Partagez | .
 

 BISHOP ı↔ı HUNGER OF THE PINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur

katherine elizabeth bishop
I have no powers and not nearly enough training, but I'm doing this anyways. Being a super hero is amazing.
Everyone should try it.


Identité
Nom et Prénom : Katherine Bishop. Mais je vous en prie, seul mon père m'appelle comme ça. Pour l'usage de tous les jours, je préfère Kate.  Alias : Bishop. Ça pète, non? Bon, d'accord, c'est un peu mon nom de famille donc niveau identité secrète, ça pète pas trois pattes à un canard. Mais comme vous le savez si bien, Bishop ça veut aussi dire évêque! Ou la pièce du fou sur un plateau d'échecs! Je ne sais plus vers où je voulais aller en parlant de ça! Âge : Je suis âgée de vingt-six ans. Eh oui, j'ai bien vieilli! Lieu de naissance & nationalité : Je suis née à New-York, un certain vingt mai 1979. Je suis purement américaine, mon père m'a toujours raconté que nous descendions d'une longue, looongue lignée d'américains pur souche, arrivés par le Mayflower il y a des siècles. Je ne sais pas trop quoi en penser et perso, j'y crois pas trop. Métier : Actuellement je suis... comment dire ça... socialite? Ça se dit encore, ça? En gros, je vis de l'argent de papa officiellement. Parallèlement, je reçois les enseignements (peu) avisés du (moyennement) talentueux Hawkeye. Mais si vous savez qui c'est! Legolas! Le figurant des Avengers! Statut civil : Je suis en couple avec Teddy Altman. Oui. Ce mec là. Avec les abdos. Orientation sexuelle : Je suis hétéro. 10/10. 100% hétéro. Promis. J'ai jamais regardé sous les jupes des filles? MOI REGARDER LES FILLES? HAHA! JAMAIS! Particularités : Je suis super drôle. Non, franchement, demandez à Cl- merci, Hawkeye, il vous dirait! Ça fait quelques temps que je prends des cours d'auto-défense, de krav-maga et d'archerie, par exemple. Ça me fait me sentir mieux. Grâce à Hawkeye, je me suis vachement améliorée ces derniers mois. Affiliation : Je ne réponds qu'à moi-même! En fait, grâce à Hawkeye, je suis presque une Avengers! Si regardez! Je vous jure! J'ai la carte des Avengers! Clint Barton est mon nom de naissance! Non, sérieusement. Je fais partie de Avengers:YOUTH. On travaille encore sur le nom.

Interview

Avez-vous peur des Mutants ? Un peu. Je dois avouer que oui, se dire que quelqu'un est capable de me briser le bras juste en faisant un bras de fer avec moi, ça me fait un peu peur... Il y a quelques mois, j'ai été attaquée par un mutant à Central Park. Il m'a laissée à l'hôpital pendant des semaines... et il ne m'avait que poussée sur le bas-côté! Vous imaginez! Je pense que les mutants font peur, oui, mais que tous ne sont pas méchants. Un peu comme l'humanité en général, finalement! 
Pensez-vous que les Superhéros soient une bonne chose ? Oui. C'est un sale boulot mais il faut que quelqu'un le fasse. Les méthodes des super-héros ne sont pas toujours les meilleurs, ça c'est clair, et il y a beaucoup d'efforts de communication à faire... mais je pense qu'en ces temps troubles ou mutants et aliens attaquent l'humanité, il faut envoyer au front ceux qui sont le plus à même de s'occuper de ce travail.
Qu'est-ce qui vous a poussé à combattre le crime? Oh, moi, vous savez, je ne "combats" pas vraiment le crime. J'apprends juste auprès du meilleur, et si ça peut aider quelques personnes autour de moi pourquoi pas... Pour l'instant, je ne m'imagine pas faire partie d'une équipe de super-héros ou quelque chose comme ça, c'est des blagues tout ça!
Qui connait votre véritable identité ? Comment faites-vous pour la cacher ? Clint, tout d'abord! Évidemment! Enfin, vous savez, mon identité secrète... c'est juste mon nom de famille. Ouais, c'est un peu nul, je sais. Il fallait juste une manière de m'appeler sans que Clinton ait besoin de dire "Katherine Bishop" comme mon père à chaque fois qu'il devait m'interpeller! Bref, il est le seul au courant que je suis Bishop et c'est très bien comme ça. Le reste de la team m'appelle Hawkbird. Ouais. Me demandez pas pourquoi.
Êtes-vous satisfait de la profession que vous effectuez actuellement ? Tout à fait, je fous rien de mes journées!


