Axel. « Faut que t’utilise tes pouvoirs Ax, vite ! » Mais il ne pouvait pas, trop terrifié, trop immobilisé et paralysé par la terreur qu'imposait cette créature et ses monstres de soldats, il ne pouvait rien faire, ses yeux rendus humides par l'effroi de la mort, il pleurait silencieusement, sans arrêter de fixer la bête imposante. « J'peux pas... J'y arrive pas... C'est pas assez fort... » Chuchotait-il tandis que les soldats du Chitauri hurlaient dans tous les sens. Tremblant, le policier avait levé son arme vers eux, et il avait tiré. La balle ricocha contre l'espèce de plaque en métal qui couvrait le torse de la créature et elle eut l'air de rire avant de pousser un autre rugissement à glacer le sang, et elle comme toutes les autres à ses côtés foncèrent dans la direction du groupe. Mais avant qu'ils n'aient le temps de tuer qui que ce soit, ils furent tous écartés par de puissants coups de poings ou d'incroyables coups de pieds. Se posant en face d'eux était un homme dont le costume rappelait le drapeau britannique à certains endroits ; leur hurlant de rapidement sortir de là parce que ça risquait de s'effondrer, il leur fraya un chemin en tuant toutes les autres créatures qui approchaient d'eux.

Et même s'ils risquaient la mort au moindre faux pas de leur sauveur sur-humain, certains étaient en totale admiration devant ses exploits, autant qu'ils semblaient adorer être aidés de cette façon. Axel avait tendu l'oreille et apprit le nom du héros qui les secouraient, Captain Britain. Il n'était pas dans son pays et ça lui fit se demander ce qu'il pouvait bien faire ici, mais au final ça n'avait pas vraiment d'importance, puisqu'il leur sauvait la vie.

Une fois finalement sorti du lycée, une seconde vague de Chitauris traversèrent l'air derrière eux, détruisant ce qu'il restait du Lycée en passant au travers les vitres et les murs, pour s'attaquer à eux. Quand bien même Captain Britain était puissant, il était seul contre une cinquantaine de ces créatures, il aurait bien du mal à toutes les repousser ou à protéger chacun des gens qu'il voulait sauver. Ses pouvoirs semblèrent faiblir alors qu'il le remarquait lui-même, peinant à se maintenir dans les airs, ou résistant moins facilement à tout ces coups qu'il endurait. Deux d'entre eux échappèrent à sa vigilance et parvinrent à tirer dans la direction du groupe, faisant virevolter des débris dans deux détonations électriques, projetant Axel et les autres en arrière. Le garçon et Lucas étaient restés l'un à côté de l'autre, main dans la main pour ne pas se perdre et se rassurer, ils étaient toujours collés l'un à l'autre, recroquevillé contre un arbre déraciné par le choc de l'explosion, l'un des deux Chitauri s'approchant d'eux, rieur et malsain, son visage découvert il les regardait et leva son arme vers eux. Et alors que la lueur du canon s'intensifiait, Axel et Lucas se serrèrent l'un contre l'autre, comme pour se protéger de lui, une salve dorée les traversa et réduit en poussière la tête de la créature. Laissés à l'abandon des autres dans un nuage de fumée, parce qu'on pensait qu'ils n'avaient pas survécus à la détonation qui les avaient heurtés de plein fouet, les policiers et Captain Britain étaient bien trop occupés avec le reste de ces monstres de toute façon, Lucas rouvrit les yeux en tremblant, pensant qu'il était mort. Son regard croisa celui d'Axel dont il vit les pupilles briller d'un jaune incandescent, les mains encore levés en face de lui, comme un bouclier par dessus son visage et fumantes d'énergie. Le mutant n'avait rien fait de lui-même, il ne s'était même pas rendu compte que ses pouvoirs les avaient protégés de l'explosion et n'avait même pas produit la frappe d’énergie de lui-même. Tout avait eu lieu si vite, son instinct d'auto-préservation avait été plus fort que sa peur viscérale.