IRL
Pseudo/âge/sexe (f ou m) ; SAY MY NAME SAY MY NAME. Fréquence de connexion ; ALWAYYYYYS. Que pensez-vous du forum? ; J'AI SUÉ DESSSSSUUUUS. Comment l'avez-vous découvert ? ON M'A TENTÉÉÉÉE.   Célébrité choisie ; JLAAAAAAW. Credits (avatar, icon etc.) ; TUUUUMMMMBLLLLRRR.



Dernière édition par Kate Bishop le Mer 2 Déc - 19:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur

BISHOP
With great power... comes great need to take a nap.
Wake me up later.


Attends. Attends. T'es en train de me dire que tu nous as acheté un repère? Une tour... une tour AVENGERS:YOUTH? Théoriquement, je ne l'ai pas acheté. Ça appartient à ma famille depuis... putain mais t'es con? C'est marqué. Bishop Publishing. est. 1924. Et c'est pas une tour, c'est un entrepôt. T'es dingue. Plains-toi! ” Ils restèrent longuement silencieux, regardant ledit entrepôt sans trop y croire. Kate hésitait, elle se mordillait le pouce, elle grinçait des dents silencieusement. Qu'allaient-ils penser? Comme d'habitude, Billy faisait la grimace. Ce mec avait toujours l'air d'avoir un balai enfoncé dans le fondement. À côté de lui, Teddy avait les bras croisés et regardait le bâtiment avec les sourcils froncés, l'air vaguement méfiant, et Kate fut tentée de prendre sa main dans la sienne. Eli et David, quant à eux, marmonnaient à voix basse dans leur coin mais ils semblaient plutôt enthousiastes. “ Alors? Vous en pensez quoi? ” demanda-t-elle, n'y tenant plus. Eli se tourna cérémonieusement vers elle. “ C'est de la merde. Je ne parlais pas à toi mais aux vrais héros.C'est parfait, Kate! s'exclama David en repoussant Eli. Il ne suffit plus que de changer Bishop Publishing pour AVENGERS:YOUTH- - Je maintiens que ce nom n'est pas le meilleur qui soit,  intervint Billy mais personne ne l'écoutait. — - -et on sera officiellement des superhéros! Oui, faisons ça! Et allons nous présenter à l'Avengers Tower pour qu'ils nous redisent de pleurer dans les jupes de nos maman, grogna sarcastiquement Teddy en roulant les yeux. — Ouais, on est pas obligés de mettre le nom tout de suite, rajouta précipitamment Kate en voyant David froncer les sourcils et ouvrir la bouche pour répliquer. Mais j'ai une autre surprise. Les poches de ton père sont-elles sans fond, Bishop? Non. Mais presque.

Wiccan?Billy. Écoute. Je t'aime bien dans le genre grand, sombre et mystérieux. Mais Asgardian c'est vraiment un nom de merde. ” Billy lui adressa un petit sourire en coin, l'air étonnamment... surpris? mais d'une manière plaisante. Il ne dit rien et Kate se tourna vers David qui était en train de crier avant d'avoir pu vraiment comprendre la brève mélancolie sur le visage du dernier arrivant de leur petite bande. Ça faisait quelques temps que Kate et Eli se connaissaient. En fait, depuis qu'elle lui avait sauvé la peau après une tentative ratée de prise d'otage au sein d'une église lors du mariage de sa soeur — longue histoire. À cette époque, ce n'était que David, Teddy et lui. Prodigy, Hulkling et Patriot se faisaient-ils appeler. Une bande de bras cassés.  Petit à petit, Kate avait appris à les apprécier. À les aimer. Elle leur avait confié petit à petit qu'elle vivait dans la peur depuis son agression toutes ces années auparavant. David leur avait raconté comment c'était, le fameux Institut Xavier. Teddy ne parlait que peu de lui, mais il était toujours gentil et attentionné quoiqu'un peu lourd des fois. Elle aimait sa force, et comment il la tenait contre elle, et sa douceur aussi. Eli, quant à lui, était détestable. Kate le détestait. Il était méprisable. Insupportable. Et même pas séduisant. Dégueulasse. Berk. 0/10 would not recommend. Bref. En tout cas, Billy était le dernier arrivé. Il avait un peu débarqué dans leurs vies comme un boulet de canon, parlant parfois d'un jumeau qu'il avait perdu (comment on perdait un frère? wtf?), parfois d'u passé tourmenté. Tout ce que Kate savait, c'était qu'il avait des orages dans les yeux et au bout des doigts. Asgardian. Non mais je vous jure.