Le sourire sur le visage de Lucas ne sembla pas pouvoir s'effacer alors qu'il s'échappait du trou dans lequel ils étaient tombés à cause du déracinement de l'arbre, et ils rejoignirent le groupe à toute vitesse. « Tes yeux, Ax, ils brillent toujours. » lui disait-il en le regardant alors qu'ils commençaient tous à courir, personne ne semblait avoir aperçue la salve d'énergie qu'avait projeté l'adolescent pour sauver son petit-ami et lui, pas plus que les gens ne semblaient leur prêter attention, trop concentré sur leurs fuite. « J'y peux rien ! J'sais pas comment ça marche, moi ! » lui avait répondu Axel en respirant difficilement à cause de la vitesse à laquelle tout le monde allait. Il n'avait pas l'habitude de courir. Et peut-être son corps s'en rendit-il compte quand il trébucha mais ne toucha pas le sol, suspendu horizontalement à quelques centimètres du sol. Derniers du groupe, ils les suivaient avec difficulté, et Lucas s'était retourné en l'entendant souffler alors qu'il allait tomber. « Woh. » laissait-il échapper en le regardant quelques secondes avant de s'accroupir pour l'aider à se redresser. « Ton truc se barre en couilles, c'est tellement pas le moment ! J'veux pas que tu t'retrouves bloqué sur place et qu'tu te fasses tuer par un d'ces monstres ! T'es sûr de pas pouvoir faire quelque chose pour calmer ça ? Je sais pas ! hurla Axel en reposant finalement les pieds contre le sol. Je sais pas si t'as remarqué, mais on est au bord de la mort depuis tout à l'heure ! J'sais pas m'en servir de ce putain de don, je sais pas comment il fonctionne, ni pourquoi il s'met à agir comme ça depuis tout à l'heure ! J'ai aucun contrôle dessus ! On n'est pas tous des putains de supers-héros, bordel... Je sais pas m'en servir ! Alors arrête de penser que je peux contrôler cette merde ! » s'énervait Axel en continuant néanmoins de marcher à toute vitesse à ses côtés. La colère de l'adolescent était tout à fait justifiée, et même s'il le savait, Lucas s'était senti insulté et avait préféré se taire.

Et finalement, ils avaient atteints un lieu plus sûr, à l'écart des zones les plus envahies, les bruits distants d'explosions, de détonations et de hurlements continuaient cependant d'être entendues au loin, et tremblant, chacun observait le ciel avec la peur au ventre de voir surgir d'autres monstres pour venir les attaquer. Ils étaient sans défenses, la plupart de leurs sauveurs avaient disparus en les abandonnant là, ne laissant qu'une poignée de militaires arrivés entre-temps pour sécuriser la zone, mais même s'ils se voulaient réconfortants et protecteurs, tous ici savaient qu'ils ne feraient pas le poids si les monstres venus d'ailleurs les attaquaient encore. Profitant du calme et du répit temporaire qu'ils venaient de gagner, les adolescents commencèrent à inonder leurs parents d'appels inquiets, de messages se voulant rassurants et d'autres signes de vie, pour que tous se sentent mieux. Certains ne recevaient pas de réponses, et ceux qui recevaient des messages d'erreur, de correspondant indisponible ou de numéro plus en service éclataient en sanglots. Lucas et Axel étaient silencieux, à l'écart, mains dans les mains, ils observaient la peau de celle d'Axel, qui semblait avoir rougie depuis qu'il leur avait sauvés la vie. « Comment tu te sens ? » marmonnait son petit-ami en tendant un bras pour lui caresser le visage du bout des doigts, tendrement. Haussant d'abord les épaules et hésitant longuement à répondre, Axel était finalement parvenu à laisser échapper quelque chose. « Bizarre. J'me sens bizarre. J'ai l'impression d'avoir plongé mes mains dans de l'eau bouillante, mais j'ai pas l'impression que ça fait mal, juste que ça remue et que c'est chaud. »

« Ça va aller. On va tous s'en —

Sticks and stones won't break my bones...

Le sifflement terrifiant et interminable qui lui détruisait les tympans, le noir complet, et l'incapacité à entendre qui que ce soit autour de lui, Axel tremblait, les yeux et la bouche grands ouverts. Et lentement, la fumée de l'explosion autour de lui s'éleva pour lui révéler le cratère et la destruction autour de lui. Ils avaient tous été tués. Le visage couvert de sueur, et de sang coulant sur de nombreuses plaies, Axel rampait au sol pour se rapprocher de Lucas qu'il avait senti dériver de lui lors de cette secousse si soudaine qu'il n'avait rien compris à ce qu'il se passait. L'appelant sans s'entendre à cause du sifflement dans ses tympans, il cherchait à tâtons de la main devant lui, ne voyant pas encore clairement à cause de toute la fumée qui lui masquait la vue. Ses jambes le faisaient horriblement souffrir, comme s'il avait reçu un terrible coup dans les articulations et ne pouvait plus marcher ; peinant à s'approcher de quelque chose de concret, il commençait à perdre espoir lorsqu'il sentit finalement une main du bout des doigts, tout à coup rassuré et apaisé, il se dépêcha d'en approcher en criant son prénom, malgré sa surdité temporaire. Mais pas de réponse, pas plus qu'il n'aurait pu en entendre une de toute façon, ni de réaction. Lorsque la fumée se dissipa finalement, Axel pu apercevoir le reste du corps de Lucas. Étendu par terre, le visage sali par la terre, le sang et la mort. Immobile, les yeux grands ouverts et une partie du corps carbonisée.