Elle les regarda découvrir les costumes qu'elle avait fait faire pour eux tous. Kate était plutôt heureuse de cette nouvelle vie, de cette nouvelle occasion de... faire le bien. Elle avait bien besoin de ça. “ Où as-tu trouvé ça? ” La voix d'Eli — pardon, Patriot — la tira de ses pensées. Il tenait dans les mains un des anciens boucliers triangulaires de Captain America. Elle lui adressa un petit sourire en se replongeant dans l'observation de David et Teddy se disputant une énième fois à propos d'une broutille. Elle était tellement badass qu'elle n'avait même pas besoin de le regarder pour lui parler. “ Mon père était un grand fan de la belle époque quand il était plus jeune. Il a acheté ce bouclier pour quelques milliers de dollars il y a des années. Qu-quoi? Tu veux dire que Steve Rogers a touché ce bouclier? Oué. Le perds pas. Putain, Kate. T'es vraiment cinglée. ” Elle tourna vers lui un regard incompréhensif, presque fragile. Vulnérable. “ Enfin, je veux dire- c'est génial tout ça mais- enfin- Parle, Elijah. Eli. Non mais je veux dire, c'est super cool tout ça. Mais pourquoi?On est les AVENGERS:YOUTH, non?Oui, mais... pourquoi tu veux traîner avec nous? T'arrêtes pas de répéter qu'on est des losers. Et puis t'as même pas de pouvoirs ou de grandes raisons vengeresses de te battre. ” Elle le regarda sans rien dire. “ Pourquoi? ” insista Eli, attrapant son bras quand elle fit mine de partir en l'ignorant. Elle se dégagea brusquement. “ C'est la seule forme de contrôle que je connais, ” siffla Kate en reculant et se retournant pour appeler Billy.

__

Elle se réveilla avec un cri coincé dans la gorge.

Non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non.

L'entrepôt sentait un peu le renfermé. À l'étage il y avait plein de petites pièces qu'ils avaient transformé en chambres lors de la dernière semaine. La chambre de Billy avait toujours la porte fermée (pas surprenant). Celle de Teddy était celle d'un pur geek, avec des affiches partout et des autographes de faux super-héros (personne n'avait eu le coeur de lui dire que c'était des faux). Celle d'Eli était aux couleurs de l'Amérique, un peu comme ses sous-vêtements (kitsch et nul, comme lui). Celle de David avait des cartes accrochées aux murs et des jolies cartes postales (plutôt mignon). Celle de Kate était blanche. Le lit était toujours fait, le bureau toujours rangé. Tout était strictement en ordre. L'air était différent de celui de sa chambre chez son père, remarqua-t-elle en inspirant profondément, assise sur son lit. Pas rassurant du tout. Juste... différent. En sachant très bien qu'il était inutile pour elle de chasser le sommeil, Kate balança ses jambes sur le côté du lit pour se lever, refit sa couverture et sortit de sa chambre en baillant, prenant machinalement le chemin de la cuisine, petite pièce exigue coincée au milieu de toutes leurs chambres. Il y avait encore quelques pièces d'innocupées — une pour le mystérieux frère de Billy et une autre pour... quiconque voulait les rejoindre — dont Kate n'avait pas osé ouvrir les portes. Les portes ouvertes lui faisaient peur parfois.

Il y avait Billy dans la cuisine. Il buvait un verre de lait en faisant flotter devant ses yeux un épais livre de... sortilèges? à la couverture marron. Quand elle apparut dans l'encadrement de la porte, il fit disparaître le livre d'un petit pop! et lui adressa un sourire maladroit. “ Salut. ” Kate se contenta de grogner comme toute réponse. Comme un robot, elle alluma la machine à café pour s'en réchauffer un. “ Tu vas te faire un café à quatre heures du matin? ” Sa tasse en main, elle s'installa en face de lui sur la table. Après avoir bu une gorgée, elle eut la force de marmonner: “ fight me. ” Et Billy se contenta de sourire. Il jouait avec son fond de lait dans son verre alors que Kate sirotait silencieusement son café. “ T'as du mal à dormir? T'as du mal à la fermer? ” Elle sentit le regard accusateur de Billy sur son visage sans le regarder. Elle grimaça. “ Ouais. Cauchemar. Hm. ” Il resta silencieux mais elle savait qu'il avait envie de dire quelque chose, même s'il n'osait pas. Après avoir fini sa première tasse, elle alla s'en servir une autre avant d'enfouir son visage dans ses bras croisés sur la table. “ Et toi? Moi aussi. ” En soupirant, Kate sortit son visage de ses bras et posa son menton sur ses avant-bras. “ Raconte. Seulement si toi tu me racontes le tien.Pousse pas, Asgardian. Je n'ai pas envie d'en parler. Figure-toi que moi non plus. ” Il resta silencieux jusqu'à la quatrième tasse de café de Kate. Un record. Elle ne savait pas trop pourquoi mais il lui semblait que Billy s'était entiché d'elle dès le début, cherchant toujours à discuter avec elle, à la faire parler, à traîner avec elle. Elle aurait presque pu méprendre ses attentions si elle n'avait pas vu avec quels yeux de merlan frit il matait Teddy dès qu'il en avait l'occasion. Peut-être qu'il était bi?

Pourquoi t'as voulu devenir une super-héroïne?Ça c'est imposé à moi. C'est ma malédiction, ” dit-elle d'une voix grave digne de Batman. Billy la regarda sans rien dire et elle soupira en se redressant. “ Je- - ” Sa voix se brisa sans qu'elle ne puisse la contrôler.

Non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non.

Je- - nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes, tu sais?Teen Wolf? Sérieusement? Ouais. Un jour, je n'ai pas été capable de me protéger moi-même. Alors j'ai décidé que tant que je le pourrais, j'empêcherais quiconque de s'en prendre aux jeunes filles incapables de se protéger elles-mêmes comme je l'étais qui se promènent à Central Park après le coucher du soleil, à la merci de tous les prédateurs masculins qui existent. ” Billy resta longtemps silencieux. Il ne dit rien. Il déposa juste, délicatement, avec la douceur et la compréhension d'un ami de longue date dans les yeux, sa main sur la sienne, et la serra légèrement. “ Et toi? ” Sa voix était un peu brisée, comme si elle avait pleuré. Ou hurlé. Ou peut-être un peu des deux. (Mais ça n'avait rien changé. Pleurer, crier, se battre, ça ne change rien quand on fait face à plus fort que soi. Elle sentait encore sur son corps Ses doigts, Ses lèvres, Son corps. Elle sentait encore sur son corps chaque iota de son être qu'Il avait souillé avec le Sien.) “ Nous avons un monde à sauver, pas vrai? Tous les jours, il y a des mondes à sauver. Les mondes de gens qui n'ont rien demandé. C'est si beau ce que tu dis. Oh shut up.

__

Et tes petits copains? Vous allez nous remplacer quand? Putain j'ai bien hâte de prendre ma retraite, moi...Espèce de vieux, ” soupire-t-elle avant de tirer la corde de l'arc en se redresse. “ Tes épaules, relâche-les. Non mais je rigole pas. Toutes ces histoires d'aliens, de robots ou de j'sais pas quoi, ça me fatigue. Personne ne t'empêche d'aller à l'hospice, Clinton. Ton dos, redresse toi encore. Cap m'en voudrait tellement. Et puis je les aime bien, mes couillons. Inspire. Tu sais- -Tais-toi ou tu vas tout foirer. ” Elle grince des dents et ferme la bouche. Inspire profondément. “ OK. Vise... et expire quand tu relâches la corde. ” Kate se concentre sur les battements de son coeur, vise... et expire quand elle relâche la corde. La flèche vient se planter à deux millimètres de la précédent et elle pousse un bref cri de rage: “ pu-TAIN! Et je sais tirer une flèche, Clinton! Ah ouais? Alors pourquoi t'as encore loupé? ” La cible sur laquelle ils travaillent depuis trois heures est criblée de flèches. Mais depuis trois heures, Kate n'arrive pas à enfoncer sa flèche dans sa flèche précédente. Si, ça fait plus de sens. En gros, elle n'arrive pas à faire The Robin Hood Thing. “ Nan mais t'façons, c'est des conneries tout ça. Ça n'existe que dans les films. Personne ne peut briser une flèche avec une autre.Ah ouais?Arrête avec tes ah ouais?, t'es insupportable! Regarde ça. ” Il tire la corde de son arc et dans le même mouvement, se redresse et s'apprête à tirer. “ NAN ATTENDS! ” Il lui jette un regard en coin. “ Utilise mon arc et pas ton stuff de cheaté. Un arc ne fait pas l'archer, Katherine.Ne m'appelle pas Katherine. ” Ils échangent d'arc. Hawkeye se redresse, inspire, expire, tire et la flèche vient se planter dans celle que Kate vient de tirer, la brisant en deux. “ ICSYA HAWKEYE.