Un cri étouffé par le silence que l'univers lui imposait vint s'arracher à ses poumons et lui traverser la gorge si longtemps qu'il sentait l'air lui manquer en s'écrasant contre le torse du corps inanimé de Lucas, transpercé par le chagrin et la colère. Il en voulait au monde tout entier, à SHIELD, aux Avengers, aux mutants, et aux héros autant qu'aux monstres. À tout ceux qui participaient à ce gigantesque conflit devenu silencieux alors qu'il se vidait la gorge dans son cri interminable. La colonne lumineuse avait disparue, les Chitauris avaient été vaincus, mais Axel avait perdu. Il était mort avec les autres, quand bien même il respirait encore contre le corps de Lucas, qui lui ne respirerait plus jamais.

Et tandis que les gens se réjouissaient que tout ça soit fini, dans le fin fond de Manhattan, Axel mourrait à l'intérieur, dans Brooklyn. Écrasé contre le corps sans vie du garçon et trop enseveli par son chagrin, il ne remarquait ni la chaleur qui s'imposait à son corps pas plus que les émanations lumineuses qui l'encerclait. Et puisque personne n'était là pour l'en prévenir, il ne pouvait pas savoir que ses yeux n'avaient pas cessés de briller dès lors qu'il y eut cette détonation. Protégé par son don sans s'en rendre compte, il avait survécu grâce à un pouvoir sur lequel il n'avait aucun contrôle. Et alors qu'il se lamentait et qu'il perdait espoir dans sa propre vie, malgré avoir été sauvé de la mort, son corps commença à se redresser contre sa volonté, s'accrochant à la dépouille de Lucas en sentant ses jambes se soulever derrière lui, il continuait de hurler et de le tenir, jusqu'à même le tirer au dessus du sol avec lui pendant quelques secondes, il n'avait pas la force suffisante pour le porter, finalement ce fut le reste de son corps qui se souleva et le redressa pour l'encercler d'émanations d'or et de lumière, jaillissant de chaque doigts pour tourbillonner autour de lui. Il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait ni ce qu'il se passait, et tout à coup, une terrible sensation vint lui traverser la chair, les lueurs s'étaient redirigées vers son crâne et le traversait, puis de la même façon à son cœur. Très rapidement son corps tout entier avait commencé à briller comme s'il était devenu le réceptacle d'une source d'énergie infinie et incommensurable ; il avait l'impression de brûler, d'être poignardé de toutes parts, et sans qu'il ait le temps de comprendre quoi que ce soit, Axel s'écrasa au sol, recroquevillé contre lui-même, ses blessures et ses plaies disparues. Comme neuf.

Pourtant, il ne bougea toujours pas, ses yeux toujours illuminés d'or, il semblait fixer quelque chose et ne pouvait s'en détacher. Devant lui, il n'y avait ni Brooklyn, ni New York. Mais la noirceur d'un lieu qu'il ne connaissait pas, comme planté au travers des débris qu'il y avait devant lui, comme si on avait implanté la pièce en plein milieu de l'endroit de la mort de Lucas ; il voyait des hommes armés suspendus en l'air, des scientifiques en blouse et des hommes étranges. Comme s'il y avait un résidu, un délai, quelque chose qui faisait se répétait la scène devant lui, il voyait les silhouettes se répéter à la suite les unes des autres quand l'un des personnages mystérieux bougeait devant lui. Il entendait des voix aux forts accents allemands, d'autres de l'est, et dans le fond de son nouvel horizon imposé par ses pouvoirs, il distinguait un symbole étrange et qu'il n'avait jamais vu avant, un Crâne duquel s'échappaient des tentacules. Les images ondulaient devant ses yeux, il savait qu'elles étaient fausses, que c'était sans doute une hallucination ou quelque chose de similaire, mais il ne pouvait pas tourner la tête malgré ses efforts en serrant les poings contre la terre, en essayant de bouger, mais rien à faire, il était là à sangloter silencieusement toujours endolori par la douleur d'avoir perdu le seul garçon qu'il avait jamais aimé depuis le tout début. Marmonnant son prénom, pleurant et se noyant dans ses larmes. Les images devant lui continuaient d'onduler, il apercevait les scientifiques s'approcher d'une table d'opération, sur laquelle il apercevait une silhouette familière, au début il pensa qu'il s'agissait du corps de Lucas, parce qu'il était trop dévasté pour penser clairement, et entre ses larmes et sa vision diffuse, l'image en face de lui sembla se déplacer, comme si une caméra faisait un gros-plan, pour s'approcher au dessus de la silhouette ; ce n'était pas Lucas, mais lui-même.