Bon. Donc c'était effectivement possible de briser une flèche en deux en tirant une autre précisément dedans. OK. Mais qui pourrait y croire sans connaître le fameux, le grand, le magnifique, le génial Hawkeye? Ne lui dites pas que j'ai dit ça. Toujours était-il que Kate avait perdu le pari et qu'elle devait donc l'inviter à son restaurant préféré, qu'elle considérait quant à elle avec un certain mépris dégoûté. Elle le regardait s'empiffrer de pizzas à n'en plus finir tout en jouant sans grand appétit avec les quelques frites qui traînaient dans un coin de son assiette. Au bout d'un moment, Clint semble se rendre compte qu'elle ne parle pas beaucoup car il interrompt son festin pour la regarder. Elle n'ose pas soutenir son regard. “ Quelque chose ne va pas, Kate? ” Elle reste silencieuse. “ Il y a... il y a deux ans j'ai commencé à prendre des cours de krav-maga. Il y a deux ans, j'ai décidé de... changer radicalement de vie. Toute ma vie a été bousculée et aujourd'hui- - ” Elle se tait. Il la regarde toujours sans mot dire. “ Ai-je beaucoup progressé? ” Ça ne fait que quelques mois que leur accord tient. Quelques mois qu'il lui apprend ce qu'il sait, du combat, de l'archerie de... la vie, presque. Une poignée de mois mais Kate ne peut pas imaginer sa vie sans lui, ses blagues vaseuses et son regard trop clair. Il doit se sentir seul, dans son nid au sommet de la tour Avengers. Et elle, elle ne se sent jamais en sécurité.

Bref, ils étaient fait pour s'entendre.

Pas mal. Pour une fille. ” Elle relève, brusquement, les yeux vers lui et il éclate de rire. “ Oh allez, Kate, tu sais que je rigole, rajoute-t-il précipitamment quand elle ouvre la bouche pour répliquer. Je veux dire. T'es pas mal comme mini-Hawkeye. Attends. T'es en train de me dire que tu me fais à ton image? Boh, c'est impossible, ça. Tu seras jamais aussi séduisante que moi. You wish. ” Ils se taisent. Il continue tranquillement sa pizza et elle boude toujours ses frites, mais c'est un silence confortable, un silence normal qui tombe sur eux doucement, comme de la neige en décembre. “ Dis, Clint?Ouais? ” Elle pose sa main sur la sienne un instant. Elle l'effleure tout juste du bout des doigts, sa peau calleuse et sèche, la nervure délicate de son pouce, la ride sur le dos de sa main. “ Merci. ” Elle retire sa main, et disparait derrière son verre de Coca.

__

Young Avengers. Young Avengers. Avouez que ça pète. Je suis D'ACCORD, ” s'exclame brusquement Billy en abattant ses poings sur la table, comme s'il attendait ce moment depuis des lustres. Un long silence s'étire dans la cuisine. “ Ooo-kay, Billy, chill, ” dit-elle alors qu'il marmonne quelque chose dans sa barbe qu'ils n'essaient même plus d'interprêter. “ Vous aviez dit que c'était quoi, avant? AVENGERS:YOUTH?Ouais. C'est nul. Attends, écoute, beauté des îles, c'est pas parce que t'es irrésistible et que ta sueur sent la cannelle que tu peux tout te permettre, d'accord? ” Un sourire lupin éclaire le visage de celle qui se fait appeler America ou whatever, mais Kate l'empêche de parler en reprennant aussitôt: “ toujours est-il que je vais nous acheter des nouveaux badges. Young Avengers ça pète. On devrait pas voter? CE N'EST PAS UNE DÉMOCRATIE, DAVID. ET QUI A DIT QUE TU ÉTAIS LA QUEEN? ÉCOUTE MOI BIEN, ESPÈCE DE SALE INGRAT (...) Ça leur prend souvent? Tout le temps. Tu veux encore du café? ” Il y a une certaine harmonie dans l'air, malgré les cris et la tension et l'envie d'étrangler tout le monde. Il y a une certaine harmonie quand Billy passe le sucre à Teddy sans le regarder; quand Elijah se penche vers America pour lui parler un peu; quand Kate et Eli continuent de se disputer, en prenant toutefois gare à ne pas faire trembler la table où sont posés les coudes de Billy alors qu'il boit à son bol de café. Entre deux hurlements rageurs sur le bien-fondé du nouveau nom de leur groupe, Kate ne peut pas s'empêcher d'embrasser du regard cette scène de petit-déjeuner tranquille (oui oui) avant d'abattre son poing sur la table.

Whatever, Alleyne. De toutes manières, j'ai pas le temps de te prouver que tu as tort, j'ai des endroits où être et des gens à voir. Ah ouais? ” Les yeux de Kate s'étrecissent. “ Ouais. Ça t'étonne? Nan, j'étais juste surpris que tu nous mentes. David... ” commence Billy mais ni Prodigy ni Bishop ne l'écoutent, alors qu'ils contournent la table pour se dresser l'un face à l'autre. Les autres membres du groupe savent que cette fois, ce n'est pas des chamailleries mais autre chose. “ Que je vous mente? Vas-y, explique-moi ta pensée David, j'suis curieuse. T'as des gens à voir? ricane-t-il. Qui est-ce que tu trompes? Tout le monde sait que t'as personne d'autre que nous! Malgré tes grands airs, t'es encore plus paumée que nous tous réunis et ça te rend folle! Arrête de nous regarder de haut alors que t'es même pas capable de finir la semaine sans pleurer au moins trois fois dans ton oreiller. Eh ouais, ma vieille, tout le monde peut t'entendre, les murs sont fins! ” D'où lui vient tout ce fiel? On dirait qu'il n'arrive pas à s'arrêter; et quand seulement le silence l'accueille, plutôt que la réthorique facile de Kate, il doit se rendre compte que quelque chose cloche parce que son air mauvais se transforme rapidement en moue désolée. America a fait un pas en avant mais Billy lui a attrapé le bras pour l'empêcher d'avancer; Teddy semble hésiter à intervenir, ayant envie de protéger sa copine mais sachant pertinemment qu'elle ne le laissera jamais faire; et Elijah, quant à lui, serre les poings si forts que ses veines ressortent de sous sa peau comme des cordes.

Kate regarde David comme si elle le voyait pour la première fois. Et lui, pour la première fois, il voit des larmes dans ses yeux et il comprend pourquoi l'oreiller est toujours une meilleure idée.

Écoute, Kate... ” il approche sa main de son bras mais elle recule précipitamment. “ Whatever, Alleyne, ” est tout ce qu'elle parvient à souffler avant de faire demi-tour et de sortir de la cuisine en trombe.