Entendant des murmures distants, il distingua les mots Project Rising Sun, ainsi que des choses à propos de détourner son don. Protestant faiblement sans savoir s'il avait une quelconque influence sur ces échos qu'il hallucinait, Axel se retrouva sans comprendre à la place de son double qu'il voyait, allongé sur une table d'opérations, les bras immobiles. Il vit un scientifique se pencher au dessus de lui, un scalpel entre les mains, plantant la lame dans son torse ; et dans un hurlement de douleur bien réelle, l'adolescent fut sorti de sa torpeur et de sa vision. Il était seul, contre le corps sans vie de Lucas. Et tout devint noir autour de lui.
Il perdit conscience.

But losing you? Yeah.

Ouvrant les yeux dans une chambre d'hôpital, il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il faisait là et fut terrifié en se souvenant de la vision qu'il avait eu juste avant de s'évanouir, tout semblait ressembler à l'environnement qu'il pensait avoir halluciné. À ceci près que tout semblait plus doux, plus clair, plus calme et moins terrifiant. Toujours autant dévasté car l'image du corps sans vie de Lucas ne voulait pas le quitter, Axel tremblait en regardant autour de lui, à la recherche qu'il savait vaine de l'adolescent, parce qu'il n'arrivait pas à se convaincre qu'il n'était plus là, il ne voulait pas y croire. Troublant le silence de la pièce, des personnes entrèrent dans la pièce, l'un en fauteuil roulant, l'autre en blouse blanche, valide.

« Bonsoir, Axel. » commença l'homme en fauteuil roulant, « J'ai eu bien du mal à te trouver. Tu es différent des autres. » Il se présenta ensuite comme étant un Professeur. Charles Xavier. Prenant tout autant le temps de lui expliquer qu'entre les Chitauri et son réveil, il avait passé un sacré bout de temps dans le coma. Pourtant, il se souvenait d'autres choses, de moments qu'il avait vécu, flous et distants, qui avaient eu lieu après l'attaque, avant son réveil ici. Le professeur lui expliqua que tout ceci était normal, que c'était l'influence de ses dons hors du commun, et avant qu'Axel ait le temps de lui demander comment il savait tout ça, il remarqua que le professeur n'avait pas parlé. Tout avait du sens tout à coup, il commençait à se souvenir d'avoir entendu parler de lui, quelques temps après la tentative d'assassinat sur le Président, par un mutant. Il se souvint même avoir été terrifié pour sa propre sécurité, quelques temps ensuite, parce qu'il avait lui-même découvert ses propres dons dans la même période ; à tel point qu'il avait eu peur d'en parler à Lucas pendant les jours qui suivirent cette tuerie évitée de peu. Et lorsqu'il trouva le courage de finalement lui avouer, avec preuve à l'appui, son soulagement fut incommensurable quand Lucas l'accepta sans aucun autre ressenti. Il l'acceptait, et semblait presque jaloux d'être, lui, ordinaire. Et alors qu'il finissait de se souvenir, le professeur Xavier reprit la parole, encore une fois mentalement ;