__

Teddy, si tu veux que je sorte de cette voiture, il va falloir que tu déverouille les portières. Physiquement, je suis incapable de- -Arrête, Kate. ” Elle se tait brusquement, comme si il l'avait giflée. Il ouvre la bouche, peut-être pour s'excuser de son ton un peu dur, mais s'interrompt en croisant le regard de Kate. Elle a ce genre de regard, parfois, on dirait qu'elle est prête à manger le monde tout cru, qu'elle est prête à se battre avec tout le monde, qu'elle est prête à tout. C'est une détermination d'acier et de tristesse, quelque chose plus fort que tout. Kate n'a pas de pouvoir, elle est incapable d'incanter pour sauver ses amis ou soulever des voitures ou se transformer en monstre géant verdâtre, mais elle a assez de détermination froide dans les yeux pour que quand elle le regarde comme ça, même si il fait une tête de plus qu'elle et qu'il lui rend bien vingt kilos, il n'a aucune envie de la contrarier. “ Écoute Teddy, t'es un mec super et un copain vraiment génial. T'as des super beaux pectoraux et des abdos vraiment dingues mais c'est pas parce qu'on sort ensemble que j'ai envie que tu t'inquiètes pour moi, ok? Je suis une grande fille. Je sais bien, Kate. tout ce que je veux dire c'est que David, tu sais comment il l'est. Il le pensait pas- -Teddy. T'es vraiment quelqu'un de super mais j'ai pas besoin de ça maintenant. J'ai pas besoin de toi. ” Les traits de Teddy se froncent machinalement. “ T'es en train de casser avec moi?Non. Mon dieu que tu peux être obtus parfois. ” Avant qu'il ait le temps de se défaire, elle se penche et l'embrasse brièvement. D'un même mouvement, elle appuie sur le bouton d'ouverture des portières. “ Tiens, voilà. Bon. À plus, Teddy. Faites pas trop bêtises sans moi. ” Il ne lui répond pas, ne la retient pas quand elle s'échappe, ne lui adresse pas un regard quand elle regarde la voiture s'éloigner, debout sur le trottoir, misérable et seule. C'est tout ce qu'elle veut de lui: un corps bien fait, des baisers fiévreux, un peu d'affection mais pas de question, pas de grosses démonstrations de passion, rien de dangereux. Alors pourquoi elle a l'impression de tourner le dos à tellement plus quand elle fait volte-face pour pénétrer dans le bâtiment à l'air chic?

Excusez-moi, je suis en retard. Non, non, je vous en prie. Asseyez-vous, reprenez vos esprits. Tout va bien, miss Bishop?O-oui. Je crois. Elle s'assied, et réalise seulement que ses doigts n'ont pas cessé de trembler. Merci. Inutile de me remercier, miss Bishop. Comment ça va, aujourd'hui? ” Les yeux de Kate balaient machinalement la pièce, comme à chaque fois, comme à chaque fois qu'une question ne lui plait que moyennement. C'est un petit bureau aux grandes baies vitrées, qui montrent un point de vue exceptionnel de la ville. Derrière son bureau, le docteur Faustus l'observe derrière ses immenses lunettes, derrière ses mains croisées, avec un semblant de sourire sur la lippe. Cet homme se cache derrière beaucoup de choses, et Kate est toujours mal à l'aise en sa présence; mais son père la force presque à le voir toutes les deux semaines, et qui serait-elle pour contredire son père? Voyant bien qu'elle n'a pas l'air disposée à répondre, il reprent: “ ce petit groupe, avec vos amis, ça se passe bien? ” Il a aussitôt toute son attention. Il sourit encore plus. “ Ou-oui, je crois. On multiplie les concerts. Billy nous a dégoté un gros truc dans quelques semaines... pour renouer avec son frère. Il y a une nouvelle membre au groupe.Oh?Oui. America. Ne demandez pas. Elle est, euh, batteuse.Hm-hm. Bref. Oui, ça se passe bien. C'est juste que- - ” Elle doit se perdre dans ses pensées car ses yeux contemplent le vague, maintenant, et c'est seulement quand le docteur Faustus claque des doigts qu'elle sursaute et darde à nouveau son regard clair vers lui.

Le soleil a l'air de se coucher. Déjà? “ Juste que quoi? Et s'ils se débrouillaient mieux sans moi? Un groupe sans chanteur. Ça existe mais- - Non mais... au-delà de ça. Et si je n'apportais rien? Et si j'étais juste là parce que j'avais de l'argent ou juste parce que c'était moi qui avait lancé l'idée du groupe ou juste moi qui leur avait permis de se rencontrer? C'est tous des dieux à ce qu'ils font, ils sont super forts et moi je me suis juste entraînée à chanter devant mon miroir. Je sais pas lire une partition ou aligner deux rythmes ou je sais pas quoi. Je suis juste... moi. Et ce n'est pas suffisant? ” Quand est-ce que ça l'a été? Elle pince des lèvres. “ Je ne sais pas. ” Le docteur Faustus la regarde sans rien dire un long moment, toujours souriant. “ J'ai pas envie d'être la meuf relou, c'est tout. ” Quand est-ce qu'elle ne l'a pas été? Elle se mord la lèvre. “ Et puis- -Malheureusement, miss Bishop... ” Il lui montre l'horloge murale et elle soupire. Déjà une heure? Le temps passe trop vite dans cette pièce. Elle se lève lentement, déposant sur le bureau le chèque qu'elle vient de signer sous le regard pointu du psychologue qui réécrit la même ordonnance qu'à chaque fois; l'échange des papiers se fait en silence. “ Je vous revois dans deux semaines, miss Bishop.Oui. Au revoir, docteur.

En sortant, elle cherche du regard un taxi machinalement. Il n'y en a pas. À la place, devant elle, il y a David et Theodore et William et Elijah et même America qui la regardent sans mot dire, les bras croisés, avant de jeter David en avant. Il a un carton de pizza dans les mains. En l'ouvrant, Kate se rend compte que les pepperonis forment un A à la surface du fromage.

C'est bête, mais elle n'arrive plus à s'arrêter de pleurer maintenant.

Elle ne se souvient pas d'un monde où elle ne pleure plus comme l'a si bien dit David. Elle ne se souvient pas d'un monde où elle n'a pas peur. Elle ne se souvient pas d'un monde où tous ses amis l'entourent et la chamboulent et lui sourient et la serrent tour à tour dans leurs bras.

Elle ne se souvient pas d'un monde où ce n'est pas amplement suffisant. Où ils ne sont pas tout ce qu'elle a, et tout ce dont elle a toujours besoin.





Dernière édition par Kate Bishop le Mar 22 Déc - 15:13, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
TU M'DÉGOUTES.

Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 255
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2465-clint-maybe-i-m-as-sup
HMOZNDVYZFJNBHVFTCVOHI :faint:
Hum... Pardon c'est l'émotion...
MAIS BERDEL DE MORDE KAAAAAAAAATE :whaaat: :leche: :hysteric:


Bon je sais que ta fiche va être pourrie mais bon... Bonne chance quand même hein :shon:

_________________

Because you and me ? Together ?
Together, I think you and me are the person we both wish we could be
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
SALUT BELLE GOSSE ! TU VIENS AVEC MOI MANGER DES CHIMICHANGAS ? Promis, moi non plus je regarde pas sous les jupes des filles :hé: Mais si t'en mets une, je ferais l'effort de regarder dessous pour te faire plaisir
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 250
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
bb quand tu veux. I love you



HAWKEYES+DEADPOOL=FRV
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Re-bienvenue I love you
Je ne connais le personnage que de nom, mais il a l'air super sympa :excited: :excited:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Revenir en haut Aller en bas


avengers + avenge the world
avatar
MESSAGES : 429
it's a revolution, i suppose
avengers + avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur

tu l'as faaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaait :faint: elle est belle :youknow:
on va être copines :keur: bon courage pour ta fiche soulmate :cutie: :cutie:

_________________

  the truth always comes out eventually
Revenir en haut Aller en bas


avengers + avenge the world
avatar
MESSAGES : 504
it's a revolution, i suppose
avengers + avenge the world
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2861-anthony-iron-man
REBIENVENUE TÊTE DE PATATE.

_________________


it started with two men...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
Rebienvenue belle gosse :haaaa: :haaaa:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
MAIS CE PERSONNAGE COOL QUOI :faint:
Rebienvenue à toi ! :hysteric:
Revenir en haut Aller en bas


secret avengers + not. okay.
avatar
MESSAGES : 489
it's a revolution, i suppose
secret avengers + not. okay.
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Bishop a écrit:
Orientation sexuelle : Je suis hétéro. 10/10. 100% hétéro. Promis. J'ai jamais regardé sous les jupes des filles? MOI REGARDER LES FILLES? HAHA! JAMAIS!


_________________

MISS AMERICA CHAVEZ

i'm a wanderess, i'm a one night stand, don't belong to no city, don't belong to no woman, i'm the violence in the pouring rain, i'm a hurricane

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
BON DU COUP TU ES A LONDRES MAIS T'AS PAS DEMANDE DE DÉLAI MAIS BON COMME T'ES EN ABSENCE T'AS DE LA CHANCE JE T'EN DONNE UN. jusqu'au 20 décembre, le temps que tu rentres et que tu te poses I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

BISHOP ı↔ı HUNGER OF THE PINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» BISHOP ı↔ı HUNGER OF THE PINE
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» On joue à chat ? - Aubépine
» Aubépine offre des poésies à ceux qui les aiment
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: DATABASE :: identity card :: présentations validées-