« Tu es différent des autres mutants. Mais je peux t'aider à mieux contrôler tes dons, Axel. Je dirige un institut qui se spécialise dans tout ça, et si tu veux bien m'accorder ta confiance, nous pourrons t'aider. » Axel accepta de l'écouter, et le professeur lui expliqua ensuite en détail les origines de ses dons, parce qu'il avait tout vu en traversant son esprit. Axel aurait dû développer une mutation différente, mais son père, un scientifique était tombé sur un vieil artéfact venu d'ailleurs ; l'étudiant avec son laboratoire, ils avaient commencés à s'y intéresser pour trouver une alternative à l'utilisation du pétrole, parce qu'ils avaient découverts que l'énergie que produisait cette Canne Cosmique pouvait servir de carburant presque intarissable. Mais ce dont ils ne se doutaient pas, c'était qu'elle permettait de bien nombreuses autres choses, notamment d'obtenir des capacités extra-sensorielles et surhumaines, que quiconque s'en servait pouvait plier et commander l'univers selon sa volonté. Mais puis-qu’aucun d'eux n'avait su s'en servir de cette façon, ils n'en avaient vu qu'un aspect, l'énergie. Son père avait été le premier à manipuler la Canne, et se faisant, l'artéfact s'était fixé sur lui, de telle façon qu'il infusait de ses pouvoirs en son père sans qu'il le sache. Jusqu'à ce que quelqu'un d'autre, de plus puissant s'empare de la Canne et ne disparaisse avec. Mais les résidus du passage de l'artéfact entre les mains du père d'Axel furent suffisant pour rester ensevelis dans l'ADN de celui-là, qui lorsqu'il vint concevoir son fils, lui offrit sans s'en douter ces gènes modifiés. Xavier aurait pu être en mesure de le détecter dès le début et de lui venir en aide plus tôt, mais pour une raison qu'il ignorait ce Pouvoir Cosmique, comme il vint le définir à Axel, ne s'était pas encore entièrement incorporé à son ADN...

Au moins jusqu'à ce que les Chitauri n'attaquent et qu'il perde Lucas. Sondant son esprit pour essayer de mieux comprendre ce qu'il s'était passé, le professeur se heurta aux souvenirs de la vision d'Axel, et il avait compris. Le Pouvoir était comme une entité à part entière avant de se lier à lui, il lui avait offert la vision de sa torture et de sa capture par HYDRA pour l'avertir de l'avenir et s'était lié totalement à son ADN ensuite pour se protéger et protéger Axel. Mais se faisant, le pouvoir s'était bridé de lui-même, revêtant les traits d'une mutation ordinaire. Qui évoluerait avec le temps, pour devenir quelque chose d'incroyable et de phénoménale, sans doute infini et illimité, une fois qu'il serait à son potentiel maximal. Même si pour l'heure il ne savait pas bien faire grand chose avec son don, il accepta la proposition du Professeur et rejoignit l'Institut. Et pour ne pas qu'il ait du mal avec tout ce qu'il avait manqué pendant ses années de coma, le professeur l'aida à tout réapprendre à toute vitesse, d'une simple - pour lui en tout cas - manipulation de son esprit, en lui incorporant des souvenirs que son pouvoir instinctif d'auto-préservation vint compléter.


Dernière édition par Axel K. Howell le Sam 19 Sep - 12:35, édité 52 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mar 15 Sep - 18:39
ALOHA :waw: Bienvenue chez toi :fiesta: Je plussoie le choix d'avatar :hysteric: D'après ce que j'ai lu dans la partie Invités, ton personnage a l'air très intéressant ! J'ai hâte de lire ta fiche, du coup :inlove:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mar 15 Sep - 19:24
salut toua :onfire:
bon, je suis un peu l'admin nul qui arrive après la bataille, mais tous ces compliments dans la partie invités, ton idée de personnage, bref tous tes p'tits messages, ça fait grave chaud au cœur I love you Axel a l'air trop cool, et comme c'est un pensionnaire de l'Institut, on va pouvoir se trouver un lien sympatoche avec l'un de mes autres comptes, Malicia :hé:  pis je viendrai te stalker pour d'autres liens avec mes autres comptes, parce que vraiment, j'adore ce que tu comptes faire de ce perso :ému:  en bonus, Logan Lerman est franchement pas vilain à regarder  bref, oublie pas de réserver ton avatar dans la partie appropriée, et si t'as besoin, tu peux nous mpotter quand bon te semble :keur:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
MESSAGES : 160
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t177-danny-geronimo
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mar 15 Sep - 23:53
COUCOUUUUUUUUU :hysteric:

Alors comme l'admin (indigne) au dessus, je viens après la bataille mais Je te souhaite la bienvenue sur ce forum et de ce que j'ai lu, j'ai hâte de lire ta fiche :keur: Ce perso a l'air génial et ce vava :bave:

En tout cas, si tu as besoin notre boîte à mp est ouverte :shon: donc n'hésite pas ! Bon courage pour ta fiche :hug:
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 417
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mer 16 Sep - 11:14
:waw: :waw: :waw: :waw:
J'ai vraiment trop hâte de lire ta fiche :hysteric: bienvenue officiellement du coup, j'espère de tout mon cœur que tu te plairas chez nous :cutie: comme je te l'ai dit, j'adore déjà ton idée de personnage, en plus Logan est vraiment ... :cute: Bref, n'hésite pas si tu as des questions comme l'ont dit les autres, et j'ai hâte qu'on se trouve un lien :cutie:

_________________

   - the beauty of the unexpected. -
Revenir en haut Aller en bas


new gods • we'll build a better world
avatar
MESSAGES : 439
it's a revolution, i suppose
new gods • we'll build a better world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2753-axel-devoted-to-destruction
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mer 16 Sep - 14:28
:pink: :waw: :cute: :beegees:
Merci tout l'moooooonde :aaaaah: :excited:

Et yo, Hoechlin en Venom ça m'a si surpris mais ça lui va tellement biiiiiien :inlove:
( Du coup j'arrête pas de me demander qui collerait le mieux pour Carnage :mdr: )
TIME LORD + DYLAN + DOCTOR WHO, je me décède d'amûr. :happy: :happy: :pregnant: :wut:

Z'êtes tous cooooool :hysteric:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Mer 16 Sep - 16:06
KEWKEW TOI :hahaha:

Je t'ai déjà souhaité la bienvenue sur le chat, mais je vais le faire également là pour les formalités :haaaa:

:hug:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Jeu 17 Sep - 21:32
Ton perso' a l'air de vraiment roxé du poney ... Arrow

Bienvenue ici & bon courage pour ta fiche, dear I love you
Revenir en haut Aller en bas


new gods • we'll build a better world
avatar
MESSAGES : 439
it's a revolution, i suppose
new gods • we'll build a better world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2753-axel-devoted-to-destruction
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Sam 19 Sep - 12:43
:cute: :cutie:
Merci toutes les deuux :pink:
:waw:
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 197
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Sam 19 Sep - 14:53
MS. MARVEL AKA MON BÉBÉ. :pink: :pink: nan mais juste pour cette ressemblance, je t'attache dans la cave toi. :faint:
bienvenue parmi nous, axel. I love you logan lerman est un excellent choix d'avatar, et ton personnage promet de déchirer. :cute: bon courage pour la rédaction de ta fiche, mon agneau ( :hahaha: :hahaha: ). I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas


new gods • we'll build a better world
avatar
MESSAGES : 439
it's a revolution, i suppose
new gods • we'll build a better world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2753-axel-devoted-to-destruction
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Sam 19 Sep - 16:18
VISION MON BÉBÉÉÉÉÉ A MOIIIII :pink: :pink: :pink: :pink:
T'es genre juste en dessous de la première place après T'Challa. :aaaaah: :aaaaah: :faint: :waw:
Attache-moi, j'ai rien contre
Merciiiii :beegees: :cutie:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Sam 19 Sep - 20:55
ÇA VA J'TE PARDONNE TON OFFENSE, T'ES MIGNON.
Revenir en haut Aller en bas


pnj + marvels and wonders
avatar
MESSAGES : 1297
it's a revolution, i suppose
pnj + marvels and wonders
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Dim 20 Sep - 15:48



félicitations !

tu es validé mon brave
Bienvenue chez les HOMO SUPERIOR.

Ta fiche est parfaite. :whaaat: J'adore ton style, j'adore Axel, c'était un pur bonheur de te lire et j'ai trop hâte de le voir évoluer en RP. :cute:

time to have fun. Maintenant que tu es validé, tu peux commencer par aller recenser différentes choses, comme ton métier ou ton pouvoir si tu en as un. Tu peux aussi te chercher des copains sur le forum, c'est à dire poster ta fiche de liens. Si ton personnage est du genre à passer son temps sur son téléphone ou sur le net, tu peux aussi te rendre sur la webosphère.
Nous t'encourageons fortement à te rendre dans la chat box pour y faire la rencontre des autres membres, si tu le souhaites ! Sinon, tu peux aussi aller te créer un scénario. Quoi qu'il arrive, n'hésite pas à te faire ton trou par chez nous, on te souhaite bien des RPs et une belle et longue aventure sur TNA !

ENJOY !
THE NEW AGE
Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 297
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
MessageSujet: Re: Axel ◈ lamb of god   Dim 4 Oct - 15:37
Nieu, les yeux de ce type I love you bienvenuuue sur tna, j'espère que tu plais bien parmi nous :cute:

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Axel ◈ lamb of god

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Axel ◈ lamb of god
» Axel Haire [Pouff']
» Axel H. Merrick || Nobody raise their voices [U.C.]
» Axel De Janus
» Répartition de Axel Adarsîdh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations validées-